AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Fléau de Kree~♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silver Denarth
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
5/40  (5/40)

MessageSujet: Le Fléau de Kree~♥   Ven 6 Mai - 1:08

Tout ce qui est présent pour l'instant dans la fiche peux changer à tout instant ^^




Denarth Silver


Image de Silver en Armure.

Dénomination :
Silver fut son nom d’Elémental. Celui qui causa sa perte et le fait qu’il fut esclave. Ainsi, de nouveau libre, ne comptez pas à ce qu’il ce présente sous son vrai nom. « Denarth » ; Lui vient de son lieu de naissance. Physique l’humanité à besoin d’un nom… Narth étant une région du monde, et ce voyant souvent dire ‘De Narth’ Ceci devint donc, attaché, un nom parfait. Quant à ses prénoms d’emprunt, allez savoir ce qui lui passera par l’esprit !
Age :
Tout jeune Elémental lors de sa défaite… On peut considérer Silver âgé actuellement de Vingt ans légèrement passé physiquement. D’un point de vus vécu, le résultat ne varie pas trop. Ceci aux proportions d’une vie d’elfe, ou aux proportions inverses d’une vie de chien. Cela reste à supposé mais moi-même, humble narrateur, je ne saurai y répondre exactement.
Sexe :
D’une espèce impliquant une non reproduction ; On peut dire qu’à la base… Il n’est, ni l’un, ni l’autre. Sous cette forme cependant, il est « homme » et donc de sexe masculin. Volonté de son emprisoneur, ou bien simple conséquence logique, impliquant qu’un esprit même dépourvu de toute conscience sexuelle puisse ce rapprocher plus de l’une ou l’autre des deux… Factions ? Quoi qu’il en soit, vous avez votre réponse plus haut.
Race :
Silver est d’une espèce modifiée, restreinte dans sa puissance. Quasi-équivalente à l’espèce humaine de ce fait. Il est en outre, d’origine, un élémental. Vaincu et maintenu en vie pour devenir esclave de ses anciens ennemis. Que dire alors de sa race, est-il donc plus humain ou plus élément’ ? Une prison de chaire empêche-t-elle d’être toujours représentant de son espèce ? Je ne le pense pas. Ainsi je dirais, Elémental.
Peuple :
Né à Umbra il n’à cependant aucun lien concret avec ce royaume. Aspirant à découvrir autre chose tout en continuant de jouir d’une liberté tout juste retrouvée. Il n’est pas de son envie de ce mêlé des affaires politique, mais juste de vivre comme il aurait du aspiré à le faire, bien avant.


Physique :
Ainsi nous allons attaquer une petite description physique que nous allons tacher de divisé en trois partie. L’Apparence Extérieure. L’Anatomie -donc l’intérieur-. Et, le style vestimentaire. Ce dernier point devant comprendre non seulement les diverses tenues employées par le personnage mais aussi et surtout son équipement détaillé. Y sera peut-être ajouté, les armes maitrisées, si tenté qu’il y en ait. Et oui, ce petit texte est un aide mémoire que je n’ai pas honte d’afficher ! xD

Athlétique et Sec. Voici donc nos deux premiers mots. Sa carrure est clairement celle d’un homme, pas celle d’une de ses lopettes que l’on pourrait croiser aux coins de la rue. Ses épaules sont assez larges pour signifier son appartenance sexuelle pour un bipède sans en devenir quelque chose d’affreux. En fait, juste normal. Mesurant un bon mètre soixante seize/soixante dix sept ; le représentant de Cumbria n’est pas à pleurer pour sa taille tout juste supérieure à la moyenne masculine. Celle-ci est parfaitement agrémentée d’une musculature sèche -tous parfaitement répartie dans des membres tous parfaitement proportionnés- ; Signe d’un entrainement harmonieux et constant. Peut-être tout juste abusif pour œil avisé. Son avantage en combat, une fois le Level adéquat atteint, serait une pression de 1650kilo dans le bras gauche pour 1500 dans le droit. Ceci marquant donc une Ambidexie en bonne vois quoi que laissant apparaitre de beau défaut encore aujourd’hui. A nouveau une bien belle marque de robustesse au niveau du corps et de l’esprit. Car nul corps n’est harmonieux s’il n’y à pas la volonté de fer et la conscience des choses pour aller avec.

Passé donc l’aspect général de son corps, nous allons nous attardé sur la première chose que l’on est sensé regardé entre bipède respectueux : Le visage. Encadrant le visage, une crinière tantôt gris sombre, tantôt d’ébène tombant pour la plupart en dessous des épaules de d’une petite dizaine de centimètres. Touffe de cheveux assez lisses, légèrement en bataille, agrémenté de mèches rebelles dont celles de la mèche semblent vouloir cacher l’un de ses yeux. Deux mèches, tressée en natte tombent l’une à droite, l’autre à gauche de son visage. Bien que peu reluisante par la noirceur de la couleur ancre, ses cheveux n’en sont pas moins clairement entretenus. Assez doux, et propres. On pourrait s’y méprendre avec une chevelure d’Elfe sans que l’entretien n’ait était fait avec Loréaliane pourtant. Cette tignasse, notons le, recouvre un bandeau de fin tissus vert sombre et vert clair sur les bordures, passant sur son front. Recouvert par les cheveux en tous cotés. Il n’est donc clairement visible que sur la partie du front ou ne tombe pas ‘trop’ sa mèche désordonnée. De cette fourrure sombre on en conclue que ses cils, sourcils, .. Sont de la même couleur, bien évidemment (pas comme Légolas dans les films seigneur des anneaux qui a des sourcils bruns Very Happy). De ses sourcils nous sautons directement au niveau de ses yeux, effilés (yeux d’abeilles en jargon dessin animé xD), pour el moins envoutant de bien des avis. Pourvus de pupilles oscillant entre obsidienne et obsidienne taillée, violet très foncé laissant miroiter un océan d’entremêlement de nuances sombres d’assez prêt. Quoi que des yeux d’elfes n’auraient pas cette restriction de distance. Zenfin bref. Toujours descendant l’ont passe sur un nez droit, normal en somme. S’alliant à merveille aux trais fin de son visage, non encore marqué par les affres d’une vie supposément trop rude. Marquant, certainement à merveille, son âge. Vingt et un ans. Enfin nous arrivons à sa bouche, tout à fait normale celle-ci aussi, elle se trouve normalement équipée d’une dentition entière et assez blanche pour montrer un entretien régulier, rigoureux voir fréquent. Sans tomber dans la dépendance ou la surenchère de propreté, je n’insisterai jamais assez sur le mot mais rien ne dépassant ce qui devrais être normal pour tout un chacun. Petit détail oublié, mais oui, il à des oreilles la encore rien de plus basique chez un être humain. Ronde et normalement proportionnées, camouflée par sa somptueuse chevelure.

Partons maintenant sur son corps, le point sera plus rapide puisque nous dirons principalement que ses membres sont bien proportionné, logique là encore. Des doigts forts mais pas épais, des muscles saillants /secs aux bras au torse, aux jambes. Bref, du déjà vu. Membré justement d’un point de vus attribut… Hmm, Masculin. Ni trop peu, ni trop. Rien de bien monstrueux en somme… Nous avons donc terminé et pouvons passer sur le point de vus interne, car oui ; Bien que de physique Humain ; Il n’en est pas moins inhumain. Ou, d’une espèce différente d’humain. La pression dans ses bras par exemple -quoi que basée sur de vrai êtres humains.- est démesurément grande comparé à sa carrure bien qu’entrainée rigoureusement. Ce léger avantage est dû à son origine. Sa force physique est en moyenne ‘légèrement’ (pour le level 1, ca parait normal de ce conter de légèrement) supérieure du coup. Son autre particularité n’est pas des plus agréable puisque sa structure osseuse ce trouve être ‘inversée’, ou plus exactement, ‘inversable’. Bien que cela ne ce verrai nullement, une radio elle -inexistante dans ce monde- montrerai nettement la possibilité, douloureuse, d’inverser le sens d’une articulation en son inverse sans y perdre en stabilité. Usant, clairement, le cartilage de ceux-ci. Il est sans douter qu’une forte utilisation causerait des ravages que le temps met généralement quelques dizaines d’années à provoquer.

Finalement le topo tenue, voulant garder une certaine liberté là-dessus je me contenterai de l’armure. Loin d’être extraordinaire elle est cependant un somptueux mélange de bronze, de Cuir et d’écailles de Reptile (pas de Dragon hein ! xD). Il est clair, sur l’avatar, que la tête n’est jamais protégée. Ses avants bras sont couverts eux de parties en Bronze forgé les coudes et biceps recouverts juste du vêtement porté sous l’armure, son épaule gauche porte une protection sur tout le dos de l’épaule jusqu’au coude, orné d’une énorme tête de Dragon. Là aussi la protection et la tête sont en Bronze forgé, la protection elle jonchée d’écailles tout juste recouvertes d’un léger filin de bronze pour prendre la marque des séparations entre les écailles. Cette protection d’épaulière et d‘avant bras ce retrouve sur le droit. A cette différence que l’énorme tête elle est absente. Des lanières de cuire, passent derrière un plastron de bronze le maintenant au reste des plates d’armures. Plastron lui-même maintenant la partie de protection dorsale par d’autres lanières et rattaché à une ceinture dont la ‘boucle’ représente le visage d’un démon et formant non seulement ceinture mais aussi protections de l’aine est elle formée par trois quatre plates, une pour chaque flanc, l’autre pour l’avant et la dernière pour l’arrière. Enfin l’ont termine par des protections des jambes en deux parties, l’une partant de l’aine (avant) jusqu’au dessus des genoux et l’autre protégeant à l’image des jambières spartiate. Reprenant le style des épaulières en écaille. Chaque partie de l’armure et recouverte d’un tissus recouvrant une couche de cuir pour éviter les frottements désagréable avec les vêtements ou la peau si pas de vêtements en dessous. Des chaussures libre, telle que dans le style spartiate servent généralement de chaussures à cette armure stylisée façon oriental. L’arme qu’il porte avec, il y en à deux, un sabre courbé ‘cimeterre à une main’ et un Hallebarde type Vietnamienne (lame légèrement incurvée en haut de la hampe).

Mental : Alignement: Neutre, Bon.
De prime abord, il est imprévisible. Presque Excentrique dans cette attitude, formée par une soif d’indépendance inextinguible. Ses Humeurs, manquent de stabilités, n’aimant guère plus la routine que toute autre chose du même ordre.. Des humeurs changeantes comme l’orage cachant une, peut-être trop grande, gentillesse et honnêteté. Et l’on peut ainsi dire que notre jeune homme est à contrario : Tout ce qu’il y à de plus stable et sincère en Amour comme en amitié. Sur le point de l'amour d'ailleurs, malgré son instabilité caractérielle et sa constante envie de changement, il rêve d'une certaine, stabilité. Éternelle, le rêve typique d'enfant, une chérie pour la vie... Chose qu'il n'est jamais parvenu à faire lui causant un profond chagrin habilement maquillé de jmenfoutisme. De caractère enjoué et débordant d’une énergie vitale faramineuse, il aime à ce que tous les regards ce tournent vers lui. Provoquant parfois catastrophe et semblant de conflit dans le seul but qu’on ne lui porte attention : Ceci faisant de lui quelqu’un d’assez tourné sur ca propose personne. Bien que l’on puisse aussi voir cela comme un intérêt pour les autres, puisque cherchant leur attention… C’est qu’il pense à eux, a ce qu’ils pensent et ressentent.

On le voit parfois, Tyrannique, envers son entourage, car tout doit être conforme, non pas à ses désirs, mais à ce qui doit être (dans son esprit, donc, cela reviens à dire, celons lui…). Que ce soit celons son propre avis ou bien celui d’autres lui ayant inculqué cette façon de voir les choses… Comme dit, il est imprévisible, et peux, dans des situations plus proche de ses idéaux, ou de ce qui doit être, ce révéler une fois encore à l’opposé total de cette première image de lui : Très souple. Peut-être trop. Ce qui aurait pus faire de lui un bon général s’envole comme peaux de chagrin par cette seule ligne antinomique. Plutôt Marginal dans son attitude, ceci déjà bien marqué depuis le début de ce descriptif ; il n’apprécie en aucune manière les traditions et lois établies qu’il fut trop longtemps contraint à suivre et ce fait, et fera un plaisir de les contourner au mieux du possible. Sa totale liberté d’action lui est donc, très chère, bien qu’appréciant sa tranquillité. Ce qui le feras souvent rester loin de tout soucis entre lui-même et cet ordre, cette, normalitude ? Malgré tout, il n’hésitera pas à ce bougé si la situation l’impose. Agir étant un maitre mot dans son mode de vie ; Incapable au plus souvent de rester passif. Ce point ce reflétant dans sa vie de tous les jours et reniant souvent sa tranquillité ; s’entourant de nombre de personnes pour y jouer, malgré lui certainement, son numéro de charme ou de loufoqueries celons ses humeurs. Sociable. Voilà comment résumer ceci.

Coléreux est Obstiné, voici donc deux nouveaux points de son caractère. Un feu de paille qui, passer la première impression, envoleras en fumée. Oubliant toutes rancœurs aussi vites quelles sont venues. Ceci, est peut-être du à son absence totale de patience ? Ou bien à son exigence assez stricte ? Peut-être même les deux allez savoir… Pouvant facilement faire preuve d’infantilisme aussi, le rendant souvent très Partial dans ses jugements. Appréciant par habitude la solitude ; Il l’apprécie d’autant plus de part ses attributs positif… Éviter les compromis. Chose qu’il déteste lorsqu’il fait preuve d’une trop grande juvénilité caractérielle. Parfois, régulièrement en fait, dominé par ses émotions. Le poussant aussi à chercher la solitude pour que cette faiblesse l’empêchant bien des fois de faire preuve de logique, ne soit pas trop visible des autres. Parfois fatigué, ou découragé, il est alors capable de ce plongé dans une oisiveté quasi-totale. Pour en pas dire carrément complète. Il n’en sort, pour le plus souvent, que de lui-même. Capable de s’auto-alimenter. De reprendre, rapidement qui plus est, son allant par sa seule volonté. Ainsi, ses périodes de… Stase ? Sont pour le plus souvent, de courtes durées. Tout comme son sommeil ; Souvent entrecoupé d’images sombres qui nourrissent une anxiété personnelle… Enfin bref, le principal, pour lui, est de ne pas s’ennuyer. -certainement le moteur principal de son entrain quasi-constant- ! Monotonie et Contraintes au placard. Il lui est primordial de s’amuser et prendre du plaisir dans chacune de ses activités. Cet objectif passe presque avant toutes choses. Et en la matière, il est infatigable. Faisant preuve d’un acharnement, d’une dextérité hors du commun et aux allures d’increvable dépassant même l’idée du Hors-Commun.

Capable d’innover; Sa créativité semble elle-aussi, dépourvue de limites. Capable de ce déployer dans toutes les directions, il semble alors incapable de ce détendre. Ce qui en fait, est un peu le cas. L’incapacité en question, celle de ce calmer et de prendre du recul pour ce détendre ; est source de nombre de maux, le poussant souvent à revenir à la solitude. Envie qui passera comme déjà dit bien vite, quand bien même serait-il vidé et fatigué. Rapidement rechargé et sur-motivé. Mais quelque en soit tout ses traits de caractère, il à ce mérite : Franc. Honnête. Et Direct. Bien qu’il semble parfois essentiel d’adopter sa façon de penser, ce n’est pas forcément le cas… A condition de faire montre de tolérance envers les autres doctrines d’esprits. Bien que, penser différemment feras que vous aurez forte chance de lui déplaire en première impression… Et certainement au-delà de cette première. Souvent superficiel et fuyant comme dit les conflits de mots, inutile de lui faire reproche puisqu’il trouvera moyen de s’éscaper spirituellement ou physiquement. Les complications ne sont-elles pas trop pénibles pour s’y attarder de toutes manières ? Qui plus est, il considère qu’il faut être tolérants envers ses défauts, puisque tous le monde en as, il faut bien faire avec… Et ne rien regretter. Bien qu’il ait quelques soucis à ce souci, rapidement évoqué plus haut. Tourmenté par ses actes et cachant ceux-ci par son caractère exubérant xD

La Vie, Un Grand Miracle, Mais aussi un grand Mystère…
« Qui Suis-je… » …….. « Qui Suis-je… » …….. « Qui Suis-je… » …….. « Qui Suis-je… » …….. « Qui Suis-je… »
Depuis la nuit des Temps, les Humains cherchent à donner un sens à leur vie. Relatant mont et merveilles par des Légendes toutes plus extraordinaires les une que les autres, celle-ci, celle que nous allons vous compter, n’est pas celle d’un Héro.
« Je suis prêt, oui, je suis prêt ; A Vivre… »

Renaissance~♪
Ses yeux s’ouvrirent ; Enfin. Après des mois d’une stase de lente évolution. Après des mois de croissances sans fin. Ils c’étaient ouverts. La première chose que ses pupilles virent, et suivirent, ce fut une jolie bubulle remontant vers la surface pour éclater vers une nouvelle vie. Ses yeux portèrent jusqu’au ciel. De l’eau… Et au-dessus de celle-ci, un petit espace de vide, suivis d’un couvercle gris sombre. « Qui Suis-je… » Songeât-il. Lui, qui étai nu, en position fœtal dans une espèce de grand tube remplit d’un mélange proche de l’eau dans son état liquide. L’océan d’obsidienne de ses yeux miroita, contemplant ce qui lui servait de ciel. Comme hypnotiser par les pouvoirs de celui-ci, la bulle avait soudain disparue en sortant de l’eau ! « Est-ce, ce qu’il m’arrivera à moi aussi ? » A mis vois, il parlait. Ou bien, ce contentait-il de penser. Calmement. Aucune expression ne reflétait de son intonation. Tel un mort, a qui l’on permettrait un retour à la vie. Et peut-être cette conclusion n’était-elle pas si fausse après tout… Comment expliquer autrement, tous ses souvenirs, tous ses rêves qui avaient jonché son esprit en d’atroces cauchemars, avant qu’il n’ouvre enfin les yeux.

« Il à ouvert les yeux. » Dit une première vois, faisant aussitôt redescendre le regard du jeune homme. Plein d’un intérêt renaissant, la légère peur qui avais faillit naitre renaissait maintenant. Un vieil, aux grands yeux, nimbés de flammes. Un visage décrépit, la peau fripée et cramoisie. Des cheveux en bananier, peu nombreux. Blancs et secs. Etrange gueule pour un premier vu… « Mon père ?.. » Il s’avançait, aidé d’un espèce de bâton. Son nez crochu et d’on le bout était absent, ne laissant sortir qu’un bout de cartilage mal en point, lui donnait l’air d’être une de ses goules sortit des comptes des milles et une nuit. Ou plus, une caricature de cette espèce bizarroïde. Ce nez, portait de petites lunettes rondes trop basses pour que ses yeux flamboyants ne les utilisent pour regarder. Assez proche, il toisa le jeune homme. Farfouilla de sa main libre dans la poche gauche de sa longue blouse blanche. Un savon fou… Certainement. Ou quelque-chose dans ce genre. En tous cas, notre personnage n’avait d’yeux que pour el vieux bonhomme. Lui, il était dehors. Lui, il marchait, et parlai. « -…Je ne mourrais pas ? » … « -…Si je sort. » Ses poings se serrèrent.

Les muscles bandés, sourcils froncés. Le vieil homme ce mit à rire… Et fit a vois haute quelques conclusions. Tel que ; « -Tu veux sortir ? » « Savoir ce que tu es ? » et ce mit à rire, et déblatéra quelques paroles sur le sujet. La colère ne servait à rien et il lui était impossible de bouger dans ce liquide qu’il remarquait seulement être assez lourd malgré sa clarté et la facilitée avec laquelle les bulles en sortaient à chacun de ses micromouvements. « Rassure toi, ce n’est qu’un mélange d’eau, de terre et de magie…. » Dit-il simplement a mon énervement naissant. Le calmant aussitôt. J’ouvris la bouche, un nombre impressionnant de bulles sortirent de ma gorge, avalant une grande quantité de liquide. L’autre ce mit à rire encore plus fortement qu’auparavant. Avant de s’étrangler avec ça propre salive. Toussotant quelques minutes dans un mouchoir qu’il jeta vulgairement avant de poissarder quelques jurons colériques. Il reprit enfin ; « Maintenant, tu n’es plus ce que tu étais ; Ton corps, ta puissance, ne sont plus. Tu n’es qu’un homme, un humain. Tout juste amélioré, pour servir ton maitre ; Kree. » ...

Il ne réagit pas. Faisant grimacer le vieillard. Ce qui n’eu pas pour effet de l’enlaidir au vus de son faciès déjà très disgracieux. Cette conclusion fit sourire notre personnage… Et le vieillard remarqua ce sourire et réagis à son tour. « -Cela te fait plaisir ? Bien… Bien …! Tu es le premier à survivre, jeune élémental, notre maitre, à tous les deux, sera heureux, d’apprendre que ses projet ce concrétisent enfin. » Les mains rouvertes, l’élémental tendit avec grand déploiement d’efforts ses bras, posant ses mains à plat sur les ce tube d’enfermement. A quoi pouvait-il servir. Ses pupilles fixaient ses mains posées, tendue. Elles étaient de chaire. A la couleur des hommes ; Comment pouvait-il être un élémental dans ses conditions. Sa bouche était entrouverte depuis un moment, respirant le liquide avec délectation. Son regard ce redressa finalement vers le rachitique vieillard. Interrogateur et celui-ci comprit et reprit donc d’un soupire : « -Je suis, Koktar, Druide-Shaman. Ou Sorcier… Celons d’autres. Peu importe… » Ses doigts maigrelets tapaient chacun sur leur homologue, en rythme harmonieux, d’une habitude prise dans chaque phase de réflexion. Il posait ses propos de manière plus ou moins réfléchie. « -Notre maitre, Kree, m’à demandé de faire de tous ses ennemis vaincus, des esclaves. Tu étais un de ses ennemis et te voilà son esclave. La sorcellerie et fantastique n’est-ce pas ? Ce tube.. ; Dans le quel tu te trouves, est relié à toute une machinerie, s’utilisant un peu comme un alambic plus développée, et ensorcelée. Pour faire de ce que tu étais, ce que tu es aujourd’hui. Jeune Elemental, contraint à une vie humaine. » !

Gain de Vie~♫

La Vie ne fut pas des plus rayonnantes dans les premiers temps. Conçus esclave ; soumit par le nom. La mégalomanie de son ‘maitre’ était heureusement restreinte au seul royaume Umbrien. A l’unique monstruosité du peuple de ce royaume auquel il appartenait. Il n’en avait plus souvenirs, autre que quelques images. Mais était dans la certitude que s’il était dans ce monde, par les histoires qui courraient… C’est que ca catégorie, son espèce d’élémentaux était sombre. Le cœur aussi noir que toutes les races de ses terres. Son rôle, ici, était de combattre pour la fortune de son maitre. Il avait débuté dans la fosse, les bas-fonds du combat de divertissement. Perdu sur une île à prisonnier ou Reigner son propriétaire. Homme qu’il ne vis jamais sot-dit en passant… Un an avait passé après ses débuts dans la fosse. Nombre de ses compagnons de ‘camp’ / ‘prison, étaient morts. L’espérance de vie dans ce genre d’endroit n’était pas bien grande. Ce pourquoi il avait été ‘remodeler’. Un Humain plus résistant… Quoi de mieux pour galvaniser ce qui était composé à 99% d’humains… A savoir, le public. Bien qu’il ne fut pas le plus puissant, il était comme inépuisable.

N’est-il pas dit que les élémentaux de terre ne ressentent pas la douleur et que ce n’est qu’une fois leur vie totalement disparue, qu’ils s’écroulent définitivement ? Il combattait donc, jour après jour, servant un homme inconnu qui dictait sa seule ligne de vie. Une ligne qui commença à l’ennuyer rapidement. Il voulut s’évader, et y songea longuement. Des jours, des semaines, qui devinrent eux des mois. Une fois la demie année passée, il réalisa… Pourquoi il était incapable de passer à l’acte. Tourmenté nuits après nuits, il ce souvenait… Des massacres de ses frères. Jeune élémental il avait d’abord tué certains des es frères de la terre. Sans la moindre raison valable… Puis il c’était attaqué aux hommes, désireux d’acquérir la force, a l’état le plus pur qu’il soit. Et réalisa rapidement que cette vois était bien trop pieuse et longue ; Qu’il avait déjà enfreint, trop de lois… Pour un jour espérer atteindre son apogée. Il c’était alors rendu chez son plus grand ennemi humain et avait divulgué son nom. En échange l’on ferait de lui, le plus formidable combattant qu’il soit. Naïf. Il venait d’être dupé. Pourtant… Il ne ce décida pas à fuir. D’une certaine manière ce nouveau corps apportait son lot de nouveaux sentiments. La culpabilité… Il payait aujourd’hui pour ce qu’il avait fait hier. Détruire d’autres Bergé de la terre était une erreur qu’il ne comprenait que maintenant et c’était résigner. S’il était un esclave, avec un unique objectif de vie alors ; Il ferait avec.

De la fosse il passa à l’arène. Quelques choses sortant de la rue, ou de bons hommes venait régulièrement. Un objet de renommée. Dans lequel, deux ans de suite, il apprit a se nourrir de la présence d’un public. Tous les regards étaient tournés vers lui et il aimait ca. Galvanisé par leurs cris de joie, ou de haine… Cette soif de puissance qui l’avait habité durant sa précédente vie revenait. Non pas pour sa propre personne mais pour ce sentir vivant et aimé. A cette époque ou le nomma, Fléau de Kree. Sa côte augmenta à nouveau d’échelons en échelons. La notoriété de son maitre n’avait de cesse de croitre, jamais aucun de ses combattants fussent-ils allé plus loin, n’avait survécu autant de temps. L’arène permit à Silver d’être repéré. L’on proposa à son maitre de le mettre dans le ‘Colysée’. Consécration ou désillusion ; Silver serait fixé. Il avait beau combattre depuis trois ans dans ce corps, il était loin de le maitriser à fond. Ni même moyennement. Il n’était après tout, que très résistant, et avec une bonne frappe. Maniant comme un pauvre péon de soldat sa hallebarde. Il perdit son premier combat. Son maitre, Kree ce fit tuer, peu après… Ayant misé toute sa fortune sur ce combat et incapable de payer ses dettes. Bien que plus personne ne le retenait par les chaines magiques de la connaissance de son nom ; Il accepta de devenir la chose des débiteurs de Kree. Et fut emmené sur le marché noir d’Umbra. Réalisant seulement au transport que la mort de son ennemi et maitre était le signe qu’il avait du payer pour ses fautes, assez pour ne plus l’endurer à ce point ; il attendit le bon moment pour enfin courir vers sa liberté…

Pouvoir :
Absorption est son premier pouvoiir sous cette forme impure :p
Arme(s) :
Comme il l’est déjà décrit quelque part, il possède une Hallebarde finement décorée, de facture assez bonne de style vietnamien. (Lame courbée en haut de la hampe). Il possède aussi un sabre dans le même genre, de facture aussi bonne et courbé, dans le style cimeterre à une main. Si l’on devait jauger sa maitrise, pour un début, l’on pourrait dire ‘apprenti’ de bon niveau à la Hallebarde et ‘apprenti’ débutant à l’épée. Ce qui correspond, pour la hallebarde, à une maitrise qui commence à ce faire correcte. Dans mon ‘sens’, dans la moyenne de maitrise d’un soldat type.

Copyright Les Musiques présentes dans ma fiche appartiennent respectivement au Seigneur des Anneaux, à Pokémon et au film Mongol.
Codage, Design et Rédaction de Chamand Guillaume; Merci di respecter ma propriété. ^^
>Spiritounet@hotmail.fr me contacter pour utiliser un de mes textes, code ou image.


Dernière édition par Silver Denarth le Dim 8 Mai - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Denarth
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
5/40  (5/40)

MessageSujet: Re: Le Fléau de Kree~♥   Dim 8 Mai - 15:27

Histoire carrément baclée, mais fiche terminée xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Le Fléau de Kree~♥   Dim 8 Mai - 17:09

Ta fiche est validée Wink
-----------------------------------------

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, Silver Denarthp, du peuple de Umbra, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Wink

MdH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Fléau de Kree~♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Fléau de Kree~♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: