AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vers un autre Monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elyssa M. Andraste
Umbrienne
Umbrienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
22/40  (22/40)

MessageSujet: Vers un autre Monde    Dim 19 Juin - 20:51

Cela faisait trop longtemps qu’elle errait sans but dans le Désert Sombre d’Umbra, telle une ombre en perdition. Des jours, des semaines peut-être, elle n’en savait rien. A vrai dire, elle avait totalement perdu la notion du temps tant sa marche avait été longue et monotone. Et difficile. Le soleil meurtrier agressait chaque parcelle de sa blanche peau toute la journée malgré l’ombrelle présente en permanence au dessus de sa tête. Et la nuit… Chaque nuit elle pensait mourir tant le froid la paralysai et la rendait impuissante. Chaque nuit elle ne fermai pas l’œil et, immobile, attendait le matin en grelottant de toutes ses forces. Une horreur sans nom. Il lui fallait se dépêcher si elle ne voulait pas que le désert l’emporte. Elle devait trouver quelqu’un, n’importe quelle personne qui pourrai la renseigner sur Hinnéas. N’importe qui…
Espoir insensé.

Les signes alternaient toujours avec cette régularité effarante. Cela changeait de jour en jour et elle avait largement eu le temps de les apprivoiser. Les tatouages se relayaient sur chaque parcelle de son épiderme, la brûlant toujours un peu plus, se déplaçant sur son corps tout entier en ondulant lentement. Pour l’instant, il n’y avait rien alors elle marchait, vite vite, espérant atteindre la falaise avant que sa conscience ne lui dicte de faire demi-tour.
Son corps était couvert de blessures diverses, allant de petites écorchures aux larges coupures, résultat des jours où elle avait cette attitude violente envers les autres ou envers elle. Et, comme il n’y avait pas d’autre ici, c’était elle qui subissait.
Alors, comme un soldat qui rentre au bercail, elle bravait le désert pour atteindre son but.

Et soudain elle apparu. La Falaise aux Noyés. Gigantesque amoncellement de roche dominant la Mer Pourpre de son immensité écrasante. La blonde avançait difficilement, trainant son ombre derrière elle, rampant presque tandis que tout son corps criait au secours, arrêtes-toi tu te tues à petit feu. Elle ne s’arrêtai pas et elle marcha tant bien que mal jusque au bord de la falaise.


Changement de comportement : Le Capricorne ◊


Cette falaise vertigineuse qui surplombait la mer, c’était magnifique. Elle était si haute, et l’eau en bas était si rouge.
Sanglantes pensées.
Et elle, que faisait-elle ici ? Pourquoi était-elle debout, tout en haut de cette falaise ? Pourquoi encore regarder l’horizon, sentir le vent dans ses cheveux, humer l’odeur des embruns ? Pourquoi se sentir vivante puisqu’elle était maudite ? A quoi tout cela rimait-il ? Puisqu’elle avait été choisie, cela signifiait sûrement qu’elle devait être l’élue. La sacrifiée. Il ne fallait pas qu’elle fasse d’histoires, cela ne changerai rien à sa situation. Leur faciliter la tâche et puis dormir en paix dans les abysses. Elle ne retrouverai jamais Hinnéas, elle ne savait même pas pourquoi elle avait commencé son voyage pour le chercher. Sa quête était vaine, inutile. Sans cause et sans but. Puisqu’elle devait mourir, autant que ce soit maintenant.
Elle balança son ombrelle un peu plus loin et s’approcha encore du précipice. Puis, tandis que ses pieds poussaient de petits cailloux dans le vide, elle tendit ses bras en arrière et entreprit de se laisser chuter, lentement, comme un soupir.
Elle savait que les flots ici bas l’accueilleraient sans poser de questions.


Dernière édition par Elyssa M. Andraste le Mer 29 Juin - 13:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitano Toyotomi
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
1/40  (1/40)

MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    Lun 20 Juin - 15:29

Quelque part, sur la terre mélangeant entre cailloux et de mauvais herbes,

Le jeune solitaire continue son voyage à travers les trois mondes, aujourd'hui le ciel est dégagé, avec quelques nuages se promenant par-ci et par là, le soleil est rougeoyant, mais cela n'empêche pas d'apporter sa chaleur là où il brille, le vent souffle fort par ici, apportant avec lui le parfum de la mer, les mouettes volent au-dessus de lui, le bruit qui ressemble à de la vague s'écrasant sur du rochet, la falaise ne semble plus être loin à présent.
Il continue de marcher à son rythme, il s'était dit qu'il y aurait sûrement un port ou une ville pas très loin d'ici, parce que là il commence à avoir faim, il devait économiser le plus possible ses rations de nourritures, ça fait trois jours que c'est comme ça, trois jours à espérer de trouver un lieu civilisé, un endroit où il pourrait acheter de quoi se nourrir, mais il n'y a rien de cela à part le paysage quelque peu verdoyant. Il soupir de temps en temps quand il se trouve en haut d'une colline pour contempler la vue sur l'ensemble de la terre que représente le monde de Umbra, quand soudain il aperçoit une personne, une femme, elle est facilement remarqué par ses habits assez classiques, viendrait-elle de la noblesse ? Rien qu'avec ses cheveux d'une longueur peu commun, d'ailleurs c'est la première fois qu'il en voit une ainsi, accompagné de son ombrelle son charme attire sa curiosité, une personne bien étrange, que fait-elle en plein milieux de nulle part et seule ? Après tout cela n'empêche pas Kitano d'aller la rencontrer, il y va sans plus attendre, la suivre et tenter de s'approcher plus d'elle.

Le temps passe, plus elle continue de marcher et plus sa destination semble s'éclaircir, elle se dirige droit vers la falaise, bien qu'elle choisi le même chemin que Kitano car lui aussi souhaite voir la mer. Quelques minutes ont passé dans le silence et elle s'est arrêté près du bord, quant à lui il continue de marcher, sans dire un mot.

Alors qu'il s'approche de plus en plus d'elle cette ravissante, enfin c'est ce qu'il pense, jeune femme commence à agir étrangement, lâchant son ombrelle, emporté par le vent, elle tend ses bras vers l'arrière et écarté, à cet instant son instinct lui pousse à agir, disant qu'elle est en danger, il se met à courir aussi vite qu'il le peut, laissant tomber son Sando Gasa, son couvre-chef, il se rue vers elle qui commence à se laisser tomber lentement dans le vide, alors que le temps presse, elle ne touche plus le sol, elle vole dans l'air, commençant à prendre de plus en plus de vitesse, au même moment Kitano attrape son avant bras, avec son autre bras libre il tient contre le bord de la falaise, laissant tomber des miettes de pierre vers le bas:


"Qu'est-ce qui te prend? Ne décide pas de finir ta vie ainsi!"


Il tente de tout ses force à lever un poids difficile, bien que possible, il prend un profond respiration et bloque ensuite afin de se concentrer en cet action décisif, forçant ses muscles à donner leurs maximums, quelques secondes à peine il arrive enfin à la lever et la mettre vers la terre ferme, en même temps il grimpe à son tour et essoufflé il retombe au sol, reprenant hâtivement la respiration, mais pour l'instant il ne dit rien, vue qu'il a la tête qui tourne un peu en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyssa M. Andraste
Umbrienne
Umbrienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
22/40  (22/40)

MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    Jeu 23 Juin - 19:17

Des pas précipités -quelqu’un court, court- et elle, elle vole déjà bien haut dans les airs, un sourire vague flottant sur son visage blanc. Elle était le vide, elle était l’air. Un oiseau malheureux qui effectuerai son dernier vol, et le vent, le vent… Doux et chaud. Le vent de la mer. Jamais elle ne s’était sentie aussi bien que pendant ces quelques fractions de secondes.
Arrêt brutal.

Elle cru perdre son bras. Celui qui courait avait été assez rapide pour lui saisir précipitamment l’avant-bras avant qu’elle ne chute, qu’elle ne sombre. Qu’elle n’achève son vol. Elle poussa un grognement contrariée tandis qu’elle pendait dans le vide, rattachée à la vie par cet unique bras tenu par un parfait inconnu. Elle avait sentit son épaule partir en arrière, se déboîter presque tant le choc avait été violent. De petits cailloux tombaient encore de la falaise, certains lui rebondissant sur la tête, et elle se demandait bien ce que pouvait lui vouloir ce drôle-là. Elle n’avait rien demandé à personne, non mais franchement.

« Qu'est-ce qui te prend ? Ne décide pas de finir ta vie ainsi ! »

Ainsi, c’était cela. La mort, le suicide si tabou. Elle ne répondit pas. Il la tirai vers le haut de toutes ses forces et elle, inconsciemment ou pas, ne faisait aucun effort pour l’aider dans la tâche, essayant mentalement de s’alourdir, espérant qu’il la lâcherai peut-être. Mais il était persévérant, le bougre, et il la hissa bien malgré elle sur le bord de la falaise avant de s’y écrouler à son tour, à bout de souffle. Si elle s’était écoutée, elle l’aurait giflé. Mais elle se sentait lasse… Même ce geste n’aurai pas pu la consoler.
C’est ainsi qu’elle se releva le plus naturellement du monde, recoiffa les mèches folles de ses cheveux qui voletaient tout autour de son visage et alla ramasser son ombrelle à petits pas. Le soleil cognait toujours aussi dur et il n’était pas temps de perdre les mauvaises habitudes.

« J’aimerai t’emmener dans la mort avec moi. Tu n’avais pas à te mêler de cela. »

S’il attendait un quelconque remerciement, il pouvait toujours aller voir ailleurs. Une mine sombre sur le visage, elle ajouta d’une voix douce :

« La mort n’est qu’un commencement, aujourd’hui vient le mien. Il me faut mourir, c’est sûrement le geste le plus utile que je pourrai accomplir envers ces mondes. »

Elle fit quelques pas, s’approcha de lui, se pencha jusqu’à presque coller son visage contre le sien et le fixa de ses yeux intensément bleus. Silence pendant quelques longues secondes, juste le bruit de sa grande robe flottant dans le vent derrière elle. Et le bruit des vagues s’écrasant sur les rochers en contrebas.

« Enfin puisque tu es là, rends-toi utile. Connais-tu Hinnéas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitano Toyotomi
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
1/40  (1/40)

MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    Ven 24 Juin - 15:15

A terre et les yeux fermés, d'une respiration haletant, il refroidit, son coeur reprend la cadence normale, moins fatigué à présent, il ouvre lentement ses yeux, la première chose qu'il voit est le ciel, orange, pourtant le soleil est encore là, bien haut, toujours aussi rayonnant, puis il entend la voie de cette jeune demoiselle:

« J’aimerai t’emmener dans la mort avec moi. Tu n’avais pas à te mêler de cela. »


"Nani?" -Quoi?-

« La mort n’est qu’un commencement, aujourd’hui vient le mien. Il me faut mourir, c’est sûrement le geste le plus utile que je pourrai accomplir envers ces mondes. »


"HaaaaaA?! Quel femme désespéré..."


Par la suite elle s'approche de lui, de plus en plus, à ses pieds elle se penche vers lui, encore plus près, même trop près, nez-à-nez avec lui qui ne sait quoi faire à part retenir sa respiration et attendant juste que les choses se passent, c'est ensuite qu'elle parle:


« Enfin puisque tu es là, rends-toi utile. Connais-tu Hinnéas ? »


"..."

Rien ne sort de sa bouche, un instant de silence avant qu'il ne se remet à lever tout en disant au passage "pardon".
Il ne répondrait pas dans ce genre de circonstance, enfin il n’aime pas, debout il part chercher son sando gasa se trouvant à quelques mètres de lui, ramassant puis le remettant sur sa tête et se retourne vers elle:

"Non"

Un simple non suffit pour la faire comprendre, pourquoi ? Un nom ne suffira pas d'éclairer les choses, de ce quel cherche, un lieu, une chose, une personne, quoi ? Dans quel but ? Pas très clair tout ça:


"Un simple nom ne suffit pas pour répondre à ta question, jeune demoiselle, je ne suis qu'un voyageur qui traverse les trois mondes, par contre j'ai des question, pourquoi vouloir la mort ? Qu'est ce qui te pousse à aller loin ? A quoi servirait-il ? Je ne comprend pas les personnes qui tentent de se donner la mort pour ou contre leurs grès, rien que pour ça je ne peux rester immobile face à des gens comme toi, ce n'est pas la voie qu'il faut prendre"


Et ce n'est pas à lui de faire le moral, enfin, pas tout à fait, il est curieux tout simplement, il aimerait connaitre le pensée de cette belle femme et ses désirs, est-elle corrompu ? Où juste elle est tout simplement folle, corrompu est bien un mot très bien choisi car dans ce monde il y a plusieurs rumeurs à propos de ça, les démons, vilains créatures qui opprime les espèces de bas niveau, visant notamment les humains, facile à manipuler, mais seule la volonté de fer pourrait briser leurs charmes et malédictions, quant à elle, il n'en sait rien, tout dépendra de la réponse qui va s'en suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyssa M. Andraste
Umbrienne
Umbrienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
22/40  (22/40)

MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    Mer 29 Juin - 13:33

Il ne répondit pas immédiatement à sa question, l’ignora presque, se releva en marmonnant une vague excuse et fila chercher l’arme qu’il avait laissé tombé auparavant. Elle se redressa également et le fixa des ses grands yeux éperdus de tristesse, attendant une réponse qui ne venait pas.

« Non. »

Il s’était retourné et la regardai à présent.

« Un simple non ne suffit pas pour répondre à ta question, jeune demoiselle, je ne suis qu'un voyageur qui traverse les trois mondes, par contre j'ai des question, pourquoi vouloir la mort ? Qu'est ce qui te pousse à aller loin ? A quoi servirait-il ? Je ne comprends pas les personnes qui tentent de se donner la mort pour ou contre leurs grès, rien que pour ça je ne peux rester immobile face à des gens comme toi, ce n'est pas la voie qu'il faut prendre. »

Déception infinie.
Non. Il avait répondu non. Le mot unique résonnait dans sa tête, la réponse négative –non non non- lui donnait des vertiges si bien qu’elle s’accouda à un rocher de pierre blanche pour ne point tomber. Ses jambes dansaient sans elle et elle, perdue en haut de cette falaise, infiniment triste, ne tenait plus debout. Ne le retrouverait-elle donc jamais ? Une larme unique coula sur sa joue tandis qu’elle écoutai à peine la longue phrase de son interlocuteur. Elle secoua la tête.

« Eh bien, voyageur, n’ai-je point déjà répondu à ta question ? J’adorerai aimer vivre, cela ne m’est pas possible. Il me faut mourir puisque ma quête demeure vaine, je ne veux pas courir indéfiniment les Mondes à la recherche de chimères. »

Ses jambes ne tremblant plus, elle se redressa.

« Tu es à l’aube de ta vie. Je comprends ton indignation et ton étonnement. »

Elle soupira et détourna son regard de lui, ne sachant que dire de plus. Il était un sans doute un des ces jeunes aventuriers sans peur parcourant les Mondes en quête de gloire, de fortune peut-être. Elle pensa aux contes pour enfants qu’elle se souvenait avoir entendu à un moment de sa vie antérieur : Les jeunes aventuriers finissent toujours par trouver gloire et fortune. Quelle vie ! Elle aurai voulu être un aventurier elle aussi, avoir cette vie remplie de surprise. Elle rit doucement –tout ça n’était pas pour elle-, les flots en bas de la falaise réclamaient leurs dû. Elle se tourna à nouveau vers l’ « aventurier » et le fixa d’un regard mauvais : Il fallait qu’il parte.
Froide détermination.

Mais alors qu’elle s’apprêtait à congédier brutalement le jeune homme, un autre intrus fit son apparition, et des plus singuliers. Elle aperçu tout d’abord une fine silhouette qui s’approchait d’eux par un sentier longeant la falaise, puis une main s’agita et une voix fluette retenti au loin.

« Youhouuu ! »

Elyssa écarquilla bien grand ses yeux et soupira encore une fois. Elle avait maintenant deux personnes sur le dos, c’était bien sa veine. Elle avait besoin de calme, DE CALME, et de sérénité. Elle jeta un léger coup d’œil supplémentaire aux vagues en contrebas : Elles patienteraient encore un peu.
L’intrus était maintenant à côté d’eux, et elle fut fort étonné de se retrouver face à un homme, elle qui avait cru avoir affaire à une femme. Etrangement vêtu de couleurs plus voyantes les unes que les autres, il possédait un visage des plus efféminés, caché sous une large couche de maquillage, tant et si bien que sa bouche était rouge et ses joues roses. De fines boucles noires dansaient sur son front tandis qu’il abordait un large sourire, exhibant toutes ses blanches dents. Il s’avança, effleura sa joue ce qui la fit reculer –agressive, prête à mordre- et alla ensuite plaquer un baiser sonore sur la joue de l’autre homme, qui sembla fort étonné.

« Mc Goy, pour vous servir. Que faites-vous là mes choupinous, puis-je vous être utile ? »

Elle grimaça tandis qu’il avait le dos tourné et lança un regard impuissant au jeune homme –qu’estcequec’estquececlownbondieu-, non mais franchement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitano Toyotomi
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
1/40  (1/40)

MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    Sam 9 Juil - 13:37

Kitano est intrigué par ce qu'elle vient de dire, elle dit courir indéfiniment les mondes à la recherche de chimères, est-ce Hinnéas dont elle parle ? peut-être ou non, qu'importe elle n'a pas l'air d'avoir envie de parler avec lui, rien qu'en regardant les yeux de cette femme donne une idée de ce qu'elle va faire par la suite, va-t-elle une nouvelle fois tenter la falaise ? Non, tant qu'il serra là elle ne fera rien à part le regarder, jusqu'à ce qu'elle détourne de son regard et vise autre chose, Kitano n'a pas vraiment envie de la quitter de son regard, mais il le fait tout de même et tourne sa tête et avec étonnement il aperçoit quelqu'un arriver vers eux, quelqu'un s'approche et fait signe de sa main agité:

« Youhouuu ! »

Cette personne n'est pas comme les autres, bien spécial en fait, car à quelques mètres il ne sait pas si c'est un homme ou une femme, de loin elle ressemble à une femme, mais sa démarche ne corresponde pas, puis à peine arrivé devant eux il distingue enfin, un homme... travesti, c'est bien ça, il ne sait pas comment décrire simplement, c'est à cause de son maquillage et sa façon de s'habiller qu'il le pousse à conclure ainsi, mais en même temps son physique en est aussi la cause, il a bien tenté de faire un bisou amical à cette belle femme qui recule d'un pas et laissant afficher un air agressif, dans ce cas il n'ira pas plus loin que ça, puis il se tourne vers le samurai, s'avançant d'un long pas et sans comprendre quoi que ce soit il l'embrasse sur sa joue:

"Hé ho!"


Attention, si c'est une approche homosexuelle il n’hésitera pas à le repousser violemment:


« Mc Goy, pour vous servir. Que faites-vous là mes choupinous, puis-je vous être utile ? »


Utile ? Pas vraiment en réalité, il ne voit pas en quoi il pourrait être utile dans ce genre de situation, il réfléchit un petit instant puis à ce moment là il a une idée:

"Tien! Je sais, mais avant, Mc Goy, d'où est-ce-que tu viens ? Pourquoi vouloir nous aider ?"


Il n'aime pas recevoir un service avec un travesti, néanmoins il est assez curieux pour retrouver quelqu'un comme lui dans un endroit inconnu et perdu de cette région.



[HRP: Désolé pour le retard et en plein période du manque d'inspiration xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyssa M. Andraste
Umbrienne
Umbrienne
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
22/40  (22/40)

MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    Mar 19 Juil - 13:35

Le jeune homme brun avec qui elle avait échangé quelques mots paraissait plutôt mal à l’aise d’après les regards qu’il lui jetait. Tandis qu’il semblait réfléchir, le dénommé Mc Goy souriait de toutes ses dents en tournoyant lentement sur lui-même, laissant traîner ses bras derrière lui. Elle le regardai, le fixai froidement, imprima son image dans sa tête et lui ajouta un tutu et deux pompons roses : Cela correspondait bien au personnage. Elle se laissa alors tomber assise sur un rocher proche, songeant que jamais elle n’avait croisé un drôle pareil. Secoua la tête. Enervée. C’était bien sa chance, dans cet endroit perdu –PERDU- il avait fallu qu’elle croise ces deux bonhommes. Cet instant qui n’appartenait qu’à elle était complètement gâché d’une manière si stupide ! Elle savait qu’on ne la laisserai pas en paix, surtout le premier jeune homme –il la surveillait du coin de l’œil- elle ne pouvait rien faire. Elle songea un instant à se lever et à courir vers le précipice mais balaya rapidement cette idée : Elle aurai eu vite fait d’être rattrapée.
C’était vraiment, vraiment une sale journée.

« Tiens ! Je sais, mais avant, Mc Goy, d'où est-ce-que tu viens ? Pourquoi vouloir nous aider ? »

« Ah mon chou, je te vois venir ! Tu veux me rendre visite, c’est bien cela, hm ? Et bien soit, je viens de Tenamas vois-tu, tu me trouveras à La Taverne Rose ! J’accueillerai avec grand plaisir un beau garçon comme toi ! »

Et lui d’ajouter un clin d’œil canaille à sa longue phrase.
Elle secoua la tête, soupira longuement, se leva d’un bond et vint se placer entre les deux hommes.

« Merci Mc Goy, ça ira comme ça. »

Nouveau soupir.

« Il ne peut pas nous aider, ni toi, ni moi. D’ailleurs vous m’ennuyez mortellement tous deux, je crois que je vais vous laisser. Au plaisir … monsieur ? Quel est donc ton nom jeune aventurier ? »

« Tatata mademoiselle enfin… Venez là. »

L’homme travesti se plaça derrière elle et lui saisi délicatement les bras, l’enlaçant presque.

« Vous semblez soucieuse miss … ? »

« Elyssa. »

« Chaque problème trouve sa solution. »

« Mon problème est changeant, et actuellement il possède vos visages. Alors à moins que vous puissiez me guider vers Hinnéas, je vous demanderais de me laisser en paix. »

Elle se dégagea une fois de plus et s’éloigna de quelques pas, leur tournant le dos. A ce moment précis, elle s’attendait à tout sauf à entendre un cri suraigu poussé d’une voix hystérique.

« MIIIIISS ELYSSA ! Vous connaissez Hinnéas ? Oh que les Mondes sont petits, que les Dieux sont grands ! Je suis ici précisément car j’ai quitté Hinnéas il y a peu de temps. »

Stupéfaction.

« Mais que… »

Raclement de gorge.

« Que faisiez-vous avec Hinnéas ? »

« Je lui indiquai le chemin pour Harmonia, à lui et ses compagnons… »

Elle balaya de la main le mot « compagnons », elle n’avait que faire d’eux. Elle ouvrit la bouche la referma. Avala sa salive. Cria presque.

« Je dois le RETROUVER ! Où … ? »

Stupéfait, Mc Goy lui indiqua mollement de l’index un sentier qui longeait le haut de la falaise et qui menait, comme on pouvait le voir, à une grotte.
Ni une ni deux, elle s’éloigna sans un mot à pas rapides. Sans s’attarder. Sans se retourner. Elle devait mourir, oui, mais avant elle devait retrouver Hinnéas.

« Miss ? MIIISS !!! »

Elle ne vit pas Mc Goy qui s’était mit à courir pour la rejoindre.

« Vous avez besoin de moi pour activer le portail ! »

Elle ne vit pas non plus les signes frénétiques que l’homme en rose adressait à l’aventurier.

« Venez mon chou, venez. Elle a besoin de vous… Et moi aussi ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitano Toyotomi
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
1/40  (1/40)

MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    Sam 23 Juil - 22:05

Ce qui vient d'être dit entre ces deux personnes sont retenus dans la tête de Kitano, il est très curieux finalement, ce n'est pas une coïncidence s'ils avaient connu ce Hinnéas et croisent leur chemin en ce lieu et en sa présence, comme si le destin le voulait pour une quête. vers la fin de cette conversation assez courte cette jeune femme se dirige droit vers le portail, vers une grotte, à une centaine de mètre de leur position, elle semble pressé, elle se hâte à rejoindre vers l'autre monde et le travesti fait de même sous prétexte qu'il est le seul à pouvoir ouvrir le portail, mais ce n'est pas tout il insiste Kitano à les suivre alors qu'il n'est pas du tout concerné, cependant et dans sa tête il sent comme un danger, tout ça ne sent pas bon du tout, laissant pousser un dernier soupir il se met à courir pour les rejoindre.

A hauteur de Goy il a des questions à lui poser:

"Très bien Mc Goy, vous êtes le seul à pouvoir ouvrir un passage vers Harmonia et je pense qu'il y a toujours un mais, c'est ça"


"hmmmmm, bien deviné, dans cette grotte nous allons rencontrer des créatures dont j'en ai la chair de poule"


"Et ces créatures, qui sont-il ?"


"Des loups gris"


A cet instant la stupeur frappe sur son visage, les loups gris, prédateurs féroces et sans pitiés, travaillant en groupe, c'est bien la veine tout ça, la dernière fois qu'il a croisé les loups gris il a bien failli d'y rester, sur ce coup là il sait ce qui va l'attendre, s'il se rappel bien de ce combat il pourrait s'en sortir encore mieux qu'avant, depuis tout ce temps il a réfléchit à des techniques assez efficace pour combattre un adversaire agile et rapide et en plus de ça à plusieurs, il doit juste garder le sang froid et resté concentré:

"La dernière fois que tu es passé là-bas, toi et ce Hinnéas, vous n'avait pas eu de problème ?"


"Si si! Heureusement qu'il était accompagné de ses compagnons, sinon je ne serrai pas là pour vous parler, d'ailleurs je pense qu'il en reste plus beaucoup, j'espère que tout va bien se passer là-dedans"


"Moi aussi"


Quelques minutes plus tard ils arrivent enfin devant l'entrée du grotte, l'intérieur est sombre et obscure, les yeux normaux ne verraient rien, tel un aveugle, par la suite le ronin peu voir par terre plusieurs débris d'objet et... Des squelettes, cette mis en scène semble dater de loin, il regarde un peu partout, fouillant minutieusement ce qui pourrait être utile, pour commencé les torches, il en faut pour voyager à l'intérieur d'une grotte, puis il trouve quelques pièces d'or trainant sous le tas de tissus et vêtements, pour finir les armes, très peu, juste deux ou trois couteaux, deux épées, un bouclier, tous de qualités médiocre, c'est tout.

"Dites, c'est bien de dépouiller sur les morts ?"


"Enterré non, mais vue comme ça je ne pense pas que ça soit une profanation, je me trompe ?"


"..."


Vue son silence il n'a pas l'habitude des aventures, quant à Kitano lui ça fait un bon moment et ce n'est pas la première fois qu'il croise ce genre de scène, c'est bien comme ça qu'il arrive à vivre en payant la nourriture grâce aux monnaies laissés sur les morts, comme beaucoup de monde réaliste l'aurait dit pourquoi laisser des objets trainer par terre si l'on pourrait les utiliser, dans son cas il ne fait que prendre de ce qu'il a besoin, personne ne va pleurer pour leur mort, personne ne pourrait les reconnaitre sous cette forme squelettique et éparpillé à droite et à gauche grossièrement.

Une fois que la fouille soit terminé il vérifie bien que personne ne tente d'entrée, car à il voit bien cette jeune femme une envie d'y pénétrer à l'intérieur, malgré les effort de Mc Goy pour la retenir, mais plus d'inquiétude, ces trois aventuriers vont pouvoir pénétrer dans la grotte sans plus tarder, car à cet instant Kitano vient d'allumer avec ces silex les torches, les prenant dans ses mains il les distribue à chaque personne, une pour Elyssa, une pour Mc Goy et une pour lui-même:

"Bien, je passe devant, mais ça ne veut pas dire que le danger va venir devant, ça peut très bien venir par derrière, alors restez prudent et surtout gardez le silence je vous en prie, Mc Goy vous m'indiquerez le chemin à prendre"


"Oui, My Hero"


Après ces mots les trois compagnons pénètrent dans l'antre du grotte, pas un seul mot ne sort de la bouche que qui que ce soit, seul les bruits de pas sous le sable persistent, les yeux du ronin balayent la zone, espérant ne pas rencontrer quoi que ce soit d'hostile, pour l'instant il ne trouve rien et pas d'autre chemin possible à par ce couloir énorme. Quelques minutes ont passées et maintenant trois chemins s'offrent à eux, Kitano tourne sa tête vers le guide qui ne tarde pas à pointer de son index vers la gauche:

"A gauche"


Le ronin fait d'un signe de oui puis s'avance vers le couloir de gauche, toujours méfiant, plus ils avance et plus une odeur bien particulier se fait présent dans l'air, depuis le temps qu'il a vécu à l'extérieur il a l'impression d'avoir déjà senti cette odeur quelque part, sur ces gardes il dégaine lentement son katana, par précaution, marchant de plus en plus loin cette odeur persiste de plus en plus et il devine enfin ce que c'est, mais avant qu'il ne puisse le découvrir il entend comme un grognement sourd, juste en face d'eux, le groupe s'arrête sur place, il y a quelque chose devant, inutile de le dire car chacun aurait déjà deviné ce que c'est, apparaissant lentement de ses pattes grises et laissant apparaitre son museau montrant ses crocs menacent, ses yeux scintillants de soif de sang et de ses oreilles velours pointus, il n'y a rien de plus pour dire que c'est un loup gris affamé, accompagné de ses camarades qui s'avancent lentement sous la lumière des torches, à cet instant le combat devait être engagé dans la seconde qui suit:

"Restez à l'écart vous deux et brandissez vos torches pour les repousser, ça les tiendra à l'écart avec le feu"


Il s'avance à présent vers une meute de loups comme un rat s'avançant vers les chats pour se faire dévorer, mais cet image n'est que illusoire car lui n'a nulle intention de mourir et sa volonté de fer poussera sa survie au maximum, il se met en position défensif, levant de son bras droit son katana vers l'arrière et attendant que le premier bondit sur sa lame, c'est ce qui arrive un instant plus tard, le loup court et saute vers sa proie, mais celui-ci reçoit un coup vertical vers le coup, laissant entendre un gémissement de douleur, le premier tombe au sol, ne pouvant plus bouger par une blessure trop profonde, quant aux autres ils poussent leur grognement plus haut que le précédent, cette fois ils sont plus méfiant, Kitano doit être plus prudent aussi, les loups sont plus intelligent quand ils y mettent en groupe, voila qu'ils se déploient en forme d'un arc contre le ronin, ils ont décidé de l'attaquer tous en même temps, à cet instant Kitano laisse tomber la torche qu'il avait en main et tenir son katana fermement de ses deux mains, un moment de silence puis c'est le début de l'attaque, cinq loups foncent vers lui, deux sautant vers son visage. Pour combattre à une attaque groupé il fait un bon vers l'avant, vers la droite, il vise un loup pour ouvrir une brèche dans cette vague, pointant sa lame vers l'avant il l'enfonce directement dans la gueule, le tuant net, mais en réalité ce n'était qu'un leurre, ils voulaient sacrifier l'un de leur camarade pour s'attaquer aux plus faibles, ils vont se ruer vers Elyssa:

"Saleté!"

Il lâche son katana et n'hésite pas à courir tel un fou furieux pour s'interposer entre eux, mais il n'y arriverait pas, il essaie de trouver une solution dans ce genre de situation, mais rien ne sort, tout ce qu'il peut faire c'est d'espérer, espérer que ses deux compagnons soient assez courageux de faire face aux dangers qui arrive, s'ils s'en sortent les prochains mouvements vont mettre fin à ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    Lun 15 Aoû - 20:50

Dommage que ce rp trouve son terme au moment où l'action commence (je prends en compte la tentative de suicide d'Elyssa et l'arrivée tonitruante de Mc Goy bien sûr Wink, en espérant avoir de palpitantes aventures prochainement ;p

Elyssa M. Andraste : 7 xps
Kitano Toyotomi : 7 xps


Les xps ont été attribués
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers un autre Monde    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers un autre Monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 30/04 Tournoi Legacy : Liège à L'Autre Monde
» Mod Iron Cross: Un autre monde...
» 13/03 - GPT Bruxelles - Liège - L'Autre Monde
» Le Lion légendaire saison 1: L'autre Monde(chapitre 9 dispo !)
» Faire basculer tout les jeux/sauvegardes/téléchargements vers un autre disque dur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: