AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Event secondaire] Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: [Event secondaire] Groupe 2   Mer 19 Jan - 18:12

Groupe 2


Participants et ordre de postage : Arcania D. Cysique / Serena Magami / Jolene Ladraël Barnes / Séphiel Aëristh / Nessa Kaï / Liam Norliar

Sujet de discussion : Cliquez ici
Mission : Découvrir ce qu'il se passe, pour le moment.
Avancement : Si une personne ne répond pas durant 5 jours, son tour passe et ce sera au prochain membre de poster.


[MODE MEUJEU]

    C'est l'aube sur Harmonia, et vous vous promenez non loin de la Vallée aux Cristaux. Il commence à peine à faire clair et un blizzard anormal même pour ce lieu vous force à continuer. Votre progression est cependant très difficile. Soudain, vous sentez une secousse dans le sol, suivie immédiatement d'une explosion venant d'un endroit situé à quelques kilomètres de là. Grosse catastrophe, car une avalanche pourrait vous emporter. Vous sentez aussi votre magie complètement perturbée, tantôt multipliée, tantôt divisée. Curieux de savoir pourquoi, vous décidez de vous rendre sur place. Ce que vous ne saviez pas, c'est que ce n'était que le début d'une aventure... À vous de jouer !


C'est à Arcania D. Cysique de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcania D.Cysique
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24
Localisation : Sur mes pieds et sous mes cheveux

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
60/80  (60/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Jeu 20 Jan - 17:59

Lentement mais surement, une ombre énorme se dessinait dans la neige blanche des montagnes de glaces. Enfer hivernal et tombeau de ceux qui ne s'y préparaient pas correctement. L'énorme masse noir continuait d'avancer d'un pas toujours très lent à travers les couches nombreuses de la neige qui même lorsque le soleil chauffait le sol d'Equilios, restait présente dans ces montagnes où l'été n'avait jamais eut sa place, où les rayons du soleil n'ont jamais su percer correctement pour faire fondre le tapis immaculé qui lui tenait tête et lui résistait depuis tant de siècles. De petits bruits assez énervant se laissaient entendre à chacun des contacts entre les énormes pattes griffues du monstre et l'océan de neige qu'il traversait. Les flocons blancs venaient s'écraser contre les impressionnantes écailles de la bête, tandis que le blizzard qui s'était levé continuait de doubler de puissance. Une tempête anormal, même pour l'endroit le plus enneigé des trois mondes. La force qui s'abattait sur la zone aurait très facilement pu déclencher de puissantes avalanches qui auraient ensevelit le lézard qui s'aventurait dans ce lieu si hostile et toujours aussi dangereux. Sur le dos du reptile ailé, protégé entre les deux amples ailes du monstres, se trouvait son cavalier. Caché par une ample capuche qui recouvrait tout son visage, empêchant la neige de s'engouffrer à l'intérieur, les yeux baissés, rivés sur le dos de sa monture, seule manière de se couvrir contre les assauts répétitifs de la neige qui venait conte lui. Il portait une longue cape, faite d'une fourrure animale lui tenant bien chaud. Le froid qui était si fort valait bien ce genre de protection. Son regard émeraude continuait à se poser sur les écailles déjà à moitié blanches de la bête, sa monture ne semblait pas avoir peur de ce froid effrayant, au contraire de son maitre qui malgré sa puissance n'arrivait toujours pas à s'habituer à de telles températures, même ses séjours ici ne lui avaient pas permit de s'y faire et il continuait à rester aussi fragile face aux offensives meurtrières de ce vent glacé. Sa main se posait sur le bord de sa capuche, tentant de garder cette dernière en place, afin qu'elle ne se retire pas et qu'il ne soit pas en proie à son ennemi naturel. Il se levait délicatement, montant sur la nuque de son animal ailé, du bout de ses doigts gantés, il repoussait la neige qui s'était à présent mise à faire un petit tas sur le front et le nez de sa wyverne. Toujours aussi attentionné pour sa bête, l'Harmonien envoyait valser à terre la poudre blanche qui avait osé prendre place sur son moyen de locomotion mais aussi ami.

Alors qu'il reculait désormais pour reprendre sa place entre les deux amples ailes de Buséphal, Arcania se sentit presque faillir, son pied glissa alors qu'il ne glissait jamais, son corps tombait en arrière, emmené par la force du vent jusqu'à l'arrière train de son lézard volant. Il se rattrapait de justesse à l'une des griffes que la bête portait à ses ailes qu'il avait replié à grande hâte pour que son maitre puisse s'y récupérer. S'agrippant avec énormément de difficultés, l'humain fut bien heureux, quand il parvint enfin à se replacer sur le dos de la bête. Il se sentait vraiment lourd, ses forces le quittant. Il se trainait difficilement jusqu'au cou de Buséphal où il se tenait tant bien que mal. Mais malgré le fait qu'il s'en passerait bien, une autre surprise vint saluer l'épéiste. Alors qu'il se sentait faiblir encore de plus en plus, et qu'il se demandait si ce n'était pas la mort qui venait pour couvrir ses yeux d'un sommeil éternel, il sentit dans tout son corps une étrange sensation le parcourir, en un instant, à peine une poignée de seconde, son corps se mit à s'entourer de fins éclairs de taille variables, mais devenant de plus en plus impressionnants. Le jeune homme lâchait Buséphal, se reculant sur son dos, presque effrayé par les éclairs avoisinants désormais les deux mètres de longueurs qui émanaient de son corps alors qu'il ne les avait même pas voulu. Un instant plus tard, la décharge d'éclairs se mit à exploser, s'évadant à grande vitesse du corps d'Arcania et partant dans toutes les directions, des rochers explosant au moment où un éclair entrait en collision avec lui. La neige s'arrachant violemment du sol et fondant lorsque des éclairs dévastateurs frôlaient leur surface à l'apparence si pure. Le prophète n'arrivait pas à retenir toute la puissance magique qui explosait hors de son corps sous la forme de la foudre qu'il pouvait contrôler à la perfection. Il tombait à genoux sur le dos de sa wyverne qui lentement laissait échapper un gros soupir de soulagement quand il vit que les éclairs de son maitre s'étaient désormais volatilisés. Cette dangereuse attaque aurait pu le toucher et le blesser lui ou bien l'Harmonien qui lui servait de maitre.

Soudain, une forte explosion se fit ressentir à quelques kilomètres de la. En fait, elle avait éclaté en même temps que le jeune homme sentait ses pouvoirs faire d'étranges choses, mais l'échos avait eut du mal à percer l'énorme mur de neige qui s'était dressé sous cette forme de blizzard omniprésent. L'Harmonien lentement se relevait, laissant craquer son cou. Il venait de perdre son énergie et la voir en même temps se démultiplier en l'espace d'à peine une minute. Cet évènement étrange ne pouvait pas rester comme cela et il devait découvrir pourquoi. Après tout, puisqu'il devrait rester ici encore pour un moment, autant qu'il sache pourquoi il se sentait ainsi. Frottant du bout de ses doigts gantés la nuque de l'énorme monstre volant, il lui murmurait à l'oreille de sa voix tremblantes du froid environnant de se rendre à l'endroit d'où venait le bruit d'explosion. Située à quelques kilomètres de la, la zone touchée serait atteinte par l'humain et sa monture en moins d'une heure s'il y allait via la voix terrestre. Bien entendu, le jeune homme au regard émeraude n'était pas vraiment du gout à faire ça, et d'un second souffle demanda à sa bête ailée de s'envoler malgré les conditions de vol quasi mortelles. Se mettant en position debout et de profil sur les dos musclé de la bête, il écarta les bras dans le prolongement des épaules, dessinant une croix. Très rapidement, une énorme rafale de vent se fit à se lever, avant de se stabiliser tout autour des deux êtres comme une sphère protectrice qui repoussait les assauts de la neige et du vent froid extérieur. Par la voix des cieux, il serait arrivé à destination en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Battant un énorme coup d'aile, la bête et son maitre partait à vive allure en direction de la zone de déflagration. La protection mise en place par l'humain se montrait terriblement utile pour voler par de telles conditions. En à peine une poignée de minutes, les puissantes ailes de la wyverne avaient amenées le prophète sur les lieux. Ses puissantes et griffues pattes se posaient sur un rocher un peu surélevé, tandis que son maitre sautait au sol, se postant devant lui. Leur deux ombres visibles depuis en bas comme deux imposantes ombres qui guettaient la zone comme deux êtres qui observaient les évènements et n'attendaient plus qu'un clignement de cil pour agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Jeu 20 Jan - 19:37

Spoiler:
 

Les grandes étendues blanches des Montagnes de Glace, Serena ne les avait pas foulées depuis deux évènements qui avaient marqué sa vie à jamais.
Tout d'abord, le terrible envoûtement qu'elle avait subi au coeur de la Vallée des Cristaux.
Comme absorbée par une entité qui habitait les lieux, elle était devenue une autre, Barasuishou, la Rose Cristalline et n'avait pas hésité à s'en prendre aux malheureux qui passaient par là.
Sans le chevaucheur de nuées Arcania, sa fidèle amie Espériane et une jeune aveugle qu'elle n'avait jamais pu remercier, elle n'aurait sans doute jamais pu redevenir elle-même.
Ensuite, gravé au fer rouge dans un coin de son esprit mais aussi dans le métal des deux épées qui battaient à ses cotés, le combat à mort qu'elle avait livré contre une bête sacrée, une licorne, dont le sacrifice avait doté de pouvoir ses nouvelles armes qui l'accompagnaient.
Malheureusement, ce n'était pas pour rendre hommage à la créature de légende qu'elle était là mais pour enquêter sur la mystérieuse entité qui dormait sous la Vallée des Cristaux et avait pris possession de son esprit.
La Lucinienne avait pris toute la mesure de la dangerosité de la force qui reposait sous les neiges de cette vallée, elle devait en savoir plus, pour l'empêcher de nuire à d'autres.

Mais les éléments eux-mêmes semblaient contre elle depuis qu'elle avait quitté le dernier village à l'aube.
Une tempête de neige s'était levée et s'était peu à peu transformée en blizzard, enveloppant la Gardienne dans un tourbillon de flocons tel qu'elle ne voyait même pas où elle mettait les pieds.
Il lui était impossible de voler dans un tel phénomène et sa fidèle petite compagne ailée Tsuki s'était blottie sous le manteau de sa petite maîtresse pour ne pas être emportée par le vent chargé de neige.
A vrai dire, Serena elle-même avait du mal à avancer dans la froidure, lutter contre le vent de la neige jusqu'aux genoux était un exercice des plus difficiles.
Pourtant, elle adressa un sourire encourageant à sa petite chouette qui grelottait contre son épaule.


- Ne t'en fais pas Tsuki, nous allons trouver un abri !...

Son enquête devrait attendre, jamais elle ne parviendrait à la Vallée des Cristaux dans un tel blizzard.
De plus, la neige tombait en tel abondance que la Lucinienne ne pensait même pas à liquéfier les flocons pour y voir clair, le froid était tel que l'eau se transformerait en grêlons aussitôt et ces derniers la réduiraient en pièces.
Il lui fallait trouver un abri mais comment faire alors qu'elle voyait à peine plus loin que son nez ?
Malheureusement, la Gardienne n'allait pas pouvoir réfléchir longtemps, soudain, sous ses pas, elle sentait le sol se dérober et une énorme secousse résonnait dans les Montagnes de Glace, comme si un monstre gigantesque grondait sous terre, prêt à en jaillir.
Mais le grondement ne cessa que lorsque une explosion retentit au loin, si forte que Serena dût se plaquer les mains sur les oreilles pour ne pas être assourdie.
Lentement, elle écarta ses mains blanches des deux cotés de son crâne, que s'était-il passé ?

Il n'y avait pas de geyser par ici, encore moins de volcan dans cette région froide d'Harmonia, toujours recouverte par les neiges.
Mais le cours des pensées de la magicienne blanche s'interrompit brusquement, une torpeur intense la saisit soudain.
Les mains qui venaient de quitter ses oreilles vinrent se crisper sur ses épaules, elle se sentait mal, très faible d'un seul coup, elle tremblait !...
Et soudain elle comprit : elle ressentait brusquement le froid glacial du blizzard qui la tenait captive dans ces neiges alors qu'elle n'était plus incommodée par les températures froides depuis que son don sur l'élément aquatique était apparu.
Mais un immense grondement lui fit relever les yeux et ses pupilles écarlates se dilatèrent avec horreur.

A travers le blizzard qui semblait s'acharner sur elle, elle devina la forme sombre d'une avalanche, d'une immense vague de neige immaculée prête à l'engloutir.
Elle allait mourir, sans sa magie elle n'avait aucune chance d'en réchapper !...
Mais alors que la Gardienne fermait les yeux, prête à être broyée par la masse blanche sur place, une lueur blanche émana d'elle et sans qu'elle le veuille, sa télékinésie la sauva, érigeant un mur invisible qui brisa la vague de neige et la fit dévaler sur les pentes en épargnant la jeune fille.
Serena ne comprenait pas : sa magie ne lui obéissait plus du tout, que se passait-il ici à la fin ?
Etait-ce lié à ce séïsme et à cette explosion qui avait déchiré l'air au milieu des montagnes ?
Son regard écarlate se reposa sur l'horizon dissimulé par la tempête de neige qui faisait toujours rage.
Il n'y avait qu'un moyen de le savoir et elle se remit en marche vers le point d'origine de la déflagration en luttant contre les éléments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Ven 21 Jan - 2:35

    Elle, debout sur une roche glacée d'un blanc bleuté, l'épée rangée dans le fourreau et ses idées noires. Son tempérament de chien et ses façons à toujours tout voir avec facilité! Elle et ses immensités rouges, fumantes de par la neige et la froideur de cette saison, luttant contre la poudreuse. Elle, habillée simplement d'une robe d'un blanc nacré plutot courte, arrivant bien au dessus des genoux ainsi qu'une veste marron en coton, rien de plus simple pour une tenue de printemps s'il on oubliait les bas noirs qui remontait le long de ses jambes galbées pour être tenues par de doux petits rubans noirs accessoirement attachés à un bustier dissimulé. Une petite chose de louche dans son accoutrement? Hors ses bottes d'un rouge sanguinaire tout comme ses cheveux fouettant face au vent? Le fait que mademoiselle était en tenue légère et qu'elle se situait dans une montagne ou la neige, la poudreuse et le blizzard attaquaient la nature sans relâche. Elle ne grelottait pas, ses ailes constituées de son liquide vitale permettait de lui donner assez de chaleur, dans son corps entier et d'ainsi, intercepter les gros grêlons tombant sur son corps. Un magnifique rempart naturelle, dalleur elle ne pensait meme pas à remercier les deux hommes qui lui avaient fallut pareil cadeau, de toute manière ce n'était pas le moment. Au loin, alors que la nature se déchaînait, une avalanche venait de se déclencher, un tremblement de terre puissant fit sauter quelques rochers devant ses yeux aussi brillant que les flocons qui ruisselaient le long de sa chevelure.

    * mais qu'est-ce qu'il fait... mais qu'est-ce qu'il fait...!?!?*

    regardant le ciel, les bras rassemblés autours de ses épaules comme pour se réchauffer toute seule et se rassurer, elle observait le ciel, un mauvais, très mauvais pressentiment la saisissait aux entrailles... Mais que faisait il? Sans bouger d'un poil, voyant un des versants de la colline tomber sur elle, Lady Cormyr n'eut qu'un simple haut le coeur, comment cela se pouvait il? Elle n'était pas venue pour passer des vacances au ski, mais quand meme... elle n'avait pas vu d'animaux anodins dans les environs, pas d'hooligans rien qui ne pouvait avoir mit cette montagne sans dessus dessous... pas de bruits éclatants, rien de perturbants. Certain qu'il allait venir, elle attendait, voyant la vague blanche abattre la neige dans un mouvement continu, éclaboussant de sa poussière gelée tous les environs... Les yeux en l'air, la dame rouge développait ses longues ailes d'une bonne envergure et prit de l'altitude, semant le vomit de cette avalanche avec la seule force que la nature lui avait prodiguée. Sourcil froncés, elle observait les alentours et fut curieuse d'y voir une jeune femme légèrement déboussolée par les éléments enragées. Jolene aurait pu lui crier de se couvrir, le mal arrivait et avec ses grondements, rien n'aurais changé.

    " LUNITARIO, RABOULES TOI NON D'UN CHAT EN PATE!"

    Alors qu'elle allait s'avancer à tire d'ailes vers la jeune fille, elle du elle meme tenter de se controler, le vent se faisait lourd, insistant, s'engouffrant dans ses ailes pour la pousser vers des retranchant, ses mains en avant, le vent ne l'écoutait plus, c'était comme si elle avait perdu tous ses pouvoirs sur l'instant et... sourire aux lèvres, la bougre aimait cela, ce sentiment d'infériorité, s'en était jouissif! elle riait doucement contre cette nouvelle découverte de la nature, le fait de savoir que la nature était redevenue maîtresse d'elle même, sauvage et dangereuse, invulnérable face au temps et aux humains, toujours unique d'elle même. Enfin une bonne nouvelle! C'était magnifique, toute cette vague à l'âme et cette surprise soudaine! Sauf qu'un poing au coeur arrêtait son enthousiasme et comme si la blanche colombe venait de se faire tirer une flèche en plein coeur, figée dans l'espace, la douleur vive, elle sombra dans les vagues de neiges, oubliant en l'instant la jeune fille a qui elle aurait peut etre pu sauver la vie...

    * mais que faisait une jeune femme dans un pareil endroit?*

    Une flamme d'un jaune magnifique vint la saisir au moment ou l’extrémité de son aile allait toucher la poudreuse de l’avalanche, la retournant sur le ventre dans un nuage noir, inoffensif mais bien présent. Il avait enfin réussit à arriver, pile à l'heure sans être en retard au rendez vous, quel bête! Ouvrant doucement ses yeux sur le pelage enflammé de son Lunis qui avait prit la forme de l'oiseau divin, ailes battantes, bec fendant le vent dans une vitesse innée, Jolene ne pouvait que bien s'accrocher et penser aux problèmes qu'elle avait faillit rencontrer. Si mère nature se déchaînait enfin, montrant ses crocs face à l'injustice des esprits béliqueux, elle se devait d'aller vers l'avant et rapporter ce phénomène à son maître. Elle passa au dessus de la jeune femme blanche, avançant vers le nord, son instinct et celui de son compagnon l'emmenant jusqu'à la porte de ce lieu à tire d'ailes. Une traîné d'un noir profond transformait son déplacement dans le ciel, trahissant la présence des deux compagnons dans le ciel immaculé, la neige et le givre fondaient immédiatement sur les flammes, quant au vent, il laissait cette trace noir d'un feu dangereux, comme une explosion, un corps incandescent qui flottait allègrement. Lentement l'animal prit de l'altitude et bientôt la combustion abandonnait le corps de la monture, ne laissant qu'une simple vapeur derrière la longue flamme en forme d'oiseau

    Spoiler:
     

    Plus loin alors que la bête battait des ailes sans faire le moindre effort, il faut dire que porter un poids plume de quarante kilos et moins n'était pas désagréable en soit, ce devait même être fun... Jol se remémorait de son enfance, la première fois ou elle avait porté son premier chevalier sur ses épaules en tant que créature... c'était une expérience à refaire tien, la sensation de liberté totale et l’enivrement des sens lui manquaient un peu. Un sourire sur le soin des lèvres, elle se penchait sur le long cou de sa bête, une petit idée en tête... malgré l'avertissement de toute à l'heure, après tout il fallait un peu s'amuser, ce n'est pas tous les jours que l'on peu vivre sans magie!

    " fait nous un piquer, Lunis..."

    Le chat morphing fit entendre un léger chant et rabattit ses ailes avec joie, coupant l'air entre ses plumes enflammés qui diminuaient à vue d'oeil... Les yeux ronds comme des billes alors que le destrier allait de plus en plus vite vers le sol, Jolene se demandait ce qu'il se passait... déjà la panne? plus de carburant? Elle ne prit pas de risque et tentait de ralentir son ami en tirant le cou vers le haut... mais trop tard, l'oiseau magique venait de reprendre sa forme initiale, condamné à rester chat sur le moment, prenant un air peureux, complètement paralysé par l'incompréhension du moment. Les mains tendus pour récupérer son ami alors que les ailes de la jeune femme les enrobaient tous les deux dans le meme cocon, la neige fraîche qui avait passé peu de temps de cela sous la forme d’avalanche craquait en laissant passer les deux corps. Il ne restait plus qu'un immense trou noir... plus rien d'autre, pas meme une trace de fumée, rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séphiel Aëristh
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 513
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 27
Localisation : En déplacement

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Mar 1 Fév - 19:46

Il faisait froid, très froid. Il sentait les ports de sa peau se contracter, son sang affluait jusqu'à ses extrémités pour se protéger du froid. Même si la température était affreusement basse il s’en était accommodé presque avec plaisir. Il portait cette fois la sur lui un simple kimono couleur ébène, ses longs cheveux noirs avaient encore poussés et lui donnaient un aspect encore plus irréel à travers là le désert de glace.

Il sentait qu’il s’approchait de la vallée aux cristaux. On lui avait un jour conté la beauté de ces lieux, il voulait ainsi s’en rendre compte par lui-même.
Si habituellement personne ne peux se rendre sans précautions particulière au cœur de ces montagnes pour lui cela ne posait pas véritablement de problèmes, marcher à travers la neige et le blizzard était pour lui quelque chose d’aussi naturelle que de nager dans l’océan pour un poisson.

Ses pas se faisaient calmes et sereins tandis qu’il se délectait du paysage gelé. C’était le genre de chose qui avait tendance à le calmer, à l’apaiser. S’il trouvait les déserts morbides et glauques, les paysages avares en vies de la montagne lui inspiraient de l’admiration.
Mais même s’il se sentait dans son élément ici il avait une drôle d’impression au fur et à mesure qu’il avançait. Le blizzard se faisait de plus en plus violent mais il continua sa route sans trop se préoccuper de cela, après tout la glace était la dernière chose qu’il craignait en ce monde.

L’incube avait donc continué sa route jusqu’au moment ou un tremblement de terre vint le déséquilibrer au point de le faire tomber, au moment où il se releva une explosion retentit. Il ne savait pas exactement d’où cela venait mais il voulait comprendre ce qu’il se passait.
Il entendait un grognement sinistre venant du haut de la montagne, en levant les yeux il s’aperçut que l’explosion avait déclenché une terrible avalanche qui menaçait de l’écraser.

L’harmonien changea la neige sous ses pied en eau et en cheangea la densité pour pouvoir glisser dessus. De cette manière il deffila à une vitesse respectable jusqu’au pied de la montagne, mais ce n’était pas suffisant. La neige se rapprochait de lui petit à petit lorsqu’il se retourna et executa un mouvement de main pour dévier la trajectoire d’une partie de l’avalanche mais rien ne se produisit. Ne comprenant pas ce qu’il se passait il reitéra l’action plusieurs fois jusqu'à ce que sa magie revienne et qu’une partie beaucoup trop grosse de l’avalanche soit changé en eau puis en vapeur alors qu’il voulait juste la dévier.

Toujours en dessendant la piste tel un skieur expérimenté il examina sa main l’air scèptique. L’harmonien réfléchissait activement au pourquoi du comment d’un tel déséquilibre.
Mais il n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps à ces phénomènes, en effet l'avalanche commençait déjà à le rattraper.

Il ferma les yeux quelques instant le temps de former des ailes de glaces derrière son dos. D'un battement d'aile il s'envola juste à temps pour ne pas se faire engloutir à par la vague glacé.

L'harmonien avançait à bonne vitesse et arriverait dans peut de temps à l'endroit de l'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa Kaï

avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Niveau:
26/30  (26/30)
Expérience:
26/40  (26/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Mar 1 Fév - 22:34

*J'ai froid*

*Ferme là et avance !*

*J'ai faim*

*Dans ton état c'est normal, avance !*
La journée était déjà bien entamée, le ciel était d'un bleu magnifique, le paysage quant à lui montrait son plus beau manteau blanc. Une paisibilité incroyable régnait en ce lieu que l'on pouvait qualifié de saint surtout quand on sait que l'enfant rendait visite à ces montagnes en simple touriste pour découvrir le froid à l'état pur. Elle allait vite être servie. L'enfant continuait son avancée s'enfonçant peu à peu dans la vallée aux cristaux. Bien qu'emmitouflée sous sa cape, portant ses chers fidèles gants, la douce tremblait dans tous les sens et il y avait de quoi ! Les nuages se faisaient bien plus denses portant avec eux de quoi rajouter une bonne couche de neige. Une visibilité bien moindre se faisait sentir alors que le vent se levait. Prenant soin de bien recouvrir sa chevelure à l'aide de sa capuche, l'umbrienne serra aussi fort qu'elle pouvait afin que celle-ci ne puisse s'envoler, la capuche bien entendu...

"- C'est quoi ce pays ?"
"- Évite de parler tu veux bien ? Tu as les lèvres bleues ... Continue d'avancer, il faut qu'on trouve un abri au plus vite !"

Pour son jour de repos, il était clair que la jeune femme n'allait pas en ressortir indemne. Le blizzard c'était bien levé, forçant la fillette à essayer d'accélérer le pas. Cependant, elle en pouvait plus, son ventre continuait de gargouiller de plus belle, en même temps, être enceinte de 5 mois et faire un peu de randonnée dans les montagnes, il fallait être un peu maso. Mais ne croyait pas qu'elle est venue simplement visiter, elle avait une petite mission à accomplir, une mission personnelle certes, mais au vu de la situation, rien n'était moins sûr sur l'aboutissement de celle-ci. Exténuées, la guerrière se laissa tomber se faisant bercer par ce doux nuage blanc.

"- Monde cruel, je veux mourir qu'on en finisse *Aïtchoum*"
"- J'y crois pas, tu es déjà enrhumée !"
"- C'est pas vrai !"
"- C'est pas vrai !"
"- C'est pas vrai !"

Et oui, notre petite écervelée s'était bel est bien enrhumée, mais son éternuement a eu un effet bien étrange, elle avait créé en même instant deux clones de sa personne, également affalée sur la neige répondant parfaitement à son frère qui avait pris possession de ses lèvres. Tel un écho venu d'ailleurs, les trois fillettes se relevèrent se regardant parmi, c'était incroyable cette magie si parfaite. Mais hélas, l'heure de la découverte allait vite laisser place aux critiques. Alors que les trois enfants retrouvaient à redire sur la forme de leurs yeux, qu'une avait de plus beaux cheveux que l'autre et l'une de plus jolis fesses, Kyle repris possession à nouveaux des lèvres de la propriétaire principale du corps original : Nessa.

"- C'est pas fini ces gamineries maintenant ? Vous voulez vraiment mourir si bêtement à vous chamailler ? Mais du jamais vu, DU JAMAIS VU ! Je devais déjà m'en coltiner une, alors maintenant TR ..."

Coupé dans son élan, Kyle s'interrompit laissant à nouveau le corps de Nessa à elle lui redonnant le droit de mouvement. Le sol s'était mis à trembler suivi d'un bruit sourd, comme une explosion, s'était fait retentir à plusieurs kilomètres de là. La douce se retourna d'une traite à nouveau juste le temps de voir ses deux clones s'évaporer à ce pauvre petit bruit. Décidément, tout semblait dérégler, la magie de l'umbrienne qui s'active sans qu'elle ne le souhaite, qui se désactive au moindre petit bruit étranger et son caractère qui devient de plus en plus étrange, quoique, pour ce dernier point, ce n'était guère nouveau ... Après un court instant de silence, la curiosité de la guerrière avait pris le dessus. Il était enfin temps pour elle d'arrêter la récréation et profiter de ce climat bizarre pour mener son enquête ! Retirant la neige qui s'était quelque peu incrustée dans ses vêtements, la douce vérifia qu'elle portait toujours sa fidèle épée à son dos, fin prête pour repartir à travers le blizzard, notre héroïne du jour repris son avancée...

*Qu'est-ce que tu fous ?!*

*Bah quoi ? Je t'ai dit, j'ai faim, alors je bouffe hi hi*
Après trois petits pas exagérés, l'écervelée s'était postée sur un talus qui devait être une simple pierre recouverte de neige, sortant de sa sacoche un vieux morceau de pain et quelques tranches de sanglier, l'enfant commença à se faire un bon casse-croûte au grand désespoir de son démon adoré... Toutefois, elle semblait oublier que le climat n'en faisait qu'à sa tête. Un sandwich quasi réfrigéré n'était pas le meilleur des festins, mais soit ! A peine elle eut le temps d'engouffrer le dernier morceau, qu'une silhouette étrange se démarqua à travers le blizzard...

"- C'est quoi ce truc ?"
"- Hmm ça à l'air de bouger en tout cas...?"
"- HAAAA C'EST L'ABOMINABLE HOMME DES NEIGES"

Il ne lui en fallait pas beaucoup pour prendre ses jambes à son coup. Alors qu'elle avait aperçu une silhouette enneigée qui semblait aussi perdue qu'elle, la preuse guerrière avala d'une gorgée son dernier morceau qui eut un peu de mal à faire *sploutch* dans son estomac et repartit de plus belle et cette fois-ci, pour de bon. Courant à vive allure comme une bien heureuse à travers la tempête qui se dessinait et sans savoir réellement où ses pas allaient l'emmener, la guerrière ne put s'empêcher de voir qu'elle longeait le long d'une montagne. Cela risquait d'être encore plus dangereux si un écroulement la menaçait, mais à vrai dire, la vue était tellement moindre que l'on pouvait pas vraiment savoir ce qui attendait. Une chose était sûre, c'est qu'après bien des kilomètres de course, la jeune femme arriva sans vraiment le savoir à destination. L'air s'était une fois de plus rabaissée, essoufflée, crachant ses poumons, la guerrière sentait que quelque chose ne tournait pas rond ...

"- C'est trop calme ... Bien trop calme ..."
"- J'ai l'impression que nous ne sommes pas seuls ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Norliar
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
19/30  (19/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Ven 4 Fév - 23:55

- J’en ai assez !

Liam tira la bouteille d’encre qui se trouvait sur son bureau à bout de bras. Elle alla se fracasser plus loin, contre un mur et l’encre se mit à couler contre le sol. Liam fit léviter de l’eau, puis essaya son dégât avant que la tâche d’encre reste contre le sol à tout jamais. Il se mit le visage dans ses mains, puis soupira.

- Qu’est-ce qui m’arrive ?

Le Lucinien leva le regard sur un verre devant lui. Il le prit entre ses doigts, fit tournoyer légèrement le liquide et calla le reste du verre qui était à moitié plein. Lorsqu’il eut terminé de boire toute l’alcool qui s’y trouvait, il se leva, rangea la pile de papier qui se trouvait devant lui dans un tiroir, puis pris son épée, s’habilla pour sortir et regarda autour de lui. Il cacha quelques bouteilles, un peu partout dans ses appartements, puis finit par sortir de son bureau d’Orateur des Gardiens des Mondes.

Voilà des semaines que l’Orateur n’avait pas quitté ses quartiers, pour ne pas dire trois semaines. Liam travaillait d’arrache pied sur le message que Serena avait livré aux Gardiens lors de la dernière réunion. Seulement, le plus gros des problèmes était que Liam était écœuré de la routine de la vie, écœuré que rien avance et surtout, il avait besoin d’ami et d’amour. Il se sentait malgré tout rejeté, il ne se sentait plus lui-même et il avait d’ailleurs commencé à boire, puis sur des bases régulières. Le voilà maintenant alcoolique, ce qui aggravait son état et son allure général. Il était devenu négliger et fatigué, il se sentait mal lorsqu’il ne buvait plus, l’elfe avait besoin de quelqu’un, mais personne n’était là …

Liam avait décidé de se rendre dans les Montagnes des glaces, là où il avait rencontré pour la première fois son ami Fléau, son seul ami en fait et qui maintenant était disparu. Il était nostalgique et réussit à s’y rendre après plusieurs heures. Il marchait dans le froid, mais ce côté de la température n’influençait en rien l’elfe, car il était dès lors maître de l’eau et de la glace et il avait donc uniquement froid, il était immunisé contre ce pouvoir.

C’est alors qu’une explosion eu lieu. Se retournant rapidement, Liam se demanda ce qui pouvait bien se passer dans les environs. Il se mit à voler grâce à la télékinésie, car une avalanche menaçait d’éclater de secondes en secondes. C’est alors que l’elfe de lumière tomba tout simplement dans la neige, soudainement impuissant. Il se demandait ce qui pouvait bien se tramer dans les environs. Un Esprit Déchu peut-être ? Il essaya de voler à nouveau, mais il en était plus capable. Il marcha donc quelque pas et soudainement, il sentit tellement d’énergie qui circulait en lui qu’il se mit à voler à une vitesse fulgurante. Il se rendit sur les lieux de l’explosion. L’elfe se rendit compte que tout semblait se dérouler dans la vallée aux cristaux. Il y pénétra et après un moment, il distingua quelques formes humanoïdes …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Ven 11 Fév - 12:48

    Étrangement, en plein cœur de la Vallée aux Cristaux, le blizzard ne s'abattait plus du tout. Une douceur anormale pour ce lieu était accompagnée d'un champ... D'herbe. Cette surface pour le moins insolite s'étendait sur une distance de mille mètres environ, pour cent de large. Au bout de cette surface, il pouvait être distingué un bâtiment. Ce bâtiment, mesurent quatre-vingt mètres de long pour trente de haut, ressemblait à ces huttes primitives construites par les premiers hommes. La terre composant les murs était étrangement argentée comme le métal du même nom et deux lignes de fluide vert semble être collé à ce pan vertical. Le toit est recouvert de mousse et autres plantes grimpantes, masquant la couleur d'origine. Sur la porte de quatre mètres de haut, mais il fallait être très près pour le voir, se trouvait un symbole dont la signification est aujourd'hui perdue. Tout autour de la hutte, on pouvait distinguer deux choses qui ne changeaient rien à l'unicité du lieu semblant être sorti de terre. La première s'agit de genre de lucioles vert feuille qui, en se posant quelque part, déposait de la mousse. La deuxième s'agit de pierre verticales, comme des menhirs, possédant un cercle de couleur vert reproduisant le fluide autour de la hutte.

    Venant de derrière la hutte, un énorme tréant vint à la rencontre des personnes encore assez disparates à ce moment-là. Le tréant était majestueux, robuste mais dépourvu de feuilles. Son visage affichait une expression sérieuse. Il regarda à tour de rôle les six personnes présentes, même s'il avait du mal à distinguer Arcania, haut perché sur son pic, même accompagné de son fidèle compagnon.

    La magie du lieu était tellement instable, que quelque chose se produisit sans crier gare. Une distorsion dans la magie environnante et Arcania disparut avec sa monture, ce qui ne manqua pas de surprendre le tréant, qui ne s'attendait pas réellement à cet effet de la distorsion. Puis il reporta son attention sur les personnes encore présentes. Il poussa un soupir avant d'articuler lentement :

    - Normalement, je devrait vous faire passer un test pour poursuivre votre investigation dans cette hutte, mais je sais que j'ai affaire à de très valeureux guerriers, alors je vous laisse passer sans en demander plus. Bonne route... Et bonne chance.

    Sur ces paroles, le tréant s'enracina devant eux sans leur bloquer le passage et devint un chêne banal, bien que déplacé dans cette Vallée. Les bons aventuriers pouvaient donc poursuivre leur aventure et s'ils voulaient, sauf Arcania, ils pouvaient choisir d'entrer dans la hutte après avoir pris conscience de la présence de chacun.

    L'intérieur de la hutte n'était composé que d'une seule pièce. Il y avait deux piédestaux sur lesquels se trouvaient un parchemin et une plume dans un encrier. Sur les deux murs opposés dans porte, il était inscrit en très grand et dans la langue principale des Harmoniens, deux énigmes qu'il faudra résoudre s'ils voulaient poursuivre leur chemin. Voici la première :

    - Qu'est-ce qui tourne sans jamais bouger ? Notez la réponse sur le parchemin de gauche.

    Et voici la deuxième :

    - Reliez ces points entre eux en quatre traits sans jamais lever la plume. Vous disposez d'un parchemin à droite pour noter la réponse.

    Au bout de ce texte ce trouve neuf points disposés comme ceci :



    Il faudra se creuser les méninges pour la suite des évènements.

    Et Arcania, dans tout ça ? Arcania apparait dans une pièce sans luminosité du tout. Cette pièce est composée de chemins entourant des bassins d'acide ne pouvant être manipulé comme du poison. Le but est bien entendu de sortir de cette pièce en un seul morceau et avec sa monture de préférence. Il devra ensuite parcourir un petit labyrinthe sans danger.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcania D.Cysique
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24
Localisation : Sur mes pieds et sous mes cheveux

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
60/80  (60/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Sam 12 Fév - 13:24

Il se tenait haut perché, fièrement il scrutait toute la zone. Il avait vue sur tout ce qui se passait aux environs, il n'avait aucun problème de visibilité, le blizzard s'étant un tout petit peu calmé tout autour de lui. Il ressentait de nombreuses puissances dans toute la zone, mais il ne pouvait pas vraiment les reconnaitre, il les trouvait toutes familières, mais aucune n'était totalement reconnaissable, et cela rendait un peu le jeune Harmonien soucieux, il se demandait bien si cette impression de déjà vu avec toutes ces énergies surpuissantes étaient celles d'ennemis ou bien de simples amis. Il n'avait pas trop le choix, et sans même attendre plus de quelques secondes, une dizaine de petites bactéries se dirigèrent vers toutes les personnes qu'il avait sentit arriver. Certes, le temps n'était pas du tout fait pour que ses petites bêtes aillent à la chasse aux informations pour lui, mais il était protecteurs même avec elles, il avait levé sur elle une protection d'air, qui empêchait le froid de trop les atteindre, elles pourraient ainsi arriver à la fin de leur mission périlleuse sans aucun problème. Il ne fallut que quelques minutes pour que les premières n'arrivent à destination et ne trouvent ce qu'Arcania leur avait demandé de lui ramener ... L'identité de ceux qui se trouvaient non loin de lui. Il faudrait cependant attendre leur retour auprès de leur créateur, le prophète de l'ordre nouveau pour obtenir les informations qui avaient étés collectées. Elles étaient désormais toutes sur le chemin du retour, durant ce temps, il avait pu voir au loin, un tréan qui avançait à travers les étendues blanches de la montagne. Ces grands protecteurs du monde d'Harmonia qui pourchasseraient le jeune homme dès qu'ils le verraient dans leur champ de vision. L'humain au regard émeraude se mit à sourire lorsqu'il pu obtenir le retour de l'une de ses microscopiques créatures. Le visage des personnes présentent étaient désormais bien clair dans sa petite tête ornée de cheveux bruns volant sous les assauts si répétés de ce vent froid, glacial à en tuer les plus fébriles. Il pouvait désormais ressentir sans trop de soucis la présence et d'amis, et d'ennemis. Séphiel, Serena, Jolene, Liam et Nessa étaient tous présents, et un léger sourire apparaissaient sur les fines lèvres du maitre de l'air. L'idée de tous les revoir était intéressante ... Sauf Serena ... Qui devait toujours croire qu'il était mort sur les îles fleuris ... C'était le sel problème de la journée ... Il soupirait, un léger nuage de fumée sortant de sa bouche. Un clignement de cil avant d'entendre derrière lui et sa monture des bruits des plus étranges et de petits grognements bien hostiles ... Dégainant l'une de ses lames sans attendre, il se retourna et ne pu que constater de lui même ce qui lui arrivait ...

Il serrait le pommeau de toutes ses forces, contrant la lame d'un galopin dont la puissance semblait multipliée par rapport à tous ses confrères que le jeune Harmonien avait pu affronter jusqu'ici. Cette étrange puissance supplémentaire, mélangée à ces problèmes magique qu'avait pour le moment le jeune humain, et on se trouvait avec un Arcania en difficultés, qui reculait de plusieurs pas après avoir pu se défaire du petit monstre. Seul contre Buséphal et son maitre, il aurait été facile à vaincre, mais non, il était accompagné derrière lui d'au moins une dizaine d'autres petits monstres comme lui. Décidément, le jeune homme n'était pas très chanceux aujourd'hui, il n'aurait pas du sortir du lit et rester bien en paix chez lui à lire des livres ou à s'entrainer ... Il n'aurait pas eut tous ces soucis ... Et encore, il aurait pu se couper le doigt en tournant les pages d'un de ses bouquins ... Chanceux comme il l'était ces derniers temps ... Alors que sa monture commençait à grogner férocement, prêt à foncer sur ces vermines qui osaient s'en prendre à son maitre avec qui il s'était depuis longtemps lié d'amitié, un autre événement inattendu se produisit. Tout commençait à s'enfiler à une vitesse folle et même le jeune Arcania n'arrivait pas à bien comprendre tout ce qui était en train de lui arriver en à peine l'espace d'une petite heure. Tout autour de lui, le paysage devenait flou, se tordant sur lui même, comme une distorsion. C'était presque effrayant, même les galopins se retrouvaient pris dans cet étrange phénomène physique. Le prophète regardait ses mains qui commençaient elles aussi à se tordre, sans qu'il ne ressente aucune douleur. Il voyait que Buséphal lui aussi subissait ces étranges mouvements. Il avalait sa salive difficilement, une goutte de sueur perlant sur son visage malgré l'incroyable froid. Il se demandait presque s'il n'était pas en train de rêver ou plutôt de cauchemarder, ou alors si c'était la faucheuse qui venait tous les chercher ensemble, en même temps, pour les emmener dans le royaume des ombres pour l'éternité ... Contre son gré, il ferma les yeux, ne sentant plus son corps, plus aucune sensation quelconque, comme si son corps était mort avant son esprit. Pour la première fois, une véritable peur de l'inconnu se dessina sur le visage de l'humain.

Son corps disparu totalement au bout de quelques secondes durant lesquelles Arcania cru être prit depuis des heures durant. Dans le noir, incapable de rouvrir les yeux, ses paupières restant fermées, il se croyait enfin mort, mais non. Il entendait du mouvement tout autour de lui, et ses doigts bougeaient. Quelques clignements des yeux, et il pu fixer le plafond de roches d'une caverne où il se trouvait. L'ambiance était horrible, tout autour de lui, se trouvaient de petites marre d'acide, rien qu'à leur vision, il n'aurait pas voulu y déposer ne serait-ce que le bout de son orteil. Il voulu se relever, mais il se trouvait attaché avec de nombreuses cordes de fer. Voyant plus loin les galopins préparer un feu. Allongé à quelques mètres de la, Buséphal ne bougeait pas, mais sa respiration restait audible. Il n'avait semblait il aucune blessures, tout comme son maitre. Il avait le mauvais pressentiment qu'ils seraient leur prochain repas. Tous ensemble, semblaient préparer de quoi se faire un véritable régal de la chaire et des os de leur deux prises. Ils étaient bien inconscient, on ne retenait pas Arcania avec de vulgaires chaines de fer. Serrant le poing, des centaines de bactéries sortirent de son corps et se mirent à ronger les chaines, jusqu'à les réduire en poussière et permettre à l'Harmonien de se relever. Les petites bêtes se dirigèrent ensuite vers l'énorme bête ailée qui servait de monture et d'amis à Arcania, mais vu les chaines, le libérer prendrait bien plus de temps. L'humain se mit à avancer vers les galopins, se téléportant immédiatement pour retomber juste au milieu de leur groupe. Voulant éviter l'usage de sa magie devenue instable ici, il ne chercha pas longtemps et envoya deux d'entre eux valser dans la marre d'acide derrière eux. Leur hurlement de douleur furent presque agréables et la vision de leur corps se décomposant l'était d'autant plus. Les autres membres de leur petites troupes avaient déjà prit leur arme en main et fonçaient vers Arcania en montrant leur envie de le tuer. Chose qu'ils n'allaient bien sur pas parvenir à faire. Prenant Fatal, sa lame favorite en main, il contra le premier, l'envoyant voler plus loin, contrant le second, puis le troisième. Il continua ainsi durant quelques minutes, poussant à bout de nerfs tout le groupe. Le temps qu'enfin ils se remettent tous à la charge en même temps, plus de la moitié du groupe disparu, prit entre les énormes dents de Buséphal libéré désormais. Ils n'étaient plus que quatre en face, le chef comprit. Ce serait presque une partie de plaisir.

Serrant bien la lame dans sa main, il s'élança vers les quatre rescapés tandis que la wyverne continuait de mâcher avec plaisir les corps qui lui serviraient de déjeuné. Il esquiva l'attaque du premier en sautant par dessus lui, plantant verticalement la lame dans le crâne de la bête. Prenant appuie sur les épaules du désormais cadavre, s'envoyant plus facilement vers les trois autres, perforant le visage du premier sur la liste de la pointe de son arme, le faisant tomber au sol et Arcania aussi par la même occasion. Après quelques roulades et quelques attaques au sol évitées, il était à nouveau debout en deux contre un, bientôt contre deux puisque son ami ailé avait bientôt finit son repas copieux. Fixant dans les yeux le chef, il entendit un petit cri de la part de ce dernier, les deux galopins s'élancèrent vers Arcania. Le plus faible des deux ne fit pas long feu, à peine avait il quitté le sol que l'une des énormes pattes de Buséphal l'écrasait lourdement sur le sol de pierre. La secousse eut un sale effet sur l'endroit. A l'effigie d'un volcan, les marres d'acide se mirent à exploser, se répandant partout ... Le combat n'était plus la première préoccupation du jeune homme. Il se tourna vers l'arrière, et vit une seule issue, elle était unique. Buséphal se mit à voler comme il le pouvait dans la grotte, arrivant très vite en hauteur, dans un autre endroit où l'acide ne l'atteindrait pas. Il fixait son maitre courir, sauter par dessus les marres qui commençaient à s'approcher de plus en plus de ses pieds. Plus il avançait, plus la distance qui le séparait des hauteurs semblait énorme. Il courait comme si sa vie en dépendait, c'était après tout le cas à bien y penser. Son adversaire, lui aussi courait, il sprintait aux cotés de l'Harmonien. On pouvait lire la peur sur le visage de la créature qui ne se préoccupait d'ailleurs plus de l'homme au regard d'émeraude, c'était mieux à bien y penser d'ailleurs.

Il ne restait plus que quelques mètres, et il arriverait enfin à se protéger de l'acide qui se dirigeait vers lui et qui semblait le poursuivre comme la peste. Un léger cri retentit à coté de lui. S'effondrant vers l'avant et faisant plusieurs cumulés, le galopin restait allongé, touché par l'acide qui venait de bien lui entamer le pied. L'Harmonien aurait bien pu le laisser la, après tout, c'était son ennemi, mais non, ce n'était pas le genre de personne à faire ça après tout. Sans arrêter sa course à la vie, il attrapa le galopin par ce qui semblait être ses vêtements, le soulevant jusqu'à le poser sur son épaule sans arrêter de courir la moindre seconde, sous peine de risquer de perdre ce qu'il avait de plus précieux à l'instant, sa vie. Il ne restait plus qu'un mètre, voir deux entre lui et la plate forme surélevée où s'était posé Buséphal. L'humain fit un saut dans sa course, et parvint à attraper du bout des doigts de sa main libre le sommet de celle ci. Prenant garde à ne pas faire tomber le monstre qu'il venait de sauver, il tentait de se hisser de la force de son bras gauche jusqu'en haut. La difficulté était trop grande, mais sa monture prit entre ses crocs la veste de son maitre et le fit gravir le tout très facilement. Ils étaient tous les trois saufs, même si la wyverne semblait avoir du mal à comprendre son maitre sur le sauvetage de leur ennemi qui les avait ligoté à peine un peu plus tôt. C'était ma façon d'être d'Arcania, et on ne pouvait rien y faire, ça ne changerait pas, ni aujourd'hui, ni demain.

Suite aux secousses si nombreuses, d'énormes rochers commencèrent à tomber partout dans la caverne derrière eux, et ils devaient se dépêcher de sortir, sous peine de finir écrasés. La galopin désormais sur le dos de Buséphal en compagnie du prophète aux cheveux bruns, ils se dépêchaient de parcourir la distance qui les séparaient de la sortie. Ils y étaient arrivés sans dégâts, mais derrière eux, la caverne était maintenant bouchée par les nombreuses pierres tombées, empêchant l'acide mortel de les rejoindre. Devant eux, se tenait un labyrinthe, qu'ils allaient devoir traverser pour enfin partir d'ici. A l'autre bout, on pouvait voir les flocons de neige, ou était-ce une vulgaire illusion ? Quoi qu'il en soit, ils devaient essayer d'y arriver, sains et saufs afin de voir ce qu'il en était. Caressant les écailles de sa bête, Buséphal prit son envol et décolla pour battre de ses amples ailes et passer par dessus tout le labyrinthe qui serait de la sorte traversé bien plus vite. La vitesse de déplacement de Buséphal était impressionnante, si bien qu'en quelques minutes, la distance qui les séparait de la sortie était presque devenue nulle. Mais alors que tout les deux, en compagnie de leur voyageur inconscient croyaient être arrivé à la fin de leur problème, un nouveau apparu. Une énorme boule de feu vint en direction de la bête qui parvint à l'esquiver mais fut contraint d'atterrir pour ne pas faire tomber ses passagers et éviter un crash qui pourrait le blesser lui ou son maitre. Une voix percuta leur tympans alors qu'il arrivait au sol juste devant ce qui semblait être la sortit ...

- Vous trichez, je n'aime pas les tricheurs ...

Une voix féminine, un corps de femme s'approchant d'eux, une longue chevelure rouge comme le sang qui se relevait vers l'arrière. Un masque pour cacher ses yeux, semblait il en plumes de phoenix, bête si magnifique. Une longue robe qui semblait être faites de la même matière que son masque mais mélangé à du tissu noble rouge. Une démarche étrange, du genre que l'humaine n'avait jamais vu. Ses yeux émeraudes furent percutés par ceux de la femme, de leur couleur bleutée magnifique. Elle semblait être leur nouvel et dernier obstacle. Arcania ne se relâcherait pas parce qu'il était face à une femme, même si par principe il ne devait pas la blesser volontairement ...

Spoiler:
 

Alors que Buséphal grognait violemment, l'humain restait de marbre, il n'avait pas encore posé sa main sur une seule de ses lames, il avait fait un seul signe à sa monture pour l'inviter à ne pas bouger alors que lui s'avançait désormais vers celle qui venait de les agresser sans qu'ils n'aient fait quoi que ce soit de mal. La femme ne dit plus un mot, Arcania fit de même. Elle fit craquer ses doigts, tandis que le prophète restait silencieux et sans un seul mouvement. Une énorme boule de feu se dessina au dessus de la tête de cette dernière, tandis que l'homme se mit à sourire, le sol commençait à devenir bleuté, presque comme les yeux de la femme. Instantanément, le feu lévitant au dessus de la femme disparu, la rendant presque inquiète, on pouvait l'entendre murmurer des "Que ... ?". Arcania venait d'utiliser son égide magique même s'il désirait éviter l'utilisation de la magie ici. Arrachant les pouvoirs de cette femme et les siens en même temps, ce qui n'empêcha pas cette dernière de continuer à l'attaquer. En effet, elle s'était lancée sur lui, tentant de le frapper de ses longs ongles semblant aussi résistant que l'acier. Comme il le pouvait, l'humain esquivait les attaques, mais fut finalement touché au bras. Saignant et tombant sur le sol. Il se releva bien vite, constatant avec effroi que son égide avait été brisée par cette attaque et qu'il se sentait de plus en plus faible. La voix de la femme phoenix retentit.

- Mes ongles sont imbibés de poison presque mortel, si tu n'est pas un minimum résistant, tu mourras bien vite. Mais avant de perdre la vie, rappel toi de mon nom, je suis Greene, femme phoenix.

Arcania n'avait presque rien comprit, souffrant trop de la douleur qui s'emparait de son bras droit. Il se le tenait d'ailleurs. Son sang coulant le long de celui ci. Ses yeux clignant de plus en plus, il sentait ses jambes désormais se relâcher alors que son adversaire ricanait sans plus bouger. Il serrait les dents avant de parler ... Difficilement.

- Sa...Lo...Salope ...

Il sentit en lui monter une énorme puissance, comme plus tôt dans la journée, lorsque son pouvoir électrique avait frappé chaque centimètre autour de lui sur trois cent mètres. Ici c'était pareil, on pouvait voir tout autour de lui se dessiner des lames de vent bleutées, c'était étrange, mais la plaie sur son bras se soignait petit à petit, toute seule. Son ennemie semblait vraiment surprise, même effrayée. Il fallut à cette dernière encore quelques secondes pour remarquer sur son bras droit des bactéries qui suçaient son énergie et son sang exactement à l'endroit où elle avait blessé Arcania. Ce dernier se releva et se remit droit alors que les bactéries quittaient le corps de la femme, la blessant comme elle avait blessé le prophète. Celle ci créa au dessus d'elle une énorme boule de feu, tandis que lui restait entouré d'une dizaine de lames d'air de grandeurs incroyables. Alors que la boule de feu se dirigeait désormais vers lui très rapidement, il envoya toutes ses lames de vent vers l'attaque, ces dernières entrèrent en contact avec le feu, le coupant, créant des appels d'air dans tous les sens, même Buséphal semblait avoir du mal à tenir sur ses pattes. Mais tout cela n'était rien, plus bas, au niveau de la femme phoenix, on pouvait voir perler du sang sur le sol, pendant son moment d'inattention, Arcania lui avait planté sa lame dans le torse, c'était la première fois qu'il tuait une dame de sang froid, de la sorte. Mais il l'espérait, que c'était la dernière fois. Il extirpa la lame imbibée de sang, puis la remit au fourreau avant de s'exprimer.

- Si tu es vraiment un phoenix, alors tu revivras, et je n'aurais pas à m'en vouloir de t'avoir ôté la vie.

Sans plus la regarder, il tourna les talons et se dirigea vers la sortie en compagnie de Buséphal et du galopin toujours inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Dim 13 Fév - 1:53

Serena était encore sous le choc de ce qui avait failli lui arriver, elle voyait encore la vague de neige blanche qui avait manqué de peu de l'engloutir.
Si sa télékinésie ne l'avait pas sauvée au tout dernier moment, elle serait certainement morte ensevelie sous des tonnes de poudreuse.
Elle devait comprendre ce qui arrivait à sa magie, celle-ci avait commencé à ne plus lui obéir quand cette immense explosion avait retenti dans les montagnes.
La Gardienne devait trouver l'origine de cette perturbation et la faire cesser dans les meilleurs délais si elle voulait survivre dans ces montagnes hostiles.
Mais un piaillement aigû de Tsuki l'arracha à ses pensées et dès qu'elle releva les yeux vers les cieux tourmentés, les pupilles écarlates de la demi-Sélène s'écarquillèrent d'incrédulité.
Dans le ciel chargé des flocons du blizzard qui la retenait prisonnière dans les neiges, un immense oiseau flamboyant filait en direction de la source de l'explosion.
Etait-ce un messager des Esprits, comme l'oiseau-lyre qui était venu la trouver pour l'avertir de l'attaque d'Equilios ?
Rassemblant ses forces, la Lucinienne se fraya un passage comme elle put dans la neige épaisse des Montagnes de Glace mais brusquement elle vit avec effarement l'oiseau divin se mettre à piquer.

- Il tombe !...

Cette noble créature était-elle aussi affectée par cette perturbation qui parasitait ses pouvoirs magiques ?
La magicienne blanche se hâta suffisamment pour garder l'oiseau de feu à vue en dépit du temps calamiteux et la dernière chose qu'elle vit fut un panache de fumée noire qui disparaissait sur le flanc de la montagne.
Catastrophée de voir une telle créature disparaître, Serena, malgré la neige qu'elle avait au-dessus des genoux et de la tempête autour d'elle, se traîna jusque sur le lieu du crash et elle se figea en voyant un immense trou béant dans l'étendue immaculée.
Prudemment, elle se pencha sur le cratère et écarquilla ses pupilles écarlates en voyant ce qu'il contenait.
Une femme aux ailes rouges était étendue au fond, aux cotés de ce que la Lucinienne prit pour un chat.
Etait-ce elle l'oiseau de feu qu'elle avait vu en plein ciel ?
Mais l'heure n'était pas aux questions, elle tendit la main à la belle aux ailes flamboyantes pour l'aider à se sortir de là.


- Vous... Vous allez bien ?...

La belle finit par reprendre ses esprits et prendre la main que la magicienne blanche lui tendait pour se sortir de là avec son petit compagnon.
Pour la première fois depuis qu'elle avait senti sa magie être perturbée, Serena décida de faire appel à sa télékinésie et celle-ci lui répondit si vivement qu'elle en fut presque surprise.
Elle n'eut aucune peine à faire ressortir la jeune femme aux ailes rouges du trou de neige qui aurait pu devenir sa tombe et à la déposer doucement en sûreté auprès d'elle.
Celle qu’elle venait de secourir avait l’air très perturbée, rien d’étonnant après une telle chute et la demi-Sélène décida de l’aider à se relever.


- Je m’appelle Serena. Il ne faut pas rester ici, je vais vous mettre en lieu sûr !...

Elle enserra la jeune femme aux ailes de feu pour la soutenir comme elle pouvait de sa petite taille et elle s’engagea à nouveau dans les neiges et le blizzard.
A mesure qu’elle avançait vers la source de la perturbation, le vent semblait faiblir et la neige qui tourbillonnait autour d’elle se faisait moins abondante.
D’ailleurs, celle-ci cessa tout à fait et, quand le vent tomba, le rideau blanc se déchira sur la nouvelle scène qui les attendait.
Un tapis d’herbe verte s’étendait désormais sous leurs pas et surtout une hutte aussi haute que les immeubles des hauts quartiers de Solériès se dressait devant elle.
Serena était venue assez souvent au cœur de la Vallée des Cristaux pour savoir qu’il n’y avait jamais eu un tel monument ici, c’était comme… s’il venait soudain de surgir de terre.
Pourtant son toit était recouvert de mousse comme s’il était là depuis très longtemps alors que ses murs qui luisaient comme de l’argent liquide semblaient comme neufs.
Mais deux silhouettes non loin d’elle qui contemplaient l’étrange édifice étaient aisément reconnaissables, ses pupilles écarlates s’écarquillèrent.


- Nessa ? Liam ?...

Elle n’avait plus vu la jeune fille depuis l’invasion des mignons de Platine à Solériès.
Liam, lui, elle avait pu lui parler lors de la dernière réunion des Gardiens des Mondes mais elle fut effarée par son apparence, le jeune elfe d’ordinaire si fringant semblait à la fois négligé et épuisé, que lui était-il arrivé ?
Une autre personne était présente mais, avant qu’elle ait pu faire les présentations ou seulement poser les questions qui s’imposaient, une gigantesque silhouette jaillit de derrière la hutte.
La magicienne blanche reconnut avec stupeur une créature qu’elle n’avait vu que dans les livres de légendes sur le monde quand il était encore Un, un Tréant, une créature gardienne d’Harmonia, aussi puissante que vénérable.
Le gardien releva les yeux, semblant fixer un bref instant la montagne derrière, mais il les baissa bien vite dans leur direction avant de pousser un long soupir qui résonna dans l’air et il s’adressa à eux d’une voix caverneuse.


- Normalement, je devrait vous faire passer un test pour poursuivre votre investigation dans cette hutte, mais je sais que j'ai affaire à de très valeureux guerriers, alors je vous laisse passer sans en demander plus. Bonne route... Et bonne chance.

Sans plus de préambule, le Tréant s’enracina dans le sol tapissé d’herbe tendre et se mua aussitôt en un chêne vénérable parfaitement immobile.
Pourquoi la créature gardienne était-elle venue si ce n’était pour les avertir ? A moins qu’elle ne soit là que pour leur signifier que les réponses qui attendaient tous les aventuriers réunis se tenaient derrière les portes de la bâtisse.
Serena emmena la belle inconnue aux ailes de feu s’asseoir sur un rocher et elle la confia à sa fidèle petite chouette harfang.


- Je reviens, occupe-toi d’elle Tsuki !...

La demi-Sélène se dirigea vers les portes de l’édifice et elle constata que deux piédestaux se trouvaient de part et d’autre des panneaux qui devaient s’ouvrir devant eux s’ils voulaient pénétrer dans le bâtiment.
Elle mit quelques instants à décrypter le premier message car il était écrit en Harmonien mais elle réussit à en venir à bout.


- Qu’est-ce qui tourne sans jamais bouger ? C’est une énigme…

Sans doute fallait-il venir à bout de cette devinette s’ils voulaient avoir une chance d’entrer dans le monument qui semblait surgir des profondeurs des Montagnes de Glace.
Tant de choses tournaient dans les trois mondes qu’il pouvait y avoir une infinité de réponses mais sans bouger…
Puis brusquement, quelque chose lui revint à l’esprit, les paroles du croupier qui la recevait fréquemment au Sanglier Hurlant.


« La chance va tourner »

La chance n’était qu’un concept, une entité abstraite et on pouvait dire d’elle qu’elle pouvait tourner sans jamais bouger mais était-ce la bonne réponse ?
Incertaine, la Lucinienne griffonna pourtant la réponse qui lui était venue à l’esprit sur le parchemin comme demandé.
Puis elle leva ses yeux écarlates vers le deuxième piédestal, celui-ci disait :


- Reliez ces points entre eux en quatre traits sans jamais lever la plume.

Serena contempla les neuf points disposés en carré sous l’énoncé et un léger sourire envahit son visage.
Ce problème-ci, elle savait exactement comment y répondre et quiconque avait fait de la broderie devait être capable de le résoudre également.
Elle prit la plume et entreprit de l’utiliser comme s’il s’agissait d’un fil, elle relia les points entre eux sans aucune peine.

Spoiler:
 

Restait à savoir si elle avait raison !...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Mar 15 Fév - 0:57

** pensés
"" paroles

    Le paradis... encore une autre étape à passer. Vous ne sentez plus rien, vos doigts sont engourdis sous le poids de vos années d'errance, vous entendez les battements de votre palpitant sombrer vers le large avec une sombre et mélancolique musique le ton descend tandis que les battements ralentissent... ralentissent...


    Votre souffle chaud s'éternise sur les étoiles blanche et brillantes, vous vous sentez si bien dans ce milieu ou rien, ni émotions et sentiments vous accables, vous périssez vers un autre chemin, une autre destination. Sa poitrine se mets lentement à frémir tandis que ses plumes rouges majestueuses et les cinq mètres d'envergures de leurs porteuses s'enfoncent plus profondément encore dans le néant. Le noir complet, rassurant et chaud et fiable, la mort allait venir la recueillir dans son sein comme une vielle amie: morte ni pour la gloire ni par devoir: juste essoufflée... La chaleur d'un ami.
    Les flammes du lunis ravivait les ailes rouges de la Cormyr leurs donnant un deuxième souffle de vie, comme si l'amour qui avait tarie à l'instar de ce sang venait de ce renouveler... comme si la mort renonçait à sa promesse et lui permettait d'accomplir une nouvelles destinée. Elle se rappela du premier contact avec cette neige douce et fragile à la fois puisque le temps ne pouvait agir sur elle. Elle se rappelait de sa blancheur aveuglante comme l'apparition de l'ange lors d'une belle matinée ensoleillée, elle rouvrait doucement ses yeux tandis qu'une voix là haut insistait et dans sa tête et proche d'elle, des encouragements digne d'une reine en perdition.

    * Qui... que ... suis je? *

    Ses ailes frémirent d'autant plus, se débarrassant de la poudreuse et bloc sous lequel son corps avait été ensevelit, une si lourde chute, la moins mortelle jusqu'à ce jour cependant. Son compagnon se faufilait son sa chemise blanche, là ou vivait le palpitant de sa maîtresse en prenant l’apparence tant apprécié d'un oiseau de flamme... caché à l'abri des regards. Sa main venait chercher la glace et la briser pour ressentir la vie par le biais de la souffrance: sa blancheur fit passer son sang bleu par les veine et un petit soupir de douleur se fit entendre, c'était si bon d'avoir mal!
    Ses ailes se plaquèrent remarquablement vite contre son dos tandis que, sans avoir eu le temps de dire mot, son corps entier montait le trou béant comme si elle avait été aspiré par un vortex, désagréable mais tellement bon... elle ressentissait pour la seconde fois de sa vie le fait d'être manipulé et donc servit à une fin... la sienne. Sans prendre le temps de regarder le ou la personne qui s'était occupé de son ascension faute de ne pas avoir assez d'énergie sur le coups, elle réunissait tout ce qu'elle pouvait de sa nature féline pour aider son "sauveur".

    Elle ne pouvait dire mot tant elle était concentré à soutenir son propre poids avec ses jambes vacillantes et frêles, le plus lourd dans tout cela et bien sur le plus encombrant était ses deux excroissances osseuses dorsales... Que n'aurait elle pas fait pour se les couper à l'instant meme? Fermant ses paupières en cherchant le soufflant dans le vent frais, elle tentait de se rappeler... mais de quoi? une migraine et le néant, un trou et un fragment de mémoire envolé, tant pis pour eux, tant mieux pour elle. Elle ne se souvenait de rien, des noms? Des hommes... et des animaux pas communs, le plus important était qu'elle ne l'avait pas oublié, lui.

    * Serena... Serena ...*

    Répétant inlassablement le prénom jusqu'à ce que la tempête s'arrête et qu'une douce humidité frape ses sens et son odorat fin, elle trouvait le moyen d'enregistrer ce nouveau nom dans un coin de sa mémoire, une dette à renverser et une personne à ne pas tuer... pour le moment... mais qui était elle? en concentrant son énergie sur son poids et sa propre gravité, elle en oubliait les personnes aux alentours, les auras et les parfums... un seul parfum lui arrivait aux nez, cependant elle était encore un peu trop engourdie pour s'en remettre et sa mémoire pas assez vive pour lui permettre de faire du tac au tac. Elle se laissa donc adosser ... lâcher à terre avec une chouette au garde à vous.

    Le dos voûté, elle relâchait la pression exercé sur son poids elle s'affaissait donc ainsi à terre, tombant sur le flan comme une marionnette en attendant que ses forces la retrouvent, ce qui ne serait tarder...
    Tandis que ses yeux s'adaptèrent à la lumière du petit jour de cette "hute", ses sens revenaient bien et le premier fut... le toucher suivit de l'odorat. Un parfum exotique et mystérieux la fit voyager au travers du temps, une vieille promesse et un agréable souvenir humain non négligeable lui redonnait un peu plus de forces au moins pour se relever, bouger ses mains tandis que la petite chouette semblait assez bien curieuse de l'étrange spectacle qui se passait sous ses yeux perçants. Et dire que dans le passé une simple "Je t'aime" n'avait pas été d'usage, un simple "j'aurais aimé quitter ce lieu avec toi" n'avait enrôle rien de bon, pas meme un instant futur de retrouvaille ou de paix... un rien... Alors elle profite et se tut. Sentant le parfum et l'odeur ocre de l'alcool se dégager du lieu de plus en plus que ses sens se ravivaient... et c'était ses ailes qui lui prenaient le plus de temps à chauffer et le plus d'énergie à consommer... qu'aurait elle donné pour couper ses ailes et que son sens de la vue lui soit redonné dans l'immédiat? C'est lorsque qu'elle le sentit bouger que sa main se jeta précipitamment dans le vide, le noir complet pour retomber sur le sol avec fracas...

    * Ne me fuis pas comme l'on fuis la peste... je ne te veux aucun mal, tu pourrais aisément m'achever, fais le si cela est ta volonté... mais ne me fuis plus...*

    Mordre la poussière, encore une petite brise légère et glacée soufflait derrière sa nuque, ses ailes avaient finis de se recharger, maintenant c'était son sens du gout et du toucher qui revenaient... une remémoration rapide de cet instant divin et impossible à la fois d'une histoire qui n'aurait certainement jamais de futur, celle d'un souvenir ou les lèvres charnues s'unissaient en même temps qu'une passion qui elle, ne s'était toujours pas éteinte, du moins... pas chez la Cormyr...
    La vue... enfin, elle retrouva ses forces en serrant sa machoire en premier lieu... odeur putride et nauséabonde de l'alcool, une belle surprise lorsque, assise en dessous de la chouette elle ouvrit ses yeux avec une hutte et des inconnus autours d'elle... inconnus... oui inconnus! Les visages? elle fronça les sourcils, à part l'elfe elle ne connaissait personne. Ses immensités se ramassèrent derrière son dos tandis qu'elle enlaçait ses genoux de ses bras en enfouissant sa tête dans ceux-ci pour se rassurer: quel destin la mort le lui avait elle promit? Le lunis sortit de la chemise avec crainte sous son apparence d'oiseau de flamme pour se poser sur son épaule en fixant sévèrement la chouette.

    " Quel est ce sombre endroit? qu'est-ce qui nous attend là bas... *encore un longue et lente agonie...* quelle aventure nous attend cette fois?"


hrp: vous occupez pas de Jol, une réinitialisation s'impose, elle vous rejoindra plus tard



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séphiel Aëristh
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 513
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 27
Localisation : En déplacement

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Ven 18 Fév - 17:58

Le blizzard continuait à souffler avec une force sans équivalence, bien qu’étant habituer des montagnes et des endroits enneigés il ne pouvait nier le caractère inhabituelle de la chose.
L’homme continuait à avancer vers ce qu’il estimait être le centre de l’explosion. Il restait néanmoins prudent quant à l’utilisation de la magie, mais heureusement il n’y avait pas d’autres perturbations comme il avait pu en vivre quelques minutes plus tôt.

Tandis que les mètres qui le séparait de l’endroit fatidique diminuaient rapidement il ne pouvait se débarrassé de cette impression qu’il avait. C’était comme si quelque chose n’allait pas, son instinct lui dictait de faire demi-tour, de fuir cet endroit avant que quelque chose de grave se produise.
Après tout ce n’était que son instinct, par principe jamais il ne reculerait devant une épreuve quelle qu’elle soit, d’autant plus que cette fois-là, l’évènement avait l’air d’être particulièrement unique.

C’est donc avec la peur au ventre mêlé à l’excitation que le guerrier atterrit au centre du cratère qu’avait provoqué l’explosion. L’homme se releva doucement tandis que ces ailes partaient en poussière derrière lui.
Il leva les yeux et tenta de trouver quelques indices, un point de départ. C’est à ce moment que le terrible blizzard pris fin. Le contraste entre la tempête de neige et ce calme pouvait glacer le sang, on n’entendait plus rien.

L’incube ne ressemblait plus trop à l’image qu’on avait. Il avait coupé ses cheveux car ils étaient une gêne pour le combat, sa musculature était devenue un peu plus imposante et son visage semblait plus dur qu’auparavant. Ses yeux verts juraient presque avec le reste de son visage, ils semblaient fin et surtout tranchant tel des lames de rasoirs.
Il avait abandonné ses habituelles tenues légères pour une armure couleur argent qui résistait bien aux chocs.
Dès le moment ou le blizzard avait cessé c’était comme si tous ces sens lui avait étés rendu. Les choses commencèrent à s’enchainer, devant lui faisait face une bâtisse qui dénotait terriblement avec le paysage, jamais quelque chose comme ça n’aurait dû être là.
Ensuite des silhouettes apparurent. Tous d’abord flou puis peut à peut-il les reconnaissait.
Il y avait d’abord cette elfe de glace qui tenait entre ces bras une femme qu’il n’avait jamais vu.
Sans trop prendre la peine de réfléchir l’harmonien couru à leurs rencontres.

- Serena ! Tu sais ce qu’il se passe ici ? Et puis cette femme, que lui est-il arrivé ?

Devant le regard de l’elfe qui avait l’air tout aussi perdu que lui il n’insista pas et ne l’assomma pas de question superflu. Il savait que dans ce genre de cas il valait mieux observé attentivement plutôt que de se perdre dans un trop plein de question.

- Je vais essayer de voir un peu plus loin si je trouve quelques choses.

L’harmonien s’éloigna du « couple » de circonstance, il ne connaissait pas très bien l’elfe mais il se rappelait bien d’elle et de leurs dernières rencontres au bois de l’innocence.

Après avoir fait quelques pas il remarqua la présence d’autres personnes. Il les connaissait elles aussi, il y avait premièrement Liam, un elfe aussi utilisateur de l’élément eau, un être bon et respectable. Un être puissant qu’il ne pourrait jamais considérer comme un ennemi.
L’autre personne présente et bien.. N’était autre que Nessa.
Si la vision des deux elfes avait eu de quoi à le surprendre ce n’était rien en comparaison du choc de voir cette jeune fille ici.

Il marcha lentement dans sa direction oubliant pour quelques secondes l’explosion, les désordres magiques et autres absurdités.
Il détailla la Mygor avec attention. Elle paraissait encore une fois différente d’avant, son visage semblait s’être affiné et ses traits durcis. Elle lui rappelait presque la femme qu’il avait vu il y a longtemps lors d’une rencontre près d’un lac. Un léger frisson lui parcourra l’échine lorsqu’il repensait à ce moment étrange, puis il se dit que finalement ce n’était pas ça, que c’était encore quelque chose de différent.

Encore un peu plus près il remarqua le ventre gonflé de la jeune fille. A cette vision l’harmonien s’arrêta net, le temps de prendre conscience de tout ce que ça signifiait. Parmi toutes les pensées qui lui traversaient l’esprit il se demandait entre autres de qui pouvait bien être l’enfant. L’idée folle que ce soit le sien disparue très vite au profit de Stayn.
Tandis qu’il continuait à avancer dans sa direction son cerveau tourna à toute vitesse, il se disait que peut-être qu’elle portait l’enfant de quelqu’un d’autre, après tout il n’en saurait probablement jamais rien et puis elle n’avait aucune obligation.

« Quelle importance au final.. »

En souriant faiblement l’harmonien adressa quelques mots à la douce :

- Je ne sais pas ce que nous faisons la… j’imagine que toi non plus tu ne dois pas trop le savoir. Mais sache que même dans ces circonstances, je suis heureux de pouvoir te rencontrer encore une fois…

Il la détailla encore un fois, et portait sur elle un regard protecteur. Il savait qu’elle n’avait besoin de personne pour cela, mais ce n’est pas ce qui l’empêchait d’éprouver l’envie de la protéger du danger.

L’harmonien s’arrêta finalement lorsque le Tréant prit la parole. Il s’étonna d’avoir réussi à ne pas le voir avant, après tout pour lui le fait de rencontrer cette enfant était quelque chose de bien plus surprenant.

- Normalement, je devrait vous faire passer un test pour poursuivre votre investigation dans cette hutte, mais je sais que j'ai affaire à de très valeureux guerriers, alors je vous laisse passer sans en demander plus. Bonne route... Et bonne chance.

Séphiel écoutait d’un air sceptique les paroles de l’arbre enchanté. Il ne savait pas pourquoi il devrait se donner la peine d’avancer, ni même pourquoi il était là.
Le cerveau de l’incube tournais à toute allure, tout cela n’était pas net, de voir les plus grands combattants et magiciens qu’il connaissait se retrouver comme cela au milieux de nulle part… cela ne pouvait être un coïncidence.
Mais après tout Séphiel était un homme aillant confiance en sa magie, la peur de l’inconnue n’était pas le genre de chose qui pourrait le faire reculer. D’autant plus qu’il savait que les autres qui l’accompagnaient n’étaient en rien des débutants en la matière.

« Il faut que je découvre ce qui nous a mené tous ici… Chacun est un puissant magicien.. peut-être que cette femme endormi à un rôle à jouer dans tout ça.. Que savons-nous d’elle après tout ? »

L’harmonien pénétra donc dans l’antre sur ces gardes comme jamais il ne l’a été. Sur le chemin il salut Liam et le questionna sur ce qui s’était passé et ce qu’il se passe ici. Tout comme lui l’elfe ne semblait ne pas avoir la moindre idée.

Une fois dans la hutte l’incube lut à haute voix pour ceux qui ne comprendraient pas l’harmonien les énigmes. Avant même qu’il ait pu finir la petite elfette avait déjà commencé à écrire sur les parchemins.

Il regarda par-dessus son épaule l’énigme des points et cela lui semblait correct. Après il fît un mine sceptique quand à la réponse qu’elle avait mise sur l’autre.

Il la regarda avec un sourire presque moqueur et lui dit :

- Personnellement j’aurais plutôt dit du Lait ou une toupie par exemple. Mais je suis peut-être un peu trop terre à terre.

Il lui fit un clin d’œil complice en attendant l’avis des autres. Il ne voulait pas être le seul à décider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nessa Kaï

avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 31

Feuille de personnage
Niveau:
26/30  (26/30)
Expérience:
26/40  (26/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Sam 26 Fév - 23:11

Peu à peu, le blizzard s'estompait délivrant son secret de ce bout de terre qui s'étendait presque à perte de vue sous les pieds de cette inconnue. Bien maladroite pourtant et espiègle, elle resta pourtant bouche bée devant une telle splendeur dans un lieux qui n'est guère approprié. L'herbe était fraiche, l'air agréable balayant le feuillage des arbres qui s'élevaient le long de cette plaine. Oui, c'était tout simplement magique c'était le cas de le dire. Tournant sur elle-même pour admirer ce spectacle et cette frontière entre ces deux environnements, la fillette vit d'autres silhouettes se dégager du brouillard. Clignant quelque peu ses yeux, l'étrangère en ce monde qui n'était autre que Nessa, vit Liam, un elfe assez comique mais très égoïste, tout en continuant son petit jeu tournoyant comme bon lui semble sur place, elle remarqua la présence d'une femme aux traits fins qui semblait prendre soins d'une autre personnes posées sur un rocher.

*Serena ?*

*C'est bien trop étrange, que font-ils tous là ?*

*Et regarde la personne qui semble inerte, ce n'est pas ?*
S'approchant du duo délicatement, la guerrière ne se préparait même pas en position défensive au cas où il s'agirait d'un piège, après tout, ce ne serait pas la première fois. Mais plus elle avança vers sa cible, plus les visages devenaient nets, sans aucun doute, il s'agissait de Serena, et de Jolene ?!

"- Jolennnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnne ?!?!?! Qu'est-ce qu'il s'est passé ? C'est bien toi Jolene ? Dis, répond ?!"

Essayant de secouer la pauvre femme inconsciente, l'umbrienne compris vite qu'elle devait la laisser tranquille. Se retournant vers Serena, elle la dévisagea, ce n'était quand même pas elle qui avait mis la Cormyr dans un tel état ? Venant de Serena, cela aurait été bien étrange, mais à bien étudier la situation, c'était plutôt la femme qui lui était venue en aide.

"- Je suis bien contente de te voir Serena !"

Adressant son plus beau sourire à cette lucinienne qu'elle appréciait beaucoup même si c'était son ennemi, chose qu'elle ne savait pas encore. Après tout, pour le moment, cette partie de l'histoire n'était pas en jeu. Nessa ne pensa même pas que cette information avait une si grande importance mais préféra garder son petit secret pour le moment. Laissant les deux femelles ensemble, la caméléon s'avança un peu plus sur ce nouveau terrain plus ou moins à la hauteur de l'elfe. Un air vivifiant vint caresser son visage faisant virevolter sa chevelure, un fin frisson lui parcouru le long des épaules la poussant à se retourner.

*Séph... Séphiel ?*

*Tient, ce bouffon, il fout quoi là ?*

*Kyle, arrête ...*

*Tu ne l'aimes pas, tu t'en fous*

*Peut-être, mais après le coup que tu lui as fait aussi ...*
Un petit sourire gêneur et timide se démarqua du visage de l'umbrienne, il était clair que la présence de l'incube l'incommodait, disons surtout qu'elle aurait aimé qu'il la voit dans d'autres circonstances. Il avait bien changé, son visage était plus fin mais portant des traits bien plus virils, quant à sa coupe, il fallait l'avouer que les cheveux courts lui allait bien mieux. S'approchant près d'elle, le souffle de ses paroles la berçait. Cependant, aucune émotion ne transparait sur sa frimousse, comptant bien ... l'engueuler !

"- Et c'est comme ça que tu me dis bonjour ? Tu as vraiment une drôle de manière toi !!!!"

Laissant un petit rire moqueur s'échapper, elle se retourna face au champ qui s'étendait sur plusieurs milliers de mètres levant son regard au ciel et serrant les poings le long de son corps avant de reprendre.

"- Toi peut-être, mais moi je sais très bien ce que je fais ici ..."

*Tu arrêtes ? Je ne te laisserai pas tuer ce gamin !*

*Il entrave ma destinée ...*


*Stayn a dit qu'il le prendrait en charge, alors tu veux quoi d'autres ?*

*Il dit ça car il croit être son père ...*
Perdue dans ses pensées, l'enfant n'avait même pas remarqué que les autres acteurs de la scène l'avait jointe pour regarder l'entrée d'un nouveau personnage, un tréant. Il était immense, dépourvu de feuille mais surtout, il parlait ! La couleur était d'ailleurs vite annoncée, pourquoi une telle quête dans cet endroit ? On pouvait encore rebrousser chemin ? C'est vrai, personne n'était obligé de suivre les consignes de ce vieil arbre qui s'enracina aussitôt. Pourtant, la troupe se mit en chemin pour cette bien curieuse hutte. Tout se vert cela donnait presque la nausée, mais soit, l'harmonien prit soin de lire le parchemin alors que Serena s'exécuta aussitôt pour répondre aux énigmes. Se posant contre un mur attendant patiemment que les réponses tombent du ciel, la jeune femme regardait tout autour d'eux, tout ça était bien trop étrange, si les réponses étaient bonnes, seront-ils libres de partir ? Et dans le cas contraire ? Bref, la douce s'était encore mise dans un de ces pétrins ... Se relevant tant bien que mal dans son état, elle se joignit au trio qui cherchait regardant le dessin qu'avait fait la lucinienne pensant étrangement que cela ressemblait à une flèche avant d'écouter leur conversation.

"- En fait, la réponse peut être à la fois la chance et le lait si on réfléchit bien ... Une toupie, pour qu'elle tourne, elle doit bouger, même sur elle-même. Les deux premières sont corrects. En ce qui concerne le dessin, bah ça touche hi hi"

*Pfff, je m'ennuie, je veux partir ...*

*Du calme, ce n'est que le commencement ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Norliar
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
19/30  (19/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Mer 9 Mar - 1:23

Liam voyait flou autour de lui, un mal de tête occupait une bonne partie de ses pensées et les formes qui s’approchaient vers lui le rendait confus. Qui est-ce qui pouvait bien se retrouver dans les mêmes lieux que lui, alors qu’une tempête venait de faire rage à l’extérieur et que la puissance énergétique des mondes était en train de se dérégler ? Liam cligna longuement des yeux, puis réussi à avoir une meilleure vision. Devant lui se tenait fièrement Serena, la Cheffe des Renseignements des Gardiens des Mondes, sa consœur. Il l’avait rencontré pour la première fois dans la Caverne aux Illusions et il l’avait rapidement apprécié. Cette dernière tenait dans ses bras une jeune femme inconsciente, qui n’était nul autre que Jolene …

- Serena ! Content de te savoir avec moi ici ! Elle … Elle va bien ?

Le Lucinien était découragé, car lui-même n’allait pas bien, mais en cette journée cauchemardesque, il n’avait pas le choix de passer par-dessus son propre état mentale et physique, il devait se sortir de cette situation le plus rapidement possible. La présence de Jolene le rendait étrange, cela faisait longtemps qu’il l’avait vu, mais il fallait croire qu’elle finissait toujours pas retomber dans sa vie. Il avait le goût de prendre soin d’elle, mais elle était tout de même son ennemie … Serena savait-elle tout simplement réaliser qu’elle tenait entre ses mains une des fondatrices de la Confrérie, comme le lui avait annoncé Liam précédemment, lors de la dernière rencontre des chefs des Gardiens. Quoi qu’il en soit, pour le moment, les problèmes de la Confrérie versus les Gardiens n’étaient pas le problème à régler. L’Orateur souhaitait tout simplement que cette explosion n’était pas un autre problème causé par l’Ordre Nouveau, car leur dernière attaque à Equillios n’avait pas été très concluante pour les Gardiens et la capitale de l’équilibre principalement.

Soudainement, du mouvement se passa autour de Liam, un homme que Liam reconnu principalement grâce à son énergie magique qu’il dégageait ainsi que ses traits sur son visage. Celui-ci n’était nul autre que Séphiel. Liam l’avait rencontré pour une première fois sous sa forme de succube, dans les Jardins Enchantés, puis par la suite, sous la forme que l’Harmonien occupait en ce moment, dans les marais maudits, alors qu’ils combattaient contre Jolene, qui elle était sous sa forme de Cormyr, mais le Lucinien préféra retenir cette information pour lui.


- Je ne sais pas ce qui peut bien se tramer dans ses lieux, mais je ne crois pas que cela signifie une bonne chose pour le monde d’Harmonia. Reste à savoir si les mêmes situations sont présentes sur Lucina et Umbra …

Soudainement, un haut-le-cœur prit forme dans l’estomac de l’être de lumière et ce dernier se mit à courir, cherchant un endroit où évacuer principalement tout l’alcool qu’il avait bu ses dernières heures. Il n’en pouvait plus de cette situation dans la Vallée des Cristaux, il avait besoin de sortir d’ici, mais il se sentait déstabilisé, sa magie était affectée ainsi que sa propre vision. Sortant une petite bouteille de ses poches, qui contenait un liquide transparent, l’elfe de Lucina prit une gorgée de cette alcool forte, puis la fourra à nouveau dans sa poche avant de revenir avec les trois personnes qu’il venait de rencontrer dans ses lieux mystérieux …

Une nouvelle personne venait de faire cependant apparition avec le trio que Liam venait de rejoindre, c’était nul autre que Nessa, la charmante petite femme que Liam aimait bien confronter. Elle avait du caractère et cela faisait son charme, mais il fallait également reconnaître qu’elle était têtu comme une mule et agissait souvent sous ses pulsions, ce qui faisait rapidement sortir le Lucinien de ses gonds. Cependant, la voyant ici, il la trouvait tout d’un coup grosse, mais sa vision affectée, il ne savait pas s’il hallucinait ou si la situation présente devant lui était réellement la réalité.


- Je crois que madame a besoin d’un peu d’exercice !

Liam rigola un moment, son jugement affecté par l’alcool qui était trop présente dans ses veines à ce moment présent. C’est lorsque qu’un tréant apparu et qui se mit à leur parler que le Lucinien se la ferma pour écouter ce que disait cette créature qui semblait arrivé de nulle part. Par la suite, le groupe formé de 5 personnes pénétrèrent dans ce qui semblait être une hutte où il fallait répondre à des énigmes pour poursuivre une aventure qui allait probablement rester gravé dans la mémoire des jeunes aventuriers. Serena prit donc les devants, en répondant avec confiance à la deuxième question, pour la première, elle ne semblait pas sûre. Tout le monde était bien d’accord pour la deuxième réponse, cependant, pour la première, Séphiel émis comme réponse le lait et Nessa vient confirmer les dires de Serena et Séphiel. Liam écrit donc sous le bout de parchemin « et le lait. » pour compléter la réponse de sa consœur …

- Hey Monsieur le Tréant ! On a répondu, on fait quoi maintenant … ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Dim 13 Mar - 20:11

    Les cinq personnes firent leur retrouvailles de manière particulière et la venue du Tréant avait soulevé plus de question qu'elle n'en avait résolu. Il fallait savoir que le Tréant était du genre flemmard. Mais tous, plus ou moins, décidèrent de poursuivre l'aventure en pénétrant dans la solide hutte dominée par la couleur verte. Serena répondit sans attendre aux deux énigmes mais se fit corriger par trois personnes. La dernière était inconsciente à l'extérieur et ne savait rien des énigmes qu'ont du résoudre ses camarades et ennemis.

    Soudain, un cliquetis se fit entendre dans toute la hutte. Il s'en suivit un découpage du sol en lamelle de cinquante centimètres sur vingt qui descendirent lentement. Elles se stoppèrent d'elles-même en formant un escalier rectangulaire enroulé de la porte d'entrée jusqu'à vingt mètres de profondeur. Une porte ou plutôt un passage taillé dans la pierre sous l'escalier, invitait à poursuivre le chemin. Ce n'était bien sûr en aucun cas obligatoire, la sortie n'étant pas bouchée du tout. Suivant la position des individus dans la pièce initiale, ils étaient déjà bien positionné dans les escaliers.

    La suite de l'aventure se déroulait ainsi. Il fallait traverser un couloir... En apesanteur. La magie y était tellement importante qu'elle soulevait le corps assez fortement pour ne plus tomber. Il fallait donc trouver un moyen très simple pour traverser le couloir. Plus on s'enfonçait et moins s'était facile de progresser, tellement la magie y était concentrée, sans être puissante. Ce qui revenait à dire que la magie n'était pas plus forte, seulement plus longue dans le temps.

    Finalement, après y être arrivé, le groupe de quatre personnes pénètre dans une salle tiède, faite de pierres. Au milieu de la salle, suivant la décoration de l'extérieur de la hutte, se dressait deux piédestaux. Sur l'un trônait une pierre cassée, sur l'autre, il semblait manquer quelque chose, comme une pierre.

    Après quelques tours en rond à essayer de savoir ce qu'il fallait faire, les murs se mirent à trembler fortement...

    Arcania au même moment, devait arriver dans la même salle, après son labyrinthe, mais à l'étage supérieur, donnant sur le petit groupe. Il était encore dans l'ombre lorsqu'il reconnut la plupart, si ce n'est tous, les membres de cette tripotée hétéroclite. Il devait décider rapidement de la marche à suivre avant que le tremblement ne le projette dans la salle avec les autres.

    Au bout de quelques secondes, tout s'arrêta de trembler et un flash vint aveugler toutes les personnes l'espace de quelques secondes avant qu'une voix très grave et résonnante ne retentisse du fond de la salle :

    - Bonjour et bienvenue dans ma prison, très chers invités.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcania D.Cysique
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24
Localisation : Sur mes pieds et sous mes cheveux

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
60/80  (60/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Sam 19 Mar - 14:53

Après avoir vaincu cette femme qui se disait être une femme phénix, sur le dos de sa wyverne, il se dirigeait vers cette sortie, dans laquelle il voyait tomber la neige comme si c'était un passage vers l'extérieur, vers l'air libre, la d'où il venait avant d'être transporté comme par une puissante magie dans ce lieu étrange et hostile en compagnie de toute cette tribu de galopins qui s'étaient montrés très agressifs jusqu'à ce qu'ils ne meurent tous hormis leur chef qui avait été arraché à une mort douloureuse par celui qu'il avait prit pour repas, ou pour le dire plus simplement, par Arcania. Le corps inconscient du petit monstre était toujours juste allongé devant l'Harmonien, également sur les écailles de la monture puissante du prophète. Juste avant de passer vers l'extérieur, l'humain avait déposé la bête sur le sol humide et froid de la grotte afin qu'il ne meurt pas directement gelé une fois que Buséphal aurait décidé sous les ordres de son maitre de sortir vers le monde extérieur, vers l'air libre, la liberté qu'on avait tenté de lui ôter lorsqu'on l'avait transporté ici sans son consentement. Un léger sourire se dessinant sur ses lèvres, passant légèrement ses doigts fin dans sa chevelure brunâtre, il caressa du bout de son autre main, les écailles résistantes de son compagnon de voyage. Depuis qu'ils avaient étés unis par la force de la foudre qui coulait en Arcania, ils n'avaient jamais rompus ce lien d'amitié qui était tissé entre eux. Plus qu'une relation entre un maitre et son animal, c'était une véritable amitié forgée sur le respect mutuel des deux êtres. Libre de ses choix, le lézard ailé avait le droit de faire ce que bon lui semblait comme un animal libre et sauvage. Cependant, il restait toujours avec son maitre quand ce dernier semblait avoir besoin de lui comme aujourd'hui pour traverser ces montagnes enneigées par ce froid glacial. Un léger coup de talon à peine possible à sentir fut donner sur le flanc du monstre qui avança à nouveau lentement vers la sortie pour emmener son cavalier vers l'endroit où il voulait se diriger. A peine une patte griffue fut poser de l'autre coté de ce qu'ils pensaient être leur ticket vers le monde extérieur, que l'environnement changeait comme s'ils venaient de passer au travers d'un portail comme ceux qui relient les mondes. Arcania allait il à nouveau être transporté ailleurs que la où il devait vraiment aller ?

Effectivement, tout changeait, et au lieu de se retrouver à l'extérieur, sous une neige forte, des flocons s'écrasant sur le visage, ils se retrouvaient dans une pièce sombre, les murs noirs n'exprimaient pas vraiment de bonnes choses, et pourtant, l'Harmonien ne flanchait pas, il continuait à regarder droit devant, pour voir une légère ouverture dans l'encadrement en face de lui. Malheureusement, comme pour se moquer de lui, cette dernière n'était pas assez grande pour que Buséphal y passe, il était donc hors de question qu'il emprunte ce chemin. Tout autour de lui, rien n'était ouvert, tout était clos. Il n'y avait pour lui aucune possibilité de s'échapper et il devait se dépêcher de trouver quoi faire avant que la pièce de ne soit totalement vidée de l'oxygène dont tous les deux ils avaient besoin. Sous eux, le sol semblait presque transparent, et le jeune homme pouvait lorsqu'il fut descendu du dos de son compagnon, voir au travers de ce dernier plusieurs personnes, des silhouettes qu'il connaissait, toutes il savait qu'il les avait déjà vu. D'un coté, il voyait Séphiel, son vieil ami, de l'autre Liam, son pire ennemi. Au milieu Nessa sa disciple, puis Serena, celle devant qui il était censé être mort. Ce n'était pas vraiment une bonne chose pour lui de tomber sur une troupe pareille ... Comment allait il bien pouvoir se sortir de cette situation ? Tous le connaissaient et soit il devait se cacher à eux pour leur bien ou simplement pour ne pas faire débuter un combat à mort au milieu de tout. Sa réflexion devait se faire vite, car déjà tout autour de lui, il voyait s'approcher les murs comme pour l'envoyer à l'étage inférieur pour rejoindre les autres. Il devait impérativement ne pas être reconnu et faire en sorte que son pouvoir ne soit pas ressentit par ceux qui allaient l'entourer lorsqu'il devrait les rejoindre ... C'était une chose bien difficile à y penser, mais il allait au moins changer son physique par sa métamorphose.

Ses cheveux bruns se mirent à s'allonger énormément, tombant jusqu'à l'arrière de ses cuisses, son corps tout entier devint blanc, comme entouré par une armure blanchâtre censée le protéger. Ses avant bras se teintèrent d'un rouge très sombre, alors que la moitié supérieur de son visage devenait noir. Ses lèvres avaient disparus et on pouvait voir ses dents blanches comme si on était à l'intérieur même de sa bouche. Trois énormes trous se créèrent dans son torse et son ventre. Avec ce nouveau physique, il serait méconnaissable et aurait plus de chance de passer inaperçu auprès de ceux qui étaient ses amis ou ses ennemis.

Spoiler:
 

A peine sa transformation fut elle terminée, que le sol sous ses pieds avait disparu, et il tombait vers le sol pendant que les murs se mirent à trembler. Accompagné dans sa chute par Buséphal qui s'était posé au sol, il retomba droit sur ses jambes tout proche de ceux qui étaient déjà présents juste avant. Une voix étrange se mit à résonner dans la pièce pour dire quelques simples mots qui furent bien audibles de tous.

- Bonjour et bienvenue dans ma prison, très chers invités.

Arcania métamorphoser s'avança ensuite de quelques pas pour rejoindre Buséphal et déposer la paume de sa main sur le flanc de la bête. Sur un ton quelque peu moqueur et en ayant changé sa voix pour qu'elle ne soit pas reconnaissable, il s'adressa à la voix.

- Mon accueil à moi a été plus que médiocre ... Je suis déçu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Sam 19 Mar - 21:35

Serena adressa un sourire reconnaissant à Séphiel et à Nessa qui se proposaient de l'aider à répondre aux énigmes qui se dressaient face à eux.
Apparemment ils étaient d'accord concernant sa technique pour relier les points mais la proposition du lait était tout aussi viable que la sienne concernant la chance donc elle n'ajouta rien quand Liam passa auprès d'elle pour rajouter la seconde réponse au bas du parchemin.
Néanmoins la magicienne blanche fronça le nez quand son pair au sein des Gardiens s'éloigna de quelques pas.
Elle sentait flotter une odeur d'alcool fort autour de l'elfe de lumière, ce qui expliquait sans doute sa mauvaise mine et son attitude des plus curieuses.
L'instant d'après, il se retournait vers le Tréant qui avait pourtant repris son apparence d'arbre inerte pour l'apostropher.


- Hey Monsieur le Tréant ! On a répondu, on fait quoi maintenant… ?

Comme si la créature gardienne qui avait repris une apparence de chêne vénérable allait à nouveau s'arracher à ses racines pour venir lui répondre !...
Mais un cliquetis dans la hutte la fit se retourner en direction des deux piédestaux sur lesquels ils venaient de répondre aux énigmes.
Mais la Lucinienne recula bien vite de l'endroit où elle était, entraînant avec elle Nessa, de crainte que leurs réponses, pour peu qu'elles soient fausses, n'aient déclenché un quelconque piège dans ce bâtiment sorti de nulle part.
Heureusement, ce n'était pas un piège, les dalles qui se dessinaient s'enfoncèrent dans le sol, laissant apparaître un escalier dont les marches disparaissaient dans les ténèbres.
Un sourire désabusé envahit le visage de porcelaine de la demi-Sélène devant ce spectacle surprenant.


- Eh bien, je crois qu'on nous invite poliment à entrer !...

Serena n'était pas pour faire attendre leur hôte, quel qu'il soit, et elle souhaitait plus que tout comprendre ce qui affectait ses pouvoirs de la sorte au coeur de cet étrange bâtiment.
Mais elle ne pouvait pas se permettre de laisser celle qu'elle avait sauvée des neiges étendue au beau milieu de nulle part.


- Attendez-moi un instant !...

De quelques coups d'aile, la Gardienne rejoignit la belle aux ailes rouges inanimée à même le tapis d'herbe qui entourait l'inquiétante bâtisse à l'intérieur de laquelle elle avait l'intention d'enquêter.
Elle entreprit à nouveau de soulever l'inconnue à l'aide de sa télékinésie et heureusement elle y parvint car ce n'est pas avec sa carrure frêle et encore moins à coup de ses ailes immaculées qu'elle aurait pu porter le poids prodigieux de la Cormyre, inversement proportionnel à sa silhouette fine.
Tsuki à ses cotés piaillait d'inquiétude mais pas pour la jeune femme inanimée, pour sa petite maîtresse qui, elle le devinait déjà, allait s'enfoncer dans les profondeurs de ce mausolée sorti de nulle part.
D'ailleurs, la petite chouette harfang ne se trompait pas, une fois que la magicienne blanche ait mis sa protégée en sûreté sous l'aplomb du bâtiment, elle fut déposée d'autorité auprès de l'inconsciente.


- Je te la confie Tsuki ! Prends soin d'elle jusqu'à mon retour !...

Sa fidèle petite compagne emplumée hulula en hochant la tête en guise d'assentiment, elle n'était pas ravie de cet ordre mais elle ne voulait pas décevoir sa petite maîtresse.
Serena la gratifia d'une caresse et d'un sourire bienveillant puis elle se retourna enfin afin de descendre les marches, une lueur déterminée dans son regard couleur de rubis.
La porte qui la mènerait à la cause de la perturbation au coeur des Montagnes de Glace se tenait au-delà de ces escaliers qui descendaient dans les ténèbres, elle se devait de trouver la réponse qui se dissimulait entre ces murs.


- Allons-y !...

La Gardienne savait qu'elle ne pourrait user de sa magie que de manière limitée tant que la perturbation serait effective, aussi mit-elle instinctivement sa main sur la garde d'une de ses Epées Spirituelles.
Mieux valait se tenir prête à toute éventualité, seuls les Esprits savaient quels dangers pouvaient se tapir dans ces profondeurs.
Mais plus ils avançaient, plus les ténèbres se faisaient profondes et la demi-Sélène attacha autour de son poignet le colifichet auquel était attaché sa Pierre de Lune, ce qui lui permettait de projeter au devant et autour d'elle une légère lueur blafarde, semblable à celle de l'astre lunaire.
Mais elle venait à peine de mettre le pied dans le couloir qu'elle fut brusquement soulevée du sol.


- Uwah !...

Presque instinctivement, sans savoir pourquoi, Serena plaqua le tissu de sa jupe et de sa cape sur son postérieur, afin que les membres masculins de la fine équipe n'aient pas une occasion en or de se rincer l'oeil.
Il fallait continuer à avancer mais comment ?
Ils ne touchaient plus terre et elle ne pouvait se servir de son pouvoir tel que la télékinésie ou bien les végétaux pour s'aider sans craindre que sa magie ne lui échappe à nouveau.
Puis une idée la traversa et elle tendit sa main libre derrière elle.


- Nessa ! Ta main !...

Elle voulait absolument venir en aide à la jeune Umbrienne enceinte de plusieurs semaines, si jamais celle-ci se blessait et venait à en perdre son enfant, elle ne se le pardonnerait jamais.
Une fois que ses doigts blancs se soient refermés sur la main fine de Nessa, elle se retourna vers ses autres compères.


- Si l'un de vous a une corde, passez-la-moi. Sinon vous devrez vous débrouiller par vous-mêmes !...

Si jamais l'un d'eux en était doté, elle prendrait la corde de l'autre main et les aiderait à rejoindre l'autre extrémité du couloir avec cette ligne de vie.
Sans davantage attendre, la main de Nessa dans la sienne, la Lucinienne déploya ses ailes blanches et donna un coup d'aile.
Dans ce couloir en apesanteur, la carrure frêle de Serena était un avantage, même si elle n'était pas très large, elle pouvait suffisamment déployer ses ailes immaculées pour obtenir assez d'impulsion pour avancer dans ce passage.
C'est donc sans trop de peine qu'elle parvint de l'autre coté de ce couloir et y déposa doucement Nessa sur ses jambes.
En attendant que leurs autres compagnons d'infortune les rejoignent, la Gardienne jeta un regard circulaire à la salle aux murs de pierre dans laquelle elles venaient de pénétrer.
Dans l'immédiat, elle ne voyait pas d'autre issue mais la salle était très haute, peut-être y avait-il un passage en hauteur.
Et il y avait aussi deux piédestaux similaires à ceux sur lesquels ils venaient de répondre aux énigmes pour entrer.
La demi-Sélène se tourna brièvement vers Nessa et lui adressa un sourire bienveillant.


- Je vais aller examiner ces deux piédestaux, je reviens !...

En deux coups d'ailes, la blanche magicienne fut à hauteur des piédestaux mais elle fut un peu dépitée de constater que ceux-ci étaient vierges de toute inscription.
Sur l'un trônait une pierre brisée et sur le second il manquait manifestement quelque chose, sans doute une pierre similaire.
Ce ne serait pas avec ça qu'ils pourraient sortir d'ici pour cette fois et la jeune femme tourna sur elle-même, battant de ses ailes blanches mais où qu'elle regarde, aucune autre issue ne semblait visible.
Soudain elle avisa une ombre à l'étage supérieur et une autre masse encore plus imposante derrière elle.


- Qu'est-ce que...

Mais avant que la demi-Sélène ait pu prévenir ses compagnons d'infortune ou interroger cette ombre, tous les murs de la pièce se mirent à trembler de manière incontrôlée.
Etaient-ils tombés droit dans un piège, cette bâtisse sortie de nulle part allait-elle les ensevelir sous ses pierres telle un tombeau ?
Par prudence, Serena reprit le chemin du sol pour pouvoir intervenir et sortir d'ici au plus vite si le besoin s'en ressentait, elle était la seule de la fine équipe à être pourvue d'ailes.
Au bout d'un moment qui sembla interminable, le séïsme prit fin mais aussitôt un flash de lumière envahit toute la pièce, obligeant la Gardienne à protéger ses yeux d'une de ses mains pour ne pas être totalement éblouie.
Elle se reprenait à peine de son éblouissement qu'une voix caverneuse s'éleva des profondeurs de la bâtisse.


- Bonjour et bienvenue dans ma prison, très chers invités.

La magicienne blanche se redressa en direction de la voix mais ses pupilles écarlates s'écarquillèrent en posant les yeux sur un être des plus étranges.
Ce n'était pas tant cette créature à la chevelure des plus longues, au sourire permanent et au corps blanchâtre transpercé sans que ça fasse mine de le déranger, non, ce qui la perturbait, c'était la noble bête qui se tenait derrière elle, une wyverne !...


* Elle ressemble... à Buséphal !... *

Serena se souvenait parfaitement de la monture d'Arcania, une noble wyverne qui l'avait conduite à ses cotés dans un voyage magique dans les cieux du Verger de Luminis.
Et celle-ci lui ressemblait étrangement, non, elle aurait juré qu'il s'agissait bel et bien de la même créature.
Mais son bien-aimé était passé de vie à trépas devant ses yeux, comment et pourquoi la bête qui lui était toute dévouée se serait-elle retrouvée ici, accompagné d'un être qui n'avait presque rien d'humain ?
Heureusement pour le nouveau venu, il se plaignit de l'accueil qu'on venait de lui réserver, sans quoi la petite équipe d'aventuriers aurait pu croire qu'il s'agissait de leur hôte à la voix des plus surprenantes.
Prudemment, la Gardienne dégaina une de ses Epées Spirituelles, la lame irradiée par le pouvoir sacré de la licorne lui dirait bien assez tôt si l'entité qui habitait les lieux était malveillante ou non et elle foudroya de son regard de rubis l'endroit de la pièce d'où semblait provenir la voix.


- Votre prison ? Désolée mais un séjour carcéral n'est pas à mon programme ! Qui êtes-vous et que nous voulez-vous ?...

A chaque pas qu'elle faisait en direction de la perturbation, les questions s'accumulaient et elle commençait sincèrement à en avoir assez.
Mieux valait pour ce lâche à la voix caverneuse qu'il se montre ou, du moins, qu'il se décide à expliquer ce qu'il leur voulait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Sam 26 Mar - 15:39

    Comme un bourdonnement saisissant votre cervelle en engourdissant votre peau, le sommeil se rapproche de vous, il n'est pas réparateur ni apaisant, juste ricanant derrière un rideau de ténèbre lugubre.
    Le soleil vous brule les yeux et la peau, en position foetale vous vous retrouvez, tentant de partir de cette morne oppression qui vous atteint jusqu'à vos entrailles, elle persiste jusqu'à vous serrer le cou et a s'attaquer a vos poumons, lair que l'on respire devient glacé, coupant. Souvenirs souvenirs... non rien seulement un mal de crane insupportable et des voix grossières se répercutant dans votre tete comme un écho d'église. ding dong, voici les cloches qui sonnes! Non pas pour le mariage, bien-heureusement!!! ni pour une quesconque noce funèbre, seulement un long bourdonnement et ce mal de crane qui vous transperce le long en large et en travers.

    " ... ... Ama ... tera ... su ... ..."

    Vos ailes frémissent d'une dernière lueur d'espoir tandis que les gens partent, utilisant des mots bien incompréhensible, ses crocs s'entrechoquent prêt a mordre a tous instant l'intru qui se présenterait en pitié devant elle.
    Ses ailes rouge s'assemblèrent autours d'elle tel un cocon histoire de la réchauffer un peu, il faut dire que les couvertures dans ce genre d'endroit se faisaient soit miteuses soient... rare et comme madame parvient a tout de meme vouloir avoir la "classe" meme lors de moments aussi dérisoire, elle se sert de son corps pour mieux se réchauffer.

    * hummm .... ça aurait été mieux s'il y avait eu un faune ou une chèvre sous la main... c'est toujours mieux de s'en taper une pour avoir chaud que de rester planter là comme une conne... *

    Propos légèrement zoophile mais qui, dans une situation bien tombée pouvait se refléter comme juste, la zoothérapie a toujours fait des miracles et ce, jusqu'à nos jours! ... mais pourquoi je dis ça moi? bon allez, continuons mon tintinouin je sens que vous aimez ça!
    Donc la petiotte se tenait là couchée sur le sol seule, sans chevres ni grizzly pendant que les autres asticots de démenaient comme des... asticots pour survivre: le mot corde vint a ses oreilles... elle avait une corde elfique derrière son dos, attaché quelque part a sa ceinture -non pas de chasteté- mais d'épée.

    * bon assez pensé aux choses poilus, maintenant faudrait se bouger!*

    ouuh! qu'il était dur de se bouger les fesses quand vous vous êtes pris quelques kilos de neiges dans la face! et encore mois quad vous manquez de sommeil et vivez comme un zombie! oouuuh qu'il est dure ce réveil!
    D'une grace légendaire, ouvrant largement sa gueule avec son mince filet de bave apparaissant au coin de la bouche, la bulle de morve au nez et la larme a l'oeil elle s'étira tel un chat, les deux mais jointes en tentant de toucher.... toucher quoi? cette boule blanche bizarre hululant a en casser les oreilles a coté d'elle!
    La belle aux bois qui dort referma sa gueule a deux centimètres de la chouette en lançant un regard sèvère a son bestiaux phénix qui était partit entre deux battements d'ailes, sas doute une mouche a manger?
    Son ventre cria famine et a maintes reprise elle leva sa main pour tenter d'attraper la chouette.... celle ci était bien trop agile et notre chatte trop mouillée et blasée se lassa de cette chasse a quatre pattes.

    Elle vit l'éviedence et regarda l'homme du tipi avec ses yeux, parce que.. avec autre chose ça aurait été moins évident... d'un oeil noir, morne remplis de vide... fallait dire qu'elle était vraiment trop crevé, comme un ... lendemain de fête, voyez? c'est le nawak dans sa tete, le bordel complet, pire qu'une chambre d'ado!
    Alors elle prend le temps se lever et, chancellante... tente désespérément en s'accrochant aux murs et peaux de betes de ce lieu bizzare... ou par hallucination tout simplement, a rejoindre le groupe.
    Si elle avait eu des allumettes pour tenir ses paupières grandes ouvertes.... ça aurait été mieux pour elle .... je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Mer 20 Avr - 5:32

    Dans la pièce se trouvait l'ectoplasme d'un homme aux cheveux pêches, vêtu d'une tenue bleue et rouge et couvert de bandages sur tout son torse. Des clés virevoltaient autour de lui et il en tenait quatre dans chaque main, accrochées comme des bagues à ses doigts. Il avait un demi-sourire aux lèvres et semblait heureux, presque comme un imbécile. Il détaillait chaque personne présentes avant de commencer à répondre aux questions soulevées :

    - Je suis le Maître des Clés, mais je ne vous veux aucun mal, je suis simplement enfermé ici depuis... Oh ! Pas mal de temps déjà. Combien est-ce en vies humaines ? Je dirai 13 environ. Je suppose que vous avez passé les petits tests avant de venir ici.

    Il marqua une petite pause avant de cesser de sourire. Il regarda en l'air puis lâcha un bruit de réflexion. Il prit une des clés qui gravitaient autour de lui et la tendit avant de dire :

    - Hand Key.

    Une main violet foncé d'une taille impressionnante sortit du bout de la clé, slaloma rapidement entre les personnes présentes et sortit de la pièce, toujours attachée à la clé. Au bout de quelques dizaines de secondes, la main revint avec quelque chose dedans. Cette chose n'était nulle autre que Jolene Ladraël Barnes. Elle fut déposée en douceur juste avant qu'elle ne reprenne conscience. L'équipe était maintenant complète, pouvait-on dire. C'est alors que le Maître des Clés reprit la parole :

    - Maintenant que vous êtes tous là, je pourrai bien sûr vous raconter toute mon histoire avant de vous demander de l'aide. Mais je ne crois pas qu'elle vous intéresse plus que ça... Si vous voulez savoir des choses, il vous suffit de me les demander. Et pour répondre à monsieur A... Je veux dire, le grand bonhomme blanc, là, sachez que ce n'est pas moi qui me suis occupé de « l'accueil », et vous me voyez désolé de cela.

    Sur ce, il sourit franchement et attendit que les personnes lui pose des questions. Il adorait ça, répondre aux questions.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcania D.Cysique
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24
Localisation : Sur mes pieds et sous mes cheveux

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
60/80  (60/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Jeu 21 Avr - 11:57

Alors que les choses commençaient à s'enchainer de plus en plus rapidement, Arcania sous cette forme quelque peu étrange sentait se poser sur lui un regard interrogé, comme si quelqu'un avait reconnu sa personne ou peut être simplement son compagnon à ailes et écailles qui n'avait malheureusement pas pu changer de forme puisqu'il était incapable d'utiliser la magie, même la plus basique qui existe. Buséphal avait attiré le regard de la jeune Lucinienne à se poser sur lui. Serena avait donc sans aucun doute dû reconnaitre le monstre qui l'avait déjà porté sur son dos lors de leur dernière rencontre dans les jardins enchantés du monde de la lumière. Ses énormes dents étaient visibles alors qu'il inspirait la gueule ouverte. Son petit séjour dans le labyrinthe ne lui avait pas plut, l'air y avait légèrement manqué à dire vrai, et les bêtes de cette taille sont plus vite en manque d'oxygène que de petits humains comme le prophète. Alors qu'il ignorait totalement la présence de la cheffe des renseignements, il fixait dans la direction de cette voix qu'il venait d'entendre et à laquelle il avait répondu assez froidement. Pour finir, il ne lui répondit pas tout de suite, préférant apparemment terminer à se présenter.

- Je suis le Maître des Clés, mais je ne vous veux aucun mal, je suis simplement enfermé ici depuis... Oh ! Pas mal de temps déjà. Combien est-ce en vies humaines ? Je dirai 13 environ. Je suppose que vous avez passé les petits tests avant de venir ici.

13vies passées dans un lieu pareil, il y avait de quoi devenir fou. Mais ce physique qui se présentait à lui, avec ces petites parures en accompagnement. Arcania aurait presque eut envie de rire, ce genre de personnage lui rappelait énormément les quelques homosexuels qui séjournaient près de chez lui lorsqu'il était plus jeune et qu'il avait toujours tenté d'éviter tellement il les trouvait ridicules. Mais sous cette forme plus que louche, il ne pouvait pas rigoler sous peine de s'arracher sa mâchoire temporaire. Il aurait l'air bien vête si cela venait à se produire devant les personnes présentes. Surtout que toutes il les connaissaient fort bien, comme amis ou ennemis. Le maitre des clés venait d'ailleurs tout juste d'user d'une technique des plus étranges, qui laissa sortir d'un petit bout de fer une énorme main d'un violet assez agressif pour les yeux, qui partit jusqu'à l'extérieur, pour faire on ne sait quoi. Arcania s'interrogeait sur ce qu'allait faire cette main, et sa réponse arriva quelques dizaines de secondes plus tard, lorsqu'elle ramena de l'extérieur, une Jolene dans un bien piteuse état. Elle fut déposée sur le sol avec une certaine douceur, du moins de ce que l'on pouvait voir avec des yeux humains. Puis enfin, le maitre de lieux reprit la parole.

- Maintenant que vous êtes tous là, je pourrai bien sûr vous raconter toute mon histoire avant de vous demander de l'aide. Mais je ne crois pas qu'elle vous intéresse plus que ça... Si vous voulez savoir des choses, il vous suffit de me les demander. Et pour répondre à monsieur A... Je veux dire, le grand bonhomme blanc, là, sachez que ce n'est pas moi qui me suis occupé de « l'accueil », et vous me voyez désolé de cela.

Arcania s'avança lentement, se positionnant juste devant le maitre des clés, histoire de pouvoir bien le fixer dans le blanc des yeux, puis d'un ton franc, il s'exprima à son tour.

- Pour ce qui est de mon identité que vous semblez connaitre. Gardez la pour vous, ces gens la connaitront le moment opportun. Il est inutile pour eux de la savoir pour le moment.

Puis, avançant d'un pas supplémentaire, il reprit.

- Puis-je savoir pourquoi mon compagnon ailé et moi avons étés envoyés ailleurs, dans un milieu hostile, alors que les autres semblent être arrivés jusqu'ici sans la moindre mauvaise rencontre ?






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Jeu 21 Avr - 21:29

Serena ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux en voyant surgir des ténèbres leur hôte.
Il ne semblait pas réel, comme s'il n'était qu'un de ces spectres qu'elle pouvait parfois croiser non loin de sa demeure, au coeur du Bois de l'Innocence, âmes malheureuses perdues dans ce monde, parfois sans même avoir compris que leur trépas avait sonné depuis bien longtemps.
D'ailleurs, rien que sa beauté semblait irréelle, des cheveux étincelants à la couleur du couchant, des yeux d'un bleu cristallin, un peau diaphane sans compter ces étranges habits et toutes ces clefs qui semblaient virevolter amoureusement autour de lui.
La magicienne blanche se contenta d'arquer un de ses sourcils immaculés tandis que l'apparition daignait répondre à ses questions.

Il prétendait être enfermé dans cet étrange endroit depuis 13 vies humaines, au bas mot cela faisait plusieurs siècles, peut-être pas loin d'un millénaire en fait.
Mais avant qu'elle ait pu poser la moindre question, le Maître des Clefs matérialisa une main d'une taille impressionnante qui se faufila à travers le petit groupe pour revenir une poignée de secondes plus tard avec la belle aux ailes de feu.
Instinctivement, la Gardienne fit quelques pas vers elle pour s'assurer qu'elle n'avait pas été brutalisée mais apparemment la jeune femme restait simplement sonnée par sa chute.
Et bien vite un piaillement familier lui fit savoir qu'elle n'arrivait pas seule.


- Tsuki !...

Sa petite chouette harfang semblait à la fois effrayée et en colère, comme si quelque chose de particulièrement traumatisant s'était passé au dehors.
A moins que ce ne soit le couloir en apesanteur qui ne lui ait pas plu.
Doucement, la demi-Sélène blottit sa petite compagne sur son épaule et lui murmura quelques mots de réconfort afin de l'apaiser.
Une fois son office terminé, elle planta de nouveau ses prunelles écarlates dans les iris azurées du Maître des Clefs.


- Puisque vous le proposez si gentiment, je vais me faire le plaisir de poser les questions qui s'imposent. Puisque vous semblez détenir de si grands pouvoirs, pourquoi restez-vous prisonnier ici ? Cette perturbation de toute la magie environnante est-elle de votre fait ? Et si oui, que cherchiez-vous à faire, à attirer à vous de la compagnie ou bien des personnes capables de vous sortir d'ici ?

La Gardienne était la mieux placée pour savoir qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences.
Peu importe si cet être semblait inoffensif et encore davantage s'il prétendait ne leur vouloir aucun mal, il n'était pas dit qu'il n'ait pas voulu les attirer ici pour quelque obscure raison.
Par ennui peut-être ou bien pour le plaisir d'avoir d'autres prisonniers avec qui discuter ?
Pourquoi diable étaient-ils tous là ?...
Et alors qu'elle se posait toutes ces questions, elle ne perdait pas pour autant de vue celui que le Maître des Clefs avait nommé Monsieur A et la wyverne qui ressemblait tant à Buséphal derrière lui.
Que voulait-il dire en glissant à leur hôte qu'ils connaîtraient son identité au moment opportun ?
Cela faisait beaucoup de questions sans réponse et de mystères dans un seul endroit, Serena entendait bien tirer toute cette affaire au clair et le plus vite serait le mieux !...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Mer 27 Avr - 19:33

    Il y a des jours comme cela ou ... vous avez juste envie de vous recoucher dans votre lit si douillet et confortable!
    Mais non l'appel de l'aventure et du dehors a été plus fort que vous.. et que faisiez vous dehors en pleine tempête de neige avec votre petit phénix qui maintenant était partit?
    Une envie irrésistible de vous secouer les puces et de découvrir les vraies plaisirs de la vie en dehors de l’alcool, des jeux et du plaisir du sexe. L’adrénaline peut faire partir de ce nouveau plaisir, encore que s'il on a pas un déchu sous la main ou un adversaire potentiellement compétent il ne peut pas vraiment vous satisfaire pleinement.

    Dans la salle plutot petite à son gout, lady Cormyr s'étira de tout son long en prenant bien soin de faire tout un tintinmarre pour se faire remarquer; en même temps il n'y avait que deux personne de potentiellement bon, trois s'il on incluait le drole d'oiseau là bas.... qui étaient visiblement actifs.
    L'elfe? oublié! Les deux jeunes? qui vous a dis qu'il y en avaient? lentement elle dégagea sa machoire en fermant bien des yeux, laissant une larme amer et dérisoire couler sur sa joue: il était l'heure de.... de... faire la sieste! Ou pas..
    Le ton que le curieux personnage venait de prendre lui fit levé un sourcil et se lever de par terre, montrant son mètre soixante neuf a la vue de tous, ses cinq mètres d'envergures rouge s'étirèrent également tandis que son iris fixait avec un air dédaigneux le maitre des clefs.

    Elle détestait tous ce qui avait un rapport avec les suppérieus, maitre, mages, esprits... qu'importe pourvue qu'ils soient tous morts... L'invité surprise était passé par un autre chemin semblait il... elle prit un air encore plus septique, en humant l'air à la façon d'un lion en rut, elle fronça les sourcils.. AHAH!!! démasqué!
    Et pourquoi donc? pour se faire discret? ou mieux provoquer le monde qui l'entourait? Jolene leva ses yeux au plafond...

    " L'atmosphère est aussi conviviale que dans une arène! pfffiout! qu'est-ce que certains ne feraient pas pou se faire remarquer..."

    Elle déclina son regard vers le maitre des clefs en souriant, montrant toutes ses belles canines en prenant un air démoniaque. La grimace finie, elle se frotta ses mains, sa vitalité revenait et avec elle, sa douce et bonne humeur...
    En meme temps seriez vous de bonne humeur vous, si un éléphant vous serez tombé sur la tete en plein vol? ... j'ai de gros doutes!

    " Question! étant donné qu'on est tous les quatre la, qu'on a fait un gros voyage et tout... n'a ton pas le droit a un petit remontant? dans le genre tasse de sang frais et petit macaron aux extraits de pins pour nous remettre sur pieds? "

    Elle mit sa main devant sa bouche en baillant fermement avant de reprendre toujours avec un air fendant et amusé:

    " set est-ce qu'il y a des célibataires dans cette salle en dépit des viandes humaines pas trop durs à macher?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Mer 27 Avr - 21:49

    - Pour ce qui est de mon identité que vous semblez connaitre. Gardez la pour vous, ces gens la connaitront le moment opportun. Il est inutile pour eux de la savoir pour le moment. Puis-je savoir pourquoi mon compagnon ailé et moi avons étés envoyés ailleurs, dans un milieu hostile, alors que les autres semblent être arrivés jusqu'ici sans la moindre mauvaise rencontre ?

    Voici ce que l'homme tout blanc venait de dire après s'être rapproché du Maître des Clés à presque le coller. Qu'espérait-il ? L'impressionner ou quoi que ce soit de ce genre ? Vraiment, y'a a qui ne manquaient pas d'air, franchement. Mais personnellement, le Maître des Clés n'avait même pas fait attention à cette légère arrogance et continuait de sourire de la même manière, sans bouger de son piédestal et sans sourciller. Une deuxième personne, beaucoup plus polie, prit la parole :

    - Puisque vous le proposez si gentiment, je vais me faire le plaisir de poser les questions qui s'imposent. Puisque vous semblez détenir de si grands pouvoirs, pourquoi restez-vous prisonnier ici ? Cette perturbation de toute la magie environnante est-elle de votre fait ? Et si oui, que cherchiez-vous à faire, à attirer à vous de la compagnie ou bien des personnes capables de vous sortir d'ici ?

    Le Maître des Clés allait répondre en souriant (ce qui est assez difficile) quand une troisième personne, celle qui était endormie ou un truc du genre, fit beaucoup de bruit, ce qui ne manqua pas d'étonner intérieurement le prisonnier. Bruyante et malpolie, la personne qu'il avait ramenée avec sa "hand key" déclara :

    - L'atmosphère est aussi conviviale que dans une arène! pfffiout! qu'est-ce que certains ne feraient pas pou se faire remarquer...

    Puis elle sourit bizarrement, montrant ses dents.

    - Question! étant donné qu'on est tous les quatre la, qu'on a fait un gros voyage et tout... n'a ton pas le droit a un petit remontant? dans le genre tasse de sang frais et petit macaron aux extraits de pins pour nous remettre sur pieds? Et est-ce qu'il y a des célibataires dans cette salle en dépit des viandes humaines pas trop durs à macher?

    Le Maître des clés perdit son sourire, mais pas pour un visage de colère ou autre mauvais sentiments, mais pour une figure d'étonnement, voire de compréhension. Il chercha dans ses clés en les pointant une par une du doigt puis en pris une dans ses doigts avant de la pointer vers la cormyr. Il fit apparaitre une bouteille d'alcool... Mais contentant du sang frais. Puis il fit apparaitre des macarons aux extraits de pin, un peu de liqueur de Fineras et enfin, pas mal de victuailles qui flottaient pour le moment dans le vide. Puis, en saisissant une autre clé, il fit apparaitre une table pour y poser le véritable festin qu'il venait de faire apparaitre. Il sourit à nouveau tendrement et reprit enfin la parole :

    - Ma foi, vous avez raison, je manque à toutes mes politesses, vous prendrez bien quelque chose à boire et à manger, après ce séjour dans les Montagnes de Glace ? Pour répondre à vos questions, en commençant par les demoiselles, Jolene Ladraël Barnes, je n'ai pas très bien saisit le sens de la question qui suivait la demande de repas, pouvez-vous m'expliquer, s'il vous plait ? J'en serai ravi. Pour vous, Serena Magami... Je suis bel et bien à l'origine de ces perturbations, cependant, ce n'est pas exactement ce à quoi vous semblez penser. Il s'agit en fait des verrous qui me retiennent prisonnier et qui ont sauté. Le premier, tellement vétuste et peu puissant, a sauté de lui même, fait remonter cet endroit à la surface. Le deuxième a sauté lorsque vous avez pénétré cette pièce, votre flux magique a du perturber celui du verrou et l'a détruit. En revanche, il reste encore le dernier verrou. Celui-ci est le plus puissant, mais j'y reviendrai.

    Il fit une pause dans son discours pour laisser le temps aux gens d'assimiler ce qu'il venait de dire. Il ne parlait pas rapidement, mais des explications étaient toujours délicates à comprendre. Il poursuivit :

    - Si je reste prisonnier ici malgré mes pouvoirs qui ne sont pas si grands que cela, c'est à cause de ce troisième verrou dont je vous parlais à l'instant. Il s'agit en fait d'un fragment de mon âme, disposé à quelques kilomètres d'ici au Sud, dix environ, et qui, une fois posé sur ce piédestal vide, là, me permettrait une libération sur toute une partie d'Harmonia, comprenant ces montagnes, la Jungle, la Vallée et Equillos. Des prisons similaires soivent être disposées dans la partie désert sombre d'Harmonia, île fleurie et les marais, d'parès mes souvenirs et ce que je sens... d'ailleurs, Ces trois temples me semblent bien loin, c'est effarant...

    Il marqua une nouvelle pause avant de conclure :

    - Aizen Sôsuke, votre question me laisse perplexe... Ainsi, vous ne seriez pas passé par le même chemin que vos camarades, cela m'étonne au plus haut point, voyez-vous. En tout cas, quoi qu'il vous soit arrivés, c'est aux Félons que vous le devez, c'est eux qui ont conçus cette prison. Hmm...

    Il eut une illumination sur le visage et dans la tête :

    - Je crois savoir, il semblerait que le saut des verrous entrainent des distorsions spatio-temporelles dans le flux de magie, et vous avez été pris dedans, je suis navré, mais je n'y suis pour rien, enfin, pas directement, ce n'est en aucun cas volontaire. Maintenant, mangez tant que vous voulez, cette table est là pour ça, nous parleront peut-être après le repas, sauf si vous tenez à avoir des réponses à d'autres questions.

    Sur ces paroles, il regarda les trois personnes avec un sourire si grand que ses yeux se fermèrent à moitié, les regardant peut-être profiter d'un repas que lui même ne pouvait pas profiter.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcania D.Cysique
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24
Localisation : Sur mes pieds et sous mes cheveux

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
60/80  (60/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Sam 30 Avr - 10:45

Alors qu'Arcania venait de poser sa question, il ignora totalement les paroles de Jolene, qui comme d'habitude de toute manière, semblaient complètement incompréhensible et de toute manière dépourvues de tout sens logique, mais il ne fallait pas trop réfléchir non plus sur le pourquoi, puisqu'après tout, c'était Jolene. Mais la question de le douce Sélène fut bien plus intéressante, en effet, c'était pertinent comme demande. La réponse du maitre des clés ne fit pas attendre trop longtemps, tout d'abord, il semblait totalement déconcerté par la question que lui avait posée la Cormyr, à dire vrai, même le prophète n'avait pas tout saisit pour le peu qu'il avait bien voulu écouter ce qu'elle racontait. Elle n'était même pas dans son état normal, elle devait donc être encore pire que d'habitude. Vint ensuite la réponse à la question de Serena. En effet, il était le responsable de ces perturbations magiques, mais il ne l'était en même temps pas totalement. Quelque chose de difficile à expliquer sans doute allait se profiler devant eux. Malgré ses pouvoirs, il était coincé ici par la force de trois verrous, et sans doute souhaitait il que ce ne soit les trois aventuriers présents dans la pièce qui se chargent de les faire sauter afin qu'il ne soit libéré. Ainsi donc il pourrait se rendre utile dans cette quête qui allait se dresser devant eux, alors pourquoi pas se laisser aller et combattre aux cotés des deux femmes présentes pour ramener ce dont il a besoin à cet homme bien étrange. Puis, vint enfin autre chose ...

- Aizen Sôsuke, votre question me laisse perplexe... Ainsi, vous ne seriez pas passé par le même chemin que vos camarades, cela m'étonne au plus haut point, voyez-vous. En tout cas, quoi qu'il vous soit arrivés, c'est aux Félons que vous le devez, c'est eux qui ont conçus cette prison. Hmm...

Il sembla réfléchir tout autant qu'Arcania sur cette nouvelle identité que l'on venait de lui attribuer. Cependant, il ne dirait rien, après tout, cela permettait de cacher qui il était réellement, et c'était le principal. Il savait que même l'odeur qui se dégageait de lui ne serait pas reconnue par la Cormyr. Pourquoi ? Et bien tout simplement car monsieur contrôle le poison et arrive à détruire son odeur grâce à cela. Alors, les seules odeurs qui pourraient lui arriver aux narines, et qu'elle pourrait peut être reconnaitre, serait les odeurs qu'elle a croisé en même temps qu'Arcania, c'est à dire le frontalier qu'ils avaient combattus ainsi que toutes les personnes présentes dans la taverne où ils avaient séjourné. Rien de plus malheureusement pour elle. Puis enfin, le maitre des clés se remit à parler. Il se tut et écouta avec attention.

- Je crois savoir, il semblerait que le saut des verrous entrainent des distorsions spatio-temporelles dans le flux de magie, et vous avez été pris dedans, je suis navré, mais je n'y suis pour rien, enfin, pas directement, ce n'est en aucun cas volontaire. Maintenant, mangez tant que vous voulez, cette table est là pour ça, nous parleront peut-être après le repas, sauf si vous tenez à avoir des réponses à d'autres questions.

Arcania se mit à froncer les sourcils qu'il n'avait pas sous sa forme de métamorphose, avant de se reculer quelque peu. Derrière lui, le buffet qu'avait demandé la Lucinienne était déjà servit, et Buséphal ne s'était pas fait prier pour aller becter dans le tas quelques petits mets. On ne pourrait pas lui en vouloir, la pauvre bête avait elle aussi subit de rudes épreuves en compagnie de son maitre avant d'arriver ici. Le prophète soupira légèrement avant de reprendre à son tour pour répondre à cet hôte bien étrange.

- Je pense que je peux vous aider ... Surtout si je peux écraser ces félons qui m'ont obligés à combattre des créatures que je ne voulais pas croiser ... Mais sur ce ... Comme tout le monde, je ne dis guère non à manger ...

Sur ce, il fit un magnifique saut en arrière et atterrit sur le dos de sa monture. Avec son pouvoir de l'air, il fit arriver à lieu quelques délicieuses nourritures, et se fit un plaisir de les dévorer sans perdre une seule seconde ... Il valait mieux manger maintenant, la suite ne le permettrait sans doute pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   Lun 2 Mai - 9:12

Serena jeta un regard d'incompréhension totale à la belle aux ailes de feu que la main magique venait de déposer par terre comme une poupée de chiffons.
Enfin elle comprit au travers des lignes qu'elle réclamait un repas suite à leur périple au coeur des Montagnes de Glace.
Et le Maître des Clefs exauça son souhait en faisant apparaître comme si de rien n'était une table couverte de mets et de boissons plus appétissants les uns que les autres.
Cette attention de sa part la laissa dubitative : après tout, elle ne pouvait pas lui faire encore confiance, peu importe combien le jeune homme face à elle pouvait être avenant à regarder et apparemment sans mauvaise intention à leur égard, le fait qu'il soit pourvu de si puissants pouvoirs et pourtant prisonnier de cet étrange endroit ne lui permettait pas d'être sereine.
Mais la Gardienne releva doucement les yeux en entendant son nom retentir.


- Pour vous, Serena Magami... Je suis bel et bien à l'origine de ces perturbations, cependant, ce n'est pas exactement ce à quoi vous semblez penser. Il s'agit en fait des verrous qui me retiennent prisonnier et qui ont sauté. Le premier, tellement vétuste et peu puissant, a sauté de lui-même, fait remonter cet endroit à la surface. Le deuxième a sauté lorsque vous avez pénétré cette pièce, votre flux magique a dû perturber celui du verrou et l'a détruit. En revanche, il reste encore le dernier verrou. Celui-ci est le plus puissant, mais j'y reviendrai.

Le beau jeune homme marqua une pause dans le discours qu'il prononçait lentement, comme s'il voulait être certain que ses invités saisissent chacune de ses paroles, puis il reprit doucement.

- Si je reste prisonnier ici malgré mes pouvoirs qui ne sont pas si grands que cela, c'est à cause de ce troisième verrou dont je vous parlais à l'instant. Il s'agit en fait d'un fragment de mon âme, disposé à quelques kilomètres d'ici au Sud, dix environ, et qui, une fois posé sur ce piédestal vide, là, me permettrait une libération sur toute une partie d'Harmonia, comprenant ces montagnes, la Jungle, la Vallée et Equilios. Des prisons similaires soivent être disposées dans la partie désert sombre d'Harmonia, île fleurie et les marais, d'parès mes souvenirs et ce que je sens... d'ailleurs, Ces trois temples me semblent bien loin, c'est effarant...

La magicienne blanche écarquilla faiblement les yeux : le Maître des Clefs venait ni plus ni moins d'annoncer qu'il avait été enfermé parce qu'on avait fractionné son âme en plusieurs parties.
Mais ce qui la stupéfiait, c'était qu'il considère le Désert Sombre d'Umbra et les Iles Fleuries comme le Marais des Damnés de Lucina comme des parties d'Harmonia, était-il enfermé dans cet étrange endroit depuis bien avant la création des trois mondes ?
Toutefois, elle se garda de faire le moindre commentaire parce que leur hôte venait de se tourner vers cet étrange homme blanc et sa wyverne.


- Aizen Sôsuke, votre question me laisse perplexe... Ainsi, vous ne seriez pas passé par le même chemin que vos camarades, cela m'étonne au plus haut point, voyez-vous. En tout cas, quoi qu'il vous soit arrivé, c'est aux Félons que vous le devez, c'est eux qui ont conçus cette prison. Hmm...

Des Félons ? Qu'est-ce que c'était que ça encore ? Mais la Lucinienne avait pris conscience d'une chose, le Maître des Clefs lisait apparemment dans leurs pensées puisqu'il connaissait le nom de chacun d'eux sans qu'ils aient eu besoin de se présenter.
Un éclair de lucidité sembla traverser le visage clair du beau jeune homme à la chevelure couleur couchant et il se tourna à nouveau faiblement vers elle, comme s'il avait une réponse à toutes ces questions.


- Je crois savoir, il semblerait que le saut des verrous entraine des distorsions spatio-temporelles dans le flux de magie, et vous avez été pris dedans, je suis navré, mais je n'y suis pour rien, enfin, pas directement, ce n'est en aucun cas volontaire. Maintenant, mangez tant que vous voulez, cette table est là pour ça, nous parleront peut-être après le repas, sauf si vous tenez à avoir des réponses à d'autres questions.

La Gardienne n'était pas véritablement emballée à l'idée de prendre part au repas proposé par le Maître des Clefs, elle ne pouvait se permettre de lui faire totalement confiance.
Pourtant cet Aizen et la belle aux ailes de feu ne semblaient pas se poser autant de questions, déjà ils dégustaient les mets que leur hôte avait fait apparaître par magie.
La demi-Sélène poussa un soupir résigné et rejoignit la table à son tour, son voyage dans les neiges des Montagnes de Glace avait été éprouvant, qui plus est avec un poids supplémentaire.
Mais elle se contenta de thé et de fruits, elle connaissait depuis des décennies ces saveurs végétales, si jamais il y avait le moindre poison, elle le remarquerait bien vite et ça ne semblait pas le cas.
Sa tasse de thé brûlant en mains, elle releva ses yeux écarlates vers le Maître des Clefs.


- Je ne souhaite à personne de vivre un emprisonnement aussi long que le vôtre, tout comme Aizen, j'accepte de vous aider... A quoi ressemble ce fragment d'âme que nous devons chercher ?...

La magicienne blanche porta le liquide ambré à ses lèvres, elle devinait que cette petite escapade dans les neiges des Montagnes de Glace ne serait pas une partie de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event secondaire] Groupe 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Groupe calendar
» Formation d'un groupe pour l'event des 5 ans de DDo à partir de Jeudi 24
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [EVENT JCJ RP OUVERT] : Vendredi 4 décembre. début 21h20
» [Event Horde]L'operation Agonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: