AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lilith Samedi Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith Samedi
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
9/40  (9/40)

MessageSujet: Lilith Samedi Terminé   Mer 4 Mai - 16:22


• Prénom : Lilith
• Nom : Samedi
• Race : Elfe / ???
• Sexe : F
• Age : 67 ans
• Peuple : Lucina

• Description physique (min. 3 lignes) :
Sa description physique est une chose difficile a faire puisque la jeune femme change radicalement celons les circonstances. Au mieux de sa forme, elle a les yeux bleu, bien que cela ne change que tres rarement si non jamais, relativement petite également. Pour une individu de son sexe elle se trouve dans la moyenne. Frêle, délicate, elle ne possède aucune force physique n'y même une adresse ou rapidité supérieur a la moyenne. Bien au contraire, il y a maintenant 7 ans la jeune femme deja docteur eu a subir la formation d'un caillot dans sa jambe gauche. Cependant, l'équipe en charge de son cas ne découvrit trop tard, a ce stade il n'y avait plus que deux options. Les chaires s'étant nécrosé ( infecter par la mort ) l’amputation était le moyen le moins risqué et également, le meilleur choix si on prenait un peu de recule. Cependant, se défendent bec et ongle devant ceux lui présentent cette idée ils durent, a la place, retiré le caillot ainsi que les chaires et muscles nécrosés. Mais, en plus d'avoir la quantité d'un poing complet en muscle retirer de sa jambe, la jeune femme fit également un AVC sur la table d’opération. Les complications firent que désormais, une vive douleur allait se faire ressentir et se des son réveille. D'ailleurs, sont réveille fut annoncer par ses cris, injuriant tout ceux venant la voir, se tenant la jambe entre les mains et pardessus tout, montrant sont désir non dissimuler d'avoir une plus grande dose de morphine. Avec le temps la douleur était destiné a s’amoindrir jusqu'a un certain stade, elle fut donc plonger dans un faux coma le temps que la douleur soit moins violente. Elle passa donc 4 mois dans le lit de l’hôpital jusqu'au jour ou elle fut réveillé, la douleur était certaine moins forte mais encore trop... Il n'y avait plus rien a faire lui avait on dit mais, elle même développa un anti - douleur suffisamment puissant pour que cette impression que sa jambe brûlait soit amoindrit encore un peu plus. La solution miracle est parfois hors de porté, le médicament qu'elle prenait a intervalle de trois a quatre heure la fit devenir dépendante, mais peut c'était mieux ainsi... Maintenant forcé de se déplacer avec une canne et boitant affreusement elle reprit son travaille après avoir trouver un hôpital qui eu vent de sa réputation.

• Description mentale (min. 5 lignes) :
Raciste, un minimum, hargneuse et méprisante. Elle cumule toute ses qualités dans se petit corps qu'est le sien. Elle ne se souci pas du secret professionnellement et ment a ses patients souvent pour leur faire des traitements a leur insu. Cependant, elle est loin d'avoir de mauvaise intention ou alors que tres rarement. Un patient est par définition stupide celons elle et si elle est tenu de dire la stricte vérité et ne le fait pas imaginer se que les patients arrivent a faire de leur coté! Combien de fois a t'elle vue des hommes ou femmes mentir sur leur fidélité ou leur infidélité pour ne pas se faire passer un savons par leur épouse ou époux et ce même si leur vie en dépendait? Les gens sont prêt a mourir pour des principes idiots celons elle est c'est cela qui la force a avoir une vision bien terne de la société en général. Elle n'est attacher a personne et ne se prive pas pour faire la morale.. Heureusement.. Elle est compétente...


• Votre histoire (min. 10 lignes) :

Ce fut la, dans l'appartement de Lilith que nous commencerons. Le soleil était levé depuis déjà plusieurs heures et ce faisait tout aussi long temps que la jeune femme aurait du être réveillé et même a l'hopital. Cependant, un moment de déprime l'avait atteint le soir précédent et le seul remède qu'elle avait trouver était encore a ses coté. Allongé sur un sofa de tissus brunâtre la tête sur un coussin et la mains tenant mollement une bouteille contenant un liquide alcoolisé. Ca longue chevelure blanche dans un désordre sans nom et habiller de ses sous-vêtements elle finit par se réveiller mais non pas sans aide. Les différents artéfact décoratif, meuble, et autre se mire a trembler. Elle pouvait entendre le son de ses fioles de vitre trembler sur la table de verre tout pret d'elle agissant comme un désagréable réveille matin. Ne paniquant pas pour si peux tout de même, portant une mains sur son visage pour le cacher de la lumière avant d'ouvrir ses yeux dans la pénombre artificielle causer par sa paume. S'étirent par la suite pour passer, par la suite, a la deuxième étape qui était de se lever. Ou au minimum se redresser, se qu'elle fit, un mal de tete naquit aussitôt mais la n'était pas son principale souci! Sans Anti-Douleur sa jambe lui était insupportable tout simplement! C'est pourquoi elle ne prit pas plus de temps pour ingurgité le liquide bleuté que contenait l'une de ses fioles toujours sur la table. Certaines avaient tombés sur le sol mais ne c'était pas brisé par chance! Attendent donc un moment que le remède fasse effet avant de se détacher de la bouteille, la pausant sur la table, puis s'étirer a nouveau mais cette fois si pour attraper sa canne. Faite de bois légèrement rougeâtre, aucune gravure mais un peu de fantaisie a l’extrémité ou elle pausait sa main.

Se relevant donc, péniblement, avant de boité avec son éternel maladresse vers une fenêtre, la ou elle pu constater par le soleil l'heure avancé de la journée qui n'avait même pas eu la délicatesse de l'attendre! Soupirent un moment, Tia allait certainement finir par la tuer, Tia étant sa supérieure et également l'administratrice de l’hôpital. Malgré cela, Lilith arrivait a l'envoyer sur les roses ou la '' taquiner '' a sa façon... De la fenêtre elle se rendit par la suite a sa chambre pour se vêtir plus convenablement, aller travailler en petite tenu n'était surement pas une chose tres brillante a faire! Enfilant une petite camisole noir laissant ses épaules nue et resserrent son corps sous tout les angles montrant que sa silhouette n'avait rien a se reprocher. Pour les pantalons elle opta pour pour autre chose, ample, très ample même! Son sac sur son lit témoignant qu'elle n'y avait pas passer la nuit était accompagner de sa large ceinture de cuire ou vingt fiole était attaché. Ce n'était pas étrange puisqu'elle servait exclusivement a cela. La passant autour de sa taille, un extrémité s’agrippant a sa hanche alors que l'autre caressait presque sa cuisse.

Le petit ensemble du parfait petit docteur maintenant mit, a l’exception du saros ( Blouse blanche de docteur ) qu'elle avait laisser a son lieu de travaille. Elle traversa donc a nouveau l'appartement pour rejoindre la porte de bois et de fer qu'elle ouvrit et referma derrière elle, la verrouillant a clé, clé qu'elle plongea dans son sac par la suite. La journée commençait..

Boitant jusqu'a une carriole qui passait, embarquant sur celle si discrètement pour évité toute éventuelle discutions avec son propriétaire. Regardant le sol pavé, les pierres grisâtres défilent sous ses yeux, aucune n'était parfaite, elles avaient tous un petit quelque chose et meme si la Docteur Samedi cherchait avec une certaine conviction rien ne lui sauta au yeux. Descendent de la carriole lorsque celle si passa devant l'hopital, elle s'était évité une partie du trajet! Marchand donc vers les portes du bâtiment dont la grandeur en était stupéfiante. Utilisant le coté droit de son corps pour pousser les portes, voyant maintenant une coquette salle de réception bordé sur tout ses cotés par différentes portes. La jeune femme assise au bureau semblait farfouiller dans de multiples dossier sous le regard de Tia. Visiblement distraite et voulant en profité Lilith se faufila vers l'une des portes qu'elle poussa lentement pour échapper a sa supérieur, se qu'elle réussit! Montant les marches de la cage d'escalier reserver au personnelle pour finalement arriver a l'étage numéro trois ou elle sortit pour rejoindre les couloirs ou une foule se déversait, médecin comme patient.

Alexandre : Tu as fais la grasse matinée?

Lilith : Tu viens me passer au savon?

Ne se retournant même pas pour voir son interlocuteur, elle n'en avait pas besoin ses deux personnage se connaissaient maintenant depuis long temps. Ils avaient faire l'école de médecine ensemble et une certaine complicité s'était installer entre eux, cependant, Lilith avait bien son caractère se qui rendait leur amitié plutôt intéressante. Alexandre était un saint, il pouvait faire n'importe quoi pour Lilith et ne sans cachait pas, de son coté la jeune femme était tout aussi bien capable de remuer ciel et terre pour son collègue mais ne l'affirmait pas. Elle se cachait de toute ses bonne action et préférait feindre que ce n'était pas elle qui avait agit. Avec le temps Alexandre avait finit par comprendre une partie de se jeux sans en comprendre tout les rouages mais chose sur, il savait qu'elle était la pour lui. Il la rejoignit donc, chose qui n'était pas difficile a faire car même avec un pas presser elle restait relativement lente et pour cause, sa jambe.

Alexandre : Ca fais trois heures que ton équipe se tourne les pouces et tu devrais etre en consultation présentement.

Lilith : Alors si j'était en consultation je ne serrais tout de meme pas avec mes trois petits esclaves et donc ils se tourneraient les pousses.

Alexandre : Bien justement, j'ai un cas pour toi, ca risque de te plaire.

Lilith : Pitié ne pique pas ma curiosité, je dois aller faire mes consultations.

Alexandre : Depuis quand tu aime faire tes consultations? tes propres patients a l'agonie ne voit que rarement ton visage alors si se sont des patients avec des problèmes minimes qui ne sont pas intéressent...

Lilith : Va porter le dossier dans mon bureau et arret de si bien me connaitre.

Se tournant pour le regarder, ils étaient maintenant devant une porte menant a une autre salle, la salle des consultation. Elle lui fit une petite grimace avant de pousser se qui lui restait a franchir et disparaître par la suite. La salle était grande, plusieurs chaise de bois aligné et plusieurs autre petite salle. Au centre, un petit bureau faite de quatre larges comptoirs ou trois employer regardèrent la docteur s'approcher. Sa réputation n'était plus a faire, son mauvais caractère et ses méthodes douteuses lui en avaient formé une solide...

Employé X : Docteur Samedi, votre patient vous attend depuis 20 minutes dans la salle numero deux.

Hochant la tete pour dire qu'elle avait bien compris et pour leur dirent un petit au revoir. Marchant donc jusqu'a la salle ou elle entra pour voir son patient. Elle s'assit sur le petit comptoir et se mit a le regarder. Il était jeune, environs 16 ans pas plus... Debout la regardant sans rien dire et détournant le regard a de multiple fois. Lilith laissa passer environs quatre minutes ainsi laissant se silence accompagné du malaise visible du jeune homme. Elle finit par prendre la parole sachant deja de quoi il était question. Il y avait au minimum un patient par jour qui venait pour se problème...

Lilith : Tu crois que ca va sortir tout seul?

Patient X : Eahm?

Lilith : Ca fais 24 minutes que tu es ici et tu ne tes pas assit sur la table se qui m'indique la ou sa se situe. Ca fais quatre minutes que je suis ici et tu n'as pas dit un mot se qui me dit que c'est humiliant et comme les cas comme le tien sont des choses courantes...

La patient se lécha nerveusement la lèvres supérieur. Apparemment elle avait raison, c'était facile certes mais sans n'était pas moins déplorable.

Patient X : Euh bien c'était hier, avec un ami... on était curieux et...

La porte s'ouvrit, le jeune ne dit rien de plus voyant qu,une nouvelle personne s'ajoutais. Il était deja écarlate a devoir raconter son histoire alors avec une personne en plus... Quoi qu'il en soit, se fut Tia qui apparut dans le cadre de la porte, les bras croisé mais ne semblent pas spécialement en colère n'y même décourager, outré ou autre.

Tia : Excusé moi, je dois parler au Docteur Samedi

Dit elle a l'attention du jeune homme qui se recula avec une démarche ajoutant une nouvelle preuve au diagnostique de Lilith qui elle, descendit sagement de la table. Sa canne frappent le sol alors que son regard viens dans celui de sa supérieur.

Tia : Alexandre ne vous a pas apportez un dossier?

Lilith : Oui ca me dit quelque chose... Alexandre ?

Tia fit des yeux roulent alors que ceux de Lilith était au plafond prenant une pause caricatural laissant voir dans le moindre doute qu'elle se moquait bien de la jeune femme devant elle. Elle finit cependant a la convaincre de monté dans son bureau et en contre partie elle devait s'occuper elle même du patient sans cependant lui dire exactement de quoi il '' soufrait '' . Lilith ne lui dit que son problème était sa curiosité! Se sauvent donc de ses consultations pour remonter au quatrième étage, a son bureau. Celui si était au fond d'une grande salle qui était également le lieu ou se réunissait sa petite équipe, ses esclaves comme elle les appelaient amoureusement. Poussant la porte pour pénétrer dans son bureau ou ils étaient la, assit a la table devant des papiers et relèvent la tête tous en même temps.

Forman : Alors, on fais la grâce mâtiné maintenant?

Lilith : Je ne voulais pas te payer les l'or de nous avions parié tout de suite.

Alexandre : Ca explique ton enthousiasme pour te sauver en consultation.

La jeune femme se retourna pour voir adossé a un mur le jeune homme qui avait échapper a sa vision jusqu'a maintenant. Il se mit en marche pour rejoindre le trio a la table. A celle si était également assit le Docteur Chase, un Lucinien, et la Docteur Cameron, une Harmonienne. Forman lui, était Umbrien.

Forman : Alors vous perdez du temps précieux parce que vous avez pariez avec moi?

Lilith : Pas exactement, je perd du temps précieux parce que j'ai pariez avec vous ET que j'ai perdu. Bon, alors, a quoi on a a faire aujourd'hui?

Alexandre prit le dossier des mains de Chase pour le donner a la petite chef d'équipe qui l'ouvrit sans jeter un coup d'oeil a celui si. Marchant plutôt vers un tableau noir et empoignant une craie pour écrire sur celui si.

Chase : Difficulté respiratoire, hallucination, convulsion.

Cameron : Ont la mit sous Cornisol mais...

Lilith : Aucun effet si non tres peux.

Dit elle une fois les symptôme écris sur le tableau noir. Regardant ses trois esclaves et son collègue, Alexandre, demandant par se même regard si il y avait d'autre information utile. Jusqu'a maintenant se dossier semblait ennuyant, rien ne ressortant de l'ordinaire. Du moins, pas tant que Forman ne dise :

Forman : C'est une dryade dont l’élément original est le vent.

Chase : Comment on peu traiter un élément de la nature?

Lilith : En la traitent comme n'importe qui. Forman, aller voir chez elle ou plutôt, dans son petit coin ou elle vie si il y aurait quelque chose et Cameron, accompagner le.

Les deux individus cité se levèrent et quittèrent la salle, ils étaient habituer a se style de fouille apres tout. Pour sa pare, Lilith vient s’asseoir a son bureau avant de détacher l'une de ses fioles de sa ceinture de cuire et dans boire le liquide. Serrent sa cuisse d'une mains, la douleur était visiblement de retour. Chase et Alexandre, eux, se firent que la regarder, ils étaient soit inquiet ou intrigué...



Lilith : A peine trois ou quatre heure!

Tia : Pour vous ce n'est pas beaucoup?!

Lilith : Vous m'avez coller au cas de la Dryade qui venait d'arriver j'aurais pu faire quoi pendant les trois heure précédente?!

Tia : Quatre heures! Et je ne sais pas moi... De la consultation? Vous avez deja beaucoup de retard. JE veux, que vous donnez maintenant, au minimum, quatre heure au patient.

Lilith : Trois heures.

Tia : Ce n'est pas vous qui commandez!

Lilith : Tres bien alors remplacer moi...

La supérieur soupira. Lilith était parmi les meilleurs médecin, elle ne faisait que très rarement des opérations mais comme diagnosticienne il n'y avait pas mieux. Tia se calma donc et hocha la tete accordant la demande de réduction pour que la jeune femme fasse trois heures. Celle si inclina un peu la tête gardent son sourire arrogant dans se mouvement de politesse et tourna les talons pour sortir du bureau. Une fois libre elle vit Alexandre qui vient la rejoindre alors qu'elle était déjà en direction de son propre bureau. Il la suivit et attendit qu'elle ingurgite une nouvelle dose de son Anti-Douleur avant de prendre la parole a son tour. Il ne fit que demander ou en était Forman et Cameron sans oublier de demander comme la rencontre avec l'administratrice de l’hôpital s'était déroulé.

Lilith : Ils ne sont toujours pas revenu et je crois que tout l’hôpital a nous a entendu crier non?

Alexandre : Hm... Oui...

Lilith : Alors ça ses bien déroulé.

Alexandre : Tu sais, tu devrais passer voir la Dryade, peut etre ton flaire détectera quelque chose une fois avec elle.

C'était une idée mais, la jeune femme n'aimait pas vraiment rencontrer ses patients. Pour elle, ils ne se résumaient qu'a une énigme rien de plus. Bien sure, elle était heureuse de sauver des vies mais un le réelle défit était de trouver le problème et de trouver comment le résoudre. Mais peut être avait il raison, elle lança un petit regard a son cher ami et hocha quelque coup de la tête avant de lui ouvrir la porte pour qu'il ne passe en premier. Direction, La chambre. Ils continuèrent donc leur marche parlent de détaille professionnel jusqu'a se que une infirmière passe dans le couloir et fasse au jeune homme vêtus de son saros un petit '' coucou '' munit d'un jolie sourire. Alexandre lui répondit et se retourna même pour la voir disparaître derrière la porte qu'ils avaient precedement emprunté. Soudainement Lilith apparut dans son champ de vision le regardant étrangement.

Lilith : Tu as l'oeil sur les infirmières maintenant?

Alexandre : Non non, pourquoi tu dis ca?

Lilith : Parce que tu es marier et que j'ai déjà vue ses yeux plein d'étoile, j'ai 67 ans je te rappelle j'ai eu ma dose de regard charmeur.

Alexandre : Oui bien tu risque d'avoir encore de ses regards puisque pour une vieille de 67 ans tu es bien conservé.

C'était le moins que l'ont puisse dire. Son coté elfique la protégeait de la vieillesse. Quoi qu'il en soit, le jeune homme et la vieille femme arrivèrent devant la chambre ou était la dryade, le jeune homme poussa la porte et entra alors que l'elfe elle resta encore un peu dans le corridor jusqu'a se que son collègue la regarde pour l’incité a entrer, se qu'elle fit la tête basse. La dryade était allonger dans le lit, elle avait le teint particulièrement palle, se qui était normal, de long cheveux blanc similaire a ceux de Lilith et était, cependant, un peu plus grande qu'elle. La jeune femme fit quelque pas en sa direction pour l'observer d'un peu plus pret, ça respiration semblait effectivement difficile. La dryade la regardait sans parler, elle tenta de le faire cependant mais Alexandre eu la bonté de lui dire que ce n'était pas préférable. La scrutant sous tout les angles ne trouvent rien d'anormal jusqu'a se que la dryade eu la brillante idée de se mètre en convulser sous le regard attentif des deux docteurs qui se lancèrent sur elle pour la mètre sur le coté la retenant ainsi et lui enfoncent quelque chose dans la bouche.

Lilith : Donner nous un coup de mains!

Cria alors la jeune femme a l'attention du personnelle dans le corridor.




De nouveau dans le bureau, Lilith et le Docteur Chase. La jeune femme était pret du tableau noir a regarder les différents symptômes, tout comme son esclave d'ailleurs mais qui lui, était assit a la table a penser. Puis, ils entendirent le bruit de la porte s'ouvrir, se retournent pour voir Forman et Cameron entrer avec leur échantillons. Soit, un bout de viande et du poisson. S’avancent de sa démarche boiteuse pour voir de plus prêt les deux sac.

Lilith : C'est pour ca que ca a été aussi long vous avez fais votre épicerie?

Se penchant un peu plus au dessus du poisson toujours dans le sac.

Lilith : Rappeler moi de ne jamais aller manger chez vous Forman.

Se redressent par la suite et reniflant l'air tout en regardant les deux médecins de façon douteuse. L'odeur de l'accole était facile a détecter surtout qu'elle en avait eu plein les narine la veille.. Elle ne dit rien cependant, le regard fuyard de ses deux esclaves étaient suffisent. Une discutions sens suivit sur les possibilités mais rien de concret ne ressortit du lot. La diagnosticienne dit cependant a ses colegues venant d'arriver que la dryade avait été mit sous Clonazépam puis qu'elle avait convulsé dans sont lit tout ressemant. Ce fut donc sur ses sages paroles que le groupe se défit, il était maintenant l'heure de partir la journée était terminé. Les trois esclaves prirent donc la direction de la porte et la passèrent a l’exception de Cameron. La jeune femme qu'elle était se retourna pour voir Lilith adossé contre le mure la tete vers le plafond, les yeux fermé et sa mains qui empoigna une fiole avant de la porter a ses lèvres.

Cameron : Ca fais combien de dose que vous prenez aujourd'hui?

Ouvrent les yeux et tournant sa tete en direction de la jeune femme. Son regard était vaguement inquiet, elle était une sainte et malgré que Lilith ne lui avait jamais témoigner la moindre affection, pas plus qu'a Forman et Chase. Pourtant, elle défendait Lilith bec et ongle devant les accusations qui lui étaient porté. Se détachant lentement du mur pour s'approcher lentement de la jeune femme.

Lilith : Dix, pourquoi?

Cameron : Je croyais que c'était une fois a tout les trois heures...?

Lilith : Peut etre.

La jeune Docteur Cameron sembla hésitante, si elle avait effectivement choisit Forman pour forcé les serrure, pourquoi était elle dans cette équipe? Cependant elle ne lui demanda pas, peut etre par peur de savoir la raison ou trouvent que Lilith était visiblement et déjà suffisamment amoché pour aujourd'hui. Elle tremblait légèrement et de petite cerne rouge se trouvaient sous ses yeux. Les effets de son anti-douleur surement...

Cameron : Vous ne rentrez pas chez vous?

Lilith : On a une patiente a l'agonie, j'ai mieux a faire que de dormir.

A ses mots la jeune femme qu'était Cameron referma la porte dans son dos. Se coinçant elle même et sa supérieur par la même occasion montrant qu'elle voulait, apparemment, rester elle aussi. Pour Lilith ou la patiente? Impossible a savoir et probablement qu'elle ne le savait pas elle meme! La jeune elfe prit donc place a la table devant les dossiers et fut rejoint par Cameron.

Lilith : Alors Cameron, vous etes allez sur le site ou vie la dryade j'imagine avant de faire un détour a une taverne.

Cameron : Eh bien... Oui on est aller pret du marais et hm... Appeler moi Kelly, nous ne sommes plus en heure de travaille pas besoin de m'appeler Cameron.

Lilith : Alors, Kelly, il y avait quelque chose d'anormal?

Cameron : Non, mis a par un cadavre de poisson a moitié mangé...

Lilith : Bien, débarrasser vous de votre saros on va aller y jeter un coup d'oeil.

Cameron, ou plutôt Kelly, fit de grand yeux. Aller dans les marais la nuit avec une infirme était un programme assez spécial! Elle n'eu de cesse de dire que c'était une mauvaise idée qu'avec sa canne elle ne pourrait pas bien se mouvoir en plus des risque nocturne. Bandit ou créature vorace sortant a cette période se compilait dans sa tete. Cependant, Lilith était décidé et quand elle avait une idée on ne pouvait plus la résonner ou l'en dissuader. Les deux jeunes femme prirent donc la direction de la porte ensemble et parcoururent les étages les séparent du premier d'un pas presser elles n’eurent pas trop de mal a le faire jusqu'a se qu'elles tombent face a face avec Chase qui revenait sur ses pas réalisant qu'il avait oublié un petit quelque chose. Si Kelly esseya de trouver un prétexte au fait qu'elle traînait avec une machette, la jeune elfe, elle, dit simplement la vérité. Le docteur Chase lui dit a son tour que c'était dangereux et qu'il fallait être fou pour faire une chose pareille résulta, il du se résoudre a suivre les deux femmes... Il était si facile a manipuler et c'était celons sa supérieur une qualité!

Le trio parcouru la ville, l'une ayant un peu plus d'avance sur les autres puisqu'elle avait aborder discrètement une carriole. Laissant ses deux esclaves derrière elle. Ils ne mirent pas trop de temps a la rejoindre a l'entrer de la foret ou un peu plus loin se trouvait le marais. Toujours vêtus de sa longue blouse blanche de docteur Lilith regardait, appuyer sur sa canne, le sentier qui n'était pas des plus rassurent. Une fois rejoint par Chase et Cameron elle serra le point jusqu'a se qu'une lueur naisse d'entre ses doigts éclairent dans un large rayon. La lumière de la lune n'étant pas suffisamment forte elle se permit de tricher un peu. Sa mains droite faisant office de torche elle prit les devant, Chase avait troqué un quelque chose contre la machette, probablement les beaux yeux de Cameron. Les bruits de la foret résonnaient, aucun ne semblait bien gentil ou attentionné. Kelly pressa le pas lorsqu'elle crut entendre le sifflement d'un serpent allant prêt de Lilith et de sa torche '' artisanal '' . Le chemin était composé de terre et de pierre mais principalement de terre ou les racines des arbres avaient trouvé refuge rendent le chemin encore plus abrupte et compliquant les chose pour l'infirme. D'ailleurs, le Docteur Chase en bon et gentil homme vient lui donner son aide la libèrent de sa canne pour qu'elle passe un bras autour de son cou pour se supporter. Meme si l'image peut paraître attendrissante il n'en était rien! Mis a par un petit prononcé du ton froid habituelle qu'utilisait Lilith il n'eut rien! Bien que, en quelque part, Chase ainsi que Cameron savait que se ton froid et se mot bien cours représentait plus qu'il pouvait n'y paraître ,pour quelqu'un comme elle du moins... C'était en suivent cette logique que les deux docteurs avaient réussit a la supporter pendant ses longues années de travaille, Forman pensait autrement mais lui il était insignifiant. Il avait en effet était engager pour son passer de délinquant, les méthodes peut traditionnelle de la diagnosticienne recuiraient se style d'individu par moment pour forcé les portes par exemple. Cependant, la n'était pas l'absolut vérité même si c'est le discourt qu'elle prônait!

Cameron : Je ne savais pas que vous pouviez faire de la magie... Enfin, autre que celle de freiner les hémorragie.

Elle avait un ton nerveux, ses yeux se baladaient dans toute les directions comme si elle cherchait a localisé une bête prête a lui sauté a la gorge. Sa démarche raide et crispé laissait voir qu'elle n'était pas très aise se balader comme ca dans la foret.

Lilith : Ce n'est pas de la magie... Vous connaissez les pierres?

Cameron : Un peu... Mais pourquoi?

Chase : C'est du cristal de Ima?

Samedi hocha faiblement la tete, plutot concentrer a regarder la ou elle mettait les pieds. Tot ou tard elle devrait se défaire de Chase car les hautes herbes entourent le marais devraient etre couper a l'aide de la machette.

Cameron : Et c'est quoi?

Chase : Une pierre qui une froid brisé émane une lumière, c'est rare.

Les trois docteurs finirent enfin par arrivé plus pret du marais, récupèrent ca canne de bois et envoyant Chase fauché l'herbe, ordre au quelle il ne grogna pas, Cameron et Lilith se regardèrent avec un air étrange. Une odeur pestilentielle leur venant au nez. On pourrait croire qu'une vingtaine de cadavre avaient été délaisser tout pret. Continuant a avancer bien comme mal, la canne de la jeune elfe s'enlisant dans la terre molle et gorger d'eau par moment rendent la traversé encore plus pénible mais! C'était elle qui avait insisté! Maintenant que les arbres étaient derrière eu la lune apportait au groupe ca faible lueur fantomatique comparable au volute dansent plus loin pret des berges, ses esprits bien que jolie au premier regard ne méritait aucunement la confiance! Leur malin plaisir se résument a égarer les aventuriers suffisamment bete pour les suivre et les laisser mourir au milieux de nul part! Lentement mais surement le trio arriva pret du campement qu'avait visité Forman et Cameron dans la journée, rien n'avait bougé, la viande salé toujours caché dans un sac le toile grisâtre et la tente toujours en place tout comme cette odeur. Alors que les deux esclaves fouillait le petit campement le Docteur Samedi, elle, marcha jusqu'au rive du marais ou son regard si perdit jusqu'a se que La jeune femme n'étant pas une elfe s'exclame.

Cameron : Non mais, c'est quoi cette puanteur!

Lilith : Je crois que j'ai trouvé...

Elle fut rapidement rejoint par ses deux collègues qui ne pu que constaté l'odeur encore plus forte. De sa mains tenant les deux fragments du cristal luminescent elle fit un mouvement lancent par le fait meme l'une des parties du cristal dans l'eau et en garent une autre entre ses doigts. La pierre émit un petit '' plop '' lorsqu'il entra en contacte avec l'eau et il sent suivit inévitablement de son petit naufrage le collant lentement. La lumière toujours présente inondent maintenant les entrailles du lac l'équipe pu faire la répugnante découverte. Une cinquantaine d'ombre stagnante flottante a tout les niveau de se meme lac. Les créatures aquatique, autant les poissons que d'autre ne pouvant être identifié a l'oeil, étaient soit agonisante ou morte, d'ou l'odeur. Plus loin, des bulles d'airs remontait a la surface. C'est la que Lilith comprit mais elle ne dit rien, elle ne fit que faire comprendre au deux autres qu'il serrait mieux de partir et relativement rapidement.

Le retour se fit en silence ou alors, percé de quelque chuchotement. Ouvrant la voie sur le sol pavé des rues de la citée d'un pas pressé, encore une fois, et pilonnant le sol de sa canne, la jeune elfe semblait perdu dans ses pensées. Elle poussa la porte de l’hôpital d'une mains une fois arrivé a celui se répondent même pas, ne regardent pas non plus Tia qui la salua. Devant se comportement légèrement étrange et le haussement des épaules des deux collègue médecin elle fit comme eux, elle suivit Lilith. Celle si grimpa jusqu'a son petit laboratoire utiliser par elle meme. Mais avant tout, elle prit une petite dose de sa propre drogue avant de mélanger deux solutions et de secouer le mélange.

Tia : Mais allez vous nous dires pourquoi vous etes encore la et qu'elle est cette odeur?

Lilith : Du poisson mort, un nouveau plat hautement gastronomique.

Répondit la jeune femme tout en écartant la dirigeante de l’hôpital qui se trouvais dans son chemin qui était, la chambre de la dryade. Cependant, cette meme dirigeante insista a savoir se que son employer comptais faire.

Lilith : Vous avez peut etre sentit la secousse se matin non?

Chase : Oui... Et alors?

Lilith : Disons que tu es une dryades, tu vie pret d'un marais et il y a cette secousse. Le sol se fissure sous l'eau relâchant un gaz empoisonnant l'air.

Cameron : Le méthane des marais?

Lilith : Oui, je dois vous achetez une récompense pour avoir trouver?

Se permit de demander l'elfe prenant quelque seconde pour se retourner et regarder sa colegue d'un air intrigué avant de poursuivre.

Lilith : Le méthane une fois relâcher de sa prison sous-terrain est toxique.

Chase : Une neurotoxine?

Se retournant a nouveau pour regarder Chase empruntant un regard semblable a celui lancé a Cameron avant de poursuivre, encore une fois tout en se rendent a la chambre de la Dryade.

Lilith : Étant une dryade des vents il est normal qu'elle soit plus sensible au neurotoxine d'ou la raison pour la quelle elle a té empoisonné avant que tout les petits poissons ne trépasse et si on se dépêche pas, elle en a pour quelque heure si non moins... Ou plus... Qui sais.



Spoiler:
 




• Pouvoir choisi de votre camp : Soutien
• Votre arme de départ :
- Aucune arme a proprement dit mais Lilith a un petit arsenal médicale. Soit, les différent médicament connu ainsi que d'autre si sont ses propres créations. Parmi ceux si :

Anti - Douleur : Retravaille pour un plus grand effet, Lilith en traîne plusieurs sur elle meme puisqu'elle doit en utiliser de façon régulière. Cependant, une petite douleur reste présente, l'avantage est que comparer au autre drogue elle garde conscience... Cependant, c'est une drogue, avec le temps elle a finit par en devenir dépendante et même si elle dément ses accusation elle le sait tres bien. Parmi les effets non désiré : Hallucination, Tic, léger tremblement.

Quétiapine : La quétiapine appartient à la classe des médicaments appelés antipsychotiques. Elle s'utilise pour soigner les symptômes de schizophrénie, les épisodes maniaques associés au trouble bipolaire, et les épisodes dépressifs associés au trouble bipolaire. Elle agit en influant sur les actions de certaines substances chimiques dans le cerveau appelés neurotransmetteurs.

Warfarine : La warfarine aide à prévenir la formation ou l'augmentation de volume des caillots de sang, mais elle ne les dissout pas. La warfarine s'utilise dans le traitement des caillots de sang qui siègent dans les veines, les artères, les poumons et le cœur. Elle s'avère également utile pour prévenir la formation de caillots dans l'organisme des personnes atteintes de troubles qui les prédisposent encore plus à la survenue de caillots de sang pathologiques (par ex. des anomalies du rythme cardiaque (la fibrillation auriculaire), des problèmes de circulation dans les jambes). Elle s'utilise aussi pour réduire le risque de caillots de sang dus à des procédés chirurgicaux ou à un traumatisme.

Clonazépam : Le clonazépam appartient à la classe de médicaments appelés benzodiazépines. En général, les benzodiazépines s'utilisent pour induire une sédation ou diminuer les convulsions ou l'anxiété. Le clonazépam est utilisé pour traiter les troubles convulsifs. Il agit en ralentissant l'activité des nerfs dans le cerveau (c.-à-d. du système nerveux central).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Samedi
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
9/40  (9/40)

MessageSujet: Re: Lilith Samedi Terminé   Sam 7 Mai - 18:09

Fiche Terminé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: Lilith Samedi Terminé   Sam 7 Mai - 19:51

bonsoir ^^
eh vouiii c est moi qui vait prendre ta fiche en charge =)

belles référence au D. House Wink

cependant quelques détails me chifonnent:

humm ... j'ai rien dis Wink

"Lilith : Ils ne sont toujours pas revenu et je crois que tout l’hôpital a nous a entendu crier non?
"
=>> le nom hopital est encore trop .. "contemporain" pour cette époque médiéval é.è peut etre pourrais tu changer pas "isolement"; "lieux de soins" ect...

=° ... rien non plus...

COURAGE LILIIITH \o/
* se remet a lire*

"Elle poussa la porte de l’hôpital "
=>> pouin pouin pouin... au prochain mot "hopital" tu auras le droit à une fessée Razz


AH AH!
...
je crois que c'est tout ^^"
* après avoir discuté avec x du staff, la reference Umbrienne/harmonienne est acceptée Wink *
bonne chance pour les retouches de ta fiche! et redis moi lorsque celle ci sera prête Wink
pour les "Armes" médicamenteux, je te les autorises!

allez Lilith, COU-RA-GE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Samedi
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 11/03/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
9/40  (9/40)

MessageSujet: Re: Lilith Samedi Terminé   Dim 8 Mai - 0:39

- "Lilith : Ils ne sont toujours pas revenu et je crois que tout l'isolement nous a entendu crier non?
"

- "Lilith : Ils ne sont toujours pas revenu et je crois que tout le lieux de soins nous a entendu crier non?
"

Ca fais un peu tres tout pas beau dit ainsi non? ^^'' puis je crois que ca a toujours été appeler comme ca!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jolene Ladraël Barnes
Lucinienne
Lucinienne
avatar

Messages : 1319
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 26
Localisation : Manoire Idrasyl, Dera

Feuille de personnage
Niveau:
29/30  (29/30)
Expérience:
135/80  (135/80)

MessageSujet: Re: Lilith Samedi Terminé   Dim 8 Mai - 0:49

^^" tu sais quoi? je vais te faire une fleur

... M/HHHHHHHHH!!!!!!!!amènes tes fesses dodues tu peux valider Lilith!

pour un détail on ne va pas chipoter Wink fais jste attention a cette allusion a lavenir, ça pourrait etre trompeur in RP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Lilith Samedi Terminé   Dim 8 Mai - 0:52

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, Lilith Samedi, du peuple de Lucina, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Wink

MdH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lilith Samedi Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lilith Samedi Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Nantes] Samedi 16 octobre au Temple du Jeu
» Samedi 26 aout
» Samedi 8 Janvier : Création de perso nouvelles campagnes
» Proposition de partie pour le samedi 29 janvier
» début de peinture de Lilith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: