AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Piaros Albert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albert Piaros
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
23/40  (23/40)

MessageSujet: Piaros Albert   Mar 31 Aoû - 18:42


• Prénom : Albert
• Nom : Piaros
• Race : Humain
• Sexe : Masculin
• Age : 77 ans
• Peuple : Harmonia

• Description physique (min. 3 lignes) :

Ne mentons pas, Albert est vieux. C’est la première chose que l’on remarque chez lui, c’est sûr. La beauté pour lui n’est pas une chose très importante et il ne le cache pas, dès le premier coup d’œil on voit à qui on a affaire puisque ce qu’il reste de lui n’est rien d’autre qu’un petit bonhomme, haut d’un mètre cinquante-deux et pesant à peine 47 kilos. D’une allure nonchalante, ses habits sont pour la plupart déchirés ou troués et il sa balade toujours avec une grande veste et un vieux parapluie, sur lequel il s’appuie à la manière d’une canne, qui appartenait autrefois fois à sa femme. Ses cheveux sont mi-longs, de couleur blanc, sont disposés un peu n’importe comment sur sa tête et sont souvent couverts d’un vieux chapeau. Il aime porter ses vieilles chaussures montantes, même si à force elle commence à être usée. Son visage ridé, ses cernes, ainsi que son dos légèrement courbé et sa barbe grisâtre témoignent bien à quel point il se fait vieux, il ne voudra jamais l’admettre, mais il n’a plus 20 ans. Ne parlons pas de sa musculature qui a totalement fondu au fil des années, toutefois, Albert n’est laid, il est juste charismatique. Charisme qui provient sans nul doute de son caractère et de la vie qu’il a menait. Il aime à croire qu’il peut encore sauter partout comme il le faisait il y a 50 ans, mais son mal de dos le rappelle bien vite à la réalité. C’est d’ailleurs de là que vient sa fainéantise : il préfère bouger le moins possible.

• Description mentale (min. 5 lignes) :

Albert est une personne timide, qui n’aime pas ou peu parler avec les gens. Il aime être tranquille, posé dans son fauteuil à penser à toutes les choses pensables. C’est d’ailleurs un reproche que lui faisait souvent sa femme. Mais pour lui, ces moments de réflexion lui sont chers, car pour lui penser et la preuve qu’un être humain existe. Modeste dans l’âme, il vivait avec sa femme avec peu de choses, bien sûr cela ne l’empêchait pas d’être heureux, de toute façon on n’emporte pas les objets avec nous lorsqu’on meurt. Féru d’énigmes, Albert a un sens très aiguisé de la logique et aime résoudre les problèmes les plus difficiles, allant d’un simple problème mathématique jusqu’a la plus grande équation. Certains de ses amis le considèrent d’ailleurs comme un génie, même si sa modestie l’oblige à nier totalement cette évidence. Il accorde beaucoup d’importance à l’amitié et à l’amour, même s’il a désormais perdu les deux. Sa femme étant morte et la plupart de ses amis aussi, Albert vit seul dans la maison qu’il partageait autrefois avec sa chère et tendre Julia. Toutefois, le poids de l’âge et les évènements qu’il a vécus l’ont rendu aigri et nostalgique du passé et de ce fait peu de personnes veulent encore l’approcher. Il prend d’ailleurs beaucoup de plaisir à remballer les personnes qui essayent de lui parler « ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces » disent-il chaque fois que quelqu’un lui fait un reproche. Mais même s’il ne donne pas l’impression d’écouter ce que les autres ont à lui dire, il prend note de chacun des mots que vous pourrez prononcer. Son but dans la vie ? C’est d’accomplir le plus de choses possibles avant que la mort vienne le chercher.

• Votre histoire (min. 10 lignes) :

Albert est né un 21 avril, il y a77 ans d’un père bûcheron et d’une mère au foyer. Il passa une jeunesse normale, enfin à peu de choses près. Son plus grand souvenir de jeunesse remonte à son 16éme anniversaire. Cet évènement lui resta graver dans sa mémoire à partir du moment où sa mère glissa et fit tomber le gâteau, qui avait couté la peau des fesses selon le père, par terre. Suite à cela les deux parents décidèrent de se séparer, comme ça, pouf c’est tout. Gravement affecté par cette séparation, Albert était à présent empêtré dans une situation désagréable. En effet chacun des parents essayés de le rallier à sa cause. Étant très mature et intelligent pour son âge, Albert décida de rester neutre dans ce conflit et partit vivre sa vie. Il quitta le domaine familial à tout juste 16 ans pour un petit appartement ne comprenant qu’une cuisine et une salle de bain. Les débuts étaient très difficiles pour lui, mais plus les années passèrent, plus sa situation était meilleure. C’est vers 24 ans qu’il rencontra sa future femme, Julia Copperfield. Bien sûr il s’en rappelle comme si c’était hier, la scène se dérouler un soir, lorsqu’Albert rentrait du boulot. Le nez plongé dans des papiers, il bouscula une jeune femme. Ils se retrouvèrent tous deux désorientés et les fesses sur le sol. Ils se regardèrent et éclatèrent de rire ensemble. Après quelques semaines, quelques mois et quelques années, ils décidèrent de se marier et d’avoir beaucoup d’enfants. Sauf que cette dernière idée ne vit jamais le jour puisque Julia était stérile au grand dam des conjoints. Qu’à cela ne tienne, ils vivraient heureux sans avoir beaucoup d’enfant et c’était mieux ainsi, surtout lorsqu’on voyait les progénitures de leurs amis… 30 ans de vie commune après, Julia décéda brusquement sans crier gare (d'ailleurs, peu de gens crient gare quand ils meurent, mais passons). C’est à ce moment-là qu’Albert fût au plus bas, en effet la mort de femme l’abattit plus que tout et il sombra dans l’alcool et la dépression. Ces années furent les pires de sa vie même s’il ne s’en rappelle pas (l’alcool fait oublier beaucoup de choses). Cela lui prit du temps, mais Albert finit par remonter la pente, mais il en garde encore des séquelles. Certains disent qu’il est fou, d'autres pensent simplement que ce n’est qu’un vieux con qu’il faut laisser mourir, mais en réalité ce n’est qu’un vieil homme fatigué de la vie qu’il eut. Maintenant, il cherche désespérément un but afin de vivre le reste de sa vie heureux, en attendant sagement que la mort l’appelle pour qu’il rejoigne sa femme…

• Pouvoir choisi de votre camp : Arcanes (Attaque)

• Votre arme de départ : Un vieux parapluie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Piaros Albert   Mar 31 Aoû - 19:08

Salut,

Très belle fiche, très belle histoire et personnage original, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire cette fiche.

Je te valide dès lors et te souhaite bon jeu. J'espère que je te croiserai au détour d'un RP Wink

Fyra
Revenir en haut Aller en bas
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Piaros Albert   Mar 31 Aoû - 19:15

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, Albert Piaros, du peuple de Harmonia, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Twisted Evil
Maître d'Harmonia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piaros Albert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piaros Albert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande spéciale: Grandes cuvées pinot noir ALBERT MANN!
» [LFAQ-Albert Picardie] Spotting du jour
» [Meeting] Meetin aérien, aéroport d'Albert
» Qui importe Albert Boxler?
» A l'assaut du Général Albert D'amade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: