AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Lun 28 Fév - 20:33

Tenamas, la ville la plus malfamé des trois royaumes. Brigands, violeurs, brutes, mercenaires...c'est clair que si vous voulez vous battre, c'était l'endroit ou frapper. Enfin, ne disons pas trop de mal sur nos amis les voleurs; Vaiarii était dans une guilde située au coeur de la ville; celle-ci rassemblait tous les métiers d'assassinats, vols ou encore récoltes d'informations. C'est donc comme ça qu'il arriva à une conclusion flagrante devant les missions de sa guilde: Il n'avait plus un rond.

Oui il aurait pu trouver un job proposé par la guilde, mais le choix était limité et concernait presque tout le temps des exectutions. Etant défendeur de la vie et n'aimant pas tuer pour le plaisir, Vaiarii avait décidé ce jour la de porter un grand coup, quelque chose qui allait marquer son histoire....et aussi son compte en banque par la même occasion.

Il alla donc en recherche de compagnons pour ce qu'il avait prévu. En arrivant dehors, il se surpris du poids qu'il faisait et il toucha par réflexe son dos, nu de toute arme. Et oui, sa faux avait laissé place à de la magie apprise par un dragon; malgrès un super proffesser de combat qu'était la bête mythique, le Néko était un grand fou et avait réussis à faire cramer ses oreilles de chats dès le premier jour. Il avait désormais sur le haut du crane, un début d'oreilles de chat sans pointe dessus; heureusement ses cheveux couvraient la blessure rendant la chose difficile à voir. Mais bon, revenons à notre histoire.

L'hybride se promenait dans les rues malfamés en rechèrche d'aide de quelques personnes. Il aurait pu demander à des voleurs de sa guilde, mais il n'avait pas réussi à trouver des gens à son niveau et faire équipe avec des débiles complet ne lui faisait pas trop envie. Il tentait donc sa chance un peu au hasard en guettant tout homme ou femme capable de se battre.

Malheureusement, sa recherche fut vaine et la meilleur troupe qu'il avait trouvé jusque ici était une bande d'ivrogne complètement saouls..pitoyable. Il réfléchit donc et vient alors à une conclusion; il cherchait des gens intelligents pour comprendre un plan et s'y coller entièrement, il cherchait des gens vifs avec l'oeil aguierri; rien de tel qu'un peu de magie pour voir ce qui allait se rammenner.

Décidant d'utiliser la lumière comme "appât". Il fit naitre deux minuscules boules de lumières sur la paume de sa main. Brillante, elles n'aveuglaient que très peu et attirait l'attention pour tous ceux qui dégainent regarder. Il fit partir sa magie haut dans les airs et dans les rues de la ville. Son plan? Faire filer ses billes lumineuses à toute vitesse dans les rues de Tenamas et de voir qui serait capable de les suivre par curiosité et de revenir vers lui. Qui sait, après tout, il allait peut-être tomber sur des mercenaires intelligents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mer 2 Mar - 10:25

Dans la ville des ténèbres, une Ombre jouait avec la gravité et son poursuivant. Sa chevelure d'encre claquait derrière elle comme une cape dont le tissu aurait été découpé dans le ciel nocturne. Tenue de cuir et masque aux motifs d'argent. L'air été fraic, mais une vague nuée opaque s'échappait de ses lèvres ouvertes sur un étrange sourire railleur. Quelques mètres derrière elle, une paire d'aile claquait furieusement. En arrivant au bout du toit, l'elfe bondit, contractant ses muscle dans son saut pour se retourner et faire face à son pousuivant. La jeune elfe prit note : les anges noirs pouvaient dissimuler leurs ailes, éviter de leur dérober un bijoux. La jeune femme lui lança une fiole au visage dont le verre se brisa aisément, libérant une fumée pourpre. Un chapelet de juron écorcha les lèvres de cet homme.

Vous feriez mieux de vous poser avant de ne plus pouvoir battre des ailes. Au revoir.


L'action si complexe soit-elle n'avait pris que deux à quatre secondes. Elle éclata d'un rire d'un rire de sorcière et se contorsionna de nouveau pour refaire face au sol sur lequel elle allait atterrir. Trop vite, elle risquait de se blesser. Son regard affolé chercha de quoi se ralentir en crochetant quelque chose de ses mains pour se balancer et donc couper la vitesse acquise. Là ! Sa main droite se tendit pour saisir le poteau. La jeune femme comptait s'en saisi et laisser son corps tourner autour jusqu'à ce qu'il perde en élan et enfin se laisser glisser jusqu'au sol. Les choses se serraient bien passées ainsi si une balle de lumière n'avait pas envahit son champ de vision. Son attention fut distraite par ce quelle jugeait comme un potentiel danger. Mauvais. Son attention détournée au plus mauvais moment, elle se fracassa le front contre ce poteau auquel, plus par réflexe que talent, elle s'accrocha laborieusement.
Des étoiles valsèrent devant ses yeux et elle se laissa glisser mollement au sol, incapable de rester accrochée. Il lui fallut un certain temps pour retrouver ses esprit. La jeune femme luta pour ne pas sombrer dans l'inconscience. Si par malheur elle ne pouvait pas bouger ou se défendre, elle était morte. Heureusement personne ne passa dans la sombre ruelle hormis un oiseau dont le battement d'aile frénétique frissonner à l'idée que ce soit l'ange qu'elle avait pourtant neutralisé. La fumée qu'il avait inhalé avait lentement paralysé sont système nerveux pour plusieurs heures, le réduisant à une immobilité presque parfaite. Lorsque tout vertige fut effacé, elle attendit encore, ce qui lui sembla être une éternité, pour être certaine de pouvoir courir ou se balancer comme si de rien n'était.
Une intense frustration l'envahit. Depuis combien de temps n'était-elle pas tombée lors de lune de ses acrobaties ? Des lustres. La jeune femme sera les dents. Si elle retrouvait cette lumière... ! La jeune femme bondit d'un seul coup et constata avec délectation que sa tête ne protestait pas. Parfait. Elle s'éloigna de façon à pouvoir remonter sur un toit, loin de l'ange noir qui devait bouillonner intérieurement, et repérer sa cible depuis les hauteurs. Il ne lui fallut pas bien longtemps, contrairement à ce qu'elle aurait pensé. Un air de requin orna son visage.
À toute vitesse elle bondit, atteignant des sommets de vitesse. Elle savoura la vigueur de ses muscles et son cœur battant follement à ses tempes. En un rien de temps elle rattrapa la petite sphère et elle dut ralentir pour ne pas la distancer. Cette dernière la guida dans une ruelle. L'instinct premier de l'elfe lui hurla danger. La lumière ralentissait comme si elle arrivait à son but et ne voulait pas perdre sa compagne. Son but ou un traquenard... L'elfe bifurqua et préféra marcher en parallèle de cette petite lumière qui vint se nicher près d'un jeune homme à la courte chevelure grise. La demoiselle le dominait alors du haut de son immeuble de seulement deux étages. Il n'avait pas put la repérer, elle était aussi silencieuse qu'un mirage et avançait comme une ombre. Même avec un flair de loup elle ne pouvait pas avoir été repérée : son odeur était masquée par une eau diluant les pistes. Sans crier gare elle se laissa tomber avec la souplesse d'un chat et se redressa fière et arrogante légèrement derrière l'homme et s'adossa négligemment au mur.

Est-ce une meurs d'ici de s'amuser à éclairer les ruelles à l'aide de sphères lumineuses ou suis-je tombée sur un étrange énergumène ?

Sa main gauche était positionnée sur sa hanche dans un air de femme fatale. En vérité sa main était surtout proche de sa ceinture de poignards. Elle pouvait ainsi en lancer un à toute vitesse si il faisait mine de dégainer la plus petite arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yank Kain
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 35

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
2/40  (2/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mer 2 Mar - 18:32

Sombre, puante, mal famée... Tenamas n'était pas une destination de villégiature des plus attirante. Bien au contraire même, ceux qui pouvaient éviter de traverser la sordide cité ne se faisait pas prier pour faire un détour, si long soit il de contourner ce qui était pour beaucoup la capital de Umbra. Pourtant parfois, le voyageur s'égarait entre les murs noirs de la ville, que cela soit pour marchander avec les autochtones locaux ou bien pour guerroyer au nom d'une quelconque cause plus ou moins légitime. Yank n'était pas un marchand, c'était bel et bien un guerrier, mais il n'était pas là pour croiser le fer. Ces pas l'avaient simplement mis sur la route de Tnamas, et il ne craint pas ces ruelles dangereuses...

L'homme faisait presque couleur local, vêtu d'un plastron d'acier de couleur sombre, de quelques autres pièces d'armures tel que des épaulettes et des jambières impactées de si et de là par les stigmates d'anciens combat à l'épée. Une longue cape aussi noir et sale que le charbon de la montagne tombait sur ses épaules et courrait le long de son corps jusqu’à ses genoux. Une lourde épée se trouvait aussi dans dos, tenue en bandoulière, elle devait faire près de vingt kilos, toute en acier et dont le tranchant était plus qu'émoussé. Pourtant, une tel arme était toujours mortelle dans ce piteuse état. En effet, dans des mains expertes, une lame si lourde pouvait découper aisément un homme rien que par son inertie. Bien sur, un petit affutage ne lui ferait pas de mal, mais pour cela, il faut de l'argent pour payer un forgeront, ce que Yank n'a plus actuellement...

Tss... Deux jours sans manger et plus une pièce en poche, même pas une petite pièce de cuivre...

Marchant dans les rue de la ville, les yeux du gaillard scrutait de gauche à droite, à la recherche d'une éventuelle affiche pour un travail. Un petit avis de recherche pour ramener la tête d'un criminel ferait l'affaire, ou même une proposition d'assassina, qu'importe la cible, du moins que cela rapporte de quoi manger, de quoi se payer une nuit dans une auberge et de monnayer la compagnie d'une fille de joie...

Tien???

Son regard avait été attiré par quelque chose, une petite lueur tel une luciole qui se dandinait devant lui. Essayant de la saisir, le feu-follet s’extirpa de la main de Yank et s'engouffra dans une rue adjacente. La curiosité faisant, Yank la suivit juste histoire de savoir ce que c'était. c'est alors qu'au coin de la rue, il se trouva nez à nez avec une jeune femme et un jeune homme. La lueur semblait maintenant tournée autour du garçon tandis que la fille lui adressait la parole...

C'est quoi ces enfantillages???

Était il simplement tombé sur un jeu d'enfant? Non, il était plus jeunes que le guerrier mais ce n'étaient plus des gosses pour autant. Yank ne le savait pas encore, mais il y avait ici de quoi se faire quelques pièces, autant dire une aubène pour le guerrier sombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mer 2 Mar - 19:50

Se reposant tranquillement, Vaiarii attendait que son piège fasse effet. S'il mettait une faible quantité d'énergie dans sa magie, non seulement il ne se fatiguait pas, mais en plus cela lui permettait d'embaucher des gens qui avaient un oeil vif. Son seul ordre vers les lumières? Ne revenir que quand quelqu'un les suivaient. Il avait un peu peur qu'un chat les prennes en chasse mais bon, c'était une chose qui pouvait se passer.

Il toucha le haut de son crane ou ses deux oreilles avaient été brulés par un manque de chance. Depuis ce jour-là, il faisait exactement ce qu'on lui avait appris: Utiliser son potentiel total QUE quand la situation était tendue; c'était une des raisons de son manque d'arme.


*Déja?!*

Une des lueurs revint vers lui à tout allure. Soit un oiseau la poursuivait, soit il avait affaire à quelqu'un de rapide. La lumière vint se poser dans sa paume un peu comme un animal qui recherchait la chaleur de son maitre; la magie de jeune-homme était chaleureuse il fallait croire. Dans tous les cas, si quelqu'un avait suivit son appât, cette personne devait se trouver dans le coin. Il n'essaya même pas de la chercher, mais plutôt d'attendre que l'homme ou la femme fasse son apparition.

L'attente ne fut pas longue


Est-ce une meurs d'ici de s'amuser à éclairer les ruelles à l'aide de sphères lumineuses ou suis-je tombée sur un étrange énergumène ?

La voix de femme retentit derrière lui assez moqueuse, une femme fatale certainement. Il ne se retourna pas pour la regarder car sa deuxième loupiote vient vers lui se plaçant près de sa soeur.

C'est quoi ces enfantillages???

Vaiarii ferma ses mains doucement autour des lumières afin de les faire rentrer dans sa main et les faire disparaitre. Avec un sourire chaleureux, il fit un pas de côté pour pouvoir voir les deux.

La femme semblait à l'aise, dans son élément qu'était la ville, grande et tatouée, elle lui faisait penser aux types de femmes qu'on trouvait dans sa guilde de voleur; aucun doute, s'en était une. Parfait pour ce genre de travail. Pourtant, ses armes criaient autrement, deux sabres semblait vraiment pas taillés pour la course signifiant, soit une personne très habile, soit un style de voleur qu'il ne connaissait pas encore. Un peu de nouveauté ne faisait de mal à personne.
L'homme était tout autre. La souplesse avait disparue pour laisser place à une force travaillé et un maniement d'arme certainement extraordinaire. Vaiarii retenait toujours la chose suivante: C'était souvent les plus forts physiquement qui avaient un grand coeur et quelqu'un comme ça allait lui être utile, un protecteur en quelque sorte. Il jeta rapidement un coup d'oeil à l'épée lourde qu'il portait sur le dos. Malgrès un tranchant délaissé, le poids de l'arme devait donner un bon coup et cachait certainement un pouvoir destructeur.

Le Néko se demanda si, même avec son air serin, il était capable de détruire plus? Aucune importance après tout. Il sourit chaeureusemnt en montrant ses mains vides.


-Bonjour, excusez-moi pour la technique, mais il me fallait du monde pour m'aider...et apparemment j'ai eu de la chance de tomber sur vous. Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas armé donc vous pouvez vous détendre.

Il tourna sur lui-même comme pour affirmer son propos tout en évitant de mentionner les dagues speciales qu'il avait disimilés à travers son corps. Il décida d'expliquer tout rapidement sans passer par trente-six chemins.

-Ecoutez, la vérité est que je prépare un coup. Je prévois de voler la banque de la guilde "Sazar". Réputé pour ses combattants hors norme, elle à aussi beaucoup d'argent dans ces coffres. Maintenant j'ai besoin de bras et de cerveaux pour mon plan, d'ou votre présence. Dans le cas ou vous êtes intéressés je vous propose la chose suivante: Rendez-vous à huit heures si vous êtes chaud pour mon plan. Si ça marche, je vous assure que vous baignerez dans l'or et tous les biens que vous voulez. Réfléchissez y ; si ça vous dit, frappez dans vos mains quand le soleil se couchera. La même lumière apparaîtra que tout à l'heure et vous n'aurez qu'à la suivre.

Les deux boules de lumières réapparurent timidement pour aller vers les deux gens comme pour leur faire un câlin. Au lieu de les enlacer, elles rentrèrent directement dans leurs bras en attendant le signal pour être enfin libérés. Sur ce, le jeune-homme tourna les talons et s'éloigna avec un mouvement de main. Il leur avait expliqué la base de son idée, à eux de choisir si ils voulaient venir avec lui ou pas.

-A tout à l'heure peut-être, lança t'il avant de disparaitre au tournant de la rue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Sam 5 Mar - 10:15

Il prétendait ne pas être armé ? Soit il était idiot soit il la prenait pour une idiote. Dans tout les cas ce n'était pas malin du tout. La jeune femme ne maîtrisait pas la magie mais elle la connaissait et s'en méfiait comme de la peste. Ce jeune homme pouvait aisément cacher diverses armes. Que ce soit en les dissimulant ou les rangeant dans une ses poches extensibles magiquement. Néanmoins ses mains étaient vides et à moins d'être d'une rapidité effrayante il ne pouvaient les attaquer à coups d'arme. La magie c'était moins sûr...

Écoutez, la vérité est que je prépare un coup. Je prévois de voler la banque de la guilde "Sazar". Réputé pour ses combattants hors norme, elle à aussi beaucoup d'argent dans ces coffres. Maintenant j'ai besoin de bras et de cerveaux pour mon plan, d'où votre présence. Dans le cas ou vous êtes intéressés je vous propose la chose suivante: Rendez-vous à huit heures si vous êtes chaud pour mon plan. Si ça marche, je vous assure que vous baignerez dans l'or et tous les biens que vous voulez. Réfléchissez y ; si ça vous dit, frappez dans vos mains quand le soleil se couchera. La même lumière apparaîtra que tout à l'heure et vous n'aurez qu'à la suivre.

L'elfe arqua un sourcil dubitatif. Si il l'avait regardé en cet instant il aurait comprit à quel point elle était méfiante et qu'il aurait mieux valut y aller doucement. Lorsque la lumière s'approcha d'elle la jeune femme fit un bond en arrière puis un pas ou deux pour tenter de l'éviter. Rien à faire, la magie de l'inconnu traversa sa peau pour se loger dans son bras. Sa douce chaleur n'avait rien de menaçant mes les yeux de la demoiselle s'écarquillèrent. Le plan était juteux. L'elfe n'avait pas besoin d'or ou de quoi que ce soit mais le défi avait tout pour lui plaire. Un sourire de requin naquit sur son visage. Oh oui, il lui plaisait. Pour peu qu'elle parvienne à signer le vol, sa renommée n'en serait que grandie.

-A tout à l'heure peut-être.

Selemba se raidit et se lança à la poursuite de l'homme. D'un bond magistral elle le rattrapa et le plaqua contre son corps, pressant une lame contre sa gorge. Son ton était semblable à un ronronnement vaguement malveillant.

- Du calme mon choux, je n'ai pas l'intention de te lâcher. Il est hors de question que tu passes une heure tout seul alors qu'il te suffirait de parler pour que je finisse au bout d'une corde. Ma compagnie ne devrait pas être trop pénible. Et enlève ta magie de mon corps.

Son regard se porta vers l'homme qui les avait rejoint. Pour la première fois elle l'examina en détails. Il était grand aux larges épaules. Son visage avait une certaine dureté pas forcément dénuée de charme. Résumons. Le gris pouvait faire de la magie et le brun avait une force physique sans doute bien supérieur à la sienne. Sans lâcher le pauvre malheureux elle s'adressa à l'homme.

Et il en va de même pour toi. On ne se sépare pas avant l'opération ou je ne marche pas. Je ne veux pas paraître discourtoise mais un voleur peu précautionneux est un voleur mort et il est hors de question que je vous laisse jouer avec mes plumes.

Malgré ses mots elle était entièrement concentrée sur le jeune homme qu'elle menaçait pour s'assurer qu'il ne tenterait pas de riposter. Si elle avait collé son corps contre le sien ce n'était pas pour rien. Elle pouvait sentir les battements du cœur de son futur allié ainsi que la moindre réaction de ses muscles. Doucement elle enleva la lame avec laquelle elle le menaçait et recula. Elle aurait pu s'excuser de l'avoir ainsi malmené mais ce n'était pas dans ses habitudes. Et si il avait besoin d'alliés, il le lui reprocherai sans doute mais ne l'attaquerai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Jeu 17 Mar - 17:28

Vaiarii partait tranquillement afin de se reposer un peu, sa journée avait été longue et un bon moment de détente dans un endroit sympathique devait être agréable. Pourtant , il ne parvient pas à arriver à l'endroit convoité, pas même à sortir de la rue. Un saut se fit entendre et un poids l'étala au sol coinçant ses mains et entravant ses mouvements à cause de la dague sur sa gorge; en temps normal il aurait trouvé une solution sans trop se fatiguer, pourtant ici il savait que la femme était une voleuse donc très méfiante, de ce fait il ne bougea pas, ne chercha même pas à se débattre et à se relever, il attendait simplement.

- Du calme mon choux, je n'ai pas l'intention de te lâcher. Il est hors de question que tu passes une heure tout seul alors qu'il te suffirait de parler pour que je finisse au bout d'une corde. Ma compagnie ne devrait pas être trop pénible. Et enlève ta magie de mon corps

Cette personne n'avait aucune idée de qui il était, peut-être était elle nouvelle, il allait devoir donc lui expliquer deux ou trois trucs. Il avait vu juste en elle, c'était une fille extrêmement méfiante donc gagner sa confiance allait être difficile

-On ne se sépare pas avant l'opération ou je ne marche pas. Je ne veux pas paraître discourtoise mais un voleur peu précautionneux est un voleur mort

Elle ne connaissait donc pas grand-chose mais elle semblait être partante pour le plan, une allie formidable se dessinait dans la nouvelle. Toujours immobile comme une pierre, Vaiarii sentit le corps sur lui se relever et partir un peu; laissant le temps à la femme de s'éloigner, il se releva doucement en s'asseyant en tailleur un sourire chaleureux sur le visage. Il monta sa main pour lui montrer une bague trônant sur son doigt prêt à expliquer certaines choses.

-Tu as peur de te faire choper ce qui veut dire que tu n'as AUCUNE protection. Chez les voleurs faut toujours être en bande et , que ça te plaise ou non, il te faudra bien l'admettre et en rejoindre une. Ah puis aussi! Je suis sympa mais t'attaque pas aux gens avec une bague comme la mienne, dans l'éventualité ou tu tuerait le porteur de bijou, tu aurras une guilde de voleur sur tes trousses prêt à te faire la peau et....

Il se leva tranquillement en se dépousièrant:

-Tu mourras... La guerrier, décides si tu veux venir ou pas, je m'occupe de madame ombre ici ok?

L'attaque surprise ne l'avait pas gêné et il y était habitué, pourtant cette voleuse devait connaitre ses adversaires avant de faire ce genre de mouvement pour sa propre sécurité; qui sait, peut-être voudrait elle rejoindre sa guilde. Le moment de se poser cette question n'était pas venu et il tapa la femme sur l'épaule amicalement:

-D'ailleurs tu me diras ton nom, et détends toi! Entre voleur voyons, c'est la première règle du métier....enfin pour la plupart des gens. Ah et pour la magie, tapes dans tes mains...comme je l'avais dit avant, la loupiote sortira d'elle-même, pas besoin de me sauter dessus, finit il en se moquant

Il lui sourit comme pour affirmer son propos et partit en avant pour lui mener le chemin, l'endroit visé était une taverne sombre quelques rues plus loin, c'était un endroit idéal pour parler tranquillement et c'était exactement ce qu'il cherchait
.

-On va à la taverne du coin, si tu veux on attendra une heure l'autre et si il se pointe pas on improvisera, allez, en route..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Dim 27 Mar - 8:15

Natael manquait vraiment d'argent.
Il venait tout juste de rentrer de son expédition et, malgré l'argent ramassé, il lui en manquait encore pour pouvoir vivre normalement.
*Mais quand est-ce que ca va s'arreter?*
Il se mit donc en chasse.
Il avait entendu parler des guildes de marchand et de tueurs qui régnaient sur la majorité de l'argent disponible dans ces mondes, et savait qu'elles étaient le plus présentes à Tenamas, sa ville natale. Il rassembla ses dernieres provisions, attrapa ses armes, et partit pour Umbra.
Le premier jour, il ne vit personne. Il était encore trop près de la ville pour cela.
"Bon, maintenant il faut que je réflechisse au moyen de cambrioler une guilde sans être tué."
Il avait parlé à voix haute, presque crié. Il se tut soudainement, par crainte d'un éventuel espionnage de voleurs. Il continua en murmurant.
"Comme je ne suis pas un voleur, cela va être très difficile pour moi. Il me faut donc des compagnons de vol. Evidemment, il y aurait un partage, sinon je vais devoir me battre.Mais on verra ca plus tard.Pour l'instant, je dors."
Natael s'endormit effectivement là, bercé par le chant du vent qui passait dans les arbres et par le clapotis de l'eau toute proche...
Il se reveilla entouré par une bande de Galopins qui le regardaient.
*Pourquoi toujours moi?*
Il attrapa son épée et se mit en garde, imité par la dizaine d'êtres gris.
Il porta un coup pour les tester, savoir s'il avaient de mauvaises intentions à son égard.Son attaque fut évité par ces créatures et l'un deux contre-attaqua.
Nat' réussit à bloquer la lame du monstre et lui trancha le bras dans un même mouvement fluide. Le monstre recula et Nat' put voir que leur nombre avait doublé.
*Ils ont du appelé des renforts...Moi aussi!*
Natael invoqua alors son gobelin, dont il ignorait toujours le nom. Il remarqua que cela lui était de plus en plus facile.
"Bonjour.Vous avez besoin de quelque chose?"
Natael était étonné. La formule de son gobelin le rendait perplexe, néanmoins il se hâta de répondre, n'ayant pas oublié que ses adversaires n'avaient pas fui.
"Bonjour.Tutoie moi, d'accord? J'aurais besoin d'aide contre eux."
Le gobelin acquiesa et se mit en garde. Natael chargea les affreuses choses en face de lui. Il en empala un, et son allié, qui l'avait suivi, décapita celui que Nat' avait blessé. Les hideuses créatures n'étaient plus que dix-sept et, dans un ensemble parfait, se jetèrent sur eux.
Nat' commençait à gagner de l'expérience depuis le début de ses pérégrinations, et pour lui ça devenait de plus en plus simple de vaincre ses adversaires, tant qu'il n'était pas plus puissant que lui, comme Ricardo à Lucina.
Il évita presque toutes leurs attaques, mais un, qu'il n'avait pas vu le contourner, le prit à revers et lui entailla la jambe.
Son gobelin s'en débarassa et il reprirent le combat. Natael était deséquilibré par sa blessure, mais il réussit à en tuer quatre avant de s'effondrer, sa jambe ne pouvant plus le porter. Il était maintenant assis, et l'odeur du sang qui flottait dans l'air ne l'aidait pas à rester à peu près opérationnel. Il dut lâcher sa lame et attrapa la hache qu'il avait accroché dans son dos. Le sourire des Galopins s'effaça lorsqu'il tua leur chef d'un magnifique et hasardeux lancer. Il tira ensuite sa dague et fit face aux dix derniers guerriers. Il réussit finalement à les vaincre avec l'aide de son gobelin et il s'effondra sur le sol, incapable de supporter sa blessure mise à rude épreuve lors de ce combat plus longtemps. Son gobelin attrapa sa besace et en sortit le kit de premiers secours que Natael avait toujours sur lui, puis entreprit de bander sa plaie. L'odeur de mort se faisait de plus en plus lourde, et dès que sa jambe fut bandée, Nat' se leva, s'appuyant sur la pique de son gobelin, et partit à quelques mêtres de là. Il s'assit à l'ombre d'un vieux chêne et s'adressa à son invocation.
"Comment t'appelle tu? Et pourrais tu aller me récuperer mes armes? Je vais encore en avoir besoin."
La créature obéit et revint avec la claymore et la heche qu'il avait laissées sur le champ de bataille.
"Mon nom est Garrek, et voici vos armes."
Natael le remercia et s'endormit sous son arbre, éprouvé par cette bataille...
Il se réveilla en plein milieu de l'après-midi et vit son gobelin en train de faire à manger avec ce qu'il restait de viande à Nat'.
Il s'approcha de lui et lui en tendit un morceau. Natael l'avala et remercia son ami de son aide, puis le désinvoqua. Il reprit ensuite sa route et arriva enfin dans la plaine qu'il avait parcouru lors de son arrivé içi. Il ne mit pas longtemps à retrouver le passage souterrain qu'il avait aménagé lors de sa deuxième exploration de ces lieux et s'y engouffra.
Le lendemain, il sortait devant Tenamas.
Il entra en vile, saluant les gardes au passage.
Il s'assit sur un banc à l'écart des regards et réflechit.
*Pour un vol, il me faut des complices. Et ces complices, ca va pas être facile de les trouver. Je vais commencer apr les tavernes, ce soir. En attendant, à table!*
Il se leva et se mit a parcourir la ville, repérant les différents bars du coin. Il prit le temps de détrousser deux ou trois personnes qui ne faisaient pas attention, et il put ainsi s'offrir un bon repas dans une des tavernes du quartiers.
Il y passa aussi le reste de la journée, ayant décidé de commencer par là ses recherches...
Il allait quitter les lieux lorsqu'il entendit une conversation des plus intéressantes.
Deux personnes, un homme et une femme, si il se fiait à leurs voix, parlaient d'un braquage!
*Voila mes complices!Quelle chance!*
Natael se leva et s'approcha de la souce des voix. Il allait sortir pour vérifier si elles n'étaient pas dehors ou si ce n'étaient pas des hallucinations lorsqu'il croisa un couple. Nat' reconnut la voix de l'homme et s'adressa à eux, à voix très basse.
"Vous êtes bien des voleurs?"
Sans attendre de réponse, il continua.
"Je vous ai entendu parler à l'entrée tout à l'heure et je souhaite me joindre à vous."
Il avait murmuré ces phrases sur un ton égal, neutre, et attendait leur réponse. Peut-être s'était-il trompé.Ce ne serait pas la première fois. Ou alors il le jeterait, ou pire...
Il attendait néanmoins, près des inconnus, serein en apparence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mar 29 Mar - 20:34

Cet homme se trompait sur un point. Elle n'avait pas aucune protection. Capsule de cyanure ou de sève de cigüe lui permettrait de se donner la mort si elle était capturée. Ainsi elle ne trahirait pas ses camarades, ce même sous la torture. Néanmoins il était certain que personne ne viendrait la sauver. Aucun chevalier en armure ou justicier romantique. Si elle était capturée, elle se donnerait même la mort avant de savoir si il y avait un moyen de s'enfuir. Si elle était capturée, elle crèverait seule parmi les ennemis. Et personne ne la pleurerait, elle en était bien consciente. Cauchemar s'évanouirait, sombrant dans l'oubli. Peut être qu'un renard s'attribuerait son nom. Curieusement cette idée la frustrait plus que toute les autres. Elle n'avait pas d'identité. Pas de famille. Pas de lien. Mais elle avait une renommée, certes sinistre mais ô combien grandiose. Et c'était à elle, et elle seule, qu'elle appartenait.
Si elle le tue, elle meurt. Très bien. On ne touche pas au meneur de lumières. Ou alors, penser à lui arracher le doigt avant. Avec un sourire mental de requin elle rangea l'information dans un coin de sa tête. Certes c'était un désavantage mais il l'avait prévenu. Grosse erreur. Certes, elle y penserait à deux fois avant de l'attaquer mais d'un autre coté il perdait un atout si il désirait être sûr de sa vengeance. Autre information : il n'était pas tout puissant puisqu'il jugeait avoir des chances de mourir. C'était bon à savoir. Quoiqu'elle avait besoin d'alliés de taille... S'occuper de la madame ombre ? Qu'est-ce qu'il voulait dire par là le rustre ? La jeune femme se tendit, persuadée qu'elle allait paye son arrogance et prendre un coup magistral. Mais rien ne vint. Hormis une tape amicale sur son épaule. L'elfe ne put cacher ses grands yeux étonnés, lui donnant pendant un instant des airs de hiboux.

D'ailleurs tu me diras ton nom, et détends toi ! Entre voleur voyons, c'est la première règle du métier....enfin pour la plupart des gens. Ah et pour la magie, tapes dans tes mains...comme je l'avais dit avant, la loupiote sortira d'elle-même, pas besoin de me sauter dessus.

Elle arqua un sourcil surpris.

# Se faire confiance entre voleurs ? Mais tu délires complet mon ami. Les pies n'hésitent pas à se voler entre elles et les renards n'ont qu'une mince notion de la camaraderie. Penses-tu vraiment que les roublards se respectent plutôt que de se fouiller mutuellement les poches alors qu'ils donnent l'impression de marcher bras-dessus, bras-dessous ? #

Passant ses pensées sous silence elle tapa dans ses mains, presque suspicieuse. En effet, la boule lumineuse s'échappa docilement de son bras pour disparaître comme l'on souffle la flamme d'une bougie. Un nouveau sourire naquit sur son visage, plus serein, presque amical. Presque. D'un doigt elle caressa sa peau, ne constatant aucune impureté ou marque de la lumière. Logique, elle n'était pas matérielle. Son regard se riva sur cet homme dont elle ne connaissait pas le nom. Toujours muette, elle accepta de le suivre refusant fermement de le lâcher. Avec un sourire moqueur elle lui saisit le bras telle une courtisane et enjamba une petite flaque pour se mettre en marche. Ils avaient presque atteint la taverne, laissant le guerrier visiblement indécis derrière eux, quand un jeune homme s'adressa à eux. Visiblement il avait écouté leur conversation. Une grimace étira ses lèvres et elle ne put retenir un grognement mécontent.

"Je vous ai entendu parler à l'entrée tout à l'heure et je souhaite me joindre à vous.''


L'elfe saisit le bras de cet autre étranger, se retrouvant ainsi encadré entre deux mignons inconnus. D'un ton suave elle s'adressa à eux deux :

''Allons parler dans la taverne, nous y seront bien mieux et je ne veux pas d'autres oreilles indiscrètes. "

Une fois de plus elle prenait les directive. Une femme de tête. Sans les laisser répondre, elle les entraina, chacun d'un coté d'elle même, vers la taverne dont elle poussa la porte et les contraint presque à s'assoir à l'une des rares tables vides.

HJ : Nat', t'es galant, c'est toi qui changes de couleur Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mer 30 Mar - 17:52

Selemba avait pris son bras tel une femme bien élevée et l'avait suivi jusqu'à la taverne en lui faisant part de ses idées par rapport aux voleurs. Il était conscient que ce n'était pas le milieu le plus sympathique de travailleurs mais quand-même...vivre sans confiance, ça paraissait si difficile comme mode de vie qu'il chassa l'idée presque triste de connaitre une personne aussi solitaire.

En allant vers la taverne ils rencontrèrent cependant un homme, heureusement, le problème du troisième compagnon allait peut-être se régler tout seul. Enveloppé d'une cape noire, le nouveau semblait très suspect, presque dangereux et Vaiarii se demandait comment il s'était retrouvé là. N'imaginnez pas que l'air gentil du neko ne cache pas une puissance considérable, pourtant il ne voulait pas se faire remarquer des autres et gardait la surprise pour plus tard.


"Vous êtes bien des voleurs?"

La phrase d'entrée était bien singulière et le Néko haussa un sourcil presque désorienté d'une telle demande. La voleuse, elle, prit assez bien la nouvelle et chopa l'homme par le bras aussi en l'entrainant vers l'intérieur de la taverne. Vaiarii croisa le regard du nouveau en roulant les yeux voulant dire: Laisse la faire va, elle est un peu spécial.

Bien que spécial, la jeune-femme avait certainement des talents cachés, idéal pour cette mission. Ils s'assirent tous à une table dans le plus grand des silences. Etrangement, Vaiarii ne se sentait pas trop à l'aise, avec une femme tueuse à ces côtés et un nouveau vêtu d'une cape, il y avait de quoi. Presque forcé à prendre la parole, il leva la main vers le serveur qu'il connaissait bien en lui demandant trois verres d'alcool.


-Bon, j'me présente, Vaiarii à votre service, quoi que, toi le nouveau j'imagine que tu le sais déjà vu que tu nous éspionait non? Il laissa une pause avant de continuer décidé de parler buisness. Bon alors vu que vous savez pourquoi on est là, va me falloir un peu plus d'info sur vous avant d'établir un plan.

Il regarda la femme presque pour se moquer:

-Je sais que t'aime pas parler de toi, mais un nom serait le bien venu, aussi vos aptitudes au combat et votre style. Après la famille, la couleur préférée je m'en fout, c'est juste pour avoir une idée de qui est devant moi, à ce propos.

Il se pencha vers l'inconnu pour lui serrer la main:

-Enchanté.

Les présentations de son côté étant faite, il sirota la bière qu'il avait devant lui en écoutant les autres et ce qu'ils avaient à dire. En savoir plus sur ses compagnons de route ne lui ferait pas de mal après tout; après il espérait avoir en face de lui des gens cooperatifs mais ça, il ne pouvait pas en être sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Dim 3 Avr - 7:40

''Allons parler dans la taverne, nous y seront bien mieux et je ne veux pas d'autres oreilles indiscrètes. "
La femme saisit le bras de Nat' et l'entraina à l'intérieur.Ils s'assirent à une table et le compagnon de la femme qui l'avait attrapé commanda trois verres d'alcool.
"Non merçi, je ne compte pas boire aujourd'hui."
L'homme parla, se présenta, mais parla surtout du "travail".
-Bon, j'me présente, Vaiarii à votre service, quoi que, toi le nouveau j'imagine que tu le sais déjà vu que tu nous espionnait non? Bon alors vu que vous savez pourquoi on est là, va me falloir un peu plus d'info sur vous avant d'établir un plan.
Evidemment. Il voulait des infos.
*Quoi lui dire?......Ah!!Je sais!!*
Natael lui répondit sur un ton léger.
"Moi c'est Natael.Je cherche à braquer un coffre-fort.Je veux bien faire part égale avec vous si vouz m'aidez dans mon cambriolage.
Natael sourit. Comme ça au moins, il ne se méfieraient pas trop de lui, malgré leurs regards en coin vers sa personne.
L'autre individu de sexe masculin se remit à parler, s'adressant avant tout à la femme.
-Je sais que t'aime pas parler de toi, mais un nom serait le bien venu, aussi vos aptitudes au combat et votre style. Après la famille, la couleur préférée je m'en fout, c'est juste pour avoir une idée de qui est devant moi, à ce propos.
*Mes aptitudes au combat et mon style...Ca ne se voit pas?* Pensait Nat'
Il prit quand même le temps de répondre à sa question.
"Mes aptitudes au combat...sont dans la moyenne humaine.Et mon style..."Il désigna sa claymore appuyé contre le mur près de leur table."Je pense que cela veut tout dire, n'est-ce pas? Je me bats aussi à la dague, et depuis peu à la hache.Et maintenant, à toi de répondre à mes questions."
Natael laissa une pause, prenant le temps de rassembler ses interrogations en une phrase compréhensible.
"Alors, premièrement, qui voulez-vous braquer? Ensuite, je te retourne ta question, Vaiarii:Quellles sont tes aptitudes au combat et en général. On continue: Madame, toi qui ne veux pas dire ton nom, ca serait bien que tu te présente et répondes aux questions de ton compagnon.Voila c'est tout."
Natael attendit, calme. Il détailla les deux voleurs, histoire de savoir à qui il avait affaire...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Sam 23 Avr - 6:48

Tous autour de la table, Vaiarii sirotait sa bière en se reposant sur le dossier de sa chaise, en gros il était tombé sur, une voleuse dangereuse et un homme vraiment intriguant. Il écoutait avec attention les prochaines informations.

La première phrase de Natael le surpris; l'étranger était vraiment brut dans sa façon de parler, il ne voulait pas tourner autour du pot. Il dit clairement et hautement qu'il cherchait à voler un coffre fort, le Néko cilla à l'annonce en regardant autour de lui puis, en voyant que personne n'avait entendu, se retourna vers l'homme en cape pour en savoir plus. Déjà, il pouvait dire que vu les motivations claires de l'humain, il n'y avait pas beaucoup de chances que ce soit un traitre.


"Mes aptitudes au combat...sont dans la moyenne humaine.Et mon style..."Il désigna sa claymore appuyée contre le mur près de leur table."Je pense que cela veut tout dire, n'est-ce pas? Je me bats aussi à la dague, et depuis peu à la hache.Et maintenant, à toi de répondre à mes questions."

Vaiarii leva un sourcil, décidément il avait bien du toupet de vouloir en savoir plus. Bon, en tout cas il savait que c'était un guerrier tout simple, aucune magie étrange ni de façons bizarres de faire..tout le contraire de l'hybride

"Alors, premièrement, qui voulez-vous braquer? Ensuite, je te retourne ta question, Vaiarii:Quellles sont tes aptitudes au combat et en général. On continue: Madame, toi qui ne veux pas dire ton nom, ça serait bien que tu te présentes et répondes aux questions de ton compagnon.Voila c'est tout."

Avant qu'il n'ait pu répondre, l'assassine à côté de lui se leva furieusement avant de partir vers la sortie sans dire un mot. Silencieux, les deux hommes regardèrent surpris cette action avant de revenir doucement au travail. D'un côté, si elle était partie ce n'était pas si mal que ça. Elle était peut-être un élément fort ,mais si Vaiarii devait se méfier de quelqu'un c'était bien elle, un coup de poignard dans le dos est si vite donné. Faisant abstraction du personnage qui venait de partir, il revient vers Natael en haussant les épaules et continuant ses paroles.

-Je compte braquer la guilde "Sazar". Elle est située en centre de la ville et est réputée pour ses combattants hors norme, autant dire que la garde des coffres va être assez forte. Pour ce qui est du style de combat je te laisse la surprise, ça sera soit d'une discrétion implacable, soit carrément explosif...je m'adapte selon la situation.

Fermant le sujet brutalement du regard, il se pencha en avant prêt à donner des ordres; il avait bien préparé son plan en venant ici, le mettre en oeuvre allait être le plus difficile.

-Ecoute, on peut pas se permettre de passer à deux dans la guilde au même endroit..en tout cas pour l'entrée, voilà pourquoi j'ai besoin d'un complice au sol. Tu auras la dure tâche de passer par le bas soit l'entrée principale ou même l'arrière tendis que moi je forcerais le passage en passant par le haut. Le but étant de rentrer discrètement afin de se rejoindre à l'intérieur. Tu peux prendre ce risque? Si oui, le soleil se couche dans quatre heures, on commencera le travail dans l'obscurité; si tu as trop peur, je te conseille de partir le plus vite possible afin de quitter l'endroit.

Il avait dit ça avec une lueur d'excitation brulant dans ses pupilles signifiant bien que ce soir allait être mouvementé dans le quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Sam 23 Avr - 7:30

La femme venait de partir. L'autre homme continua.
-Je compte braquer la guilde "Sazar". Elle est située en centre de la ville et est réputée pour ses combattants hors norme, autant dire que la garde des coffres va être assez forte. Pour ce qui est du style de combat je te laisse la surprise, ça sera soit d'une discrétion implacable, soit carrément explosif...je m'adapte selon la situation.
Bien...Et en plus des puissants combattants...
-Ecoute, on peut pas se permettre de passer à deux dans la guilde au même endroit..en tout cas pour l'entrée, voilà pourquoi j'ai besoin d'un complice au sol. Tu auras la dure tâche de passer par le bas soit l'entrée principale ou même l'arrière tendis que moi je forcerais le passage en passant par le haut. Le but étant de rentrer discrètement afin de se rejoindre à l'intérieur. Tu peux prendre ce risque? Si oui, le soleil se couche dans quatre heures, on commencera le travail dans l'obscurité; si tu as trop peur, je te conseille de partir le plus vite possible afin de quitter l'endroit.
Apparement il avait tout prévu...
"Je passerais.Je te retrouverais.Dans quatre heures, au centre-ville."
Natael avait livré les informations le plus rapidement possible.
Il se releva, récupéra son arme et repartit dans la ville.
Il se percha sur un toit, debout au bord du vide, et réflechit.
*Il va falloir que je teste quelque chose avant de le rejoindre...Mais quel homme étrange...*
Il plongea dans le vide, crocheta le rebord du toit d'en face, lança ses jambes en avant et pénétra dans la maison.
Elle devait être vide, car personne n'était venu.
Il ouvrit les yeux sur l'autre monde, tout de bleu et de rouge.
Il n'y avait rien.
"Au moins je suis sur qu'elle est vide, et que je peux utiliser ma vision thermique dans la lumière."
Il ressortit, atterissant souplement dans la rue. Les passants le regardèrent bizzarement, mais dès qu'ils virent sa lame,ils détournèrent les yeux.
Natael passa les quatres heures suivantes à essayer de glaner des renseignements sur la guilde, en pure perte.
A croire que personne ne savait rien...
Il partit vers le centre-ville, arrivant juste à l'heure pour le rendez-vous...
Il utilisa son pouvoir pour voir combien d'hommes il y avait à l'intérieur.
Il en compta au moins vingt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Sam 23 Avr - 8:00

Natael partit rapidement après avoir accepté le marché, à croire qu'il savait exactement ce qu'il voulait faire. Le Néko lui, resta dans la taverne pendant le reste de temps qu'il lui restait en parlant avec des femmes, des hommes, des couples en gros, se mêlant de la vie des gens. Il put même gagner des informations sur la guilde visée mais rien de plus que ce qu'il savait déjà. Trois heures d'écoulées, le soleil disparaissait doucement à l'horizon, il fallait encore s'occuper. Prenant le piano du fond, il commença à jouer avec les autres musiciens. Après maintes acclamations et des fleurs jettées aux pieds des artistes, il prit congé en s'éloignant discrétement de l'endroit. Rien à dire, son comportement ne laissait rien paraitre pour son futur plan, restait plus qu'à trouver l'autre personne.

Scrutant la ville, il vit le guerrier en question; observant la guilde de tous les côtés, il semblait pouvoir voir à travers les murs, pouvait il être....comme Vaiarii? Le magicien s'approcha sans bruit pour interrompre l'activité de l'humain d'une façon à lui faire peur.


-Tu sais...quand je dis que les gens dedans sont forts, c'est pas pour rire. Autant dire que ce que tu fais est inutile. Peut-y avoir des gardes morts vivants comme des mages de glaces qui n'ont aucune chaleur corporelle. Crois moi, ça va pas être du gâteau et prévoir quelque chose n'est pas possible la dedans. Tu rentres dans leur monde avec leurs régles

S'éloignant avec un clin d'oeil, il fit signe que la mission avait commencé, lui s'occupait du haut tandis que Nat prenait le bas. Le Néko, naturellement habile, n'eut pas de peine à escalader la bâtisse immense. De loin, l'endroit aurait été qualifié de hall de rassemblement, pourtant à l'intérieur se trouvaient plusieurs étages et des couloirs sinueux, autant dire que la maison, moyennement grande de l'extérieur se trouvait être un manoir gigantesque à l'intérieur. Le Néko suspectait un peu de magie dans ce phénomène étange, mais il n'avait jamais pu identifier exactement laquelle.

Vaiarii arriva donc bien vite en haut pour atterrir sur le toit en tuiles. Faisant très attention de ne pas glisser ou de faire de bruits inutiles, il vit le soleil disparaître complètement à l'horizon, c'était le moment idéal. En hauteur devant lui se trouvait une espèce de clocher intégré dans le toit. Bien qu'ayant aucune utilité en particulier, l'architecture donnait un peu de charme au batiment, mais surtout, permettait une descente d'en haut. S'approchant de la cloche en cuivre, il regarda en bas ou la corde, permettant de l'actionner, pendant mollement jusqu'à une plateforme à l'intérieur.

Avec le plus de soin possible, le Néko s'accrocha à la corde avec le moins de mouvements possibles avant de se laisser glisser silencieusement dans les entrailles de la guilde. Jusqu'ici aucune garde ne l'avait embêté, restait plus qu'à bouger le moins possible sur la corde afin de ne pas faire sonner la cloche.

Vaiarii espérait aussi que son complice avait réussi à entrer un minimum dans l'enceinte de la guilde; le problème étant que, dans l'endroit se trouvait des guerriers formidables et donc leur présence serait vite remarquée, il fallait faire vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mar 26 Avr - 9:24

Natael se retournait quand il vit une forme rouge approcher discrètement.Il repassa en vision naturelle et reconnut Vaiarii.
-Tu sais...quand je dis que les gens dedans sont forts, c'est pas pour rire. Autant dire que ce que tu fais est inutile. Peut-y avoir des gardes morts vivants comme des mages de glaces qui n'ont aucune chaleur corporelle. Crois moi, ça va pas être du gâteau et prévoir quelque chose n'est pas possible là-dedans. Tu rentres dans leur monde avec leurs règles.
Natael haussa les épaules.Son complice partit, lui indiquant que ça avait commencé.
Il tira sa lame, ouvrit la porte et pénétra dans le hall.
*Dix juste pour la porte...C'est parti!*
Il se jeta sur le premier et le transperça de sa lame.Les autres réagirent et vinrent se positionner autour de lui. Apparement, ils étaient plus que dix...
*Des renforts...Moi aussi je vais en utiliser alors.*
Natael invoqua Garrek, ce qui en destabilisa certains. Il en profita pour s'attaquer à celui qui paraissait isolé.
Dès les premières passes, il put vérifier que son complice avait dit vrai: il était fort!
*Je vais tester un truc...*
Natael se baissa pour eviter la décapitation et en profita pour placer un estoc à la jambe. L'homme ne l'ayant pas prévu, cela marcha et il put se relever pour achever son adversaire.
*Par contre ça marchera pas vingt-cinq fois...*
Il réutilisa sa vision, pour vérifier si Vaiarii avait encore raison, et en compta dix-sept, alors qu'il en voyait dix-huit. Natael fixa ses yeux normaux sur l'homme, il n'avait pas l'air d'un zombie, ca devait être un mage de glace, comme on lui avait dit...
"Garrek, tue l'homme à la cape bleue!!"
Le gobelin obéit et traversa les forces ennemies pour éxécuter sa mission. Les guerriers essayèrent bien sur de le stopper,mais Natael les attaqua dans le même temps.
Il bloqua une lame immense, lourde, et se recula juste à temps pour ne pas être touché par une rapière.
*Ca s'annonce mal...*
Il combattit néanmoins, espérant que son gobelin tue le mage.
Natael faisait face à quatres adversaires en même temps, ce qui lui posait problème.
Il réussit quand même à tenir quelques minutes, temps que Garrek utilisa pour tuer le mage, mais il se sacrifia également.
Il récolta sa première blessure...
Nat' roula sur le sol et se releva loin du cercle des combattants.Il rangea sa claymore et tira sa dague et une hache.
Il lança sa dague et atteignit un des combattants encore debout.
*Plus que seize...Et il faut que je me dépêche pour rejoindre Vaiarii...*
Il lança aussi sa hache et en tua un autre. Il attrapa sa dernière hache, celle à double tranchant, et se jeta dans la mélée, épaulé par son gobelin, qui ne fit hélas pas long feu...
Malgré son endurance extraordinaire et sa force physique, Natael savait dès le début qu'il aurait du mal à les vaincre. C'est pourquoi il donna son maximum directement, ne s'économisant pas du tout.
Même si il n'était pas aussi bon à la hache qu'à la claymore, il pouvait quand même leur donner du fil à retordre. Il plaça un puissant coup de taille qui aurait dû décapiter son adversaire, ne réussit qu'à lui entailler le bras.
Il se dégagea, évita une double attaque, se baissa, réessaya sa botte aux jambes, qui ne porta pas, roula sur le sol et se releva hors de la mêlée.
"Ils sont encore quinze..."
Il repartit à l'attaque, chargea et sauta au dernier moment. On aurait dit un de ces barbares du Nord.
Il fendit le crâne d'un de ses ennemis. Il atterit, roula, se releva, plaça une série de coup de taille pour aboutir à un bras tranché.Il se remit en garde juste à temps pour bloquer un autre coup. Il avait encore quatorze adversaires.
Il tua l'homme à qui il avait tranché le bras, récoltant une coupure au bras au passage.
Il se retourna et planta sa hache si profondément dans un corps qu'il ne put pas la dégager. Il pesta, tira sa claymore, et se lança à l'assaut des treizes hommes encore debout.Il cassa une épée, brisa une jambe, transperça un bras.
On aurait dit un feu follet. Malgré sa vivacité, il récolta une autre blessure, et encore une.
Il acheva un combattant, trancha une jambe, fendit un crâne, transperça une poitrine.
Il récolta encore trois blessures avant d'en tuer un autre.
*Encore onze?Je vais jamais y arriver!*
Il continua quand même, l'abandon signant son arrêt de mort. Il blessait tranchait brisait transperçait, mais les hommes de cette guilde méritaient leur réputation. Pour chaque coup qu'il portait, il récoltait une blessure.
Il en décapita un autre, réduisant à dix le nombres de combattants. Il continuait à se battre, inlassablement, malgré la douleur qui commencait à se faire sentir assez fortement. Il devait les tuer tous, sinon sa vie se finirait là, bêtement.
Une immense fureur le submergea soudain. C'était la première fois qu'il ressentait cela.Il baissa sa capuche, tira ses cheveux en arrière, révélant son oeil bleu glace.Une lueur mauvaise remplaça la douleur dans ses yeux. On pouvait voir sa détermination et son envie de vaincre rien qu'en le regardant immobile. Les dix derniers gardes reculèrent, d'abord intimidés par ce changement radical, puis se ressaisirent et attaquèrent. Mais Nat' était déjà sur eux. Il plaça un coup de taille si puissant que sa cible fut fendue en deux. Litéralement.
Il continua à se battre, utilisant la rage pour compenser la fatigue. Ses coups étaient mortels, et les ennemis ne pouvaient plus qu'esquiver.
L'un d'eux l'attaqua, le touchant au bras. Natael se retourna, et sa fureur était si grande que le coup qu'il porta ensuite trancha la tête du malheureux en deux, projetant des lambeaux de chairs et de cerveau un peu partout.Trois d'entre se jetèrent sur lui? Natael les attendait. Il se baissa, cala sa lame dans une fente du sol et en laissa un s'empaler dessus. Il utilisa le cadavre comme masse d'armes pour repousser les assaillants et dégagea sa claymore juste à temps pour en tuer un autre.
Sa fureur retombait peu à peu, commençant à le ramener dans la réalité. Il compta ses adversaires.
*Ils sont encore six.*
Ne voyant plus la lueur dans ses yeux, les gardiens se risquèrent à une autre attaque. Natael était désorienté et ne put pas tout esquiver, ce qui lui valu encore pas mal de blessures et de marques en tout genre.
Il se baissa, se fendit et atteignit l'un des ennemis à l'entrejambe? Profitant de sa douleur, il le transperça et s'ecarta du combat, le temps de comprendre ce qui s'était passé.
*C'est... C'est moi qui ait fait ça?*
Il se souvint alors de la rage qu'il avait ressenti.
*Mon père m'en avait parlé, après notre exil.Il avait appelé ça "La Juste Colère". Mais cela ne colle pas avec cette situation. Ce serait plutôt...*
C'est alors que L'HOMME lui apparut.Il le mit sur la piste.Nat' comprit.
*La Rage de Vaincre.*
Ses ennemis ne réagissaient plus. Il en profita pour analyser la situation.
Il était constellé de coupures diverses et variées, et cinq de ses adversaires étaient encore debout.
Heureusement, les blessures qu'il avait aux bras n'étaient pas assez profondes pour l'empêcher de manier sa claymore.
Il s'élança une dernière fois dans la mêlée, presque épuisé.
Il bloqua un coup, en évita un autre, se baissa, faucha les jambes d'un de ses adversaires, qui sauta pour l'éviter, remonta son épée et castra le guerrier qui venait de bondir.
*Plus que quatre...*
Il pivota, utilisant l'inertie due au poids de sa lame, et trancha un bras.Il revint, plaça une coup destiné à décapiter, que son enemmi esquiva, se baissa, pris appui sur sa jambe gauche et sauta.
Il retomba, lame en avant, sur un des tueurs, et le fendit en deux. Litéralement.
Les trois autres étaient déjà sur lui. D'un mouvement fluide, il se remit en garde face à eux, essayant de bloquer la fatigue physique qu'il ressentait dans tout son être.Il attaqua, brisa une épée. Sa lame s'enfonça profondément dans une chair inconnue.
Il dégagea sa claymore et vit un autre homme tomber. Il glissa au sol et se retrouva derrière les deux derniers guerriers. Il put en transpercer un. Le dernier avait pivoté et lui passa son épée dans le bras.
Natael lacha sa claymore, incapable de contenir plus longtemps sa douleur, et s'effondra.
L'homme s'accroupit près de lui et, alors qu'il allait vérifier si il était mort, il le faucha et lui fracassa le crâne avec le pommeau d'une dague trouvée au sol.
Il s'assit, sortit ses bandages, et commença à s'occuper de lui. Il prit un quart d'heure pour soigner ses plaies, ramassa ses armes et repartit, se servant de sa claymore comme d'une béquille. Il arriva au point de rendez-vous, totalement épuisé. Vaiarii l'attendait là.
"Alors........On y va?.........."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mer 27 Avr - 10:04

Vaiarii, voulant faire dans la finesse, décida de passer discrètement dans les locaux. Après avoir descendu le long de la corde au clocher; il arriva assez vite dans une petite salle inutilisée. Des toiles d'araignées pendouillaient un peu partout dans chaque coin sombre et un souffle de vent froid se faisait sentir certainement dû à des murs non solides. A gauche, une porte; fait avec un bois presque pourri, il la poussa délicatement et n'eut pas le temps de retenir sa chute quand elle se décrocha de ses gonds. Tombant au sol, le bruit fut amorti par une moquette épaisse laissant respirer le Néko. Pour l'instant, rien de grave, personne n'était au courant de sa présence.

Sa prochaine étape était réellement enfantin; avançant dans des couloirs vides, il se trouva rapidement dans une salle immense , certainement un lieu de rassemblement; trouvant cet endroit parfait pour retrouver Natael, il se posa à terre en faisait attention aux petits bruits pouvant venir des couloirs autour de lui. Ironique non? Lui qui était doué au combat se reposait tranquillement les fesses à terre tandis que son compagnon faisait une boucherie en bas.

Les minutes passèrent et il se demanda si son complice n'avait pas tout simplement été attaqué et tué dès son entrée dans le lieu interdit. Se levant un peu blasé de ne rien faire pour l'instant, il commença à partir vers l'entrée du chateau; c'était bête quand-même, refaire le chemin inverse juste pour voir si l'homme à la cape s'était fait avoir.
Le trajet de lui prit pas plus de dix minutes, occasionnellement il avait besoin de se cacher ou bien passer par une autre pièce pour éviter de se faire repérer, mais en général les gardes ici, quoique de formidables combattants, avaient du mal à l'entendre et ne remarquait pas la silhouette fine du Néko qui se glissait doucement entre les pièces.
En y repensant, leur but était le coffre de la guilde. Si il avait été bien informé, le coffre se trouvait à l'étage supérieur; pourquoi? ...aucune idée; maintenant qu'il y pensait, ses informations étaient souvent fausses; ils avaient autant de chance de trouver de l'or dans la cave que dans le grenier de l'immense baraque, il allait falloir chercher.

Un peu perdu malgré son sens de l'orientation, le voleur arriva, une fois de plus dans la salle de rassemblement. Se frappant la tête contre un mur, il se maudissait de ne pas voir pris sa carte de l'endroit, il avait certainement tourné en rond comme un imbécile depuis le début. Dégouté d'avoir causé cette perte de temps importante, il fit quand-même surpris de voir son compagnon pénétrer dans la salle.
Fatigué, blessé et sale, Natael avait des traces de combat sur tout son corps. Il s'approcha et dit d'un air de plaisenter:


"Alors........On y va?.........."

On aurait dit un reflet de Vaiarii, son opposé total, et dire que l'hybride avait encore toutes ses forces. Se frottant les tempes d'un air désolé, le Néko laissa échapper:

-Discrètement...heureusement que j'ai dit discrètement.

Combien de temps avaient ils avant d'être remarqués? Cinq, dix minutes au mieux? Soupirant d'une façon, assez rigolote, il commença à se déplacer.

-Bon, je vois que tu t'es bien amusé avec la garde d'en bas. Maintenant que t'es épuisé tu pourras pas faire grand-chose contre les hommes entraînés d'ici. Je compte sur toi pour te défendre tout seul.

Non pas que Vairii voulait sa mort, mais pour l'instant le pire restait à venir et avoir avec soi un compagnon HS fournissait une source de danger en plus; il ne pouvait tout simplement pas se permettre de le protéger, ça lui ferait trop de choses à faire en même temps. Bon, dans tous les cas, il fallait aller inspecter la demeure, chercher une indication de coffre ou de quelque chose dans le genre.

DONG! DONG! DONG! Dans l'enceinte, une cloche résonnait fort. Etaient ils déjà repérés? Le chemin allait donc être parsemé de pièges et d'ennemies tous plus puissant les uns que les autres. Autant dire que la discrètion, c'était raté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Jeu 5 Mai - 11:41

-Discrètement...heureusement que j'ai dit discrètement.
Il n'avait jamais parlé de discrétion!
Puis de toute façon, il lui avait implicitement expliqué qu'il ne faisait pas dans la dentelle quand il se battait, ça se voyait à ses armes.
Mais bon, passons.
Il n'était pas là pour se disputer avec Vaiarii mais pour braquer une guilde.
-Bon, je vois que tu t'es bien amusé avec la garde d'en bas. Maintenant que t'es épuisé tu pourras pas faire grand-chose contre les hommes entraînés d'ici. Je compte sur toi pour te défendre tout seul.
Mais il se prend pour qui, lui?
"Je vais devoir rectifier deux-trois choses. Une, je ne suis pas fatigué.Deux, je ne me suis pas vraiment amusé et trois, je peut très bien me défendre tout seul."
Nat' croisa les bras sur sa poitrine.
La cloche sonna.
*Eh mince, déjà??*
Natael se redressa, attrapa son complice par le bras et l'entraina avec lui.
"Allez, on s'en va."
Il courrait, insensible aux protestations de Vaiarii.
Il s'arrêta dans un coin sombre, à l'écart.
"Bon, et maintenant, où est le coffre?"
N'attendant pas la réponse, il partit explorer les environs.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mer 22 Juin - 16:41

Natael était devant lui, sale et visiblement fatigué, ses paroles affirmaient le contraire tandis qu'il commençait à s'énerver contre les phrases du Néko. Un peu taquin, il avait l'habitude de se prendre un peu la tête à cause d'une de ses petites comédies, bon, rien de grave. L'homme devant lui croisa les bras tel un enfant visiblement fâché, c'était drôle à voir même si Vaiarii se retint de le dire.

La cloche sonna pour remettre les deux sur pied, les gardes allaient affluer dans toute la guilde et se faire attaquer par des combattants préparés n'allait pas aider les choses. Le mot d'ordre discrétion avait cédé sa place à: Faire rapidement et se tailler le plus vite possible. C'était presque sur qu'il allait falloir se tenir loin de cet endroit au futur si l'on voulait rester en vie.
Son compagnon partit rapidement en quête de la salle au trésor. Maintenant qu'il y pensait , la pièce tant convoitée pouvait se trouver vraiment n'importe ou. Restait plus qu'à fouiller l'endroit et pour ça, le Néko avait la solution parfaite.
Ayant déjà été repérés, ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient; dans son esprit, chercher un endroit sans limite de bruit ou d'attention qu'on pouvait porter sur soi était un pur bonheur...dommage qu'il y ait tant de murs; que cela ne tienne.

En pleine forme n'ayant pas vraiment eu besoin de se fatiguer, il se mit à frapper le sol de ses poings. Oui, un peu bête comme ça; mais à chaque contact de ses phalanges naissait une explosion de feu. L'énergie se transmettait dans le sol et il frappait sans cesse de plus en plus fort en faisant trembler peu à peu les murs.
Tel un singe enragée, il continua à tabasser les pierres sous lui pour finalement , les fendre.

En fait, c'était vraiment tout bête, mais il voulait tout simplement descendre, malheureusement notre ami est un peu neuneu et en cassant le sol il passa directement à travers suivi des débris qui allèrent l'écraser. En tant que chanceux naturel il n'eut pas de blessures , juste quelques coupures.

Il se retrouva allongé au sol dans les gravats à l'étage d'en dessous. Assez sombre, il se félicitait d'être toujours en vie et regarda autour de lui quand la poussière fut dissipée.

Une tête, deux têtes, des armes, des bruits; pas si chanceux que ça, notre Néko se retrouvait au sol au milieu d'une pièce jonchée de gardes. Autant de personnes dans un seul endroit, peut-être était il tombé par hasard sur la pièce recherchée, quoi que, à quoi bon si l'on se fait tuer tout de suite aprés?
Il sourit un peu naîvement, lâcha un "bonjour" avant de voir les gardes se précipiter sur lui, encore une fois, il s'était mis dans une situation peu agréable.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mar 5 Juil - 6:42

Natael vit son complice attaquer le sol, qui se brisa sous ses coups.
*Il lui avait rien fait pourtant, ce sol...*
Il s'approcha du bord du trou, vit son copain cambrioleur au milieu des gravats, entourés de gardes.
*On a jamais parlé de voler des gardes, alors pourquoi est-il descendu là?*
Natael sauta, se réceptionna devant un des hommes.
"Bonjour messieurs. Nous cherchons, mon ami et moi-même, votre salle du trésor, que l'on dit bien remplie, dans l'intention de la vider un peu. Vous pourriez nous y amener?"
Première phase: déstabiliser les adversaires pour avoir un avantage. Deuxième phase: attaquer!
Et Nat' planta sa dague dans le cou de son interlocuteur.
"Vous ne savez pas où elle est? Dommage."
Et il lança une boule de feu sur un autre ennemi. Qui brûla comme un poulet rôti que les marchands vendent sur les marchés.
Il s'approcha de son camarade qui avait l'air très efficace lui aussi, puisque bientôt il ne resta qu'un seul homme.
Il s'enfuit en courant.
"Remettons nous au travail, veux-tu?"
Natael s'engouffra dans un couloir, sans se soucier de savoir si Vaiarii le suivait ou non.Tout ce qu'il voulait, c'était accomplir cette mission, récupérer son argent, et aller payer ce qu'il devait payer avec.
Il arriva finalement devant une porte rouge sang, en plein milieu du hall du sous-sol. La porte brillait, comme si elle était en pierre précieuse, ou alors en métal, ou encore, teinte de sang. Mais la troisième éventualité ne lui plaisait pas du tout.
"Tu crois que c'est là??"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mer 6 Juil - 8:20

Au milieu de ces gardes sans vraiment avoir l'avantage, Vaiarii vit son compagnon tomber par le trou fait et se réceptionner devant lui.

"Bonjour messieurs. Nous cherchons, mon ami et moi-même, votre salle du trésor, que l'on dit bien remplie, dans l'intention de la vider un peu. Vous pourriez nous y amener?"

Le Néko aimait bien ce genre d'entrée et sourit en écoutant cette personne parler un peu comme lui. Rien ne vaut une bonne marrade hein? En tout cas les deux n'attendirent pas pour se mettre à l'action, Natael avec du feu et une épée et Vaiarii à mains nues. Oui, le Néko ne voulait pas trop se fatiguer puis de toute façon, même si ça ne se voyait pas il était doué en corps à corps; dans tous les cas, l'affrontement ne dura pas longtemps pour ne laisser plus qu'une seule personne qui prit immédiatement la fuite.

La chasse continua et les deux s'enfoncèrent dans le couloir de la guilde afin de peut-être trouver quelque chose de valable. En tout cas cette direction semblait être bonne selon notre ami magicien, après tout, de son ancienne vie de voleur il avait toujours le flair pour les trésors et pièces de vol. Arrivant devant une porte rouge, ils stoppèrent net tandis que Vaiarii continua son avança, persuadé d'être au bon endroit.


"Tu crois que c'est là??"
-Sans aucun doute, chuchota t'il avant de reculer de quelques pas.

Vous voyez, à force de n'utiliser presque aucune magie, le Néko pétait encore le feu (sans jeu de mot) et se sentait prêt à tout. Avec son élan, il se projeta contre le bois robuste les deux pieds en avant créant une explosion de feu au contact de la matière. Le choc brutale fit voler la porte vers l'intérieur la projetant au fond de la salle qui s'offrait devant eux.


-Oui j'aurais pu utiliser la poignée, mais j'aimais bien faire ça dit il en rigolant vers son compagnon.

Ils avancèrent ensemble pour enfin trouver l'el-dorado. Une pièce immense avec bijoux, bagues, bracelets, argent, coupes en or, armures en diamants, gemmes, billets, un vrai repère de pirate ou bien un nid de Dragon. Voyant l'argent partout, le Néko releva la tête car il savait que une telle somme n'allait pas être laissé comme ça sans surveillance. Il frappa son complice à l'épaule en indiquant deux humains au fond de la salle.

Se tenant près d'une couche était un garde, peureux, suant, il ressemblait vaguement à celui qui s'était enfui du combat; parlant à voix basse, il communiquait avec une femme d'une beauté exceptionnelle. Mince, grande avec un regard aguicheur, la femme se leva et bougea avec une démarche magnifique. Elle ouvrit sa bouche en laissant voir des dents blanches immaculées et dit
:

-Ksssssssssssss.

Ksssssssssssss? C'est tout? Moyen moyen comme phrase de présentation. Maintenant qu'il regardait de plus près, ses yeux avaient changés, le bleu ciel qui était avant rayonnant dans ses orbites s'était changé en noir complet qui semblait s'étendre sur tout le globe oculaire.

Le soldat lui, était sous un lit au fond d'une salle et..pleurait? Oui, l'homme pleurait en se bouchant les oreilles et se balançant sur lui même d'avant en arrière, pourquoi?

Tiens, nouveauté, la dame semblait avoir une excroissance au niveau du front, sa tête grossissait tandis que cette boule au-dessus des sourcils s'ouvrait pour forcer un oeil noir.

Pour une raison inconnue, Vaiarii ne trouvait pas la situation dangereuse mais carrement suicidaire; quelque chose chez elle ne lui inspirait pas du tout confiance
.

-Nat, on bouge.

L'ordre donné, les deux essayèrent de marcher avant de se rendre à l'évidence, c'était impossible. Les deux compagnons avaient leurs pieds collés au sol certainement par magie. Dans tous les cas la femme devant eux se rapprochait un peu trop et continuait sa métamorphose avec cette fois-ci un bras poilu sortant de ses côtes. Le Néko essaya de soulever sa chaussure et se pencha pour voir un peu quelle colle le maintenait en place. Il se releva pale avec des frisons dans le dos.

-Des toiles..d'araignées....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Dim 10 Juil - 10:02

Natael vit Vaiarii faire sauter la porte à l'aide de la magie et entra avec lui dans la salle.

-Oui j'aurais pu utiliser la poignée, mais j'aimais bien faire ça

Il y avait là un vrai trésor, plus important que ceux, très peu nombreux, que Nat' avait déjà vu.
De l'or, des bijoux et des pierres précieuses à ne plus savoir qu'en faire.
Sur un lit, au fond, que venait de lui faire remarquer son compagnon, il y avait un soldat. Qui avait l'air d'avoir couru et peur. Surtout très peur, en fait. Il discutait avec une femme, une très jolie femme.

Ksssssssssssss.

Elle avait les yeux totalement noirs. Etrange, il ne semblait pas être de cette couleur il y a un instant.
Le soldat pleurait comme un môme tandis que sur le front de la femme poussait un oeil noir lui aussi.
Natael n'était plus tellemnt sûr qu'elle soit une humaine, maintenant.

-Nat, on bouge.

Ca allait être difficile, apparement on les avait collés au sol.
La femme, avançant toujours, avait maintenant un bras poilu et noir qui lui sortait du flanc.

-Des toiles..d'araignées....

D'araignées? La-femme-qui-n-était-pas-une-femme devait en être une elle aussi.
Sa métamorphose continuait.Plusieurs autres bras sortaient de son corps; il étaient maintenant au nombre de huit. Ses yeux aussi avait été multipliés: Il y en avait un grand nombre, et Natael n'avait pas envie de s'approcher pour savoir combien exactement.

"Je suppose que tu n'as pas de journal assez grand pour l'écraser, hein..."

*Et si j'essayais ça?*
Natael tira sa dague. La femme-araignée s'arrêta. Apparement, personne n'avait jamais essayé de la combattre.
Il posa sa lame par terre, pointe vers la toile.
*Ca passe ou ca casse...*
Usant de son pouvoir nouvellement acquis, il projeta son armedroit devant lui, tranchant une bonne partie de la toile qui le retenait prisonnier.
*Oui!!*
Il posa ses mains sur le sol et brûla le reste des toiles.Il utilisa un peu d'énergie pour récupérer sa dague, se releva, et se rendit compte qu'il ne devait plus utiliser ses pouvoirs, sous peine de ne plus avoir assez d'énergie pour vivre, malgré sa grande endurance.

"Vaiarii, à toi"

Il se mit en garde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Jeu 14 Juil - 21:52

"Je suppose que tu n'as pas de journal assez grand pour l'écraser, hein..."

Vaiarii eut un rictus malgré son malaise face à la situation. Si il y à une chose à savoir c'est que notre Néko avait une peur bleue de nos amis à huit pattes; il pouvait affronter Dragon, tempête, chaleur intenable, monstres marins mais malheureusement bloquait complètement face aux araignées. La moindre vue de ces horreurs poilues avec leurs crochets et yeux perçants le faisait frissonner de la tête aux pieds, le combat s'anoncait déjà très mal.

Du coin de l'oeil il vit son compagnon se libérer grâce au feu et réussir à s'échapper du piège collant. Maitrisant parfaitement cette technique, le Néko claqua des doigts pour enflammer ses pieds et se libérer. Content d'être enfin en toute capacité de ses mouvements, il fut vite ramené à la réalité en voyant son ennemi
.

"Vaiarii, à toi"

Alors la, aucune chance. Maitre du combat au corps à corps il n'avait aucune intention de s'approcher de la bête et donc réduisait ses téchniques dramatiquement. Il avait bien des dagues sur lui reliées à des fillins, mais utiliser ça contre une araignée n'allait servir à rien. Choisissant la dernière option qui se relevait être la plus simple et forcement la moins puissante, il se tint à l'écart en enflammant ses mains à intervalles réguliers, intervalles qu'il utilisait pour balancer le feu sur ses membre vers sa cible.

La technique lui permettait de rester éloigné et malgré la simplicité de la manoeuvre il empêchait l'adversaire d'avancer. Sa magie étant brulante, ce ne fut pas le premier acteur de cette réussite. Les flammes étaient les pires ennemis des animaux et bizarrement , l'araignée reculait à chaque boule de feu lancée semblant être ébloui par la chaleur.

C'était tout ce qu'il pouvait faire, la tennir occupée, Nat allait devoir faire le reste car il était clair que le Néko n'allait pas tuer cette chose qui le répugnait le plus au monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Jeu 21 Juil - 15:20

Vaiarii, malgré s'être libéré avec plus de brio que lui, ne faisait pas mine de vouloir engager le combat.
Il ne faisait que la tenir à distance à l'aide de la magie.
*Ce pourrait-il que Vaiarii en aie peur?Je sais que les gens en ont souvent peur, mais un guerrier ou un voleur doit pouvoir accomplir sa mission sans se laisser distraire de son but par une peur irrationnelle.*
Natel mit à profit ce temps de répit pour recouvrer une part de son énergie.
Mais il allait devoir dormir très longtemps dès qu'ils en auraient finis içi.
*Il me faut un plan...*
Le monstre craignait le feu.Ca n'allait pas servir à grand-chose, il ne savait pas faire brûler le métal.
Il pouvait essayer une attaque de front....Non. Il n'avait pas assez de force pour soulever sa claymore.
Une ruse? Si il passait derrière une pile de trésors, tout en faisait diversion...Oui, ça pouvait marcher!
Il tira sa lame et, profitant d'une boule de feu de son allié, se faufila derrière un monticule d'ors et de pierreries.
Il n'avait plus qu'a.....Ne pas se faire tuer par l'homme qui venait de le surprendre!
*Eh m****!*
Il évita le coup qu''il lui porta et lui ficha sa dague dans le ventre.
Mais sa ruse venait de faire long feu.
L'homme agonisait dans ses oreilles, ce qui nuisait grandement à sa capacité déjà un peu restreinte"Mais je ne suis pas idiot, juste que j'aime pas réflechir, après je me fais souvent blesser." alors, dans un accès d'émotions totalement injustifié, il cria.
"Oh vous, la ferme! Vous agonisez en silence ou vous allez crever autre part!!"
L'araignée l'entendit.Elle essaya de s'approcher de lui, et Vaiarii devait commencer à se fatiguer.
"Faut que j'y aille."
Il prit son élan, et avec ses dernières forces, sauta sous l'araignée, lui trancha des morceaux de pattes et se releva de l'autre côté de la salle.
L'araignée s'effondra, en proie à d'horribles douleurs.
"Vaiarii, ça va?"
Natael tourna la tête, sentant l'odeur du sang et de la sueur inextricablement mêlées dans l'air, rendant l'athmosphère lourde, pesante.
L'araignée leur avait apparement laissé un répit, pendant qu'elle soignait ses blessures.
"Tu n'aurais pas une idée? Parce que moi, je suis a court."


Dernière édition par Natael Noxumbra le Jeu 28 Juil - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Lun 25 Juil - 16:56

Vaiarii lançait inlassablement des boules de feu afin de distraire la bête et surtout la garder au loin, pour rien au monde aurait il aimé sentir les poils de l'araignée le frôler ou ses crocs s'approcher de lui. Pour l'instant, la chose se contentait de siffler à chaque coup comme pour témoigner de sa rage. Nat de son côté cherchait absolument à la surprendre par l'arrière, à vrai dire, le Néko ne faisait pas du tout attention et continuait son manège...fatigué? Pas du tout, le dégout prenait complètement le dessus et il se savait capable de continuer comme ça jusqu'à sa mort.

De son côté , son camarade fit un peu trop de bruit et attira l'attention de l'horreur sur lui laissant un moment de repos au Néko, il le vit se faufiller habilement autour de l'ennemi en lui coupant des pattes et revenir vers le mage en respirant lourdement; le pauvre devait être complètement à sec d'énergie ce qui voulait dire....il allait falloir se débrouiller tout seul?
Vaya tourna la tête vers le monstre en frissonnant rien qu'à l'idée de devoir rentrer en contact avec elle, non, impossible; mais il ne fallait pas oublier une chose, le mage était rusé et savait utiliser son environnement comme il le voulait. Ici ne faisait pas exception à la règle. Un peu plus loin, l'adversaire se relevait prêt à attaquer enfin, génial. Le voleur se baissa en ramassant des pièces d'or qui traînaient à ses pieds et attendit silencieusement que le monstre s'approche de lui. Faisant semblant d'avoir abandonné, il bougea au dernier moment pour lui lancer les pièces chauffées à blanc dans les paumes de ses mains. Refaisant le processus plusieurs fois, il balançait une nuée de projectiles vers la tête de sa phobie en crevant au passage quelques yeux. Cherchant à les protéger, l'araignée n'avait d'autre solution que de les fermer ou bien positionner une patte dégoutante devant ceux-ci.


-Nat, à toi, vise bien.

La voie était libre; aveugle, la bête ne pouvait plus rien et n'attendait qu'une seule chose: le coup de grâce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Jeu 28 Juil - 16:31

-Nat, à toi, vise bien.
Facile à dire!
Depuis qu'il sétait repositionné aux côtés de son camarade, il essayait de récupérer son énergie.
Mais il en avait déjà beaucoup trop dépensé; il allait devoir dormir longtemps quand il aurait fini la mission, s'il ne claquait pas avant.
Il allait utiliser sa dague, elle était déjà prête.Mais ou frapper? S'il passait devant, il risquait de se faire cramer par les pièces incandescentes que Vaiarii lançait, s'il passait derrière....Il ne pouvait pas passer sans se faire aplatir par le monstre.
*Il va falloir ruser...Et si je passais sur le côté, puis que je me positionnais juste devant pour porter mon attaque?*
Le coup.Unique.De préférence mortel, parce que sinon, c'était lui qui décorait la toile de la dame.
Bon.Concentration...
Il démarra son déplacement, le plus rapidement possible, en tenant compte de son affaiblissement.Longer le tas d'or, ne pas s'effondrer, pivoter, rester debout, se placer devant l'horrible créature, résister à la fatigue et frapper.
Et il frappa.A peu près au bon endroit.Il loupa son coup.
"Zut!"
Il refrapppa.Trop tard.Entre deux lancers d'or en fusoin, elle avait pu le repousser. Il se réceptionna maladroitement près de Vaiarii, réessaya d'attaquer et dut se rendre à l'évidence.
Il conaissait les limites de son corps.Dans la montagne, c'était indispensable pour survivre.Il avait réussi à les cerner quant à l'utilisation de la magie associé au combat physique et, même s'il n'était pas parfaitement au point, il savait quand s'arrêter pour ne pas mourir? Et il avait la désagréable impression que s'il s'évanouissait, son allié ne le ramènerait pas dans une auberge.
Il s'assit donc, prit une lente inspiration.
"Vaiarii, il va falloir que tu t'en charge toi-même.Je me suis trop dépensé lors de mon combat contre la garde et je peux juste faire ça pour t'aider.Désolé."
Il visa sa cible de la pointe de sa lame, et lança une dague trouvée par terre.
Elle tournoya, parfaitement lancée, ce qui surprit grandement Nat' car c'était la première fois qu'il faisait ce geste.Un coup de chance, sûrement.
Elle se ficha avec un bruit mat dans l'abdomen de l'hideuse horreur arachnéene.
Natael s'allongea, incapable de tenir plus longtemps. Il voulait rassembler son énergie, pour pouvoir ressortir vivant, et riche, de cet endroit.
Il sombra dans une sieste réparatrice, peuplée d'Hommes Noirs et de gens qui les tuaient.
Il avait des drôles d'envies, décidément. Il allait devoir s'occuper de ça dès que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Jeu 28 Juil - 17:14

Décidément, lui qui voulait garder son énergie, il était mal barré. Son compagnon avait atteint ses limites et n'était d'aucune utilité, le problème principal de l'hybride était le temps qu'il restait et ses capacités physiques; jusque ici il ne s'était pas trop fatigué et savait pertinemment que l'horreur pouvait tomber raide morte rapidement, mais si il faisait ça il y avait de grandes chances pour qu'il ne puisse plus s'en aller.

Nat à côté de lui s'effondra au sol, lança une dague un peu par hasard qui alla se planter dans l'abdomen de la bête, dommage, si ca avait été une lance ou une épée, le coup aurait été fatal, la longueur de la dague ne la faisait que saigner; le métal était entièrement rentré et tout ce qu'on voyait était le manche qui tenait droit vers le sol entre les poils de l'ennemi.....tiens. Vaya eut une idée de génie, la possibilité de tuer la chose sans la toucher, ça demandait beaucoup de magie mais c'était possible.

Sans prévenir, il arrêta son lancer de pièces et respira un bon coup devant l'araignée qui se demandait ce qu'il pouvait bien préparer. Le reste était complètement suicidaire; l'hybride courra tout simplement vers le monstre, une attaque frontale? Il n'avait aucune chance et l'ennemi le savait très bien. En voyant Vaya se précipiter sur elle, la femme-monstre sourit de toutes ses dents en prévoyant une victoire facile.
A deux ou trois mètres devant elle, le Néko sourit malicieusement. Il savait très bien ce qui allait se passer, le combat était déjà tout tracé; dans son sprint vers l'horreur, il disparut....oui comme ça. Enfin l'explication était qu'il allait à la vitesse de la lumière mais l'effet était pareil, toujours est-il qu'il avait bougé rapidement pour se retrouver sur le dos, glissant en dessous du ventre de la bête. Le reste alla aussi très vite et consomma énormément d'énergie. En position de force, le Néko s'enflamma entièrement le corps, poussa contre le sol en se projetant en l'air grâce à une explosion de feu et passa pieds en avant à travers la bête. Ressemblant à une flèche, il avait en fait appuyé avec ses talons sur la dague qui avait facilité son passage à travers le ventre de l'araignée.

L'hybride continua sa course enflammé vers les airs et atterrit un peu plus loin en toute souplesse.....sur le dos. Oui il savait se réceptionner, mais lui qui détestait le plus ces bêtes à huit pattes vennait d'en traverser une entièrement, couplons l'épuisement avec le dégout et vous avez un état assez critique. Le Néko respirait fortement en tremblant tandis que l'araignée tomba au sol. La créature morte retrouva petit à petit sa forme humaine pour laisser place à une femme magnifique...sans ventre.
Dix minutes plus tard, le mage de feu parvint à se lever en constatant une grande faiblesse dans ses jambes, comme il l'avait prévu, s'enfuir allait être impossible. Jouant sur l'espoir qu'aucun garde ne viendrais, il tituba vers Nat et le tira par le col vers une pile d'or. L'enfouissant un peu dans le métal froid, il y ajouta une touche personnelle en recouvrant le haut du corps de son compagnon de route avec un bouclier magique. Une aura blanchâtre brillait sur la peau de Natael tandis qu'il dormait.

Récapitulons, une araignée terrassée, un compagnon protégé rapidement au cas ou et un Néko complètement exténué. Prenant appui sur un pilier et ensuite se trainant sur le sol, il arriva dans un coin de la pièce en sueur. Pas trop dans la lumière, il pouvait se reposer un peu si jamais des gardes venaient les chercher et pouvait espérer que Nat attirerait d'abord l'attention...d'ou la protection magique.

Serin, mais toujours tremblant de l'effort, le Néko laissa sa tête tomber en arrière pour lui aussi s'endormir pendant un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   

Revenir en haut Aller en bas
 
Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Yank, the Army Weekly
» MARIE-LOUISE (adaptation de Billy Yank pour la période Napo)
» Scénarios Sécession
» Yank [Demande d'unban]
» Présentation Billy Yank

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: