AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Mer 16 Fév - 20:46

    Suite à cette aventure palpitante d'un petit voyage à l'air frais en montagne et de nouvelles façons de vivre, une mémoire ravivée et des souvenirs a jamais encrés dans sa peau, la Jeune Cormyr recherchait de quoi se mettre sous les bras pour augmenter son statut de défense... ou plutot... de quoi l'aider à canaliser son énergie démesurée! En attendant de retourner à Equilos, évitant les grandes routes en reconstructions faute d'avoir peur que les citoyens ne s'effraient à sa vue, elle longeait les petites bâtisses ou le lierre avait déjà commencé à poussé, recouvrant les maisons des habitants d'une couche humide verte sentant le moisie. Couverte d'un manteau noir à capuchon, seul ses immenses ailes de cinq mètres d'envergures repliés majestueusement derrière son dos ne laissaient pas les habitant d'Equilos dans leur état de rêverie.

    Il pleuvait, le temps était à la chasse aux grenouilles vertes et à la pêche, sur son passage certains décalaient leur rideau pour mieux voir la forme qui apparaissait sous leurs yeux, la brillance et la magnificence de ses ailes rouges provoquaient un état de stupéfaction, tantôt un murmure faisait son apparition: "un ange?" ou "un esprit?" venait frapper les délicates oreilles de la douce jeune femme, augmentant la cadence de ses pas et le battement de ses talons contre le sol.

    Elle savait ou aller, elle n'hésitait pas et souriait sous sa capuche en observant les poubelles ménagère de ce lieu si familier devant la porte et dire qu'elle avait passé une nuit dans cette chose... il allait falloir une autre idée à ce cher Chosokabe pour la virer dehors cette fois: ses ailes aurait tantot fait de consumer la poubelle et la rentre à un état non reconnaissable. Le pas de la porte, elle y était maintenant, s'arrêtait sur une marche en prenant le souffle, tête haute ... main sur la poitrine ou un curieux objet aurait du s'y situer... non elle ne l'avait pas perdu, elle l'avait confié. Elle se retourna un dernier instant et regardait la rue de son regard perçant, Lunitario sous la forme du précieux phénix volait dans les airs et attendait bien sagement sa sortie.

    Une bouffée d'air, ses bottes d'essuyèrent sur le paillasson protégé par la voute du pas de la porte et frappait, cinq coups gentillement, sa force, elle ne la connaissait plus vraiment et au lieu de frapper normalement, évitant de casser la porte elle s'était contenté de promener ses ongles sur la surface lisse. Entendant un bruit elle enclencha pour rentrer, ses ailes et elle en évitant de couper la porte avec ses plumes au passage de celle ci pour refermer l'établissement. Doucement, elle observait les lieux, attendant sagement l'arrivé de la personne voulue...

    " Monsieur Chosokabe? C'est encore Mademoiselle Barnes, désolée du dérangement mais j'aurais besoin de votre aide..."

    elle attendait patiemment, enlevant sa capuche avec une sensualité non négligée dévoilant son pendentif frontale retenant ses cheveux tombant maintenant élégamment le long de ses oreilles jusqu'à sa taille, ses yeux d'argent, vifs et brillants de malice observèrent la porte de l'arrière du magasin: encore un Ancien souvenir... un fin sourire étirait sa bouche cerise.


hrp: je t'envois un mp avec la description ET image de l'objet dans l'immediat Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chosokabe Motochika

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Mer 16 Fév - 22:08

Le temps à l'extérieur était pluvieux, les gouttes d'eau frappant la toiture de l'établissement magique devenue si réputé à travers les trois mondes depuis maintenant quelques temps. Le ruissellement de cette eau venue du ciel laissait le magasin vide de clients, personne ne venait vraiment rendre visite au sympathique et agréable marchand qui tenait le lieu quand dehors, le ciel était remplit de ces nuages détrempés. C'était en ces jours si étranges, que le maitre des potions pouvait rester en paix à l'intérieur de sa demeure, à concocter toutes sortes de potions et autres objets divers à la puissance énorme, et dont l'utilité n'était plus à démontrer. Mais non, aujourd'hui, même en temps de pluie, il ne faisait pas comme chaque jours dans des conditions climatiques comme celles ci. Au lieu de travailler, on le retrouvait dans son laboratoire, pipe aux herbes médicinales en bouche et pied sur la table. Bras croisés derrière la nuque et fixant le plafond en recrachant la fumée aux senteurs aromatiques, le nuage s'élevant jusqu'au plafond avant de disparaitre aussi vite qu'il n'était apparut. Un peu plus loin, on pouvait voir Spooky, son fidèle serviteur loup garou, qui s'amusait on ne sait trop comment avec une colonie de fourmis que lui avait ramené Chosokabe de son dernier voyage de récolte. Il fallait dire que même en mission, il savait penser à ceux qui étaient tous les jours à ses cotés pour lui venir en aide dans son métier devenant de plus en plus difficile avec les énormes affrontements qui ont et auront lieux partout à travers les mondes entres les différents esprits et leur disciples. Il clignait lentement des yeux une petite dizaine de fois, avant de retirer la pipe qu'il avait en bouche, le bois légèrement humecté de sa salive d'alchimiste. Ses pieds retombaient sur le sol, à pieds nus, il se relevait et fixait désormais son apprenti, qui juste devant le plan de travail que lui avait confectionné le descendant des Motochika travaillait pour devenir aussi fort que son professeur aux multiples talents. Un léger sourire s'empara du visage du maitre de l'établissement en voyant son jeune apprenti travailler avec tant de motivation, c'était tellement agréable à voir, et le meilleur était qu'il faisait cela avec une immense joie. Mais alors qu'il croyait que tout se passait bien, l'homme écarquilla les yeux en voyant ce que faisait son ancien compagnon pirate et actuel jeune apprenti.

- Que ?

Le liquide contenu dans la fiole qu'utilisait le jeune apprenti s'était teinté d'un violet assez foncé, et l'odeur qui s'en dégageait rappelait lentement aux sens du marchand celle identique à celle des potions explosives qu'il mettait dans les boules de destruction qu'il vendait aux dirigeants de la capitale. Une seule mauvaise manipulation, et c'était tout le quartier qui explosait. Sans attendre, le maitre des potions se dirigea vers son apprenti et lui ôta la fiole des mains, la plaçant en lieu sur afin d'éviter tout problème, un petit sermon à ce dernier, et l'ancien pirate refit demi tour pour aller vers la salle des ventes pour faire un peu de rangement. A la moitié du laboratoire, il entendit un soupir de son apprenti suivit de quelques râlements, montrant son désaccord vis à vis de la décision de celui qui lui apprenait tout ce qu'il savait. Chosokabe fronça les sourcils, et avec la précision du plus grand des archers, il envoya sa pipe droit dans le crâne du jeune homme, frappant dans un bruit sec avant que la pipe ne retombe sur le sol. La voix du marchand résonna dans la pièce, sur un ton sévère et tout à fait sérieux, comme il l'avait l'habitude de le faire quand il voulait qu'on prenne bien au sérieux ses paroles et pas à la rigolade, en grand comique qu'il était ...

- Et ne râle pas quand je te fais des remarques sale môme ou je te noie ...

L'apprenti se tut, et on ne l'entendit plus, partant droit en direction de sa chambre, en empruntant les escaliers qui se trouvait à la droite du laboratoire de chimie. Certes Chosokabe était strict, mais c'était pour le bon apprentissage du jeune homme aux yeux orangés. Dans quelques années, il le remercierait pour cette poigne de fer qu'il avait sur lui. Après tout, c'était comme un lien familial qu'il y avait entre eux, non pas celui d'un père et d'un fils, mais plutôt celle d'un grand frère avec le cadet de la famille. Après tout, le maitre alchimiste avait l'âge que pourrait avoir le grand frère de ce jeune gamin. Avec un léger soupir, il fit signe à Spooky de rejoindre le jeune homme dans sa chambre afin de ne pas le laisser se morfondre pour rien comme il l'avait l'habitude de le faire quand il le grondait. Même s'il était à la fin de l'adolescence, il restait encore dans sa tête un vulgaire gamin. Mais alors qu'il voulu se rassoir, un bruit, un son, une voix, des mots, une phrase, un appel, tout ceci retentit pour venir titiller les tympans du grand maitre.

- Monsieur Chosokabe? C'est encore Mademoiselle Barnes, désolée du dérangement mais j'aurais besoin de votre aide...

Poussant la porte du laboratoire vers la salle des ventes, un large sourire amusé au visage, il apparaissait aux yeux de la jeune femme, enfin, plus si jeune que ça il était vrai ... Elle était encore plus vieille que l'arrière grand mère de son arrière arrières grand tante ... Qui pourtant n'était plus de première fraicheur dans le fond de sa tombe dans euh ... Elle était enterrée où déjà la vieille ? Surement quelque part bouffée par les rats ... C'était pas une grande perte de toute manière ... Une peau de vache ouai ouai ... Hum soit, le marchand aux cheveux blancs fixait sa cliente qu'il avait déjà rencontré par le passé, et se rendit vite compte qu'il manquait quelque chose, comme une puissance magique disparue, puis le tilt total.

- Que puis-je pour vous miss Barnes ? Voulez vous que je remplace ce pendentif que l'on vous a subtilisé ?

Dit il avec un léger ricanement. Il passa sur le coté de son comptoir, s'approchant de l'étrange femme, et s'inclinant légèrement, se saisissant de sa main et embrassant celle ci, il se releva.

- Je vous taquine bien sur, que mon vos l'honneur de votre visite par un pareil temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Jeu 17 Fév - 10:07

    La pièce sentait ... il y avait... Ses yeux opalescent caressaient les murs et s'attardèrent sur les moindres objets, tout aspirait la magie et le respect, le seul hic peut être était cette odeur affreusement gênante qui lui piquait le nez et lui demandait beaucoup de concentration pour ne pas éternuer. Après quelques secondes d'attente, le maitre des lieux se présenta enfin avec son sourire hypnotique habituel... enfin habituel... n'ayant pas été "entière" à ce moment là de son histoire, la Cormyr eut quelques coupure d'esprit à ce sujet ce qui lui valait d'être méfiante.

    Le type s'approchait bizarrement en parlant de l'objet précédemment acquis, qu'importe, ce qui était fait était fait, un choix fait avec le coeur et raison, elle ne le regretterait pas, jamais! Une touche de romantisme, l'effleurement d'une bouche sur sa main et la revoilà aussi calme et sereine d'un matin ensoleillé dans les champs fleuris de Lucina. Le regard attendrit et la respiration longue, elle attendit que le baiser prenne fin pour prendre parole

    " eh bien... j'aurais besoin de votre aide, vous êtes compétent et j'ai confiance en vous. Mon probleme actuel repose sur mon corps et mon énergie vitale, je n'arrive plus à me controler, il suffit d'une émotion ou d'un jour de menstruation pour créer une nova électrique dans n'importe quel lieu... ça m’effraie, vous ne savez pas à quel point!"

    Il était vrai qu'elle avait faillis anéantir toute une cité avec ses talents ... qu'elle avait d'un simple mouvement de doigt, explosé un dragon en plein vol alors qu'elle voulait juste lui alourdir le poids de ses ailes avec la gravité... alors maintenant c'était meme pas la peine de penser à utiliser cette magie et tout cela a cause de ce stupide jour de vacances aux sports d'hiver! Chassant ses souvenir en battant sa main à coté de sa tête en fermant les yeux, elle se remémorait doucement des derniers moments passés avec...

    " en fait si vous pouviez m'aider, une potion, un objet ou qu'importe qui me permettrait de canaliser mon énergie malgré mes pulsions... imaginez le probleme même lors de vos moments intimes, c'est vraiment déroutant! oh ouiiii!! et si vous connaissiez un endroit ou je pourrais également trouver des vêtements? je dois refaire ma garde robe..."

    La main sur le menton, les yeux dirigés vers le plafond, elle attendait la réaction du maitre des lieux et puis s'il n'avait rien du tout, elle irait se taper deux trois gnolls ou dragons pour assouvir ses fantasmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chosokabe Motochika

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Jeu 17 Fév - 11:35

Le marchand se mit à ricaner lorsque la jeune femme se mit à lui expliquer la raison de sa venue. Et le plus amusant dans tout cela, c'est que madame vienne lui parler de menstruation, sur le coup, il avait peur qu'elle lui demande une potion pour stopper ces dernières ... Mais fort heureusement, ce ne fut pas le cas, car après tout, malgré sa grande intelligence et ses ressources hors du commun, il n'était pas capable de faire arrêter ce genre de choses, et puis d'ailleurs il n'en avait pas envie ... Après elle ne pourrait plus mettre de jeunes monstres au monde. Il l'écouta parler, sans même l'interrompre jusqu'à la fin, même si elle semblait quelque peu perdue dans ses pensées les plus profondes lorsqu'elle était en train de discuter. Il se mit à sourire jusqu'à en montrer ses dents, ce sourire envoutant auquel presque aucune femme n'arrivait à faire face sans voir ses joues se teinter d'une légère couleur rougeâtre et sentir ces dernières chauffer contre les assauts charmeur du marchand borgne. Sa bouche s'entrouvrit ensuite lentement, jusqu'à laisser sortir un son mélodieux, celui de sa voix qui vint se coller aux oreilles de la jeune femme pour lui donner sa réponse qui sans aucun doute serait appréciée.

- Pour vos vêtements, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin ma très chère Jolene.

Un léger souffle sortit ensuite de sa bouche, son haleine aux herbes médicinales arriverait peut être jusqu'aux narines de la cormyr, partageant ce délicieux parfum avec elle. Il se tourna lentement, se dirigea vers l'un des murs dans lequel il frappa trois fois. Comme à l'habitude, cette demeure magique cachait bons nombres de mystères qui restaient à élucider, après tout, c'était celle du plus grand alchimiste existant à travers les trois mondes. Le mur se redressa, laissant s'ouvrir un trou dans la fondation, de nombreuses planches de bois étaient la, présentes et jonchées d'objets divers et variés, dans lesquels se trouvait peut être l'objet que recherchait la délicieuse mutante. Se grattant la joue stupidement et se retournant ensuite imaginatif vers la demoiselle, il souriait avant de s'exclamer à nouveau.

- Mais euh ... Vous pourriez me donner plus d'explications sur l'objet de votre désir ?

Il était vrai qu'il avait tellement d'objets en sa possession, et tellement d'enchantements disponibles, qu'il avait peur de proposer quelque chose qui ne convienne pas ... Et faire de Jolene sa première cliente mécontente ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Mar 8 Mar - 13:09

    Les bras reunis autours de sa poitrine à caresser ses flans comme pour se donner du courage, Jolene écoutait attentivement le maitre des lieux en essayant de ne pas trop s'angoisser, qui sait si son énergie se remettait à exploser tout à coups en plein milieu d'Equilos? Nan vraiment il lui fallait se calmer, changer de pilule ou bien prendre des destressants mais ne pas continuer à vivre le quotidien dans cet état. Elle était tout de même à la limite de la folie et ce lieu bien que renommé ne lui inspirait pas vraiment confiance! Prenant sur elle en déglutissant, elle observait un peu les environs, les étagères, les tables en bois vernis et les ustensiles des plus bizzare qui tronaient sur la petite table derrière la porte là bas...

    " ben euh... il me faudrait juste un objet qui puisse me permettre de cannalyser mon énergie sans pour autant me brider. En fait oui, me brider d'un coté afin que je puisse me modérer dans mes dépenses... un peu comme un porte monnaie monstre qui mange votre main s'il ne vous reste pas plus que de trois pièce d'or dedans... enfin, voyez ce genre de chose quoi... bon je m'explique mal. Hummm ... avez vous tout simplement un objet qui puisse neutraliser complétement ma force vital et un autre qui puisse la régulariser et lui redonner sa pêche?"


    Son idée était très flou, elle en était consciente mais incapable de savoir si un tel objet existait ou non elle prenait un grand détours dans ses explications et s'apeurait de plus en plus à tel point que ses ailes en frémissants envoyèrent de fine onde électriques ce qui eu comme effet de faire voler quelques fourchettes et objets en acier proche d'elle. Le boulet! Lentement elle soufflait et respirait afin de tenter de se canalyser ce ne fut que trop tard qu'elle sentit un picotement dans son bras. Yeux fermés et muscles tendus elle poursuivis...

    " deux bracelets qui puissent me priver de ma magie lorsqu'elle devient abusive et irrattrapable et un autre qui lui donnerait la capacité de s'étendre indéfiniment... vous avez ce genre de chose?
    ... pour la garde robe vous avez du rouge? c'est tendance à ce qui parait..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chosokabe Motochika

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Mer 9 Mar - 14:04

Le marchand écoutait tout calmement la demande de sa vieille connaissance. Ce qu'elle voulait n'était pas banale et pas vraiment simple à trouver. Si ce genre d'objet était dans les réserves du maitre des potions, alors ce serait surement un exemplaire unique dans sa collection, un peu comme tous les articles magiques qu'il vend en fait, mais ça personne ne le savait hormis lui même. La règle du premier arrivé premier servit régnait plus que n'importe quoi ici. Il fouillait dans le fond de la caisse numéro une, puis dans la numéro deux sans plus de succès que dans la précédente. Il allait devoir faire du tri pour mettre tous les objets ensemble de manière à mieux s'y retrouver, la c'était un pur bordel, entre les mélanges entres caleçons qui étirent votre corps, et les potions qui permettent une meilleur résistance physique, le tri était pas vraiment le meilleur, et même un vulgaire novice saurait quel manque d'ordre il y avait ici. Saisissant les bords des deux caisses, il les éjecta derrière lui, ces dernières glissant sur le sol et laissant tomber sur le sol des dizaines et des dizaines d'objets magiques ou non. Heureusement, aucun d'entre eux n'avaient cassés, après tout ce n'était pas non plus des poupées de porcelaines qui se trouvaient dans les articles proposés par l'alchimiste de renom. Puis enfin, Jolene le fit tiquer avec une simple parole, un simple mot qui sonna à ses oreilles comme une véritable révélation. Le mot "Bracelets" mélangé aux attentes de la Lucinienne sur cet objet mirent la puce à l'oreille de l'ancien pirate désormais borgne. Il se retourna avec un large sourire vers sa cliente, avant de lui faire un large sourire et de lui répondre d'un ton amusé.

- Le rouge fait grossir. Ne bougez pas de la.

Il partit une nouvelle fois vers l'arrière de la boutique, dans son laboratoire. Il laissait le cormyr la sans surveillance avec devant elle des tas d'objets magiques d'une valeur inestimable. Et pourtant, il ne se faisait aucun soucis, il savait qu'elle ne piquerait rien, qu'on pouvait avoir confiance en cette visiteuse et que pas le moindre objet ne bougerait de sa place. Des clients comme on en a plus beaucoup aujourd'hui en quelque sorte. Disparaissant dans l'encadrement de la porte, trouvant position dans son incroyable laboratoire, il ne posa même pas les yeux sur son apprenti ou sur son loup garou, non, trop occupé par ce tiroir qui se tenait devant lui à moitié ouvert. Saisissant la petite boule ronde qui servait de poignée, il tira vers lui le bois, et se trouva nez à nez devant ces deux objets, ces deux bracelets à la force énorme. Il les prit dans ses mains, puis se tourna vers la sortie pour retourner auprès de la délicieuse cliente qu'il avait actuellement dans son établissement. Il traversa la pièce en quelques instants et saisit une autre caisse dans laquelle il shoota au passage pour la faire voler jusqu'à la pièce des ventes. Revenu face à la cormyr, il s'exclama.

- Dans cette caisse, il y a énormément de vêtements ... Rouges ... Et j'ai dans les mains l'objet de vos désirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Mer 9 Mar - 15:36

    tandis qu'une fois encore le maitre des lieux se saisissait de son comptoir avec férocité, ses yeux larmoyant de souffrance au devant de ce magasin et de cette bourde qu'elle venait encore de commettre, elle porta doucement sa main à son bras. Pire qu'un porc-épique, quatre fourchettes s'étaient plantés dans son membre durant sa courte déstabilisation électrique. A ses pieds, quelques gros caissons de fer, des dés à coudres, des poignards et épées bien bizarres.... et en plus de cela, les affaires que le Choso' venait de lui jeter -de dos- à la tronche, trop absorbée à rechercher la requête de la damoiselle. à chaque "Tingle" ou bruit qu'un fourchette faisait en étant soutirée de sa peau, elle recevait un carton ou un autre objet insolite et l'autre qui lui dit que le rouge ça faisait grossir... elle faillit hurler de rage mais du se contenir, elle n'était pas chez mémé! M'enfin, si le rouge faisait grossir elle n'en aurait pas autant pourté! la tête haute et le cou portant cette tête fièrement, elle ravala ses larmes en détachant la dernière fourchette de son bras rosé.

    Respirant, elle ajouta un coups de pied dans le caisson de fer qui était sous ses yeux et qui lui était rentré dedans au moment ou elle avait commencé à s'énerver, le poblème est qu'il devait au moins peser dans les deux ou trois tonnes à la vue de sa grimace et du flot de larmes qui l'assaillait quand elle prit son pied dans sa main avant de sautiller sur place en juronnant dans la barbe qu'elle n'avait pas. Apès quelques secondes d'excitation ou un petit tremblement de terre commençait à faire son effet dans le magasin, Chosokabe arrivait sur son fidèle destrier blanc pour venir la sauver de sa terrible agonie...

    laissant le petit tas de ferraille en place en y tirant la langue quand elle jeta un dernier coups d'oeil en arrière, elle s'approcha de Chosokabe pour observer ce qu'il portait... dans ses mains logeaient deux petits bralets, enfin petit n'était pas le bon mot à dire mais il est vrai qu'il était bien beau tous les deux là, brillant dans la lueur de la lumière des fenêtres. Sa curiosité l'emportant, comme une enfant elle se mit sur la pointe des pieds en mettant des mains derrière le dos, les liant sur sa croupe pendant que ses ailes s'abaissaient doucement sur le sol.

    " euh... objet? il y en a deux, et avec les vêtements en plus j'espère que la potion à boire pour cette fois n'aura pas le meme gout que la dernière fois..."

    elle pinça légèrement son nez en simulant des petites grimaces, comme si elle ne se souvenait pas du gout de l'ancienne chose! après avoir finit sa pitrerie, elle observa plus attentivement les bracelets en haussant le sourcil

    " c'est as un petit peu grand? Vous savez que j'ai beaucoup de force, mais ce n'ets pas ce qui m'inquiètes, ils ne pourront jamais se fixer sur mon bras! haaaannnpppfff.... (soupir) et pour obtenir les affaires, quel sera votre prix?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chosokabe Motochika

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Jeu 10 Mar - 11:01

La cliente de la journée semblait quelque peu septique en voyant devant elle ces deux bracelets qui résidaient entre les doigts du grand marchand. Pourtant s'il les avait prit, c'est qu'il savait ce qu'il faisait. Avait il déjà d'une quelconque manière déçu ses clients ? Non, peut être que tout au long de ce qu'il faisait d'eux, ces derniers se retrouvaient en mauvaise posture et énervés contre l'homme qui les avait mis dans ce fabuleux pétrin, mais au final, toujours, tous l'avaient remerciés pour ce service qu'il leur avait offert. Il ne s'était jamais planté et cela ne changerait pas aujourd'hui. Ce léger manque de confiance dans le sens de l'observation et la réflexion du borgne aurait presque put être vexant si la remarque n'était pas venue d'une personne qu'il avait déjà eut le plaisir d'avoir dans son étrange échoppe. Sans répondre et avec un léger soupir continu, il écarta sous les yeux sans doute étonné de la jeune femme l'un des bracelet, jusqu'à ce que ce dernier puisse passer autour de sa propre nuque puis le lâcha sans attendre. Ce dernier instantanément se resserra jusqu'à être serré autour de la gorge de l'alchimiste, lui faisant un collier comme on mettait aux chiens pour aller les promener en laisse. Encore assez d'espace pour respirer, juste ce qu'il fallait, et voilà, l'objet était mit en place. Quelques secondes après, l'objet était déjà ôté, et reprenait sa taille normale, celle d'un bracelet pour mini sumo. Reposant désormais son unique oeil valide sur la jeune femme, il laissa se dessiner sur ses fines lèvres un sourire un peu plus appréciable que le soupir précédent, et les écartant lentement, un son sortit de sa bouche pour le laisser à nouveau parler.

- Un peu plus convaincue ? Ou je dois baisser mon pantalon pour vous montrer qu'il peut aussi prendre la taille de mon ...

A peine eut il le temps de finir sa phrase, que venu tout droit de l'obscurité du laboratoire, une casserole heurtait le crâne du maitre des lieux. Son indécence avait sans doute dû choquer son serviteur loup garou qui s'était empressé de remettre son maitre dans le droit chemin. Après tout, c'était son rôle aussi, rappeler à Chosokabe qu'il y avait des limites à ne pas dépasser, on n'était pas dans un vulgaire village de paysans barbares ici. Se frottant la tête suite à ce choc avec le fer de cette fichue casserole, il releva les yeux vers sa visiteuse, sans cacher qu'il s'était arrêté quelques instants sur la poitrine de cette dernière pour l'observer le coquin ... La dernière fois qu'il l'avait drogué pour qu'elle s'endorme, il aurait du s'amuser avec elle ... Non au lieu de ça, il l'avait jeté telle une ordure dans les poubelles de la ruelle voisine. Quel délicieux manque de classe de la part de l'ex pirate. A nouveau, sa voix un peu différente de d'habitude, toujours légèrement sonné par l'impact avec le métal, il s'exprima.

- Pour les vêtements, nous verrons plus tard. Sachez juste qu'ici, rien n'a changé. Rien n'est gratuit mais rien n'est payant. Ici, la magie ne s'achète pas, elle se mérite. Auriez vous déjà oublié la manière dont vous avez obtenue votre dernier article ?

Puis il se tut, comme pour laisser réfléchir la Lucinienne, la laisse se souvenir, se remémorer ce fin passage de son incroyable vie. Attendre ? Vous avez déjà vu le gérant de la chouette habile ne pas bouger et laisser ses clients réfléchir plus de trois secondes ? Il ne fallut pas plus de deux secondes trente six centièmes avant qu'il n'intervienne de nouveau pour faire sortir la femme devant lui de sa possible et probable réflexion aussi profonde ou non soit elle ... La réflexion bien sur.

- Hey miss Barnes vous dormez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Jeu 10 Mar - 15:39

    La tête de la jeune femme esquissait des mouvements sans pour autant quitter les bracelets de ses yeux. dans sa tête régnait une sorte de petite fête avec des singes à cymbale, elle était comme hypnotisée par le rétrécissement et l'élargissement des anneaux noir et blanc comme si c'était LE truc qui allait changer toute sa vie! néanmoins elle n'était pas convaincue et cela se portait sur son visage des plus septique, comment un truc pareil avec une apparence aussi banale pouvait il contenir toute son énergie sans exploser? C'est le sourcil droit levé qu'elle interceptait les paroles du marchand... que voulait il lui montrer? Elle s'imaginait les bracelets lui passer autours de ses jambes poilus et certainement arqués par le poids des années.. et du Rhum! ou encore du ventre rond et pesant sur ses hanches avec son expérience intarissable de buveur de bière ou encore au niveau de ...

    " oui hein que... quoi? ah oui euh... non! j'imagine que s'il est si facile à être enlevé ou mis, je pourrais m'en débarrasser facilement... il faut vraiment qu'il y reste comme si l'objet avait été gravé en moi, la seule façon d'enlever ce machin ne serait pas avant d'y croiser la mort... bref!Je vous fais confiance là dessus, faites moi passer votre potion, c'est partie!"

    se cherchant comment éviter le regard du marchand certainement courroucé par ses paroles elle décidait de focaliser son regard vers la droite ou une petite table avec quelques instruments en argents y étaient entreposés, des instruments de torture? elle en frissonnait, mais quel sorte de Cormyr masochiste était elle pour pouvoir revenir dans ce milieu? Elle inspira longuement avant de se redonner un peu d'entrain et de se remotiver, elle venait pour son calvaire et il était son médecin... tant qu'elle ne lui servait pas de secrétaire tout irait bien. A cette pensé elle fit roule ses yeux vers le plafond et les mouches de la salle avant de rire un peu en attendant que le marchand ait trouvé comment refaire torturer la douce cormyr avec une potion des plus anodines

    " Dites quand vous aviez affirmé pouvoir baisser votre pantalon pour que le bracelet prenne la forme de votre ... jambe ... vous pourriez me montrer ça? j'en serais encore plus convaincue je pense "

    une potion pour voyager en enfer? une autre pour tester la solidité du cuir chevelu ou bien pour tester le degré de folie qui siégeait dans sa tête? Qu'allait elle devoir prendre cette fois? ce qui était sur c'est qu'elle tentait de se montrer prête à reboire la même potion au goût désagréable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chosokabe Motochika

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Sam 19 Mar - 10:57

" Dites quand vous aviez affirmé pouvoir baisser votre pantalon pour que le bracelet prenne la forme de votre ... jambe ... vous pourriez me montrer ça? j'en serais encore plus convaincue je pense "

Sa main frappa son front comme dans un élan montrant à quel point la demande de sa cliente était stupide. Il avait presque envie de lui dire d'aller se gratter les fesses ailleurs, mais il ne le faisait pas. Il se contentait de sourire avant d'attraper le poignée de la jeune cormyr. Il y plaça sans attendre son autorisation le bracelet qui aspirait l'énergie pour qu'elle voit d'elle même qu'il allait prendre la bonne taille. Bien entendu, sans son opposé, ce bracelet ne fonctionnerait pas, heureusement pour la Lucinienne qui dans le cas contraire se serait vite retrouvée à terre en train de se vider de sa précieuse magie destructrice. Il recula de quelques pas, laissant la demoiselle vérifier d'elle même la vérité que lui disait le maitre de la magie. Après tout, il ne mentait jamais, donc pourquoi commencerait il maintenant ? Avec un ton presque amusé, un léger sourire au coin des lèvres et le sourcil de son oeil valide relevé, il s'exprimait à nouveau.

- Convaincue désormais ?

Il passa derrière son comptoir, fixant dans le blanc des yeux sa très chère visiteuse, ses dents blanches visibles entre ses lèvres qui étaient ornées de ce sourire satisfait, comme à l'habitude diront nous. La sympathie qu'il éprouvait pour toutes les personnes qui passaient le seuil de cette porte était impressionnante. Il se mit à sourire encore plus, avant de se redresser complètement et de s'exprimer une nouvelle et dernière fois dans cette minute.

- Si vous désirez ces objets, ce ne sera pas gratuit ni payant, vous connaissez la boutique après tout. Les vêtements ... Je ne demanderais que quelques pièces, mais c'est moins important que notre véritable affaire ...

Disait il avant de rire quelque peu différemment d'à l'habitude, plutôt cette fois ci de manière moqueuse dont les piques gras semblait l'approcher d'un rire diabolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Sam 19 Mar - 17:04

    Jolene tournait lentement sa tete de la droite vers la gauche à la manière d'un chien, tentant de capter l’expression et les émotions du Chosokabe devant elle.
    Ses yeux grand ouvert elle n'eut pas le temps d'agir, d'une poignée d'acier le maitre des lieux s'empara de son bras avec une violence non exagérée pour lui doter de sa divine prestance le bijou convoité.
    Durant deux secondes la jeune femme aux ailes battantes allait envoyer une serieuse décharge pour ne pas dire une nova électrique lui permettant de se librer du joug de son assaillant... seulement aucune magie n'en sortait, ah si, une toute petite étincelle de presque aucune valeur lui poussa sur le bout du doigt.
    Stupéfaite de par le don que cet objet avait, elle posa son autre main blanche doucement sur le fin bracelet d'argent, il était lisse et ses quelques motifs la séduisaient d'autant plus.
    La chose s'était en elle même collée à sa chaire avec un tout petit espace entre la peau et l'air cependant pour éviter d'écorcher cette dernière. Incrédule la jeune femme planta son regard dans celui du génie en lui rendant son sourire des plus édentés alors qu'il assait derrière le comptoir.

    Satisfait? maintenant? oh oui et bien plus! elle port sa main non garante du bracelet a l'une de ses poches se situant sur ses flans et y soutira un petit émeraude. Ses conditions raciales ne lui permettait pas d'emporter de l'or sur elle, et les humains sont d'autant plus a votre service lorsque vous leur montrez ces pierres qui pour la dame Cormyr, ne valaient rien d'autre.
    Comme tous les dragon elle possédait son petit trésor qui s'emmagasinait de plus en plus, toutes les courleurs du noir au transparent brut se situaient dans sa petite grotte a Lucina ou elle y faisait rarement escale.
    Le sourcil droit levé, la bouche partant un peu sur le coté elle le posa devant l'homme, des vêtements elle en avait vraiment vraiment besoin et s'il fallait ajouter deux ou trois autres pierres, il n'y avait aucun problemes, dans sa poche elleen avait encore quatre autre de la taille d'une petite souris qui l'attendait.

    ceci étant fait, elle observa avec d'autant plus d'intérêt le sourire et le rire sadique de Chosokabe, mais qu'attendait il? ne voyait il pas qu'elle attendait qu'il lui ingère cette potion?
    Néanmoins pour le miracle du bracelet elle ne pu se retenir d'avantage malgré ses bonnes manières et...
    le comptoir ne l'arrêtait pas, elle s'élançait sur ce dernier héros de sa journée en l'entourant de son cou avec ses deux bras en émettant un

    "MERCIiIIIIiIiIiIiIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiIIIIIIIIIIiIiIii!!!"

    à en casser les oreilles. La jambe en l'air, le buste sur la table et les ailes bien ouvertes... on pouvait bien se demander ce qu'elle avait comme idées dans la tete...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chosokabe Motochika

avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Sam 9 Avr - 13:15

Comme attendu par le marchand de génie, le bracelet à peine mit en place, que déjà il prenait la forme qu'il fallait pour épouser à la perfection le bras de la jeune Cormyr. L'alchimiste s'était mit à nouveau à sourire, même si la réaction de cette dernière fut un peu inattendue. Pour payer ses vêtements, elle n'avait même pas prit la peine de les essayer, elle avait simplement sortit une pierre précieuse de sa poche et l'avait déposée sous les yeux du jeune homme aux cheveux blancs. Il s'en saisit entre ses doigts pour l'observer et finit par ouvrir un tiroir où il l'y déposa sans vraiment faire quoi que ce soit de plus. Apparemment, le paiement était suffisant et accepté. Alors qu'il relevait la tête, prêt à mettre à l'autre poignet de la demoiselle le second bracelet afin qu'elle puisse avoir accès à ses pouvoirs malgré la présence du morceau de métal qui aspirait son énergie. Mais il n'en eut pas le temps, la jeune femme lui avait déjà sauté dessus en hurlant un énorme remerciement qui n'en finissait pas et qui aurait put perforer les tympans de l'ancien pirate si ce dernier n'était pas assez rapide pour se boucher les oreilles avant que le cri strident ne lui arrive à l'intérieur de son centre auditif. Son visage coincé dans la poitrine de la semi-monstre, il ne savait pas bougé, à la limite entre l'étouffement et le paradis ... Il ne parvenait pas à la repousser, elle était lourde, bien plus qu'elle ne paraissait réellement ... Peut être avait elle oublié d'activer correctement son pouvoir de gravité afin de réduire le poids de son être ... Tout ce que savait le vendeur d'objets spéciaux, c'était qu'il n'allait pas tarder à sentir ses os craquer sous la pression de ce corps qui se reposait sur le sien. Aucune douleur, juste ce sentiment désagréable qu'elle va vous réduire en bouillie sous sa masse énorme. Alors qu'il ôtait ses mains de ses oreilles, sa bouche ne s'ouvrait pas, trop du tissu qui cachait la poitrine de la Lucinienne était entré à l'intérieur et empêchait les sons de sortir.

Sans vraiment savoir comment, il frappa dans son bureau où reposait une bien étrange potion, cette dernière s'écroula lentement vers le sol. Durant ce même temps, le marchand de génie avait laissé rouler sur le coté cet étrange bracelet que désirait Jolene. Seule, dépourvue désormais de toute force, incapable d'ôter désormais ce bracelet de son être, elle recevait sur son dos divin la fiole qui se brisa au contact de l'être de la ministre. Le liquide rose se répandit rapidement à travers les vêtements de la jeune femme qui lentement pourrait se sentir étrange. Elle disparu dans un étrange nuage tout aussi rosâtre. Cela ne disait rien qui vaille. Elle avait été transportée, encore une fois, dans un monde étrange, créé par l'imagination débordante de cet alchimiste loufoque. Au réveil, tout ce qu'elle verrait, serait un monde étrange, où tous les individus présents, ressembleraient étrangement ... A Chosokabe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    Jeu 14 Juil - 18:15

Dommage, j'aurais bien voulu lire la suite, ça promettait d'être amusant ^^

Jolene Ladraël Barnes : 10 xps

Les xps ont été attribués
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]    

Revenir en haut Aller en bas
 
les bracelets d'Amaterasu [objet n°2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amaterasu, une louve, une déesse[validée]
» Objet(s) introuvable(s) du niveau "T'as saisi ?"
» [Didactitiel] Coller précisément un objet à un autre
» Objet Mario
» [règle] Objet magique d'Albion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: