AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1320
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Mer 16 Mar - 18:25

    Le pinceau finissait d'achever sa dernière boucle sur le morceau de parchemin froissé, une main blanche d'une douceur sans pareil le roulait tranquillement pour l'y attacher au bout d'un doux morceau de tissus rouge soyeux. Un beau tampon vermillon avec une marque à trois branches signifiant respectivement la force, le courage et la sagesse s'appuya un moment sur un lambeau de cire liquide pour y laisser sa marque. Un sourire sur le coin de ses lèvres, la jeune femme esquissa trois lettres serrées, un "J.L.B" avec une sensualité qui lui était naturelle. Satisfaite, un petit souffle aux senteurs sucrée balayait les lettres brillantes et séchait le liquide de la surface du parchemin, le prochain groupe surveillé par elle meme allait bientôt être avertit de la tache qui les attendait.

    Les indications étaient flous, vagues, discrètes mais ainsi étaient le commandement de leur ancien chef... le lieu devait etre découvert parles propres soins Des jeunes recrues. Ici dans le ministère, on ne blague pas avec le sérieux, on avance avec les pions que l'on a, on agit dans l'ombre en se frayant un chemin vers l'imuable et l'éclatante vérité. L'indépendance et l'autonomie sont appréciés, il faut savoir se montrer débrouillard, se sortir du pétrin seul. La récompense? Qu'elle était elle?

    "... pffiiiouu...!"

    Jolene adressa un regard à son Lunis, un phénix morphiste prenant l'apparence d'un chat se cachant proche de la cheminée, brûlant des bûches séchées pour le plaisir de laisser passer le temps. Une meute? Une complicité? Une famille? Les bras au ciel, la jeune Cormyr aux ailes rouges soyeuses s'étirait, faisant craquer les petits os de son corps tendu, le chat la regardait, ébahit de cette nouveauté, enfin nouveauté, cela allait faire un moi tout au plus qu'elles avaient poussés! Cette petite pensé fit frémir la jeune femme qui porta aussitôt son regard sur son compagnon puis sur le dehors. Les cieux commençaient à se voiler petit à petit, l'heure arrivait et il fallait encore avertir les deux autres chefs de l'arrivé des nouvelles jeunes personnes choisis.

    Délicatement et sans faire crisser la chaise elle se leva en attrapant son fourreau et son épée de la main, se l’accommodant du bout des doigts, elle regardait le chat comme pour lui demander ce qu'il en pensait. Le voyant dépité, elle ne pu que lui offrir un autre sourire véritable et retourner prêt de la porte pour accueillir les jeunes gens comme il la coutume devait être faite.
    Elle ouvrit la porte en grand et partit sur le champs a tire d'aile, laissant son lunis la rattraper en prenant la forme d'un pegase de flammes. ça.... ça allait faire impression!


k]il n'y a pas d'ordre donné dès le depart, commence celui qui le veut/peut Wink ]


Dernière édition par Jolene Ladraël Barnes le Mer 30 Mar - 21:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filraen Naerth
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Mer 16 Mar - 19:54

    Filraen souhaitait tué le plus de déchus et d'esprit possible, car il ne pouvait toutsimplement pas les aimer, mais ne les haïssaient pas pour autant. Il n'en connaissait tout simplement pas la raison il ne les aimait pas. De plus aprè avoir reçu une lettre, il savait où son aventure allait le mener et il prit donc la direction de Lucina dès qu'il reçu la lettre afin d'arriver dans les temps, car il se doutiat que le chemin serait pour le moins assez long d'Umbra à Lucina. Il avait fort heureusement chassé peu de temsp avant et s'était fait une réserve de cadavres en les ayant mit dans un sac où le fond de celui-ci était rouge dû au quelques gouttes de sang qui coulait de la blessuremortelle qu'il avait infligé à ses bestioles. S'ayant d'ailleurs assez rassasié pour quelques jours, Filraen ne buviat le sang que lorsqu'il perdait un peu de sa force de vampire ou lorsqu'il s'arrêtait un jour sur deux pour reposer ses jambes bien que ses pauses ne sont que d'une courtes durée( environ 5 minutes maximum).

    Filraen ne comptait plus les jours et ne les comptait jamais bien que en ce moment il s'agissait de quelques choses de différents et regardait toujours le soleil se coucher et se lever au même endroit chaque jour bien que le paysage s'avérait être toujorus différent chaque étant donné qu'il se trouvait à un endroit différent à chaque levé de soleil. Il savait seulement que cela faisait déjà plusieurs jours qu'il était parti et qu'il n'en voyait pas le bout. Sa réserve de nourriture se trouvait presque à sec et devait donc refaire le plein pendant sa folle course qu'il avait commencé depuis Tenamas. Il avait un peu de chance durant sa course, car il croisait quelques ronguers qu'il tuait dès qu'il se trouvait à porter de ses cimeterres et en buvnat le sang qui coulait et se trouvait en trop pour ensuite les entreposer dans son sac se trouvant contre son dos.

    Les jours se défilèrent à rythme si monotone qu'il laissait parfois son esprit errer sur des choses des plus insignifiante à des animaux qui passaient devant lui et qu'il tuait parfois pour remplir son sac de nourriture. Il ne se doutait pas qu'il se trouvait déjà à Lucina et arrivait même dans la ville de Soleries, ce n'est que lorsque quelqu'un lui demandait ce qu'il pouvait transporter dans son sac qu'il réalisa qu'il se trouvait dans une ville qu'il ne connaissait pas. Il répondait alors de façon la plus normale possible au passant qu'il s'agissait de viande et lui demandait en retour où se trouvait le verger de Lucina. Celui-ci semblait savoir où cela se situait et lui expliquait qu'il se trouvait seulement à quelques jours de cheval, ce qui est pour Filraen quelques jours de courses. Il ne remerciait pas le passant de lui avoir dit et parti dans la direction qu'il lui avait indiqué pour s'y rendre. Il ne mettait en effet que quelques jours et avait même fini la nourriture se trouvnat dans son sac qu'il avait laissé non loin d'un village qu'il avait traversé durant sa course pour rejoindre le verger. Il était assez tard, mais était arrivé à temps, car le lendemain était l'aube de la première lune rouge. Il en profitait pour dormir ne serait-ce qu'un peu et attendait peu après en restant éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaune Béryl
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
11/40  (11/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Jeu 17 Mar - 17:24

L'ennui. Pire ennemi de Yaune, qui n'avait d'ailleurs jamais réussi a vraiment s'en débarasser. Il revenait toujours, affamé et terriblement efficace. Face a lui, Yaune ne pouvait que recherchait un passe-temps qui le sortirait de sa torpeur. Rester inactif était une des raisons de cet ennui profond. En effet, peu de batailles avaient eu lieux depuis un petit moment, donc l'ange maudit n'avait guére pu s'amuser. De toute façon, les pleutres qu'il affrontait n'étaient pas assez vaillants et coriaces pour durer bien longtemp contre lui. Yaune voulait un adversaire a sa mesure, attendait quelqu'un qui pourrait vraiment prétendre a le mettre en difficulté, mais jamais il ce tant attendu adversaire suprême ne venait. Bien sûr, Yaune pouvait lire pour chasser l'ennui. Il adorait les bons romans et pouvait rester des heures immobiles, ses yeux parcourant des lignes resplendissantes de beauté. C'était un plaisir qu'il ne se refusait jamais, mais la lecture, aussi passionnante soit-elle, ne le débarassait pas de cette impression de... perdre son temps. Il est né dans la famille Béryl, les anges guerriers d'Umbra, il était donc un être d'exception. Alors pourquoi n'avait-il pas encore concentré ses efforts a une cause plus juste et plus claire que la simple armée d'Umbra? Une cause a défendre, cela pourrait être un passe-temps intéréssant. Mais quelle cause? Yaune était tout ce qu'il y avait de plus neutre au sujet des grandes querelles du moment, même si il aimait tuer autant que lire. Massacrer dans sa rage meurtriére tout les insectes qui s'opposait a lui.... c'était grisant. Ce n'est qu'hier que Yaune découvrit enfin ce que le destin lui réservait, de part le chemin qui le ménerait a la mort, mort inexorable, il le savait bien.

L'ange noir avait reçut une lettre, qu'il tenait encore devant lui, la relisant pour la dixiéme fois. Alors comme ça, on lui proposait de rentrer dans une organisation secréte, qui s'intéréssait a lui? Yaune ne pouvait qu'en sourire, amusé. Cette lettre qui aurait dû au contraire le décourager l'avait décider aussitôt a entreprendre ce voyage pour faire partis de cette mystérieuse communauté. Des dangers, des monstres mortels, des risques? Un parfait programme pour l'ange maudit qui n'avait qu'une chose en tête: enfin sortir de ses quartiers sombres et se dégourdir l'épée ailleurs que sur des mannequins en bois. Il ignorait ce qui l'attendait, mis a part une bonne remise en forme. Et si il mourrait, alors c'était que sa vie touchait a sa fin et qu'il n'était pas assez fort. Yaune avait en fait profondémment réfléchis a cette décision, même si cela paraissait décidé sur un coup de tête. L'ange était calmement arrivé a la conclusion que c'était une occasion en or, et qu'il avait beaucoup a y gagner. Il ne devait pas avoir peur de faire le grand saut, même avec des ailes inutile.

Le lendemain, il était prêt. Sa longue épée au coté, ses cheveux rouges soigneusement coiffés, habillé d'un long manteau écarlate magnifique, l'ange maudit, malgré sa hâte de partir, avait pris le temps de s'occuper de sa belle apparence. Il voulait être impeccable en toutes circonstances, possédant une haute estime de la beauté physique. Deux sacoches en bandouliére, Yaune pensait avoir tout ce qu'il fallait pour un voyage de plusieurs jours d'Umbra a Lucina. La sacoche de gauche était remplis de nourriture saine, en petite quantité mais trés nutritive. Celle de droite était bourré a craquer de produits de beauté, d'un miroir, de plusieurs peignes, d'une serviette, de tout ce dont il avait besoin pour faire sa toilette, cirer ses chaussures, se changer et se faire encore plus beau. Le poid n'était pas conséquent, mais Yaune savait que sa force physique était limité. Il avait beau s'entraîner nuit et jours, il était encore frêle de ses bras malgré l'enseignement militaire depuis son enfance. Ce défaut était facile a contourner avec un peu de ruse et de finesse, mais lorsqu'il s'agissait de porter des choses pendant une longue durée, cela devenait un peu plus difficile. Sa bonne endurance l'aidait a pallier en partie ce probléme.

Son voyage fut simple, rapide. Enfin, pour Yaune. Il courrait jusqu'âce qu'il soit épuisé, puis marchait ensuite jusqu'âce qu'il ne puisse plus le faire. Et seulement aprés, il mangeait et se reposait. Ses moments de repos, il les passaient en lisant un roman qu'il avait obtenu depuis peu: "Le serpent sur le fil". Parfois, lorsqu'il se reposait de nuit, Yaune admirait le paysage. Un soir, il entre-aperçut même un jeune homme courrir, un sac comme seul bagage. N'étant pas de nature belliqueuse lorsque cela n'était pas nescessaire pour lui, l'ange se contenta de le suivre des yeux, jusqu'ace qu'il disparaisse de sa vue. Oubliant rapidement cela, il s'endormit sur un lit d'herbes et de feuilles médicinales, qu'il avait trouvé. Apparemment, c'était bon pour la peau.

L'ange noir arriva enfin a Lucina, et ne tarda pas a se réperer vers les îles fleuries. Il était venu quelques fois dans ce monde ennemi au sien, pour quelques missions inutiles a part le massacre de ses compagnons. Yaune soupira en repensant au nombre de soldats d'Umbra faibles qui étaient morts dans ces stupides attaques n'ayant pour effet que d'attiser la haine des deux camps. A chaque fois qu'il était venu avec un groupe, il était souvent repartis seul, couvert de sang, mais pas du sien. Yaune arriva au verger, épuisé mais heureux de ne pas s'être évanoui une seule fois pendant le voyage. Cela était pourtant fréquent lorsque l'ange maudit devait faire ce genre de chose. Les îles fleuries étaient sans doute le meilleur endroit pour cacher une organisation secréte, mais c'était rudemment loin d'Umbra. Yaune supposa que ce n'était pas vraiment important, et s'allongea a l'ombre d'un arbre, attendant que la lune rouge daigne se montrer. Il restait néanmoins sur ses gardes. La lettre avait mentionné d'autres candidats, donc Yaune ne serait sûrement pas seul. Sa tête se reposant sur l'écorce rugueuse mais parfumé d'une douce senteur, Yaune remarqua un autre individu, qui devait être là depuis un moment. Il ne l'avait pas vu tout de suite, car le jeune homme était silencieux et semblait comme lui attendre quelque chose. L'ange maudit, courtois et tenant bien a respecter les régles de la politesse, ne se leva pas mais dirigea son regard vers le sien.

-"Bonjour." fut la seule chose qu'il put dire avec clarté, murmurant ensuite des phrases qui n'avaient de sens que pour lui.

Ses yeux se recentrérent sur le ciel, et il inspira une bonne bouffée d'air frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Sam 19 Mar - 9:36

Une lettre.
Natael avait recu une lettre.
Malgré la distance, malgré la localisation de sa cabane.
Quelqu'un s'était démené pour lui faire parvenir ce bout de papier.
Natael sourit. Cette personne devait vraiment être motivée por venir jusque chez lui.
Il se baissa et ramassa le parchemin.
Après tout, si quelqu'un s'était donné la peine de lui envoyer une lettre içi, c'est que cela devait être vraiment important...

Remontons en arrière...

*Surtout ne pas me faire remarquer.Surtout pas.*
C'est sur cette pensée queNatael entra dans le bar duquel il s'était fait jeté hier.

Quoi? Vous ne comprenez pas? Bien, allons encore en arrière alors...

Ca avait commencé il y a deux jours.
Natael cherchait du regard un riche marchand qui pourrait l'engager pour retrouver un objet rarissime dans un endroit très dangeureux hanté par des monstres puissants et qui payerait une fortune pour le récupérer.
Mais il ne voyait que des mendiants.
Des mendiants, encore des mendiants, toujours des mendiants.
Natael s'ennuyait.Il cherchait une maison, de l'argent et du combat, et ne trouvait que des mendiants.
Les mendiants.
C'était à cause d'eux si Nat' s'ennuyait.
Il ne trouvait pas de maison.
Personne ne voulait le faire travailler et l'argent ne rentrait plus.
Même les monstres le fuyaient à cause de sa mauvaise humeur.
Et tout ca, c'était du à un de ces satanés mendiants.
Hier soir, alors qu'il était à la recherche de mission ou d'autres choses, l'un d'eux lui avait barré la route.
Natael l'avait jeté au sol, mais celui-là était obstiné.
Il s'était relevé, avec un couteau rouillé à la main. Apparement, il voulait vraiment son pécule.
Natael avait soupiré et, sans même se retourner, avait envoyé sa hache en pleine tête du mendiant.
Le mendiant s'était éffondré sur le sol, inanimé.
Natael était revenu près du cadavre, avait retiré sa hache du corps du mort et continua sa route.
Le lendemain, c'est à dire il y deux jours, il repassa par la rue du meurtre.
Il prit alors la décision de tuer les mendiants, car depuis son accrochage, il ne se voyait plus proposer de mission ou d'expédition dangeureuse et grassement rémunérée.
Il en tua cinq en deux heures.
Il comprit l'inutilité de sa tache, et partit se saouler dans un bar proche.
Une personne l'avait observé pendant ce temps sans qu'il s'en rende compte, et le suivit dans la taverne.
Nat' était totalement ivre et commença à proférer des menaces envers tout et n'importe quoi, ce qui lui valu une expulsion manu militari du bar.
Il rentra chez lui, ne croisant évidemment personne...

Hier...
*Surtout ne pas me faire remarquer.Surtout pas.*
C'est sur cette pensée que Natael entra dans le bar duquel il s'était fait jeté hier.
Il voulait avoir la confirmation de quelque chose à laquelle il avit pensé cette nuit.
Il commanda une bière, qu'on ne lui servit pas, le patron l'ayant reconnu,et il fut forcé de sortir.
Là encore, il tua un ou deux mendiants, tout en insultant les esprits pour son manque de chance.
La personne qui le suivait, ne sachant pas qu'elle avait été remarqué par Natael, s'enfuit dans la nuit.
Le lendemain -aujourd'hui- , il retourna en ville.
Ce jour-là, il réussit à gagner de l'argent.
Et devant chez lui, un détail étrange l'arrêta.
Une lettre...


Natael venait de finir de lire la missive.
Ainsi, une société secrète s'interessait à lui?
Bien. Il allait pouvoir se distraire et peut-être gagner un peu d'argent!
Il fit ses bagages sur-le champ et partit vers le tunnel que, pour l'instant, lui seul connaissait.
Il ne s'arrêtait que pour manger et dormir, ne voulant pas rester plus longtemps que nécéssaire dans ces tunnels anciens.
Il arriva sur Lucina au bout de cinq jours.
Il mit encore tois jours pour arriver au lieu indiqué dans la missive qu'il avait trouvé chez lui.
Il était maintenant dans le Verger et il se mit à courir pour arriver à l'heure au rendez-vous, car il détestait être en retard.
Il sortit de la forêt au crépuscule et poussa un soupir de soulagement: il était à l'heure!
Il aperçut ensuite deux autres personnes.
La première était un homme adossé à un arbre, qui avait l'air d'attendre depuis un moment.
La deuxième était un autre homme, allongé sous un arbre. Elle venait de s'adressait à l'autre homme, mais Natael s'avança et répondit à sa place.
"Je dirais plutôt bonsoir."
Il alla s'asseoir au bord de l'eau, attendant la lune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1320
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Mer 30 Mar - 22:16

    La Lune ne tardait plus trop a se montrer, l'aurore boréale émanait d'un coin a un autre sur cette île enchanteresse et les couleurs sauvages d'un dorée rougeouillant se transformait peut a peu en un noir nacré profond.
    Une lueur incandescente tranchait le fin fil blanc et noire de cette boréale, une flamme d'une vivacité et rapidité terrifiante, sans doute une météorite passait son chemin dans ce monde paisible qu'est Lucina.
    La flamme rasait les eaux et les végétaux en tentant de devancer désespérément son prédateur de la soirée, ses flammes indomptés secouaient son abondante crinière mais majestueuse et ses sabots tel des diamants noires frappaient l'air furieusement tandis que les ailes battirent a une allure toute aussi exaspérée.

    Spoiler:
     

    Au loin trois aventuriers attendaient justement que la lune face sont serment et présente ses belles lueurs sous les remous de ces îles paradisiaques mais quand bien même dangereuses.
    Soudain l'ange rouge aux ailes immenses devança sa proie en une traite d'aile, passant et dépassant le mythe du Pégase ailé, indomptable et imbattable. Le vent était fort et favorisait la poussée de ses lourdes plumes, empêtrant l’orgueilleux animal dans une aspiration d'air bien trop forte pour lui.
    Il battit tant bien que mal des ailes, invaincu, mais perdit le controle de la situation et rageait de secondes en secondes, finalement après avoir trop passé son temps à se débattre contre la tempête, il cracha et lâcha un terrible hennissement qui avait plus l’assonance d'un rugissement de dragon aiguë. Sans comprendre, le vent se calma et il continua de parcourir les îles a la recherche des aventuriers, trois s'il en avait entendu sa maîtresse.. comme les croquettes, une, deux et trois pour la route!

    Soudain, il vit finalement les trois jeunes hommes en bas proche des arbres et d'un court d'eau, il renfrogna sa gueule en lacha un second hennissement, battant des ailes à tout rompre, éparpillant ainsi ses flammes victorieuses toutes autours des trois protagonistes, sur un terrain de trente mètres, ils étaient entourés!
    Par la suite, le noble animal battit solidement de ses ailes et fit un pique vers les trois jeunes hommes, erraflant les ailes d'un, les cheveux de l'autre et cassant le bras d'un troisième de par la force de ses muscles au troisième.
    Il continua sa petite trotte jusquà deux mètres avant de faire un magnifique volte-face, fou de rage et de déshonneur, ses ailes grandes ouvertes derrière lui et la gueule provenant des enfers bien ouverte montrant toute sa chaleur et ses crocs, il allait cracher ses flammes venant de ses entrailles.
    Un battement d'ailes et les flammes autours des trois hommes se ravivèrent et creusèrent l'écart qui les dispersaient.
    Qu'allaient ils faire?


PS: on garde cet ordre de départ sil vous plais, sauf cas exeptionnel Wink vous avez le libre arbitre pour vaincre cette bête ou l'aider, le rappatrier de votre coté, l'adoucir comme un agneau ou... bref, concertez vous et me MPeutez pas: ceci est un RP pour voir votre valeur, déboruillez vous entre vous ;] bien sur, il est préférable pour vous trois d'agir en groupe, mais en aurez vous réelement le temps? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filraen Naerth
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Dim 3 Avr - 14:55

    Filraen attendait de savoir ce qu'il devrait faire pour intégrer cette guilde qui l'intéressait assez, ne sachant que faire pour passer le temps, il prit seulement son sac où se trouvait du sang frais dans une gourde qu'il avait remplit pendant sa route le menant jusqu'ici et il en buvait quelques gorgées afin d'être en forme une fois les épreuves commencées, mais il ne se doutait pas que l'épreuve avait déjà commencé et il allait en payé le prix fort. en effet, tellement il était exciter de boire du sang qu'il en remarqua seulement à la dernière minute le cheval volant de feu qui venait vers lui et ne put l'éviter de justesse, bien qu'il fut toucher au bras par celui-ci et qu'il semblait en essayant de bouger son bras qu'il était cassé, ce qui ne l'arrangeait pas des masses pour s'attaquer à ce cheval ailé. Néanmoins, il prit l'un de ses cimeterres de la main valide et faisait face au cheval en laissant tombé la gourde remplit de sang par terre.

    Filraen restait donc à terre pour l'attaquer une nouvelle fois qu'il rechargera afin de sauter sur son dos, mais peut-être qu'il n'y arriverait pas et si cela est le cas alors il devrait simplement porter son attaque le plus rapidement possible ou sinon il risquerait d'avoir encore plus mal que maintenant. Il regardait fixement son objectif à l'affut du meilleur instant pour faire son bond et en attendant cet instant, il fixa sans ciller le cheval ailé. Il se demanda alors si les deux autres présents avait un plan quelconque et s'ils savaient comment vaincre ce cheval pour passer à l'épreuve suivante. Filraen sentait monter en lui la pulsion sanguinaire des combats et il sentait qu'il allait apprécier cela du plus profond de son être. Surement que ce combat lui prodiguera une plus grande sensation que la fois où il tuait la horde de zombie ou encore la fois où il s'attaquait à un dragon avec deux compagnons.

    ** Viens par la mon mignon que je refasse ta coiffure**

    Filraen était prêt à s'en prendre au cheval et n'attendait plus qu'un e chose, qu'il descende une nouvelle fois vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaune Béryl
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
11/40  (11/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Mar 5 Avr - 19:14

(HRP: j'ai oublié de préciser par Mp que c'était difficile pour moi d'attaquer par les airs si mes ailes me sont inutilisables... ben oui, la malédiction de ma famille fait que je ne peux pas voler! J'ai des ailes noires juste pour la déco quoi... x))

Yaune, toujours allongé, entendit les pas d'une deuxiéme personne. Ils étaient donc trois a être arrivés a temps? Intéréssant... L'ange noir ne releva pas la remarque du nouveau venu, qui corrigea sa malencontreuse erreur. Les mots n'avaient de sens que pour ceux qui savaient les manier, les comprendre. Yaune savait donc sans peine que son salut avait été compris par ses deux interlocuteurs. Ils semblaient tout les deux assez jeunes. Le premier était un homme qui paraissait en avoir dans la vingtaine avec des cheveux châtains, alors que le deuxiéme avait une apparence plus juvénile et masquait une partie de son visage avec une capuche, laissant tout de même paraître ses cheveux noirs et son visage élégant. Yaune ne put s'empêcher de penser qu'ils étaient tout les deux très beaux, bien loin de la perfection physique, mais c'étaient de beaux spécimens de mâles. La jalousie ne pouvait guére ronger l'ange, mais il adorait comparer la beauté des autres a la sienne. En cette belle nuit, il se trouvait toujours plus magnifique et élégant que les deux autres.

Trouvant que cela ne servait a rien de rester allonger a attendre, l'ange noir préféra se dégourdir les jambes et se leva, déployant instinctivement ses grandes ailes sombres pour délier ses muscles. Debout, il dépassait le châtain-clair et l'encapuchonné avec ses deux bons métres dix. Yaune fronça les sourcils. Il faudrait qu'il pense un jours a ce probléme, car une grande taille pouvait handicaper un guerrier au combat. Surtout contre un adversaire aérien, puisque Yaune ne pouvait a l'évidence ni voler ni esquiver une attaque en rase-motte. Il préféra chasser de ses pensées une telle issue. Si il se focalisait trop là-dessus, non seulement ça pourrait lui porter malheur mais il ne pourrait pas se concentrer sur la possible épreuve qui suiverait pour faire partis de cette organisation secréte.

-"Je ne veux guére paraître impolis, messieurs, alors sachez que je me nomme Yaune Béryl. J'espére si jamais il devait y avoir une collaboration entre nous que vous serez de courtois compagnons de gloire ou d'infortune."

Les formalités, encore et toujours les formalités. Yaune était même prêt a passer au fil de son épée le premier qui oserait avoir un comportement outrageux en sa présence. Il y avait des limites a ce qu'un homme pouvait supporter comme humiliation ou affront. Et puis, n'était pas un homme celui qui ne respectait pas les régles élémentaires. Yaune sentit soudainement un changement de température dans l'air. Mauvais. Très mauvais. Vif, l'ange noir dégaina son épée.... et eut juste le temps de replier ses ailes pour ne pas que l'ennemi ne les lui brûlent. Eh, c'était des ailes inutilisables, mais elles faisaient partis de Yaune au même titre que ses bras et ses jambes. Yaune pivota sur lui-même, sa fine épée sifflant l'air autours de lui, air qui semblait devenir de plus en plus brûlant. Et pour cause!

-"Bel étalon enflammé, ta colére injustifié ne me fera pas trembler... enfin, juste un peu. Et zut! Pourquoi faut-il toujours que je regrette de trouver ce manteau aussi élégant alors qu'il m'étouffe sur place dans ces moments...." murmura-t-il pour lui-même, légérement agacé par la situation.

C'était en effet un pégase enflammé qui était en furie, s'énervant sur les trois individus. D'ailleurs, le plus vieux des deux jeunes autres avait été blessé au bras par un mauvais coup. Malgré cela, il avait dégainé un cimeterre et s'apprêtait a faire face a l'animal sauvage. Ce pégase était bien trop énervé pour que l'ange noir tente quoi que ce soit pour l'amadouer. C'était trop risqué. Alors il ne restait plus que... la maniére forte. Fendant l'air avec sa longue épée, il courrut en direction du pégase... pour fuir en courrant sous les flammes qui balayérent tout derriére lui. La fuite était une chose pas trés belle, mais Yaune avait bien faillit y passer. Faisant volte-face, il retenta une charge frontale en cette fois bondissant, son épée brandit. Encore une fois, tentative infructueuse et un coup de sabot l'envoya plus loin. Attérissant sur ses jambes, Yaune soupira et jeta un regard vers ses deux compagnons d'infortune.

-"Désolé si je dérange, messieurs, mais auriez-vous l'amabilité de bien vouloir m'aider a encercler cette bête. En l'harcelant de tout les cotés, on devrait bien en tirer quelque chose. J'ai déja vu des dresseurs d'étalons exécuté la même méthode...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Sam 9 Avr - 8:20

-"Je ne veux guére paraître impolis, messieurs, alors sachez que je me nomme Yaune Béryl. J'espére si jamais il devait y avoir une collaboration entre nous que vous serez de courtois compagnons de gloire ou d'infortune."
L'homme allogé se présenta après que Nat' soit arrivé.Cela pouvait laisser penser qu'ils ne seraient que trois.Tant mieux, plus on est nombreux, moins on passe inaperçu...
"Moi c'est Natael. Natael Noxumbra."
Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas donné son nom complet à quelqu'un, pour rester discret, d'abord et aussi pour ne pas courir de risques.
Soudain, il y eu une brusque élevation de la température.
Nat' crut d'abord à un phénomène naturel,il leva les yeux........et eut juste le temps d'éviter le cheval volant enflammé qui ne put que lui effleurer les cheveux.
Sa capuche se baissa à cause du souffle généré par le vol de la créature de feu, laissant voir son visage.
Natael tira sa claymore et se mit en garde, vigilant.
L'ange aux ailes noires n'avait pas subi de dégats sérieux,par contre le troisième guerrier avait le bras apparement cassé, mais Nat' n'était pas un expert.
Malgré cela, les deux autres se mirent en position d'attaque, l'homme au bras touché avec un cimeterre dans la main, avait pris une drôle de posture, peut-être voulait-il lui sauter dessus?
L'ange noir parla.
-"Désolé si je dérange, messieurs, mais auriez-vous l'amabilité de bien vouloir m'aider a encercler cette bête. En l'harcelant de tout les cotés, on devrait bien en tirer quelque chose. J'ai déja vu des dresseurs d'étalons exécuté la même méthode...."
Natael lui répondit tout en s'avançant vers la bête.
"Tu ne déranges pas.Je vais t'aider à l'harceler, mais on devrait peut-être aussi l'attaquer dans les airs?"
Natael se tourna vers le combattant au cimeterre.
"Tu pourrais l'attaquer par en-haut pendant qu'on s'occupe du sol?"Puis, à l'ange"Pourquoi attaque-tu par en bas si tu as des ailes?"
Pour l'instant, toute leurs tentatives avaient été infructueuse, alors autant adopter le premier plan qui passait par la tête de quelqu'un.
Nat' tenta néanmoins une attaque envers la créature en furie et en feu,mais il fut contraint de fuir pour ne pas finir en poulet grillé.
Il se remit en position, prêt à harceler le pégase(car c'était comme ca qu'elle était appellée dans un des contes de son enfance) avec l'aide des ses compagnons de combat.
*Voila qui scellera une amitié...*
Natael n'attendait plus que que les autres soient prêts, et il passerait alors à l'attaque...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1320
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Jeu 28 Avr - 9:11

    Du haut de son ciel noir dégagé ou quelques étoiles fusaient dans cet espace magiquement splendide, L'ange rouge déployait ses ailes en observant de haut en bas les hommes qui se décarcassaient afin de mater l'étalon de flammes. Santant et grondant à plusieurs reprise tel le pire des monstres, ce dernier continua son manège sans toutefois affliger de graves blessures a ses adversaires, s'amuser en provocant ses hommes était une belle chose mais les assembler dans une seule et même idée n'était pas faisable.
    Elle se répétait Ô combien de fois que les personnes qu'elle recherchait vivement n'étaient pas tous nées de la même foudre salvatrice et n'avaient donc pas la même vision des choses, c'était l'humain après tout Il fallait les prendre avec leurs impulsivités et leurs qualités: la force le courage et la sagesse.

    Lentement L'animal lacha une sorte de miaulement sans s'en rendre compte véritablement alors qu'il se tenait à la merci des trois hommes. Elle n'était ni en avance ni en retard, juste à la minute prêt de ce qui pouvait être une belle rencontre. Se rendant compte de la sottise qu'il venait de faire le pégase secoua vivement sa crinière de feu en enveloppant toute la pairie ardente de ses flammes victorieuses.
    Un pégase miaulant? Jolene poussa ses yeux dans le ciel obscurcit par le temps et alla se cacher a l'abri des regards, derrière les arbres, son petit chéri ne manquait pas de ressources, elle avait confiance en lui, ce monstre assoiffé de dangers et d'aventure, ce chat phénix sadique! Dalleur il ne tarda pas à montrer des crocs, jouant magistralement bien son role, peut être même trop bien...
    De sa gueule sortit finalement le jet de lave tant attendu, vif et terrifiant il y eut énormément de chance qu'il n'y eut pas de mort ce jour ci, peut être des blessés, mais pas de morts, c'était là le principale! L'animal se débattit avec ses ailes mais rien fait ni a faire il perdait l'équilibre comme s'il avait reçu un énorme coups de poing sur la tête! Il se coucha au sol, finalement, calmé par son attaque et la victoire écrasante de ses trois compagnons.

    Des bruits de pas alertes et rapide, le vent qui secoue les feuilles des arbres en une douce et paisible symphonie et finalement la jeune Cormyr se présenta aux yeux des trois inconnus, le visage dénué d'émotions l'on pouvait simplement voir ses yeux d'argent briller d'une malice incommensurable, de sa main gauche elle lache l'arbre derrière lequel elle était cachée et sa main droite alla directement derrière son dos, empoignant doucement le manche de son épée Onyx, permettant de rendre plume noire tout ce qu'elle tranchait.
    Un simple sourire admiratif sur la pointe de ses lèvres tandis qu'elle s'arrêta a quelques pas d'eux l'épée pas encore bien en vue...

    " Je vous attendait. Je ne connais pas vos noms mais vos aptitudes et vos qualités attisent ma curiosité. Jusqu’où seriez vous prêt à aller pour défendre vos vies? Jusqu'à ou vos bras et votre tête vous mèneront elles? j'ai cette curiosité maladive de toujours vouloir tester les personnes qui foulent ces terres."

    Sa main descendit jusqu'à son épée et finalement cette dernière vint trancher l'air devant elle avant d'avoir sa longue lame caresser quelques plumes dans l'air frais de cette début de soirée. Longuement elle observa d'elle meme les trois hommes en se donnant un scan approfondit sur le caractère de chaque combattant, dans le genre haut sur pied et bas de corps cela signifiait bon en course et mauvais en épée, rapide et prompt en coups! ils avaient donc leurs caractère, elle se devait également de les exploiter.
    les poignets tournés sur l'épée, prêt à attaquer au moindres moment malgré sa posture paisible contrastant avec ses intentions malsaines, elle poursuivis...

    " Vous avez reçus respectivement une lettre chacun destinant a changer votre avenir et a devenir quelqu'un, une importance amélioré dans ses bas mondes, provenant d'Harmonia ou d'Umbra si vous êtes devant moi c'est que vous aimeriez mener des aventures palpitantes ou votre vie est de mise. * fait un instant la moue en tournant sa tête de droite a gauche.* Avez vous surtout eut le temps de lire la lettre jusqu'au bout? Avant d'utiliser mon épée dans un but amical j'aimerais savoir si vous êtes aussi dévoué aux esprits que moi..."

    Elle offrit finalement son plus beau sourire en guise de moquerie, incitant dans ce geste aux trois hommes de se mettre à l'aise... malgré la présence de cette épée d'un mètre quatre vingt planté dans le sol dont les plumes soulevés par l'air n'avaient pas encore finies de chûter...


> dsl quelques petits sushis entre deux, à vous! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaune Béryl
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 26/02/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
11/40  (11/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Mar 3 Mai - 13:01

Yaune avait eu le nom de son compagnon encapuchonné, un certain Natael Noxumbra. Un nom peu commun, mais l'ange noir s'en fichait bien. Au moins, lorsqu'il s'adresserait a lui, il pourrait avoir la politesse de l'appeler par son nom. Pour le moment, il avait d'autres problémes plus importants. En effet, le pégase enflammé était toujours aussi furieux. Ses puissants sabots frappaient l'air alors qu'il se dressait dans une position majestueuse. Yaune était immobile devant ce déchaînement de chaleur et de colére. Captivé par la beauté de l'animal, il en oubliait presque ses compagnons. Le dénommé Natael proposa d'ailleurs une attaque aérienne, s'étonnant de voir que l'ange noir n'utilisait pas ses ailes. Yaune passa sa main ganté devant son beau visage, les yeux clos.

-"Je vous pris d'accepter mes excuses les plus sincéres, mais je suis un ange de la famille Béryl. Nous sommes tous maudits, nos ailes obscures pourtant si gracieuses ne peuvent guére nous aidés a s'envoler. C'est pourquoi il me sera difficile de vous être d'une quelquonque utilité par les airs. Cela répond-t-il a votre question?"

Brusquement, il fit tournoyer sa longue épée, se lançant a l'assaut, espérant être suivis des deux autres. Suivant ce qu'il avait dit précédemment, il se mit en tête d'harceler l'animal. Le pégase était farouche, capable de brûler le premier qui approcherait. Ses ruades dévastatrices mirent a mal l'ange noir, qui feintait avec agilité. La pointe de sa lame frôla les plumes incandescantes du pégase, sans plus de succés. Il prenait bien garde a ne pas se laisser prendre dans le rayon d'action de l'animal, virvoltant autours de lui en essayant de ne pas gêner les deux autres, si jamais ils s'étaient décidés a venir l'aider. Se battre dans une telle chaleur était insoutenable pour Yaune et son lourd manteau rouge. Pourtant, il déployait toute son expérience pour garder ses mouvements vifs et imprévisibles. Aprés un interminable combat qui sembla durer des heures, le pégase, acculé par les trois guerriers, commença a... miauler. Cette bizarrerie fit sourire Yaune, qui n'avait envie que d'une chance, tuer cet animal. Sa soif de sang prenait le dessus. Soudain, un jet de lave encore plus ardent et sauvage que les précédents fusa de la gueule du pégase.

Yaune eut toute les peines du monde a éviter l'attaque, roulant au sol rapidement. Heureusement, il s'en sortis avec quelques plumes roussis. Se relevant, il repartit aussitôt a l'assaut, et finalement, la bête accepta de se soumettre. Yaune émit un soupir de satisfaction, levant sa lame pour achever le pégase... mais son mouvement fou et inconsidéré fut arrêté lorsqu'il remarqua l'arrivée silencieuse et gracieuse d'une belle dame ailée. La sublime beauté qui émanait de la nouvelle venue stoppa immédiatement la soif de sang de l'ange noir. S'inclinant lentement devant elle, il n'oublia bien sûr pas d'être courtois.

-"Bonsoir, mademoiselle. Je suis Yaune Béryl. Enchanté d'être en présence d'une aussi gracieuse demoiselle." déclara-t-il sur un ton polis mais froid, ce qui était habituel.

La demoiselle en question était armé, et sans doute très puissante. Yaune pouvait déja le sentir, alors qu'elle était a plusieurs métres. Néanmoins, cela ne le dérangeait pas. Il était venu pour tuer l'ennui. Rencontrer des personnes puissantes était un bon début. Elle devait certainement faire partis de l'organisation qui l'avait contacté, puisqu'elle les "attendaient", comme elle l'avait déja dit. Yaune rangaina son épée, la laissant néanmoins légérement élevé, laissant voir l'acier entre la garde et le fourreau. Il ne faisait jamais confiance a personne. Personne n'était son ami, tout le monde était de potentiels ennemis.

" Vous avez reçus respectivement une lettre chacun destinant a changer votre avenir et a devenir quelqu'un, une importance amélioré dans ses bas mondes, provenant d'Harmonia ou d'Umbra si vous êtes devant moi c'est que vous aimeriez mener des aventures palpitantes ou votre vie est de mise. * fait un instant la moue en tournant sa tête de droite a gauche.* Avez vous surtout eut le temps de lire la lettre jusqu'au bout? Avant d'utiliser mon épée dans un but amical j'aimerais savoir si vous êtes aussi dévoué aux esprits que moi..."

-"Mademoiselle, sachez que je ne suis dévoué a personne d'autre qu'au combat. Cela serait une insulte de me savoir sous le joug de quelqu'un d'autres. Je ne suis ici que pour me tirer d'une éternelle torpeur. Je suis là pour trancher, tuer et m'amuser. Avoir de redoutables adversaires. Sentir la mort si proche que je pourrais presque effleurer sa joue. C'est cela qui m'améne ici, et pas le fait de détrôner les esprits. Néanmoins, je n'aime pas l'idée que des entités supérieures jouent avec moi. Les éliminés serait une bonne chose pour moi. Qu'ils se prétendent bons ou mauvais, ils doivent disparaîtrent. C'est ma vision des choses, et si elle ne vous plaît pas, je serais ravis dés maintenant de tester de puissants adversaires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Jeu 5 Mai - 8:12

-"Je vous prie d'accepter mes excuses les plus sincères, mais je suis un ange de la famille Béryl. Nous sommes tous maudits, nos ailes obscures pourtant si gracieuses ne peuvent guère nous aider a s'envoler. C'est pourquoi il me sera difficile de vous être d'une quelquonque utilité par les airs. Cela répond-t-il a votre question?"
Encore un discoureux...
A croire que ces mondes en étaient peuplés...
Yaune se lança a l'attaque.
Natael le suivit.
Ils combattirent ainsi pendant des heures.
Attaque.
Esquive.
Retraite.
Attaque.
Parade.
Esquive.
Contre.
Retraite.
Attaque Esquive Parade Contre Riposte Attaque Retraite.
Le combat était intense, tant par la chaleur dégagée par leur adversaire que parles efforts d'imagination et physique qu'il mettait dans l'affrontement.
Le pégase enflammé était un puissant adversaire, et malgré le nombre, qui était clairement en se défaveur, il ne renonçait pas.
Il faut dire que, pour l'instant, personne ne l'avait blessé.
Un miaulement retentit.
Un miaulement?
Que venait faire un chat içi?
C'est à cet instant qu'il réalisa que c'était le cheval qui avait crié comme ça.
C'est à cet instant qu'un jet de lave s'échappa de sa gueule.
Natael ne réflechit pas, sauta de côté pour ne pas être tué.
Il vit que l'autre homme avait évité l'attaque, mais il ne put rien dire pour le troisième.
Il se remit en position de combat.
Le pégase s'inclina.
Natael rengaina.
A ce moment, une femme ailée arriva.
*C'est la mode d'avoir une paire d'ailes?*
" Je vous attendait. Je ne connais pas vos noms mais vos aptitudes et vos qualités attisent ma curiosité. Jusqu’où seriez vous prêt à aller pour défendre vos vies? Jusqu'à ou vos bras et votre tête vous mèneront elles? j'ai cette curiosité maladive de toujours vouloir tester les personnes qui foulent ces terres."
Yaune se présenta.
Natael mesura les implications de ce qu'elle venait de dire.
"Vous voulez dire qu'on à failli finir cramés à cause d'une de vos épreuves? Non pas que je n'ai pas aimé ce combat, mais vous poussez le bouchon un peu trop loin(Maurice).Mon nom? C'est Natael.Jusqu'ou je serais prêt à aller pour défendre ma vie? Je serais prêt à essayer de vous tuer si vous m'attaquer, ou à tuer une personne qui m'est chère.Jusqu'ou mes capacités me mèneront-elles?Là ou je le souhaite.En effet, c'est une maladie poussée à ce point-là!"
La fureur de s'être fait manipulé comme ça faisait trembler sa voix et résonnait dans chacune de ses paroles.
La femme porta la main à son épée.
Elles les jaugeait du regard.
" Vous avez reçus respectivement une lettre chacun destinant a changer votre avenir et a devenir quelqu'un, une importance amélioré dans ses bas mondes, provenant d'Harmonia ou d'Umbra si vous êtes devant moi c'est que vous aimeriez mener des aventures palpitantes ou votre vie est de mise. * fait un instant la moue en tournant sa tête de droite a gauche.* Avez vous surtout eut le temps de lire la lettre jusqu'au bout? Avant d'utiliser mon épée dans un but amical j'aimerais savoir si vous êtes aussi dévoué aux esprits que moi..."

"Alors c'etait vous,la lettre?Sa colère retombait peu à peu.Mener des aventures palpitantes?Pour l'instant, je suis plutôt là parce que j'avais trop bu...Lire la lettre jusqu'au bout, c'est fait.Vous, dévouée aux esprits? J'en doute...."
Natael utilisait là une tactique qui avait toujours fonctionné: retourner les questions de son interlocuteur contre lui.
Yaune parla à sa suite.
-"Mademoiselle, sachez que je ne suis dévoué a personne d'autre qu'au combat. Cela serait une insulte de me savoir sous le joug de quelqu'un d'autres. Je ne suis ici que pour me tirer d'une éternelle torpeur. Je suis là pour trancher, tuer et m'amuser. Avoir de redoutables adversaires. Sentir la mort si proche que je pourrais presque effleurer sa joue. C'est cela qui m'améne ici, et pas le fait de détrôner les esprits. Néanmoins, je n'aime pas l'idée que des entités supérieures jouent avec moi. Les éliminés serait une bonne chose pour moi. Qu'ils se prétendent bons ou mauvais, ils doivent disparaîtrent. C'est ma vision des choses, et si elle ne vous plaît pas, je serais ravis dés maintenant de tester de puissants adversaires."
Un sacré discoureux!
Mais il avait en partie exprimé des choses que Natael connaissait bien pour les avoir ressenties.
"Je rejoins mon compagnon sur certains points. Mais mon opinion, vous l'avez déjà entendue."
Natael resta là, droit, à fixer la recruteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filraen Naerth
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Jeu 5 Mai - 15:14

    Filraen combattait du mieux qu'il pouvait ce cheval ailé par les airs comme l'avait demandé l'une des personnes se trouvant au sol, mais avec un bras en moins, cela n'était en aucun cas facile à gérer. Durant des heures ils combattirent ensemble, bien que Fil ne prêtait nullement attention aux autres. Seul l'excitation du combat contre un puissant adversaire l'enivrait à ce point et il doit avouer qu'il n'était nullement déçu par cet créature. Au contraire, ses yeux devinrent rouge sang tellement ce combat l'excitait et il ne prêtait plus attention à rien hormis le cheval ailé. Il n'entendit même pas les paroles d'une nouvelle personne qui arrivait aux côté de ses compères. Il s'arrêtait de combattre juste après que le cheval en lui même soit trop haut et qu'il est remarqué que le combat semblait être de plus en plus dur pour lui. Ce n'est qu'à ce moment là qu'il vit une autre personne et arriva au moment où l'ange déchu répondait à une question que la femme venait de lui poser et dont Filraen ne connaissait pas. Puis se fut au tour de Natael de parler et Filraen remarquait s'en peine que son discours était beaucoup plus court que celui de l'ange. Après les avoir écouté, il sut à peu près ce qu'il se passait, mais ne disait rien. Après tout, il ne savait pas de quoi elle leur avait parlé pendant qu'il continuait son combat avec le cheval ailé. Il ne faisait donc rien d'autre que d'être assis contre un rocher où il adossait son dos. Et ne voulant pas paraître trop souffrant au vue de sa blessure qui lui faisait un peu plus mal que prévu, Fil prit sa gourde où était stocké du sang et en but une bonne rasade pour ensuite refermer la gourde avec le bouchon prévu à cet effet.


[désolé: si cela est court]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1320
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Ven 13 Mai - 16:43

    * Ce Yaume me semble avoir les idées clairs et une bonne tête su les épaules, il ferait un bon mercenaire. *

    Sans détourner les yeux de ce dernier elle esquissa un léger sourire moqueur, a l'évidence il n'avait lu cette lettre que pour cet objectif malsain qu'est celui de mener des guerripettes sans demander quoi que ce soit d'autres. Ce qui étonnait notre Lady était qu'il ne demandait pas d'argent, seulement ... "tuer?"
    Elle acquiesça l'être atteint de malédiction en un lent mouvement de tête, compréhensive mais tout de même un peu déçue, elle qui voulait en connaître plus sur ses trois jeunes personnes elle allait devoir poser plus de question et devoir aller creuser plus en profondeur.
    Ses sphères lunaires se posèrent dès lors sur le troisième équipier, assis au loin tout en écoutant sagement les paroles du second.
    Fronçant légèrement les sourcils elle fit soulever son majeur de sa main blanche, un léger vent fit voler les quelques plumes qui effleurait le sol en se dirigeant vers ce dernier, lui envoyant un souffle doux afin de lui donner quelques courant de fraîcheurs.

    Cependant elle ne pu relacher un petit rire, ce Natael là, parce qu'il n'y en avait pas d'autres le surprenait bien assez, natif d'Umbra et pourtant sachant cannaliser sa colère et ses envies meurtrières. Elle détenait deux hommes d'une éloquence rare.
    Elle se permis même de rire un peu plus lors qu'il releva sa dernière phrase montrant que même si ivre... il avait éprouvé un certain intérêt a rencontrer une confrérie secrète. Ce qui l'amusa d'avantage. Elle Observa le troisième élément avant de se tourner une dernière fois vers les deux collèges; elle se mit a marcher vers ce dernier assis contre cet humble rocher recouvert de mousse.

    " ... maintenant oui j'en sais un peu plus sur vous et quelque chose me dis que vous aviez bien fait de venir au lieu de me poser un lapin. Je sis du genre très rancunière. "

    Elle se rapprocha doucement du dernier homme en s'accroupissant a ses cotés; sentant la liqueur vitale bue, elle ne pu retenir un petit rictus félin, un léger retroussement de babine; le sang ... rhaaa qui ne pouvait y résister?
    Sa main blanche se tendit vers le coeur de l'homme sans pour autant le toucher, a peine le tissu fut il frôlé qu'une douce lueur bleu colbalte se dirigea vers cette poitrine palpitante, prodiguant une nouvelle énergie a ce dernier et une santé de fer; il n'y aurait pas de blessures pour ce dernier, absolument rien pouvant qu'il avait combattu. Esquissant un sourire timide elle se remie debout en regardant son épée; elle fit la moue en boudant à moitié, elle avait juste oublié de la ranger dans sa garde.

    " J'attends juste la réponse de Messire Naerth. Eh bien ... si vous, Filraen rencontreriez un représentant des déchus et qu'il vous demanderais de rejoindre sa cause afin de plonger les mondes dans le néant... quelle serait votre réaction? et qu'attendez vous d'une "guilde" secrète comme la notre? Levez vous donc on ne va pas vous tuer! ..."

    reculant, ses pas la menèrent a son épée qu'elle arracha en un tournemain du lieu ou elle était a l'aide d'un vent vif et coupant. Par la suite elle se mit a réfléchir intensément... comment satisfaire la demande de combat de ses messieurs?
    Il y avait une salle d'entrainement là bas, mais...
    Fronçant les sourcils elle se retourna en écoutant attentivement Filraen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   Lun 18 Juil - 19:20

Dommage que ce recrutement ne trouve pas de fin, tous les membres ont été affiliés à la Confrérie ^^

Yaune Béryl : 6 xps
Filraen Naerth : 6 xps
Natael Noxumbra: 6 xps
Jolene Ladraël Barnes: 6 xps


Les xps ont été attribués
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RECRUTEMENT CONFRERIE 2] à l'ombre d'un murmur (Natael Noxumbra/Yaune Béryl/ Filraen Naerth)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Confrerie du Lion
» Recrutement paragon ... olol
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Message de présentation & de recrutement
» [ demande de recrutement ] Rögen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: