AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lowë Der Sterne, le Chant du Silence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lowë Der Sterne
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
5/40  (5/40)

MessageSujet: Lowë Der Sterne, le Chant du Silence.   Mer 16 Fév - 0:59


• Prénom :Lowë
• Nom :Der Sterne
• Race :Humain [?]
• Sexe : Mâle
• Age : 20-25 environ.
• Peuple :Harmonien

• Description physique (min. 3 lignes) :
Il s'avance. Une démarche à la fois humble et avide de connaissance, où une pointe de doute perce à chaque pas. Accusant un petit mètre quatre-vingt et une carrure à la fois sèche et pourtant marquée par un entrainement physique avisé, Lowë est le genre de personne qu'on ne sais trop comment juger. Est-ce là un faible et jeune moine nomade qui erre sans but pour découvrir le monde? Cette musculature sèche et finement dessinée, réhaussant ses traits altiers et sa peau imberbe, est-elle symbole d'un accomplissement martiale certain ou de cadeau offert par mère nature lors de sa naissance? Et son visage? Des traits fins, parfois féminin selon ses expressions sans forcément passer du côté androgyne, des yeux aux tons d'ambres tirant sur le pourpre voir le rouge selon si le soleil à décider de frapper sa douce pupille. Des lèvres communes, ni trop charnues ni trop fines, qui ne laisse passer que de maigres expressions, préférant l'audace d'un regard à la chaleur d'un sourire. Une longue tignasse d'un châtain foncé presque brun, entretenue avec soin mais souffrant parfois des aléas du voyage. Quant à ses habits, certains iront les qualifier de vulgaires oripeaux alors que d'autres verront dans cette suite de tissu large aux tons ocres et orangés une certaine note d'appartenance moniale. Car quoi qu'il arrive, il n'est jamais habillé de façon très "normale", préférant les habits amples lui rappelant le doux tissu du temple à la rudesse du lin de ville qui irrite la peau au moindre mouvement. Un courant d'air rivalisant de beauté, qui se laisse bercer par un linceul d'eau.

• Description mentale (min. 5 lignes) :
Lowë, un mystère. Mais bon, qui n'est pas un mystère en même temps? Il incarne à la fois tout le côté envoutant d'une innocence pleine et pourtant volée, ainsi que celui d'un profond mal qui le rend aussi froid et austère que les monts escarpés du grand nord. Tantôt enfant, tantôt icône de marbre. Le monde il ne le connait pas, il ne l'as jamais visité, n'es jamais rentré en interaction avec. Il ne sais pas quoi penser de l'Homme avec un grand H, de la nature et de la condition humaine, quel comportement avoir, comment savoir si on ne profite pas de lui, si il peut se laisser aller ou non. Comme un animal sauvage perdu loin de son nid qu'il à dut quitté trop tôt, il ose parfois faire un pas méfiant en avant mais reste bien trop souvent sur ses gardes de peur de se faire berner par l'avarice et la cupidité de chacun. Mais ne souffre t-il aps de tourment qu'il s'inflige lui même? N'est-il pas source de ses propres maux, de ses propres difficultés? Et si c'était lui qui se trompait sur toute la ligne. Tant de question auxquelles il ne trouve pas le temps de donner une réponse, car son temps lui est trop précieux pour accomplir sa quête. Découverte, vengeance, expiation, purification, mémoire, tant de chose qui font qu'ils ne peut se vouer à la communauté et à ses propres desseins. Car comme le disait son mentor "C'est à vouloir courir après plusieurs lièvres qu'on finit par n'en attraper aucun."

• Votre histoire (min. 10 lignes) :
De sa naissance il ne sait rien. Du moins rien de plus que ce que lui ont comté les moines reclus qui l'ont recueillis alors qu'il n'était qu'un faible bambin sans défense. Ce fut lors d'une belle nuit d'été, là où le songe est profond et le rêve éthéré, qu'une lumière traversa le ciel avec derrière elle un large panache de flamme bleutée. N'imaginez donc pas une comète de taille apocalyptique, car aussi rare que fut l'instant, la masse ne faisait pas plus qu'une grosse pierre de la taille d'un tabouret. Quant à l'impact, il se résuma tout juste à un souffle de poussière à travers quelques lieues dans la Jungle des Anciens, tout juste de quoi réveiller quelques nuées d'oiseau et faire crisser une légion d'insecte. Et lorsque Rhead, un moine curieux et paternel s'enquit des lieux avec ses frères, il furent partagé entre joie et étonnement devant l'apparition d'un bambin non loin de l'impact. Abandon incroyable ou enfant des étoiles, toujours-est-il que désormais il était de leur devoir de veiller sur l'enfant.

Ainsi il grandit dans le sein profond de la Jungle des Anciens, au coeur d'un monastère reclus dans une partie de la forêt où la nature gardait encore l'entière possession de ses droits. Il fut éduqué selon les logiques moniales en vigueurs, entrainés dés son plus jeune âge aux pratiques coutumières et initié à tout les mœurs de la communauté. C'est d'un papier trouvé dans les langes du bébé qu'il était que provenait son nom bien étrange: Lowë Der Sterne. D'une peau d'albâtre contrairement aux autres moines au derme mât, des yeux bruns et rougeoyants contrastant avec les teintes océaniques qui se reflétaient chez les autres. Il considéra très vite Rhead comme son père tant biologique que spirituel et ce dernier éleva l'enfant comme étant le siens. Une jeunesse heureuse coupée du reste du monde, bien loin des conflits qui animaient les mondes et les esprits.

Chez lui il faisait bon vivre, les rivalités étaient chose rare et l'harmonie entre humains et organiques était pleine. Une vie d'ascète où il apprit des arts martiaux ancestraux à la fois gracieux comme une danse et pourtant plus meurtrier qu'une bonne lame. Il fut aussi entrainé au maniement du bâton, une arme à l'apparence innocente qui s'avère autant utile pour tuer que pour mener de longues heures de marche sans avoir à souffrir de terribles maux de dos. Ses pouvoirs quant à eux ne se manifestèrent que très tard.
Ce fut lors d'une séance d'entrainement qu'un coup lui arracha une gerbe de sang qui très vite se matérialisa en une roche des moins communes. Ce jour là est d'ailleurs à marquer d'une pierre blanche car dés lors beaucoup de choses changèrent pour Lowë: il en apprit bien plus concernant son monde, ses appartenances, son univers, c'était la première fois de sa vie alors qu'il était déjà âgé d'une quinzaine d'années, qu'il prenait conscience que la vie existait au delà sa forêt natale. Rhead fut éberlué en voyant le pouvoir de son fils adoptif car dans le sang solidifié il reconnut la même matière que la météorite qui était tombée le soir de sa découverte. Un minerai inconnu aux teintes noires et bleutées, pailleté d'or et de nacre, veiné par endroit de brisures carmines et violacées. Lowë quant à lui ne comprit pas tout de suite d'où venait cette pierre, ce ne fut que quand on lui parla d'Harmonia et du pouvoir Sacré que tout prit un sens à ses yeux. Il fut envoyé trouver un homme non loin du temple, réputé pour ses connaissances sans limite, afin de lui porter la nouvelle de son pouvoir et de voir si ce dernier serait en capacité d'identifier la nature de la météorite et du minerais formé par le sang de Lowë

Le récit qu'il donna à son retour fut tellement succins et suintant de honte qu'aucun moine du monastère, pas même Rhead, n'osa poser plus de question à ce sujet. Une chose était certaine en tout cas: la matière de la météorite et le sang transformé de Lowë sont bien de la même consistance. Mais quelque chose changea chez le jeun homme, si bien qu'il devint plus silencieux, en retrait, encore plus assujettis par l'ascétisme des moine. Il continua son entrainement physique, ses prières, apprit tant bien que mal à essayer de dompter son pouvoir ce qui n'était pas chose facile, mais plus les années défilaient et plus le caractère du jeune homme se faisait noir, nimbé de mystère. Même Rhead approuvais ses confrères quand ces derniers disaient que Lowë commençait à "quitter la voie". C'est un beau jour d'automne que le conseil se réunit pour traiter du cas du jeune homme et il en ressortit que le pèlerinage serait la seule solution pour épurer l'âme égarée de leur protégé. Et que lors de sa pérégrination, soit la voie reviendrait d'elle même éclairer son chemin pour qu'il puisse revenir libéré, soit les sentiers de sa perdition continueraient de le faire dériver à tel point que plus jamais il ne pourra revenir parmi eux. Une sanction à la fois sage et lourde mais sans le savoir les sages tirèrent là leurs révérence à Lowë.

Son voyage devait durer trois mois et trois semaines, durant ce dernier il se devait de ramener une relique à même de prouver de sa nouvelle valeur au sein de la communauté, si retour il y avait. Il n'essaya même pas de se défendre et accepta son labeur sans rechigner. Aucun événement majeur ne se passa durant les trois mois et trois semaines et au bout de ce laps de temps qu'il passa à écumer la jungle de faut en comble, il avais même prit le temps de défier un féroce lion pour ramener une de ses canines autour d'un collier tissé main. Il avait prit le temps de méditer sur sa condition, sur le monde extérieur, sur ce qu'il s'était passé dans la case de l'érudit, sur tout ce qui se tramait dans sa tête depuis deux ans et demi maintenant. Et fort de ses nouvelles réponses qu'il s'était lui même apporté, prit la voie du retour vers les siens.

Là, tout bascula. Le monde s'écroulait à ses pieds. Devant ses yeux vides, ses membres fébriles, se tenait une ruine. Plus de monastère, plus de moines, juste de minces filets de fumées par endroits, des monceaux de tissus déchirées, des tâches de sang et... un roseaux noir à la tige ivoire, posé horizontalement sur la dernière marche du long escalier du monastère.
Cela fait maintenant deux semaines que Lowë à quitter la Jungle des Anciens et se risque dans le monde extérieur. Avec lui il emporta son fidèle bâton de marche. Et le roseaux noir, bien décidé à avoir sa vengeance en plus des réponses à ses nouvelles questions. Une seule phrase résonna dans sa tête lorsqu'il franchit la dernière racine de la forêt:

"Je te l'avais dit."





• Pouvoir choisi de votre camp : Sacré: Sang des Etoiles.
[Le sang de Lowë se matérialise non pas en un minerais pur mais en quelque chose tenant plus de l'alliage. Pour user de termes plus scientifiques, il s'agit là d'un mélange d'Osmium et d'Iridium, les deux matières citées comme étant les plus résistantes du monde. L'avantage premier qui découle de ce minerais astrale des plus exotiques est bien sûr sa résistance physique bien au delà de la moyenne. Il en vas ainsi avec les fortes températures et la corrosions (bien sur je parle d'échelle naturel, pas des flammes et de l'acide issus de la magie). Mais ses désavantages sont notables, bien qu'au nombre de deux. Au vue des traces de fer présent dans l'alliage étoilés, Lowë est ultra-sensible à la magie de la manipulation métallique. Même un simple mage qui tord sa cuillère à côté de lui sans forcément le viser, cela perturbe tellement son métabolisme que c'est fichu de lui donner des nausées pour la journées. Un mage métal en face de lui serait capable de le tuer en moins de temps qu'il ne le faudrait pour écraser une fourmi. Le deuxième désavantage notable ne se manifeste qu'à haut niveau. Son sang ne peut se solidifier discrètement. Quand bien même cela opère à l'intérieur de son corps, sa peau prend tout de suite une teinte grisâtre profonde, pailletée d'indigo et de dorée, ses yeux en font de même et même ses cheveux s'épaississent au point de former une crinières aux teintes cobalt. Pour ce qui est de la surface, chaque modélisation se voit caractérisé par un bruit de crissement, de craquement sonore semblable à de la pierre qu'on émiette avec force. Difficile de se faire discret avec tout ça.]

• Votre arme de départ : Un bâton de marche de bonne qualité qui peut servir à faire des bosses à ceux qui m'embêtent.


Dernière édition par Lowë Der Sterne le Mer 16 Fév - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lowë Der Sterne, le Chant du Silence.   Mer 16 Fév - 8:22

Kikou =)

Oui, les exemples cités dans le pouvoir sacré sont... des exemples x). Tu peux donc choisir une autre matière que celles proposées. Décris nous simplement ses avantages et désavantages ^^.

Bonne continuation Razz
Revenir en haut Aller en bas
Lowë Der Sterne
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 31

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
5/40  (5/40)

MessageSujet: Re: Lowë Der Sterne, le Chant du Silence.   Mer 16 Fév - 23:32

Finit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Lowë Der Sterne, le Chant du Silence.   Jeu 17 Fév - 3:23

C'est parfait, très belle fiche qui est bien sûr validée Wink !
______________________________

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, Lowë Der Sterne, du peuple de Harmonia, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Twisted Evil

MdH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lowë Der Sterne, le Chant du Silence.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lowë Der Sterne, le Chant du Silence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les motivations du grrrrrand méchant.
» Le chant des sirenes
» Nouvelle Unité:très méchant herbivore stupide.
» Je suis le méchant et je veux tuer la gentille!
» [Le chant du désert] Discussions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: