AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pietron l'Historien galant !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pietro Frateli
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
33/40  (33/40)

MessageSujet: Pietron l'Historien galant !   Ven 24 Déc - 3:03



• Prénom : Pietro
• Nom : Frateli
• Race : Humain
• Sexe : Homme
• Age : 25 ans
• Peuple : Harmonia

• Description physique (min. 3 lignes) :

Pietro est gaillard d'environ 1,80 pour 70 kilos de pur muscle et nerfs, une petite boule d'énergie sur pattes prête à tout détruire avec ses petits poings. En effet le jeune homme au fur et à mesure des années s'est forgé un corps d'acier afin d'endurer la dure vie sur Harmonia...car bien qu'étant un peuple relativement paisible, les dangers de la vie peuvent être nombreux. L'ouverture des Trois Mondes et l'apparition des Esprits Déchus lui donna parfaitement raison, s'être forger un corps capable de se battre et d'endurer la souffrance lui serait utile. Petite réflexion sur l'époque dont il est spectateur mis à part, Pietro est assez beau, bien qu'après tout la beauté soit totalement subjective. Le jeune homme a des traits fins et relativement remarquables, ses yeux sont sombres, autant que ses cheveux d'un noir de jais et dont les mèches lourdes lui retombent sur le visage. Il se balade pratiquement tout le temps avec une cigarette au coin de la bouche, parce que ça fait plus classe, et mis à part ça il a la peau assez pale, beaucoup de ses amis lui disent qu'il est aussi blanc à cause de la nicotine. Tout ceci mis à part, le jeune Harmonien est toujours tiré aux quatre épingles, jamais il ne se promènerait sans son costar noir sur blanc, pour faire un peu de fantaisie il se ballade parfois avec une cravate rouge ce qui est du plus bel effet avec le noir et le blanc. Il porte aussi constamment des gants de cuirs noirs, histoire de ne pas abimer ses mains quand il démolit la tronche de ceux qui viennent lui chercher des noises. Quand il enlève ses gants on peut remarquer que ses mains sont parfaites, les ongles manucurés, aucune peau morte, des mains qui n'ont en quelques sorte jamais travailler le bois ou le fer, mais pour cause le jeune homme ne fait qu'écrire.

• Description mentale (min. 5 lignes) :

C'est un personnage assez singulier, incapable quoiqu'il arrive de s'énerver, incapable de dire du mal des gens, incapable d'être triste ou d'éprouver des remords. On pourrait croire qu'il respire la joie de vivre, mais en réalité c'est un jeune homme dépourvu de tout sentiment de tristesse, de compassion, de pitié, en clair, cette absence de sentiment fait de lui un personnage à moitié vide. Il compense malgré tout cet obscurantisme du sentiment par une joie outrancière, vous le verrez pratiquement tout le temps souriant, ou alors juste normal...jamais triste, jamais renfermé sur soi même. Cette apparence si joyeuse cache pourtant un esprit d'une très grande intelligence, calculateur comme pas deux et débrouillard comme ce n’est pas permis. Un défaut, grave, c'est un incorrigible gaffeur. Je m'explique, mis à part écrire et se battre, il ne sait pas faire grand chose d'autre avec ses mains, à vrai dire il a deux mains gauches, et vous n'imaginez pas combien de fois dans sa vie il a pu tomber parce qu’il s'était prit les pieds l'un dans l'autre. Mais là où son coté gaffeur blesse, c'est qu'il ne contrôle pas ce qu'il est capable de dire, en gros ses paroles dépassent souvent sa pensée. Si il rencontre une fille moche qui lui fera du charme, il ne pourra s'empêcher de l'envoyer paitre en lui disant clairement qu'elle est moche...là où tout homme sensé prendrais l'affaire avec des pincettes. Il est aussi gaffeur car il ne sait pas garder un secret, il est en réalité souvent du genre à dévoiler un secret au cours d'une conversation sans se rendre compte de ce qu'il vient de dire. Voilà en gros l'attitude de ce personnage singulier. Ah, j'oubliais, Pietro est un incorrigible dragueur, charmeur devant l'éternel, et à l'esprit chevaleresque sans borne. JAMAIS de sa vie il n'a frappé une femme et jamais il ne le fera, en revanche il serait prêt à tout pour aider une femme ou pour la sauver !

• Votre histoire (min. 10 lignes) :

Pietro est issu d'une famille bourgeoise d'Equilios, pour ainsi dire il n'a jamais connu le besoin fréquenté les meilleurs écoles, remporter des concours, obtenu des diplômes, a eu une éducation très complète et s'est forgé une culture du feu de dieu. Mais au delà de son parcours scolaire, Pietro a fait le malheur de ses parents, bien que ramenant une multitude de bons points à la maison de la part des professeurs, le jeune Frateli avait une sale tendance aventureuse et casse cou. C'est très jeune qu'il se mit à s'entrainer en tapant dans les sacs de grains de la cuisine, ou encore à grimper partout et courir sur les toits d'Equilios afin de trouver les plus hauts points de vue. Il manqua même de se tuer à 10 ans en grimpant sur une tour de garde, heureusement les bons gardes de la cité le sauvèrent in extremis tandis que le rebord sur lequel il s'était appuyé s'était effondré sous son poids. En parlant de la cuisine, ses parents avaient des domestiques avec qui Pietro passait beaucoup de temps. Il aimait écouter les histoires des cuisinières, du forgeron, du maréchal ferrant, etc...C’est à vrai dire durant cette époque qu'il se mit à se passionner pour les histoires, les anecdotes, les légendes. C'est vers l'âge de 12 ans d'ailleurs qu'il se décida franchement à devenir historien, afin de recenser toutes les histoires, la vraie comme toutes les légendes et anecdotes. Les parents disons "prout prout" du jeune Frateli l'encouragèrent sur cette fois voie tout en le suppliant d'arrêter de se battre contre les enfants de leurs domestiques. En effet avec le temps Pietro eu maintes fois l'occasion de côtoyer les enfants des domestiques, avec qui il devint très vite ami. Ensemble ils formaient le groupe des "Jeunes Fous", un petit surnom inventé par Kyle, le fils de Bertha, la cuisinière en chef de la maison Frateli. Kyle et Pietro pour leur audace, leur courage et leur intelligence s'imposèrent vite comme leader du groupe, se battant souvent entre eux pour désigner qui serait le véritable leader, mais tous leurs combats se soldaient invariablement par des matchs nuls. La vie du jeune Pietro Frateli fut très belle, mais tout est toujours taché de sang au moins une fois. Quand il eu 16 ans, Kyle et lui, ainsi que leur petite bande fêtèrent les 10 ans d'existence des "Jeunes Fous", cette soirée là fut particulièrement arrosée, et ce fut d'ailleurs la première fois que Pietro gouta à la saveur de l'alcool. Pourtant, durant cette nuit, une bande de voleurs, sales et méchants et plus avinés que jamais vinrent troubler les "Jeunes Fous" dans le but initial de leur piquer leur "gnole". Pietro et Kyle furent les premiers à réagir, l'alcool donnant des ailes ils n'eurent même pas peur lorsque les cinq bandits brandirent épées et couteaux. S'en suivit une rixe entre les bandits et les "Jeunes Fous", sous la fougue des adolescents et sous leur nombre supérieur, les bandits furent forcés de battre en retraite. Les "Jeunes Fous" rentrèrent ce soir là avec des images de victoire dans la tête, certains étaient quelque peu blessés, mais rien de grave en soit. Pietro et Kyle, bras dessus bras dessous rentrèrent ensemble chez Kyle en entonnant joyeusement des chants de victoires, de combats ainsi que des chansons paillardes. Pietro ensuite rentra chez lui, et ce n'est que le lendemain que la nouvelle tomba. Bertha la cuisinière ne vint pas à la maison Frateli ce jour là, Pietro s'inquiéta de l'absence étrange de la bonne dame pourtant si assidue au travail. C'est par la force des choses qu'il couru chez Kyle où il trouva Bertha et son mari Herbert, pleurant tout deux dans leur cuisine tandis que le médecin leur remontait le moral. Pietro ne prit pas le temps de s'enquérir de la situation et grimpa à l'étage, poussant la porte de la chambre de Kyle sans ménagement...il y trouva un ami d'enfance blanc comme la mort, suant, allongé dans son lit.

- Que...Kyle que se passe-t-il ?
- Pietro, je suis content de te voir...ça m'aurait ennuyé que tu apprennes ma mort sans avoir pu me dire adieu.
- Te dire adieu, tu te fiches de moi !!

Pietro attrapa alors son camarade par le col et le secoua avec un regard haineux et triste à la fois. Pietro n'en voulait pas à Kyle, il voulait juste comprendre ce qu'i s'était passé, pourquoi son ami était dans cet état là. Ce n'était pas de la colère que l'on voyait dans ses larmes, mais la plus complète incompréhension.

- Les types de hier soir, l'un deux savait bien manier le couteau, sur le coup je n’ai pas senti, ce n'est qu'après que je me suis rendu compte.
- Après la bagarre...et tu ne pouvais pas le dire, on aurait pu t'emmener voir un médecin, te sauver...tu ne peux pas mourir bordel !
- Arrête de me secouer, je souffre, et pour hier soir, je ne voulais pas gâcher la soirée...et puis au moins, comme ça, tu restes le seul leader des "Jeunes Fous".

Pietro relâcha son ami à ce moment là, le regardant avec une expression mêlant tristesse, incompréhension et donnant à l'ensemble un aspect de la plus totale impuissance. Le jeune Frateli pleura alors de plus belle, hurla encore et toujours qu'il allait retrouver ces fumiers et leur faire la peau. Il cria contre les Esprits, les insulta dans un premier temps, puis finalement les pria de ne pas laisser son ami mourir. C'est Kyle toujours plus souffrant qui le ramena à l'ordre.

- PIETRO, arrête...tu te rappelles ce qu'on s'était promis toi et moi après la création des "Jeunes Fous", après notre première bagarre ?
- Oui...
- Alors dis-le !
- De toujours garder le sourire et de ne jamais être triste pour le bien et la joie de notre groupe, les leaders devant donner l'exemple.
- Bien...

Le jeune Frateli passa le reste de sa journée au chevet de Kyle, il fut rejoint par Bertha et Herbert, ses parents vinrent même à la tombé de la nuit. Les Frateli et la famille de Kyle formaient, grâce à l'amitié précoce des deux garçons une sorte de famille. C'est tous ensemble qu'ils veillèrent aux cotés de Kyle, et c'est dans la tristesse générale que je le jeune homme s'éteignit le lendemain matin à 9h32. Le seul qui ne pleura pas fut Pietro, il affichait même un sourire, arguant le fait que désormais son ami séjournait dans un monde meilleur et que finalement, un jour il le retrouverait. Par la suite, Pietro continua de diriger les "jeunes Fous", même si l'ambiance n'était plus la même, il dissout finalement le groupe lorsque chacun fut trop vieux pour jouer aux fous, chacun s'orientant vers leur vies professionnelles. Le jeune Frateli de son coté s'entraina, afin de lutter contre tout les dangers de la vie, l'expérience de Kyle lui avait appris deux choses, la première que même un simple bandit enivré pouvait être une réelle menace, et la haine des armes. Il se jura d'ailleurs de ne jamais utiliser la moindre arme et développa son corps et son entrainement dans le but de devenir le meilleur combattant à mains nues possible. Dans le même temps il continua à étudier l'histoire, ne se séparant jamais de son carnet sur lequel il notait toutes les anecdotes, récits, histoires, notes prises sur des bouquins. Ce carnet comme il se plaisait à le dire était comme qui dirait le brouillon de la très grande saga de livre qu'il écrirait plus tard sur l'histoire d'Harmonia. Vers 22 ans, il rencontra une jeune femme, la belle Kalina, fille d'un riche paysan de la province d'Harmonia s'étant installé depuis peu à Equilios afin de diriger plusieurs commerces. Kalina était pour sûr particulièrement belle, une perle rare, et d'une espièglerie assez impressionnante, c'est avec elle que Pietro réalisa son pouvoir de séduction, avec elle qu'il partagea son premier véritable amour, son premier baiser, sa première nuit. Bref, ces deux là auraient pu s'aimer, se marier, vivre heureux et avoir beaucoup d'enfants. Mais l'adulte Frateli se découvrit peu après une tendance à apprécier toutes les femmes, sa tendance sauvage à faire la cour à énormément de femmes firent tomber son couple à l'eau, ainsi que tout les autres qui suivirent. Mais jamais il n'approuva de remords, il abordait toujours une rupture avec sourire, son dicton préféré pour le coup étant "Une de perdue dix de retrouvée !". Un jour, un grand cataclysme tomba sur le monde, les Trois Mondes étaient réunifiés. Lui qui n'avait encore entendu parler d'Umbra et de Lucina que dans les légendes, voilà qu'ils étaient à sa portée. Cette ouverture des mondes signifiait pour lui de nouvelles pages d'histoire à gribouiller, son projet ne s'arrêtant désormais plus à l'histoire d'Harmonia, mais bien à créer une Histoire Universelle. Il fut le témoin des premiers affrontements, de l'arrivée des Esprits Déchus, de différents combats, et de la création trois guildes aux idées opposés. Lui n'avait pris part à rien de cela, il tenait tout d'abord à bien se préparer. Un beau jour il se sentit suffisamment fort et confiant pour se lancer dans l'aventure. C'est là que commence sa véritable histoire !

• Pouvoir choisi de votre camp : Sagesse !
• Votre arme de départ : Mes poings et mes pieds et ce sera comme ça ad vitam eternam !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Pietron l'Historien galant !   Ven 24 Déc - 3:27

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, Pietro Frateli, du peuple d'Harmonia, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Twisted Evil

Le Maître d'Harmonia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pietron l'Historien galant !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mr.Galant retourne citoyen
» Livre de l'historien Jacques Garnier sur Austerlitz
» [East Park] Si seulement c'était un rdv galant.[Terminé]
» Bataille de Waterloo.
» De la mer et de sa stratégie (Philippe Masson)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: