AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Event secondaire] Groupe 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: [Event secondaire] Groupe 4   Mer 19 Jan - 18:17

Groupe 4


Participants et ordre de postage : Selemba Impériale / Libiorio Amico / Alexander R. Celendar / Yuan Eleazar / Trygan Petanos / Koira Vartiokoira

Sujet de discussion : Cliquez ici
Mission : Découvrir ce qu'il se passe, pour le moment.
Avancement : Si une personne ne répond pas durant 5 jours, son tour passe et ce sera au prochain membre de poster.


[MODE MEUJEU]

    C'est le crépuscule sur Umbra et vous profitez du calme des rivages de l'Ile Instable. Le soleil se couche à l'horizon dans une lumière sanglante et une étrange brume s'élève de la mer pour envahir toute l'île. Vous avez du mal à voir où vous mettez les pieds. Soudain vous avez la sensation qu'un séïsme ébranle le sol, accompagné d'une déflagration qui retentit en plein coeur de l'île. Aussitôt vous sentez que votre magie réagit bizarrement, un instant vous débordez de puissance, l'autre elle semble réduite à néant. Curieux de savoir pourquoi, vous décidez de vous rendre sur place. Ce que vous ne saviez pas, c'est que ce n'était que le début d'une aventure... À vous de jouer !


C'est à Selemba Impériale de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Sam 22 Jan - 11:23

Le crépuscule. Une symbolique sanglante. Où le soleil se fait avaler par le néant de la nuit, remplacé pas sa consœur lunatique. Ici tout n'était que sang. La mer. Les rayons pourpres mourant sur l'horizon. Et la lame de l'elfe ? Pas cette fois, mais ce n'était qu'une question de temps. Bien malgré elle cette fois. En attendant elle se déplaçait plutôt paisiblement, enfin aussi paisiblement qu'elle pouvait l'être. C'est à dire qu'elle enchaînait les distances sur les mains et les roues couplées avec des saltos. Une danseuse ou une gymnaste ? Juste une femme incroyablement souple essayant de tromper l'ennuie. C'est dernier temps, elle semblait l'avoir épousé, l'ennui. Qu'un calme plat à l'horizon, aucune envie de trainer dans un bar à se rendre ivre morte ou de parcourir les toits d'Equillos à défier la graviter et les gardiens de l'ordre au risque de sa vie. Mais pourquoi un tel désintérêt ? Allez savoir. L'elfe aurait voulu chiffonner un grand et puissant pour que les choses ne tournent pas, d'absurdes désires de souffrance. Mais comment en était-elle arrivée là ? Elle ne ressentait, normalement, aucun plaisir dans les blessures qu'elle avait subit cependant ce genre de choses avaient un aspect incontrôlable qui ce jours plus que jamais. Se jeter depuis la falaise ? Peut être s'en sortirait-elle. Probablement pas. S'en aller provoquer quelqu'un capable de la blesser ? Dans ce pays si elle se trouvait à terre elle était certaine de finir sans souffle, ou pire. Et puis, il lui faudrait parcourir un certain chemin pour trouver quelqu'un. Nulle fumée à l'horizon, Pas de Saladin obligé à l'inviter à partager ses bouteilles de choix ou ses coquillages. Le brouillard s'éleva masquant très vite les horizons. Un épais voile de fumée lui volant le paysage. On aurait dit de la neige. Ou peut être des cendres ? Un infini d'un blanc laiteux lui volant jusqu'à ses pieds. Enfin, presque.

Il ne manquait plus que ça, les cieux font en sorte que je ne retrouve pas le chemin de retour.

Pas d'ami désirant venir lui faire la conversation ou de beau jeune homme aux mains audacieuses.
Rien de tout ça mais... des loups gris. Une meute. Un hurlement tel un signal de chasse résonna. Et m*rde ! Fouillant dans sa mémoire l'elfe chercha à ressembler ce qu'elle savait de ces prédateurs... le constat était simple : rien. Un hurlement pas aussi loin que ce qu'elle espérait la réveilla. Courir. Et vite. Courir ou mourir. Parce que ces créatures au pelage poussière avait une cible. Parce que les crocs meurtrier n'aspirait qu'à se plonger dans la gorge de l'elfe. Ces prédateurs dotés de grâce, de force et d'esprit. Pas un arbre à escalader pour se réfugier, pas un obstacle pour les bloquer et pas elle. Rien que la roche nue, traitresse glissante, polie par les âges et le vent ou les herbes d'un jaune maladif. La respiration de Selemba étourdissait ses tympans, lui brûlant à chaque souffle les poumons. Deux sur sa droite, trois derrière et un sur la gauche. Une petite meute certes, mais c'en était déjà trop. Soudain le sol s'ébranla. Bien que dotée d'un certain équilibre, l'elfe qui était en pleine course roula au sol lamentablement, la poussière souillant sa magnifique chevelure et un cailloux lui écorchant joyeusement le bras. Incapable de comprendre ce qu'il se passait, elle ne vit qu'un gueule béante fonce vers elle dans un cris effroyable. Incapable de dégainer ses lames elle ne put que s'abandonner.
Le pouvoir. Une ivresse des plus dangereuse. Qui détourne plus vite l'esprit des hommes que l'alcool. Qui est plus meurtrière que celle de la rage. Qui vous noie dans un élan irréfléchis bercé par ce sentiment de supériorité. C'est de cette ivresse que l'elfe fut envahie alors que le mort se précipitait vers elle. La magie tout en elle affluait, réservoir qui lui semblait infini. Un sourire dément éclaira son visage. Une boule d'arcane se forma dans sa paume. Elle qui jugeait la magie si faible la vit exploser à la face du loup. Sonné ou peut être mort ? Qu'importe. L'esprit se perd dans le pouvoir. Un rire macabre éclata au fond d'elle. Les loups qui étaient à seulement quelques pas du premier hésitèrent subitement. Pas l'elfe. Un second fut cueillit par sa magie et se retrouva dans le même état que le premier. Alors qu'un sourire triomphale étirait déjà ses lèvres dans un rictus affreux cette ivresse la quitta sans crier gare. Les yeux exorbités de Selemba et le pitoyable crépitement d'énergie qui s'instaura dans sa paume ne passa pas inaperçu. Les prédateurs, flairant sa peur, n'hésitèrent pas un instant. L'un d'eux bondit sur l'elfe qui roula à terre avec lui avant de lui offrir une dague qu'elle planta entre ses côtes. Les dents du prédateur s'étaient refermées sur sa ceinture d'armes qui se déchira et resta au sol. Un arbre. Depuis quand était-il là lui ? Peut importe. Au dernier moment, l'Ombre put saisir une branche et faire jouer sa musculature ainsi que son élan pour se balancer et atterrir sur le tronc du végétal.

Génial, maintenant je suis coincée et je n'ai plus rien pour écorcher les chiots...

En effet. Sa ceinture et ses sabres plus loin. Les loups au pied de l'arbre qui s'asseyaient, grognant mais certain qu'avec de la patience, le diner finirait par leur tomber dans la gueule. Sa magie toujours à plat, elle s'installa sur une branche balançant de temps en temps sur les têtes des loups ce qui lui passait sous la main. Certaine qu'elle allait perdre patience ou mourir (d'ennui) avant qu'ils ne partent.


[Libo, tu veux bien me débarrasser des loups en un seul post que l'on avance ? Wink Ensuite direction le centre de l'île. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liborio Amico
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expérience:
53/40  (53/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Sam 22 Jan - 16:17

Liborio était couché sur la plage, gilet ouvert, il avait retiré son t-shirt et remit son par dessus, le soleil tapait sur sa peau. Les yeux fermés, il laissait la légère brise caresser son visage. Ses mains étaient derrière sa tête croisée. Cela faisait bien longtemps qu’il ne c’était plus laissé abandonné comme ça. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait plus décidé de laisser tous ses soucis derrière lui et profite des moments présents. Et cela faisait bien longtemps, qu’il n’avait plus dit Merde à toutes ses grosses têtes d’humains qui croit tout savoir et qui lui dictaient toujours tout. Ses gens le Lucien ne pouvait plus les supporters, ils se prenaient pour dieu et croyaient avoir la science infuse. Combien de fois il aurait bien voulu les encastrer, mais il ne pouvait pas, car ses personnes étaient quasiment hors d’atteinte.

Depuis bien longtemps le Lucien n’avait pas enlevé ses katanas de sur lui. Il les avaient retiré et mis sur le coté contre un arbre, il ne pouvait rien lui arrivé ici. Et puis il contrôlait le feu, donc il n’aurait aucune difficulté à brûler le premier brigand. Après plus de 2 bonnes heures de repos, il décida de se relever. C’était bizarre depuis sa transformation, chaque fois que le soleil se couchait pour commencer à laisser place a la lune. Il dirigeait son regard vers le ciel, comme si une horloge interne lui disait que c’était le moment de savoir si la nuit allait être mouvementé pour lui ou pas, si il allait tué ou pas. Liborio passa sa main dans ses cheveux et esquissa un sourire. Il était toujours assis, ses genoux un peu plie et ramené presque sur lui et une main derrière posé sur le sol. La lune était en croissant se soir. D’un coup quelque chose de pas trop net se passa en tous cas assez étrange pour que le lucien crée un fouet de feu et attrape ses katana pour les ramener vers lui. Une brume épaisse commença à envahir l’île. Le lucien retira son gilet passa son t-shirt à manche courte et à col roulé noir. Puis il remit son gilet positionna ses katanas, Un mis obliquement dans son dos, la garde près de son épaule gauche et l’autre mit horizontalement dans son garde de son coté droit. D’un coup ses yeux rouges s’écarquillèrent. Un séisme suivit d'une explosion se fit sentir.
« Que.., mais ce n’est pas la pleine lune. »

Le lucien tombât à genoux, les mains poser sur le sol, il les serra, elles étaient remplies de sable. Cette sensation il la connaissait, c’était pareil à chaque fois qu’il devait se transformer, sa respiration accélérait, elle était de plus en plus longue et forte. Il sentait la puissance de la magie coulée dans ses veines. Mais d’un coup tout s’arrêta, il relâcha ses mains, sa respiration reprenait un rythme normal. Liborio se releva et souffla expira dans un soupir balayant un peu de fumé au passage. Le cœur de l’île ne semblait pas être atteint par cette étrange brume.
*Bon. Je me suis assez reposé*

Le lucien entama donc sa marche dans l’épaisse forêt, il devait être aux aguets car il ne vois rien à plus de 2 mètre, mais le mercenaire avait plus d’un tour dans son sac, il claqua des doigts et fît apparaître une flamme dans le creux de sa main, gagnant ainsi 2 mètre de vue. Mais d’un coup il dégaina son katana gauche, tenant toujours la flamme dans la main droite. Il venait d’entendre des hurlements de plusieurs loups. Le lucien plaça son masque sur son visage, cachant ainsi ses yeux. Il remonta son col et fonça dans la direction des hurlements. Six loups était en dessous d’un arbre, attend que proies leurs tombent dans la gueule. Liborio établie une rapide évaluation de la situation. Deux paraissaient un peu sonné et un seul saignait. Les trois autres semblait peter la forme. L’assassin referma son poing et pris ses shuriken et lança les 5 en direction des bêtes. Dans l’épaisse brume ce n’était pas évidant de viser. Trois allèrent se planter dans le tronc et deux touchèrent leur cible. Un alla se planter dans la patte d’un loup et l’autre dans l’œil du loup semblait être l’alpha, il était plus gros et son pelage était blanc. Le Lucien sortie de sa planque en rigolant puis il cria
« Coucou ! C’est le loup. »

Les bêtes ne semblèrent pas apprécier le petit jeu de mot du lucien. Il croqua son coup des loups il en avait déjà tue des dizaines, même si cela avait toujours été à contre cœur. Les trois plus amoché restèrent en dessous de l’arbre, puis surveillé leur dîné. Le chef s’avança, accompagné des deux autres bêtes les plus fraîches. Liborio laissa glissé sa main droite lentement vers le bas de son dos, une fois en bas ses doigts se posèrent délicatement un par un sur sa garde de son katana, mais il avait pris son arme de revers (la paume vers le loup). Dans se silence on ne pouvait entre que les grognement des bêtes et la respiration du Lucien. D’un coup le deux loup se jetèrent à tout vitesse sur le Lucien.
*Attend Liborio, attend, attend, maintenant*

Les loups étaient sur le point de sauter leurs muscles de pattes arrière était déjà contractés. Liborio serra sa garde de la main droit et dégaina d’un coup sec, dans un mouvement fluide, son corps tourna aussi vers la gauche sa tête vers le bas, les deux loups passèrent sur ses côtés, la lame du Lucien qui ne pouvait que suivre le mouvement de son corps toucha le dos du loup et le trancha en deux. Maintenant le Lucien était genou droit à terre, et main droite poser sur le sol avec son katana, sa main gauche était lever avec son katana pointé vers le ciel près à frapper, il était Dos tourné au chef de meute. Liborio releva la tête d’un coup, du sang coulait de son katana droit. L’autre loup n’attendit pas et fonça sur le Lucien qui était toujours genou à terre. Derrière son masque le Lucien, esquissa un sourire, il tourna le trancha de sa lame gauche vers le bête et lui trancha la tête net. Celui-ci se releva, et se tourna pour faire face au chef, mais celui-ci n’avait entendu, le mercenaire parti en arrière et chuta laissant tomber ses katana. Il avait la tête du loup entre ses mains, à travers son masque le Lucien pouvait voir la gueule de l’animal claqué pour essayer de lui arracher la tête. Dans un crie de rage, le chauffa ses mains, la température fut tellement grande que la tête du loup explosa sous la chaleur. Se qui surpris et éclaboussa le mercenaire. Le corps de l’apha tomba inerte sur le Lucien. Liborio se dégagea et ramassa les armes de la proie et s’approcha des autres loups qui partirent en courant. La jeune femme descendit de son arbre, Liborio lui tendit ses armes et retira son masque. Percent de son regard rouge sang sombre celui de jeune femme. Puis tout en parlant il passa à coté elle et retira ses Shuriken de l’arbre. Une des bête avait fuit avec l’une de ses étoiles.
« Enchanté, Liborio ! Toi aussi tu la sentie. Hein ? Cette puissance »

Le lucien partie ensuite récupérer ses katana et les remit dans leurs fourreaux. Puis il s’abaissa près du loup et repris son étoile. Puis caressa le pelage de la bête.

« Repose en paix mon frère, on se retrouvera en enfer. »

Liborio retourna près de la jeune femme.

« Bon, le problème semble venir du cœur de l’île, libre à toi de me suivre, mais je te préviens je suis pas doué pour me battre, j’ai eu beaucoup de chance contre eux. »

Liborio afficha un sourire et pris un bâton, l’enflamma et le donna à la jeune femme, puis partie en direction du cœur de l’île ne se souciant pas de savoir si elle le suivrait. Après plusieurs minutes de marche ils arrivèrent enfin au centre de l’île, mais ne semblait pas être les seuls.


Dernière édition par Liborio Amico le Mar 8 Fév - 15:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 24 Jan - 20:31

Tout semblait si calme et surtout si reposant, une sensation que je n’avais pas éprouvé depuis bien des années, beaucoup trop à mon gout, mais ainsi était faite la vie et en particulier la mienne, enfin du moins c’est ce qu’en avait décidé mon destin, car au fond de moi, je pense que j’apprécierais grandement une vie à l’exemple de monsieur tout le monde avec une famille, des amis, un métier respectable, etc. Mon esprit commençait à divaguer et se perdre vers des désirs inaccessibles pour quelqu’un comme de mon espèce, surement une conséquence indirecte liée à mon âge, parmi celles-ci une était plus récurrente que les autres, le désir de fonder un foyer.

Je continuais donc à marcher le long de la plage me laissant guider uniquement par mes jambes laissant ma tête voyageait dans des contrées plus lointaines encore que le sublime horizon qui s’offrait à mes yeux et désireux de profitant pleinement de ce moment j’entrepris d’ôter partiellement mon armure pour sentir la légère bise sur mon corps et le contact du sable encore chaud de la journée sous mes pieds. La mélancolie d’une autre vie laissa place progressivement à un état de symbiose parfaite entre mon corps, l’esprit et le lieu dans lequel je me trouvais, malheureusement le contre coup ne se fit pas longtemps attendre, ce n’était en rien une surprise du fait que mon corps c’était vidé de tout stress et autres contraintes nocives de ce genre et en retour un violent coup de fatigue me tomba sur le bout du nez m’arrachant un bâillement à m’en décrocher la mâchoire. Pour atténuer le plus possible cette fatigue je décidais de mettre à tremper mes pieds au bord de l’eau, d’ailleurs si cela ne tenait qu’à moi je plongerais volontiers tout mon corps dans cet océan pour me ressourcer une bonne fois pour toutes, mais il était déjà bien tard et je n’avais pas la motivation de faire du nudisme improviser pour faire trempette.

Soudainement une impression des plus étrange s’empara de moi, cette dernière n’annonçait rien de bon pour la suite des événements et le sol ne tarda pas à trembler violemment à m’en faire perdre l’équilibre comme si la terre allait s’ouvrir en deux juste sous mes pieds et l’ultime secousse eut raison de moi en me faisant chavirer la tête la première dans l’eau, heureusement pour moi que j’avais enlevé en grande parti mon armure sinon j’aurais très bien pu finir mes jours ici noyer dans cinquante centimètres d’eau, une mort des plus stupides possibles. Au moment où je sortais la tête de l’eau une puissante déflagration se fit entendre derrière moi provoquant une étrange onde de choc que je ne pouvais en aucun cas décrire avec précision, mais une chose était sûre tout cela n’avait rien de naturel. Me remettant avec difficultés de ce qui venait de se passer je sentais comme un changement à l’intérieur de mon corps, une sensation que je n’avais alors jamais ressentie jusqu'à maintenant et qui était surement liée à cet incident.

Sans pour avoir levé le mystère sur les modifications subit par mon corps, je décidais de partir en direction de la source qui semblait se situer en plein cœur de la forêt, ne sachant absolument pas à quoi m’attendre je décidais tout de même de m’équiper au cas où un danger pointerait le bout de son nez, mais au vu de la puissance dégageait il y’a quelques minutes je doutais fort qu’une simple épée viendrait à bout de ce pouvoir.

La progression était rendue difficile par la végétation dense et le terrain escarpé en aucun cas fait pour un homme en armure comme moi, toutefois je parvenais lentement mais surement à m’enfoncer au plus profond de celle-ci en pensant que j’étais seul, mais d’un coup une vive lumière illumina le bois sur ma droite, attirant de ce fait toute mon attention.

« Mais qu’est ce que c’est ce bordel ?! »


Une fois de plus un grand mystère pour moi qui n’annonçait pas forcement de bonne chose, mais je décidais avec toutes les précautions possibles de me dirigeais vers cette dernière qui pourrait peut-être m’apprendre un peu plus sur ce qui venait de se dérouler en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Yuan Eleazar
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 29
Localisation : en train de roder

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
53/40  (53/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 24 Jan - 21:01


Le soleil n’allait pas tarder à se coucher sur la mer sanguinolente d’Umbra… pourquoi était-elle de cette couleur d’ailleurs ? Yuan réalisa subitement qu’il n’en savait absolument rien… Etait-ce lié à une espèce minérale dissoute en son sein ou plutôt à un végétal qui y proliférait ? Il hocha la tête négativement en se rendant compte à quel point il était stupide de se poser ce genre de question à l’heure actuelle et il donna un grand coup de pied dans le sable sombre qui composait le tronçon de plage où il se trouvait non loin de l’endroit où il avait dissimulé et attaché son embarcation de fortune. La vraie question était plutôt qu’est ce qu’il lui avait prit de venir ici… Il avait eu subitement l’envie d’explorer cette zone isolée mais il le regrettait déjà alors qu’une faible brise venait jouer dans ses longues mèches bleues qui battaient le long de sa joue et rapidement lassé d’être ennuyé à cause de cela il sortit de sa poche de quoi les attacher sur sa nuque. Yuan regarda les derniers rayons rouges disparaitre sur l’océan et réalisa alors qu’il n’entendait quasiment pas les oiseaux pourtant courants en temps normal au bord des point d’eau. Ce calme de mort lui procurait quelques frissons dans le dos et il port machinalement sa main à la hampe de sa fidèle hallebarde fixée dans son dos : puisqu’il était là autant faire ce qu’il avait prévu. De plus il serait fortement imprudent de sa part de reprendre la mer de nuit…

Yuan retourna en direction de son embarcation pour y prendre une petite collation et éventuellement y faire un peu de feu mais alors qu’il fouillait dans ses affaires à la recherche de viande séchée et de pain la brume commença à monter de la mer…une brume qui s’insinuait partout et froide. Le demi-elfe n’avait aucune envie de rester là dans le froid et décida d’essayer de s’enfoncer vers le centre de l’île…il n’y aurait probablement pas de brume à l’intérieur des terres. Il commença à marcher le long de la plage pour contourner la petite barre rocheuse qui lui bloquait le chemin vers le centre des terre et alors qu’il mâchonnait cette viande à la consistance de la semelle il réalisa qu’il ne voyait guère où il mettait les pieds. Il manqua même de tomber en buttant sur un roc détaché de la paroi par l’érosion naturelle sans aucun doute et il espérait qu’aucune menace ne se tapissait dans cette purée de pois.

Il aurait pu allumer une torche pour y voir un peu mieux mais il trouvait que cela n’était pas une bonne idée car ce faisant il révélerait sa présence à toute présence hostile. Au lieu de ça il mit à contribution son héritage elfique pour se déplacer le plus silencieusement possible. Finalement alors qu’il trouvait enfin une trouée dans l’espèce de petite falaise qui allait lui permettre de rentrer vers le centre de l’île un séisme le déstabilisa et il tomba dans le sable alors que la secousse gagnait en intensité avant de disparaitre. Alors qu’il était encore au sol une violente déflagration se fit entendre…comme une grosse explosion et il se demanda ce qui avait bien pu se passer là-bas. Il se releva lentement en chassant le sable collé à ses habits avec sa main tout en réalisant qu’il n’allait peut-être pas tant s’ennuyer que ça cette nuit. La première explication qui vint à l’esprit de Yuan fut la chute d’une étoile filante comme cela pouvait arriver parfois sur les trois mondes.

Mais une ultime manifestation hors du commun vint briser sa théorie…il sentit lentement la magie qui coulait dans son sang même s’il ne savait guère l’exploiter pour le moment refluer et le quitter l’affaiblissant lentement. Il se passait des choses pour le moins curieuses… Soudain la magie afflua à nouveau soulageant un bref instant Yuan qui ne tarda pas à comprendre qu’il recevait trop de magie et au fur et à mesure que celle-ci s’accumulait en lui la nausée montait rapidement. Il tenta bien de résister mais il se retrouva rapidement à genou en train de rendre son maigre repas tant il se sentait mal. Et une fois de plus lentement la magie le quitta ce qui lui permit de faires les quelques mètres le séparant de l’eau. Il s’aspergea la nuque et plongea même la figure dans les flots rouges pour se soulager… Il resta là de longues minutes de façon à supporter au mieux ces variations de flux magique et au loin le cri d’une meute de loups se faisait entendre mais cela ne l’inquiétait vraiment pas pour le moment.

Une fois remis il quitta une bonne fois pour toute cette plage et s’enfonça vers le centre des terres pour tirer au clair cette mystérieuse affaire. Il marchait toujours dans la brume pour le moment et ses pieds foulaient l’herbe jaunie qui couvrait une partie de cette île curieuse et unique… Il ne croisa pas un chat pendant de longues minutes et alors qu’il approchait du centre de l’île il répara une vieille arche de pierre tenant encore debout sans que le reste de la construction ne soit encore là. A côté d’elle poussait un arbre et comme il lui avait semblé entendre des bruits un peu plus loin portés par le froid et l’humidité ambiante il grimpa souplement le long des branches de l’arbre avant de se lancer sur l’arche qui soutint miraculeusement son poids. Ainsi posé il verrait d’éventuels ennemis ou alliés de fortune arriver plus facilement… Il promena son regard autour de lui mais pour le moment il ne voyait toujours rien…ni être vivant ni explication à ce qui s’était produit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trygan Petanos
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 19
Localisation : Ici, non enfaite là ou ici, pourquoi pas là ?

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expérience:
25/40  (25/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Ven 28 Jan - 22:49

Les douces brises du de la mer effleurait le doux visage de Trygan , devant lui se tenait un merveilleux spectacle, un spectaculaire coucher de soleil s'étendait devant Trygan. L'odeur du sable et de l'eau sablé émerveillait les sens de Trygan. C'était une scène extraordinaire, un tableau sensationnel qu'on ne voit rarement dans sa vie. Mais ce spectacle ne fut pas éternel, de la brume commença à envahir toute l'île, Trygan ne pouvait pas voir où il mettait ses pied. Puis il y a eu une petites secousse qui secoua toutes l'île, mais ce ne fut pas cela le plus important, le plus impressionnant fut là transformation soudaine de Trygan, il commença à grandir, ses oreilles grandissait, sa bouche, ses yeux aussi. Son nez s'allongeait et ses bras, ses mains, ses jambes, ses pieds et son torse enflait et gonflait. Ce qui fut très étonnant aussi, c'est que ses habits augmentait de taille avec Trygan, ce n'est pas quelque chose que l'on voit tout les jours. Mais Trygan avait encore une chose à vérifier, il tâtait ses fesses et s'apperçut avec honte que le couche était toujours là.

"Ah elle est toujours là celle là ! Mais je suis grand, je suis grand !!" Hurla alors Trygan.

Trygan enlevât la couche rapidement et entama une étrange et longue danse de la joie, il dansait tellement que la terre semblât trembler de nouveau, mais ce n'était pas la faute du grand Trygan, ce fut le sol qui trembler lui même mais Trygan ne s'en aperçut pas toute suite, il ne s'en aperçut même pas. Malgré la joie, ce qui fut brièvement interrompue car le grand Trygan commença à dégueuler tout ce qu'ils avaient été mangés pendant la journée, donc du lait, du jambon, du riz et des pâtes.

"Heureusement que je n'ai pas mangé de la nourriture elfes." plaisantât Trygan tout seul à hautes voix.

Malheureusement, les armes, elle ne grandirent pas et restèrent à l'état de couteau, mais bon Trygan était pour le lancer de couteau. Et il avait en avoir besoin, car trois aigles royaux qui semblait affamé foncirent sur lui, le bec très pointu. Trygan réussi à en évité deux sans problêmes mais pour le troisieme réussi a lui planter son bec dans la jambe. Un cri de douleurs s'échappa de la bouche de Trygan. Décidé à enlever cette oiseau de malheur, il le pris à deux main et tira de toutes ses forces. Et en le retirant, un autre cri de douleur s'aracha de la gorge du grand Trygan, l'oiseau s'envola et puis décida de repasser à l'attaque. Trygan eut juste le temps de décocher uns de ses couteaux et d'arriver à lui tranché ce qui resemblait à une gorge avant que l'oiseau ne lui replante son bec dans la gorge. Avec un autre de ses couteaux, Trygan réussi à l'abattre mais le dernier fut plus difficile à atteindre, il esquivait telle un hamster que Trygan devait viser à cinq cents mètres. Mais malheur ! Trygan n'avait plus de couteaux, tout c'est couteaux se trouvait environ à vingt mètres de lui, c'était presque fichu pour Trygan, mais il ne voulait pas renoncer à la vie. Donc en dernier effort, Trygan rampat difficilement vers l'un de ses couteau les plus proches. L'ancien arcobaleno se voyait labouré le dos par les griffes accéré de l'aigle qui semblait bien s'amuser à jouer avec sa nouvelle proie. Mais Trygan avançait dangereusement vers son couteau et l'aigle semblait le comprendre, puis à un mètre de son couteau le prédateur compris qu'il n'avait plus le choix, il devait arreter de jouer et achever sa proie.

*Allez Trygan, nous y sommes presque, allez presque !*se motiva mentalement Trygan.

L'aigle plongea en piqué vers Trygan, qui réussi juste à attraper son couteau et à le planter dans le cœur de la bête. Trygan se retourna sur le dos et souffla de bonheur, il était sauf mais il avait toujours un trou dans la jambe qui le vidait de plus en plus de son sang, alors Trygan sortit un énorme tissu et s'en servit comme pansement pour soigner la blessure. Le grand homme pris un bâton et s'en servit pour aller chercher ses couteaux et partir vers un endroit, au hasard, pour demander de l'aide. Va-t-il en trouver ? Mais le plus important, c'est qu'il souffrait mais il était grand !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 31 Jan - 16:53

Il n'y a pas a dire, il n'y a pas plus beau paysage qu'un soleil qui se couche sur l'horizon, Le géant casqué n'arrivait pas à expliquer, mais il trouvait que c'était reposant. Tout autour, c'était calme, personne à l'horizon, pourtant, il gardait toujours son casque de bois et ses vêtements épais pour cacher son corps, mais ce n'était qu'un infime détail. Il est à genoux, la fente noir sur le bois semblait observer le soleil, qui se couchait lentement, cela annonçait également que la nuit allait arrivé, c'était indéniable, mais il ne redoutait pas vraiment les ténèbres, même s'il pouvait y avoir toute sorte de créatures, mais les deux pairs de griffe accroché en permanence à ses deux poignets prouvait qu'il pouvait se battre.Cela avait été rapide, cela l'avait même surpris, la sensation de voir quelque chose arriver, mais elle arrive trop vite et on ne peut rien y faire, voila ce qu'avait ressentit Koira lorsque la brume s'était levé.Il s'était levé pour voir autour de lui, et malgré qu'il frôle les trois mètre de haut, il ne voyait presque rien et ce n'était certainement pas à cause de son équipement, il avait trop l'habitude de porter pour dire une chose pareille. Le phénomène était-il naturel ? C'est possible, mais le géant casqué penchait aussi pour qu'une créature provoque des changements d'environnements ou alors, c'était tout autre chose mais il lui manquait probablement un peu d'expérience pour savoir. En tout cas, cela l'intriguait.

Le sol se met à trembler, comme si la terre était en colère, déjà qu'il ne voyait rien, il eut peine à rester debout et eut probablement beaucoup de chance qu'aucun obstacle viennent percuter ses "pieds". Si ce n'était qu'un séisme, cela pouvait aller, mais suivi d'un énorme bruit qui ne provenait pas des entrailles de la terre, Koira eut du mal à croire que ce n'était que des coïncidences, surtout si peu après, sa magie réagissait bizarrement. Il n'avait jamais ressentit ça avant tantôt il sentait qu'il pouvait soulever des montagnes, l'instant d'après il se sentait faible, comme s'il était agonisant.Heureusement, cela se calma progressivement, les changements trop rapide avait rendu le géant casqué un peu confus, mais rapidement, il se leva et regarda dans la direction du bruit, tout ses sens canins en alerte. Une réaction tout à fait normal, il voulait voir ce qui lui était arriver, le seul indice qu'il avait, c'était l'explosion. Maigre indice mais s'était le seul et il n'avait pas trop le choix, de plus, il ne voulait pas encore subir le curieux phénomène sans comprendre. D'un pas décidé mais assez rapide, il se dirigea vers la destination qu'il avait pris il n'y a même pas une seconde.

Revenir en haut Aller en bas
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Ven 4 Fév - 13:56

    Au centre de l'île, là où il n'y a plus de brume du tout, se trouve une étendue de terre lézardée sur toute sa surface d'un genre de lave bordeaux. Cette surface, faisant environ cinquante mètres de diamètre, accueille un genre de mausolée carré de plus de trente mètres de haut et vingt de profondeur, la pierre teinté légèrement en rouge possède trois lignes d'un rouge vif agissant comme des fluides collés aux murs. Au sommet du mausolée se dresse une symbole en métal rouge dont la signification est perdue aujourd'hui. L'ensemble aux airs vétustes semble être sorti de terre, à en juger par la disposition du terrain proche du bâtiment. Tout autour de lui, virevoltaient lentement et de manière gracile des genres de lucioles rouges feu qui, lorsqu'elles se posaient, brûlaient l'écorce, les pierres et la terre. Rien dans cette scène ne dérangeait le calme et le silence le plus total.

    C'est alors que, sur les côtés de la porte d'entrée, en bois noble rouge et mesurant près de sept mètres de haut pour six de large, deux statues de pierre rougeâtre de plus de trois mètres de haut se mettent à s'animer. L'une représente un homme d'âge mûr avec un collier de barbe de trois centimètres de long, l'air renfrogné, les cheveux assez courts et un gros nez dont l'arrête forme un angle. Il revêt une armure assez banale et pleine de zone ouvertes sur la "peau." L'autre statue représente une femme plus jeune, le cheveux très longs, le visage assez marqué au niveau des maxillaires, possédant une musculature tangible mais discrète et comme vêtements, elle revêt des habits assez anciens, pas très nobles, mais couvrant bien son corps.

    Les deux statues se regardent, se saluent par une légère courbette et scrutent les alentours. L'homme saisit une hache double en acier à sa droite, tandis que la femme décroche une fourche et une faucille du mur à sa gauche. Repérant six personnes grâce à leurs pouvoirs, deux qui se suivaient, un qui les rejoignait avec méfiance, un qui s'était posé plus loin pour observer les alentours, un qui se dirigeait vers un des flancs du Mausolée et un dernier, beaucoup plus loin, qui semblait chercher quelque chose, les deux statues se mirent à parler à qui voulait bien l'entendre :

    - Bonsoir, et bienvenue.

    - Si vous voulez entrer, il va falloir répondre à une énigme ! Continua la statue de l'homme.

    - Je dirai même que vous aurez à répondre à deux énigmes. Embraya la statue de la femme.

    - Quoi ? Mais on avait dit une !

    - Ah bon ? Je ne m'en souviens plus, depuis le temps... Et puis tes énigmes sont trop faciles !

    - Comment ça, trop faciles ? Elles sont bien, mes énigmes ! Ce sont les tiennes qui sont trop compliquées !

    - Mais non, les miennes font réfléchir un temps soit peu ! Les tiennes, on les trouve trop rapidement.

    - On verra ça. Vous six, là, approchez un peu et tentez de résoudre nos énigmes !

    - Enfin, vous n'êtes pas obligés... Sauf si vous voulez entrer.

    - Il faudrait bien qu'ils entrent, s'ils veulent avoir réponse à leurs questions ! Parce que nous, nous ne sommes pas habilités à y répondre !

    - C'est vrai, mais bon... Vas-y, commence ton énigme, j'enchaine avec la mienne.

    - Très bien ! Alors, les gens... Qu'est-ce qui est petit... et marron ?

    - Peuh ! Trop facile ! Répondez plutôt à celle-là : "Si on m'approche, je tue. Cependant, sans moi, tu n'existerais pas. Qui suis-je ?"

    - Punaise, mais elle est archi-dure, celle-là ! Comment veux-tu qu'ils trouvent ?

    - Fais marcher ton cerveau, un coup de temps en temps, c'est facile !

    - Ouais, bon... Allez-y, répondez, et on vous laissera passer !

    Les deux statues se figèrent alors sur leur position, comme si elles n'étaient plus dotées de vie, cependant, en bougeant, on pouvait se rendre compte qu'elles regardaient les aventuriers. Ceux-ci pouvaient se rendre compte que la grande majorité de leur magie était partie. Les lucioles volaient toujours dans les environs et le silence revint alors sur le lieu, il ne fallait plus maintenant qu'une bonne réponse d'un des membres du groupe pour qu'ils puissent tous passer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Dim 6 Fév - 21:23

L'elfe continuait à défier le regard lupin aux reflets gourmands quand un même instinct força chasseurs et proie à tourner la tête dans une même direction. Tous étaient aux aguets sans vraiment comprendre quelle était cette chose. Un fait était certain pour Selemba : cette chose avait une capacité offensive. Une silhouette humaine (ou humanoïde) se profila dans la brume. La voix grave et légèrement moqueuse était clairement masculine. L'homme s'en prit aux loups et devint vite le centre d'attention. Avec nonchalance et souplesse l'elfe fit mine de descendre de sa branche mais un grondement lui signala que toutes les troupes n'avaient pas déserté.

# Génial, j'avais justement besoin d'un héros prince-charmant pour sublimer mon humiliation et en rajouter à la situation. Qu'est-ce que tu as le clebs ?#

Alors que l'homme se battait avec les loups, la jeune femme chercha ses armes du regard. Trop loin, alors que ces sales bestioles la surveillaient quand même du regard. Soudain le dernier loup s'enfuit un gémissant. Désinvolte, l'elfe sauta de son perchoir, pour de bon cette fois, et analysa l'inconnu. Il avait un regard rouge sang, lui même scrutant l'elfe.

« Enchanté, Liborio ! Toi aussi tu la sentie. Hein ? Cette puissance
- Selemba. Et oui, moi aussi je l'ai sentit. Elle m'a désertée au plus mauvais moment.»

Tout deux récupérèrent leurs armes. Quand la ceinture de dagues retrouva sa place initiale la jeune femme se sentie bien plus rassurée et cessa de surveiller l'inconnu du regard. Ses sabres recourbés prirent place dans son dos. Il ne lui manquait qu'un seul petit poignard, probablement introuvable parmi les herbes hautes ou la fourrure d'un des prédateurs. Étrange énergumène, il sembla s'adresser au loup comme a un vieux frère mort au combat.

« Bon, le problème semble venir du cœur de l’île, libre à toi de me suivre, mais je te préviens je suis pas doué pour me battre, j’ai eu beaucoup de chance contre eux.
-Je ne te suis pas, je marche dans la même direction. Et généralement je me débrouille tant que j'ai mes armes »

Malgré ses propos plus qu'exacerbes son ton était rieur et un sourire à la fois charmeur et charmant étirait ses lèvres. Quoique la précision ne pouvait pas faire de mal. Elle ne suivait pas ce Liborio comme une jouvencelle refusant de lâcher sa seule protection mais elle empruntait le même chemin qu'un inconnu de passage. Et puisqu'ils ignoraient où ils allaient, c'était bien plus sûr. Face à l'inconnu, nulle sécurité n'est superflue. Le duo marchait depuis un moment dans un silence introublé quand Selemba se décida enfin à ouvrir la bouche.

" Au fait, merci pour tout à l'heure.''

Elle avait sa fierté mais elle se rendait compte qu'elle devait bien plus que des remerciements à cet homme. D'une certaine façon elle ne pouvait s'empêcher de se juger redevable. Le brouillard semblait se décimant, ne parsèment l'horizon plus que de quelques rubans cotonneux s'effilochant doucement. Le sol était lézardé donnant l'impression saisissante que les divinité l'avait labouré de leur serres venimeuses. Puis la brume disparut complètement laissant place à un mausolée gigantesque. L'elfe laissa son regard ébahit glisser sur les colonnes et les mur. Mais comment un tel bâtiment avait-il pu atterrir ici ? Avant qu'elle ai pu comprendre ce qu'il se passait les deux statues qui gardaient l'entrée. La demoiselle ne répondit pas à leur salut, trop stupéfaite pour dire quoi que ce soit. Des choses étranges bousculaient ses convictions ces derniers temps. Des énigmes ? L'elfe les écouta mais les réponses ne lui sautant pas à l'esprit elle fronça les sourcils d'agacement. D'autres personnes s'approchèrent, un groupe décousu et ignorant complètement qui sont les autres. Enfin presque... Au moment ou la magie mourut quasiment, un jeune homme blond devint un enfant comme si toute sa chaire avait fondue. D'adulte, ma foie charmant il devint un gamin haut comme trois pommes.

Trygan ?!

La jeune femme se précipita vers le bébé qui saignait légèrement. De vilaines plaie. De son sac elle sortit une bouteille l'alcool et averti le gosse.

Mord ce tissu, ça va piquer et pas qu'un peu.

Sans laisser à ce petit corps d'enfant le temps de riposter elle versa le liquide désinfectant sur la plaie. La couche de saleté et de sang qui commençait à coaguler enlevée, le sang se remit à couler. Jurant, Selemba se saisit de son haut et en découpa une bande. Chouette, fabriquons-nous une tenue ventre-à-l'air alors que l'on est entourée d'hommes ! La jeune femme appliqua la bande sur la plaie pour la comprimer tout en cherchant une aiguille et du fil. Les saignements stoppés, il ne lui resta plus qu'à joindre les deux bouts de la plus grosse coupure et à coudre. Les autres furent seulement désinfectées, inutile de tout recoudre et de toute manière il vallait mieux qu'il ne tombe pas dans les pommes sous la douleur.

On a un homme d'esprit dans le groupe ou je vais aussi devoir me torturer les cellules grises ? Parce que je préfère faire demi-tour que d'approcher le moindre orteil de granit de ces statues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liborio Amico
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expérience:
53/40  (53/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Mar 8 Fév - 16:30

" Au fait, merci pour tout à l'heure.''

Liborio tourna sa tête vers la jeune femme étonné. Il lui sourit et laissa échapper un petit rire étouffé, sans pour autant arrêter sa marche.
« Comme je te l’ai dis, j’ai eu beaucoup de chance. Je ne sais pas se qui se trouve là-bas mais ne compte pas trop sur moi. »

S’occupé de soi était déjà assez dure mais si en plus il fallait qu’il fassent attention à la demoiselle, il ne s’en sortirait pas. Alors que le Lucien fixait les personnes qui arrivaient. Il entendue la femme dire un nom qui ne lui était pas inconnue.
*Trygan*

Le mercenaire penchât la tête sur le coté pour confirmer sa crainte.
*Et merde, il ne manquait plus que ça*

Sel’ soignait le petit homme, elle le connaissait donc aussi. Cela allait poser un fameux problème, il fallait qu’il parle à trygan pour lui expliquer certaine chose capitale pour leur survie. Liborio devait attendre qu’elle finisse ses soins, mais un événement spécial se produisit, les deux statues qui semblaient garder l’entrée se mirent à bouger. Le Lucien n’écouta qu’as moitié, se qu’elles racontaient trop perdue dans ses pensées. Il avait juste gardé les informations capitales.

*Mais c’est quoi se bordel*

D’un coup la main du mercenaire se mit à tremblait, il due s’assoire quelques secondes il semblait que sa magie l’abandonnait. Tous cela devenait de plus en plus étrange, Tantôt il était sur le point de se transformer et maintenant il n’était même plus capable d’utiliser sa vision thermique. Une fois bien remit il se releva et décida d’aller parler aux autres personnes présente. Comme à son habitude il allait faire le simplet pour ne pas trop se faire remarquer. Il se dirigea donc vers le petit groupe et fit un mini croche pied, s’étalant de tout son long. Puis se relevant avec son air le plus abruti sourire sur les lèvres et main derrière la tête.
« Bonjour à vous tous, je me présente euh Liborio. Vous savez se qu’il se passe ? Il à quelqu’un de blessé là-bas je vais aller voir si il à besoin de quelques choses. Je vous laisse chercher les réponses des énigmes. Elles sont trop dures pour moi. Mais s’il vous plait attendez nous parce que cette endroit me fait peur. Hé hé »

Tournant les talons à ses interlocuteurs, Liborio se dirigeait maintenant vers son frère d’arme. Sel avait finie de le soigner, Le Lucien se mit à rire, la jeune femme avait le ventre à l’air maintenant. Il allait dans sa poche et sortie des bandages.

« Fallait me demander à la place de sacrifié ton t-shirt autour d’autant hommes ! Tu permet que je m’entretienne avec mon ami quelques secondes ?»

Il passa devant la jeune femme et se mis au niveau de trygan, Liborio avait reprit son airs sérieux.
« Ecoute moi bien ! On ne connaît personne ici. Donc pas la peine de se faire trop remarquer, j’ai déjà sauvé la vie de ton ami et je le regrette déjà. Si tu veux survivre, il faut mieux qu’on nous prennes pour des crétins et surtout ne parle pas de notre guilde. On ne sait pas si l’un d’entre eux fait parti de la Confrérie ou de l’Ordre. Ok ? Je resterais en retrait par rapport au groupe, je pourrais ainsi protéger tes arrières. Tien prend se ceci et invente se que tu veux à Selemba sur le fait qu’on se connaissent»

Liborio sortit ses 4 étoiles et les donna à Trygan. Puis il se releva et alla près de Sel’.

« Tien, je peux te prêter mon gilet si tu veux, je n’ai plus besoin, il faut beaucoup trop chaud ici »

Le mercenaire retira son gilet noir pour se mettre un singlet noir collant qui remonte jusqu’as son cou. Enfaîte Il se sentait beaucoup mieux pour se battre.
« Bon je croit qu’il est temps d’y aller »

Après quelques temps de réflexion, toutes les réponses avaient été données et les statues se figèrent à nouveau laissant comme promis passé le petit groupe. Liborio laissa entrée tout le monde avant lui et fermait maintenant la marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuan Eleazar
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 29
Localisation : en train de roder

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
53/40  (53/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Sam 12 Fév - 18:55

La brume finit par se dissiper et Yuan put enfin voir tout ce qui l’entourait avec une extrême précision. La première chose qui lui sauta aux yeux fut l’imposante construction de pierre carrée qui se tenait bien droite en plein milieu d’une zone craquelée et visiblement stérile : une drôle d’atmosphère semblait émaner de ce bâtiment et un frisson glacé lui parcourut brièvement le dos… Un étrange symbole trônait au sommet alors que des espèces de lucioles d’énergie tournaient lentement carbonisant tout ce qu’elles touchaient au fil de leurs oscillations. La couleur dominante se retrouvant un peu partout était le rouge mai le demi-elfe fut distrait de son examen de la structure par des voix beaucoup plus proches que la première fois qu’il les avait entendu…de plus il n’avait entendu que deux personnes au départ mais il semblait y en avoir d’autre et un bref regard à l’opposé du bâtiment lui permet d’apercevoir un petit groupe hétéroclite et visiblement totalement improvisé aux vues de leur attitude distante pour la plupart.

Peut-être en savaient-ils plus que lui ? Dans tous les cas ils ne semblaient pas tellement dangereux à ses yeux c’est pourquoi il sauta lestement de son perchoir de pierre avant d’atterrir dans l’herbe jaunâtre puis se hâter de se rapprocher du petit groupe. Lorsqu’il faut assez prêt il remarqua que la seule femme du groupe : une elfe en l’occurrence à en juger par sa prestance, était occupée à soigner une personne de très petite taille pour le moment. Un homme accompagnait aussi l’elfe et alla même parler au nabot une fois qu’il fut soigné. Yuan arqua un peu les sourcils en trouvant tout ce remue ménage quelque peu étrange comme si tout ces gens avaient des choses à cacher… En attendant aucun d’entre eux ne semblait vraiment intéressé par les deux statues de pierre qui avaient pris vie pour se placer en défense devant le mausolée d’où provenait la perturbation magique.

Non seulement celles-ci étaient vivantes mais en plus elles étaient dotées d’une intelligence suffisante pour parler et leur soumettre des énigmes… Yuan trouvait cela risible et se disait que celui qui avait crée ce mausolée ne devait pas avoir grand-chose d’autre à faire. Le dernier membre du groupe dont le visage n’était pas visible à cause de son casque semblait lui aussi très intéressé par les deux statues. Il aurait bien aimé en savoir plus sur ce mystérieux individu mais chaque chose en son temps… Il commença à réfléchir aux deux énigmes posées par les gardiens intemporels et immuables du tombeau tout en passant machinalement sa main dans ses cheveux s’étant décidé à ignorer les tractations qui se déroulaient entre les trois autres comparses…

La première des deux énigmes lui échappait complètement malgré le fait que la seconde statue se soit plaint de sa simplicité… Il tenta alors sa chance pour ce qu’il savait :

- Vous avez dit : "Si on m'approche, je tue. Cependant, sans moi, tu n'existerais pas. Qui suis-je ?" or il n’y a qu’une chose qui me fait penser à cela. Il s’agit du Soleil…à la fois inaccessible et monstrueux par sa force mais aussi indissociable de la vie grâce à sa lumière et à sa chaleur…

Il tourna alors la tête vers les autres en attendant la réponse de la statue et les héla :

- Oh les branquignoles…je veux bien que vous régliez vos petites affaires entre vous mais j’aimerais bien entrer alors si quelqu’un à la réponse qu’il se bouge un peu…

Ce n’est pas avec ce genre de paroles qu’il allait se faire apprécier par ses compagnons de fortune mais il n’en avait cure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trygan Petanos
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 19
Localisation : Ici, non enfaite là ou ici, pourquoi pas là ?

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expérience:
25/40  (25/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 14 Fév - 10:38

*J'ai mal, ça me fais souffrir cette put*** de blessure dans ma jambe ... ces conn*** d'oiseaux ne m'ont pas raté ...*

C'était le genre de pensées qui hantaient le cerveau de Trygan. Il aurait aimé avoir des pensées avec moins de jurons dans sa tête mais c'était impossible pour l'instant, la douleur le faisait trop souffrir. Oui car en effet cas maudits aigles lui avait infligés a sa jambe droite un énorme trou béant. La douleur était a peu près ... très insurportable, mais bizarrement, très bizarrement Trygan était un peu heureux car il se trauvait grand, car en effet, un malédiction s'était abattu sur lui, cette malédiction consistait a la faire rester enfants pour toujours. Mais un phénomène étrange s'était produit, la magie avait disparut et la malédiction avait elle aussi disparut. Mais la réalité et surtout la douleur remit les pensées de Trygan dans la réalité. Devant lui se tenait une mausolée avec plusieurs personne devant lui. Trygan avança difficilement vers ces personnes devant lui pour leur demander leur aide. En se rapprochant de plus en plus Trygan reconnut deux personnes, Liborio et Selemba. Il avait connu Selemba dans un petit village qui avait été attaqué par des brigands et avait connu Liborio a la réunion des gardiens des mondes. il s'écroula devant ces deux personnes et se retransforme en petit bébé. Selemba le reconnut tout de suite, elle s'écria :

"Trygan ?!"

Elle se précipita vers Trygan et de son sac elle sortit une bouteille l'alcool et averti le gosse:

"Mord ce tissu, ça va piquer et pas qu'un peu."

Liborio sembla aussi préocupé, mais pour autre chose. Après le pansement effectué Liborio commença a rire car sel venait de sacrifier un bout de son t-shirt. Puis il demanda a Selemba de bien vouloir partir car il voulait un peu parler a Trygan:

« Ecoute moi bien ! On ne connaît personne ici. Donc pas la peine de se faire trop remarquer, j’ai déjà sauvé la vie de ton ami et je le regrette déjà. Si tu veux survivre, il faut mieux qu’on nous prennes pour des crétins et surtout ne parle pas de notre guilde. On ne sait pas si l’un d’entre eux fait parti de la Confrérie ou de l’Ordre. Ok ? Je resterais en retrait par rapport au groupe, je pourrais ainsi protéger tes arrières. Tien prend se ceci et invente se que tu veux à Selemba sur le fait qu’on se connaissent»

"Ne t'inquiete pas, je ne dirai rien, je serai muet comme une tombe" repondit finalement Trygan.

Puis vint un elfe, son nom était Yuan. Mais le regard de Trygan se regarda plus vers la mausolé. Deux statues commancèrent a parler et posèrent deux questions. Yuan l'elfe repondit a la deuxieme en repondant que c'était le soleil comme réponse. Pour la premiere c'était la plus facile. Trygan décida alors de répondre:

"La réponse a cette question est Marron"

Trygan ne savait pas si c'était bon mais il attendit et suivit le groupe.

[hrp: désolé j'avais pas beaucoups d'inspi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Mer 23 Fév - 22:18

    Pendant leur gentille querelle et pendant l'énonciation des énigmes, les deux statues avaient eu l'impression qu'elles étaient... Ignorées. Ce n'était pas plaisant, mais elles ne pouvaient rien y faire. Heureusement qu'un homme, certes ayant peu de tact, vint répondre à la deuxième énigme, qui n'était pas forcément la plus compliquée des deux, mais cela ressortait de la subjectivité des statues. Le petit bonhomme qui était adulte en venant répondit à la première énigme, donnant le droit à tout le groupe de passer. Cependant, deux personnes se désistèrent, repartant d'où elles venaient. La statue de l'homme prit alors la parole :

    - Et bien, vous avez correctement répondu à ces énigmes, nous vous laissons donc passer.

    - Sans doute cette méthode doit-elle vous laisser dubitatifs vu le temps qui s'est écoulé, mais ces énigmes servaient à voir si le groupe qui essayait d'entrer avait un minimum d'intelligence.

    - Je suppose que maintenant, répondre à ces énigmes fait partie de l'éducation...

    - Passez, je vous prie.

    Sur ces paroles, les statues remontèrent sur leur piédestal et se figèrent après avoir replacé leurs armes sur leur support. On pouvait les prendre, mais leur taille et leur poids ne rendraient pas leur utilisation aisée. Le groupe, composé de quatre personnes actuellement, pénétra à l'intérieur du Mausolée.

    L'intérieur est fidèle à l'extérieur. Les trois bandes rouges se répètent à l'intérieur. Sur les murs étaient gravés des semi-reliefs représentant une créature munie d'ailes et d'une lance, au visage ressemblant à celui d'un humain sans nez et sans yeux, accompagné en face de deux personnes. Le sol est constitué de dalles dont les jointures sont en liquide rougeoyant mais inoffensif. Au fond, il y avait une sorte de tombeau avec le même personnage que sur les semi-réliefs. Une fois que l'un des membres du groupe atteint le milieu du mausolée, le tombeau tremble un peu, faisant tomber la poussière qui était dessus puis s'ouvre tout seul, la dalle avec le personnage se posant le long du reste du tombeau.

    Du tombeau sort quelques araignées de petite taille puis un nouveau tremblement de tombeau se fait sentir. En regardant dedans, on peu voir que le cercueil de pierre n'a pas de fond et que, dix mètres plus bas, il y a de l'eau. Il fallait bien sûr se laisser tomber dedans pour la suite de l'aventure, à moins que quelqu'un ne pense à prendre l'échelle accrochée sur un des murs, munie d'un système pour la suspendre au tombeau et pouvoir descendre sur une plate-forme prévue à cet effet.

    Néanmoins, une fois en bas, il fallait nager jusqu'à l'autre berge visible par des flammes et une reproduction plus petite de l'entrée du Mausolée. La traversée se fait sans encombres majeures, à part peut-être le fait que l'eau soit à 5°C seulement. La porte de la copie d'entrée se referme discrètement derrière le groupe et la lumière s'allume.

    Dans la pièce, il y a quatre colonnes découpées en quatre cylindres rattachés par un bout. Au centre se dresse un cube de pierre rouge de cinq mètres de côté. De l'autre côté du cube, sa vue cachée, se trouve une porte : la sortie, et qui est pour le moment bien fermée.

    Soudain, la magie inonde la pièce à grand flots, rendant les quatre personnes très puissantes. Mais là n'est pas le bout des surprises. En effe,t le cube, qui était évidé sur le dessus, s'abaisse, révélant un scorpion qui entrait à peine dans le cube. Dès que le cube finit de disparaitre, ce qui était évident se produisit, le scorpion s'anima.

    En pierre, il n'avait que la base de la queue, des pattes, des pinces et un ovale sur son dos de coloré en rouge vif. Il fallait indéniablement le combattre et en seul à seul, ce n'était pas possible du tout.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 28 Fév - 14:05

Pendant qu'elle soignait Trygan, l'homme qui l'avait sauvée s'était présenté à la foule en paraissant pataud. La demoiselle arqua un sourcil surpris. Son agilité au combat était bien différente que la maladresse qu'il affichait.

#Fais toujours en sorte que les ennemis te sous-estime, la surprise est bien souvent la meilleure des alliées#


Soit il appliquait à merveilles cette technique soit il était moins malin qu'il n'y paraissait. Méfiante elle décida de surestimer chaque personne de cet étrange groupe. L'homme revint en lui disant qu'il possédait des bandages. Devant le sourire rieur de ce Liborio, Selemba se fit la réflexion qu'elle devrait apprendre à demander les solutions d'autrui avant de se dire qu'il fallait qu'elle se débrouille. Néanmoins elle rit franchement. L'information contenant les bandages fut rangée dans un coin de son esprit dans le dossier ''Sécurité''. Son visage ne laissa rien transparaître quand l'homme lui demanda de le laisser seul avec Trygan. Ils se connaissaient... L'elfe grimaça. Deux personnes s'étant déjà rencontrées pouvaient détenir nombre d'information mais aussi élaborer diverses stratégies. Mauvais. Le visage impassible comme si aucune suspicion ne l'habitait, elle s'éloigna avec réticence. Elle rejoint le groupe et fut elle même rejointe par les deux retardataires.

[color=darkred'' Tien, je peux te prêter mon gilet si tu veux, je n’ai plus besoin, il faut beaucoup trop chaud ici ''/color]

Liborio lui tendit LE gilet, comme pour faire preuve de galanterie. Pointilleuse l'elfe examina tout les avantages et les inconvénients d'un si petit élément. Le vêtement lui irait un peu grand, il ne la gênerai presque pas dans ses mouvements. Les bras nus, décorés de multiples tatouages captivants; seraient protégés un minimum. Seulement le tissu lui tiendrai chaud et l'alourdirait. Trop long pour elle. Il tomberait sur ses ceintures de poignards l'empêchant de les dégainer aussi rapidement qu'elle le souhaiterait. Avec un sourire mental elle se dit qu'en terrain inconnu, nul élément ne pouvait être laissé au hasard. Ce sont ces petits détails trop souvent négligés qui faisaient la différence entre un aventurier et un aventurier mort. Presque à contrecœur elle repondit :

''Je risque moi même d'avoir trop chaud, mais merci. Et puis, ce n'est pas comme si je me baladais dénudée. ''

Elle fit un clin d'œil malicieux à l'homme, renonçant à cette mince protection. Qu'importe, la meilleur des défenses restait l'attaque. De plus relacer ses sabres dans son dos lui aurait pris trop de temps. Un jeune homme à la chevelure bleutée, ma foi il était charmant, répondit à l'énigme jugée, par les statues, la plus compliquée. De la même façon que cette homme, la jeune femme trouvait cette énigme plus censée, l'autre lui laissait trop de possibilité en tête. Un champignon ? Un moineau ?

- Oh les branquignoles…je veux bien que vous régliez vos petites affaires entre vous mais j’aimerais bien entrer alors si quelqu’un à la réponse qu’il se bouge un peu…

Selemba eu un sourire narquois à cet homme quelques peu impétueux. Elle sentait qu'elle allait s'amuser. Elle l'examina du regard, notant ses oreilles pointues mais ses traits aussi humains qu'elfiques. Elle sentait en elle l'énergie impétueuse de son espèce et la vaillance de certains humains.

Du calme jeune demi-elfe. La précipitation n'apporte que des erreurs. Y comprit dans la réflexion.

Son ton était un brin moqueur. L'insulte résidait dans son ton et nullement dans le ''demi-elfe''. Elle se fichait bien des espèce de tout un chacun. Sa famille jugeait les mélanges comme des infamies, mais elle n'en faisait plus partie. La seule espèce sur laquelle elle crachait sans réfléchir était les vampires. Trygann, qui visiblement arrivait à aligner deux idées cohérentes malgré le charcutage qu'elle venait de lui faire, répondit à la première énigme. Un marron ? Ah bah oui, tout simplement. L'elfe fut impressionnée par ses capacités de récupération. La douleur aurait dû le laisser à demi-sonné. Étrange... Les deux statues approuvèrent ces réponses et les portes du mausolée s'ouvrirent. Un vague sentiment de danger caressa l'elfe de ses doigts pervers. Seulement la soif d'inconnu était plus grande. Comme à chaque fois que la fuite était plus raisonnable, la jeune femme sentait des pulsions s'emparer d'elle, des pulsions réclamant de l'action et du danger. Les montées d'adrénaline affluant dans ses veines lui manquait plus qu'à un drogué sa dose. D'un pas ferme elle s'avança, sa main gauche posée sur sa ceintures de poignards. L'elfe n'était pas tout à fait ambidextre. Pour le lancer de poignard elle favorisait sa main gauche alors que pour taper à mains nue, c'était la droite. Quant au maniement des sabres, elle utilisait les deux en même temps, un duo mortel.
Ignorant presque les décorations de l'intérieur, elle analysa les murs, y cherchant la moindre irrégularité révélatrice. Elle grimaça une nouvelles fois. Sous des sculpture, n'importe quel passage sucré au piège pouvait être dissimulé dans la masse.
L'elfe s'avança et se plaça au centre de la pièce, son regard fixé sur le seul élément qu'elle jugeait intéressant : le tombeau. Brusquement ce dernier se mit à trembler, comme mut d'une vie propre. L'elfe fit un pas en arrière, effrayée. L'image de la créature gravée sur les murs jaillissant du tombeau envahit son esprit. La première.... araignée (?!) qui sortit de ce ventre de pierre paya la frayeur de l'elfe de sa vie, son minuscule corps coupé en deux par une lame lancée avec une précision effroyable. Les arachnides se dispersèrent, arrachant une mot exaspérée à l'elfe. C'était ça ? La grande créature qu'elle avait crut qui jaillirait devant eux ?
Avec un reniflement de déception elle se reprocha son impulsivité. Si un allié se présentait à eux, il y avait fort à parier qu'il finirait sa vie sur un ''Aargh'' avant d'avoir put leur expliquer ses intentions. D'un pas prudent elle s'approcha du tombeau. Pas de fond de pierre. Pas de fond du tout. Une trappe ouverte donnant sur une sale souterraine.. emplit d'eau jusqu'à des berge trop lointaine vue la température de l'air : fraiche. L'eau devait l'être encore plus. Les autres s'approchèrent à leur tours du tombeau.

Alors mes chatons, pas trop peur de se mouiller les pattes ?


De sa gorge semblait émerger un rire semblable à un ronronnement amusé. Elle perça de ses yeux vairons chacun des membres du groupe. Celui pour lequel ce serait le plus compliqué était assurément Trygan. Entre sa blessure et sa petite taille nager serait une épreuve à elle toute seule. Deux membres réfléchis : Trygan (malgré un certain coté puéril ?) et ce Yuan. Deux impulsifs : elle et Liborio. Quand il faut y aller, il faut y aller. La jeune femme jeta un discret regard à l'échelle. Yuan et Trygan la prenait déjà pour une fonceuse irréfléchie. L'elfe eut un sourire de requin, dissimulé sous sa chevelure d'encre. Et bien, ces messieurs ne devaient pas comprendre qu'elle analysait tout et n'importe quoi. Son esprit eu un déclic étrange : Liborio avait agit de façon semblable. Complétement ahuri devant les autres : c'était mauvais. Sans demander aux autres si ils avaient l'intention de la suivre, l'elfe bondit dans le tombeau. Avec une vivacité inouïe ses mains crochetèrent le rebord du fond et elle balança son corps avec le plus d'énergie possible. Oui ! Comme elle l'avait supposé le plafond était très irrégulier, constellé de crevasse et de stalactites. Ses jambes serrèrent l'une de ces dernières (trop lisse, elle n'allait pas tenir) alors que ces doigts cherchaient une prise fiable. L'effort était violant. Les nuits passées à bondir d'immeuble en immeuble et à se balancer au bout des toits lui servaient ici. Aucun tallent de combattant ne pourrait aider ses compagnons. Il fallait fonctionner comme un funambule et une souplesse du gymnaste. Le corps de la demoiselle n'était pas aussi léger qu'il n'y paraissait. Elle était incroyablement dense, munie d'une ossature solide -tout comme sa musculature- et peut être un peut trop épaisse pour devenir mannequin. Les jambes de 'elfe dérapèrent, la laissant porter son poids à la force de ses bras. La jeune femme évalua la distance la séparant encore de la berge. Grande compte tenu de
la difficulté. Elle serra les dents, puis plutôt que de ne se servir que de ses bras, elle casa ses pieds sur cet étrange plafond et commença enfin à arriver.
Plouf. Tien, un de ses compagnon ou un objet ? Impossible de se déconcenter.
Les prises pour les mains étaient nombreuses mais celles pour les pieds étaient bien plus rares. Elles devaient être suffisamment creuses pour lui permettre de ne pas déraper tout en supportant une partie de son poids. La sueur maculait son front et elle se réjouit de ne pas avoir accepté le gilet de Liborio. Plus qu'un petit effort. Ses muscles tremblaient et l'elfe devait se retenir pour ne pas gémir. Nager dans le froid ne la gênait pas plus que cela. Mais l'eau était trouble et l'elfe n'avait pas la moindre idée des créatures qui la peuplaient. Les sangsues la mettaient déjà mal à l'aise (par leur ressemblance avec les vampires ?) alors X ou Y monstre qu'elle ne verrait même pas arriver avant qu'il lui grignote une jambe (voir deux)... Aveuglée par sa propre sueur qui coulait dans ses yeux, elle secoua sa tête pour l'en chasser. Peu concluant. L'évolution lui sembla d'une longueur effroyable mais au final elle avançait bien et c'est ce qu'il fallait : ne jamais rester trop longtemps sur des prises peu fiable. La jeune femme regarda sous elle.
Un nouveau sourire carnassier étira ses lèvres. La berge enfin. Lentement elle reprit son souffle.

Attention en dessous !

Et sans plus de cérémonie elle lâcha tout d'un coup, se laissant tomber. Se contorsionnant, elle réussis en une seconde à se placer correctement pour se réceptionner et effectuant, une fois au sol, une roulade. Telle une artiste devant sa foule, elle leva les bras en l'air un grand sourire au visage. Selemba verrouilla fermement ses genoux qui ne désiraient que se mettre à trembloter. Elle était de ces personnes à l'endurance phénoménale mêlée à de grandes capacités de récupération... tant qu'elle n'utilisait pas a magie. Dans ce dernier cas, c'était tout l'inverse. En parfaite espionne méticuleuse, elle analysa ses fourreau, s'assurant qu'aune de ses armes, pourtant bien accrochée, n'étaient tombées. Tout était en place. Paaarfait. Trempée, de sueur et non d'eau, l'elfe accordant un sourire railleur à la surface de l'eau comme à une araignée dont on a évité la toile semblant pourtant imparable. L'elfe ne put s'empêcher d'être déçue de ne voir aucune gueule monstrueuse fendre la surface de l'eau, comme pour lui dire que ses efforts avaient été vains. Quoique... elle escaladait bien mieux que nageait.
D'un œil critique elle analysa la salle. Le seul élément intéressant était un gros cube, pour le moins intrigant. Tout comme le tombeau dans la précédente salle. Un flot de magie envahit la jeune femme la revigorant d'un seul coup. La puissance gonfla ses veines, nourrissant ses muscles et soulignant une lueur hilare dans son regard. Le cube, comme rongé par le haut, s'abaissa, dévoilant un scorpion de pierre. Un frisson d'horreur parcourut le dos de l'unique jeune femme du groupe. Une main invisible sembla insuffler la vie à cette statue que la jeune femme préférait, bizarrement, inanimée. Ses plince claquèrent de fureur dans l'air, ne laissant aucun doute quant à ses intentions. Une paire de petits yeux d'un noir malsains les scruta tours à tours. La jeune femme dégaina ses deux sabres se sentant clairement désavantagée.

Les articulations doivent être plus fragile. C'est la où la chitine, qu'elle soit de pierre ou pas, est la plus fine et souple pour lui permettre de se mouvoir correctement.

L'aiguillon du scorpion ondulait comme un serpent mue d'une vie propre. Il semblait amorcer une valse mortelle. Il voulait danser ? L'elfe eut un gloussement amusé, comme si il l'invitait à cette danse. La jeune femme ne fit nullement le lien entre les zones rouges et les points faibles. Certes, certains correspondaient mais elle songeait que le dos était la zone la plus épaisse du fait que la créature ne puisse la voir. Quant au haut du dos, l'aiguillon pouvait difficilement l'atteindre : un énorme désavantage.

Répartissez vous les flans et les pinces, je m'occupe de l'aiguillon. Le plus dangereux étant les pinces. Nous n'y arriverons que si nous coopérons et il est trop tard pour faire marche arrière.

Pas d'objection ? Tempis, si ils en avaient eu, ils auraient dû parler plus vite. Les polémiques quand on doit agir ne sont jamais de bonnes mesures. Et puis au fond, l'elfe était certaine que nulle autre qu'elle ne pourrait s'occuper de l'aiguillon. Orgueil ? Probablement. Néanmoins pour s'en charger il fallait de la souplesse et rapidité plus que de la force contrairement aux flans et plus encore aux pinces. Elle avaient beau être particulièrement musclée pour une femme, elle était certaine de ne pas apprécier du tout une claque distribuée par Liborio ou Yuan. L'un de ces deux devrait s'occuper de distraire les pinces. Une fois de plus l'elfe se dit que le plus en danger serait Trygan. Bien qu'elle ignora quels effets la magie pouvait avoir sur le corps de l'enfant.... Elle aurait dû le regarder, elle en aurait appris beaucoup.
Alors l'elfe se précipita vers la créature. Une lame dans chaque main, ses sabres prêts à dessiner leurs courbes mortelles. Et l'Ombre se mit à danser.


[HRP : Ouf ! Un jour de plus et j'étais grillée >.> Bref, désolée du temps de réponse et si Sel a déclaré qu'elle se chargeait de l'aiguillon c'est parce que je me suis dis que ce serait plus simple à organiser si chacun pouvait se gérer sans bousculer les autres, bien sûr une bataille est pleine d'imprévus, n'hésitez pas à mettre ma Sel au milieu de vos pattes, à la bousculer ou même à faire en sorte qu'elle oit blessée pour que ce soit plus vrai. Je vous donne carte blanche tant qu'elle n'ai pas blessée à mort Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liborio Amico
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expérience:
53/40  (53/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 7 Mar - 19:55

Liborio marchait derrière le petit groupe, certes il aimait être isolé mais il y avait surtout une autre raison à se recule par rapport au groupe, l’endroit était peut être piégé et ses nouveaux compagnons allaient lui servir d’appât. Enfin le Lucien espérait quand même que se soit l’elfe aux cheveux bleu qui y passe en premier si un piège devait être découvert. Pour finir le petit groupe s’arrêta net. Liborio ne pu s’empêché de sourire quand il vu la jeune femme prendre les choses en main et faire quelques acrobatie, il proposa à Trygan de monter sur son dos et se décida à la suivre. Après moult périple ils arrivèrent enfin de l’autre coté, à bon port. Liborio croqua légèrement son dos. Liborio analysa rapidement le lieu, il n’y avait rien d’intéressant juste une pièce au design plutôt moche. Quand soudainement le cube se renversa laissant découvrir un énorme scorpion. Selemba donna quelques directives plutôt intéressantes. Intérieurement l’assassin rigolait.

*La pauvre, si elle mise sur moi elle est foutu*

Le Lucien voulait voir comment se petit groupe allait se débrouillé, si il n’arrivait déjà pas à tuer un simple scorpion la suite promettait. Une chose qu’il appréciait déjà la jeune femme semblait savoir prendre des directives rapide et puis il voulait que cet elfe bleu lui prouve qu’il ne savait pas faire que être malpoli, pour Trygan c’était différent il était déjà blessé, le mercenaire espérait qu’il ne doivent intervenir pour le sauver. D’un coup Liborio se senti bien, la magie coulait à flot dans son corps, il avait envie de la laisser exploser, de se transformer en torche humaine et carboniser tout se qu’il y avait à l’entour de lui. Mais il devait se contrôler, il dégaina donc un de ses katanas, il avait décidé de jouer son rôle à fond, il faisait trembler ses mains un maximum, pour simuler une peur intense.

« No.. Non, désolé je ne peux pas faire ça ! Ses bêtes la me font trop peur. »

Liborio reculait lentement, sa voix inspirait bien une personne remplie de terreur, il ne comptait pas se battre pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuan Eleazar
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 29
Localisation : en train de roder

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
53/40  (53/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 7 Mar - 22:53


L’elfe du groupe ne semblait que moyennement gouter à son impatience du moment mais elle ne pouvait pas le comprendre puisqu’elle ne le connaissait pas… Toutefois un bref regard lui montra que sous cet air faussement réprobateur elle semblait surtout amusée et elle lui lança :

- Du calme jeune demi-elfe. La précipitation n'apporte que des erreurs. Y comprit dans la réflexion.


De la précipitation ? Ce n’était pas lui qui perdait du temps en vaine retrouvaille et autre babillage insignifiant avec ces gens étranges. Quant au terme demi-elfe il se demanda s’il devait le prendre comme une insulte de la part d’une sang-pur comme bien souvent mais il se raisonna en songeant qu’il risquait d’avoir besoin d’elle avant la fin de cette journée particulière… Finalement la nabot donna la seconde réponse malgré son état physique peu brillant et il se demanda ce qu’il attendait pour laisser tomber…mais il semblait vouloir aller jusqu’au bout et Yuan haussa les épaules et hochant négativement la tête de dépit devant l’irresponsabilité de cet être curieux.

Les deux statues ne posèrent plus de problème et s’écartèrent majestueusement du chemin qui s’ouvrait désormais à ceux qui auraient le courage de poursuivre à la recherche de la cause de la perturbation magique qui agitait l’île. Un frisson lui parcouru l’échine et l’idée de reprendre le bateau pour partir lui effleura l’esprit…seulement lorsque l’elfe s’engagea sur le passage il ne put reculer : il n’allait pas lui laisser la gloire voire le trésor d’explorer ces ruines. Il vérifia qu’il avait bien toutes ses armes alors qu’elle avançait négligemment pour entrer dans le bâtiment bientôt suivi des deux autres guerriers présents dont un très taciturne désormais.

Une fois dans la première salle du mausolée Yuan promena lentement un regard inquisiteur sur les murs guettant chaque inscription et sculpture à la recherche d’un éventuel indice utile pour lui et pour eux…Pour le moment il n notait rien de remarquable et ne comprenait pas ce qui était marqué sur les murs malgré une certaine érudition. De son côté l’elfe s’avançait déjà vers le tombeau qui occupait une partie de la pièce. Soudain il se mit à vibrer et trembler et aussitôt Yuan fixa le plafond à la recherche d’un piège qu’elle aurait pu par mégarde activer…mais rien à signaler si ce n’est une petite nué d’araignée qui fit reculer un peu l’elfe sans toutefois l’effrayer vu qu’elle en tua même une sur le coup de la surprise. Il réprima un sourire en l’entendant renifler dédaigneusement devant une menace si futile et il la rejoignit pour regarder ce qui se trouvait au fond du tombeau désormais ouvert. Au fond de celui-ci au lieu d’une dalle de pierre il y avait comme un puits qui donnait directement sur une étendue d’eau visiblement peu étendue car ils en voyaient la berge…le seul problème était la fraicheur ambiante…et sa voisine lâcha sur un ton amusé :

- Alors mes chatons, pas trop peur de se mouiller les pattes ?

Elle réprima un rire et les fixa de ses yeux vairons à la fois curieux et mystérieux comme si elle réfléchissait à la situation et jaugeait chacun d’entre eux. Il nota qu’elle avait déjà remarqué elle aussi l’échelle fixée à un mur qui n’était donc pas là pour rien et il était curieux de voir si elle allait s’en servir.

- Un peu d’eau ne fait jamais de mal de toute façon…

Néanmoins il n’était pas à l’abri d’éventuels monstres aquatiques, il devrait faire attention. Il se demandait aussi comment le petit personnage blessé allait faire… Il nota qu’elle semblait perdue dans ses pensée comme si cette simple tombe lui causait un cas de conscience…lui se contenta de déposer son sac dans un coin de la pièce et eu la surprise de la voir sauter dans le trou sans pour autant entendre le plouf prévu lorsque son corps svelte percerait les flots…Elle fut bientôt suivie par le guerrier et l’enfant et Yuan surpris s’approcha du bord en repoussant une mèche de cheveux rebelle pour comprendre ce qui se passait. Visiblement les deux fous s’amusaient à gâcher leurs force à s’accrocher au plafond : lui-même ne savait pas s’il en était capable et pour être honnête s’en moquait éperdument. Il enjamba à son tour le rebord de pierre et se laissa tranquillement tomber dans l’eau son corps crevant les flots sans éclaboussures avant de faire rapidement surface et nager aussi vite que possible vers la berge. Heureusement pour lui aucun monstre ne vint l’importuner…et il se hissa hors de l’eau tranquillement malgré le froid et entreprit de s’essorer alors que les autres en finissaient avec leur épreuve de force. L’elfe se réceptionna avec grâce non loin de lui et luisante de sueur au même titre que lui ruisselait étant donné l’effort qu’elle avait fournie. Il en fut de même pour le guerrier et une chose était sûre : elle n’avait pas encore perdu sa bonne humeur. Ils portèrent ensuite leur attention sur la nouvelle salle où ils venaient d’arriver et où un cube trônait en son centre alors que quatre gros piliers se rejoignaient au centre et qu’une porte scellée était visible. Il n’eut pas le temps de se proposer d’y jeter un coup d’œil que la magie eut un nouvel accès et le cube s’effrita jusqu’à former une statue de scorpion intégralement en pierre…

- Putain je ne le sens pas…

Et effectivement lentement dans un craquement sinistre et une projection de petits cailloux, la statue se mit à prendre vie laissant place à un scorpion aux proportions monstrueuses dont certaines parties du corps étaient rouges alors que les autres noires : visiblement des points faibles car il s’agissait d’articulation. En moins de temps qu’il n’en fallait son hallebarde était déjà dans sa main mais l’elfe avait déjà prit les devant en gloussant stupidement comme s’il s’agissait d’un jeu alors qu’un énorme aiguillon bien mortel était visible au bout de la grande queue de l’arachnide et que ses pinces semblaient aptes à décapiter.

- Répartissez-vous les flans et les pinces, je m'occupe de l'aiguillon. Le plus dangereux étant les pinces. Nous n'y arriverons que si nous coopérons et il est trop tard pour faire marche arrière.

Décidément cette fille était complètement givrée et elle s’attaquait à l’endroit le plus dangereux tout en esquivant avec une grâce quasi-céleste les attaques du monstre. Yuan jeta alors un regard accusateur sur l’autre guerrier qui tremblait malgré ses katanas comme tétanisés par la peur…mais il avait des doutes sur cette attitude…il n’avait pas le regard de quelqu’un ayant une réelle phobie : mais il ne pouvait pas accuser gratuitement les gens de ce genre de choses non plus.

- Fait attention à toi l’elfe !

Et il se rua dans la mêlée à son tour pour affronter les pinces mortelles avec sa longue arme en prenant garde à ne pas se faire briser la hampe alors qu’il distribuait des coups tel un bucheron pour essayer t’entamer la chitine quasi-indestructible. De petits éclats noirs volaient alors qu’il n’arrivait pas à avancer assez près pour frapper la partie tendre reliant la pince au corps et à chaque seconde la belle et svelte elfe risquait la mort… Il eut soudain une idée et fit un bon en arrière lâchant son arme lourde pour sortir ses deux dagues et il arma son bras visant la tête de la créature et plus précisément ses yeux. Le premier tir quitta sa main mais manqua sa cible rebondissant sans effet sur la carapace du monstre. Heureusement il lança immédiatement après la seconde dague qui elle ne rata pas sa cible : la lame fine se planta dans l’œil noir du scorpion qui tenta soudain d’avancer pour le frapper alors que du sang sombre coulait de sa blessure. Yuna se déporta rapidement vers le pilier de gauche profitant de l’infirmité du monstre pour l’attirer loin du trouillard et une fois que les attaques contre lui eurent cessées et que l’elfe soit parvenue à capter de nouveau toute son attention il se lança en avant récupérant son arme après avoir fait une roulade pour se réceptionner. Il se releva vivement et profita de son avantage sur le monstre pour lui porter un coup de toute ses forces à la base de la pince… la lame de son hallebarde mordit dans la chair et trancha le membre alors que du sang poisseux lui giclait à la figure et il cria pour couvrir les hurlements du monstre :

- Si tu veux en finir va-y MAINTENANT !


Il était obligé de s’en remettre à elle plus rapide et plus agile que lui pour frapper là où il faudrait…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trygan Petanos
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 19
Localisation : Ici, non enfaite là ou ici, pourquoi pas là ?

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expérience:
25/40  (25/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Mar 15 Mar - 22:10

Trygan marchait dans la mausolé, la décorations est assez varié, enfin non elle était pas varié du tout, il y avait de la poussieres partout, tout était noir. Trygan éternua a plusieurs reprises car il y en avait tellement, il était au milieu du groupe, derriere lui se trouvait Liborio, Trygan l'avait rencontré a une réunion de la guilde des gardiens des mondes, devant lui ce trouait deux personnes, deux elfes, il y avait d'abord Yuan, un elfe qui ne connaisait pas et qui ne l'avait jamais rencontré où que ce soit.Mais il y avait aussi Selemba, une elfe très gentille et aussi assez belle, le bébé maudit l'avait rencontré dans un village près de la riviere, ce village fut malheuresement attaqué par des bandits et il y eu beaucoup de mort a la suite. mais trygan et selemba, et aussi les villageois les avaient vite fait fuir ou les avaient tués. Soudain, Trygan s'arreta , enfin le groupe s'arreta, devant eux se trouvaient une sorte de grande marre, une très grande marre. Malheureusement, Trygan était trop petit et avait une trop grande blessure pour nager, il se mit donc sur le dos de Liborio, celui qu'il luit avait si gentilment proposé. Il traversa donc la marre et se retrouva dans un sorte de piece, mais cette piece emanait une puissant magie, une puissance, une très grande puissance. Un scorpion avec plein de petit point rouge. Ce scorpion était géant, plus grand que le bébé maudit. Trygan décida donc de ne pas se meler de ce combat, et de rester sur le dos de son cheval, non enfaite de liborio. Ce dernier tremblait, tremblait devant le gigantesque scorpion, Mais Trygan pensait que c'était du bluff, Liborio n'était pas un froussard, il décida dans de lui souffler a l'oreille:

"tu es un très mauvais acteur ..."

Il resta sur le dos de ce faux froussard et regarda avec attention le combat qui se déroulait devant lui, Selemba et son autre compagnon elfe combattait le monstre, du sang giclait, mais c'est quant même assez courant dans un combat. Trygan ne faisait rien, il se contentait de regarder, et aussi de ce reposer. Il regarda, regarda mais a un moment, , yuan, l'elfe réussit a coupper l'une des pinces du maudit scorpion, cette elfe cria a la suite :

"Si tu veux en finir va-y MAINTENANT !"

Trygan savait que le jeune elfe parlait a Selemba, mais il se décida d'agir, il prit des couteaux qu'il avait sur dos, trois exactement, Trygan constata que l'augmentation de magie lui decupla sa force, il lança alors le premier couteau, qui trancha une pince de la sale bête, faisant gicler encore plus de sang. La bete agonisait, ayant plus beaucoup de sang , il lança alors ses deux autres couteaux sur des points rouge de la sale bête, l'achevant ainsi. Trygan s'écria :

"Je suis trop fort !"

[htrp : oui je sais, j'avais pas beaucoup d'inspi ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Dim 20 Mar - 17:57

    Après cette complication de l'avancée pour pas grand chose, le groupe entama son combat contre le scorpion de pierre. Ce dernier n'était pas très futé, comme un vrai scorpion. Il les aurait aisément batu s'il les avaient affrontés un par un, mais là, le combat était inégal, pauvre bête de pierre. Victime d'une attaque combinée, il se fit trancher les parties rendues molles par une magie maléfique mais rudimentaire. À croire que celui qui l'avait placé là n'en avait rien à faire que le mausolée soit bien gardé ou non.

    L'énergie maléfique ressemblent à s'y méprendre à du sang sombre s'échappa des blessures du scorpion qui s'en vida complètement, devenant statue de pierre banale. Elle ruissela presque toute seule vers l'encadrement de la porte du fond avant que celle-ci ne s'escamote sur le côté.

    Le groupe pouvait alors progresser... S'ils en avaient envie, bien entendu, mais à moins d'avoir envie de refaire de l'escalade... Le couloir qui s'offrait à eux était éclairé sans lumière, et était de plus en plus lumineux à mesure de l'avancée. Il fait presque jour, mais un jour artificiel, dans la salle qu'ils atteignirent alors.

    Il y avait deux piédestaux avec trois traits rouges dessus. Sur l'un d'eux était fixé un fragment de sphère, tantdis que l'autre était vide. C'est alors que les murs de la salle se mirent à trembler. Un tremblement vif et rapide, mais assez prolongé, ponctué par un flash aveuglant tout le groupe, quelle qu'était alors la position de chacun d'eux. Juste avant que le flash ne s'estompe, une voix retenti du fond de la salle :

    - Bonsoir et bienvenue dans ma prison, très chers invités.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Jeu 24 Mar - 15:29

Devant la terreur de Liborio l'elfe eut un sourire narquois. Pas un instant elle ne se dit qu'il pouvait mimer cette phobie soudaine. Erreur de jugement ? Sans doute, due à la quantité d'information qu'elle accumulait. De plus ses nerfs étaient à vif, preuve que même si cette sensation de découverte était grisante, elle la maintenait en alerte. L'eau ne contenait pas la moindre bestiole : le demi-elfe en était ressortit trempé mais entier. Négligence de la part du propriétaire des lieu ? Ou peut être même de l'arrogance... Si toutefois ce n'était ni l'un ni l'autre, c'est que le fou qui s'amusait avec la magie voulait les tester. Dans l'eau il n'aurait pu analyser correctement leur façon de se battre ou de raisonner. Ici ce n'était pas le cas. Une fois de plus elle s'embarquer dans milles hypothèses loufoques. Et avec ça aucun allié sûr en poche.

Parmi ses trois compagnons, elle disposait d'un gosse blessé, mais pouvant à défaut d'une arme sans doute manier la magie ce qui restait pratqie, et d'un trouillard tétanisé... En parlant du trouillard, elle comprit qu'il ne ferai que la gêner et elle s'élança avec le fameux Yuan. Peut être pas aussi tête brulée qu'elle mais bon combattant et près à se battre. D'un bon félin elle s'approcha de sa proie certaine que Yuan en monopoliserai l'attention. Finalement lui aussi devait être un peu fou. Et dès cet instant elle ne put rien voir de plus que l'aiguillon. L'arme mortelle frappait au hasard, imprévisible et aveugle. Mais la créature connaissait ses faiblesses. Pas un instant la jeune femme ne réussis à atteindre les zones rouge, trop occupée à ne pas se faire empaler. Un de ses sabres lui échappa.

# Et merde ! #

La mâchoire serrée elle sentait néanmoins le monstre plus distrait. Avec une vigueur insoupçonnée l'aiguillon fendit l'air. Parade. In-extrémiste. Mais elle était bloquée. Incapable de repousser la menace ou même de bouger. Son bras semblait trembler sous la pression que le corps de pierre mettait pour l'écraser. Et enfin l'elfe se décida à utiliser son pouvoir... qui n'eut aucun effet. La boule d'arcanes ne fit qu'à peine reculer le dard. Mais ce fut suffisant pour lui permettre de s'écarter et de rouler au sol. Plus frustée que jamais par son impuissance elle s'engueula elle même.

Mais oui S'el, vas-y, utilise ta magie ! Elle est décuplée ici ! Essaye donc de provoquer des engelures avec ton petit don à un truc fait de cailloux, je suis certaine qu'il en hurlera de rage et de douleur. Je t'en foutrais moi de la magie !

Comme si son monologue était achevée, elle sembla reprendre pieds et entendit la voix de Yuan résonner. À elle ? Quel honneur, elle allait s'en donner à cœur joie. Et d'un nouveau bond elle regagna son poste. Sa chevelure formant derrière elle une cape de nuit, elle fendit l'air de son sabre, perçant le point rouge comme une cible sanglante. Deux autres couteaux avaient frappés en même temps qu'elle. Qui avait tué ? Elle n'en avait aucune idée et moi non plus. Si pour nous cela n'a aucune importance, la demoiselle décréta que sa lame fut mortelle, point à la ligne. Avec un illusoire sentiment de satisfaction, elle récupéra son arme qui lui avait été arrachée lors du combat. Puis elle se tourna vers Liborio, toute sa bonne humeur et sa raillerie retrouvées.

Monsieur est près à affronter des loups mais pas un insecte, pour peu qu'il semble de pierre ? Es-tu un homme ou une carpette ? Merci de ton aide si... précieuse.


Puis elle s'engagea dans la couloir que la porte avait ouvert. Elle ne pouvait plus reculer. Son pas pressait à mesure que la lumière devenait plus nette. Mais nul soleil pour leur salut. Juste une pièce, ou trônaient deux piédestaux. Elle allait s'avancer, persuadé que la sphère ou le second siège avait une importance quand le sol e mit de nouveau à trembler. Un pied en l'air, elle ne put conserver son équilibre et chuta au sol, grimaçant lorsque les fourreaux de ses sabres s'enfoncèrent dans son dos et la lumière, semblant venir de partout, l'éblouis. Secoua légèrement sa tête pour reprendre ses esprit, elle se releva en même temps qu'une voix s'adressait à eux. Invités ? Prison ? Charmant... et étrange hôte. La jeune femme fronça les sourcils, méfiante. Après un instant de silence elle répondit, sa voix ressemblant à un sifflement menaçant.

On peut dire que vous avez le sens de l'accueil... j'ai particulièrement apprécié l'entrée quoiqu'un peu dure...

Selemba jouait la carte de l'arrogance. Elle n'était ni confiante ni à l'aise. Pire, elle avait peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuan Eleazar
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 29
Localisation : en train de roder

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
53/40  (53/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Jeu 31 Mar - 19:09


Yuan fut des plus surpris de voir le scorpion de pierre rendre l’âme sur l’intervention de Trygan qui profitait des reflux de puissance pour utiliser ses capacités à son maximum pour une fois. Selemba avait bien tenté elle aussi de le finir de son côté mais pour le demi-elfe il ne faisait aucun doute que sa consœur n’avait pas été assez rapide pour devancer le petit homme…

- Joli coup…

Yuan jeta rapidement un regard autour de lui et à part leur compagnon lâche il ne semblait plus y avoir de menace immédiate. Il détourna le regard ne préférant pas s’attarder sur son attitude peu glorieuse mais la jeune elfe n’avait pas cette tolérance et elle entreprit de se moquer de lui :

Monsieur est près à affronter des loups mais pas un insecte, pour peu qu'il semble de pierre ? Es-tu un homme ou une carpette ? Merci de ton aide si... précieuse.

Sur ce elle se détourna et s’engagea dans un couloir sans plus se préoccuper d’eux et Yuan se contenta d’un soupir avant de ranger son arme dans le dos et lui emboiter le pas après s’être néanmoins assuré que le tueur de scorpion n’avait rien et était capable de se déplacer seul. Le couloir s’éclairait progressivement au fur et à mesure de leur avancée sans que le moindre dispositif ne soit visible…probablement de la phosphorescence songea le demi-elfe qui laissa ses doigts courir sur la pierre au fil de leur progression.

Dans la nouvelle pièce toujours aucun signe d’hostilité mais rien de visible pouvant expliquer le phénomène qui régnait sur la petite île. Néanmoins on pouvait voir deux piédestaux striés de rouge et sur le premier d’entre eux se trouvait un morceau de sphère. Ce genre de choses attirait inévitable Yuan qui fit deux pas dans cette direction toujours aussi curieux quand il s’agissait d’antiquités. Sel de son côté allait plus directement vers la sphère mais soudain une violente secousse ébranla le bâtiment alors que quelques volutes de poussières tombaient du plafond alors que l’elfe chutait maladroitement se relevant rapidement probablement vexée de s’être laissé surprendre. De son côté Yuan était inquiet pour l’architecture du bâtiment qui risquait de montrer des faiblesses rapidement à ce rythme.

- J’espère qu’on ne prendra pas le toit sur la figure…

Un flash lumineux violent vint l’éblouir l’empêchant de finir ce qu’il avait à dire alors qu’une voix s’élevait depuis le fond de la salle alors qu’il n’y avait personne la seconde d’avant et il allait devoir attendre de retrouver le vue pour constater la présence où l’absence d’un éventuel interlocuteur physique.

- Bonsoir et bienvenue dans ma prison, très chers invités.

Une prison…était-il geôlier ou captif ? Probablement la seconde réponse, tout du moins Yuan le souhaitait de toute son âme ne préférant pas être séquestré et mourir dans un tel endroit.

On peut dire que vous avez le sens de l'accueil... j'ai particulièrement apprécié l'entrée quoiqu'un peu dure...


La voix de sa compagne du moment était quelque peu agressive et arrogante et il eut peur que l’entité qui leur parlait se vexe dès le début c’est pourquoi il tenta de pondérer ses propos aussitôt.


- Excusez-nous pour cette intrusion mais : êtes-vous responsable des événements qui se déroulent sur cette île ?


Il ne restait plus qu’à voir quelle serait la réaction de la voix en fonction de leur attitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trygan Petanos
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 19
Localisation : Ici, non enfaite là ou ici, pourquoi pas là ?

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expérience:
25/40  (25/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Mer 6 Avr - 20:49

-Joli coup...

C'était un compliment, Trygan n'avait pas horreur des compliments mais il n'en avait jamais l'habitude, la plupart du temps, on lui disait "dégage nabot !".
Donc Trygan ne dit qu'un léger 'Merci'. Le bébé maudit regarda ensuit la carcasse du monstre de pierre, deux des ses couteau été resté sur cet statue. Il décida donc de descendre de sa 'monture' et alla chercher ses couteaux. Ils étaient bien planté dans la roche mais trygan réussit a les enlever au bout de quelques minutes et entendit ensuite :

Monsieur est près à affronter des loups mais pas un insecte, pour peu qu'il semble de pierre ? Es-tu un homme ou une carpette ? Merci de ton aide si... précieuse.

Cette phrase fit arracher un soupir à Trygan, qui remarqua aussi que yuan aussi soupira ... Le bébé maudit mit les couteaux dans son dos et marcha dans le couloirs sombre et arriva enfin dans une grand pièce. Trygan resta à l'entrer car il n'avait pas confiance des grandes pièces vide, il devait sans doutes y avoir un piège. Dans la salle, il y avait deux piédestaux avec trois traits rouges dessus. Sur l'un d'eux était fixé un fragment de sphère, tant dis que l'autre était vide. Selemba de son côté allait plus directement vers la sphère mais soudain une violente secousse ébranla le bâtiment alors que quelques voutes de poussières tombaient du plafond alors que l’elfe chutait maladroitement se relevant rapidement probablement vexée de s’être laissé surprendre. Trygan, quand a lui, resta a l'entré et dit :

-Je le savais ... c'est toujours comme ça ... toujours comme ça avec moi ... je dois vraiment être maudit.


Il eu ensuite un grand flash aveuglant, un flash qui brulais les yeux ... bien sur, cela était une image mais le flash faisait mal a Trygan, un cri de douleur s'arracha de la bouche de Trygan et tomba, évanouit sur le sol. Juste avant de s'évanouir, Trygan entendu une voix :

- Bonsoir et bienvenue dans ma prison, très chers invités.

Et Trygan pensa :

-Je dois porter malheur ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meujeu

avatar

Messages : 224
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 28
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 11 Avr - 5:47

    Le flash s'estompât peu à peu et le silence régnait dans la salle qui venait de subir un tremblement assez féroce. Aussi, petit à petit, les trois guerriers restants purent retrouver l'usage de leurs yeux et purent donc à nouveau les utiliser au bout de quelques secondes. La salle n'avait presque pas changé, mis à part quelques lézardes sur les parois. Seulement, on pouvait remarquer la présence de... D'un genre de fantôme. Celui-ci flottait dans le vide et semblait réfléchir un peu. Il avait l'air d'un jeune adulte aux cheveux châtains, vêtu d'une tenue bleue et bordeaux et couvert de bandages sur le torse et le ventre. Il avait quelques fioritures dont une boucle d'oreille plumée. Ses yeux bleu pur transperçaient l'âme à chaque regard. Il finit par répondre à la question :

    - Il semblerait que oui, il s'agit bien d'une perturbation de ma part à l'origine de ce qu'il se passe sur cette île. L'Île Garnie, il me paraît une éternité depuis la dernière fois que j'ai pu circuler dedans... Mais, jeunes gens, merci d'être venus jusqu'à moi.

    Il marqua une pause pour détailler un peu les trois personnes présentes. Il y avait une elfe, un demi-elfe et... Une espèce de mioche comateux un peu plus loin dans la salle. Ces jeunes gens avaient l'air courageux et déterminés... À part bien sûr le très jeune garçon. Il afficha un sourire franc et chaleureux. C'était compréhensible, enfin quelqu'un venait le voir depuis bien longtemps. Il finit par ajouter :

    - Pourrais-je savoir comment vous avez fait pour entrer ici ? Je veux dire, pour trouver l'entrée de cette prison. Oh ! Mais vous devez vous aussi avoir plein de questions à me poser, y compris le très jeune garçon au fond. Allez-y, posez-les, cela vaudra mieux qu'un long discours imbuvable...

    Sur ces paroles il disparut. En cherchant dans la pièce, on pouvait le voir à croupit à côté de Trygan avec des objets dans sa main. Ces objets étaient des clés de toute forme et de toute taille, mais ne dépassant pas les cinq centimètres. Il les fit toucher le corps du gamin qui se réveilla aussitôt et fut guérit de ses blessures. Il disparut à nouveau avant d'appliquer une clé sur le corps de Selemba et Yuan, afin de guérir d'éventuels écorchures et hématomes. Puis il revient à travers le piédestal portant la sphère afin de réellement écouter les questions qu'avaient à leur poser ces trois jeunes gens.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 86

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Dim 17 Avr - 21:55

Selemba se mordilla nerveusement la lèvre inférieur. Un des signes chez elle qui témoignait d'une grande réflexion amenant à toute sorte d'hypothèses et de questionnements. Yuan avait préféré jouer la carte de la politesse, tout en demandant des réponses. Quant à Trygan, il semblait maugréer à lui même plus que réagir à ce qui l'entourait. Si elle n'était pas tendue, l'elfe aurait sûrement éprouvée une vague de compassion pour lui, seulement Trygan s'était engagé de lui même dans cette drôle d'aventure. Avec sa plaie et sa taille. Si ils devaient se battre, l'elfe l'aiderait, c'est certain mais en attendant il se débrouillait. Assez grand pour prendre ses décisions, assez grand pour les assumer. Ce fut la politique qu'elle avait menée en s'enfuyant de chez elle et en apprenant à vivre loin de la noblesse. Mais passons. Enfin l'elfe détailla cet ''hôte'' qui venait d'apparaître.
L'Ombre s'attendait à un personnage drapé de noir, à l'allure droite et froide posé sur le piédestal. Capable de crimes sans que son visage de marbre n'exprime d'émotion. Et bah non. Ce fut un être fantomatique qui s'offrit à ses yeux. Plutôt craquant, soit dit en passant. Des mèches entre le châtains et le roux tombaient d'une façon désordonnée sur son front. Il avait un air presque angélique mais la méfiance de l'elfe ne s'en contenta pas. Il ne leur rendit à chacun qu'un bref examen. Comme si il n'était pas sur ses gardes. La vigilance serait-elle une marque du coupable ? Ceci expliquerait que la demoiselle soit à la limite de la paranoïa. Mais elle en avait croisé, des personnes si certaines de leur toute puissance qu'elles n'avaient pas le besoin de se soucier des intentions d'autrui. Alors, innocence ou prétention ?
Enfin elle se fixa sur les dires de cet être et haussa un sourcil dubitatif. En fixant son visage, on aurait put apercevoir qu'elle avait eu un tique infime, le coin gauche de ses lèvres avaient esquissé un mouvement le temps d'une seconde, signe qu'un détail la dérangeait. Tout aussi secrète, elle ne fit pas la moindre remarque mais d’infimes messages corporels montraient qu'elle archivait les informations dans son esprit. Bien sûr, pour s'en rendre compte il faudrait l'observer attentivement et être un génie tout en l'ayant côtoyé assez pour la décrypter. L’Île Garnie ? Intéressant. Pour l'elfe, cela faisait un certain temps que cette île se nommait Instable. Peu probable que ce monument se déplace. Ce fantôme devait être coupé du monde depuis un certain temps, assez pou utiliser d'ancien nom. Et elle était prête à parier qu'il était captif depuis toutes ses décennies. Comment ils avaient fait pour entrer ici ? Ce n'était pas bien compliqué. Mais cela voulait dire que si il était à l'origine des perturbations, ce n'était pas lui qui les avait guidé jusqu'ici. Il y avait peut être eu quelques protections effacées par le temps ou ce mystérieux guide. Mais alors, pourquoi le scorpion s'était-il animé ? Un test ? L'elfe s'empêcha d'hurler de rage et d'incompréhension. Sa paranoïa poussé à son paroxysme, elle était capable de tous les plans farfelus et imaginables. Plein de bienveillance, cet homme s'approcha de Trygan et usa de la magie pour le soigner. Par réflexe l'elfe eut un mouvement de recule lorsqu'il s'avança vers elle mais s'apaisa devant tant de douceur et le laissa faire. Le feu de ses muscles s'envola, la laissant bien, étonnamment en forme. Des question ? Il s'en bousculait quantité dans se tête. Elle ouvrit la bouche... pour la refermer. Qui êtes-vous ? Elle s'en fichait. Pourquoi êtes-vous enfermé ici ? De même. Alors, une fois n'est pas coutume, elle allait donner les réponses la première.

Chacun s'est dirigé vers le centre de l'île ou nous avons découverts, fort surpris, ce mausolée. Il nous a suffit de répondre à deux énigmes pour que les gardiens nous laissent passer. Pour la suite du parcours nous n'avons pas vraiment eut le choix. Nous nous sommes laissés guider par toutes ces portes qui s'ouvrent d'elle même ou ces trappes qui se soulèvent. Le seul obstacle que nous ayant rencontré étant un scorpion de pierre, gardant l'entrée de ce couloir.


D'un signe de la tête elle désigna la fameuse issue. Ses pupilles s'étrécirent en deux fentes semblables à celles d'un félin. Elle scrutait son interlocuteur et ne le cachait pas. Bien souvent, les gens jouent franc-jeux pour rassurer dès lors qu'ils sentent la méfiance de l'autre. C'était pus un réflexe de la part de l'elfe qu'une véritable tactique.

Mais pourquoi ces perturbations ? Et qui s'amuse à nous ouvrir les portes ?

Elle n'était pas agressive. Seulement suspicieuse.

HJ : Dans mes délais =D
5 minutes plus tard et j'étais plus aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuan Eleazar
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 29
Localisation : en train de roder

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
53/40  (53/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Lun 18 Avr - 15:06


Finalement leur interlocuteur apparu enfin à sa vue et il put ainsi le détailler de la tête au pied…et quelle ne fut pas sa surprise. En effet il s’agissait d’une silhouette fantomatique qui avait l’apparence d’un jeune homme d’une grande beauté voire légèrement efféminé avec ses cheveux bruns et qui semblait porter un costume bleu par-dessus un grand bandage autour du torse et du ventre. La boucle d’oreille qu’il portait renforçait encore le côté efféminé et Yuan du réprimer un sourire alors que les yeux d’un bleu très pur semblait les fixer.

- Il semblerait que oui, il s'agit bien d'une perturbation de ma part à l'origine de ce qu'il se passe sur cette île. L'Île Garnie, il me paraît une éternité depuis la dernière fois que j'ai pu circuler dedans... Mais, jeunes gens, merci d'être venus jusqu'à moi.

Ile Garnie ? Probablement le vrai nom de cette île et Yuan nota qu’il ne répondait pas à la question du pourquoi ces perturbations si ce n’est qu’il semblait satisfait de les voir devant lui : n’était-ce qu’un piège pour attirer des âmes de par trop aventurières ? Il ne put réprimer un léger frisson lorsque la silhouette leur fit un sourire se demandant ce qui se cachait sous le visage angélique et mielleux…il n’était pas sûr de vouloir le savoir d’ailleurs.

- Pourrais-je savoir comment vous avez fait pour entrer ici ? Je veux dire, pour trouver l'entrée de cette prison. Oh ! Mais vous devez vous aussi avoir plein de questions à me poser, y compris le très jeune garçon au fond. Allez-y, posez-les, cela vaudra mieux qu'un long discours imbuvable...

Le demi-elfe méfiant comme jamais hésitait à parler et préférait laisser l’initiative à Selemba d’autant plus que la disparition soudaine de la silhouette qui réapparu près de Trygan ne le rassura guère même si au final il sembla le soigner avec une espèce de clé. Le souci est qu’il fit de même avec eux et Yuan prit par surprise ne parvint à se reculer vivement que trop tard en foudroyant la silhouette du regard. Il fut plutôt soulagé quand il le vit regagner le piédestal au centre de la pièce même s’il n’était pas dupe quand à sa dangerosité potentielle : après tout c’est lui et lui seul qui déstabilisait l’île. Selemba visiblement elle aussi méfiante redemanda le pourquoi de tout ceci pendant qu’il enchainait de façon plus abrupte avec une question bien tranchante :

- Laissez-moi deviner…vous êtes ici parce que vous êtes dangereux et que quelqu’un vous y a scellé et vous comptez sur nous pour sortir ?

Un mince filet de sueur lui coula dans le dos alors qu’il attendait de savoir quelle serait la réaction de la silhouette qui leur faisait toujours face…

HRP : désolé mais là je ne suis pas inspiré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trygan Petanos
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 15/12/2010
Age : 19
Localisation : Ici, non enfaite là ou ici, pourquoi pas là ?

Feuille de personnage
Niveau:
2/30  (2/30)
Expérience:
25/40  (25/40)

MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   Ven 22 Avr - 9:26

Il faisait noir, enfin c'est normal vu que Trygan Petanos était évanouit, puis il sentit un douce lumière chaleureuse envahit le tout petit corps de l'enfant maudit, L'enfant ouvrit les yeux et découvrit un jeune homme, qui ressemblait étrangement a un fantôme, pas a un fantôme qui ressemble a un drap volant, c'était un jeune homme qui avait une sorte d'aura ... fantomatique, c'est plutôt difficile à détailler mais bon, l'enfant maudit commença alors à détailler l'homme fantôme, ce dernier s'attendait à un personnage drapé de noir, à l'allure droite et froide posé sur le piédestal. Capable de crimes sans que son visage de marbre n'exprime d'émotion. Et bah non. Ce fut un être fantomatique qui s'offrit à ses yeux. Des mèches entre le châtains et le roux tombaient d'une façon désordonnée sur son front. Il avait un air presque angélique. Cet homme-fantôme commença a parler :

- Pourrais-je savoir comment vous avez fait pour entrer ici ? Je veux dire, pour trouver l'entrée de cette prison. Oh ! Mais vous devez vous aussi avoir plein de questions à me poser, y compris le très jeune garçon au fond. Allez-y, posez-les, cela vaudra mieux qu'un long discours imbuvable...

Trygan comprit alors qu'il parlait de lui en disant 'le très jeune garçon au fond', il voulait s'exprimer mais il préférait laisser ses deux compagnons parler tout d’abord, ce fut Selemba qui commença à s'exprimer puis ce fut le tout de Yuan :

Selemba : Chacun s'est dirigé vers le centre de l'île ou nous avons découverts, fort surpris, ce mausolée. Il nous a suffit de répondre à deux énigmes pour que les gardiens nous laissent passer. Pour la suite du parcours nous n'avons pas vraiment eut le choix. Nous nous sommes laissés guider par toutes ces portes qui s'ouvrent d'elle même ou ces trappes qui se soulèvent. Le seul obstacle que nous ayant rencontré étant un scorpion de pierre, gardant l'entrée de ce couloir.
Elle continu par deux questions Mais pourquoi ces perturbations ? Et qui s'amuse à nous ouvrir les portes ?

Yuan: Laissez-moi deviner…vous êtes ici parce que vous êtes dangereux et que quelqu’un vous y a scellé et vous comptez sur nous pour sortir ?

Trygan se contenta d'attendre, que le fantôme réponde, tout en se plaçant à côté de ses deux compagnons, ses couteaux a son dos ...

HRP : je crois que sans vous je n'aurai jamais pu faire ce rp XD car j'ai surtout pioché dans vos précédent rps -_-"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event secondaire] Groupe 4   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event secondaire] Groupe 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Groupe calendar
» Formation d'un groupe pour l'event des 5 ans de DDo à partir de Jeudi 24
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [EVENT JCJ RP OUVERT] : Vendredi 4 décembre. début 21h20
» [Event Horde]L'operation Agonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: