AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de Blaenyc Khân

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blaenyc Khân
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 27
Localisation : Lugdunum

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
25/40  (25/40)

MessageSujet: Chroniques de Blaenyc Khân   Lun 28 Mar - 20:50

• Prénom : Blaenyc ;
• Nom : Khân ;
• Race : Humain ;
• Sexe : Masculin ;
• Age : 26 printemps ;
• Peuple : Harmonia.

• Description physique (min. 3 lignes) : Avoisinant un mètre quatre-vingts pour une masse corporelle approximant soixante-cinq kilogrammes, Blaenyc se distingue surtout par une chevelure relativement courte mais généreuse, couleur châtain, qui paraît rebelle à l'égard de ses congénères ; quelques mèches rebelles se dressent en effet sur sa droite, lui donnant ainsi une constante impression de nonchalance et de désintérêt pour la brave populace qui l'entoure. Ce faux semblant de mépris des règles est fortement soutenu par ses traits faciaux. Blaenyc a des yeux en amandes couleur marron, un nez droit et fin ainsi qu'une bouche très fine avec laquelle il ne daigne pas sourire très souvent. Sa carrure est fine, Blaenyc ne s'étant pas véritablement prêté à maints exercices physiques. De surcroit, sa pilosité faciale n'est pas très expressive... Mais il surprendra toujours ses interlocuteurs par une voix plutôt virile et une démarche assurée.

• Description mentale (min. 5 lignes) : Blaenyc est un personnage rongé par l'ennui, ce qui fait parfois de lui un être méprisable, solitaire, froid, orgueilleux et profondément désintéressé. Mais cela ne lui empêche pas d'avoir certaines occupations bien qu'elles ne soient pas de monnaie courante : l'histoire - notamment l'intérêt pour les légendes tournant autour des esprits créateurs - et se battre à l'épée avec son jeune frère de deux ans, Garrow. Bien qu'il s'emploie à de nombreuses petites croisades avec son fraternel, Blaenyc refuse quelconque idée de violence, qu'elle soit physique ou morale. Il pense qu'elle est décousue de raison et d'essence ; elle ne devrait jamais avoir lieu d'exister entre semblables. Bien que Blaenyc paraisse fermé et inaccessible, ça n'est qu'un être sensible qui s'est forgé une carapace de mécontentement à l'égard de la parentèle pédante. Il nourrit en effet l'espoir d'être qualifié comme quelqu'un de bienveillant, pensant que le bonheur ne se trouve pas dans les riches appartements aristocrates, mais dans la nature, hors des sentiers battus. Blaenyc est avant tout à la recherche d'une éthique et ne souhaite que de mettre un terme à sa culpabilité de jouir d'une situation fort aisée qu'il ne mérite pas.

• Votre histoire (min. 10 lignes) :

Ce qui va suivre est un récit des plus communs mettant en évidence l'existence d'une vie des plus communes...

Tout commença il y a vingt-six années, lorsqu'un couple domicilié à Equillios, décida de procréer. Était-ce par souci de préserver l'espèce - l'instinct de survie, en somme - ou était-ce parce que ce couple était désireux de transmettre la forte notoriété qu'il avait acquise depuis des générations ? Ces questions restées sans réponse n'ont influé en rien sur la naissance de ce qu'ils appelèrent un prodige. Son nom ? Bien sûr que ça n'est point "un prodige". Ils choisirent simplement Blaenyc.

Donc, issu d'un environnement bourgeois, Blaenyc fut entouré, avec Garrow - son frère qui naquit deux années après lui - d'une éducation qu'on jugeait prodigieuse et prisée. Alors que leur père passait son temps à exercer en tant que fonctionnaire auprès des élites dirigeantes de la ville, sa mère, dont la seule et unique tâche incombait officiellement de garder le foyer, profitait de ces instants-là pour enseigner à ses enfants tout ce qu'ils se devaient de savoir pour ne pas finir comme ces individus qu'on méprisait au plus haut point dans notre communauté discrète ; à savoir quatre-vingt quinze pour cent d'êtres, qu'ils soient humains ou elfes - les deux espèces que Blaenyc connut jusqu'à longtemps, sa famille ayant une sainte-horreur de tout ce qui pouvait s'apparenter à d'autres "impuretés".

Blaenyc et Garrow grandirent donc, couvés, ignorant pleinement de ce qui pouvait bien se passer au dehors. Mais passé ses vingts ans, Blaenyc put enfin découvrir le Monde tel qu'il était, ses parents croyant de toute évidence qu'il jouissait de l'environnement le plus aisé et le plus serein et qu'il avait bien fait d'éviter la communauté, qu'il en serait profondément dégoûté. Grosse erreur. Pour Blaenyc, ce fut un émerveillement, une libération et une constatation des choses qu'il devait découvrir, que son éducation n'était en fait que leurres et tromperies dans l'unique but de maintenir son épanouissement. C'est ainsi qu'il passa sa majeure partie de son temps dans les rues, découvrant la misère que certains enduraient chaque jour, n'ayant pas même de quoi s'offrir une miche de pain. C'est cet environnement qui lui apprit ce que jamais sa famille ne saurait lui apprendre ; c'est de là qu'on lui enseignât la légende des esprits créateurs, ceux qui auraient engendré le monde que nous souillons ; l'Histoire, la vraie. Et c'est de là que naquit un profond désintérêt pour ses racines, excepté son frère qui avait prit soin de le suivre dans ses vadrouilles quotidiennes à travers la cité, où ils apprirent ensemble. Tout allait bien plus vite, les journées semblaient plus courtes, l'étendue des horizons qui ne demandaient qu'à être explorés renforçaient d'autant plus l'envie d'évasion du jeune homme. Effectivement, ces histoires d'outre-monde et de guerre semblait lui insuffler quelconque adrénaline. Cette guerre, il voulait la vivre, ressentir de réelles émotions et, surtout, l'arrêter, conscient que certaines personnes souffraient suffisamment ainsi.

Mais alors que ce renouveau semblait lui redonner vie et le changer considérablement, un évènement des plus effroyables se produisit. Âgé de vingt-six années, il assista à un assaut de front sur Equillios ; plus précisément à un conflit auquel il n'était pas mêlé. C'est ainsi qu'il se retrouva séparé de son frère dont il retrouva le corps meurtri le lendemain, sous la pluie battante qui semblait colérique, nettoyant l'atroce scène résultant de la barbarie des peuples. Blaenyc eut ses premières larmes mais aussi son premier sentiment de tristesse profonde.

Il passa un mois à faire son deuil. Mais également un mois à se séparer du foyer. La vie sans heurt ne l'intéressait pas. Quelque part, il voulait retrouver les responsables de la mort de Garrow, ceux qu'on qualifiait apparemment d'Ordre Nouveau. Seulement, d'un autre côté, c'était l'appel de l'horizon, d'une vie nouvelle, et le jeune homme restait mitigé entre une quelconque haine pour l'assassin probable de son frère et entre un brin de lucidité qui l'incitait à comprendre les véritables raisons de tels actes plutôt qu'à chercher la vengeance à tout prix.

Il se souvint. L'une des seules choses qu'il avait bien retenues de ses procréateurs, comme il se plait à les appeler ainsi par mépris, c'était bien qu'il était coupable d'avoir eu une vie trop aisée. D'autres ont souffert, d'autres ont perdu de proches. Alors, quelque part, la peine se modérait en lui, puisqu'il adhérait à un tout où la souffrance sur voulait collective.

Enfin, il se faisait à l'idée que sur le chemin, hors des sentiers battus, il y aurait des aventures, des expériences, des choses hors du commun. Mais aussi de grands dangers, peut-être la mort aux aguets. Il ferma les yeux, y pensa profondément, puis se tourna une dernière fois vers la tombe de son frère, y déposant un généreux bouquet.

"Repose en paix, Garrow."

Il disparut vers de nouveaux horizons, guidé par son instinct, à la recherche de son destin non sans son épée en main.


• Pouvoir choisi de votre camp : Sagesse (soutien)
• Votre arme de départ : Une épée batarde sans quelconque valeur, si ce n'est sentimentale puisque c'est avec elle qu'il a croisé amicalement le fer avec Garrow.


Dernière édition par Blaenyc Khân le Mar 29 Mar - 21:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: Chroniques de Blaenyc Khân   Mar 29 Mar - 20:15

voili voilette Razz

fiche complète bien écrite, je pourrais valider mais un détail me chiffonne..

Citation :
c'est de là qu'on lui enseignât la légende des esprits créateurs et des trois mondes,

Dans le cours de ton histoire, personne ne sait qu'il existe trois mondes, peux tu rectifier le tire sil te plais? (sauf si tu écris en rapport avec la seconde histoire dHarmonia... voyons cela avec un Admin Wink

M/H Mélu ou Fao? doit on faire entrer les histoires en rapport avec la Légende "2/3" ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaenyc Khân
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 27
Localisation : Lugdunum

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
25/40  (25/40)

MessageSujet: Re: Chroniques de Blaenyc Khân   Mar 29 Mar - 20:40

Mea culpa, je corrigerai le tir au plus vite. Mais connait-on les Esprits Créateurs ?

EDIT : j'ai supposé ce que j'avais questionné et j'ai donc corrigé le point que tu m'as fait remarquer. Merci pour ta bienveillance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Chroniques de Blaenyc Khân   Mar 29 Mar - 21:47

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, Blaenyc Khân, du peuple de Harmonia, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Twisted Evil

MdH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de Blaenyc Khân   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de Blaenyc Khân
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» Les Chroniques du Père Bugli !
» Les Chroniques d'Yggdrasil.
» Les Chroniques d'Arcadia : Livre I (1er Projet)
» Les Chroniques de Katura : désormais aussi bientôt en BD!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: