AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le froid, ça fait mal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merry Straw

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
47/40  (47/40)

MessageSujet: Le froid, ça fait mal ?   Dim 24 Avr - 17:54

Ce rêve... j'ai l'impression que c'était différent de tout ceux que j'ai eu pendant le sommeil. Je ne sentais rien. Il y avait une certaine indifférence par rapport à ceux qui inspiraient la tristesse, l'abandon. Ces cauchemars étaient comme des roses noires : nous les détestons des le début et peu à peu que le temps passe, elles fanent et nous voulons les oublier car celles-ci sont laides à nos yeux.

Ce visage humain... Que voulait-il me dire ? Une guerre proche ? Aurais-je juste vu une facette du monde d'Harmonia ? Je sais bien qu'il y a eu une grosse attaque à Equilios mais... Apparemment, les dieux Créateurs ont décidé que j'avais un rôle à jouer. C'était ma pensée à ce moment-là. Aurais-je senti du bonheur en moi, croyant que je faisais partie d'une histoire à partir de cet appel ? Je n'avais pas vraiment envie de répondre à cette question. Si ça se trouve, cela devait être une fausse joie, où je serais emporté dans une sale histoire. Enfin...

Il y avait une sensation glaciale sur mon dos. Je reprenais conscience peu à peu que j'étais dans les Montagnes de Glaces, pour accompagner un vieillard qui avait peur de se faire tuer et voler. J'aurais bien voulu le laisser comme ça, au moins, quelqu'un comprendrait pourquoi mon visage avait l'air si triste. Mais j'avais cette impression que des remords viendraient me nuire si je faisais mal les choses. Suis-je trop gentille pour vraiment exister dans ce monde et mettre ma marque sur cette terre ?

Le vieillard parlait encore et encore pour raconter ses péripéties avec ses enfants. Sincèrement, je n'en avais rien à faire. Même regarder un corps en décomposition pour la vingtième fois était plus intéressant. Je déprimais tant que ça ? Je regardais l'état de mes poignets. J'avais cette impression que les veines à l'intérieur me démangeaient et attendaient tant à ce que je les libère de leur prison de peau. Évidemment, cela ne marcherait jamais, étant donné que je suis morte pleins de fois et que la vie les rattrape tout le temps. Que c'est injuste pour eux...

Arrivés à destination, le vieil homme n'avait rien pour payer. Je refusais toute monnaie en échange. A vrai dire, si je voulais l'accompagner, c'était pour des informations concernant une personne. Bien sûr, chercher quelqu'un dans un monde vaste est impossible généralement. Alors, autant essayer de parler de ses contacts, sur son cercle, car le connaissant, il ne s'agissait pas d'un ermite, loin de là. Il était du genre à être facilement envouté par les soi-disant forces mystiques, m'avait-on dit. J'avais peur que cela se termine mal, il fallait que je termine tout ça avant le pire puisse arriver selon ma cliente.


« L'argent ne m'intéresse pas. J'aurai cependant besoin de réponses. »

Le vieillard me regardait étrangement, il pensait certainement que je n'étais qu'un mercenaire qui se base sur le principe de l'argent. Il secoua la tête, me laissant la permission de l'interroger.

« Est-ce qu'il n'y aurait pas quelque chose qui vous aurait marqué par hasard en ce moment ? Pas forcément dans les Montagnes, peut-être dans la jungle ou dans la vallée...
- Pas vraiment.
- Vous n'auriez vraiment pas croisé un groupe de personnages un peu bizarres ?
- Peut-être. Je crois avoir aperçu des personnes, tous portant une robe de sorcier... Je n'ai pas vu leur visage donc ne me demandez pas si vous avez vu quelqu'un de particulier. En tout cas, ils étaient ici à un moment, vers une grotte je pense.

En effet, ce serait trop facile. Je le remerciai pour les informations puis je partais vers la direction au hasard. Il faisait vraiment froid dans ces environs... Tellement froid. Quelle idée de n'avoir pas pris un manteau ou une fourrure... Je ne faisais que penser à mon objectif et non à ma santé... Quelle importance, de toute façon, je revivrais encore une fois, comme d'habitude. Mon cycle de vie se résume à celui-ci : Vie → Mort → Vie → Mort → Vie → Mort... C'est un vrai cercle vicieux, si on peut qualifier ça. Alors quelle importance, la façon dont je meurs ? Bon, certes, ça fera mal étant donné que je vais me transformer en glaçon.

Ah, je ne l'avais pas remarqué mais j'étais déjà effondré dans la neige. Ce qui fait que si personne n'allait me retrouver, je serais encore morte pour la trouzmillionième fois. Cela commençait à devenir lassant pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Le froid, ça fait mal ?   Jeu 28 Avr - 8:40

Les Montagnes de Glaces.
Pourquoi?
Il n'en savait rien.
Toujours était-il que Nat' y était retourné.
Peut-être à cause de ce qu'il avait lu...
Il était parti d'Equilios la veille au soir, profitant de l'obscurité pour ne pas se faire contrôler par les gardes.
Il s'était arrêté un moment, laissant le vent jouer avec ses cheveux, savourant cette sensation qu'il n'avait plus ressenti depuis pas mal de temps.
Une sensation de contrôle total et absolu sur sa vie.
Une sensation de liberté, totale et absolue.
Il sourit à la lune, baissa sa capuche et reprit sa route.
Cette fois, ce n'étaient pas des Saleskos qui l'attaquèrent.
Un groupe d'une vingtaine de Galopins lui barrait soudain le chemin.
Natael soupira.
Il remonta sa manche, libérant son arbalète.
Il tira, transperçant le monstre le plus proche de lui.
Il rechargea et abattit un autre monstre, puis un troisième.
Il tira sa claymore, chargea.
Il en tua trois d'un seul mouvement ample et se remit en garde.
Les créatures attaquèrent. Elles étaient rapides.
Nat' réussit à bloquer ou à esquiver toutes les attaques.
Il riposta.
Il ne se battait plus, il dansait entre les monstres.
Il dansait avec sa lame.
Les coups qu'il portait ne faisaient qu'ajouter à la beauté de la scène.
Les créatures tombaient commedes mouches.
Natael continuait sa chorégraphie mortelle.
Mortelle et pourtant si belle.
Au bout de quelques minutes, il s'arrêta et contempla la prairie.
Les quatorzes adversaires gisaient là, baignant dans leur sang.
Natael rengaina, récupéra ses munitions, et reprit sa route.
Il était presque aux pieds des Montagnes lorsque d'autres Galopins l'attaquèrent.
Il attrapa son Nodachi et se mit en garde.
Les monstres prirent l'initiative.
Natael invoqua son gobelin et le lança sur les ennemis.
Il en élimina deux avant de se faire avoir.
Les monstres étaient sur lui, moins nombreux que les premiers.
Il n'aurait aucun mal à les vaincre.
L'un d'eux s'empala sur sa lame, les autres l'encerclèrent.
Nat' fit faire un tour complet à sa lame, pivotant sur son appui.
Il en tua six.
Les deux derniers essayèrent de s'enfuir.
Il tira deux carreaux et ils s'effondrèrent.
Il ramassa ses munitions et repartit.
*Si ils ont aussi appellé des renforts, il va falloir que je me méfie.*
Il bloqua ses yeux sur la vision thermique et pénétra dans les Montagnes.
Il y faisait quand même assez froid, malgré que Nat' ait l'habitude de la montagne, et il referma son manteau.
Il continuait à avancer, se fiant à ses pouvoirs pour repérer les monstres ou les gens qui pourraient l'attaquer.
Cette fois, il n'était pas venu pour de l'argent, mais pour des réponses.
Des réponses.
Natael n'obtenait plus de réponses depuis qu'il savait que les portails entre les mondes étaient ouverts.
Il s'arrêta pour le repas de midi.
Le soleil, bien haut dans le ciel, dardait sur lui ses froids rayons, ce qui ne le réchauffait guère.
Il alluma tant bien que mal un feu, se fit cuire une pièce de viande.
Juste saignante, pas plus.
Il alla faire un tour aux environs, n'aimant pas ne pas être au courant de ce qu'il y avait à côté de lui.
Il buta sur quelque chose.
Une racine?
Une pierre?
Ou un corps?
Il se baissa pour vérifier.Dégagea la neige qui avait commencée à recouvrir l'objet de sa douleur au pied.
C'était bien un être humain.
Une fille apparement, plutôt petite, fine.
Aucun problème.
Il la souleva, la cala dans ses bras, et retourna la déposer près du feu.
Il s'assit à côté de sa nouvelle découverte et attendit.
Décidément, ces Montagnes lui réservaient bien des surprises.
*Qui peut-elle bien être?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Straw

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
47/40  (47/40)

MessageSujet: Re: Le froid, ça fait mal ?   Ven 20 Mai - 21:28

Cette neige... Mine de rien, la sensation est différente au visage par rapport aux mains... Je me sens plus posé que d'habitude, c'est comme ça que se déroule une mort paisible pour moi. Seule dans la neige... Cependant, je ne voulais pas encore mourir une énième fois mais mes forces étaient tout simplement inexistantes pour continuer à résister au blizzard. Et de toute façon, je me sentais enterrée avec toute cette neige alors autant céder au sommeil sur ce lit blanc... Étrangement, cela me faisait penser à une chambre de médecin après qu'il nous ait opérer. On avait cette impression d'avoir dormi pendant des années... Comme un sommeil éternel.

Ensuite, je sentais une chaleur vive. Ou de vie, à voir. Je levais mes paupières, alourdies à la fatigue créée par le vent glacial. Je me réveillai et je voyais la flamme. On était dans une grotte donc pas étonnant que le feu ne soit pas éteint d'un coup sous mes yeux. Je frottais ces derniers pour que ma vue devienne nette et je voyais un homme à côté de moi. J'étais certaine que je ne m'étais pas assoupie dans une grotte... Donc, je dois en déduire qu'il m'a sauvé... Et encore une dette à payer certainement. Je me relevais et m'étirais de ce sommeil.




Je regardais l'homme devant moi. Un homme qui avait une tenue qui inspirait le mystère, son visage l'expérience d'une longue carrière de mercenaire ou même d'assassin. Un œil caché par la voile faite de cheveux. Un visage aussi inexpressif que ses victimes, s'il en avait, sinon tous ses armes derrière n'étaient qu'alors que décorations. Cependant, je sentais une plus grande fatigue face à la vie que la mienne. Limite, c'était même la Mort qui avait pris son corps. Vous ne le saviez pas ? Elle est aussi blasée de tout, à cause du fait qu'elle doit prendre toutes les âmes. Quel métier de chien, n'est-ce pas ?

Enfin, il n'avait pas l'air si horrible que ça. En effet, quel genre d'assassin à part les faux irait sauver un humain comme moi ? Si c'était une princesse, j'aurais compris mais... sauf si je savais pas que mon corps valait de l'or. Ou bien c'était ma vie qui coûtait plus que ça. Enfin, je n'allais pas le fixer comme ça sans rien dire. Autant réagir pour une fois, je ne voulais pas le faire peur en restant silencieuse comme un mort... Quoique...

« Merci beaucoup de m'avoir sauvé dans la neige. On aurait pu me retrouver comme statue dans ce monde... ha ha... »

Tentative d'humour : échec critique. Franchement, niveau rigolade, t'es la meilleure, Merry, surtout avec un homme totalement insensible, certainement. Je regardais tristement le feu, on entendait des crépitements, le feu comblant le silence. Une ambiance pesante, quoi. Franchement, j'étais un peu tendue dans cette histoire et je ne pouvais savoir ce qui se passait dans sa tête. Enfin, autant être sérieuse avec cette personne...

« Dis moi, pourquoi m'as tu sauvée ? »

Ce n'était pas ce qu'une mercenaire dirait, vraiment. Mais bon, je commençais dans le métier et les sentiments apparaissaient tout le temps. Le plus souvent, le regret et la tristesse.

« Ah, suis-je bête... J'imagine que tout homme serait capable de sauver une âme. Est-ce que comme ça que tu procèdes dans ton travail ? Aider avant d'exécuter le boulot ? »

Et à vrai dire, je n'étais pas laquelle j'avais espéré. Être une femme forte, même devant les sentiments, les souvenirs douloureux... C'était pour cela que j'avais ces envies de suicide. Pour oublier mon existence indésirée, où je pensais être une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Le froid, ça fait mal ?   Sam 21 Mai - 6:42

Natael vit la jeune femme se relever.
Elle le fixait.
*Rien d'étonnant.*
« Merci beaucoup de m'avoir sauvé dans la neige. On aurait pu me retrouver comme statue dans ce monde... ha ha... »
Une statue?
Non, elle se serait fait dévorer avant, surtout dans ces lieux où la nourriture n'abondait pas.
"Ce n'était rien.Par contre, on ne vous aurait sûrement pas retrouver. Ou alors en squelette.Les loups affamés ne s'embarrassent pas de considérations éthiques..."
Natael attrapa sa dague et la nettoya, tout en observant sa nouvelle rencontre.
« Dis moi, pourquoi m'as tu sauvée ? »
Pourquoi cette question revenait-elle à chacune de ses conversations avec quelqu'un qu'il aidait?
Natael y répondit néanmoins, d'un ton un peu las.
"Pourquoi je t'ai sauvée?C'est une très bonne question.J'aurais pu te laisser te changer en glaçon, ou te faire bouffer par les loups, ç'aurait été plus simple pour moi.Malheureusement, je ne choisis jamais la solution de facilité.Et puis comme je t'avais trouvé, je ne pouvais pas te laisser là.Je m'explique:mon corps aurait obéi à l'ordre de marche arrière, mais mon esprit ne serait pas totalement revenu.
Et puis il y a d'autres raisons, que je n'arrive pas à comprendre moi-même; alors les expliquer..."

Ca faisait longtemps que Natael ne faisait plus de phrase qui excédait les dix mots.
Il se surprenait lui-même.
« Ah, suis-je bête... J'imagine que tout homme serait capable de sauver une âme. Est-ce que comme ça que tu procèdes dans ton travail ? Aider avant d'exécuter le boulot ? »
*Mon travail?De quoi parle-t-elle?*
Natael reposa sa dague et se rapprocha de la jeune femme.
Une impulsion non contrôlée.
"Pourquoi dis-tu cela? Mon seul travail est la vengeance.Je vole pour cela, mais je n'ai jamais tué sur commande, si c'est cela qui t'inquiète.Natael repensa à RicardoLa seule personne humaine que j'ai tué, c'était pour me défendre.Alors non, malgré les apparences, je ne suis pas un tueur. Je ferais pas mal de choses pour de l'argent, mais pas celle à laquelle tu penses.Si c'est à cause de mes armes que tu en as déduit cela, c'est compréhensible.Mais elles ne servent pas ces interêts-là."
Natael soupira.
La matinée était déja bien avancée.
"J'aimerais savoir qui tu es.Surtout pour le principe, en fait.Et qu'est-ce-que tu fait dans ces lieux inhospitaliers?"
Natael détailla la jeune femme.
Il essayait de savoir, à part sa collection d'armes, ce qui pouvait lui faire croire qu'il était un tueur.
Sa capuche!
Ou, plus précisément, le fait qu'il cachait son visage.
"Est-ce le fait que je dissimule mon apparence qui te fais croire que je suis un meurtrier? Si tu veux, je peux l'enlever.Mais je ne porte pas cette capuche par plaisir, ou pour me cacher. C'est pour dissimuler ça."
Tout en parlant, il avait baissé son vêtement de tête.
Il mit ses cheveux en arrière, révèlant la chose qui troublait le plus les gens chez lui.
Son autre oeil.
Qui n'était pas aussi noir que le premier.
Il la regarda.
"Tu comprends maintenant?"
Natael attrapa son sac.
"Si tu as faim, ou soif, demande."
Une chose évidente.Pourtant il venait juste d'y penser.
Natael était rarement en phase avec la réalité des autres. Pour lui, ce n'était qu'une illusion passagère, qui venait briser son monde empli de ténèbres générées par la vengeance, la mort, et qui était hanté par son compagnon de douleur, depuis maintenant quelques semaines.
"J'ai de la viande, de l'eau, et du pain. C'est pas grand-chose,mais c'est mieux que rien."
Ce faisant, il tira sa flasque de métal d'une poche.
Il y prit une gorgée.Il ne voulait pas être dans cet état s'il devait faire route avec elle.
"Je ne pense pas que tu veuilles savoir ce qu'il y a là-dedans."
Il rangea sa boisson, raviva les flammes, et attendit une réponse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Le froid, ça fait mal ?   Lun 7 Nov - 17:11

Wah ^^ On a découvert le bel oeil bleu de Natael, espérons qu'on aura l'occasion de le revoir ;p

Merry Straw : 5 xps
Natael Noxumbra : 5 xps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le froid, ça fait mal ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le froid, ça fait mal ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toc Toc Toc, il fait froid dehors !!! (ACCEPTEE)
» Si ce n'est pas déjà fait
» [LCDJ] L'Union fait la Force V, 24-25 avril, Ormes (45)
» Haut fait à la cime d'Utgarde
» Trébuchet fait maison pas cher - en 2~3h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: