AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SollaRiia [Ange / Marchande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SollaRiia Sing
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
9/40  (9/40)

MessageSujet: SollaRiia [Ange / Marchande]   Jeu 10 Fév - 16:08


* Image Originale Du Personnage * :
 

• Prénom : SollaRiia
• Nom : Sing
• Race : Archange ( Ange simplement plus haut dans la hiérarchie et possèdent 6 ailes. )
• Sexe : Féminin
• Age : 246 ans
• Peuple : Suite a sa descente elle devient Lucina

• Description physique :
SollaRiia est une ange qui causa sa propre perte en descendent des cieux reniant ainsi son titre et ses responsabilités... Tout se qu'elle était et était destiné a devenir s'évanoui. Depuis, elle fut frappé par la dette que tout mortelle doit payer. Avant immortelle et invincible elle deviens comme les humains ne gardent qu'an palle souvenir de ce monde d'oré au quelle elle appartenait ses ailes aussi douces qu'immaculés. Sur son bras droit une cicatrice en forme de croix causé par elle même pour se purger de tout se que l'on lui avait inculqué. Hors mis ses ailes on ne peut la différencier d'une simple humaine et le comble étant que ses ailes peuvent etre habillement dissimulé et apparaître d'ont ne sais ou par la suite. Ainsi donc, caché du monde céleste revêtant une armure autre fois brillante de mille feu elle serpente sur se monde pour en comprendre la détresse. Le teint relativement pale des yeux rouges autre fois d'un bleus pervenches. Les cheveux bruns au reflet étrange et violacé. La dame elle même ne semble pas trop imposante même sous son armure de plate... Du haut de ses 1 mètre 65 et ayant une constitution faible elle doit miser sur ses aptitudes a bien manœuvre l'épée et en dernier recourt, la magie et se souvenir immaculé...

• Description mentale :
Fille d'Irine qui brisa son coeur pour créer l'archange que serrait SollaRiia celle si vécu pendant long temps en compagnie de se monde d'or et d'illusion ne pouvant être percé que par la chute que s'imposa la dame ailé. Du haut des cieux elle regardait le monde et les créatures le peuplent et ne pouvait comprendre l'amour qui les unissaient ni même la tristesse dont ils souffraient. Elle était ainsi et comme plusieurs, on dit des anges qu'ils peuvent aimer mais sans sexualité, ils peuvent être en colère mais sans haine, ils peuvent être heureux mais jamais être simplement et tout bonnement épanouis. C'est avant tout pour comprendre tout cela qu'elle descendit sur Harmonia. La seule chose qu'elle emmena avec elle fut une rapière et une boite a musique ayant la forme d'un compas. La rapière fut désenchanté malheureusement. On dit de SollaRiia qu'elle était l'ange de la tristesse, d'ailleurs, c'était le sentiment qu'elle avait le plus exploré et ainsi donc il est rare de la voir sourire mais même si parfois de fine larme perle sur ses joues, elle ne peut réellement ressentir la peine qui pourtant, est bien présente en elle...

• Point important :

- Loyale, elle respecte sa parole.
- Relativement naïve et facile a berner.
- Incapable de ressentir des émotions forte. ( Amour / Haine Ect )
- Le plus souvent du temps triste et ou mélancolique.
- Connaissance élevé du monde de façon géographique.

• Votre histoire :
L’existence de SollaRiia fut un cadeau d'une des archanges les plus respectés. Se peuple vivant loin de la terre des hommes ne pouvaient les comprendre mais la '' mère '' de notre jeune héroïne y parviens. Du moins en partie, ses les humains et leur amour qui la convainquit de créer une être céleste en tout point identique a elle même. Le comportement familiale des hommes et des nombreuses créature vivant sous les nuages était parmi les mystère les plus difficile a comprendre ou même a imaginer pour les anges qui était des gens distant et froid de par leur impassibilité, leur impossibilité a ressentir tout sentiment passer un certain niveau.

Ainsi donc, lorsque le soleil était a son zénith Irine, déesse parmi les siens, se rendit la ou elle meme avait prit son premier souffle, une fontaine de marbre ou coulait une eau cristalline. L'archange retira les lourdes plates de son armure reluisante au fine décoration. Pourquoi une t'elle armure? Les anges étaient avent tout des guerriers et des guerrières. Celons plusieurs la terre n'était qu'un champ de bataille la ou, un jour, ils devraient affronté les hordes menaçant toute forme de vie y comprit la leur. Ils représentaient cette ultime affrontement comme étant le combat entre l'ombre et la lumière qui pourtant, ne peuvent vive l'un sans l'autre. Depuis long temps les armés grandissait en prévision de se jour fatidique, un jour qui serrait annoncé d'une saison de pluie perdurent pendant trois siècles.
Donc... Apres s’être débarrasser de sa lourde armure scintillante ses mains viens doucement, lentement, détacher les attaque retenant sa toge blanche la recouvrant presque entièrement. Le tissu fin viens caresser ses corps avant de s’effondrer sur le sol délaissant l'archange et la mettant a nue sous le soleil bien veillant l'observent en compagnie des astres luminescent et fantomatique t'elle des volutes dans la nuit. Malgré leur froideur habituelle se peuple n'en était pas pour si peu moins désirable qu'un autre, leur incapacité a avoir des pulsion sexuelle était certes problématique pour qui qu’on que voulait les charmer mais leur silhouette gracieuse, divine, pouvait attisé bien des envies. La nudiste se défit par la suite de ses bijoux qu'elle laissa tombé sur le tissus de sa toge a capuchon avant de metre un pied dans l'eau glaciale de la fontaine qui, en son centre, gagnait en profondeur. Une immersion complète étant nécessaire la dame ailé se plongea dans l'eau et dans ses petite abyme. Battant des ailes pour rester sous l'eau elle expira l'air que contenait ses poumons pour les remplir par la suite du liquide l’enveloppant. Étant immortelle elle n'avait rien a craindre une noyade ne causerait pas sa perte et elle commença alors le cours rituelle. d'une mains elle viens planté ses ongles dans sa poitrine pour y enfoncer sa mains, si elle n'était point mortelle rien n’empêchait la vive douleur dont elle souffrait a présent. Son sang se rependit dans l'eau alors que les ongles de l'archange arrachait lentement une partie du coeur dont elle était pourvu, son coeur étant composer d'un minerait précieux la tache n'était pas aisé mais au bout de nombreux effort elle y parviens. Elle extirpa la moitié de sa poitrine dont le troue béant commença lentement et de lui même a se refermé.

Le coeur, ou plutôt la moitié du coeur, toujours palpitant deviens une vive lumière et d'entre ses doigts Irine pu le sentir grandir. Sa petite mains fut bientôt plus en mesure de tenir la forme grouillante et une deuxième mains si rajouta puis elle lorsque des membres comme la tête les bras et les jambes commençait a se former a un rythme qui relevait du prodige Irine prit cette petite être dans ses bras, cette petite être qui allait devenir sa fille et sa jumelle. Dans cette eau teinté de rouge lentement se formait la double de l'archange, de long cheveux firent leur apparition et les formes du corps commencerent a se modeler, les hanches en premier puis une poitrine. Gardent la forme encore contre elle et sentant sa propre poitrine presser contre celle de sa jumelle Irine comprit qu'elle avait bien réussit, sa douleur n'auras point été vain en donnant vie a une masse informe dont elle aurait du se débarrasser. Le fruit dont elle était finit par cesser de croître une fois constricteur en son intégralité. SollaRiia était née.

N'étant point consciente et reposant entre les bras d'Irine celle si remonta a la surface ou il fut plus difficile qu'elle croyait de cracher l'eau qui avait précédemment envahit ses poumons. Tirant sa '' progéniture '' hors de l'eau avec elle elle l'appuya contre le muret de la fontaine qui n'était en faite qu'un lac artificiel... L'archange se rhabilla prestement, même si il n'y avait aucun danger que l'un de ses confrères ou consoeurs prennent plaisir a la zyeuté elle ne voulait pas rester nue! Une fois la toge et l'armure remit comme il se doit elle s'agenouilla devant sa réplique un petit quelque chose d'étrange la prit... Elle ne saurait jamais dire se que c'était, peut etre cette fascination qu'elle cultivait a l'égare des humains l'avait rendu... Plus humaine... ? Un léger sourire arqua alors ses douces et belles lèvres rosés. Elle prit alors sa fille faisant attention a ne pas la blesser ou lui infliger une coupure maladroite qu'aurait coté deux plaquettes d'armure s'entrechoquant. Traînant la moitié de son coeur jusqu'a sa propre demeure la ou elle la fit reposé sur son lit se fichant bien qu'elle était encore tremper!

Pendant les deux jours suivent Irine ne joignit personne au chambre du conseil celeste. Ils ne lui firent aucune réprimande a se sujet comprenant qu'elle avait créer une ange et que maintenant elle devait s'occuper un minimum de sa création. Le thermes création faussait cependant a ses oreilles et encore une fois, elle ne saurait dire pourquoi. Restant donc a son chevet regardant sa fille et jumelle sous les draps satinés qui dormait paisiblement jusqu'a se deuxième jour. Lentement, doucement et difficilement l'archange de naissance ouvrit les yeux, des yeux en tout point identique a ceux de sa mère, un bleu pervenche qui était d'une grande beauté et qui dégageait une tout aussi grande douceur. D'une lenteur extrême SollaRiia se releva faisant glisser sur elle la couverture qui nonchalamment mit sa poitrine a nue, se qui ne gêna pas l'archange qui avait l'impression de se voir elle même mais avec un quelque chose de différent tout simplement. Un mal de tete fit couiner la jeune ange qui en se moment avait déjà 245 ans, SollaRiia étant une double de Irina qui avait 245 cela tombais sous le sens! Quoi qu'il en soit irine viens s’asseoir sur le lit pour bordé sa fille et jumelle qui se laissa faire. Tout deux ne savait pas vraiment se qui poussait un telle acte mais cela semblait naturelle. Vous l'aurez deviné SollaRiia avait les même perceptions de que moitié, les même connaissances et les même souvenirs. Elles étaient toute les deux l'autre personne en tout point, ainsi, il est facile d'expliquer d'ou SollaRiia tira sa fascination pour le monde des hommes. N'ayant point besoin de faire connaissance une confiance lia les deux êtres sans qu'aucune parole ne soit dite encore et puis, elles avaient quoi a se dire? Jusqu'a il y a deux jour SollaRiia se souvenait de tout se qu'elle avait été ou fait par l'entremis d'Irine...

Trois autre jour passèrent, SollaRiia étant plus que faible elle du se reposer, heureusement Irine veillait sur elle avec ... Amour? ... S'occupant de sa ... Progéniture? ... Pour qu'elle soit comblé ! Une fois suffisamment forte pour se mouvoir efficacement et d'elle même elle sortit de sa demeure pour la première fois. Elle n'était point émerveiller par se monde d'or et de pierre blanche puisque'elle l'avait déjà vue et ce tout les jours pendants 245 ans, au contraire, elle le trouvait pale et illusoire tout comme Irine le pensait tout bas. Elle fut convenablement présenté au archange qui, celons toute logique, la considéraient elle aussi comme une archange, après tout, elle était la moitié de sa mère et jumelle! De plus, les six ailes dans son dos ne pouvait induire en erreur!

Pendant le premier mois SollaRiia et Irine étaient ensemble a toute heure de la journée, souvent a observer le monde du dessous. Ce fu curieusement SollaRiia qui avança l'idée en premier de descendre sur ce monde nommé Harmonia. Irine fut d'ailleurs surprise que sa jumelle émet a voix haute se dont elle avait toujours songer a voix basse mais après tout, elle était identique bien que une fois la séparation faite des différence dans le caractère pouvait apparaître. SollaRiia était devenu plus '' tête en l'air '' que sa mère, plus désinvolte et remettait en question les choses bien plus qu'elle. Irine était a la fois fière et inquiète d'avoir engendré une pareille chose. Pour elle, pour Irine, SollaRiia représentait une avancée dans une voix que trop peu explorer par son peuple mais pareille pensé pouvait la metre en danger et puis, si elle descendait, l'une d'entre elle devait resté dans se monde... C'était ainsi.

Dans le mois suivent SollaRiia changea, elle devient plus silencieuse, les trais de son visage aussi doux soit il était rongé par une peine visible mais qui n'avait pas lieu d’être. Une tristesse animé par une vide, peut être justement se '' vide '' en était la cause. Se sentiment la rongea et elle deviens l'ange de la tristesse, une réputation qui la suivit partout et meme si Irine était la pour l'aider elle aussi ressentait se vide en elle. Pour illustrer la chose, leur discours était semblable a deux morte se parlent de leur agonie de façon détourné.

Au troisième moi ce fut l'éclat, SollaRiia convoqua Irine qui avait du la laisser momentanément pour quelle la rejoigne sur la plus haut des tours de se monde. Sentant que quelque chose n'allait pas, du moins, plus qu'a l'habitude, Irine viens a la rencontre de sa jumelle qui lui annonça son départ, sa décision était prise elle amorçait sa descente dans l'heure. Les deux jumelles se firent une accolade remplit d'amour saine et passèrent l'heure qui sans suivit a discuté de tout et de rien se faisant des promesse dont l'une était que SollaRiia revienne un jour. Irine demeurait Immortelle et grâce a elle, SollaRiia vieillirait plus lentement mais certainement. Celle qui allait demeurer ici donna alors a sa moitié un objet, une boite a musique ayant la forme d'un petit compas une fois fermé. Elle se firent a nouveau de chaleureux adieux avant que la renégat ne fasse le saut de l'ange se laissant tomber des nuages vers cette terre qu'elle ne connaissait que trop peux. Pendant sa descendre elle avait l'impression de brûlé, ses yeux devenaient rougeâtres lui causant une grave douleur, son cris viens jusqu'au oreille d'Irine qui se mit a pleurer. Depuis, elle pleur toujours juché sur sa tour attendent que sa soeur revienne... Elle se fit également nommé Tristesse...

La douleur finit par lentement disparaître mais, elle avait l'impression d'avoir retrouver la faiblesse dont elle avait été victime pendant ses premiers jours de vie. Dos a la terre le regard perdu dans les nuages et les yeux mi clos. Ses ailes n'était d'aucune utiliser et imitaient ses bras tendus vers le ciel soulevé par l'air. L'armure dont était pourvu SollaRiia, car oui, tout comme sa jumelle, elle était vêtu d'une armure au même propriété bien que différente, se ternie, la reluisante armure d'or et de plaquette miroitante deviens sombre, l'or deviens d'ailleurs de l'ébene. Sa rapière au lueur fantomatique perdit son aura et c'est sous cette nouvelle apparence que la chute se termina. Dans le bruit d'un canon ayant exploser. N'ayant pas suffisamment de force pour battre des ailes SollaRiia s'écrasa au sol créant un gouffre et dans le quelle, en son centre, sommeillait l'archange. Toujours vivante et en un seul morceau.

Dans les jours qui suivirent elle perdit son invincibilité ainsi que son immortalité, des sensations étrange comme la faim se mirent a apparaître. Par chance, elle était tombé pret d'un charment petit hameau a la population basse mais accueillante. Les chasseurs la trouvèrent la, dans le gouffre, ailes déployer et les yeux fermer. Ils découvrirent avec excitation qu'elle était toujours en vie et ne perdirent pas plus de temps a la transporté au village la ou un médecin fut simplement stupéfait. Elle n'avait aucune marque de sa chute et il du d'ailleurs de rendre de lui mémé sur les lieux pour savoir si oui ou non un gouffre s'était belle et bien formé car pour lui, les chasseur avaient perdu toute crédibilité en lui racontant une histoire abracadabrante de femme tombé du ciel.

Dans les jours qui suivit elle reposa a l'hopital qui avait été ériger dans une des chambres de l'auberge, un cas aussi étrange que le sien méritait bien un peu d'attention. A son réveille, lorsque le soleil fut en plein Zénith, le medecin était absent et il avait également prit soin de retirer l'armure de l'archange la laissant avec ses vêtements simplement composer de cuir et de tissus. Encore dans les vapes elle descendit en mode zombi les escalier, une fois sortit de sa chambre, pour se retrouver a l'étage principale de l'auberge. Une grande salle ou plusieurs table étaient disposer de façon chaotique alors qu'un comptoirs ou était accouder un homme dans la trentaine regardait la jeune femme. Des chuchotements lui parviens au oreille, au oreille de la dame, une bande de curieux c'était ressembler pour voir l'ange a son réveille ou du moins espérait la voir a son réveille. On ne pouvait pas douté que se soit elle ou non puisque ses ailes blanches était toujours visible, cependant, le regard de SollaRiia restait braqué sur le tenancier de l'établissement. L'archange traversa l'amas de table et de chaise pour aller a la rencontre de l'homme souriant. Il était fais costo sans la moindre once de gras, cheveux long rattacher en queue de chevale et une arbre de quelque jour. Voyant la jeune femme s'approcher il se redressa.

- Alors, pas trop dur la chute?

Dit il tout sourire. Devant le silence de l'ange il rajouta.

- J'imagine que tu es désorienté... Tien prend ca sa te ferra pas de mal.

Le tenancier fit glisser sur le comptoirs un verre d'eau dont l'ange s'empara et but délicatement bien que rapidement. En effet, cela lui fit grand bien et cette fois se fut elle qui prit la parole.

- Ou suis - je ?

L'homme esquissa un sourire.

- Bien loin de chez toi ! Écoute, par chance j'ai déjà croisé des anges dans ma vie et je sais que ses assez dur de vous adaptez, je te propose de rester ici, le monde est encore trop dangereux pour toi et tu es encore trop faible. En plus, avec tes jolies plume tu risque d'attirer l'attention et sans même une piece d'or pour soudoyer dieu seul sais se qui pourrait bien t'arriver et ou tu pourrais finir...

Dans les semaines qui suivirent elle resta donc a l'auberge et dans le village. Elle fit quelque rencontre mais était toujours distante, on ne pouvait lui en vouloir, elles étaient ainsi... Dans les diverses rencontre, un marchand ambulant, il parcourait les routes pour vendre ses babioles qu'il stockait dans sa carriole tiré par une z'ouli jument. Fruit du hasard, il était aussi parmi les rares a deja avoir vue des anges et c'est lui qui apprit a celle si a '' fermer les yeux '' de façon spirituelle pour faire disparaître ses ailes. Lui promettant de veille sur elle et de lui apprendre certaine chose qui se révélerait plus qu'utile elle décida de le suivre. Sa Carriole étant assez grande pour y loger quatre personne plus un amas de babiole...

Ainsi donc, elle quitta le village en restant dans la carriole la plus part du temps a dormir ou faire du rangement pendant que messieurs conduisait ! Elle parcouru donc les forets et les plaines pour arriver a des villages ou des villes ou le marchant faisait son travaille aidé de SollaRiia qui apprit les rudiment du métier. Cela allait d'ailleurs etre bien utile puisque, dans l'année messieurs le marchant fut tuer alors qu'il revenait d'une auberge et ce, pour quelque misérable pièce d'or. Les bandits l'avait simplement tuer et fouiller... Il trépassa seul après avoir été traîner dans une ruel laissant l'ange seule au monde. Se fut elle qui retrouva le corps et aucune larme ne perlèrent sur son doux visage. Elle lui fit les hommages et assista a l'enterrement cependant, il faut dire qu'une certaine peine avait été causé par se départ brusque mais, elle ne pouvait pleinement la ressentir ni sans débarrasser d'ailleurs. Se vieille homme l'avait prit sous son aile et avec été pour elle un '' pere '' la guidant dans se monde qui se révélait être bien hostile... Quoi qu'il en soit, SollaRiia ne voulait pas revenir en arrière, pas maintenant, elle voulait comprendre, explorer et ressentir tout se qui était encore inconnue pour elle. La détresse du monde...


• Pouvoir choisi de votre camp : Attaque
• Votre arme de départ : Rapière : Arme légère dont la pointe est plus efficace que la lame. La minceur de la lame rend celle si très rapide et utile pour parer. une arme d'escrime dont la force et sa capacité a perforer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: SollaRiia [Ange / Marchande]   Sam 12 Fév - 17:53

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, SollaRiia Sing, du peuple de Lucina, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Twisted Evil

MdH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
SollaRiia [Ange / Marchande]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un "ange" à la couronne.
» Forum RPG d'ange contre démons
» [RESOLUE]Avoir des ailes d'ange
» Costume Ange ?
» La marine marchande belge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: