AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Ven 7 Jan - 22:44

Le bois mort ne manquait pas ici, et vu la forme des morceaux, inutile d'en deviner la provenance. Cette mer était souvent agitée, elle avait provoquée la mort de nombreux équipages. Avec le temps et au gré des flots, les restes des épaves de bateaux étaient venus se jeter sur la plage. C'est avec ces vieux morceaux de coques, de mats, de ponts que l'Harmonien alimentait son brasier. Saladin s'était fait un petit coin douillet, les rochers de la falaise bordant la mer s'était éboulé à plusieurs endroits, l'Harmonien en avait trouvé un assez confortable. Ces gros blocs s'étaient éboulés de façon surprenante. Les plus gros blocs formaient l'armature, les plus petites rocailles avaient créés des sortes de mur. Au final c'était une sorte de large tipi au mur de granit que le hasard d'un éboulement avait créé. Une seule entrée donnant accès à un large espace d'une dizaine de mètre de diamètre, le sol fait de sable fin était des plus agréables. De plus, l'entrée de cette maison naturelle était à une cinquantaine de la mer. Une fois celle ci à marée haute il y avait encore une vingtaine de mètre qui séparait l'entrée des vagues, pas de risques de se mouiller les pieds. Saladin avait procéder lui même à un petit aménagement, grimpant en haut du monticule, il enleva quelques pierres et forma de ce fait un espace parfait pour laisser échapper la fumée de son feu. Une fois son brasier crépitant, il installa ses quelques affaires et baptisa cet endroit "La Cheminée" se promettant d'y revenir.

* Le sable est confortable...je dormirais à même le sol...mon manteau enroulé fera un très bon oreiller...*

La nuit tombait paisiblement, pour une fois la Mer Pourpre n'était pas secouée par une tempête, le ciel était assez dégagé mis à part quelques petits nuages se déplaçant si lentement que l'on aurait put les qualifier de paresseux. L'Harmonien se préparait un festin, faisant griller des poissons empalés sur des piques de bois au dessus du feu. Dans un récipient en fer, il avait jeté de l'eau de mer et fait bouillir une grande quantité de coquillages. Pour accompagner le tout il avait trois bouteilles avec lui, une d'un vin blanc de Lucina, particulièrement agréable avec les coquillages. Une autre de vin rouge assez corsé, plaisant au palais quand il accompagnait le fumé du poisson grillé. La dernière était une liqueur de café, assez forte mais parfaite pour terminer la soirée. L'Harmonien se frottait déjà les mains en perspective de sa petite soirée.

* Une petite bouffe et de bonnes bouteilles...parfait...*

Saladin avait tout quitté le temps d'une journée et de cette fameuse soirée. Le temps pour lui de tout oublier, Valiane, l'Ordre, les Gardiens, les Créateurs, les Déchus, et de profiter d'un bon moment de pure existence. Le temps de passer une journée à se promener à travers Umbra, de trouver ce coin saugrenue de la plage, de se préparer son festin. Le pied quoi, depuis "La Cheminée" il allait manger et boire tranquillement tout en se laissant bercer par le clapotis de la Mer Pourpre. La lune était plaine ce soir, les étoiles scintillaient de toutes leur force, c'était vraiment une belle nuit. L'odeur des poissons grillés vint trouver un écho favorable dans ses narines, réactions chimiques, nerveuses et psychologiques s'enchainant, l'Harmonien se mit à saliver. Mais le repas n'était pas encore prêt, il se contenta de relever un peu les poissons du feu, histoire qu'ils ne calcinent pas et se roula une cigarette. Afin de savourer tout les plaisirs de la nicotine l'Harmonien leva ses fesses de son abris et alla griller sa clope tout en admirant la Mer Pourpre, tout ceci était paisible et agréable.

* En espérant que rien ne vienne perturber la soirée...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Sam 8 Jan - 11:04

Dans tout bon récit, les choses ne se passent jamais comme prévu. Un élément souvent indésirable vient perturber notre fatalisme. Ainsi la vie de la jeune femme était malmenée par des individus des plus étranges. Son cou portait encore les stigmates de la brute qui avait tenté de l'étouffer près du fleuve Numa. Au souvenir de cet épisode la jeune femme se dit qu'elle devrait apprendre à être sage. Impossible. Adrénaline. Inconnu. Liberté. Hasard. Nuit. De doux mots lui susurrants milles épopées. alors la mercenaire voyageait. Persuadée que comme toujours l'aventure lui tomberait dessus. Et si ce n'était pas le cas, elle ferait comme à son habitude. Elle irait provoquer la chance et les ennuis. Plutôt crever sous le fer qu'écrasée par l'ennuie.

Umbra. C'était, à ses yeux inconscients, la contrée où elle avait le plus de chance de s'amuser. Cependant elle évitait d'y mettre les pieds trop souvent. Elle ne pensait pas réussir à affronter un gardien des Terres des Ténèbres et les habitants de se charmant petit coin avaient la rancune tenace. N'étant pas d'humeur hostile la jeune femme jugeait qu'elle n'avait rien à craindre. Et puis, les psychopathes attaquant sans raison ne restaient pas sagement chez eux. L'Ombre d'Equillos s'était donc trouvée de multiples excuses pour s'échapper de ses trop paisibles contrées natales. Seulement la magie était toujours... disons hasardeuse chez notre jeune femme. Ainsi elle ne savait pas du tout où elle allait se retrouver. Mais elle le découvrit. La mer pourpre. Devant ces eaux carmins, impossible de douter. Une plage qui aurait put naître de l'esprit d'un fou ou d'un soûlard tant il était incongru.

De vielles légendes comptent que le sang teinte autant cette mer que les algues. Décidant de tremper ses lèvres dans cette fameuse étendue salée la jeune elfe constata que la plage semblait s'étendre à l'infini. Qu'importe. Elle disposait de tout son temps. Incapable de tenir en place elle enchaînait roues et pirouettes jusqu'au moment ou elle atteint l'eau. Incroyablement calme. Selemba s'accroupit et porta ses mains en coupe, remplies d'eau à ses lèvres. Acre, salée, avec une petite note métallique. Le mystère restait entier. De toute manière elle se fichait de la réponse. Marchant parallèlement aux vagues elle se fit vite la remarque qu'elle n'était pas tombé dans le lieu le plus animé d'Umbra. Ses dents grincèrent de frustration et de mécontentement. Elle commençait presque à désespérer quand des volutes de fumées s'élevant gracieusement dans le ciel lui donnèrent comme un coup de fouet.

Pas de fumée sans feu et un feu naturel sur une plage... ? Peu probable. D'un pas vif, revigoré, elle se dirigea vers ce signe de vie. Tout plutôt que de continuer à s'ennuyer comme un rat mort. La fumée se dégageait d'une sorte de nid formé de rochers et d'amas d'épave. Tout ces cadavres de navires formant une sorte d'abris naturel. Fabuleuse construction édifiée par les vagues et les marées. Escalader tient de l'humain, grimper de l'animal. Mi grimpant, mi escaladant l'elfe se retrouva au dessus d'un trou par lequel s'échappait la fumée. Elle aurait put entrer par là sans même se brûler mais elle avait des principes. On n'entre pas chez les gens ainsi. Pas le jour... et pas sans l'intention d'attenter à leur vie. Selemba redressa sa tête et remarqua un homme. Plutôt grand et mince. Il lui tournait le dos. Elle ne pouvait voir que sa chevelure d'encre chutant dans son dos en une cascade soyeuse. Il y a de ces êtres dégageant une impression de noblesse dans la courbure de leur dos et la nonchalance de l'inclinaison de leurs hanches. L'Ombre se glissa au coté de cette silhouette. Sans qu'un grain de sable ne la trahisse, ses pieds effleurant le sol sans bruit, sans trace.

Seriez-vous en quête de paix ou misanthrope pour vous isoler ainsi face à la mer ?

Une lueur amusée et narquoise brillait dans ses pupilles disparates. Le vouvoiement n'étant nullement un politesse mais une douce moquerie. Elle dérangeait. Elle en était ravie. L'idée d'un quelconque repas ne l'avait pas effleurée mais les effluves de poissons grillés vinrent chatouiller ses narines. Généralement la demoiselle avait trois optiques lors de ses voyages. Jeûner, dégoter une auberge ou se faire inviter. Objectif de la soirée ? Se faire inviter.


Dernière édition par Selemba Impériale le Sam 11 Juin - 19:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Sam 8 Jan - 21:47

Ah quel pied, une bonne cigarette, une bonne journée, une bonne soirée en perspective, pour ainsi dire, l'Harmonien était sur un petit nuage. Il regardait les vagues de la Mer Pourpre mourir lentement sur la côte, le son que produisaient ces dernières avait un petit quelque chose de particulièrement apaisant. Tout était calme, et il allait passer le reste de la soirée dans le même climat, le meilleur serait sûrement la nuit. Il comptait se siffler tranquillement sa bouteille de liqueur de café, puis aller se coucher et dormir en ronflant paisiblement au rythme de la marée. Il aspira une bonne bouffée de fumée...

* Dire qu'avec si peu de choses on peut se sentir aussi bien...les gens ne savent pas ce qu'ils ratent...*

Sans qu'il n'y eu fait attention, une voix arriva juste à coté de lui, presque détonante dans ce silence de plomb, Saladin en sursauta. La peur passée il toussa, la fumée était remontée dans sa gorge à une vitesse équivalente à la surprise irritant méchamment son conduit respiratoire. Il prit son temps pour reprendre son souffle et jeta sa cigarette maintenant terminée dans le sable, le regard qu'il jeta à la cigarette aurait put vouloir dire "Dégueulasse ce truc !", mais cette réaction était plus à mettre sur le compte de la quinte de toux. Au final, une fois qu'il eu repris son souffle, l'Harmonien voua une attention toute particulière à la présence perturbatrice, une jeune femme.

* Je crois que c'est raté pour la soirée tranquille...*

Saladin la détailla un instant, des yeux verrons assez beaux, des drôles de bijoux ornant ses sourcils, un maquillage parfait, des cheveux longs, des vêtements moulants laissant en voir peut-être un peu trop sur l'anatomie de la demoiselle. L'Harmonien marqua une légère pause, il n'avait pas souvent eu l'occasion de voir une aussi belle femme. Mais l'important n'était pas là, cette étrangère avait brutalement dérangé sa soirée tranquille en solitaire, il se devait de lui demander ce qu'elle faisait ici, mais poli jusqu'au bout des doigts Saladin commença par répondre à la question de la jeune femme.

- Tu m'as fait peur, fais un peu plus de bruit à l'avenir...oui, je cherche un peu tranquillité, je crois que c'est raté...je m'appelle Saladin, et j'aimerais savoir pourquoi tu viens perturber ce calme plat ?

Si le ton de l'Harmonien ne se voulait pas agressif, sa réplique avait de quoi dissuader. Après tout il désirait plus que tout passer une soirée tranquille, et non pas avoir quelqu'un dans ses pattes. ce soir là peut-être même qu'il aurait évité la compagnie de Valiane pour siroter ses bouteilles tranquillement. Quoiqu'il en soit il n'était pas méchant, il allait attendre d'avoir deux ou trois explications avant de congédier la demoiselle, après tout...c'était un gentleman.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Dim 9 Jan - 15:45

Le temps que le, charmant, jeune homme lutte avec ses poumons écorchés l'elfe se lança dans la contemplation de la mer. Chose qu'elle n'avait faite en arrivant ici. La couleur aurait dû attirer son regard. L'infini captiver son attention. Et ce dès son arrivée. Non. Parce que ce n'était pas ce qu'elle était venue cherchait. Alors son regard n'avait pas fouillé ce spectacle d'envergure, sélectionnant, distinguant ce qu'il voyait de ce qu'il voulait voir. Les reflets jouaient un ballet incessant des plus fascinant. Elle aurait put scruter l'horizon pourpre, immobile, obnubilée, pendant... une minute ou deux sans se lasser. Certes le tableau était superbe, dignes de rêves ou d’hallucinations, mais dans ces ondulations sans fin ni commencement, rien qu'une éternelle répétition, la monotonie prenait vite place. Monotonie... un mot au son doux qui pourtant écorchait les oreilles de la jeune elfe et crispait ses muscles. Probablement l'une de ses plus grandes frayeurs.

Selemba avait l'habitude de se glisser sans bruit près des gens. De fendre les foules sans être vue, n'étant qu'un effleurement à peine aperçu et bien vite oublié. Mais pas de leur arracher de telles réactions. Elle dut se retenir de rire, devinant qu'elle venait de troubler un moment de sérénité et de réflexions. L'irritation de cet être avait quelque chose de presque délectable. La demoiselle se réjouirait-elle d'être une mauvaise surprise ? Un bref instant, les deux individus se détaillèrent. Comme deux tableaux étonnants. L'elfe apprécia la noblesse et le raffinement de se visage sculpté dans les roches les plus dures. Un roc indifférent aux pitoyables hurlements que le vent pousse désespérément en vain pour le faire bouger. Une certaine froideur peut être. Comme si elle pouvait le reprocher... Il était légèrement plus grand qu'elle, un dizaine de centimètres peut être. Elle sourit devant la réponse de cet homme paisible. Faire plus de bruit ? Entre le sable et ses habitudes il y avait du progrès à faire. Presque incapable de cacher son contentement, notre demoiselle ne fut pas le moins du monde surprise d'entendre qu'elle n'était pas au programme de se froisser. Loin de se froisser devant le réponse du jeune homme elle répondit sans hésitation.

Selemba, enchantée. Et je suis venue parce que ce calme plat m'est insupportable. Et tu es la seule note changeante dans ce paysage morne.

Sans s'en rendre compte l'elfe indiquait qu'il ne serait pas simple de se débarrasser d'elle. Tel un parasite arrivé par surprise et récalcitrant à être délogé. Si l'on se référait à sa réponse, elle passait pour une véritable hyperactive. Ses poignards et son masque aux arabesques d'argent délaissés pour son voyage, elle ne portait que ses deux sabres mais ne paraissait vouloir s'en servir. Certes elle était toujours sur ses gardes mais ce Saladin ne lui semblait pas hostile. Néanmoins elle ne se serait pas risquée à le provoquer.

Penses-tu qu'un peu de présence dérogerait à ta tranquillité ? Je ne peux m'imposer pour ta petite soirée mais t'en voudrai de me virer. Et la solitude n'est pas le seul moyen de s'évader.

Un sourire malicieux orna son visage. Des plus charmant ma foie, mais là n'étais pas l'essentiel. La jeune elfe savait être calme pour peu que ce soit nécessaire et pas trop long. Elle avait balancé son dernier argument au hasard. Quelqu'un qui recherche la tranquillité par la solitude... il fuyait peut être la pression des grandes villes ou les contraintes d'un emploi ? Ce Saladin aurait très bien put être un prince ou un Seigneur que l'elfe ne l'aurait pas reconnu, complètement hors des histoires de politique. Mais c'est une forme de pouvoir. Il y a fort à parier qu'un jour, elle s'y intéressera. D'un peu trop près. Mais c'est une autre histoire que nous verrons aux file de ses humeurs.


Dernière édition par Selemba Impériale le Sam 11 Juin - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Dim 9 Jan - 22:00

Elle se présenta à son tour, Selemba, joli prénom, assez exotique. Mais sa phrase avait un petit arrière gout assez amer. En une seule réplique elle venait de dévoiler une facette de personnalité, cette file que Saladin ne connaissait que depuis quelques secondes semblaient assez active, et n'aimait pas le calme. En ce cas, avoir une hyperactive dans les pattes, surtout à cette soirée là, n'était pas de bon augure. Autre fait dérangeant, elle considérait Saladin comme la seule chose un peu intéressante dans ce calme plat. L'Harmonien voyait déjà le tableau, elle allait rester là, juste pour le plaisir d'avoir de la compagnie, pour ne pas être seule et ne pas s'ennuyer. Mais lui, il voulait être seul, il voulait prendre tranquillement son repas et picoler sans que personne ne vienne le déranger. Mais non, les Créateurs étaient plutôt méchants ce soir. Il désirait le calme, les Esprits lui apportaient une tempête personnifiée. Saladin se pinça alors fortement l'arrête du nez avec son pouce et son index, sentant que la situation allait être problématique.

* Qu'est-ce que je fais...je l'assomme et je la balance à la flotte...non...quelle horreur...*

N'ayant pas encore eu le temps d'en placer une, Selemba repris la parole, au moins son ton était aimable. Si une présence dérogerait à sa tranquillité, oui, bien entendu. Elle ne s'imposerait pas, mais lui en voudrait...drôle de façon de dire qu'elle aimerait bien rester. La solitude n'était pas le seul moyen de s'évader. Saladin arrêta de pincer son nez et releva les yeux vers elle, pour le coup elle marquait un point. Il se mit à penser intensivement. Après tout il y avait assez à manger pour deux, et suffisamment d'alcool pour enivrer deux esprits. Si elle restait, ils seraient bien obligés de converser, autrement la soirée aurait un arrière goût d'ennui. Saladin était toujours prêt à discuter, avec n'importe qui, sauf les déchus bien entendu...après tout elle n'avait pas l'air méchante. Une soirée à faire connaissance et à discuter de choses et d'autres pouvaient en effet aussi avoir son charme.

* Je crois que je n'ai pas vraiment le choix...si je la vire elle serait capable de revenir et de réellement pourrir ma soirée...alors que si elle reste...*

Saladin avisa Selemba, puis avisa "La Cheminée" ou attendais patiemment ses poissons, ses coquillages et ses bouteilles. Ceci fait il tourna son regard vers la mer, toujours aussi calme, y'a pas à dire, c'était une belle soirée. Il soupira ensuite un bon coup, et indiqua à Selemba l'entrée de sa petite masure.

- En ce cas, je me vois obligé de t'inviter.

Sans attendre l'Harmonien marcha sur la plage et entra par la petite entrée de son abri de granit, le feu ronronnait, une bonne odeur de poisson grillé embaumait les lieux. D'ailleurs ils étaient suffisamment cuit, il retira les baguettes sur lesquelles étaient embrochés les poissons et planta les baguettes dans le sable. Il ouvrit son récipient en fer, les coquillages étaient fin prêts, il vida le contenu du récipient sur une pierre creuse et poreuse. L'eau s'échappa par les multiples anfractuosités de la pierre, retenant en son sein les précieux coquillages. Sans piper mot, il déboucha la bouteille de blanc et but une première gorgée. Ceci fait il attrapa une poignée de coquillages et tendit la bouteille à Selemba.

- Ici pas de manières, on boit au goulot !

L'Harmonien commença alors à manger un par un ses coquillages, il n'avait pas vraiment cherché à les diversifier en les ramassant, il y avait un peu de tout. L'essentiel c'est que tous étaient tout à fait comestibles, de plus ils s'étaient imprégnés de l'eau de mer salée, rendant les crustacés correctement assaisonnés. L'Harmonien avait prit soin aussi d'ajouter dans le bouillon de coquillages quelques pincées d'herbes utilisés dans le soupes, cela donnait une petite touche assez agréable. Au moins le début du repas n'était pas raté, il ne restait plus qu'à voir si la compagnie de Selemba se révèlerait agréable.

- Alors, racontes moi, tu viens d'où ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Mer 12 Jan - 15:34

L'elfe observait les expressions de ce noble personnage avec un mélange entre fascination et amusement. Il se pinçait l'arrête du nez comme confronté à un problème récurant dont on cherche la solution la plus propre possible pour s'en débarrasser radicalement. Un sourire espiègle étira la commissure de ses lèvres. Elle était plus habituée à être invitée qu'à clairement dire qu'elle aimerait rester. Cet homme n'était pas un soulard admirant la jeune elfe comme un morceau de viande mais un bon vivant. Peut être un peu solitaire ou distant ? De ce fait il lui plaisait. Le genre de personne qu'elle jugeait noble mais qui la rendait elle même peu fréquentable. Elle sut que la partie était gagnée lorsqu'il lâcha un profond soupir en désignant l'entrée de l'habitacle. Tout simplement ravie elle rentra lorsqu'il l'invita et se plaça face à son hôte. Le sable était fin, doux et tiède. Elle aurait put s'enterrer elle même pour le sentir glisser sur tout son corps. Lorsque Saladin lui tendit une bouteille, elle en huma l'arôme, les yeux fermés. Subtil et fort. Il avait l'air de s'y connaître. Les bonnes manières ?

''Ne t'inquiète pas, je les ai laissé tomber depuis un certain temps. Nous nous accordions assez mal. ''

Pour un inconnu elle avait simplement l'habitude de laisser tomber les conventions. Pour un ami elle avait renié toute la haute société et leurs manières onéreuses et superficielles. Mais elle n'avait pas d'amis à proprement parler. Pas la connaissant sous celle qu'elle était, celle qu'elle est le jour et celle qu'elle libère lors de ses nuits à Harmonia. Donc pas aujourd'hui. Pour une soirée elle allait ravaler propos acerbes ou réflexes félins. Sans cesser d'être elle ou jouer un jeu, seulement en en laissant ressortir le plus beau. Pour peu que sa belle résolution ne vole pas en éclats. Coté papilles, l'elfe n'était pas difficile mais elle avait un coté gourmet (particulièrement satisfait par les coquillages). Elle en identifia quelques uns, d'autres lui étaient parfaitement inconnus mais tous lui plaisaient.
D'où elle venait ? D'un lieu qu'elle avait fuit. Ce qu'elle faisait ? Des activités peu avouables. Mais ce constat ne lui emmenait aucune rancœur. Son humeur ne se ternit pas, elle réagissait comme si ces faits n'avaient jamais existé.

''Je viens d'Harmonia. Je vis et passe le plus clair de mon temps à Equillos mais en parfaite vagabonde et aventurière, je vais de ci, de là. Parfois pendant quelques jours et d'autres se comptent en semaines. C'est ma manière de fuir la routine qui a le don de me rendre folle. *Comme un lion en cage.* Et toi ? Tu, n'as ni l'air d'un fou à lier ou d'un ange tout droit tombé du ciel, je ne t'imagine ni d'ici ni de Lucina. Puis elle ajouta : bien que mes voyages m'aient montrés que bien souvent les généralités sont à oublier.''

Alors qu'elle n'était plus concentrée sur les coquillages, une moule lui entailla méchamment le doigt (pour une chose incapable de faire quoi que ce soit d'autre que se fixer à un rocher... et peut être d'avoir le mâle de mer lorsque les remous sont trop violents ?). En portant son doigt, d'où perlait une goutte de sang, à sa bouche, elle ronchonna mentalement quelque chose comme un :

#Ultime vengeance d'une frustrée par son décès. Sale bête. #

Puérile.


Dernière édition par Selemba Impériale le Sam 11 Juin - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Jeu 13 Jan - 14:58

Au moins la demoiselle semblait apprécier le repas, et semblait aimer téter une bouteille, cela faisait deux bons points pour elle. Saladin avait passé depuis peu le stade de l'inquiétude et se confortait de plus en plus dans l'idée qu'il allait passer une bonne soirée. En compagnie d'une étrangère qu'il ne demandait après tout qu'à connaitre. Il mangea lui aussi pas mal de coquillages et fut fier de sa cuisine de piètre qualité, au final tout ceci était mangeable, et même bon. Il buvait de grandes gorgées du petit blanc, mais l'alcool ne troublait pas encore son esprit, et c'est sans problème qu'il écouta Selemba répondre à sa question. C'était une aventurière, une vagabonde elle aussi, tout comme lui...cela lui faisait un troisième bon point. Elle n'aimait cependant pas la routine et le calme...et à dire vrai l'Harmonien non plus. Cette soirée pour lui était exceptionnelle, une façon de couper les ponts le temps d'une simple nuit.

* Au moins je ne pense pas aux ennuis...*

Elle lui retourna ensuite la question, le considérant comme n'étant ni Lucinien, ni Umbrien, elle avait mis dans le mille. Mais comme elle le dit si bien elle même, elle prenait ses précautions, n'affirmant pas qu'il était Harmonien. Après tout on pouvait rencontrer des Luciniens violents et des Umbriens sympathiques, il ne fallait jamais se fier aux apparences. De ce fait, Selemba était une demoiselle avisée, malgré ce brin de folie qui l'animait, une personne intelligente. Pour son esprit, cela lui valait un quatrième bon point.

- Moi...ben je dois dire qu'on se ressemble, je voyage par ci, par là...sans vraiment me soucier du lendemain, tant que je découvre des paysages ça suffit à mon bonheur...même si dernièrement, j'ai quelques responsabilités à remplir...ah et tu ne t'es pas trompé, je suis Harmonien.

Saladin laissa sciemment de coté le sujet des Gardiens, de son poste d'Intendant, de la guerre qui se profilait. Après tout il n'était pas venu sur la Mer Pourpre pour s'ennuyer avec ces détails. Sans ajouter un mot, bien que le petit blanc ne soit pas encore terminé, il déboucha la bouteille de vin rouge, et attrapa l'une des baguettes sur lesquelles étaient empalés les poissons grillés. Cette race de poisson, le nom lui échappait alors, mais c'était une espèce à la chair tendre et savoureuse, pas besoin de s'inquiéter des arrêtes. L'ossature de cet ovipare des mers était molle, les arrêtes se brisait sous la dent et avaient peu de risques de venir se ficher douloureusement dans œsophage. S'enfilant une gorgée du vin rouge, il posa ensuite la bouteille devant Selemba, et mordit goulument dans son poisson. Il fit un petit geste, intimant à l'Harmonienne de se servir, il y avait six poissons, trois chacun, de quoi bien se remplir.

- Je te préviens, le défi c'est de tout manger, et finir les bouteilles...les vins seront simples à encaisser, la troisième bouteille est d'un degré bien supérieur, tu relèves le challenge ?

L'Harmonien ponctuait chaque bouchée de poisson par une petite gorgée de vin, ne faisant plus vraiment de différence entre le blanc et le rouge, au final tout passait par le même trou. Cependant il ne toucha pas la liqueur de café, la gardant pour la fin. Regardant son amie de la soirée, il ne put s'empêcher de se poser d'autres questions, certes il ne voulait pas faire de cette soirée un interrogatoire, mais tant qu'à se biturer ensemble, mieux valait se connaitre plus en profondeur.

- Question étrange si il en est, tu as un but, un rêve ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Sam 15 Jan - 0:02

Un aventurier vagabond. Vivant au jour le jour. Juste un peu plus paisible. Il aimait les paysages alors que ces derniers ne fascinaient l'elfe qu'un instant. Des responsabilités à remplir ? Qu'importe, il savait s'en écarter si l'envie l'en prenait. L'elfe avait un travail aussi mais elle choisissait quand l'accomplir. L'espionne se félicitait presque d'avoir sut trouver Saladin sur cette immense plage. Un coup de chance lui valant une soirée délicieuse en tout points. Glissant un regard appuyé à Saladin elle se fit la remarque qu'elle lui trouvait un peu beaucoup de qualités. Faisant claquer sa langue sur son palais pour savourer le vin jusque dans les plus délicates subtilités, Selemba se dit qu'elle avait en face d'elle un connaisseur.

En tant que piètre cuisinière, incapable de faire quelque chose de mangeable avec les meilleurs ingrédients, je suis admirative.

Simplicité et saveurs était au rendez-vous. Un autre bouteille ? Chouette alors ! Un rouge cette fois. Sans le goûter ou le voir l'elfe en reconnaissait l'odeur. Pas le style de vin que l'on trouve dans les bars mais dans les restaurant ou les serveurs vous tendent une multitude de fourchettes et culières (alors qu'ils voient très bien que vous n'avez que deux mains). Finir tout les plats ? Vues les saveurs ça n'allait pas être compliqué. Quoiqu'elle avait peut être les yeux un peu grand. Elle allait dormir comme un loir ! Quant aux bouteilles... elle aurait peut être pu les entamer méchamment à elle seule. L'elfe eu un sourire à la fois félin et joueur et tapa dans la main de Saladin.

''Je ne laisse aucun défit de coté. Que les petits joueurs se cachent.''

Selemba laissa ses papilles se délecter d'un poisson qu'elle n'avait jamais goûté auparavant. La chaire était savoureuse. S'amusant tel un carnassier la jeune elfe croqua dans les arrêtes souples. Le bruit du cartilage se brisant lui plaisait toujours autant. Que ce soit celui d'un nez sous son poing ou sa botte ou les arrêtes d'un poisson sous ses dents. Son compagnon venait de poser une nouvelle question. Qu'elle même se posait souvent. Un rêve ? Pas vraiment... Un but alors ? Encore moins. Elle errait sans aucun des deux. Certains disent pourtant que c'est ce qui donne un sens à la vie. Mais quelque chose qui pourrait s'en rapprocher :

''Ni l'un ni l'autre. Avoir un objectif ciblerai mes actes. Mais j'ai une philosophie de vie : vivre chaque instant le plus intensément possible, quitte à prendre des risques. Qu'en est-il pour toi ?''

Cette philosophie la conduisait dans les bars, la guidait vers la débauche, dictait ses nuits et ses folies, brouillait le danger et effaçait toute crainte concernant la mort. Vivre pleinement. Au risque que la vie soit courte.

''Autre question. Comment est ton entourage, la famille, les amis, les ennemis, les camarades, les amours ? ''


On se renseigne, juste au cas ou...


Dernière édition par Selemba Impériale le Sam 11 Juin - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Dim 23 Jan - 13:26

Elle faisait plaisir à voir...pas parce qu'elle était ravissante, mais parce qu'elle avait de l'appétit et une bonne descente. Les hommes bon vivants se rencontraient par paquets de vingt, les femmes avaient souvent cette tendance à la modération, bien malgré elle. Mais Selemba était d'une autre catégorie, du genre à ne pas avoir pleuré à la naissance, histoire de ne pas faire comme tout le monde. Du genre à s'être promis très tôt de croquer tout ce que lui offrait la vie à pleine dents, en ça elle était particulièrement sympathique. Elle apprécia donc la cuisine rudimentaire de l'Harmonien et releva le défi de vidage de bouteille. La soirée, finalement avec une compagnie s'avérait très agréable. Elle n'avait ni but, ni rêve, juste une furieuse envie de gouter avec intensité à tout ce que la vie pouvait lui offrir. C'était une bonne philosophie, le genre de vie que tout un chacun se devrait de suivre. Mais la vie était ainsi faites, les gens arrivaient souvent à un point où ils étaient obligés d'accepter des responsabilités.

* Même moi...pourtant il n'en était pas ainsi il y a 20 ans...*

- Moi, j'ai un but, je suis un idéaliste, j'œuvre pour la paix entre les Trois Mondes, une union parfaite…j'ai aussi d'autres responsabilités, je serais bientôt impliqué dans la guerre entre les Créateurs et les déchus.

La guerre approchait, mais là n'était pas le sujet, il chassa ces mauvaises pensées, d'ailleurs Selemba l'y aida car voilà qu'elle lui posait une autre question sur son entourage. Il attrapa un autre poisson, mordit dedans, mâcha tranquillement, lui laissant le temps de penser à une bonne réponse.

- Et bien, mes parents sont morts depuis quelques années déjà, j'ai encore mon frère, mais il a aussi un âge avancé, il est déjà grand père, c'est fou comme le temps passe vite...des amis, quelques uns, surtout beaucoup de connaissances comme toi, rencontrés au hasard de mes périples, mais il y en a certains qui m'ont beaucoup marqué.

Un détail pouvait sembler surprenant, en effet on imaginait mal Saladin, avec ses 20 ans d'apparence, avoir des parents déjà morts, et un frère grand père. En réalité ce frère, Jonas, était même son petit frère, du haut de ses 60 ans, Saladin bien que de 20 ans physiquement en affichait 81. Mais tout ceci Selemba l'ignorait, peut-être relèverait-elle le détail étrange de la réponse de l'Harmonien. Quoiqu'il en soit il stoppa sa réponse à ce moment là, jugeant le moment opportun pour se rincer le gosier avec ce superbe blanc...la bouteille était presque vide, une affaire de quelques gorgées. Il ne se fit pas prier et termina la bouteille...plus que deux.

- Pour ce qui est des ennemis, qui n'en a pas, certains des miens sont morts, d'autres cours toujours...et il y a sûrement beaucoup d'autres sales types destinés à devenir mes ennemis que je n'ai pas encore rencontré, pour ce qui est des camarades, j'en ai...mais là on peut dire que ça rejoint les amis...ta question est louche Selemba, tu es sûre d'avoir encore l'esprit clair ?

La question se voulait moqueuse, insinuant que l'alcool faisait son effet petit à petit. L'Harmonien termina son poisson, et retourna sur le coquillage, il fut presque voir qu'en prenant une poignée de crustacés, ses doigts raclèrent le fond du récipient, le repas était terminé, bientôt le repas allait se contenter de produits liquides.

- Les amours, oui ça m'est arrivé, comme tout le monde non, plusieurs femmes, parfois le temps d'une soirée, parfois plus longtemps...bref.

Il écourta sa réponse, ayant naturellement pensé à Valiane, et c'était un sujet qu'il ne voulait pas voir. Cette femme n'existait plus pour lui, une ennemie, rien de plus.

- Hey...c'est que tu me fais causer, mais toi, je te retourne la question, tant qu'on est a fouillé dans la vie de l'autre, amis, amours, ennemis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Dim 30 Jan - 15:05

Noble visage pour noble âme. Un idéaliste au grand cœur. L'elfe eu un sourire et ne put s'empêcher de remarquer, mi-amusée mi-consternée, qu'à coté de Saladin, elle passait pour une je-m'en-foutiste doublée d'une nombriliste. Ce qui était plutôt vrai mais tout de même. Si il y pensa il eut la politesse ou la galanterie de ne pas émettre à voix haute ses réflexions. Selemba se fit la remarque que l'objectif de Saladin lui semblait bien lointain tant l'amertume entre les mondes pouvaient être grande. Il suffisait d'un orateur à la langue de vipère pour que la foule, versatile comme elle est, passe de l'indifférence à la haine. L'inverse étant bien plus compliqué quelque soit la personne. L'idée de risquer sa vie pour une cause qu'elle jugeait presque perdue éveillait l'admiration de la demoiselle. Peut être que pour une autre cause elle en aurait fait autant. Seulement lorsque cet homme se plaça entre les créateurs et les déchus, Selemba ne put que visualiser un pion sur un échiquier infiniment grand. Il aurait certes son rôle à jouer, peut être même un rôle important, mais le danger était grand. Heureusement la suite lui happa cette idée de la tête. En vrai girouette elle n'eut pas le temps de perdre son sourire. Un frère grand-père ? La jeune femme réfléchis à toute vitesse en essayant d'écarter le plus possible l'âge apparent de Saladin et l'âge minimum qu'il faudrait pour être grand père. Au final elle songea à se servir de ses doigts mais y renonça en lançant un regard accusateur à la bouteille et concluant que malgré ses airs, il n'était pas humain. Pitié pas vampire ! Ces moustiques géants lui donnaient des frissons. Pour faire passer l'idée elle termina la bouteille qu'elle avait dans les mains vu que Saladin venait d'en faire autant. Son sourire avait un petit quelque chose tenant du : ''Ce fond de bouteille là tu ne l'auras pas''.

Pour ce qui est des ennemis, qui n'en a pas, certains des miens sont morts, d'autres cours toujours...et il y a sûrement beaucoup d'autres sales types destinés à devenir mes ennemis que je n'ai pas encore rencontré, pour ce qui est des camarades, j'en ai...mais là on peut dire que ça rejoint les amis...ta question est louche Selemba, tu es sûre d'avoir encore l'esprit clair ?
La jeune femme éclata de rire devant la moquerie gentillette du jeune homme, si fort qu'elle renversa la tête en arrière, sa chevelure caressant le sable et déclara : Ne t'inquiète pas pour moi. Si peu ne va pas me retourner l'esprit. Mais je crois que même sobre j'ai la fâcheuse tendance de ne suivre aucune logique compréhensible et ce même pour moi.

Son sourire, tout à fait charmant soit dit en passant, montrait une capacité d'auto-dérision assez agréable. Étonnant vu sa fierté. Lorsqu'il écourta sa réponse sur les amours la jeune femme ne posa pas de question... puisqu'elle ne s'en rendit même pas compte. Répondre à ses propres questions ? Hum...

La majorité de mes amis, je l'ai croisée lors de mes voyages, ce sont des personne agréable mais qu'hélas je ne connais pas assez. Je compte aussi une marginale à Lucina. Une jeune femme passionnée de robes et de bijoux. Son jeu préféré étant de me séquestrer dans son dressing et de me faire essayer quantité de tenue à rubans tout en me tartinant le visage de poudres parfumées. Quitte à m'offrir de jolies crises d'éternuements.

Il s'agissait d'Avarie. Une jeune femme assez superficielle. Selemba ne pouvait la qualifier d'''amie'' dans le sens éthique puisque cette mondaine ne savait rien d'elle mais sa compagnie était légère et agréable. C'était aussi un moyen plus que pratique d'avoir un logis et une couverture lorsqu'elle était en mission dans les Terres de la Lumière.

Les ennemis, j'ai tendance à m'en faire une certaine quantité mais généralement rien de bien grandiose, juste des soûlards vexés par mes insultes. Quant aux amour je dirais que je ne pourrais donner les noms de la majorité de ceux ayant partagés mes nuits. Hormis avec des personnes bien particulières, j'ai quelque difficultés avec le durable.

Intimité 0. Une demoiselle sans gêne pour des révélations des moins intimes. Les bouteilles l'attaquaient doucement mais sûrement, colorant déjà ses joues et facilitant sans aucun doute la discussion. Sans qu'elle ne s'en rende compte. Comme un vers s'infiltrant en elle. Tant que l'on approchait pas des activités professionnelles elle ne risquait rien, pas même de se froisser ou de cacher des détails.


Dernière édition par Selemba Impériale le Sam 11 Juin - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Dim 20 Fév - 19:52

Saladin sentait les premières bouffées de chaleur lui monter au visage, voilà que tout ceci se mettait tranquillement à faire effet. Elle répondit à sa question, elle ne semblait pas avoir beaucoup d'amis, ni beaucoup d'ennemis, vivant du moins. Au final c'était une aventurière, une marginale tout comme lui. De ce fait, l'Harmonien ne l'en trouva que plus agréable, et admit enfin qu'il avait bien fait de l'inviter. La venue de l'Harmonienne n'avait pas fichu sa soirée en l'air, au contraire, le tout n'en était que plus gay. A propos de la soirée, tandis que lui avait terminé le blanc, Selemba s'était chargée du rouge...que restait-il, cette fameuse liqueur de café d'un tout autre pourcentage d'alcool. L'Harmonien avait déjà cherché la présence d'une étiquette, mais c'était peine perdue, celui qui avait distillé cet alcool n'avait pas l'intention de gâcher le plaisir. Il tira le bouchon avec une certaine difficulté et s'humecta les lèvres de quelques gouttes du breuvage. Un petit picotement sur les lèvres, c'était un bon signe, une petite gorgée. L'Harmonien fit une mine un peu dure, sentant l'alcool fort lui couler lentement vers l'estomac, brulant quelque peu chaque centimètre d'œsophage par lequel le liquide s'écoulait. Dans un sourire, il tendit la bouteille à sa partenaire, avec un regard lui intiment de pas avoir les yeux plus gros que le ventre.

- Des petites gorgées suffiront je pense...mais il faut quand même la finir !

Il n'y avait plus ni poissons ni coquillages, plus qu'une bouteille. Mais après en avoir gouté un peu, Saladin savait que cette dernière suffirait à coucher les deux compagnons.

- Tu as dit que tu avais des difficultés avec le durable...j'espère au moins que tu garderas un bon souvenir de moi.

Le bruit des vagues se fit entendre, une légère brise vint faire vaciller le feu. ce n'est que là que l'Harmonien remarqua que le bois s'était bien vite consumer. Il se leva, et ramena une grosse buche, de quoi faire repartir le tout un moment. Même par ce temps, une simple brise sur la plage pouvait sembler bien froide, la mer était belle à voir, mais il fallait en payer le prix et affronter le vent frais. L'Harmonien lui n'avait pas froid, le feu à la base était plus là pour cuir les aliments, si il avait été seul il l'aurait éteint. Mais Selemba étant là il ne voulait pas la voir transie de froid. Saladin se réchauffait lui même par ce temps, gaspillant une infime réserve de son énergie afin de maintenir sa température corporelle à 37°. Depuis qu'il maitrisait le pouvoir du feu, il n'avait jamais eu froid.

* Je pourrais aller visiter des contrées plus froides...retourner au Montagne de Glaces par exemple...je pourrais aussi arpenter encore plus le Désert Sombre...la chaleur ne me dérangera pas...*

L'Harmonien sortit de ses songes et se concentra à nouveau sur son invitée.

- Tu n'as pas froid au moins ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Mer 2 Mar - 1:50

L'elfe couva la dernière bouteille d'un regard gourmand. Le meilleur pour la fin. Et Saladin étant un homme de goût, elle était certaine que son choix serait judicieux. Avant d'en sentir l'arôme, la jeune femme pensais à un vin fruité sublimé d'une note chocolatée. Lorsque Saladin lui passa la mystérieuse bouteille, Selemba renifla délicatement et immédiatement les odeurs chaudes et sucrées explosèrent, faisant sursauter ses neurones sentant approcher l'extase. Selemba eu un sourire en coin et ferma les yeux.
Une liqueur forte. Des plus savoureuse, sans doute trop marquée pour quelqu'un de peu habitué, à première vue. L'avertissement que l'homme avait tenté de lui communiquer avec un regard lourd de sens lui passa par dessus la tête. La jeune femme fit couler un mince filet sur sa langue qu'elle étala en la faisant claquer. L'âpre douceur lui brûla agréablement la langue, titillant ses papilles qui semblèrent se hérisser délicieusement. D'un nouveau claquement de langue elle exprima sa satisfaction puis pris une gorgée peu raisonnable. La jeune elfe secoua légèrement la tête, surprise puis gloussa de contentement. Un instant muet, elle savoura la chaleur qui l'envahit de l'intérieur. Ses joues rosissaient à vue d'œil lui donnant un petit air de pêche tout simplement adorable. De petites gorgées ? Oui, cela lui semblait plus raisonnable. Seulement l'elfe était tout sauf sage. Quant à finir la bouteille...

Ce sera avec plaisir ! Mais j'accepte de partager..


La jeune elfe fit un clin d'œil à son compagnon (qu'elle continuait de trouver fort charmant) et repris quelques gorgées plus petites pour -enfin- lui tendre cette fameuse bouteille. L'homme dit alors une étrange remarque, l'elfe ne put qu'éclater de rire dans un premier temps. Redevenant sérieuse, elle s'étira paresseusement et répondit :

''De moments agréables je ne peux que garder de bons souvenirs. Et crois-moi, cela faisait longtemps que je n'avais pas passé une soirée aussi délicieuse, dans tout les sens du terme. ''

L'elfe saisit la bouteille vide qui était à coté de son genou droit et tapa doucement dans celle de Saladin, comme si elle portait un toast. Une ridicule sonnette d'alarme dans son esprit, tentant de lui faire comprendre qu'il y avait danger. Danger pour ses secrets brûlants : l'alcool ça fait parler. Seulement cette sonnette fut noyée et perdue dans l'euphorie. Notre Ombre est de nature joyeuse avec tout ceux qu'elle ne considère pas comme des ennemis potentiels alors l'esprit et ses doutes embrumés par l'alcool et l'air marin... ça donnait quelque chose comme : tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. En parlant d'air marin, ce dernier se fit sentir. Son souffle fraic ébouriffa les cheveux de la demoiselle, les ramenant devant son visage, si bien qu'un instant il lui voilèrent la vue. Quand elle les remit en place elle fut surprise de ne pas revoir Saladin dans la position exacte du moment ou elle avait dû fermer les yeux. Comme si le monde avait refusé de se mettre sur pause au moment où ne l'avait pas observé.
L'homme s'était levé et jeta une nouvelle buche, assez grande pour qu'une belle flambée reprenne, dans le foyer presque mourant. La jeune femme se positionna face aux nouvelles flammes, à plat ventre. Elle était habituée aux fraicheurs nocturnes mais elle devait bien avouer que cette immense étendue d'eau salée la refroidissait. Avec un délice évident, la jeune femme avança suffisamment son visage et ses mains pour les offrir à la chaleur sans pour autant se brûler. Plein d'attention son hôte lui demanda si elle n'avait pas froid. La politesse aurait voulue qu'elle réponde que c'était parfait en le remerciant avec une délicat sourire appuyant cette affirmation mensongère et ridicule.

Assez en y faisant attention mais ça devrait vite s'arranger.

L'image d'elle même, se tournant régulièrement pour se chauffer uniformément (telle un morceau de viande autour de sa broche) aux cotés des flemmes vint flotter dans son esprit et la fit glousser ridiculement. Les lueurs rougeoyantes donnaient une teinte nouvelle à ses yeux vairons. Son œil mauve qui était le seul exposé en cet instant prenait une teinte bordeaux-rouge, accentuant le contraste entre ses prunelles. La jeune femme tendit sa main aux doigts fins vers le jeune homme pour réclamer la bouteille l'air de dire ''tu l'as eu assez longtemps, c'est mon tour un peu''. La blancheur nacrée de sa peau ressortait sur l'obscurité visible hors de l'étrange abris. Son autre main caressait distraitement le sable.

# Je sens que je vais merveilleusement bien dormir #

Bon, elle venait cette bouteille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Mer 2 Mar - 15:44

Tandis qu'il lui demandait si elle n'avait pas trop froid, il empoigna la bouteille d'alcool et s'enfila une rasade magistrale. Il ne toussa pas mais senti lourdement la liqueur lui caresser le gosier. Etait-il donc stupide, lui même avait intimé à sa camarade d'y aller doucement. Le degré d'alcool rendait la tache d'être raisonnable bien plus ardue, avec le temps il s'habituait à boire à outrance se souciant peu du degré de la bouteille, voulant juste se rincer les organes. L'alcool était amusant parcequ'il déliait les langues, il poussait au dialogue, il donnait envie de parler avec les gens, de faire leur connaissance. Il rendait aussi un peu trop aventureux, trop fou pour tout dire. Tandis qu'il encaissait en silence cette dernière gorgée, il regarda Selemba, réchauffant son visage et ses mains aux flammes. Il se surprit à la trouver particulièrement jolie, très tentante. Voilà que son coté charmeur lui revenait en puissance, aussi vite qu'une gorgée tombant dans son estomac il eu envie de se rapprocher d'elle et lui faire la conversation. Mais la réponse de son invitée le ramena à la réalité. Elle avait froid, et avait eu la franchise de le dire. Au moins elle ne s'était pas caché de son mal être derrière une politesse plus hypocrite qu'agréable. L'Harmonien fut songeur un instant, portant une nouvelle fois la bouteille à ses lèvres.

- Je pense que je peux arranger ça !

Il claqua des doigts, et de multiples feux prirent naissance, à même le sable, sans la moindre présence de combustible. Tout autour d'eux ces foyers crépitaient, formant un cercle parfait dont le feu principal était le centre. La température était nettement plus agréable maintenant...enfin lui ne pouvait pas juger. En tout cas, fier de son oeuvre, il but une nouvelle gorgée, sentant plus que jamais que son esprit commençait à se laisser aller dans des divagations étranges. Ce n'est que là qu'il remarqua que Selemba tendait la main pour réclamer la bouteille. Ses yeux remontèrent le long de ce bras pour finalement arriver au visage de la demoiselle...toujours aussi charmante. Son oeil avait une drôle de teinte, une sorte de teinte pourpre.

* Son autre oeil n'était-il pas vert...*

Saladin esquissa un mouvement pour s'approcher et voir si effectivement la demoiselle avait des yeux verrons...il aurait dut y faire attention avant pourtant, pourquoi une telle négligence. Mais il se souvint aussi que Selemba quémandait la bouteille d'une main implorante. L'Harmonien tint la bouteille d'une main, et attrapa, fermement mais doucement le poignet de la demoiselle. Il approcha ensuite son visage du sien, avec une petite expression amusée.

- Pourquoi tu demandes la bouteille comme ça...aurais-tu peur que je t'oublies ?

Rigolant doucement, il donna finalement le récipient à sa partenaire, son sans avoir pris une dernière gorgée. Ceci fait il s'installa confortablement, c'est à dire s'étendit de tout son long par terre. Il se mettait à avoir chaud, la faute ne pouvant pas être rejetée sur les divers brasiers qui brulaient autour d'eux, l'alcool était donc coupable. Mais ainsi couché sur le sable frais, il pouvait sentir la brise courir tout le long de son corps, et ceci avait un effet des plus agréables...à l'image de cette soirée et de sa compagnie. Le ciel était toujours dégagé, la lune brillait paisiblement, les étoiles scintillaient, un climat rare en cette partie d'Obscura.

- Tu sais que tu es plutôt jolie quand ton visage est illuminé par le feu...

Si il n'était pas d'un naturel discret, il se serait bien collé une grande gifle, histoire de se punir lui même de ce qu'il venait de dire. Il aurait aimé à cet instant s'enfoncer dans le sable pour y rester enterré. Il aurait aimé qu'au moins six mètres d'épaisseur de sable enterre la honte qu'il venait de se faire. C'était quoi cette phrase, une de son naturel charmeur qui revenait au galop à cause de l'alcool. Il ne bougea plus un muscle, le mieux qu'il pouvait faire maintenant que le mal était fait, c'était simplement d'attendre ce qui allait lui tomber dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Dim 6 Mar - 16:43

Les yeux de la jeune femme brillèrent d'une lueur admiratrice. Bien que même dans son état actuel elle ne l'aurait jamais avoué.

# Et moi qui ne voit la magie que comme une arme... elle peut être aussi magnifique...#

Une multitude de petits feux naquirent à même le sable. L'immensité du ciel piquetée d'étoiles. Leur abri parsemé de minuscules foyers. Selemba eut un sourire de remerciements et admira les jeux de lumières créés par les brasiers. Les remous de l'eau avait quelque chose de trop monotone, trop répétitif. Cela l'angoissait. Plus encore si elle avait l'esprit embrumé mais la mer était cachée et seul son bruit pouvait les atteindre. En revanche le crépitement des flammes la fascinait. Elles possédaient ce danger qui forçait le respect. L'air se réchauffa nettement et elle eut un soupir de bonheur.
La jeune femme sentit des doigts délicats saisir doucement son poignet pour la tirer tout aussi doucement. Intriguée elle détourna son attention de l'œuvre de Saladin vers l'homme lui-même. L'elfe bascula sur les genoux pour ne pas perdre l'équilibre et se laissa faire. Telle une poupée de chiffon se demandant ce qu'on lui voulait. Étonnant de sa part alors qu'habituellement elle est toujours aux aguets, muscles tendus et oreilles frémissantes. Le visage rieur de son compagnon d'un soir s'approcha du sien comme amusé par son étonnement. Un instant la demoiselle loucha sur les lèvres de Saladin et secoua sa tête comme pour se remettre les idées en place. Geste qu'elle regratta très vite, ses neurones s'entre-choquant un peu trop violemment. Lorsqu'il se moqua de sa main tendue, quémandent la bouteille, le jeune femme rit d'elle même de bon cœur.

Mh faux, je tiens à te préserver de l'ivresse.

Son sourire en coin montrait clairement qu'elle mentait. La boutade lancée, l'homme prit une autre gorgée et lui donna enfin la liqueur. La jeune femme le vit s'étaler sur le sable de tout son long tel un tapis et éclata de rire. Il ne du pas trop comprendre pourquoi mais elle ne dit rien. Prenant une nouvelle gorgée brûlante elle dû commencer à pencher sa tête et la bouteille : elle était bien entamée. Fermant les yeux, elle savoura les sensations de ses autres sens. Sa langue la piquetait doucement. L'odeur du feu de bois baignait l'air, rassurante. Le sable doux sous elle épousait ses formes, lui donnant l'impression d'être allongée sur du coton. La seule différence étant les grains chatouilleurs. Le crépitement des flammes s'unissait aux bruits des vagues. Une atmosphère des plus apaisante. Un petit crabe sans doute délogé par le bruit ou la chaleur sorti du sable et se mit à se déplacer de son étrange démarche. Un sourire étonnant passa sur le visage de l'elfe qui mit une pichenette, complètement gratuite et mauvaise, dans la carapace de l'animal pour l'envoyer dehors avant qu'il ne s'intéresse à ses orteils.
Brisant le silence, le bel inconnu lui fit un compliment plus que flatteur. Selemba lui offrit un sourire radieux et devant son air presque déconfit, elle ne l'aida pas du tout. Bien au contraire. Pas gênée pour un rien, l'hésitation de Saladin la faisait sourire. Un petit coté qu'elle trouvait craquant mais adorait malmener. Moqueuse elle tira la langue et le taquina :

C'est pour cela que tu as préféré créer une multitude de petits brasiers plutôt que de me proposer un câlin ?

Son rire raisonna dans l'air, cristallin et franc. Bruyant aussi mais l'extravagance se fait souvent remarquer ainsi. Si l'elfe avait comprit que son compagnon songeait à s'enterrer dans le sable, elle lui en aurait saupoudré le dos rien que pour l'embêter. Un instant l'idée de danser avec les flammes comme elle le faisait pour amuser les foules la caressa. Puis elle bascula presque trop doucement la droite comme si elle se laissait couler plutôt que perdre l'équilibre, alors qu'elle était assise, mais elle tombait bel et bien de manière involontaire. Elle comprit qu'il lui faudrait attendre un moment avant de pouvoir prétendre se mettre à jongler ou danser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Mer 9 Mar - 1:35

Quelle situation inconfortable...vraiment dérangeant. Elle semblait pourtant être amusée, voilà qui était un peu plus encourageant. S'aidant de ses mains, il se releva lentement pour retrouver une position assise plus convenable. Il sentait les effluves de l'alcool rendre son esprit complètement libre de toutes pensées, se sentaient prêt à dire tout et n'importe quoi, à faire des choses étranges. Mais peut-être pas encore assez...après tout sa dernière réaction fut de mourir de honte. Pouvait-on avoir honte en étant fortement alcoolisé ? Elle était là, toujours souriante, la bouteille à la main...toujours éclairée par les multiples flammes. Mon Dieu qu'elle était belle, c'est en tout cas ce que pensait l'Harmonien en cet instant. Tandis qu'il s'avançait vers elle pour lui reprendre la bouteille et s'excuser, il la vit tomber sur le coté. Enfin tomber, on aurait plutôt dit qu'elle se laissait aller sur le sol...perdait-elle l'équilibre ? Sûrement, Saladin lui même se contentait d'avancer sur le sable en se trainant lamentablement. De loin on aurait donné à ces deux là l'apparence de deux loques, échouées sur la plage. Mais eux, au milieu de ce cercle de feu vivait sûrement un moment sympathique, l'esprit embrumé par la boisson. Quoiqu'il en soit, lorsqu'il la vit chuter, il s'avança vers elle et la souleva tendrement. Il s'assit juste derrière elle et installa Selemba de façon à ce que le dos de celle ci repose sur le torse de l'Harmonien. D'un autre geste doux, il attrapa la bouteille et la jeta au loin. Lorsqu'il entendit le "plouf" caractéristique de la bouteille tombant dans la mer il eu un sourire.

- Je crois qu'on a eu notre quota...

Sans faire le moindre mouvement, l'Harmonien éteignit le cercle de brasier qui brulait autour d'eux, ne laissant vivre que le foyer principal au centre. Elle avait parler d'un câlin n'est-ce pas, Saladin profitait de l'occasion pour joindre l'utile à l'agréable. Selemba était assise tout contre lui, il lui passa les bras autour de la taille. Bien installé, il fit monter de quelque degrés sa température corporelle afin de réchauffer sa compagne de la soirée. Peut-être ne souhaitait-elle pas une telle proximité, mais l'Harmonien sentait qu'il pouvait se le permettre...après tout qu'était-il entrain de faire, si ce n'est partager sa chaleur humaine avec une autre personne. Il ne pensait finalement qu'au bien de Selemba, mais connaissant le larron, nous pouvons affirmer que l'Harmonien avait d'autres idées en tête. La demoiselle étant plus petite que lui, sa tête venait se loger parfaitement sur son épaule, Saladin quand à lui pouvait ainsi aisément lui murmurer dans le creux de l'oreille. Ce qu'il ne mis pas très longtemps à faire.

- Si tu n'apprécies pas...tu n'as qu'à me frapper...

Laissant sa phrase en suspens, l'Harmonien parti dans ses pensées. Qu'était-il entrain de faire ? Il s'était préparé une soirée en solitaire, et reconnaissait maintenant que pour lui, les trois bouteilles auraient largement été suffisante. Il avait fait dans la foulée connaissance avec elle, cette jeune femme, aventurière, sympathique, et très charmante. Au début il avait été réticent à l'idée de partager sa soirée avec Selemba, mais maintenant il se serait mordu les doigts de l'avoir laissé filer. La soirée avait été sympathique, le repas suffisant, et les bouteilles furent vidées...à l'exception de la dernière dont un tiers du contenu était maintenant vidé dans la mer. Finalement il se retrouvait à tenir cette inconnue contre lui, et se sentir bien. Aurait-il été bien avec n'importe quelle femme entre les bras...non, il n'était pas de ce genre. Ce qu'il ressentait n'était pas de l'amour, on ne tombait pas si facilement amoureux...quoique. Mais en le cas présent, il s'agissait plus d'un bien être, d'une attirance. Pour dire vrai, il se sentait bien ainsi. Cette divagation de pensée ne dura que quelques secondes.

- Mais si tu me frappes, et que tu t'en vas...je crois que je me sentirais plus seul que jamais...amusant non, moi qui voulais une soirée tranquille, en solitaire, je n'ai pas la moindre envie que tu t'en ailles maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Jeu 10 Mar - 22:01

La jeune femme ne comprit pas tout de suite qu'elle glissait. Certes le paysage penchait anormalement, et alors ? Lorsqu'elle le comprit il était trop tard et sa tête entra en contact avec le sable sans créer le moindre dommage ni le moindre bruit. Un sourire un peu dingue sur les lèvres, elle fixa les étoiles par la fenêtre sur le ciel que lui offrait la cheminée de fortune. La jeune femme sentit les mains de Saladin se poser sur elle est la soulever avec une douceur attendrissante. Comme l'on manipule un objet précieux mais fragile. Surveillant le précieux liquide pour ne pas en renverser la moindre goutte, elle le laissa faire, plutôt satisfaite. Alors il la prenait aux mots ? Elle n'allait pas s'en plaindre. Si elle l'avait pu elle aurait émit un ronronnement amusé.
Ce bel ''inconnu'' (elle en avait dit plus sur elle même et apprit beaucoup sur l'autre en une soirée qu'à beaucoup de monde en bien des semaines) faisait preuve d'une force étonnante et d'une douceur de souffleur de verre. La jeune femme ferma les yeux, appuyant sa tête contre le torse de Saladin, régulièrement soulevé par son souffle. Tout aussi doucement, il lui prit la bouteille des mains. La jeune femme la lui laissa puis fit des yeux de merlan frit quand elle comprit que le plouf venait de la fameuse bouteille. Certes ils avaient eu leu quota mais...

La boisson c'est sacré...
# ça va leur faire u drôle d'effet aux poissons#


Cette réflexion étrange fut balayée en même temps que la lumière. Ses yeux dépareillés fouillèrent l'habitacle s'habituant à la semi-obscurité revenue. Le sable ne semblait même pas brûlé là ou les petits brasiers avaient crépité. Juste roussit. Seul le foyer central illuminait encore l'air de sa lueur rougeoyante. Le souffle de Saladin chatouillait délicatement le creux de son cou et son oreille, créant à chaque fois une lignée de frissons. Ses bras vinrent enserrer la taille de la jeune femme qui posa les siens par dessus ceux du jeune homme. Elle était bien. La délicieuse chaleur de son compagnon chassant le froid qu'elle avait ressenti plus tôt. Ses bras enserrent la taille de l'elfe qui posa ses bras par dessus ceux de l'homme.
Son murmure fit faire un petit mouvement à l'oreille de la demoiselle. Les paroles l'amusaient et le souffle de l'harmonien la chatouillait. Ne pas apprécier cette proximité ? C'était sa suggestion, pas spécialement désintéressée. Certes, elle ne pensait pas qu'il la prendrait aux mots. Le frapper ? Elle en avait brisé des nez dans des soirées aussi arrosées que celle-ci sous prétexte que l'homme l'approchant ne lui convenait pas. Celui-ci était un gueux, l'autre était bien trop saoul. Mais Saladin avait l'art et la manière. Sa compagnie était délicieuse et son étreinte réconfortante. La perfection de ses traits était soulignée par la lumière tamisée, lui donnant un air presque mystique. Nulle envie de le repousser.
La jeune femme semblait attendre la suite. Les intonations de la phrase laissant sous-entendre qu'il n'avait pas tout dit. Lui perdu dans ses pensées. Elle savourant la quiétude dans laquelle elle baignait. Le ''mais'' vint enfin faisant sourire l'elfe. Qu'il était prudent ce bel inconnu. Prudent, certes mais avec une pointe d'hardiesse. Le compliment ne fit pas rougir la demoiselle mais avec sa vanité habituelle elle le savoura tel une perle rare. Ce n'était pas le salut d'un noble hypocrite. Un doux sourire orna son visage qu'elle tourna vers celui de Saladin. Elle faillit ouvrir la bouche pour parler de l'image d'un lapin rose qui venait de germer dans son esprit par on ne sait quelle magie puis tenta de se concentrer. Elle chercha à remettre ses idées en places mais celles-ci fusaient dans tout les sens comme une armée de balles rebondissantes. Le front de l'elfe s'appuya doucement contre la tempe de l'harmonien et elle ouvrit enfin les yeux.

J'ai presque dû te forcer la main pour m'inviter. Crois-moi, je n'ai pas l'intention de partir de si tôt. Et puis, regarde moi, j'ai l'air en état de me trainer où que ce soit ou même de te frapper ? Alors que je n'ai pas même la moindre raison d'essayer...

Son ton était un chuchotement vaguement amusé. Suave aussi. Elle referma ses yeux vairons. La tête lui tournait mais plus que son ventre, son cœur avait chaud. Elle était à l'aise. Bien. Sans complexe. Sans remord inutile. Pourquoi en aurait-elle eut ? Rien de mal. Rien d'interdit. Quoique, les interdits elle s'en fichait un peu donc ce n'était pas un repère. Toujours est-il qu'elle se sentait bien, naturellement. Ni tueuse ni menteuse. Redressant sa tête, elle fixa son regard si étrange dans celui gris de son compagnon de soirée. Visiblement toujours d'humeur à le titiller :

Finalement je crois que je préfère de loin cette solution à la multitude de brasiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Ven 11 Mar - 23:24

Le coeur de l'Harmonien fit un bond, la demoiselle appréciait la situation, et comme elle le disait si bien, elle n'était après tout pas capable de s'en aller. Saladin aimait cette façon qu'elle avait de dire les choses, passant dans une seule phrase d'un mot très touchant à une réplique amusante. Non seulement c'était un beau moment, mais c'était aussi un instant de détente. Il ne put s'empêcher de la serrer un peu plus fort contre lui lorsqu'elle leva ses yeux vers lui pour lui lancer une autre réplique de son cru. Ses yeux verrons étaient envoutant, comme le reste de la personne. Au final, tout était bien pour les deux, et Selemba semblait, en plus d'apprécier la situation, s'amuser doucement, cherchant à titiller Saladin. Ce dernier ravala sa salive, cherchant une parade...mais les mots lui manquèrent. En temps normal il aurait répliqué assez vite, mais là les mots et les pensées s'entassaient dans sa tête, créant un capharnaum de réflexion absolument abominable. Il ne fit que sourire, un sourire naturel, montrant comme il se sentait bien. La nuit devait être pas mal avancée...l'heure d'aller se coucher approchait. Mais comment dormir dans une telle situation, alors qu'en restant éveillés tout deux pouvaient profiter de cette agréable minute de tendresse. Etait-ce de la tendresse, ou plus ? L'Harmonien ne savait pas ce que lui même ressentait vraiment en cet instant, il n'avait pas l'impression d'aimer celle qu'il tenait dans ses bras, il ne s'agissait là que d'une sorte d'attirance, de bien être. En ce qui concernait Selemba, elle restait un véritable mystère, allez savoir ce qu'elle ressentait en cet instant. Nous ne le savons pas, et Saladin était le premier à l'ignorer. C'est de cette ignorance justement qu'une peur grandissait en lui depuis qu'il l'avait pris dans ses bras. Il avait peur qu'elle s'en aille, que tout ceci se termine. Pourtant il ne devrait pas avoir d'inquiétude à se faire, la belle avait pourtant bien dit qu'elle se sentait bien...n'était-ce pas elle d'ailleurs qui avait incité l'Harmonien à la prendre dans ses bras ?

- Selemba...

Encore une fois il laissa sa phrase en suspens, incapable de continuer, ne trouvant pas les bons mots. Etait-ce l'alcool, ou autre chose, une gène peut-être. Il baissa les yeux, plongeant son regard dans le cou de sa partenaire. Il lui reconnu une très belle peau, une peau sûrement très douce, il eu envie de vérifier ça, il eu envie de poser ses lèvres dessus. Mais ne le fit pas...lorsqu'il se ressaisit, ses lèvres s'étaient dangereusement rapprochée du coup de Selemba. Il aurait voulu se donner une claque, mais cela aurait troublé la quiétude de l'instant. Il espéra qu'elle n'avait pas remarqué sa tentative avortée de baiser dans le cou. Mais il n'y cru guère, vu la proximité la belle avait dut sentir le souffle de l'Harmonien sur sa peau, se rapprochant inexorablement, avant de s'éloigner. Quelle situation troublante, trop d'attirance, trop de pulsions et d'envies...et la quantité de liqueur ingurgitée n'aidait pas à calmer ses ardeurs. Il chercha quelque chose à dire, quelque chose qui aurait put détendre l'atmosphère...mais encore une fois les phrases s'entrchoquèrent entre elles aussi violemment qu'une vague frappe les rochers d'une berge. Saladin détestait cet état, de profonde confusion mentale. Si il était dans un bar, entouré de vieilles connaissances, cela ne l'aurait pas géné, mais là...dire quelque chose de complètement stupide équivalait à passer à la guillotine. Il se calma quelque peu, se concentrant sur le bruit des vagues, il se concentre sur le mouvement de la respiration de Selemba. Il pouvait très disctinctement sentir ce rythme, par ses bras enserrant tendrement le ventre de la demoiselle, et par la proximité de leur deux êtres. Puis, sans vraiment comprendre ce qu'il faisait, et sans analyser ce qu'il allait dire, il agit par pur instinct. Sa première action fut de serrer un peu plus la belle contre lui, mais encore une fois sans user la moindre violence. Il descendit lentement sa tête et la posa tout contre celle de Selemba.

- Tu m'as dis que tu ne t'attachais pas aux gens, pas véritablement...en sera-t-il de même pour moi ?

Contrairement aux répliques précédentes, son ton n'avait rien d'amusant. Mais ce n'était pas de la tristesse non plus, on pouvait y sentir une sorte de tendresse, de passion, et d'espoir. L'Harmonien attendait une réponse. Il ne savait plus trop quoi penser, la réponse pourrait lui faire du mal, ou peut-être le rendre plus heureux qu'il ne l'était. Il préférait ne pas imaginer...et comme si il ne tenait pas vraiment à connaitre la réponse il décala sa tête et murmura dans l'oreille de la belle.

- Je suis certain que les plus belles rencontres peuvent être faites entre deux inconnus le temps d'une soirée...

Il ne bougea pas, gardant sa bouche près de l'oreille de la demoiselle, posant son front sur sa tête. Son coeur battait dangereusement, il était certain qu'elle pouvait le sentir, mais après tout quelle importance. Au point où en était les choses il devait aller jusqu'au bout. Son esprit s'était comme libéré soudainement. Les mots circulaient facilement, comme de l'eau traversant une plaine. Le ruisseau de sa pensée était intarissable désormais, mais après tout il n'avait pas besoin de grands mots. Une simple phrase, pleine de sincérité serait suffisante.

- Quel fou j'aurais été de ne pas partager ma soirée avec toi...j'aurais justement manqué l'une des plus belles rencontres de ma vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Mer 16 Mar - 22:24

Selemba... Son prénom n'avait été qu'un murmure entre les lèvres du bel idéaliste. Un prénom aux sonorités naturellement sauvages et folles. Comme un goût d'exotisme sur la langue. En l'entendant l'elfe eut l'impression qu'il revêtait un voile de mystère et un petit quelque chose de délicieusement agréable. Son oreille comme si elle était prise d'un frisson de contentement. Ses étranges prunelles fixaient le lointain, absentes. Les yeux grands ouverts ne voyaient pas alors que son cœur, aveugle, chantait. Sentant un désagréable picotement, elle ferma ses paupières pour se concentrer sur ses autres sens. Brouillés. Comme si un voile opaque tentait de lui voiler le monde sans parvenir à l'en illusionner sur les richesses qu'elle touchait. Elle se pressa un peu plus contre lui.
Écoutant. Son cœur en dessous du sien. Battant, tout deux, de manière aléatoire. Un tempo sourd, grave, comme un rythme ancestral. Un petit affolement inexpliqué par-ici. Un tressaut par là. Touchant. Ne sachant plus vraiment si elle entendait ce battement ou si elle le sentait vibrer. La chaleur de Saladin l'emmitouflant dans un délicieux cocon. Où étaient les doutes ? Les peurs ? Les malaises ? Certainement pas ici et probablement loin. D'une légère inspiration elle chercha le parfum qui l'enrobait ainsi. Une odeur douce, mêlée à celle de la mer et du brasier. Si notre elfe se doutait plus ou moins qu'elle oublierait certains éléments, quelque chose lui susurra que cette odeur la marquerait. Des nuits, son corps pressé contre celui d'un inconnu, elle en avait vu. Des sensations ne possédant ni nom ni visage. Mais jamais elle n'avait fait attention à ces chants de vie qu'elle écoutait chez Saladin. Jamais auparavant.
Une part de raison, ou une part de son esprit embrumé, donna un nouveau sens, presque une nouvelle notion, au fait d'être ''avec'' quelqu'un. Sentir cette personne vivre. Et seule l'étrange promiscuité qui s'était installée le lui permettait. Le souffle de son compagnon s'approcha délicatement de sa peau, la piquetant de frissons éphémères à chaque fois qu'il la couvrait d'une caresse invisible. Le cœur de la jeune femme sembla se cabrer, jouant d'un nouveau rythme. Inconsciemment elle penchant de quelques centimètres sa tête sur le coté. Offrant le creux de sa gorge à la caresse qu'elle pensait si proche. Mais le souffle s'éloigna, laissant ralentir le cœur de la demoiselle. Elle se surprit à regretter ce baiser avorté. N'avait-il été qu'un souffle, une caresse aérienne. Ce n'était pas de l'amour. Ce n'était pas de la luxure. Comme un élan de tendresse et de douceur. Avec un petit quelque chose d'impétueux, d'incontrôlable.
Lui avait voulu une soirée en solitaire. Elle collectionnait les mensonges et les aventures d'un soir. Comment en étaient-ils arrivés là ? Qu'importe. La raison n'a bien souvent qu'une faible voix dans ce genre de situation. Un murmure étouffé par le bien être que la boisson facilitait. Présent. Le seul moment important. Le reste, n'était qu'un envisageable trop lointain pour qu'elle y porte attention. Il posa sa tête contre la sienne. Elle n'exerçait aucun contrôle sur ses réactions. Et ne le désirait pas. Pourquoi brider ses envies, ses pulsions ? Il posa une question, à laquelle elle même n'avait nulle réponse, sa voix contenant des émotions qu'elle n'identifiait pas. ''En sera-t-il de même pour lui ?'' Elle n'espérait que le contraire mais seul le futur pourrait le lui dire. Mais elle était certaine de pouvoir conserver précieusement cette agréable soirée parmi ses plus beaux souvenirs. Le charmant jeune homme enchaîna comme si il préférait ne pas entendre cette réponse qu'elle ne pouvait lui donner, l'esprit trop embrumé. Elle le laissa continuer, buvant ses paroles. Le tempo s'accéléra. La jeune femme ne comprit pas pourquoi. Elle était calme. Son cœur réagissait à l'affolement de celui de Saladin. Qui peut mentir dans ces situations ? Qui peut songer à un mensonge ? Avec un temps de retard Selemba rassembla ses idées.

J'en suis certaine et ta rencontre me l'a confirmée. Je... je

Elle se tut, ne sachant comment achever sa phrase. Les choses lui paraissaient claires mais les mots refusaient de s'aligner. Elle n'était pas très douée avec les compliments, surtout lorsqu'elle les pensait. Tant de formulation possibles ou de mots adéquats. Avec un soupir elle renonça à finir son ébauche de phrase comme si elle était face à un problème compliqué. C'était surement le cas pour elle. Les mots lui semblaient si troubles. Mais pas les gestes. Ses doigts fins et chauds se posèrent sur le visage de son compagnon, l'encadrant doucement mais fermement. Un sourire en coin modifia la courbe de ses lèvres.

Si tu n'apprécies pas, tu n'as qu'à me frapper.

Les même mots. Qui l'avaient tellement interloqué. Allusion ou moquerie ? Elle même ne saurait le dire. Ses bras glissèrent autour du cou du jeune homme, le guidant doucement vers elle, ses yeux de nouveau clos. Il avait avorté un baiser. Elle lui en offrait un, mêlé de passion et de douceur.


Dernière édition par Selemba Impériale le Dim 20 Mar - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Jeu 17 Mar - 15:01

Elle était certaine...de quoi, d'avoir fait une très belle rencontre en la personne de Saladin. C'est en tout cas ainsi qu'il comprit la réponse de la demoiselle, et c'est grace à ça qu'il sentit son sang ne faire qu'un tour. Na s'attendant pas du tout à la suite des évènements, il ne fit que profiter de l'instant, de la chaleur humaine, du contact, appréciant le moment autant qu'il le pouvait. Mais Selemba s'était tourné vers lui, lui offrant à nouveau le loisir d'observer son si beau visage. La suite fut délectable, particulièrement lorsque les mains de la main se posèrent délicatement sur son visage, et qu'il se sentit lentement attiré vers elle. Quelle était cet étrange pression, c'était-elle qui de ses propres mains faisaient se rapprocher leur visage. Saladin perdit tout ses moyens l'esapce d'une seconde, se sentant stupide comme jamais, étant presque sûr qu'un file tde bave coulait à ses lèvres. Il était entre les mains d'une beauté fatale qui l'attirait dans une spirale de plaisir. Mais il se ressaisit, la suite n'allait pas être terrible, juste folement agréable.

Elle répéta encore ses mots, les mêmes qu'il avait lui même employé quelques minutes auparavant. Une sorte de signal pour prévenir que ce qu'elle allait faire risquait de franchir une nouvelle limite. Lorsqu'il vit son sourire en coin, l'Harmonien ne put s'empêcher d'arborer une expression du même accabit. Il plongea ses yeux dans ceux de Selemba, avant qu'elle ne les ferme. Il se laissa conduire et ferma lui aussi ses yeux. la suite fut dès plus renversante. Dans un frisson les bras de la belle s'avancèrent sur son cou avant de se refermer quelque part dans son dos. La rencontre se fit bien evidemment, le baiser fut la cerise sur le gateau, le paroxysme de cette ambiance de tendresse, de bien être et d'entente entre deux êtres. L'Harmonien releva vite ses mains, dans une telle situation il ne pouvait certainement pas la laisser s'échapper. Si Saladin n'était pas l'homme des intiatives, c'était en revanche un maître quand il s'agissait d'écrire la suite.

Ses mains se levèrent, l'une venant encercler Selemba à la taille afin de la serrer contre lui. Une autre vint effleurer la joue de la belle avant de se caler délicatement dans la nuque de cette dernière. Le baiser doux et passionel qu'elle lui avait donné, Saladin l'avait transformé en quelque chose de plus prononcé, plus primal. Mais l'habileté vint du fait que rien n'était violent dans tout ceci, c'était en quelque sorte une représentation parfaite d'une passion farouche. Le temps s'écoula sans qu'aucun des deux n'y fasse attention. Que soit nommé sot celui qui trouverait qu'un baiser dure trop longtemps. Mais même les meilleures choses avaient une fin. L'Harmonien s'écarta lentement, ouvrant à nouveau les yeux. Au plaisir des lèvres, il repassait au plaisir de l'observation...mais il avait déjà un sentiment nostalgique. Tout ceci avait été trop rapide.


* Poses tes mains sur une pierre brulante...une seconde te sembleras une heure...poses tes mains sur une belle femme...une heure te sembleras une seconde...*

Et maintenant, que faire. Elle était toujours là, face à lui, il aurait put replongé vers elle, l'embrasser à nouveau afin de prolonger cet attachement. Mais non, il ne fallait surtout pas abuser des bonnes choses...quoique. Non, la raison était tout autre, en tant qu'homme qui se respecte et surtout respectant celle qu'il tenait contre lui, il n'allait pas tenté autre chose. Il laisserait Selemba mener la danse selon son bon vouloir. Si ce qui suivait lui plaisait, alors il ferais en sorte que tout ceci devienne encore plus beau, plus grand, plus passionné. Sans ajouter le moindre mot, à ce stade là les mots n'étaient certainement plus de mises. Il posa tendrement son front contre celui de la belle, la fixant dans les yeux. Son visage témoignait du plus parfait bien être, mais aussi d'une sorte de plaisir. Si lui même pensait qu'il ne fallait pas continuer trop vite ce manège, ses yeux semblait crier "Encore !".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Mer 23 Mar - 21:18

[HRP : J'ai remarqué que je fais toujours toujours la même faute : luire à la 3eme pers. du pluriel au passé simple ---> Luisirent et non luirent XD N'empêche... c'est assez moche luisirent... ]

Son cœur s'affolait, tel un coupable ne sachant sur quel pied danser et son souffle se raréfiait, gêneur écarté. Prise dans cette étreinte brûlante, le monde extérieur n'était plus. Elle se tortilla un instant pour être face au jeune homme, sans s'en détacher un seul instant. Appuyée sur ses genoux, s'enfonçant doucement dans le sable, elle était légèrement plus élevée que lui. Ses mains nouées elle ne savait trop où, pressant le corps de Saladin contre le sien. Sa peau sembla s'enflammer sous les mains de l'Harmonien, la tâchant de délicieuse brûlures sensorielles. Sa chevelure, cascadant dans tout les sens, jouant sur leurs visages. Un moment de passion et de tendresse. Leurs lèvres se délaissèrent un instant, laissant la jeune elfe chercher son oxygène. Ouvrant les yeux elle contempla Saladin. Une fois de plus son regard souligna la perfection de ses traits, caressant la courbe de la mâchoire pour remonter en fixant un instant stupidement les lèvres et enfin ces iris gris.

Sans rompre ce contact, il posa son front contre le sien. Les lèvres de Selemba se fendirent en un sourire. Bien. Peut être un peu tordu, comme décalé. Ils semblaient avoir échangé de longs discours pour être ainsi en harmonie. Cela n'avait pas été utile. Les mots n'auraient pas sut exprimer si justement la situation. Au fond de la demoiselle une petite voix jubilait, ravie et se félicitant d'avoir agit. Une légère rougeur vint teinter ses pommettes, s'ajoutant à celle de l'alcool. Lui, attendait. La laissant libre de décider de la suite. Un fait inhabituel vues les fréquentations de la demoiselle. Ses sens cherchèrent à déceler un langage muet. Un langage que nul ne pouvait taire. Un regard. Un sourire. Un frisson. N'importe quoi pourvu que ce langage corporel lui dise ce qu'elle voulait entendre.

#Galante compagnie, galant comportement. Tu ne dis rien mais tes yeux et ta peau hurlent pour toi... #


Une de ses moues provocatrices, et bien involontaire pour cette fois, ne laissa aucun doute sur ses intentions et ses yeux luisaient de malice. Ses mains se détachèrent, se positionnant sur les épaules de Saladin alors qu'un doigt baladeur, longea son torse, en retraçant délicatement la fine musculature à travers le tissu des vêtements, glissant avec une langueur maîtrisée vers le bas ventre. Elle aurait pu dire quelque chose. Un mot tendre ou une boutade. Elle n'en avait pas eu l'idée. Pas plus que celle que le bel Harmonien puisse la repousser. Vanité, passion boisson formaient un mélange assez... explosif. Sa main toujours aussi exploratrice jouait en terrain miné, dansant un instant autour du nombril pour redescendre soudainement à fin de flirter avec le haut du pantalon, mince frontière. Sa voix ne fut qu'un souffle. A peine audible. Une caresse du vent, toute proche de l'oreille du jeune homme.

''C'est à toi de faire chuter cette dernière ligne...''

Sa bouche s'éloigna de l'oreille, cherchant de nouveau les lèvres goutées et presque regrettées. Comme une abeille butinant son miel. Avec cette même tendresse elle plaça son autre main sur la poitrine du jeune homme, juste au dessus du cœur, lui procurant l'intense et illusoire satisfaction qu'il battait au creux de sa paume. Il était parfois si simple de satisfaire un esprit embrumé. Elle avait l'impression d'avancer à une vitesse vertigineuse. Dans quel sens, pour aller où ? Qu'importe. Elle était perdue, nul doute, certes mais nulle certitude non plus. Elle aurait pu s'affoler si elle s'en était rendue compte mais ce n'était pas le cas. Et cette grisante sensation de vitesse l'emplissait d'une fébrilité presque passionnée. Et la tendresse me direz-vous ? Elle était là, dans ses regards et cette attente d'une nouvelle caresse des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saladin Shamyaza
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
16/30  (16/30)
Expérience:
200/40  (200/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Sam 26 Mar - 0:01

Un ballet de sensation s'offrait à eux, un ballet ininterrompu. Mais cette danse n'était pas monotone, elle variait les plaisirs, faisant passer les corps dans un tango endiablé avant de repasser sur une danse beaucoup plus classique, au final les deux corps se réunissaient dans une valse lente et plaine de charme. Que dire d'autre pour une telle situation, comment expliquer le torrent de perceptions individuelles ou partagées ? Les deux êtres se serraient l'un contre l'autre sans vouloir se détacher, la danse ne faisait que commencer. Elle donna la cadence, laissant un de ses doigts flirter avec un rythme plus rapide, elle ajouta une réplique lança une mélodie des plus entrainantes. Puis elle calma presque aussitôt le jeu, se rapprochant de son partenaire. Lui de son coté accepta cette danse en duo, et tandis qu'elle rapprochait ses lèvres il se releva lentement sur ses genoux. Ainsi positionné il était plus haut qu'elle, en son statut de meneur de danse il se devait de faire les choses ainsi. Sur un air de balade, la main de l'homme s'éleva lentement pour enfermer entre deux doigts le menton de sa danseuse. Il lui posa un doux baiser sur les lèvres, la balade continuait. L'autre main bougea tout doucement pour venir se poser dans le dos de la belle, la balade se transforma en une valse lente. Puis le danseur usa de son poids et de sa force pour faire pencher sa partenaire. Il agit lentement et avec précision, retenant de sa main une chute trop violente. Leurs lèvres se séparèrent mais leurs corps étaient maintenant allongés. La danseuse était couchée sur le sable, son partenaire sur elle, prenant bien soin de ne pas l'écraser mais de ne pas non plus briser ce contact si important de la danse. La musique s'arrêta un instant, l'homme plongea ses yeux dans ceux de la danseuse. La lueur qui brillait dans ses yeux ne faisait que montrer à quel point le prochain rythme de la musique allait être plus rapide.

- Tu m'as demandé de faire chuter la dernière ligne...

La danse s'endiabla soudain, trouvant ses racines dans une musique plus sensuelle, plus charnelle, le tango. L'homme s'étala sur sa compagne, sa main se cala au niveau des reins de celle ci tandis que l'autre entamait un long voyage. L'essentiel de ce périple fit que les doigts avec délicatesse soulevèrent les vêtements de la jeune femme pour se glisser dessous. La main rencontra une peau douce et sans la moindre imperfection, le contact ne faisait que commencer. Il approcha ses lèvres du visage de la belle, et lui effleura à peine la bouche, lorsqu'il sentit les lèvres de cette dernière s'avancer vers lui, il recula. C’était un jeu, pourquoi contenter la demoiselle maintenant alors que le désir pouvait être encore plus fort lorsque l'on n’obtenait pas ce qu'on voulait. Au lieu de ça, la bouche de l'homme continua sa route sur la joue de la belle venant finalement glisser tout doucement sur son cou. Il y déposa deux baisers, doux et presque mignons. Sa main glissant toujours sous le vêtement se fit plus aventureuse et commença son périple, elle glissa lentement sur le ventre, avant de sentir le bas des cotes. Elle se posa sur le plexus et remonta tout doucement. Il put le sentir du bout des doigts, il venait d'effleurer la poitrine. Il stoppa tout mouvement, approcha ses lèvres de l'oreille de la belle.

- Après cette chute, tout deviendra incontrôlable.

La main qui était posée depuis le début au niveau des reins de la belle se resserra, rapprochant les deux êtres. Les lèvres de l'homme retournèrent flirter avec le cou. Mais le signal du départ était du fait de l'autre main, qui termina son ascension et vint finalement se refermer sur la poitrine féminine. Pour clore ce chapitre les lèvres de l'homme s'écartèrent laissant ses dents blanches venir mordre le cou de la belle. Rien de méchant dans tout ceci, l'homme mettant un point d'honneur à transformer des gestes aussi primaires en des caresses douces et sensuelles. Le but n'était pas de faire mal, ni de forcer les choses, si la belle voulait le repousser elle n'avait qu'à le faire. Après tout c'était un jeu, celui de l'excitation. Et dans cette partie, il s'agissait de voir lequel des deux en premiers sombrerait dans la spirale. Au fond, les deux devaient secrètement vouloir être absorbé dans ce cercle, et ne plus jamais revoir la lumière du jour. L'essentiel maintenant était de profiter de tout les moyens humainement concevables pour faire durer la partie le plus longtemps possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Dim 24 Avr - 23:17

Les flammes jouaient sur la peau de Saladin, créant des reflets et des ombres sur son visage. La scène revêtait des allures de songes. De mythe. Oui, c'était cela. Tout dans cet environnement tendait à mystifier ce moment dans l'esprit de l'Ombre. Les vagues. Qui mouraient sur la berge. La lumière. Qui dansait sur leurs silhouettes. L'esprit. Qui n'avait plus la moindre emprise. Les sens. Les sens... ils se perdaient. La jeune femme chercha un instant de l'air, son esprit s'embrumant de toutes ces information qu'il aimerait capter et conserver. Il se redressa, la dominant légèrement de sa hauteur. Les doigts de l'homme saisirent son menton, offrant à ses lèvres une nouvelle caresse pleine de délicatesse. Lorsqu'une main baladeuse vint se loger dans son dos, la jeune femme appuya sur l'avant bras, à l'aide de son coude, faisant glisser cette main dans la chute de ses reins plutôt que son dos. Son regard luisait. De malice. De désir. D'une confiance aveugle, elle se laissa faire telle un poupée lorsqu'il l'a fit basculer, se contentant de nouer un bras autour de sa nuque alors que l'autre restait contre le ventre de Saladin. Le choc, pourtant presque doux, chassa l'air de ses poumons. Le souffle caressa son oreille dans un murmure. Incapable de répondre, elle se contenta d'un de ses sourires en coin dont elle avait le secret. Ainsi que d'une pensée.

# Je n'attendais que ça...#

Une vague impression de vertige. Sa peau la piquetait doucement là où elle sentait le poids de son compagnon contre elle, diffusant cette chaleur si particulière en elle. Un petit gémissement ou se mêlait plaisir et impatience s'échappa de ses lèvres entrouverte lorsque ce poids se fit plus pesant. Une étreinte si complète qu'elle les impliquait tout entiers. Les doigts glissant sur son ventre lui arrachèrent une série de frissons. Penchant sa tête en arrière, elle savoura se nouveau contact. Sans s'en rendre compte, le danseur avait effleuré une zone éveillant particulièrement les sens de la demoiselle. La chevelure d'encre du jeune homme chatouilla le visage de la demoiselle qui rit en secouant doucement la tête pour enlever ces mèches de ses joues. Les lèvres narquoises s'approchèrent pour s'éloigner, la narguant gentiment. L'elfe coinça sa lèvre inférieure entre ses dents de frustration. Ce qu'on lui refusait étant désiré avec plus d'ardeur. Ses doigts s'égarèrent dans les cheveux de l'homme alors que son autre main décida de devenir plus vagabonde. Restée sagement sur le ventre, elle s'anima de la passion qui faisait brûler leurs êtres. Elle manqua d'éclater de rire. Il parlait d'un quelconque contrôle. Cela faisait bien longtemps qu'elle avait lâché la bride.

Un nouveau gémissement semblable à un soupir raisonna lorsqu'elle sentit sa gorge et sa poitrine en effervescence. Disciples de tant d'attention. La demoiselle n'était plus que l'esclave de ses envies et ses désirs. Il se dégageait de tout ces gestes la même tendresse que lors de leurs premières caresse. Saladin restant d'une douceur dont toute femme se réjouirait d'être l'objet. Et notre demoiselle jubilait. Une pointe de vanité en elle trouva un échos dans cette remarque. Mais elle en était inconsciente. Si elle l'avait désiré, elle aurait pu tout stopper. Avortant cette union. Mais avec des ''si'', nous nous aventurons dans l'improbable. Et cette main baladeuse, que devenait-elle ? Le tissu ne l'avait en rien entravée et doucement, mais surement, les doigts fin dénouaient les boutons du pantalon du danseur. Peut être ne s'en était-il pas rendu compte ? Toujours est-il que rien ne vint entraver son geste. Se dégageant un instant de l'étreinte de son partenaire, la jeune femme entreprit d'achever ce que sa main avait commencé, saisissant avec douceur la pièces de tissus entre ses dents. Le passage le plus important franchit, elle se redressa, mordillant le lobe de l'oreille lorsque celui-ci fu à sa hauteur. Prenant garde à mettre autant de douceur que de sensualité dans ses geste. Pourtant tout cela restait naturel. Spontané. Comme un art qui nous est à tous inné. Selemba sentait tout son corps se tendre dans un appel muet et pourtant les guidant dans une musique charnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Jeu 14 Juil - 11:14

Ouf, je suis arrivée au bout sans m'évanouir :34: Que voilà une bien belle rencontre, charnelle, sensuelle, tout ce qu'on veut bien ^^ Espérons qu'elle aura une suite ;p

Saladin Jaggerjack : 12 xps
Selemba Impériale : 12 xps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   Jeu 14 Juil - 11:25

Les xps ont été attribués Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Une soirée de détente [PV Selemba]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 13 Aout 2010 chez Fouman
» Soirée arcade TRIBUTE TO IREM
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 29 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: