AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Syd Ceodd [complet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syd Ceodd
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
44/40  (44/40)

MessageSujet: Syd Ceodd [complet]   Mer 14 Juil - 15:30


• Prénom : Syd
• Nom : Ceodd
• Race : Homme Lézard
• Sexe : Masculin
• Age : 21 ans
• Peuple : Umbra

• Description physique (min. 3 lignes) :
Spoiler:
 
Syd est un homme lézard de taille moyenne, peu imposant mais dont la force et l'agilité sont, à son image, animales. Ses écailles, dures et épaisses, sont jaunes et sa peau, fine et rugueuse, est turquoise. Ses traits sont durs, son visage taillé à la serpe. Son long museau, situé sous ses orbites entièrement noirs et prolongeant ses joues creuses, se termine avec deux petite cavités nasales distantes. Sous celui ci, sa bouche est pleine de petites dents pointues (fruit d'un régime exclusivement carnivore) et cache une langue ressemblant à celle du serpent. Sur le dessus de la tête, pas un cheveu : une excroissance osseuse déjà un peu fendue recouvre tout. Sur celui ci, une large corne d'acier est clouée. Dans le prolongement de sa colonne vertébrale, sur son dos écailleux, des pics d'une longueur d'environ dix centimètres courent jusqu'au bout de sa longue et préhensile queue en rétrécissant.
Il possède quelques ornements sans valeur, fait de métaux de piètre qualité mais retraçant son passé, soit un bracelet et un collier ayant pour pendentifs 4 rectangles de métal. Il se vêt également d'un pagne, essentiellement composé du cuir d'animaux chassés dans le désert.

• Description mentale (min. 5 lignes) : Syd est, de part ses origines tribales, doté d'un fort instinct grégaire. Ainsi, sa devise est « l'union
fait la force » et a tendance à se sous évaluer par rapport à la compétence que peut apporter un groupe et son leader. Par contre, la notion de morale est très floue, chez lui. La réflexion n'étant pas son fort, il exécute ce qu'on lui dit au sein du groupe, que ce soit horrible ou pas (enfin, il y a des limites quand même), tant que cela sert l'objectif initial. Par extension, il déteste la solitude (comprendre la non appartenance à un groupe. S'il est envoyé en « mission » seul, cela ne le dérange pas car il sait qu'il appartient à un tout), en ayant presque peur. Se sentant menacé « d'expulsion », il peut devenir le parfait petit lèche botte servile à souhait, voir même devenir violent, refusant de partir.
S'il est loyal, voire sympathique, quoi que peu loquace, avec les personnes qu'il connait ou qu'il sait appartenir au même ensemble que lui, son attitude frôle l'indifférence avec les inconnus et suinte la méfiance.

• Votre histoire (min. 10 lignes) : Le désert sombre d'umbra... Si aride, si inhospitalier... C'est pourtant à cet endroit que naquit Syd, dans une tribu nomade d'hommes lézards. Composée d'une cinquantaine d'individus, cette tribu était néanmoins loin d'être sauvage, car ses membres comportaient nombre d'artisans ou d'« érudits » (ou plutôt des anciens qui connaissent nombre de légendes sur ce monde et sur le passé de la tribu). Capables de parler de manière intelligible malgré les sifflements incessants, vestige de leur passé de reptiles, qui ponctuent leurs phrases, ils se rendent de manière régulière en ville pour vendre le fruit de leur savoir faire et acheter des denrées rares dans le désert, comme des matières premières ou des montures.
Malgré tout, c'était quand même une peuplade majoritairement guerrière. Les chasseurs les plus redoutables portaient avec fierté leurs trophées, vestiges d'anciens coup d'éclats.

Syd était né d'un père chasseur, descendant lui même d'une longue lignée de chasseurs, et d'une mère tailleuse. Il était l'aîné d'une famille comportant 3 enfants, lui même, un frère et une sœur. C'était donc lui qui prendrait la succession de son père à la tête de la famille, lorsque l'heure serait venue, et c'était aussi lui qui recevrait une éducation « complète » de son père. Son cadet, lui, ne bénéficiera que d'un enseignement sommaire et devra apprendre le reste lui même... S'il survivait.

La vie suivait son cours, avec des hauts et des bas, comme le moment où la soif terrassa une majorité des nouveaux nés, le point d'eau le plus proche n'ayant pas été atteint à temps. La vie était également ponctuée de joutes viriles entre les jeunes et les moins jeunes, genres de tournois qui opposent deux hommes lézards et qui permet de prouver la supériorité de telle ou telle famille, faisant la fierté ou la déception des parents (surtout du père en fait), selon les résultats. Des chasses étaient aussi organisées avec les jeunes en passe de devenir adulte, pour mettre en pratique leurs connaissances, le plus souvent contre des groupes réduits de Galopins ou de Saleskos, avec toujours quelques adultes confirmés pour éviter les accidents. C'est lors d'une de ces chasses, contre des galopins, que sa plaque crânienne fut fendue. Heureusement pour lui, ce n'était pas très profond : le Galopin avait tout juste eu le temps de porter le coup qu'il mourrait déjà, tué dans le dos par un autre jeune. S'il n'avait pas saigné, il en avait été assommé et garde aujourd'hui un stigmate de cet événement qui aurait pu être tragique. Généralement, si les jeunes s'en sortent bien, on les récompense par un petit bijou sans valeur autre que morale. C'est ainsi qu'il reçut son bracelet.

Plus tard arrive le rite de passage à l'âge adulte... Les jeunes prêts sont enduits de peinture par les ancien qui dessinent sur leur corps et leur visage les marques censées attirer les esprits de leurs ancêtres pour leur demander s'il étaient apte à continuer leur route sur le dur chemin qu'était la vie. Ils les laissaient ensuite seuls une nuit dans le désert, avec une torche et de quoi l'allumer, un peu d'eau et une épée au cas où. Généralement, ça se passait bien car on ne faisait ça qu'à des endroits peux fréquentés du désert (même si on se gardait bien de le dire à ceux qui le passaient), mais il arrivait parfois qu'on ne retrouve jamais la personne, ou bien son corps décharné. C'était triste, mais c'était la loi du désert. Pour Syd, cela faillit tourner au désastre. Mais heureusement, il avait si peur dans le voile d'encre de la nuit, seul, qu'il ne parvint pas à trouver le sommeil (de toute manière il était déconseillé de piquer un somme tout seul à cet endroit). Il ne voulait pas allumer sa torche directement, car ç'aurait été un signal et aurait attiré toute sorte de bestioles nocturnes pas très sympathiques. Il était donc debout, inondé par ses sueurs froides, l'épée à la main (serrant si fort que ses phalanges blanchissaient), et les yeux scrutant la pénombre à la recherche du moindre mouvement, l'ouïe plus fine qu'elle ne l'a jamais été dans les ténèbres silencieuses. Le moindre bruit le faisait sursauter, le moindre insecte se posant sur lui lui filant une peur bleue, il ne bougeait pas de son carré de sable, tournant parfois sur lui même en croyant apercevoir une ombre bouger. Tout allait pour le mieux (enfin autant que possible). La nuit s'écoulait lentement, et jamais pour lui le temps n'aura été aussi long. Lorsqu'enfin le soleil commencer à se lever, au moment où, soulagé, il commençait à baisser sa garde, que quelques Agnocks aventureux (six) déboulèrent en hurlant. Le teint déjà clair, Syd se décomposa. Il était épuisé par cette nuit à rester éveillé et tous sens en alerte. Il avait presque fini et voilà que les ennuis arrivaient, signant très certainement sa fin. Malgré cela, il décida qu'il ne partirait pas seul. Il empoigna son épée, répondit à leur cri par un sifflement strident, et fonça à leur rencontre, brandit son épée, l'abattit... L'agnock le plus véloce succomba dans une gerbe de sang. Le suivant, qui tenta de agripper à tout prix Syd, se fit proprement trancher les poignets et s'effondra en contemplant ses moignons. Le troisième posa plus de problème car un de ses compères était au corps à corps en même temps. Syd, lui, reculait constamment pour éviter de se faire encercler, mais les deux derniers agnocks, qui avaient de courts épieux, ne tarderaient pas à arriver. Alors qu'il était sur la défensive, parant les coups de l'un et de l'autre, il parvint à désarmer le premier, qui fut scalpé. Le second en profita pour sauter et tenter d'abattre sa masse sur le crâne, mais l'homme lézard esquiva en faisant un roulé boulé et se retrouva nez à nez avec les deux autres ennemis, surpris de sa manœuvre. Il en profita pour en embrocher un, mais il était désormais pris en sandwich (si je puis dire), et fatigué. Heureusement pour lui, les secours étaient arrivés ! Ceux qui l'avaient laissé là la veille étaient venu le rechercher. Devant le nombre grandissant d'ennemis, les agnocks lâchèrent leurs armes et s'enfuirent en courant. Syd, haletant, s'était laissé tombé sur le sable. Son père, à la tête de l'expédition, lui tendit une main secoura ble avec un sourire. Il était un homme et un chasseur à part entière à présent.

Une brève cérémonie eut lieu pour récompenser ceux qui avaient réussit avec un collier dont le pendentif représentait l'emblème de sa famille (les quatre rectangles donc pour Syd). On dénombrait pour cette génération une perte, causant l'émoi parmi les nouveaux hommes qui le considéraient comme un grand ami. Après la cérémonie, les marques furent effacées et chacun dut avoir un entretient avec un ancien, qui, par son expérience, déterminerait quelle serait l'arme qu'ils porteraient. On ne disait rien aux jeunes adultes avant que l'artisan n'eut fini son office. C'est ainsi que Syd reçut l'arme qui est sienne, ainsi que son bouclier d'écailles.

Ensuite de quoi la tribu retourna en ville. Lorsqu'ils arrivèrent, il découvrirent que les portails entre les mondes avaient été ouverts. Connaissant les vieilles légendes, ils savaient ce que ça signifiait : le trésor était accessible ! Malgré tout, il fallait continuer à faire vivre la tribu... C'est ainsi que quelques chasseurs, choisis parmi les jeunes essentiellement, furent désignés pour essayer d'en apprendre plus, et, pourquoi pas, retrouver le trésor caché pour la gloire de leur peuple et de leurs ancêtres. Et Syd fut choisit...


• Pouvoir choisi de votre camp : Démoniaque
• Votre arme de départ : Planche de bois renforcé d'une plaque de métal dont les « tranches » sont bardées de pics de métal
Spoiler:
 
Un bouclier en écailles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Pendragon

avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expérience:
19/40  (19/40)

MessageSujet: Re: Syd Ceodd [complet]   Mer 14 Juil - 23:49

Jolie petite histoire, sa fait assez tribal xD.... Je me demandais si tu allais pas te faire percé le nez un coup parti xD

Mais bon, c'est simple mais une très bonne histoire simple. Je te souhaite une bonne avenir sur harmonia. Pour moi c'est validable ^^

(Ps: Sinon un peu de couleur et d'espace ne te ferais pas de mal.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusyne Shea
La Luciole - Fondatrice
La Luciole - Fondatrice
avatar

Messages : 3163
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : Entre les mondes

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Syd Ceodd [complet]   Jeu 15 Juil - 21:45

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, Syd Ceodd, du peuple de Umbra, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Twisted Evil
Mél.

_________________
Beware, I am far from being kind...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonia.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Syd Ceodd [complet]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Syd Ceodd [complet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envoi de MP3 complet
» Mon pack complet de démos en UV Max sur CyberDreams
» EcoLand Complet
» Jdr World of Warcraft (Complet)
» Vends deck elfball 1.5 complet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: