AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Éjectée [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annabelle Licité
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
19/40  (19/40)

MessageSujet: Éjectée [Terminé]   Dim 24 Avr - 20:53

Les bois de l'innocence... Magnifique forêt paisible où s'est établi un tout petit village. Composé de fleurs aménagées en maisons, ce village a la particularité d'abriter de petites créatures magiques appelées fées. Ces créatures, en grande majorité gentilles, vivent en bonne harmonie... Du moins presque. Sur la grand place du village, composé d'un gros champignon brun vieux de quelques mois, il y avait comme de l'agitation. En effet, il y avait un attroupement bruyant de fées sur le champignon et en l'air tout autour. Ces fées étaient attirées là par la famille du Roi à demi complète, à savoir le Roi lui-même, six de ses femmes et une de leurs filles, Annabelle. Celle-ci faisait vraiment tâche parmi ses congénères. Habillée de façon sombre et extravagante, le tout ponctué par une peau grise, elle jurait avec toutes les autres fées qui étaient plutôt pâles et colorées. Le Roi tenait Annabelle par une oreille et lui dit :

- Cette fois, tu es allée trop loin, Annabelle, ce que tu as fait est très grave ! De ce fait, tu me vois cette fois dans l'obligation de te bannir définitivement du village féérique !

Les autres fées étaient un peu choquées par cette sentence, jamais au grand jamais, il n'y avait eu de bannissement du village sous le règne de ce Roi-fée. La fée Lonie elle-même ne s'était pas faite bannir par lui, mais par le précédent Roi. Jamais la fée Rementation n'avait été aussi en rogne de toute sa vie. Il fallait dire que les actes d'Annabelle étaient vraiment allés trop loin, celle fois. Le Roi reprit alors, la voix colérique :

- Pars, maintenant, je te renie par la même occasion, je ne veux plus te voir dans les environs non plus ! Garde Royale, expulsez-la, je vous prie !

Sans que la petite fée à la peau grise ne réagisse, elle fut saisie par quatre gardes massifs qui s'envolèrent en la laissant pendre sans coordination et sans soucis de confort. Une fois à hauteur supérieure à cinq mètres, elle fut lancée comme une vulgaire peluche au loin, sans pouvoir rien faire. Annabelle entama alors un long vol plané pendant lequel son corps virevoltait au gré des courants d'air, mais chutait inexorablement vers... Une parcelle de terre boueuse sans brin d'herbe. C'était un monticule de terre assez haut et la pluie de la veille avait rendu cela boueux. Un atterrissage des plus catastrophiques, les jambes les premières plantées dans le monticule, le tout dans un bruit très léger d'un corps rencontrant de la boue. Le silence revient peu après dans le bois de l'innocence, hormis peut-être des diptères se déplaçant, ça et là.

Peu à peu, la jeune fée s'anime délicatement. Essayant de s'étirer, elle se rend vite compte qu'elle est prise dans la terre molle. Lâchant un juron, elle essaie de pousser sur ses bras mais ceux-ci s'enfoncent un peu aussi. Elle ronchonne entre ses dents :

- Punaise, mais c'est pas vrai ! Les enfoirés, y ont utilisé un anesthésiant pour fée, je les retiendrai quand j'aurai conquis le monde !

Utilisant ses ailes pour se dégager, elle partit d'un coup après s'être acharné quelques secondes, ce qui la projeta contre les pétales d'une orchidée. S'y accrochant pour ne pas tomber, elle se redresse dedans pour faire le point :

- Alors, j'ai été éjecté du village... Hmm... Ma conquête du monde va enfin pouvoir commencer !

Elle se redressa mais la fleur tangua alors et Annabelle manqua d'en tomber, se rattrapant encore au pétale. Elle se laisse tomber et agite ses toute petites ailes pour descendre délicatement jusqu'au sol, au milieu de brins d'herbe de plus de dix centimètres de haut. Autant dire que de là, elle ne voyait strictement rien. Elle sortit sa bougie rouge à moitié consumée de sa poche de bas arrière et la contempla en boudant. Elle lâcha alors :

- Hmm... Dis-moi, bougie rouge, par quoi dois-je commencer ?

Silence. Bien entendu, la bougie était une banale bougie et, bien qu'ayant déjà servit, n'avait aucun pouvoir et en aucun cas le don de la parole. Après quelques secondes de silence, elle continua :

- Mais bien sûr, je vais déjà assouvir ma souveraineté dans le coin, puis j'irai étendre mon pouvoir plus loin ! En commençant ainsi, je pourrait être plus efficace sans me fatiguer ! Tu es géniale, petite bougie rouge !

Elle frappa alors dans sa main avec celle qui tenait la bougie rouge, avant de la remettre dans sa poche. Elle avance en poussant les brins d'herbe sur son chemin et en écrasant ceux vraiment dans le milieu avec un rire malsain, comme si elle était vraiment cruelle de les piétiner... Elle avança de cette manière pendant plus d'un mètre avant de se dire :

** Vin nom ! C'est plus grand que le village, dans le coin ! **

Trouvant enfin quelqu'un... Ou plutôt, posée sur un brin d'herbe, une coccinelle d'un rouge rivalisant avec celui de la bougie, avec un tâche noire sur chacun de ses élytres. La fée la toisa de toute sa petite hauteur avant de rire de façon malsaine, la bouche grande ouverte et des yeux pétillant de sadisme. Elle s'approche lentement du coléoptère et crie en le pointant du doigt :

- Toi ! Oui, toi ! Obéis-moi et ta vie sera épargnée !

La coccinelle réagit par un envol rapide. La jeune fée maléfique la regarda partir, d'abord avec étonnement, puis avec un air énervé. Elle serra les dents avant de vociférer :

- Tu m'ignores, en plus ? TU vas le payer de ta vie, saleté de... de... Je sais pas, mais t'es un truc mort !

Sur ces paroles, elle partit à la poursuite de la coccinelle avec la ferme intention de l'occire. Mais alors qu'elle prit son envol, une gigantesque créature la bouscula pour gober la coccinelle avant qu'elle n'ait le temps de la rattraper. Elle fut projetée contre l'écorce d'un arbre avant de frapper contre avec son corps et de retomber dans l'herbe. Se relevant avec rage, elle put voir que la créature était un magnifique... Pigeon. Elle n'en avait jamais vu et ne savait pas ce que c'était, mais elle était tout de même assez surprise par la taille de l'engin. Elle le regarda partir dans les branchages avant de vociférer :

- Mais ça va pas ou quoi, espèce de dépravé ? C'était ma victime, gros dedépendedindoulle ! Je t'apprendrai, moi !

Puis, plus bas :

- Si j'arrive à te rattraper, bien sûr...

Et encore plus bas :

- Et merde.

Elle afficha un visage déconfit avant de se déplacer à nouveau. Elle avait moins de plaisir malsain à écarter les brins, vexée de s'être fait doubler par un "dépravé." Bien entendu, elle avait utilisé ce mot sans en connaître la véritable signification. C'est une des particularités chez elle, utiliser des mots inconnus d'elle sous l'effet de la colère. "Dépravé" ne valait pas le "sodomite" de la veille, loin de là. Au bout de quelques dizaines de minutes de marche, elle arriva au pied d'un énorme rocher bleu et blanc, très joli, soit dit en passant. Il offrait tellement de prises aux petites mains d'Annabelle qu'il aurait été fou de ne pas l'escalader... Du moins, selon elle. Au fur et à mesure de son ascension, elle se rendit compte qu'aussi dur soit il, le rocher semblait bouger de façon régulière. Contente de sa trouvaille, elle parvint au sommet de ce rocher. Admirant son étendue, elle poussa un sifflement d'admiration avant de réfléchir un instant et de crier, toute contente :

- J'ai trouvé ! C'est ici que je vais établir ma base secrète ! C'est très haut, on voit très loin et personne ne se douterait que sur un innocent rocher mouvant, se trouve la base secrète de la future maitresse du monde ! Yerk ! Yerk ! Yerk !

Elle ne put s'empêcher de hurler comme une folle à lier, histoire que tous ceux dans un rayon de vingt mètres entendent :

- Hé ! Mes futurs serviteurs ! C'est votre future maitresse du monde qui vous parle ! Je suis sur le point de conquérir vos mondes de minables et vous serez obligés de me servir pour la vie ! Fwéhéhé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nalwyn Harkhel
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Les livres

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expérience:
2/40  (2/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Dim 24 Avr - 22:29

Nalwyn trottait dans le bois de l'innocence,le centaure adorait aller ici,ça lui permettait de réfléchir et de se calmer,mais bientot une voix vint briser la paix des bois:

- Hé ! Mes futurs serviteurs ! C'est votre future maitresse du monde qui vous parle ! Je suis sur le point de conquérir vos mondes de minables et vous serez obligés de me servir pour la vie ! Fwéhéhé !

Une petite voix qui venait d'il ne savait ou,le guerrier ne pensait pas regardait en bas,il continua de chercher un peu partout derriere les arbres.

Il arriva donc sans le savoir prèt de la petite fée qu'il ne voyait pas et continuait de trotter,curieux de savoir d'ou cela venait.

Le centaure,apres avoir cherché revint a son point de départ et baissa la tète et remarqua le meme petit insecte sur le rocher,mais n'y prit pas grande attention,il s'exclama:

-Qui a parler? Etes vous assez lache pour vous cacher?

puis il reporta son regard sur le gros rocher pour porter toute son attention sur l'insecte qui été dessus,il se coucha en vache,repliant ces membres contre son ventre equin,et prit celui ci dans sa main pour savoir ce qu'il avait,quand il realisa dans son grand embarras que ce n'etais pas un insecte,mais une petite personne:

-C'est toi qui veut conquérir le monde? tu est bien petite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Straw

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
47/40  (47/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Mar 26 Avr - 18:38

J'aime dormir. Surtout dans les forêts, parce qu'au moins, je suis certain qu'on ne me dérangera pas dans mon sommeil. Enfin, c'est ce que je pensais à ce moment-là. Pendant que je rêvais sur une branche d'arbre assez solide, j'entendais un cri... elle semblait venir d'une femme un peu excentrique.

« - Hé ! Mes futurs serviteurs ! C'est votre future maitresse du monde qui vous parle ! Je suis sur le point de conquérir vos mondes de minables et vous serez obligés de me servir pour la vie ! Fwéhéhé ! »

C'était quoi ce délire ? Ne pouvais-je pas dormir tranquillement ? Curieuse, je me relevai et descendis de cette branche pour retrouver celle qui a perturbé mon sommeil. Fatiguée de ce vacarme, je ne pouvais pas courir, je marchais à lente allure, pire qu'une momie. Je n'étais pas vraiment au bout de ma forme, chose totalement inadmissible pour une livreuse ou.... non, finalement, je ne savais pas c'était quoi, mon boulot. Y'a un mot pour qualifier ceux qui font des quêtes ? Je ne sais pas.

Je commençais à me réveiller peu à peu et à reprendre mes esprits. Je commençais alors à courir et c'est là que je trouvais un centaure à côté d'un énorme rocher... Rien que ce tableau me donnait juste envie de croire que je rêvais ou bien que j'avais trop bu. Non, pas possible. C'est la réalité, pensais-je après m'être pincé la joue. Cependant, le centaure ne semblait pas être celle qui a hurlé cette déclaration de domination sur les mondes. Ce bestial semblait parler tout seul, ceci dit. Je voyais de plus près. Il y avait une petite personne, que le centaure tenait dans sa main.

J'avais retiré à ce moment-là ce que j'avais dit à mon précédent interlocuteur : le complexe de supériorité ne dépend pas de la taille mais de l'esprit cinglé que le corps accompagne. Mais il fallait que je retrouve ce type-là si je voulais lui en parler. Enfin, ce n'était pas vraiment le moment de bavarder. Sans me faire remarquer, je vins vers les deux protagonistes de cette scène et je pris avec le bout des doigts le col de la petite fée, sans demander l'avis du centaure (par contre, vous me direz : comment c'est possible ? Elle ne mesure que 7 centimètres...).

Je faisais en sorte à ce qu'elle soit devant moi et qu'elle me regarde dans les yeux. Bon, encore heureux pour elle, je n'avais pas les yeux totalement ouverts, même si on me disait que j'avais l'air d'un mort-vivant comme ça, je n'allais pas vraiment la faire peur. De toute façon, ce n'était pas mon but, je voulais juste la sermonner.


« Va falloir apprendre les bonnes manières... On vous a jamais appris à ne jamais perturber le sommeil d'un pauvre humain ? Vous savez qu'on punit des gens pour moins que ça... »

Bon, par contre, il fallait le dire, j'avais une voix sombre de monstre prêt à déchiqueter sa victime... Et maintenant que je voyais le centaure et la fée, il y avait autre chose qui me dérangeait... Je lâchais la fée et je regardais le rocher...

« Un rocher bleu ? Mais... c'est quoi ce délire ? Je rêve en ce moment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle Licité
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
19/40  (19/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Mar 26 Avr - 19:31

Juste après qu'elle ait hurlé sa phrase et rit comme une demeurée, un centaure à l'air paumé débarqua, semblant donc chercher quelque chose. La fée, quant à elle, regardait le centaure les yeux grand ouverts d'étonnement. Jamais, au grand jamais, elle n'avait vu une créature aussi... Énorme. Personne ne lui en avait jamais parlé et elle ne savait pas ce que c'était du tout. La bouche touchant presque le sol, quelle ne fut pas sa surprise quand le fier animal la remarqua, vint vers elle et la saisit pour lui faire remarquer :

- C'est toi qui veut conquérir le monde? tu est bien petite!

Elle baissa la tête. Non pas par honte, mais par colère. Tout son corps tremblait de colère et on aurait dit qu'elle était prête à exploser. Comment pouvait-on lui dire qu'elle était petite aussi crûment ? Surtout que de pèrs, il semblait encore plus gros, dépassant carrément l'imagination réduite de la petite fée à la peau grise. Celle-ci rumina dans sa minuscule tête :

** J'suis pas petite, merde, j'suis une grande fée ! J'vais l'égorger et on verra qui f'ra l'malin après !**

Mais alors qu'elle allait céder à ses pulsions meurtrières, quelque chose l'attrapa au col et la plaça devant son énooooooorme visage. Avec un faciès de déterrée, la jeune humaine avait tout pour faire peur à n'importe qui de cette taille. Seulement voilà, cette fée était d'une inconscience rare.

- Va falloir apprendre les bonnes manières... On vous a jamais appris à ne jamais perturber le sommeil d'un pauvre humain ? Vous savez qu'on punit des gens pour moins que ça...

La jeune fée gonfla les joues de colère, sa peau s'assombrit à l'instar des humains à peau blanche qui rougissent de fureur, et elle prit une grand souffle. Mais au moment où elle allait encore hurler, l'humain la lâcha de toute sa hauteur pour s'exclamer :

Un rocher bleu ? Mais... c'est quoi ce délire ? Je rêve en ce moment ?

La fée entama une chute avant qu'elle ne se dégourdisse les ailes et s'envole en les agitant frénétiquement pour se poser à nouveau sur le rocher bleu. Elle parvint enfin à hurler comme si sa vie en dépendait :

- Bande de géants d'mes deux ! Personne ne vous a appris à m'respecter ? J'suis vot' maîtresse à tous les deux maintenant, mettez-vous ça dans vot' crâne vide ! Et ce rocher bleu s'ra ma future base secrète ! Et vous, simples ouvriers, allez la construire pour moi, et plus vite que ça ! Du nerf, mollassons, ou j'vous écartèle !

Soudain, le rocher bleu bougea lentement, déséquilibrant la fée et se ramassa sur ses fesses sans comprendre. Elle regarda autour d'elle avant de s'exclamer, moins fort qu'avant :

- Ma forteresse secrète peut bouger ? Trop génial !

Mais hélas, la scène plus que pitoyable avait une fin. En effet, le "rocher" bleu et blanc avait une tête... Une tête ? Depuis quand un rocher possède une tête ? Depuis que le rocher n'était pas un rocher, bien sûr... Mais un dragon de taille moyenne. Celui-ci, d'ailleurs, n'avait pas l'air ravi du tout de voir deux personnes à son réveil... Surtout un réveil en fanfare comme celui-ci. Il toisa méchamment les deux seules personnes qu'il pensait responsable de cette brutale interruption de sommeil avant de bailler allégrement. Puis, il se rendit compte qu'il y avait une troisième personne présente, toute petite, lorsque celle-ci s'excita :

- Encore un géant de mes deux ? Dommage ! C'tait l'endroit rêv...

Elle se fit interrompre par un balayage de queue d'une violence inouïe. Elle vola en criant sans possibilité de pouvoir s'arrêter pour aller atterrir dans une flaque de boue collante les fesses les premières. Le dragon, quant à lui, toisa à nouveau les deux personnes restantes. Il commencer à se redresser sur ses pattes, l'air très énervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nalwyn Harkhel
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Les livres

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expérience:
2/40  (2/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Mar 26 Avr - 20:44

Une humaine qui apparament n'apprecier pas d'ètre réveillée et qui venait d'il ne savait ou s'approcha et vint soudain arraché la fée maléfique des mains du centaure sans prendre en compte son avis pour lui faire une leçon de moral,ceux a quoi la fée s'exclama:

- Bande de géants d'mes deux ! Personne ne vous a appris à m'respecter ? J'suis vot' maîtresse à tous les deux maintenant, mettez-vous ça dans vot' crâne vide ! Et ce rocher bleu s'ra ma future base secrète ! Et vous, simples ouvriers, allez la construire pour moi, et plus vite que ça ! Du nerf, mollassons, ou j'vous écartèle

Non mais pour qui se prenait-t'elle celle petite demoiselle la?!!! Nalwyn la fusilla du regard et bomba son torse et avant que le centaure ne l'attrape et lui disent qu'elle été une fée complètement cinglée,et qu'elle ferait mieux de ne pas le mettre plus en colère quand la "forteresse" de la fée cinglée commença a bouger lentement mais surement, et la folle se retrouva balayée d'un coup de queue phénoménale après encore avoir hurlé comme une malade,aussi simplement que si elle était un fétu de paille et fit par ailleurs un vol plané extraordinaire puis elle atterie dans la boue.

La fée maléfique avait réveiller un dragon,et apparament celui-ci n'etais pas du tout content d'avoir été réveiller.

Nalwyn se dirigea vers la jeune humaine:

-Je m'appel Nalwyn,l'heure est au combat,il a été réveiller,et apparament il est de mauvaise humeur! Avez vous une arme et savez vous vous battre? sinon je vous protégerai...

Le centaure sorti son arc,le banda et encocha une flèche puis il se cabra,pret attaqué si jamais le dragon chargeait.Il esperait que l'humaine sois elle aussi une guerrière,mais si elle ne l'etais pas il la protégerait,vu que lui a toujours été et sera toujours un excellent guerrier.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Straw

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
47/40  (47/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Jeu 28 Avr - 0:55

J'entendais la fée hurler. Cependant, je n'avais pas du tout saisi ce qu'elle avait dit étant donné que j'étais plus concentré par ce rocher bleu étrange. Je ne pensais pas qu'on pouvait trouver ce genre de choses dans les bois. En fait, c'était plus qu'un caillou... Et c'était à ce moment-là que le plus curieux est arrivé, où je commençais à ne plus avoir toute ma tête.

Un rocher qui bouge... C'est euh... une surprise ? Ouais, certainement, ça ne peut être que ça. Quoi que non, déjà, un rocher bleu c'est impossible ! Un golem ? Non, là ça ne marche pas non plus sauf s'il utilise de la peinture bleue mais non, là, ce n'est pas possible ! Alors, c'est quoi ?! Un scarabée géant ?! Un truc bleu trop bizarre qu'on ne serait pas capable d'identifier ?! DES EXTRA-TERRESTRES ! Euh non, ça n'existe pas.

J'avais vraiment pris peur sur le coup, je ne savais pas quoi. Cette intensité prit place quand je voyais ce que c'était vraiment... un dragon. Je reculais, de peur qu'il me remarque. On entendait la voix de la fée hurler sur le fait que c'était un géant puis se fit valdinguer par la queue du dragon. Ce dernier nous fusillait du regard... Evidemment, je croyais qu'on avait bien perturbé son sommeil. Finalement, il y avait pire que moi et c'était ça qui m'inquiétait, à ce moment-là. Je ne voulais vraiment pas attiser la colère de ce grand animal... Surtout pas celui-là.

Au moment où j'allais dire ces mots doucement :


« Euh... je suggère la... »

Le gros centaure, avec sa fierté mal placée, en avait profité pour déclarer les mots les plus insensés face à ce genre de situation :

« -Je m'appel Nalwyn,l'heure est au combat,il a été réveiller,et apparament il est de mauvaise humeur! Avez vous une arme et savez vous vous battre? sinon je vous protégerai... »

Là, je ne savais vraiment pas quoi dire. Je restais figé pendant quelques secondes pour comprendre ce que ce sot venait de dire. Il avait même sorti son arc et avait décoché une flèche, prêt à le tirer. Je me mis en place... je pris une grande inspiration... Et je criais de tous mes poumons sur le centaure idiot.

« IM-BECILE ! Tu te rends compte de ce que tu fais ?! Même que ce soit pour une personne qui a besoin d'aide, qui ne sait pas se battre ou qui n'a pas d'arme, on ne se bat pas contre un foutu dragon de cette taille tout seul avec un pauvre arc ?! Sauf si ce dernier contient un pouvoir sacré, sauf que bien sûr, j'aurais pu le remarquer ! Maintenant, comment on fait vu qu'on a énervé ce dragon ?! T'as une idée ?! »

Bien sûr, il était certain que le dragon n'allait pas rester immobile pendant que je sermonnais le centaure.



Le bestiau en avait profité pour essayer de donner un gros coup de queue à nous deux. Seulement, je ne voulais pas que nous deux perdions déjà la partie. J'utilisais mon pouvoir de vent pour pousser le centaure plus loin et je fis de même pour moi sauf que je me propulsais vers le haut pour éviter de tomber sur de mauvaises surprises comme un arbre dans la tronche. J’atterris devant le dragon.

« Dégagez ! Je vais essayer de retenir ce dragon pour qu'il évite de vous suivre ! Vous inquiétez pas pour moi ! Et c'est la même chose pour toi, le centaure ! N'essaie pas de m'aider ! »

Peu après cela, je réduisais la gravité en moi pour que je devienne plus rapide et j'évitais les coups que me donnaient le dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle Licité
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
19/40  (19/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Jeu 28 Avr - 16:45

Essayant de sortir de la flaque de boue, les ailes recouvertes, la jeune fée regardait le dragon se retourner vers les deux autres personnes. Elle voulait se dégager en ruminant des mot inintelligibles lors qu'elle vit le ciel s'assombrir soudainement. Elle regarda en l'air juste à temps pour en connaitre la raison. Le dragon, en se déplaçant, venait de lui marcher dessus sans retenue avec sa lourde patte griffue. Complètement écrasée contre le sol, elle ne pouvait plus rien faire en attendant que ça passe. Malheureusement, si les gens ne bougeaient pas à l'extérieur, le dragon ne jugerait pas utile de déplacer sa grosse patte de là.

Le dragon était vraiment énervé. Vieux bourru de plus de treize mètres au garrot pour trente-trois mètres de long, il claquait la mâchoire pour faire peur à ces gêneurs... Qui se râlaient dessus. Le dragon, ni une, ni deux, en profita pour donner un coup de queue. Cependant, encore engourdie par le sommeil, la queue était assez lente et n'atteint pas sa cible. Jaugeant le challenge qui s'offrait à lui en voyant le centaure et la jeune fille voler par magie, Il plissa les yeux en guise de défi.

Voyant la jeune fille le défier, elle aussi, il poussa sur ses pattes avant pour se redresser et rugir d'un cri bestial d'une forte intensité, faitsant vibrer les boyaux des êtres vivants présents, qui pour la plupart s'enfuirent. Puis, la tête étrangement souriante du dragon sourit puis retomba très lourdement sur le sol, faisant trembler la terre. Ceci avait pour effet de déstabiliser tout être vivant dans un rayon de vingt-cinq mètres ayant un contact avec le sol à ce moment-là.

Mais le reptile fabuleux ne s'arrêta pas llà, il se prépara à faire quelque chose en se tassant sur lui-même, puis, contre toute attente, bondit en avant comme un félin sur sa proie, ne laissant presque aucune chance à celui ou celle qui se trouvait pile devant lui à ce moment-là. Son attérissage ne se fit pas en douceur et la terre trembla encore beaucoup.

La fée, quand à elle, n'était qu'à moitié dégagée. Carrément incrustée dans la boue, elle luttait pour se dégager de là en ruminant qu'elle se vengerait et que sa vengeance serait terrible. Elle réunit toutes ses forces de fée pour se redresser, l'air noir sur le visage. C'était arrivé, la fée méchante a fait place à la fée cruelle. Seulement voilà, elle ne se battait pas contre une autre fée, mais contre un dragon quinze-mille fois plus gros qu'elle environ.

Cette lutte pour la survie n'allait pas être évidente, mais il le fallait pourtant bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nalwyn Harkhel
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Les livres

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expérience:
2/40  (2/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Jeu 28 Avr - 18:04


« IM-BECILE ! Tu te rends compte de ce que tu fais ?! Même que ce soit pour une personne qui a besoin d'aide, qui ne sait pas se battre ou qui n'a pas d'arme, on ne se bat pas contre un foutu dragon de cette taille tout seul avec un pauvre arc ?! Sauf si ce dernier contient un pouvoir sacré, sauf que bien sûr, j'aurais pu le remarquer ! Maintenant, comment on fait vu qu'on a énervé ce dragon ?! T'as une idée ?! »

La colère de Nalwyn eclata, comment osez t'elle le traitez d'imbecile? lui un des meilleurs guerriers de sa tribu défunte! Quel culot!

Le centaure ne dit mot,son honneur ravalé lui causa une sentation de bile au fond de sa gorge tandis que le dragon attaquait et qu'il gardait son arc a la main.

Un vent les transporta un peu plus loin du dragon,tandis que la jeune femme se la joua solitaire:

« Dégagez ! Je vais essayer de retenir ce dragon pour qu'il évite de vous suivre ! Vous inquiétez pas pour moi ! Et c'est la même chose pour toi, le centaure ! N'essaie pas de m'aider ! »

Alors la Nalwyn laissa libre court a son impulsivité et son honneur avalé ressorti assez rapidement,il galopa vers la bonne femme,l'attrapa par le col de son vètement et la souleva en se cabrant et poussant un hurlement de guerrier avant de crier:

-Pour qui me prend tu petite fille? pour un lache? tu crois que je vais te laissée ici pendant que tu l'affronte? tu m'insulte et en plus tu me dit de m'en aller d'une façon qui frole la vulgarité mais c'est mal me connaitre ça! Je suis un centaure et je n'ai pas envie d'entaché mon honneur a fuir comme un lapin,aussi grossiere et insultante sois-tu!Ne me met pas plus en colère s'il te plait car je le suis deja assez!

Il la reposa sur le sol et garda son arc bandé il resta pres de la jeune femme et ne bougea pas,il n'etais pas décidé a partir.

A cet instant,la fée barge qui veut conquérir le monde revint de son atterissage dans la boue,apparament la folle n'etais pas non plus décidée a partir et voulait aussi combattre le dragon.

Le tempérament complétement fou et sadique d'Anabelle dégouté Nalwyn au plus haut point,il ne l'aimait pas du tout,car le centaure ayant de l'honneur il détestait plus que tout le sadisme.

Nalwyn se tourna,sabots bien campés et arc bandé il était pret a affronté la tempète.

Le dragon n'avait pas perdu de temps et n'etais pas resté inactif, il se redresse sur ses pattes arrières, retombe lourdement en créant un tremblement puis se tasse sur lui-même pour sauter comme le ferait un lion. Il saute sur Merry,la projettant sur le sol.

Nalwyn galopa a pleine vitesse vers le dragon:

-Je suis la,elle a beau ètre une humaine impolie et grossière je ne te laisserai pas la touchée!

La creature s'en prit directement au centaure,fonçant sur lui et levant une patte pour tenté de l'assomé mais la vitesse était le point fort de tout centaure et Nalwyn esquiva la patte qui se levait sur lui puis reparti a l'assaut mais malheureusement son sabot se prit dans un nid de poule très profond qu'il n'avais pas remarqué et il tomba sur le flanc en ravalant fièrement un cri de douleur car une souffrance lancinante envahie son genou avant droit.Le centaure s'etais fait une grosse entorse,ce qui ne lui était plus arrivé depuis des lustres.

Pendant ce temps le dragon fonça sur lui,apparament décider a tuer Nalwyn mais celui-ci malgré l'immense douleur qui traversait sa patte se releva en boitillant,il n'etais pas pret a abandonner,plutot mourir que s'avouer vaincu mème avec une blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Straw

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
47/40  (47/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Sam 30 Avr - 18:50

Bien sûr, mes ordres n'allaient pas être exécutés, c'était certain, connaissant la fierté mal placée du centaure et de la fée impulsive. J'allais certainement mourir sous peu, juste pour protéger deux qui sont plus cinglés que moi. Les voyant derrière qu'ils arrivent, je n'avais pas remarqué que le dragon allait faire quelque chose d'assez désavantageux pour moi, comme sauter de quelques mètres pour s'écraser et donc me déstabiliser. Il en profita donc pour faire un bond vers moi pour m'écraser. Bien sûr, je reculai suffisamment pour juste me faire renverser. Je n'allais pas mourir aussi bêtement comme ça.

Je sentais le centaure à côté de moi, prêt à se battre contre un dragon plus grand que lui. Il courut vers l'animal, prêt à esquiver toute attaque de ce dernier. La vitesse semblait être une qualité de cette espèce, je n'allais pas le nier. Le cheval hybride n'avait pas de difficulté à éviter les coups, surtout d'un grand bestiau assez lent. Cependant, il suffisait d'une simple erreur au combat pour finir en cadavre. Seulement une erreur qui peut attirer tous les scénarios les plus pessimistes.

En effet, le centaure tomba et semblait blessé, comme si c'était une douleur à un sabot. Du coup, ça lui donnait un handicap affreux. Le dragon venait à lui. Je venais juste de me rendre compte que je devais faire quelque chose pour lui s'il ne voulait pas finir en pâté de chair. Je devais réagir. Je me relevais rapidement et je me mis devant un arbre. J'utilisais mon pouvoir de vent pour couper celui-ci et le lancer sur le dragon qui le reçut dans sa tronche.


« Eh, le dragon ! Je suis ici ! T'occupes pas de lui ! »

Celui-ci me regardait d'un oeil assez furieux. Evidemment, quand on reçoit un arbre dans la tronche, on n'est pas vraiment content. Il se dirigeait vers moi tout en provoquant des secousses quand il marchait. Là, à partir de là, ma grande Merry, faut chercher une solution, pensai-je. Voyant tout autour de moi quelque chose pour me tirer d'affaire, je regardais les arbres. J'avais juste à espérer que ce dragon ne crachait pas du feu. Je grimpais sur un de ceux-là essayant à ce que le dragon ne me pourchasse pas et ainsi l'attaquer par surprise. Arrivé au sommet, je sautais d'un en un, afin de cacher ma présence. A travers les branches et les feuilles, je disparaissais aux yeux de tous.

Après que le dragon aie arrêté de me chercher, il se dirigeait vers le centaure pour l'achever. C'était le bon moment pour essayer d'assommer le dragon. Peut-être que cela allait marcher, peut-être pas, rien n'est sûr. A partir de là, du sommet d'un arbre, j'allégeais mon corps puis je sautais au dessus de l'animal. Et ensuite, peu après, je changeais encore la gravité de mon corps, pour le rendre beaucoup plus lourd pour lui donner un bon coup de poing dans sa tronche.


« Il est temps de te rendormir, le dragon ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle Licité
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
19/40  (19/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Sam 30 Avr - 21:39

C'est alors que, contre l'attente du dragon, le centaure continua de le défier. Sa technique de dissuasion n'avait pas fonctionné du tout, et l'humaine qu'il avait attaqué n'avait été que faiblement touché par son assaut. Le centaure chargea sur le dragon, mais se foula une cheville au dernier moment, le laissant à la merci du reptile. Ce dernier, n'étant pas aveugle pour un sou, se dirigea fièrement vers le blessé avec la gueule entrouverte. Il se demandait quand est-ce qu'il allait tirer une flèche pour qu'elle s'écrase sur sa cuirasse et ainsi lui montrer sa grande faiblesse. Mais c'est alors que le dragon s'affaissa avec une douleur dorsale assez moyennement forte.

C'était l'autre puceron qui avait un semblant de pouvoir capable de balancer des arbres innocents. Lui adressant un regard furieux, il se dirigea lentement vers la jeune fille histoire de la neutraliser en premier. Elle grimpa comme un petit singe le long d'un autre végétal et se faufila de branche en branche pour essayer de disparaitre. Mais on ne pouvait pas leurrer un dragon aussi facilement, car ils ont quasiment tous une vue carrément meilleure que celle des humains. Un dragon étant intelligent par naturte, il comprit très vite qu'il fallait ignorer la jeune humaine... Du moins en apparence. Il fallait faire ce qu'elle voulait qu'il fasse, pour qu'elle baisse sa garde ou attaque. À ce moment-là, il faudra riposter pour l'avoir aisément.

Le lézard fit donc demi-tour et se dirigea vers Nalwyn, lentement, pour aller quand même le tuer si l'autre ne réagissait pas à temps. Proche du centaure, il entendit un bruissement dans les feuilles, c'était le moment propice qu'avait choisit l'insecte humain pour attaquer. Le dragon la laissa tomber un instant avant de commencer à se dresser sur ses pattes arrières.

- Il est temps de te rendormir, le dragon !

Bien sûr ! Le dragon était maintenant à la moitié et ouvrit grand sa gueule pour attraper Merry dedans et la tuer sur le coup. Fier d'avoir réussit à la piéger, le gros monstre se voyait déjà en train de la dévorer.

- C'est un mâle !

Juste après cette phrase venue d'il ne savait où, il se prit un éclair dans le bassin, suivit d'une vive douleur dans... Les parties génitales. Il manqua donc sa cible qui lui plaça un coup en plein entre les deux yeux. Des larmes vinrent accompagner un cri déchirant le silence récemment installé et le dragon retomba sur son cou par terre, complètement K.O, gémissant par intermittence et incapable de bouger. Mais, que c'était-il passé ?

Quelques minutes plus tôt...

La fée s'était remise de son piétinement et regardait le dragon avec un air plus que noir. Le cenaure lui avait adressé un regard aussi et semblait dégoûté par ce qu'il voyait. La fée réfléchit en regardant avec dédain l'énorme lézard. Le regardant poursuivre future esclave numéro une, elle avait une belle vue de là où elle était... Sur son croupion. Elle eut soudain une idée qui la fit arracher un sourire puis un petit rire mauvais. Elle allait faire quelque chose d'impensable pour n'importe quel chevalier, ou être vivant, mais ce dragon l'avait bien cherché, après tout. Elle fouilla dans l'herbe pendant un moment et trouva... Un caillou pointu. Elle sourit et le pris dans ses petits bras... Difficilement, mais il fallait bien faire un effort pour se venger.

Elle s'envola tant bien que mal vers le dragon qui revenait vers elle. Elle le contourna discrètement. De toute manière, il ne semblait pas faire attention à elle du tout, ni même réellement au centaure. Elle passa derrière et se tint prêt à dépenser ses forces pour enfoncer le caillou dans le croupion du dragon... Mais au dernier moment, elle distingua deux choses intéressantes qui formaient une bosse sous le croupion du dragon. Comprenant ce que c'était, elle rassembla ses forces pour coincer le caillou entre la patte arrière du dragon et... Ses parties génitales en cirant :

- C'est un mâle !

Puis le mouvement du dragon fit le reste, il comprima lui-même le caillou pointu contre ses bourses assez pour les comprimer et lui procurer apparemment beaucoup de douleur. S'écoulant sur place, il ne put plus attaquer personne. La fée ria à gorge déployée d'un rire fier et mauvais, avant de déclarer :

- C'est ce qui en coûte de s'attaquer à la future maitresse du monde !

Elle s'envola pour se poster au sommet de la croupe du dragon et déclara aux deux autres personnes :

- Vous voyez ? Vous voyez ma toute puissance ? Vénérez-moi, bande de nuls, et je verrai si je fais de vous mes serviteurs ou si vous connaitrez le même sort que lui ! Fwéhéhé !

Elle sourit fièrement comme si elle avait gagné un combat épique et qu'elle avait sauvé la vie de deux personnes par ce fait... Ce qui remarquez est quasiment le cas. En revanche, il fallait vite s'en remettre et tracer. Le dragon, ayant maintenant accumulé de la rencoeur envers la fée, était bien décidé à s'en venger... Une fois qu'il n'aurait plus mal aux testicules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nalwyn Harkhel
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 25
Localisation : Les livres

Feuille de personnage
Niveau:
3/30  (3/30)
Expérience:
2/40  (2/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Dim 1 Mai - 16:10

Le dragon les avait attaqués car cette espèce de sotte la jeune humaine et lui l'avait reveillé dans son sommeil ce qui avait causé sa grande colère.

l'humaine avait demandé au centaure de partir,ce que Nalwyn avait refusé et entretemps le dragon avait attaqué la jeune humaine et Nalwyn avait attiré son attention ailleurs mais malheureusement dans sa course il s'etais blessé un sabot dans un nid de poule,il était desarmé et le dragon s'appretait a l'achevé quand Merry avait sauté sur lui dans la ferme intention de l'assomer mais la jeune femme était tombée dans le piege et s'appretait a manger Merry.

Mais la folle de fée n'etais pas en reste car elle fit une chose écoeurante qui sauva la vie de Merry et du centaure ,elle était aller chercher un caillou ou plutot un rocher très pointu en beuglant "C'est un mâle !" et le laissa tombé sur les parties génitales du dragon qui poussa un hurlement de douleur,il était a présent innofensif.

Nalwyn poussa un profond soupir en boitillant de la patte avant-droite car son genou avait triplé de volume et il avait très mal,tellement qu'il savait qu'il ne pouvait pas se coucher en vache sans retenir une grimace de douleur,mais il s'en fichait pas mal de toute manière il avait sa fierté.

Alors c'est debout qu'il utilisa sur son sabot le pouvoir de Bénédiction et le centaure se bénit de le posseder car l'entorse désenfla assez vite et bientot la douleur disparu et son genou redevint normal.

Mais c'etais sans compter sans la fée:

- Vous voyez ? Vous voyez ma toute puissance ? Vénérez-moi, bande de nuls, et je verrai si je fais de vous mes serviteurs ou si vous connaitrez le même sort que lui ! Fwéhéhé !

La vénérée? et puis quoi encore? c'est sur cette fée était complètement folle!

Il l'attrapa et s'exclama:

-Ecoute moi bien,tu nous a sauvé la vie mais je ne te servirai pas, et ne le ferais jamais je suis libre de mes actions et je ne sert pas l'incarnation du Mal,tu ferais mieux également de ne pas m'insulter deja je suis un guerrier petite sotte et non un serviteur et je déteste les gens comme toi!

Il était en colère, il la reposa sur un rocher ordinaire avec un regard de dégout bien qu'il ne la sous-estimait pas puis il se tourna vers l'humaine:

-Merci de m'avoir aidé petite..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Straw

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
14/30  (14/30)
Expérience:
47/40  (47/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Ven 6 Mai - 0:38

« OH NON, BORDEL ! JE VAIS CREVER ENCORE UNE FOIS ! »

Je n'aurais pas vraiment du hurler son sort : à la place, il avait pu me piéger et donc me faire bouffer... Je me demande ce que ça fait de se faire manger par un dragon. Ca doit être beaucoup douloureux, je pense. Je n'avais jamais essayé de toute ma vie, de toute façon, qui voudrait essayer à part un nihiliste ? Franchement...

J'avais peur à ce moment-là, vraiment. Je ne savais quoi faire et je ne pouvais m'arrêter, la vitesse ne cessant d'augmenter. C'était comme si je prenais le chariot jusqu'aux Enfers. Et c'est là que j'entendis une voix. « C'est un mâle ! ». A partir de là, j'étais confuse. J'étais sous le feu de l'action et je voyais les choses s'enchainer à mes yeux. Je voyais le dragon fermer sa bouche subitement et mon poing se rivait sur la tronche entre les deux yeux l'assommant. Je rendais ma densité normale et j'essayais de comprendre... Et c'est là que je me rendais compte que pour quelqu'un qui faisait tout, comme du vol, je n'étais pas vraiment compétente. Je ressentais de la compassion à ce pauvre dragon. J'avais mal pour lui, avec cette douleur, et ce cri de souffrance, ces gémissements et ces larmes...


Pourquoi voudrais-je sentir de la sympathie pour un monstre ? Aucune idée.
Juste que c'est comme ça, rien d'autre. Je suis simplement humaine.

La fée était en train de montrer son triomphe et le centaure le grondait. Moi, j'étais devant la tête du dragon, voyant les yeux du dragon qui exprimaient la douleur. Je posais ma main sur l'écaille, pour transmettre tous mes pardons à lui. Nous pensions certainement que ce n'était qu'un défi que nous nous étions donnés, un stupide jeu pour savoir qui allait périr en premier, ne s'attendant pas aux coups bas étant donné qu'on était tous les deux fair-play. J'aurais pu fuir, mais à cause de ma nature humaine, je suis restée pour protéger le centaure à la fierté mal placée. Je me demande si tout ça était arrivé si je n'étais pas là. Je sentais les yeux rivés sur moi. Je les fermais, pour exprimer mon regret et je caressais ses écailles. J'aurais pu le soigner si je pouvais.

« Merci de m'avoir aidé petite.. »

Bien sûr, il avait fallu qu'un des facteurs venait me parler encore une fois. Je ne savais pas pourquoi mais j'avais tant envie de lui donner un gros coup de poing sur une jambe pour lui faire comprendre à quelle point on ne devait pas rigoler avec la vie quand il s'agissait de fierté. Mais je cachais cette haine. Je la cachais car trop de problèmes étaient arrivés aujourd'hui et je refusais encore d'en causer, surtout après ce réveil. Et de plus, je considérais ce centaure comme une cause perdue, on ne pouvait pas le raisonner, sa fierté de sa tribu de centaure était trop important pour moi pour le persuader. Je ressentais cette incompréhension envers lui et je n'allais pas découvrir les détails de celle-ci : seules les formes me suffisent pour me faire dégoûter.

« Ce n'est rien. Mais on devrait partir avant qu'il se réveille et qu'il s'énerve encore plus. »

Je regardais encore une dernière fois ce dragon en lui adressant un regard de pardon. Puis je me précipitais vers le rocher ordinaire pour prendre la fée tout de suite et courir vers une direction aléatoire avec le centaure. Après être écartés du dragon, je libérais la fée de la prison de chair et je m'adossais sur un arbre.

« Bon, qu'est-ce que tu veux en échange, la fée ? Tout sauf une question d'esclavage ou pour faire ton pays. Ca, tu peux le faire toute seule. Je te dois bien ça étant donné que tu nous as sauvé. Enfin, tu m'as sauvé qu'une vie donc, l'idée d'esclavage n'est pas égal. Trouve quelque chose qui peut être égal à une vie, la fée. Et si tu trouves rien, je peux donc partir tout de suite. »

Je la regardais d'un air inexpressif. Pas parce que j'étais dégoûtée du fait qu'elle nous avait sauvés, le centaure et moi. C'était un fait auquel je ne pourrais nier. C'était justement pour cela que je ne la méprisais pas. Elle devait avoir quelque chose en échange, pour que tout remboursement soit fait. J'ai horreur d'avoir des dettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Jeu 14 Juil - 10:23

Dommage, j'avais commencé à lire ce rp qui s'avérait prometteur, espérons que vous lui donnerez une suite une prochaine fois ^^

Annabelle Licité : 5 xps
Nalwyn Harkel : 5 xps
Merry Straw : 5 xps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   Jeu 14 Juil - 10:26

Les xps ont été attribués Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Éjectée [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Éjectée [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» Un cul-de-jatte meurt... éjecté d'une montagne russe!
» Période d'essai terminée : Gray
» [Terminé] Event # 27 - Nightmare Castle - Astuces
» Lily Evans [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: