AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Lun 25 Juil - 7:04


Groupe de participants : Serena Magami / Vaiarii Dazak / Vàli Gungnir/Viladra Memphis/Léopold Lythari

Ordre de postage : Cité ci-dessus

Sujet discussion du rp de votre groupe :

Fonctionnement : Si un membre ne répond pas au bout de 4 jours, le joueur suivant devra prendre son tour, toutefois, si le membre concerné a prévenu à l'avance son équipe de son retard, pour autant que le retard reste correct, l'exception peut être faite. A vous également de vous mettre en accord pour faire avancer comme il se doit l'histoire de ce monde mystérieux Wink

RP:
Harmonia, monde de l’équilibre, monde originel, première œuvre des Créateurs.
Créateurs qui ne sont apparemment plus désormais si l’on en croit les rumeurs qui parcourent les trois mondes.
Actuellement, il n’y a apparemment pas trace de leur présence sur ce monde, la vie semble avoir repris son cours… sauf peut-être à Equilios.
Nul ne sait ce qui s’y trame exactement mais un bruit persistant court : un Déchu serait en train d’attaquer la cité avec son armée au grand complet et d’y perpétrer un véritable massacre.
Que vous vouliez voir la Vallée des Mégalithes se gorger de sang ou le contraire, vous avez donc pris la route de la capitale… sans savoir ce que vous y trouverez.


Dites-nous ce qui vous amène à aller vérifier de vos yeux ce qui se trame dans la Capitale du Monde Originel et attendez-vous à des surprises... plus ou moins mauvaises !...


Dernière édition par Serena Magami le Ven 19 Aoû - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Mar 26 Juil - 5:38

La déchéance des Créateurs… Même dans ses pires cauchemars, jamais Serena n’aurait pu envisager une chose pareille !
Trop préoccupée par l’homme-oiseau qu’elle avait terrassé, elle n’avait pu voir ce qu’il était advenu des deux Esprits qui étaient venus à leur secours.
Mais lorsqu’elle avait pu à nouveau se tourner vers eux, elle avait découvert avec horreur une large flaque de sang sur le sol et les murs immaculés de marbre jusque là tandis que Pierre Chrisme, un Esprit Déchu dont le destin semblait lié au sien ces derniers temps, se tenait là, triomphant !...
Elle n’avait pas voulu croire que les Créateurs, les Esprits qu’on lui avait appris à vénérer depuis sa naissance, avaient été terrassé par cet Esprit belliqueux sans qu’elle puisse intervenir.
Quand elle avait repris conscience, elle était bien loin de la capitale du monde de l’équilibre, au cœur de la Vallée des Mégalithes, croyant à peine ce à quoi elle venait d’assister.
Si seulement tout cela n’avait pu être qu’un rêve ou mieux, un cauchemar !...
Et pourtant... Dans les profondeurs du Fort Abandonné, quartier-général des Gardiens des Mondes, où elle s’était réfugiée depuis lors, la même nouvelle lui provenait de partout.

Un mouvement de panique s’emparait de certaines bourgades de Lucina tandis qu’on fêtait la nouvelle en Umbra.
Etonnamment, Harmonia semblait curieusement calme mais peut-être n’était-ce que le calme avant la tempête ?...
L’oreille fine de la Lucinienne lui fit soudain relever la tête : elle pensait être seule ici et pourtant… elle entendait un pas rapide se diriger vers elle.
Son regard couleur rubis s’assombrit, comme si l’écarlate de son sang pulsait soudain dans ses yeux : la dernière fois qu’elle avait croisé l’Esprit Déchu avec ses sbires, il se tenait aux portes de leur cachette, comme s’il savait que les Gardiens se réunissaient dans les profondeurs du Fort Abandonné.
Etait-il revenu dans ces lieux et les avait-il cette fois infiltré avec ses hommes afin d’éradiquer les Gardiens après les Esprits dont ils défendaient les idéaux jusque là ?...
La demi-Sélène se leva et dégaina une de ses lames étincelantes pour se diriger vers la porte de son bureau.
Plus de doute à avoir, les pas se dirigeaient droit vers elle, on venait à sa rencontre.
Pourtant elle n’entendait pas un pas lourd, comme un homme chargé d’une armure, non le pas était souple, peut-être un éclaireur ou un espion.
L’intrus n’était plus qu’à quelques pas mais elle n’allait pas lui laisser l’occasion d’attaquer le premier.
Ses doigts blancs se refermèrent sur la poignée, son autre main tenant fermement la garde de son épée et elle ouvrit la porte à la volée… avant de se figer, ses yeux écarlates écarquillés.

- Tessa !...

En effet, c’était bien la belle courtisane aux cheveux de feu qui se tenait sur le seuil de ses quartiers et son regard émeraude n’était pas moins surpris que celui de Serena en voyant la responsable des renseignements l’épée en mains pour la recevoir.

- Par les Esprits, est-ce une nouvelle façon d’accueillir tes agents Serena ?!...

Une légère rougeur empourpra le visage de porcelaine de la Lucinienne, à être trop sur ses gardes suite à la nouvelle de la destruction des Créateurs, elle en devenait un rien paranoïaque.
D’un geste consommé, elle rengaina sa lame tandis que ses joues retrouvaient une coloration normale.


- Pardonne-moi mais il me semblait t’avoir dit de ne jamais venir ici sauf urgence ! Qu’est-ce qui t’amène ?

La jeune femme rejeta son capuchon en arrière et elle tendit les mains vers la Gardienne, encore rougies d’avoir tenu les rênes de son cheval.

- C’est bien pour ça que je suis là ! Je suis venue te prévenir !... J’avais quitté Equilios pour quelques jours afin de voir ma famille et alors que j’approchais, j’ai vu des fumées s’élever de la cité et des gens qui fuyaient. On m’a dit de rebrousser chemin car un Déchu attaquait la ville !...

Serena écarquilla les yeux d’horreur en entendant ça : comment avait-elle pu être aussi négligente ?
Elle aurait dû se douter qu’après avoir éliminé les Esprits Créateurs, ce va-t-en guerre de Pierre Chrisme allait en profiter pour asseoir sa souveraineté sur ce monde auquel il semblait particulièrement tenir !...


- Allons-y !...

La magicienne blanche se saisit de ses effets et de sa fidèle petite chouette harfang avant de quitter le Fort Abandonné au plus vite, suivie de sa fidèle espionne.
Qui que soit le Déchu qui se permettait de ravager Equilios, il allait entendre parler d’elle !...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Mar 26 Juil - 14:08

Ah que c'est beau d'être libre. Jadis, Vaiarii vivait comme bon lui semblait, ne s'occupant ni de son futur, ni de son passé, aucun attachement avec qui que ça soit, aucune morale l'empêchant de vivre sa vie comme il le voulait et quand il le voulait, un paradis quoi; pourtant les évènements s'étaient emballés depuis peu. Quelques mois avant, il avait accepté de faire partie de l'ordre nouveau juste pour passer le temps. Une signature, une quête, c'était simple comme bonjour vous ne trouvez pas?

Plus pour s'occuper qu'autre chose, il avait pénétré dans l'organisation tout en se tenant distant; il retrouva peu à peu sa vie d'avant en faisant mumuse avec tout ce qui lui tombait sous le nez. Une histoire de déchu? Il écoutait attentivement, un conte sur les gardiens? Il écoutait aussi. Son entrée dans l'ordre ne lui donnait qu'un titre en plus et il se fichait pas mal des conflits autour de sa petite personne. Pourtant, tout changea le jour ou il rencontra cette femme étrange. Chef tutrice de l'ordre nouveau, elle lui confia le poste très rapidement.

Tadaaaa! Voilà le résultat: Un Néko joueur qui se retrouve avec des responsabilités importantes, je peux vous dire que c'était dur au début, surtout pour prendre des nouvelles du monde extérieur. Maintenant mêlé de très près aux déchus, il apprit que ceux-ci avaient gagnés une bataille et régnait désormais maitre sur Harmonia. La plupart de l'ordre chantaient victoire, quasiment tous sauf lui; détaché un minimum de l'action il se demandait si tout ça n'allait pas un peu trop vite, et si les déchus ne voulaient que détruire? Et si ils ne respectaient aucun engagement? D'un côté ça serait bien amusant, un monde apocalyptique sans règles et de nouvelles choses à voir tous les jours, oui, ça plaisait bien à notre jeune mage. Il s'amusait à rêver de ce scénario et fut interrompu par une petite enveloppe glissée sous la porte de son bureau.

Depuis quelques temps, il recevait des indications aidante, mais toujours anonymes, il suspectait déjà un chef de la guilde de vouloir l'aider, mais ne pouvait pas être sur à cent pour cent. Intrigué par le papier, il se leva, se cogna le pied contre le bureau comme à chaque fois, commença à hésiter à couper définitivement le pied de table comme à chaque fois et abandonna par paresse....comme à chaque fois. Boitant un peu en jurant , il saisit l'enveloppe en passa son regard dessus.


*Bla bla bla...Equilios....bataille?! Déchus!! *

Les yeux pétillants, il cacha ses oreilles, mit sa lance sur le dos et sortit en courant pour se diriger vers la ville. Qu'allait il faire la-bas? Vérifier les intentions des déchus? Pourquoi pas, tout ce qu'il savait c'est que le spectacle s'annonçait bien et voir les esprits en plein action lui faisait très plaisir.

****************

Placé sur un toit avec une lance plantée dans les tuiles, le Néko regardait la ville en fumée tandis qu'il mangeait une cuisse de poulet. Courant de toutes ses forces et se propulsant plusieurs fois grâce aux flammes, l'hybride était arrivé assez vite à la ville et souriait bêtement. L'endroit paraissait plutôt calme et il savait très bien que ce silence annoncait souvent quelque chose d'intéressant. Il frissonna, mangea une bouché de viande et scruta les maisons pour un signe de vie quelconque.


-Et que le spectacle commence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vàli Gungnir
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 540
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 24
Localisation : In my dreams...

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expérience:
19/40  (19/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Mar 26 Juil - 14:38

*Pfff*
Les jours s'enchainent, défilent, s'envolent depuis la dernière fois. Que diable pouvais-je faire ? Rien, c'était le fait certain que j'avais eu lors de ce réveil, lors de la fin des Créateurs, d'une coté la confrérie des Mondes n'avait plus à s'en inquiéter de ce coté là mais pourtant, le doute me persistait. Jolène semblait devenue inexistante, et depuis peu, on ne l'a voyait plus dans le quartier général, peu de confrères étaient là de plus. Marcher le long d'un couloir et le vide s'installe d'un seul coup, cette inactivité m'énervait franchement et puis...Valiane. Cette rencontre, cette demoiselle, ce démon, je ne savais plus où j'en étais, ma guilde s'éffondrait peu à peu, les objectifs devaient changer, c'était un fait. Et puis Michaelis, sombre et discret, presque jamais je ne l'avais vu au quartier, étais-je le seul !? Ma motivation était en baisse, Sleipnir le ressentais amplement, et même si je ne savais pas pourquoi, il me taquinait plus que d'habitude. Le bougre ! Tiens pourquoi pas une promenade tout les deux, comme longtemps nous en avions pas fait ? Aussitôt dit, aussitôt fait ! La selle bien en place, mon arrière-train bien posé, je tapotais Sleipnir, en lui murmurant *Prenons de l’altitude si tu le veux bien !*. La bête commençait déjà à s'envoler dans les nuages, et les bouffées d'air frais me ravivait peu à peu. Chevelure au vent, rien de tel pour se vider l'esprit. Tiens, d'en hauteur, nous pouvions apercevoir une petite route où des marchands nous faisaient signe. Lentement je descendais vers eux, et, au bout d'un moment, m'aperçut que l'un d'eux était stressé et faisait de grand signe.Enfin au sol, ils virent à toute vitesse vers moi, l'un d'eux, complètement essoufflé.

"La ca...CAPITALE ! Au monstre ! Au danger !"

"Hein !? Comment ça ?"

L'autre avait repris son souffle et s'expliqua enfin,

"Un déchu est au porte de la Capitale Equilios ! Nous sommes en dangers, tous !

"Allons ! Ne vous inquiétez donc pas, je vais voir ce que je peux faire !"

Je remontais directement sur Sleipnir et d'un galôt puissant mais léger, nous partions dans la direction de la capital. Pff les Déchus, qu'est-ce que je m'en foutais à présent, mais pourtant, un désir brûlant me prenait, me tenaillait, et je le devais. Si ça se trouve, je pourrais peut-être la revoir, mais aussi voir comment les déchus prennent tant de puissances, voir une nouvelle fois leurs monstruosités. L'odeur du combat semblait proche, ma lame se devait de se dégourdir, oui, je le sentais bien cette fois-là.Déjà la capital apparaissait au loin, sa silhouette si familière en plus, on ne pouvait pas la louper ! Bon, commençons alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysterycity.forumgratuit.org/
Viladra Memphis
Umbrienne
Umbrienne
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre de la lune.

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
32/40  (32/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Jeu 28 Juil - 0:43



.:I Une arrivée si agréable... I:.

"Il n'existe pas de bien ou de mal... Seul le pouvoir est important" (H.P haha)


Les flammes montaient dans le ciel comme des bras incandescents cherchant à attraper le soleil. La chaleur, insupportable, caressait ma peau dans une douce étreinte amoureuse et je contemplai ce carnage à la sonorité envoutante. Avec un regard de glace au contraste parfait avec la fournaise qui m’entourait, mon visage resta un moment impassible avant qu’un mince sourire froid n’étire mon fin visage… Le chaos.
Peu avant d’assister à ce spectacle autant macabre que jouissif à mes yeux, je me trouvais à Umbra où la monotonie m’enserrait comme un étau suffoquant. M’ennuyant fermement, n’arrivant plus à me distraire malgré les nombreux sacrifices qui se déroulaient sur les plages de sable rouge, ma vie commençait à prendre une forme linéaire qui ne me convenait pas. Préférant largement que mon existence prenne des tournants, tel un engrenage parfait où j’acceptais volontiers qu’un grain de sable s’y mêle, j’étais désormais collée face contre terre, obligée de voir les autres évoluer autour de moi sans que rien ne change. Je crois bien que la lassitude était mon pire ennemi… Moi qui me pensais parfaite, capable de faire face à toutes les épreuves se dressant devant moi… Je m’accordais momentanément ce moment de faiblesse mais il ne fallait que je laisse passer cela trop souvent…
Comme si le destin s’était plié à mes désirs, ma journée passée à flâner le long des falaises se teinta soudainement d’intérêt… Un jeune garçon me passant sous le nez en criant et gesticulant à tout va, je tendis le bras et l’attrapai prestement par le col de sa chemise.

Que se passe-t-il. Demandais-je, ou plutôt, ordonnais-je.

Madame ! C’est incroyable ! Les dieux déchus détruisent Equillios à Harmonia ! C’est fabuleux !

Se dégageant de ma prise, il partit comme une flèche pour annoncer cette fabuleuse nouvelle, comme il disait, et je me mis à me demander ce que cela allait m’apporter. Je ne connaissais que les dieux déchus par des rumeurs, mais je savais qu’ils avaient vaincu les créateurs et rien que cela, ça imposait le respect… Je n’allais pas jusqu’à dire que je les vénérais vu que je me vouais déjà un propre culte de la personnalité, mais il fallait avouer qu’ils ne devaient pas manquer de classe… Prônant le principe du ‘’ je ne crois que ce que je voie’’, je décidai d’en avoir le cœur net et mon voyage pour harmonia commença. Façon de parler bien sur… Je n’allais pas risquer de me salir bêtement… Attrapant mon épée imposante, je la coinçai dans mon dos et me dirigeai donc vers un portail. C’était pratique ce genre de choses…
Le visage toujours aussi dénué d’expression, encore que l’on pouvait y voir un certains mépris, je me plongeai dans ce tourbillon de couleurs, pliant l’espace-temps comme du papier kraft afin de me retrouver… ailleurs.
Esquivant in-extremis une femme qui partait en hurlant, je vis son bras salement brulé et ce ne fut qu’à ce moment là que je me rendis compte de la situation. Aux portes d’Equillios, ville du continent inninteressant de Harmnia, je retirai ce dernier adjectif car il s’y passait beaucoup plus de choses dignes d’attirer mon regard que je ne le pensais… Et j’en arrive donc au moment que je décrivais dans les premières lignes…

Quelle ambiance incroyable… Murmurais-je sans me soucier des cris d’horreur.

Je ne connaissais pas la personne qui avait accompli cette merveille, mais je commençais déjà à la voir en bien. Chose incroyable, chez moi…
Un homme m’attrapant le bras pour me forcer à partir de ce lieu apocalyptique, je tournai brusquement mon visage pour le regarder. Comment osait-il poser ses sales pattes sur moi… Attrapant mon arme dans l’intention de lui trancher la gorge, l’écroulement d’un toit non loin de nous me força à arrêter mon geste et je dus m’écarter pour ne pas être atteinte des éclats tranchants d’ardoise qui volaient en tout sens. Bientôt, les hurlements cessèrent pour laisser place au silence… Intense, profond, délicieux aux oreilles, je fermai les yeux le temps de le savourer. Toute la ville avait du être évacuée… Mais qu’était-ce donc ce bruit de galop que j’entendais un peu plus loin ? Mon imagination me jouait peut-être des tours, qui sait ?
Reculant jusqu’à ce que je sois hors d’atteinte des flammes, je m’appuyai contre un mur et croisai les bras. Finalement, même si le paysage valait la peine qu’on le voie, ce n’était pas si intéressant que je le pensais… Tout ce chemin pour rien… ?

« Tu es de mauvais foi… Allons-nous en maintenant.
Non, quand c’est la guerre il y a toujours quelque chose de bien.
Tu n’as pas le niveau. Profite de cette accalmie pour partir. »

C’est vrai, je n’étais pas très forte et j’étais obligée de compenser avec la logique et la stratégie… je risquais ma vie en ce moment-même, mais moi qui souhaitais avec une existence pleine de rebondis, j’étais servie. Qu’allait donc t-il se passer maintenant… ?





Dernière édition par Viladra Memphis le Mer 10 Aoû - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léopold Lythari
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 25
Localisation : Derriere l'ecran

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
16/40  (16/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Jeu 28 Juil - 18:50

Léopold s'etais rendu avec dix ses sujets a Equilios a la recherche d'une bibliothèque pour lire et aussi faire du tourisme dans la capitale du monde originel.

Heureusement pour lui la ville était grande, personne ne remarqua la petite bande de lions parlants qui se promenait dans les rues un bon coup pour Léopold au moins personne n'allait hurlé de terreur en les voyant c'etais un excellent point !! Sauf que au bout de la petite journée de tourisme tranquille le lion parlant jeta un oeil a l'entrée et vit qu'une gigantesque armée se tenait devant celle-ci.

Léopold vit aussi la panique des gens autour de lui a la vue de l'armée et du Déchu et apparament ils avait des intentions bélliqueuses.

Apparament ils étaient une bonne centaine mais pourquoi avait-t'ils décidé de s'en prendre a Equilios ? qu'avais t'elle de speciale pour eux ? le sage roi ne comprenait pas c'etais une véritable énigme pour lui. Mais il n'eue pas le temps de reagir ou de pensé car l'armée passa rapidement a l'attaque.

Il décida lui ainsi que ses sujets d'aidé les Equiliens, le lion rugit ce qui eue don d'effrayer quelques déchus qui frissonèrent avant de sauté sur une envahisseuse, une jeune déchue qu'il imobillisa de son poid et de ses grosses pattes avant de ligoté grace a ses crocs et des cordes a linge qui avait volé jusqu'a lui par le vent la femme se débattait sous lui mais il la maitrisa en l'assomant d'un violent coup de patte droite a la tète sans la tuée.

Ses sujets en firent de mème et les lions se battirent mais ils savaient tous que ça ne pouvait pas empecher Equilios d'ètre détruit. Léopold vit soudain une personne qui semblait ètre le commandant d'une armée de par sa stature mais le noble lion avait peur de se trompé, qu'importe l'homme avait sans doute besoin d'aide il s'approcha de Vali Gungnir et lui demanda:

-Pardonnez-moi de vous importuné ainsi mon cher, je suis Léopold Lythari roi des lions parlants de la jungle des anciens et j'aimerai savoir si vous ètes un commandant ? moi et mes sujets pouvons vous aidé ?

Si il en était un Léopold lui viendrai en aide en l'aidant a commander mais mème si le jeune homme n'etais pas un commandant il l'aiderai tout de mème car il fallait aider a tout prix et le sage lion le savais. Les cris d'horreur retentirent dans les oreilles du lion ce qui le détermina encore plus a offrir son aide et il était une vraie tète de mule bornée et déterminée qui ne se détournait pas de ses buts quand il en avais.

Le noble lion attendit la réponse de l'humain avec patience.

Pendant ce temps-la le ciel qui avait était si beau tout a l'heure s'assombrissait et l'orage n'allait pas tardé a eclaté deja des maisons commencèrent a brulées avec peut-ètre des gens dedans a cause des attaques.

Pourquoi les déchus attaqué tout d'un coup Equilios c'etais la question que se posé Léopold, les lions parlants avaient beaux ètre savants et pleins de connaissances ils n'etais tout de mème pas la science infuse et ne savais pas tout !!

Il y avais un mystère la dessous qu'il fallait élucidé, en attendant il fallais protéger les enfants et les innocents de cette attaque et vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Harmonia

avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Ven 5 Aoû - 17:11

Désolant, affligeant ou bien ravissant, plaisant... Tout était question du point de vue et de la nature profonde du spectateur.
La moindre des choses que l'on pouvait dire, c'était qu'il était évident que la cité d'Equilios avait subi une lourde attaque.
Les murailles qui ceinturaient d'ordinaire solidement la ville montraient la férocité de l'assaut qu'elle avait subie, des pierres du chemin de ronde avaient été littéralement pulvérisées, semant les morceaux de pierre de par et d'autre du haut mur.
A d'autres endroits, la muraille était noircie, fendillée, endommagée par les attaques mais avait tenu bon.
Par contre, les bâtiments à l'intérieur de la vaste ville ne pouvaient en dire autant, certains avaient complètement brûlé, d'autres étaient brisés comme si une bête féroce les avait dévastés et d'autres encore avaient subi des assauts du feu ou bien diverses attaques car il manquait des pierres, des volets, des carreaux brisés aux fenêtres.
Malgré tout ça, Equilios était encore en bon état, comme si l'envahisseur avait tenu à la garder relativement intacte tout en ne lésinant pas sur les moyens pour s'en emparer.
Mais manifestement, que ce soit le Lion parlant ou le cavalier à la monture volante, ils arrivaient après le gros de la bataille, ils venaient seulement de tomber nez à nez avec des soldats du Déchu chargés de garder la main-mise sur la position.
Autant dire que le chaos que venait de semer le roi Léopold et sa tribu ainsi que son rapprochement de celui qui chevauchait l'étonnant Sleipnir n'étaient pas passés inaperçus.
Une voix de femme s'éleva soudain au milieu de la petite armée qui se reformait déjà :


- Arrêtez ces infidèles !...

Une ombre fendit la foule et une femme, toute de noir vêtue, pointa le roi des Lions parlants et le membre de la Confrérie de son sceptre.

- Cette ville appartient désormais à notre maître, Pierre Chrisme, le plus puissant des Esprits Déchus !... Ceux qui ne se soumettent pas à lui... doivent mourir !...

D'un geste de sa part, le ciel se mit à s'assombrir tandis que la foudre éclairait le ciel, prête à s'abattre sur ceux qui se dressaient devant elle.
Quant aux soldats de Pierre, ils se rassemblèrent, lames au clair, prêts à encercler le petit groupe de Lions Parlants ainsi que le cavalier.
La situation était plus que dangereuse désormais pour Léopold et sa bande de lions ainsi que pour Vàli, entraîné involontairement là-dedans.


[HRP : Bien, puisque vous voulez vous battre, vous allez être servis, voici la petite armée qui se dresse devant vous :

- 1 Prêtresse, lvl 25, pouvoir connu : Vent et Foudre
- 4 Champions lvl 13, pouvoirs inconnus
- 8 Gradés (2 lvl 7, 2 lvl 9, 2 lvl 10 et 2 lvl 12), pouvoirs inconnus
- 40 soldats (lvl 1 à 5)

Plus de détails sur l'armée de Pierre ICI

Amusez-vous bien ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Sam 6 Aoû - 21:54

Serena n'avait pas souvenir d'avoir fait la route aussi vite entre le Fort Abandonné et Equilios.
D'abord en croupe derrière Tessa, elle avait délaissé sa monture pour prendre la route des airs aux cotés de sa fidèle Tsuki.
Et bien vite, passée une dernière colline, la cité qu'elle connaissait bien apparut au loin dans la Vallée des Mégalithes.
Aussitôt les yeux de la Lucinienne s'assombrirent en contemplant le spectacle auquel elle avait droit : les murs mêmes de la cité la plus ancienne des trois mondes donnaient la mesure de l'assaut qu'elle avait subi, quel Esprit Déchu avait pu se déchaîner de la sorte ?
Presque aussitôt, elle piqua en direction du sol et Tessa, qui la suivait à cheval, obligea sa monture à s'arrêter pour savoir ce que la responsable des renseignements des Gardiens voulait lui dire.
Souplement, la demi-Sélène déploya ses ailes blanches et atterrit aux cotés de la flamboyante beauté rousse, celle-ci semblait intriguée de la voir s'arrêter alors que le but de leur voyage effréné était enfin en vue.
Mais la Gardienne ne dit rien et se contenta de relever les yeux en direction de la courtisane.
Lentement les traits fins de Tessa se défirent et elle ne put s'empêcher de s'exclamer :


- Heiiiin ?... Tu es sûre ?!...

La magicienne blanche acquiesça vivement et se tourna à nouveau en direction de la ville.

- Absolument ! Fais ce que je dis et dépêche-toi !...

Manifestement secouée par ce qu'elle venait d'entendre, la courtisane tourna bride et disparut dans la Vallée des Mégalithes.
La Lucinienne, quant à elle, reprit son essor dans le ciel d'Harmonia qui se chargea soudain d'un orage pile au-dessus d'Equilios, de la sorcellerie à n'en pas douter.
Le regard écarlate de Serena se posa sur sa fidèle chouette harfang qui ne la quittait jamais et volait à ses cotés.


- Sois prudente Tsuki !...

La petite chouette hulula comme pour faire savoir qu'elle avait compris et se rapprocha de sa petite maîtresse, comme si elle voulait la protéger de ses ailes immaculées.
Prudemment, elle survola les chemins de ronde pour ne pas se faire remarquer et elle se posa sur un des toits, non loin d'une des entrées d'Equilios.
Elle comprenait mieux la formation de l'orage au-dessus de la ville : une prêtresse utilisait son pouvoir sur le ciel pour rassembler la foudre comme pour la déchaîner sur un petit groupe de fauves et un individu qui chevauchait une cavale avec un nombre de pattes impressionnant.
Mais plus inquiétant, ils étaient désormais encerclés par un petit groupe de soldats qui semblaient avoir tout sauf de bonnes intentions à leur égard.
Qui qu'ils soient, elle devait les sortir de ce mauvais pas car elle reconnaissait ce type de prêtresse et elle n'était pas à prendre à la légère : c'était une des sorcières au service de l'Esprit Déchu qui se faisait connaître sous le nom de Pierre Chrisme.
Ce maudit n'abandonnerait donc jamais l'idée de s'emparer d'Harmonia ?...
Mais ce n'était pas le moment de pleurnicher sur son sort : elle devait intervenir mais comment ?...
Son regard écarlate se posa sur le bracelet d'argent qu'elle portait au poignet gauche, une arme qu'elle avait obtenu auprès d'un forgeron céleste mais qu'elle n'avait encore jamais eu l'occasion d'utiliser, elle avait demandé un arc auprès de Oz, le forgeron de l'Atelier de Fer mais elle n'avait jamais activé cette arme depuis.


- Peut-être que...

Elle n'eut pas besoin de penser plus avant : comme s'il avait deviné ses pensées, le bracelet s'illumina vivement et l'instant d'après, elle tenait en mains un arc d'argent rutilant même sous le ciel sombre chargé de nuages qu'invoquait la prêtresse.
Mais chose surprenante, cet arc ne semblait pas avoir de corde et aucun trait, ni aucun carquois n'était apparu à ses cotés.


- Qu'est-ce que...

La Gardienne posa son autre main blanche sur l'arme et aussitôt elle eut la surprise de voir une corde étincelante se former sous ses doigts.
Instinctivement, elle la pinça et quand elle la tira en arrière, elle vit avec stupeur une flèche d'énergie pure s'encocher dans l'arc.


- Incroyable !...

Mais ce n'était pas le moment de s'extasier sur sa toute nouvelle arme céleste : la petite bande de lions et le cavalier encerclé ne l'attendraient pas éternellement.
Mais comment les dégager d'autant d'hommes à la fois ?
Son pouvoir sur les ondes sonores aurait permis de lancer une onde de choc qui renverserait tout ce petit monde mais elle se ferait instantanément repérer et c'était bien la dernière chose qu'elle voulait faire face à une des redoutables prêtresses de Pierre Chrisme.
Brusquement, alors que cette pensée se traversait, elle sentit sa magie bondir en elle comme si elle ne lui obéissait plus et la flèche d'énergie, jusque là d'un blanc incandescent, devint en un instant d'un violet flamboyant.
Un vague sourire envahit le visage de la Gardienne, apparemment cet arc obéissait à la moindre de ses volontés, à la plus infime de ses pensées.
De toutes ses forces, elle banda la corde translucide de l'arme céleste et projeta sa flèche au beau milieu de l'attroupement.
Aussitôt, l'onde de choc se répandit en contrebas, elle espérait au moins pouvoir permettre aux lions et au cavalier de pouvoir se sortir de ce mauvais pas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Dim 7 Aoû - 9:47

Une tuile cassée sous sa cuisse commençait à taper sérieusement sur les nerfs de notre Néko caché, vous savez, le fait de devoir se bouger afin de ne plus avoir mal mais d'un autre côté une paresse immense vous dit de faire le contraire? Et bien c'était exactement le cas de Vaya qui souffrait en silence en s'interdisant de bouger, après tout, peut-être le morceau de toit brisé allait il céder.

Finalement ce ne fut pas la douleur qui le leva de là, pas le temps, pas une pluie torrentielle ou un orage assourdissant, pas une frayeur ni une envie, ce fut la surprise tout simplement, la surprise de reconnaitre autant de têtes que ça sur le champ de bataille. Léo fut le premier, le roi des lions dont le village avait été plus ou moins brulé par la main de l'hybride, les relations entre les deux étaient un peu tendus et promettaient de s'intensifier peut-être après le déroulement de certains....évènements.

Sur son cheval (qui faisait vomir Vaiarii à chaque fois qu'il montait dessus), arrivait Vali; ça faisait un bout de temps qu'il ne l'avait pas vu, mais il connaissait ses penchants contre les déchus; pur de l'âme, le jeune-homme avait toujours emprunté le droit chemin....enfin, c'est l'impression qu'il donnait.

Mis à part eux pour l'instant, aucune tête sortait du lot et à part cette femme allongée contre un mur en contre bas, rien n'était bien intéressant à regarder...à si.
Alors que les deux connaissances commençaient à lutter contre certaines forces du "mal"; une armée se proclamant appartenant au Déchu Pierre Chrisme apparut. Pierre....Chrisme....Valiane lui en avait parlé un tout petit peu, peut-être allait il pouvoir le rencontrer après tout.


- Cette ville appartient désormais à notre maître, Pierre Chrisme, le plus puissant des Esprits Déchus !... Ceux qui ne se soumettent pas à lui... doivent mourir !...

Vaiarii tiqua; être soumis? Aucune chance, ceux qui connaissent l'ancien voleur savent que le mettre en cage ne donne jamais rien de bon, mais les mots étaient ceux de cette femme sombre, peut-être différents de l'esprit en lui-même; il devait en avoir le coeur net.

En hauteur, il se leva péniblement sur ses deux jambes en constatant avec bonheur la disparition de la tuile coupant son sang, et s'approcha de la scène de conflit passant par les toits. Il serait bien intervenu devant cette armée massive, mais un évènement le surpris.

Venant de loin, une flèche, ou plutôt, un projectile violet, siffla dans l'air et explosa au sol entre les deux camps. Un son assourdissant retendit et le camp du "bien" allait très certainement en souffrir; de son côté, l'armée des déchus fit étonnamment rapide à réagir; plusieurs soldats furent immédiatement projetés contre des murs, mais malheureusement, le gros de la troupe resta sur place. En première ligne s'était avancé d'énormes combattants qui avaient instantanément levés leurs mains en avant; le son au contact de celles-ci, avait diminué jusqu'à disparaitre comme par enchantement, se pourrait il qu'ils maîtrisent le son? Incertain de la réponse, le Néko se contenta de suivre la direction de départ de la flèche pour tomber sur une jeune-femme. La reconnaissant de loin, il put affirmer presque immédiatement qu'il s'agissait de Serena, certainement grâce à sa chouette qui volait près d'elle...Tsuka...tasu....Tski...enfi bref, son animal de compagnie.


-Toute résistance est futile, murmura la femme dans les rangées adverses encore une fois, Soumettez vous, ou mourrez.

N'en pouvant plus, l'hybride se mit au bord du toit pour être littéralement au-dessus de la tête des ennemis. Ignorant le Roi et le Cavalier, il s'adressa exclusivement à la prêtresse tout en restant en appuis sur ses jambes au cas ou une retraite rapide devait se faire. Signalant sa présence assez gauchement, il stoppa net le silence pesant qui se faisait avec sa voix, assez joyeuse, comme à son habitude.

-Salut toi, dit il à la meneuse des rangs ennemis. Voyant des lances, frondes et arcs se lever instinctivement vers lui, il calma le jeu en levant les main, Je suis avec vous!!

Les soldats parlaient entre eux et certains acceptèrent, d'autres restaient braqués sur la même position en attendant l'ordre d'exterminer.

-Je suis la pour vous aider, mais je ne me soumettrez pas, je vivrais libre et ce Pierre Chrismme machin pourra certainement comprendre, avons-nous une affaire? Ou dois-je me battre contre vous?

Il avait dit ça presque innocemment, mais une petite lueur malicieuse brillait dans ses yeux, pour qui se battrais il? Pour l'armée ou sa liberté? La réponse de la Pretresse allait répondre au mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vàli Gungnir
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 540
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 24
Localisation : In my dreams...

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expérience:
19/40  (19/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Lun 8 Aoû - 18:44







Le fracas des puissantes pattes de Sleipnir me faisait mourir de rire ! Oui, quoi de mieux qu'un cheval à huit pattes pour faire bonne impression face à une horde d'envahisseurs ? Les déchus m'intéressaient drôlement depuis la dernière fois, et ma rencontre avec Valiane m'avait soutenu dans un certain engouement pour posséder plus de force, plus de pouvoir ! En approche de la porte, je me gardais quelques trucs dans ma manche au cas où cela chaufferait pour mes fesses et de plus, j'avais envie de voir qui foutait autant le merdier à Equillios, plus particulièrement, lequel Déchu ou autres abjectes créatures qui plus est. Passant les portes où diverses gardes semblaient perdus, se remuant comme des fourmis dans tout les sens, aussi affolés que possible. Je ne m'y attardais guère, à vrai dire, je n'en avais plus rien à faire d'apporter mon aide, ma guilde semblait voué à l'extinction, autant que je prenne les devants. Mais alors que Sleipnir se cambra dans toute sa splendeur aux milieux des envahisseurs. Une sorte de Matou féroce déambula, avec toute sa troupe apparemment. Ils faisaient un sacré bordel et bizarre, celui-ci vint vers moi en posant en premier,

-Pardonnez-moi de vous importuné ainsi mon cher, je suis Léopold Lythari roi des lions parlants de la jungle des anciens et j'aimerai savoir si vous ètes un commandant ? moi et mes sujets pouvons vous aidé ?

-...

Je n'allais pas lui répondre, il m'importait peu à vrai dire, mais étrangement, je fus aussitôt "mixer" avec ces matous en chaleurs, en manque d'action, car de suite, on nous attribua des ennemis, des hordes de machin sans grand intérêts. Mon véritable but ne résidait pas dans des combats véritablement empli de sueurs, de sangs, de cadavres, quoique mon épée voulait filer comme l'éclair et que ma main me démangeait à l'idée d'un petit tête à tête mais pourtant je n'en fis rien. Je pris alors mon "envol" avec ma fidèle monture, vous ne le saviez pas !? Elle avait le pourvoir de chevaucher terre, mer, air, tout était possible pour cette merveilleuse créature. Tout les ennemis prenaient place en cercle tout autour de "nous", à présent les lions plutôt. Maintenant j'avais la main mise sur tout le paysage d'Equillios, finis mon inutilité flagrante, je me devais de montrer mon changement et de montrer ma force. Mais soudain, un violent choc me surprenait, au loin une vive lumière jaillit, puissante et gourmande, elle détona en plein milieux, assourdissante et surprenante. Il y avait maintenant un chaos colossale dans toute la ville, bien, à moi de jouer.

" Désolé pour tout ceux qui croyaient voir en moi un homme bon, à présent, j'ai changé ! Déchu ! Sachez maintenant que je veux être de votre coté, dominer ce monde qui ne souhaite que terreur pour véritablement comprendre les sous-bassement véritables de leurs vies, ces êtres qui me dégoûtent profondément, qui vive sans même se soucier de ce qu'ils leurs arrivent et qui pleurnichent à la moindre occasions, en attendant de futiles héros pour leurs venir en secours ! Sachez maintenant que je propose mes services pour vous soutenir, j'abandonne cette guilde qui fut la mienne, qui semble veine et qui est né par de médiocres valeurs que je m’efforçais en vain de comprendre, au diable la Confrérie des mondes ! "

Hum, voilà,peut-être avais-je parler sans qu'ils puissent réellement m'entendre, ou comprendre, mais maintenant, les changements de ma vie prenaient place. Je descendais alors au sol, une fois le choc de l'attaque vicieuse terminé, pour voir ce qu'il allait se passer. A présent, place à la terreur !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysterycity.forumgratuit.org/
Viladra Memphis
Umbrienne
Umbrienne
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre de la lune.

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
32/40  (32/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Mer 10 Aoû - 13:48



.:I Observation... I:.

"Moi qui à vous me suis donnée, et fus à jamais oubliée... Déjà je regrette et pleure, sur votre sort funeste."


Le carnage faisant rage autour de moi, la grande majorité des habitants avait quitté la ville mais celle-ci continuait de bruler. Les flammes se reflétant dans mes prunelles argentés, je me baissai afin d’esquiver une poutre qui aurait pu s’abattre sur moi et me tournai pour agripper le haut d’une gouttière encore intacte. Commençant l’ascension d’un bâtiment imposant composé de pierres solides, je savais que ce n’était pas le genre de construction qui plierait face au feu et me décidai donc à observer tout le spectacle d’en haut…
La montée durant un moment, j’atteignis le toit avec quelques douleurs aux avant-bras mais réussis à me hisser jusqu’à ce que je puisse m’asseoir au bord du vide, à cinquante mètres du sol environs. Oui, je vous ai fait un accéléré mais je mis un petit moment pour arriver jusque là, trichant en empruntant parfois les escaliers, hrm… Mais vous pouvez bien pardonnez ma divine personne… non ?
Tapotant la pierre à coté de moi, je voyais une grande partie de la ville et j’haussai un sourcil étonné quand j’aperçu quelques silhouettes qui s’agitaient au loin. Ce n’était pas des citoyens… Celles-ci semblaient plus se mettre en attaque qu’en fuite. Qu’était-ce donc ?

« De ravissantes friandises.
Bof… Pas très apetissant tout ça !
Nous allons les laisser s’entre-tuer et nous viendrons après… »

Voyant alors un groupe, ou plutôt une armée au loin, je compris qu’il s’agissait là des serviteurs du dieu déchu. La classe, ils avaient une aura d’enfer… La femme qui se tenait au centre rayonnait de puissance et de ténèbres. Un modèle pour moi, je ne vous le cache pas… Les regardant encercler un petit group de personnes dont certaines qui semblaient … animales, je ne réagis pas. Tout ceci se passait à plusieurs dizaines de mètres de moi, je n’avais aucune raison de me déplacer pour si peu… Et puis j’avais conscience de ma faiblesse ; je n’avais qu’à attendre la fin.
Apercevant une vive lueur, je compris qu’elle venait de la main de la femme qui faisait face à la porte parole du camp du déchu et notai qu’elle devait être la plus puissante. Ensuite vint un cavalier, soldat étrange mais tout aussi intéressant. Puis en dernier vint un autre personnage, perché sur un toit comme moi, bien qu’il soit beaucoup moins haut. Parlant au camp adversaire, appelons le camp noir, il semblait ne pas être un ennemi mais ne semblait pas non plus être ami. Tout ceci sonnait assez étrangement et je caressai distraitement la garde de mon épée du bout des doigts. J’avais en bas des combattants de valeur et ce n’était pas avec mon faible niveau que je pourrais les vaincre… Les seuls qui me semblaient insignifiants étaient bien les ninjas accompagnant celle qui parlait au nom du déchu, mais comme j’avais plutôt tendance à apprécier les méthodes de ce clan, je me voyais mal les attaquer. Je préférais attendre patiemment, et peut-être, je dis bien peut-être, que je me déciderai à descendre de mon promontoire pour aller voir ce joli monde...

« Ce n’est pas un peu risqué ?
Depuis quand est-ce que l’on ne prend pas de risques ?
Je veux dire par là que tu peux mourir si jamais l’un d’eux le décide… »

Ne t’inquiète donc pas… Répondis-je à voix haute, il faut parfois se montrer, pour se protéger… Dissimulée, on prend peut-être plus de risques, comme tu le dis…

Une explosion retentit. Reportant mon attention, je compris que la femme aux cheveux blancs avait tiré avec je ne sais quoi et cela avait donc mis un peu de désordre… Profitant de cette pause, un dernier personnage s’affirma et si je n’entendais pas ce qu’il disait de là où j’étais, je voyais bien à sa façon d’agir qu’il se plaçait du coté du dieu déchu. Les camps commençaient à se former… J’avais hâte de voir comment les choses allaient évoluer. Certes, je faisais un peu tâche dans toute cette action à rester assise dans mon coin, les jambes croisées au dessus du vide et en train de faire des commentaires silencieux comme un vulgaire spectateur commentant une pièce de théâtre, mais je sentais la puissance que déployaient tous ces gens et je comprenais qu’arriver maintenant serait une erreur de temps qui pourrait m’être fatale… Commencez donc à vous battre, petites personnes, je me contenterai de regarder vos compétences… Faites le plaisir de mes yeux et tâchez de ne pas mourir trop tôt.
Le souffle de l’explosion me gagnant enfin comme une douce brise qui agita légèrement mes cheveux, j’entendais les grognements et les exclamations de l’équipe noire qui semblait très stéréotypée pour représenter le camp du mal. Poussant un soupir en me disant que moi au moins j’étais contente de posséder une apparence qui me permettait de me fondre partout, je souris en me disant qu’après tout, cela serait plus simple pour moi de savoir qui affronte qui pour les choses à venir…

C’est dommage que l’on ne soit pas plus à observer, j’aurais presque pu lancer les paris…

« Et tu aurais misé sur qui ?
Sur les méchants bien sur…
Ils perdent toujours dans les histoires, je te rappelle !
Mais nous ne sommes pas dans une histoire, et de plus… Méchant ou gentil, c’est subjectif tout ça. »

Laissant échapper un léger rire, je continuais de fixer le spectacle qui se déroulait à mes yeux. Finalement, je ne regrettais pas de m’être déplacée jusqu’ici et Harmonia remontait dans mon estime… Il y avait tant de choses à faire… Tant de choses à voir…
Posant un regard sur les cadavres des habitants, sur les flammes qui léchaient leur corps en créant une fumée nauséabonde qui courrait le long des rues, c’était le chaos comme je l’aimais. Le mal, le sang, la peur et … les espoirs qui se brisent. Regardez, être de cette planète, regardez ce que vous aviez mis tant de temps à construire vous être arraché en quelques minutes. Admirez le travail de plusieurs vie, détruit en un rien de temps et comprenez qu’il faut apprendre à vivre en savant à l’avance… Que tout espoir est vain.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léopold Lythari
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 25
Localisation : Derriere l'ecran

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
16/40  (16/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Ven 12 Aoû - 9:49

- Arrêtez ces infidèles !...

C'est alors que s'approchèrent du petit groupe de lion une Prêtresse, quatre champions huit gradés et quarante soldats.

Visiblement c'etais la pretresse qui avait parlé:

- Cette ville appartient désormais à notre maître, Pierre Chrisme, le plus puissant des Esprits Déchus !... Ceux qui ne se soumettent pas à lui... doivent mourir !...

A cet instant le roi Léopold se demandait si cette femme n'etais pas possédée par quelque esprit pour agir de la sorte mais assez rapidement le berseker qui était a coté d'eux choisi de trahir les siens:

-" Désolé pour tout ceux qui croyaient voir en moi un homme bon, à présent, j'ai changé ! Déchu ! Sachez maintenant que je veux être de votre coté, dominer ce monde qui ne souhaite que terreur pour véritablement comprendre les sous-bassement véritables de leurs vies, ces êtres qui me dégoûtent profondément, qui vive sans même se soucier de ce qu'ils leurs arrivent et qui pleurnichent à la moindre occasions, en attendant de futiles héros pour leurs venir en secours ! Sachez maintenant que je propose mes services pour vous soutenir, j'abandonne cette guilde qui fut la mienne, qui semble veine et qui est né par de médiocres valeurs que je m’efforçais en vain de comprendre, au diable la Confrérie des mondes ! "

Comment ? il abandonnait les siens qui comptait sur lui ? maigres valeur le courage l'honneur l'amitié et la bonté ? c'etais des valeurs que le jeune roi de dix huit ans faisait régné en son palais et le sage lion espérait que c'etais une plaisanterie ou une tactique pour détourné l'ennemi qui s'approchait en nombre mème si il en doutait beaucoup mais on pouvait toujours esperé.
A ce moment de l'histoire une flèche céleste venu d'il ne savais ou attéri parmi eux et créa un immense choc bleu qui fit un grand vide parmi les guerriers de Pierre Chrisme qui apparament ne s'etais meme pas donné la peine de se déplacé.

C'est alors que Naman cria:

-Votre maitre est si couard qu'il ne s'est meme pas donné la peine de se déplacé lui mème !! Chapeau qu'il est courageux !!

Léopold poussa un rugissement profond et ordonna a Naman et quatre autres lions parlants de s'occuper des innocents:

-Veille bien sur les innocents je compte sur toi..

C'est alors qu'il entendit un cri venant du toit d'une voix qu'il avait déja entendu mais Léopold n'entendit pas ce qu'elle disait car elle était trop loin, a cet instant il vit un enfant en pleurs aux prises avec un soldat du déchu, Léopold se jeta de tout son poid contre le soldat et ne voulant pas se résigné a tué un bipède il l'assoma d'un coup de patte puis il se coucha et tourna ses beaux yeux dorés vers l'enfant:

-Allez petit homme monte, je me nomme Léopold Lythari souverain des lions parlants moi et mes sujets allons t'apporté a Naman il te mettra avec quatre de mes congènères en sécurité jusqu'a ce que tu retrouve ta famille

Avec le garçon accrocha a son dos puissant et ses petites mains cramponnées a sa crinière le lion se releva et courut vers Naman pour mettre le petit en sécurité et retourné au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Chrisme

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
200/200  (200/200)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Sam 13 Aoû - 12:25

-Arrière, vous avez des cibles prioritaires, et ils n'en font pas parti.

Pierre aparu au milieu de ses hommes, comme par enchantement, comme si il était invisible depuis le début, il aimait bien cette capacité à se déplacer instantanément, plus besoin de portail. Il avait aussi quelques nouveau tours mais il préférait se les garder pour plus tard, et puis, il n'aurait nul besoin de ses nouveaux pouvoirs pour écraser ces minables. Il se contenta de créer un portail pour ses hommes qui battirent en retraite en grommelant, la perspective de ce combat leur avait plu. La prêtresse resta sur place, son devoir était de protéger Pierre, et elle comptait bien le remplir.
Pierre portait son habituelle épée à deux mains, qui était plantée dans le sol, un pantalon noir, un tee-shirt noir et un manteau... noir lui aussi. Il observa ceux qui se dressait en travers de son chemin, des insectes insignifiants. Il repéra Serena, cachée avec un arc magique, le roi des lions, ainsi donc ces créatures pacifiques avait survécus, dire qu'il pensait que la peste les avait emporté, il serait plus soigneux la prochaine fois.

-Mes félicitations à vous tous, surtout à toi Serena, vous venez participer à l'acte final de la pièce qui verra les déchus régner sur les mondes. Désormais Harmonia est mienne, et ce n'est pas une bande de minable tels que vous qui allez me la reprendre. Je régnerait sur ce monde et il deviendra ce qu'il aurait dut toujours devenir, le berceau d'êtres supérieurs, vous n'êtes que des expériences inachevées, je vais donc terminer le travail, mais si vous vous opposez à moi, vous finirez dans le fossé. En attendant, j'ai plus important à faire, que m'occuper de votre cas.

Pierre leva le bras en l'air et un mage fit son apparition. Le déchu disparu en riant. Le mage incanta sortit un parchemine et le déposa au sol, puis il frappa de son baton dessus, chacun des participants de la scène se retrouva dans une arène, seul face à un chevalier en armure complète, doté d'une épée à deux mains. Il salue son adversaire, et se jette sur lui. C'est un combat pour la survie et seul les meilleurs auront le privilège de continuer leur route.

voilà votre adversaire

Même pouvoirs que vous et même niveau que vous, bonne chance ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Lun 15 Aoû - 17:14

La flèche d'énergie couleur améthyste frappa le sol pavé d'Equilios et aussitôt l'onde de choc frappa en cercle autour des lions parlants et du cavalier.
Le résultat fut là, des soldats furent expédiés de tous cotés, dégageant un peu les protagonistes mais elle fut un peu surprise de voir l'onde de choc avoir une portée bien moindre à ce qu'elle s'attendait.
Etait-il possible que parmi ces sbires du Déchu, certains d'entre eux possèdent eux aussi un don sur les ondes sonores ?
Mais elle n'eut guère le temps de s'en inquiéter : son regard écarlate s'écarquilla en reconnaissant au milieu de ce chaos un neko qu'elle avait rencontré dans la Jungle des Anciens et avec qui elle avait combattu une meute de loups menée par un Kaeonide.
Mais ce qu'il déclama face à la prêtresse noire la figea sur le toit où elle se dissimulait jusque là.


- Je suis là pour vous aider mais je ne me soumettrais pas, je vivrais libre et ce Pierre Chrisme machin pourra certainement comprendre, avons-nous une affaire ? Ou dois-je me battre contre vous ?

Comme ça, Vaiarii prétendait être allié aux sbires du Déchu mais était-ce une ruse pour mieux les duper ou bien était-il sérieux ?
Comme si cette déclaration ne suffisait pas, celui qui chevauchait une extraordinaire monture s'élança avec elle en plein ciel pour dominer la scène.
A son tour, il fit une déclaration fracassante.

- Désolé pour tout ceux qui croyaient voir en moi un homme bon, à présent, j'ai changé ! Déchu ! Sachez maintenant que je veux être de votre côté, dominer ce monde qui ne souhaite que terreur pour véritablement comprendre les sous-bassements véritables de leurs vies, ces êtres qui me dégoûtent profondément, qui vivent sans même se soucier de ce qu'ils leurs arrivent et qui pleurnichent à la moindre occasions, en attendant de futiles héros pour leur venir au secours ! Sachez maintenant que je propose mes services pour vous soutenir, j'abandonne cette guilde qui fut la mienne, qui semble vaine et qui est née par de médiocres valeurs que je m’efforçais en vain de comprendre, au diable la Confrérie des mondes !

Qui que soit cet homme, non seulement il avouait être membre de la Confrérie des Mondes, une guilde qui souhaitait se débarrasser des Créateurs comme des Déchus mais il la reniait devant tous pour rallier la cause de Pierre Chrisme.
La Gardienne était tétanisée par de telles déclarations, combien d'alliés des Déchus se rassemblaient-ils à Equilios en ce moment même ?
Mais apparemment les choses ne faisaient qu'empirer car brusquement une voix qu'elle reconnaissait entre toutes la fit tressaillir.


- Arrière, vous avez des cibles prioritaires et ils n'en font pas partie.

Elle ne se trompait malheureusement pas : Pierre Chrisme venait d'apparaître au milieu de ses sbires, sa fidèle épée plantée dans le sol, ses deux mains autour de la garde.
Un portail s'ouvrit derrière lui et tous ses soldats s'y engouffrèrent, ne laissant à ses cotés que la prêtresse noire.
Brusquement les pupilles écarlates de la Lucinienne croisèrent le regard vairon du Déchu qui se posa sur elle avec malice.


- Mes félicitations à vous tous, surtout à toi Serena, vous venez participer à l'acte final de la pièce qui verra les déchus régner sur les mondes. Désormais Harmonia est mienne et ce n'est pas une bande de minable tels que vous qui allez me la reprendre. Je régnerai sur ce monde et il deviendra ce qu'il aurait dû toujours devenir, le berceau d'êtres supérieurs, vous n'êtes que des expériences inachevées, je vais donc terminer le travail mais si vous vous opposez à moi, vous finirez dans le fossé. En attendant, j'ai plus important à faire que m'occuper de votre cas.

L'Esprit Déchu leva les bras sur le ciel avant de disparaître en riant pour laisser place à un mage encapuchonné.
Celui-ci déroula un parchemin d'un geste leste et frappa l'extrémité de son bâton sur le rouleau.
Une vive lumière éblouit la Lucinienne et elle écarquilla les yeux quand elle put les rouvrir prudemment.
Toute la cité d'Equilios semblait avoir disparu autour d'elle ainsi que tous les belligérants et elle se retrouvait sans crier gare dans une arène de combat.
Un pépiement aigû lui fit savoir que Tsuki était non loin d'elle mais il y avait un autre être qui attirait toute l'attention de la demi-Sélène.
Un guerrier dans une imposante armure se dressait face à elle, une lourde épée en mains, il la salua comme un duelliste poli... et il s'élança de toute sa masse dans sa direction.
Serena n'eut que le temps de s'élancer dans le ciel sur ses ailes blanches pour prendre de la hauteur.


- Que se passe-t-il à la fin ?...

Comment avait-elle pu être projetée dans une arène alors qu'elle se trouvait jusqu'alors sur les toits d'Equilios ?
Pierre Chrisme avait-il usé de ses pouvoirs de Déchu pour l'envoyer dans un autre coin des trois mondes ou bien s'agissait-il d'une illusion projetée par lui ou par l'un de ses puissants sbires ?
Mais elle n'eut guère le temps d'y penser : son ouïe fine lui fit percevoir une onde de choc qui filait droit vers elle et elle n'eut que le temps de la parer en levant les mains au dernier moment devant elle.
L'onde de choc arrêtée au dernier instant fut telle qu'elle dût lutter de toutes les forces de ses ailes pour ne pas être projetée en arrière tandis qu'un nuage du sable de l'arène balayait l'individu en armure.


- Qu'est-ce que...

La Lucinienne n'eut pas le temps de s'interroger plus longtemps à haute voix : un grondement irradia le sol et des geysers jaillirent en tous sens du sol pour se précipiter vers elle, comme pour la ligoter et la ramener vers lui.
Elle figea aussitôt les rubans aquatiques sous forme de glace et les brisa.
Toutes ces attaques, elle en était capable, était-il possible... que cet inconnu en armure - un sbire du Déchu sans le moindre doute - possède les mêmes pouvoirs qu'elle ?...
Mais il y avait une chose que son ennemi n'avait pas et si elle avait vu juste, ce serait sans doute son seul avantage.


- A nous deux !...

La demi-Sélène replongea vers le sol de toute la vitesse de ses ailes et, comme si elle avait perdu la raison, elle fondit vers son ennemi.
Celui-ci était prêt à l'accueillir de pied ferme, son épée au clair pour la recevoir.
Mais ça ne la fit ralentir aucunement, elle se jeta de face sur son ennemi... et la lame la transperça.
Tsuki poussa un cri d'orfraie devant ce spectacle... mais aucun sang ne coulait alors que la lame du guerrier en armure jaillissait du dos de sa petite maîtresse.
Au contraire, un délicat sourire ornait le visage de porcelaine de Serena : ses deux Epées Spirituelles transperçaient l'armure de son adversaire et du sang coulait à travers les plaques d'acier rutilant.
Son adversaire commença à trembler et il s'effondra lourdement sur le sol.
Couplé au bracelet qui l'avait rendue intangible, l'épée de son ennemi n'avait fait aucun mal à la demi-Sélène tandis qu'elle l'avait blessé avec ses lames qui mettaient ses adversaires dans un état second un bon moment.
La magicienne blanche s'éloigna de son adversaire de quelques pas non sans le lâcher du regard et tandis que sa petite chouette venait se poser sur son épaule, elle leva son regard couleur écarlate vers le ciel avant de s'écrier :


- Montre-toi Pierre ! Es-tu si lâche pour laisser tes sbires faire tout le travail ?!...

La Lucinienne n'entendait pas laisser Equilios aux mains d'un Esprit Déchu aussi sanguinaire.
Et elle n'allait pas laisser ses suivants se rassembler dans la capitale d'Harmonia pour rassembler leurs forces pour mieux conquérir ce monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Lun 15 Aoû - 20:06

Vaiarii avait des principes de politesse dans sa vie et avoir toute une armée le snober et le fait de s'être adressé à une femme sans recevoir de réponse le rendit..comment dire..enragé. Qu'avait il fait pour mériter une chose pareille? Il avait pourtant dit qu'éventuellement il pouvait les aider? N'avait il aucun talent? Du haut de son toit, deux fumées grises s'élevèrent de sa tête sortant de ses oreilles, son allégeance envers l'armée noire était mise à rude épreuve, et l'apparition de Pierre Chisme l'énerva encore plus.

L'avait il bien traité de minable? D'être inferieur? Pour un déchu, le Néko le trouvait complètement idiot; pouvait il se permettre de refuser une aide venant des autres? Dans tous les cas, l'insulte était forte et l'hybride aurait bien vu dans ses rêves, l'épée de ce fameux crétin se retourner contre lui. Une petite pensée pour Vali qui devait être bien déçu en ce moment. Agacé, doutant de son allégeance, il s'apprêtait à sauter pieds en premiers dans les troupes pour faire ce qu'il préferait: Semer le chaos. Pourtant, son acte fut interrompu par une lumière; étant Lucien de base, il ne fut pas aveuglé, mais plutôt surpris par l'éclairci.
Sans comprendre comment, la ville disparut entièrement et il se retrouva dans une arène. Surpris, sa colère diminua un peu et il regarda bêtement autour de lui avant de poser son regard sur un chevalier face à lui. Possédant une épée imposante, l'homme était parfaitement immobile, assez pour le confondre à une statue.

L'hybride eut le temps de reculer d'un pas pour voir l'air tranché par l'arme de son adversaire qui venait de s'approcher à une vitesse alarmante. Prenant un peu de recul, il analysa la situation. Cet individu n'allait certainement pas lui parler tranquillement et était peut-être sous un sort maléfique de ce Pierre, dans tous les cas le but paraissait simple: C'était le chevalier ou lui, un seul pouvait survivre. En y pensant, il y avait peut-être une possibilité de revenir à Equilos une fois l'adversaire terrassé et peut-être y avait il une possibilité de revoir le Déchu afin de lui dire ce qu'il pensait de ses méthodes face à face. L'idée était alléchante et la rage qui l'avait consumé un instant d'avant revint de plus belle. Ce garde, ce sbire devant lui allait être calciné, cramé, brulé, si cela signifiait pouvoir revoir Pierre ça en valait le coup.
Sans réfléchir, le Néko plaça ses mains devant sa bouche et souffla. Semblable à un Dragon, une flamme explosa devant lui et frappa de plein fouet le garde. Pour être sur de l'avoir bien tué, il maintient le sort quelques secondes avant de se reposer. Bon, je vous avoue qu'il fut un peu surpris en voyant l'homme se tennir immobile, puis, enflammer son épée et s'élancer vers le Néko comme si de rien était. Bien sur, ça aurait été trop simple, ce petit chevalier allait être bien intéressant à combattre.

La joute dura plusieurs minutes, les coups fusèrent dans des éclats de flammes, des boucliers furent levés dans les situations dangereuses et une ou deux fois on voyait un flash intense s'élever hors de l'arène. Les deux combattants reculèrent fatigués. D'un côté le Néko qui fumait littéralement et de l'autre le chevalier qui avait abandonné son arme en voyant son inutilité face à l'hybride et qui se battait uniquement avec de la magie. Bon réfléchissons un peu, l'adversaire était pareil que lui donc aucun avantage sur ce plan, il fallait trouver quelque chose d'autre, quelque chose de moins classique.
L'idée illumina les yeux de Vaiarii, mais oui, pourquoi ne pas faire comme avant? Se battre comme un voleur utilisant les ruses d'assassins et de mercenaires, des tactiques viles, voilà ce qu'il fallait. Le Néko changea complètement de posture, ses mains devant son menton, les jambes plus lâches qu'avant. Il courra vers le chevalier et tomba au sol....oui..tomba pour éviter une boule de feu. A ses pieds il profita de son environnement. Une poignée de sable jetée dans les yeux de l'homme, deux coups dans les genoux afin de les retourner, une frappe dans l'entrejambe qui plia l'adversaire en deux et une remontée rapide en faisant connecter son genou à la mâchoire du guerrier en face. Le dernier coup était bien sur couplé avec un peu de feu qui fit voler l'homme en arrière.

Mort ou pas, le soldat gisait à terre. Fier? Non, les techniques utilisées n'avaient rien d'honorable, mais la situation l'exigeait non? On aurait pensé que le mage guerrier se serait laissé tombé à terre, qu'il aurait pu se calmer un peu, c'est mal connaitre Vaiarii. Mélangeant rage, frustration et l'adrénaline du combat, il s'élança vers les murs de l'arène avec de grands coups de poings explosifs. Pour je ne sais quelle raison, il pensait certainement qu'en détruisant l'arène il pourrait revenir à Equillos.
Dans le fracas des coups et les pierres qui volaient dans tous les sens, il leva la tête en criant vers le ciel
:

-Ramenne toi fuiyard! Je briserais cette arène, ton armée et même toi si tu te ramenes pas! Insignifiant hein?! Ramene toi!!

Completement Berserk, il continuait le carnage en espérant pouvoir revoir le Dechu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léopold Lythari
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 25
Localisation : Derriere l'ecran

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
16/40  (16/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Mar 30 Aoû - 9:01

Toujours avec l'enfant sur le dos le lion parlant se dépécha d'apporté le petit en sécurité, bientot lui et ses sujets trouvèrent une petite cabane ou ils posèrent l'enfant et le roi y placa un congènère pour la gardé puis il reparti au combat.


Sauf qu'a l'arrivée de Leopold un homme était apparu subitement et il s'exclamait:

-Mes félicitations à vous tous, surtout à toi Serena, vous venez participer à l'acte final de la pièce qui verra les déchus régner sur les mondes. Désormais Harmonia est mienne, et ce n'est pas une bande de minable tels que vous qui allez me la reprendre. Je régnerait sur ce monde et il deviendra ce qu'il aurait dut toujours devenir, le berceau d'êtres supérieurs, vous n'êtes que des expériences inachevées, je vais donc terminer le travail, mais si vous vous opposez à moi, vous finirez dans le fossé. En attendant, j'ai plus important à faire, que m'occuper de votre cas.

Léopold comprit directement a qui ils avait affaire puis une arène apparut après ces paroles, enfermant une jeune femme. Léopold tenta de griffé et de mordre la porte mais elle était bien fermée.

Quand un garçon hurla:

-Ramenne toi fuiyard! Je briserais cette arène, ton armée et même toi si tu te ramenes pas! Insignifiant hein?! Ramene toi!!

Cette voix il la reconnaissait entre mille, c'etais celle de Valairii mais oui vous savez le néko qui avait attaqué son peuple puis lui avait proposé de l'aide !!

Léopold le regarda et le salua pourtant il ne put s'empeché de pointé de sa patte l'arène et de questionner:

- Vous ètes de son coté ?

En tout cas Léopold n'etais pas de son coté, il était trop pacifique pour tué qui que ce soit d'humain et pour suivre les idées du dieu déchu. Surtout que après ce qu'il venait de dire Léopold devina dans Pierre une personalité égoiste et mégalomane qui ne se souciait peu de son armée ni des gens, il ne s'inquietait que de son petit nombril et utilisant toute les bassesses pour arrivé a ses fins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Chrisme

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
200/200  (200/200)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Mer 31 Aoû - 13:06

Serena :
Devant la Sélène, une imposante porte de bronze apparaît et s'ouvre, révélant un long couloir sombre, au fond de ce couloir, une porte lumineuse apparaît, mais pour l'atteindre il faudra se faufiler entre les bras avides d'énergie vitale et magique qui se tortillent à la recherche d'une proie, en effet, il ne suffit pas de prouver sa valeur en combattant, il faut aussi faire preuve d'endurance et de force d'âme afin de ne pas succomber au mains avides.

-Tu est forte Serena, mais es-tu sans peur? Les couards finissent toujours par se laisser dominer, montre moi que tu est faites de courage et de force, prouve moi ta puissance, laisse les ténèbres t'envahir pour mieux les combattre, traverse ce couloir et rejoint la lumière. La suite n'attend que toi.

Vaiiari:
-Ainsi tu te crois fort, tu pense que vaincre un simple soldat fait de toi un héro? Tu n'a pas les moyens de tes prétentions petit, cramer un village de lions sans défense n'est pas ce qu'on pourrait appeler un acte impressionnant, j'ai couché à bas des armées entières, j'ai détruits et pillés des villes à la pelle, j'ai mené ce monde au bord de la destruction. Qu'à tu fait de ton côté?

Aucune réponse n’était attendue à cela, une simple porte s'ouvrit devant Vaiiari, sortie tout droit de nulle part, il y avait de nombreuses personnes dans la salle, des personnes qu'il connaissaient, un fois entré, chacune d'entre elle l'accuserait de quelque chose, inutile de les frapper, ils sont intangibles.

-Es-tu prêt?

Leopold :
Le chevalier t'attaque, il te frappe sans relache, il faudra le tuer car il est inépuisable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Ven 2 Sep - 15:25

Surgie de nulle part, une porte de bronze à deux lourds battants se matérialisa.
La Sélène resta à la contempler ses lourds battants étincelants, ses Epées Spirituelles au clair, prête à en découdre avec tout nouveau sbire de Pierre qui se dresserait devant elle.
Peu importe l'endroit où elle se trouvait, elle n'en oubliait pas qu'à cet instant même l'Esprit Déchu occupait Equilios, pas question de le laisser posséder la capitale originelle un seul instant de plus, encore moins depuis qu'elle avait découvert une antique cité abandonnée dans ses entrailles.
Elle ne savait pas ce qui se cachait exactement sous les pavés de la ville mais elle savait absolument qu'elle ne devait pas laisser Equilios entre les griffes de celui qui se prenait pour un dieu guerrier.

La Gardienne se raidit en voyant les lourds battants s'ouvrir mais elle ne se serait jamais attendue à ce qu'elle allait voir au-delà de cette porte.
Un rectangle de lumière apparaissait tout au fond de ce qui semblait un couloir noir mais elle comprit bien vite que ce qu'elle prenait pour des murs étaient en fait des milliers et des milliers de bras d'ombre tendus, comme pour la saisir.
C'est à cet instant que la voix de l'Esprit Déchu retentit, semblant venir de la lumière qui se trouvait au-delà de ce tunnel inquiétant.


- Tu es forte Serena, mais es-tu sans peur? Les couards finissent toujours par se laisser dominer, montre-moi que tu es faite de courage et de force, prouve-moi ta puissance, laisse les ténèbres t'envahir pour mieux les combattre, traverse ce couloir et rejoins la lumière. La suite n'attend que toi.

Le regard rubis de la Lucinienne s'assombrit en entendant ça : pour qui se prenait-il à la mettre ainsi à l'épreuve ?
Elle n'avait rien à lui prouver à cet Esprit Déchu et elle allait le lui faire comprendre.


- Je n'ai pas peur de toi Pierre et encore moins de ces ténèbres !... Attends-moi, j'arrive !...

Il ne perdait rien pour attendre, elle déploya ses ailes blanches et s'envola de toute la vitesse dont elle était capable dans ce couloir pourtant inquiétant.
Comme il fallait s'y attendre, tous ces bras de ténèbres se tendirent vers elle pour tenter de la saisir.
Mais la magicienne n'avait plus aucune envie de patienter pour se retrouver nez à nez avec le Déchu, elle avait conscience de sa puissance désormais et elle allait mettre toutes ses forces en oeuvre pour protéger les trois mondes et plus seulement le sien.
Chacun de ces mondes était l'oeuvre des Esprits Créateurs, elle se devait de les protéger maintenant que ceux-ci n'étaient plus là.
Elle tenta d'abord d'esquiver les mains noires qui semblaient avides de la saisir mais celles-ci étaient de plus en plus pressantes, de plus en plus agressives et bientôt elle n'eut plus le choix.


- Laissez-moi passer !...

Elle abattit ses Epées Spirituelles sur les mains noires qui voulaient s'emparer d'elle, peu importait les quelques cheveux, les plumes et les lambeaux de tissu qu'elle abandonnait à cette myriade de mains grouillantes.
Sans peur et sans la moindre hésitation, elle s'élança dans la porte de lumière, Pierre ne perdait rien pour l'avoir attendue.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Sam 3 Sep - 20:05

Vaiarii continuait vainement à frapper les pierres en espérant pouvoir parler avec cet esprit qui l'avait emmené ici. Franchement, bien qu'étant en colère, il ne pouvait comprendre cet esprit, que voulait il? Les tester? Si c'était le cas alors pour quoi faire? Soudain, la voix de l'homme sonna dans la pièce enragent le Néko de plus belle.

-Alors tu te crois fort, tu penses que vaincre un simple soldat fait de toi un héro? Tu n'as pas les moyens de tes prétentions petit, cramer un village de lions sans défense n'est pas ce qu'on pourrait appeler un acte impressionnant, j'ai couché à bas des armées entières, j'ai détruit et pillés des villes à la pelle, j'ai mené ce monde au bord de la destruction. Qu'à tu fait de ton côté?

L'hybride soupira en se calmant enfin. Cette entité jugeait le niveau des gens par rapport aux choses détruites...pathétique. Devant lui, une porte s'ouvrit apparaissant tout simplement (encore une fois). S'étant résigné à suivre les épreuves, il avança vers elle, le pas las, tout en marmonnant dans sa barbe.

En fait ce qui frustrait le plus le jeune mage était le fait de ne pas comprendre réellement ces paroles. C’est comme si on le défiait de tuer le plus de monde possible. Mais bon, rien ne servait à analyser les phrases, il fallait plutôt avancer.
Il se rendit donc dans la nouvelle salle, surpris tout d'abord, puis, amusé. Devant lui se trouvait un ‘ami’ de longue datte, ce morveux lui avait pris de l'argent sans demander et le Néko s'était..comment dire...faché. Pourtant, sa tête l'énervait encore et le revoir comme ça lui faisait plaisir pour la bonne raison que cette personne représentait un défouloir. Retroussant ses manches, l'hybride s'avança, donna un coup de poing dans la joue de l'apparition et....la traversa.
Étonné, il continua sur sa lancée et se retrouva par terre.
Le fantôme se pencha par dessus lui.


-Tu m'as tué...tu n'as pas honte?

Vaiarii écarquilla les yeux, honte? Lui? Il éclata de rire devant le fantôme qui restait inexpressif et se releva .

-Sale crétin, si tu voles t'as qu'à pas te faire choper, allez, à la revoyure.

Il continua sa route avait de se faire encercler par plusieurs personnes. Intangibles, il les franchisa d'un pas confiant mais s'arrêta un peu plus loin en se tenant la tête, ces voix, toutes plus fortes les unes que les autres:

-Le vol que tu a commis m'a fait perdre ma femme.....pourquoi as tu quitté le village?.... Cette fille, j'en était amoureux, et toi, tu t'es amusé avec ......moins que rien.....cafard...assassin

Toutes ces paroles résonnait dans son crâne et sonnait désagréablement familière, des personnes qu'il connaissaient, elles avaient tous une voix qui lui rappelait quelque chose, peut-être même des amis lointains ou des individus perdus de vue depuis longtemps. Il se boucha les oreilles, mais cela n'arrêta en rien les accusations. Biens, pas d'autre choix.
Il se leva, vacillant, et retourna prés du groupe de personnes au loin avant de s'asseoir devant; il sépara les voix une à une et parla.


-Le vol que tu as commis m'a fait perdre ma femme
-Et qu'as tu retrouvé après? Une autre, bien plus belle et plus fidèle surtout..
-Cette fille, j'en était amoureux, et toi, tu t'es amusé avec .....
-En effet, elle était espionne à ce temps la et elle se serait bien joué de toi, d'une certaine façon je t'ai aidé.

Et il continua ainsi, pour chaque accusation il avait une explication, dés fois fausse, des fois juste, il les prenaient tous en remarquant que le vacarme dans sa tête diminuait. Presque une heure plus tard, épuisé, il avait tout passé en revue, avait donné des explications à la pelle pour faire taire les esprits. Il avait affronté des pères de familles, des femmes, des fermiers, même Leopold qui l'accusait d'avoir abîme son village, ce sur quoi il lui avait répondu que les lions avaient étaient accusés par le peuple et inspiraient la terreur donc il fallait agir.
Une petite main tira sur sa manche, il baissa la tête pour voir une fillette, tenant dans ses bras un doudou.


-Monsieur, pourquoi m'as tu laissée?

Confus, il essayait de se rappeler d'elle, c'était la dernière du tas qui parlait encore.

*Rapelle toi..rapelle toi*

-Pourquoi tu l'as laissé m'enlever?

Ça y est!Cette petite avait été kidnappée quelques années auparavant devant ses yeux. Pourtant, les circonstances de l'époque lui avait obligé à faire abstraction de ce qui se passait devant lui afin de sauver une amie, il avait oublié. On lui avait pourtant dit que la petite ne serait pas touchée donc ça allait.

-Si tu m'avais aidé, je serais pas morte, fit elle d'une voix faible ,[color=purple] tu m'as tué.

Il tomba à la renverse le coeur battant. Un enfant, il avait tué un enfant? Impossible, mais elle restait la devant lui en l'accusant encore et encore..il lui fallait une explication, une raison de la laisser sans son aide, une façon de la faire partir et de se sentir mieux.

-Je m’excuse

Il se pencha en s'excusant. La première de tous, la première fois qu'il disait pardon. L'excuse lui venait droit du coeur car il n'avait pas d'explication, pas de raisons valable. Il ne pouvait que demander son pardon.
Il leva la tête avec le visage pale et vit le fantôme sourire, puis s'envoler avec les autres. Il regarda ses mains en pensant au passé tout en répétant le mot d'excuse plusieurs fois dans sa tête. Combien de personnes avait il blessé? Des centaines? Des milliers?
Il regarda au loin et énonça clairement les mots suivant, sur que le fameux Pierre l'entendrait:


-Ce que j'ai fait? J'ai blessé du monde, je me suis fait détesté et aimé, j'ai mis des bâtons dans des roues et j'ai aidé, j'ai tué, j'ai sauvé et maintenant grâce à toi, je me suis excusé. Tu connais la différence entre nous deux? J'ai conscience de ce que je fais et je vis avec, toi, tu ne sens rien...et je te pleins.

Une rage silencieuse, au fond de lui brûlait, une haine sans merci contre cet esprit, que pouvait il faire tout seul? Pas grand chose, mais il essayerais ou alors il comprendrais les véritables intentions de Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léopold Lythari
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 25
Localisation : Derriere l'ecran

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
16/40  (16/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Lun 12 Sep - 21:01

Léopold se demandais bien ce qui se passait, voyant des fantomes tournés autours de Valairii et l'accusé de mille chose.

Mais il n'eue pas le temps de réfléchir un chevalier l'attaque et l'envoya valdingué au loin. Léopold se releva en titubant puis reprenant ses esprits il poussa un rugissement avant de se jeté sur le chevalier.

Le souverain ne voulait pas tuer un bipède, trop impossible pour lui il ne pourrait jamais assassiné un ètre sur deux pattes.

Ses crocs puissants aggripèrent avec violence le bras du chevalier le faisant abondament saigné, l'imposant lion fut projeté au loin mais était déterminé a proteger son peuple de lions pacifiques.

Concentré sur le combat il ne vit pas son compagnon Valairii tombé a genoux, vaincu par les voix des personnes et se relevé en criant quelque chose a Pierre:

-Ce que j'ai fait? J'ai blessé du monde, je me suis fait détesté et aimé, j'ai mis des bâtons dans des roues et j'ai aidé, j'ai tué, j'ai sauvé et maintenant grâce à toi, je me suis excusé. Tu connais la différence entre nous deux? J'ai conscience de ce que je fais et je vis avec, toi, tu ne sens rien...et je te pleins.

A ce moment il fut déconcentré par le néko et le roi majestueux se reçut un formidable coup dans le ventre qui l'envoya sur Valairii l'écrasant de tout son poid.

Léopold se releva vivement avec royauté et son immense figure ainsi que son museau se retrouva a la hauteur de son "ami":

-Tu a avoué tes fautes petit néko, tu a fais des choses mal c'est vrai.. de simples escuses parfois ne valent rien quand elles ne sont pas dites avec le...

Un violent coup de pied dans les cotes lui coupa le souffle et il lacha un rugissement de douleur et le chevalier ricana:

-Alors vulgaire minet, on a peur du grand méchant loup ? Ouh c'est vrai vous les lions parlants ètes tellement pacifique vous avez peur de tuer des humains.. vous n'ètes que des gros ours laches mais j'admet que tu est digne d'ètre roi que grace a ton allure.

Oui Léopold ne pouvait pas tuer d'humains, trop pacifique et doux pour faire une chose aussi abominable selon lui, et c'etais pareil pour les autres lions.

Par fierté il ravala un autre rugissement de douleur en se relevant et regarda le chevalier droit dans les yeux, ce qui le destabilisa quelque peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Chrisme

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
200/200  (200/200)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Ven 16 Sep - 19:05

Un éclair de lumière, et tout s'efface. Les trois protagonistes se retrouvent dans une grande salle, il sont libres de leurs mouvements et aucun équipement ne leur à été retiré, au centre de la pièce, une statue de Pierre taille réelle trône, en or massif, elle semble animée d'une énergie propre, ses yeux ne tardent pas à s'illuminer, la statue s'anime alors, elle descend de son petit piédestal. Elle regarde autour d'elle et frappe chacun des trois protagonistes d'un coup d'oeil sans réel sentiment. Il s'approche de Serena, personne ne peut rien faire, tout le monde semble tétanisé, il la regarde de haut en bas et pose sa main sur son front. Une fulgurante douleur au crane envahit le corps de la Sélène qui ne peut rien faire.

*Pourquoi me craindre? Pourquoi s'opposer à moi? Ais-je été injuste? Ais'je été mauvais? Qui est-tu pour oser dire ce qui est bon pour le peuple de ce monde? Je suis un dieu à présent, je suis aussi puissant qu'auparavant, et ça, je ne le dois qu'à moi-même. Alors pourquoi me mettre des bâtons dans les roues? Pourquoi y a t'il constamment quelqu'un entre moi et mon destin?*

Quand la Sélène ouvre les yeux, elle se trouve au milieu d'un champ de bataille, elle n'a plus mal, à vrai dire, elle ne ressent plus rien, tout la traverse, les odlats, les projectiles, les sorts. Sous ses yeux c'est un combat dantesque qui se déroule, deux régiments s'affrontent, équipés d'armes et d'armure hétéroclites, les corps à corps son sanglant, au milieu de cette furie, un Pierre qui semble bien plus jeune et une femme aux cheveux violets qui pourrait être Melusyne si ce n'était pas cette cicatrice sur sa joue et cet air féroce. Et puis, bon nombre de ses traits différaient de la créatrice si on y regardait plus attentivement... quand on pouvait voir quelque chose. La statue d'or apparait devant Serena.

-J'était un simple humain, et je me suis élevé à un niveau supérieur. Peut-tu en dire autant, j'ai souffert, j'ai gagné ma place à la sueur de mon front, et tu ose t'y opposer. QUI EST-TU? QUI EST-TU POUR ME BARRER LE CHEMIN?

Une décharge au niveau du front et Serena revient à la réalité, haletante, elle tombe à genoux. La statue se détourne et s'approche de Vaiiari, il lui tapote l'épaule amicalement.

-Tu a accepté de reconnaître tes fautes, j'en ai commises moi aussi, et j'ai regardé les choses en face, je ne me suis jamais dérobé derrière de vaines excuses, peut-tu en dire autant? A tu toujours reconnu tes fautes, j'ai eut du temps pour méditer, tourmenté par mes soldats qui me reprochaient de ne pas les avoir mené à la victoire, ce qui arrive aujourd'hui et ma réponse, mon hommage, j'ai regardé chacun de leur fantôme dans les yeux, je leur ai tous promis d'obtenir réparation, de vaincre en leur nom, ce qui arrive aujourd'hui, c'est pour tout ceux qui ont cru et qui croient en moi. Je te reconnait l'honneur d'avoir affronté tes peurs.

La statue fixe Leopold d'un air dédaigneux.

-Toi, le soit disant roi éclairé d'une tribu de lions pacifiques, voilà ce que la passivité t'aura coûté (d'un geste il fait apparaitre les corps agonisant des sujets du roi). Si vis pacem para bellum, qui veut la paix prépare la guerre, tu a été stupide de penser pouvoir t'en sortir avec de belles paroles, c'est la guerre, et il faut se battre ou mourir. Met-toi ça dans le crâne.

La statue se repose sur son socle et reprend son ancienne pose, genou à terre et mains jointes ne position de prière. Une porte s'ouvre vers un balcon qui offre une vue magnifique de la cité, des bruits de bottes se font entendre derrière un mur qui ne tarde pas à disparaitre, révélant une quarantaine de soldats de Pierre.

-Rendez-vous ou mourrez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Dim 18 Sep - 13:54

Un éclair éblouit la demi-Sélène alors qu'elle franchissait la porte se situant à l'extrémité de ce passage ténébreux que le Déchu l'avait obligée à franchir.
Il fallut de longs instants pour qu'elle ose ouvrir à nouveau ses prunelles écarlates et elle les écarquilla bien franchement en découvrant le spectacle qui l'attendait.
Elle venait d'atterrir dans une vaste salle au centre de laquelle trônait une statue représentant Pierre, apparemment entièrement faite d'or.
Mais ce n'est pas la sculpture qui attira son regard : elle remarqua la présence du lion qui se trouvait en mauvaise posture à son arrivée à Equilios mais elle constata aussi celle d'un jeune Neko qu'elle avait rencontré bien des mois plus tôt au coeur de la Jungle des Anciens.

- Vaiarii ?...

Elle était sûre de ne pas se tromper, que diable faisait le jeune hybride dans un endroit aussi dangereux ?
Mais elle n'eut pas l'occasion de poser la question : sans crier gare, la statue d'or ouvrit ses yeux métalliques, irradiés d'une lueur vive, se redressa sur son piédestal avant de s'avancer dans la pièce.
A l'instant où la créature posa les yeux sur elle, la Gardienne sentit instantanément son corps figer.


- Qu'est-ce que...

Quel était le maléfice dont cette chose était capable ? A moins que ce ne soit Pierre lui-même qui ne se cache derrière ce déguisement ?
Que ce soit Vaiarii ou le fauve, ils semblaient réduits à l'impuissance eux aussi mais la statue semblait se désintéresser d'eux, elle venait droit vers elle.
Lentement elle vit la main dorée s'élever vers son visage et elle poussa un cri de douleur en sentant les doigts froids entrer en contact avec son front blanc.
Elle ferma les yeux pour tenter de lutter contre la vague de souffrance qui la parcourait à ce simple contact mais la voix de Pierre qui s'écoulait par la bouche de son sosie de métal semblait résonner en elle.


* Pourquoi me craindre ? Pourquoi s'opposer à moi ? Ai-je été injuste ? Ai-je été mauvais ? Qui es-tu pour oser dire ce qui est bon pour le peuple de ce monde ? Je suis un dieu à présent, je suis aussi puissant qu'auparavant, et ça, je ne le dois qu'à moi-même. Alors pourquoi me mettre des bâtons dans les roues ? Pourquoi y-a-t-il constamment quelqu'un entre moi et mon destin ?*

Serena ne chercha pas à répondre, elle essayait simplement de se concentrer pour tenter d'annihiler le pouvoir que le Déchu exerçait sur elle.
Brusquement toute douleur cessa et croyant avoir réussi, elle ouvrit à nouveau ses yeux couleur rubis.
Mais elle se trompait et elle en prit cruellement conscience car ses yeux écarlates s'écarquillèrent de détresse.
Elle n'était plus dans la vaste salle mais au beau milieu d'un champ de bataile.
Avant qu'elle puisse comprendre, elle entendit un cri de rage derrière elle et elle comprit avec horreur qu'elle n'aurait pas le temps d'esquiver le lancier qui semblait prêt à la transpercer.
Mais le guerrier la traversa sans qu'elle ressente rien et vint empaler un autre homme qui se trouvait quelques pas derrière elle.
Incrédule, la magicienne blanche porta son regard sur son corps qui lui apparut soudain presque translucide.


* Je suis... immatérielle ?...*

Que lui avait donc fait le Déchu pour qu'elle se retrouve dans un tel état, que cherchait-il à lui faire comprendre ?
Mais en se retournant vers le coeur du combat, elle constata que Pierre, une fois n'était pas coutume, se lançait au milieu de la mêlée, tranchant et tuant à tour de bras au milieu d'un véritable bain de sang.
Mais il lui semblait étonnamment plus jeune et que dire de la femme qui lui faisait face ?
Elle ressemblait étrangement à cette femme à la chevelure d'améthyste et au regard d'émeraude qui lui avait ouvert la porte des trois mondes, celle qui avait disparu sous les coups du Déchu près du cristal qui enfermait l'une des trois soeurs.
Etait-ce là une bataille au temps où les Esprits étaient encore jeunes, pourquoi Pierre s'ingéniait-il à lui montrer cela ?...
Mais la statue d'or réapparut devant elle, comme pour mettre un terme à ce spectacle barbare.


- J'étais un simple humain et je me suis élevé à un niveau supérieur. Peux-tu en dire autant, j'ai souffert, j'ai gagné ma place à la sueur de mon front et tu oses t'y opposer. QUI ES-TU ? QUI ES-TU POUR ME BARRER LE CHEMIN ?

Sur ce cri de la statue, Serena eut l'impression de recevoir une décharge électrique à travers tout le corps et elle poussa un gémissement de douleur avant qu'elle ne retrouve la maîtrise de son corps et qu'elle ne tombe à genoux, le souffle coupé.
Qu'est-ce que c'était que cette histoire ? Comment un simple humain avait-il pu s'élever au rang d'Esprit ? Quelle était cette bataille, qui était cette femme à la chevelure d'améthyste qu'il affrontait ? Et pourquoi avait-il été déchu s'il avait été réellement un Esprit autrefois ?
Malheureusement toutes ces questions devraient manifestement attendre : déjà la statue d'or reprenait sa position première sur son piédestal, non sans avoir félicité Vaiarii et fait apparaître les corps agonisants de fauves qui n'étaient autres que des sujets du lion qui se tenait non loin d'elle.
Et la situation ne tarda pas à empirer : déjà un des murs de la vaste salle disparaissait pour laisser apparaître une quarantaine de soldats du Déchu.
L'avertissement était clair : il devait rendre les armes ou mourir mais la Gardienne n'appréciait aucune de ses options.
Le balcon dans son dos était une porte de sortie pour elle mais jamais Vaiarii ni le lion ne pourraient la suivre par là.
Et elle ne pouvait pas les abandonner là, c'était hors de question.
La magicienne blanche se releva sur ses jambes flageolantes et elle tira ses deux Epées Spirituelles de leur fourreau qui s'illuminèrent aussitôt de la lueur blanche qui leur était coutumière en présence du mal.


- Je n'ai pas l'intention de me rendre !...

Aussitôt l'air dans la pièce sembla se mettre à vibrer et dans un grondement une masse d'eau se matérialisa avant de déferler en vague sur les soldats qui s'avançaient vers eux.
Elle devait trouver une solution pour obliger Pierre à quitter Equilios ou du moins donner une porte de sortie à ses compagnons de mésaventure mais elle avait besoin de temps pour réfléchir !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Dim 18 Sep - 15:40


Décidemment, les événements commençaient à le dépasser totalement. Après une ville en flamme, un combat de gladiateur et une illusion, voila qu'il se retrouvait dans une salle encore imaginée, en plus avec des individus qu'il connaissait. Selena avec qui il avait passé un petit moment dans une jungle perdue et le lion passif, avec qui il avait eu un petit accrochage. Pourquoi étaient ils là? Avant d'avoir ou dire quelque chose, il s'immobilisa, sentant comme une main lourde peser sur tout son être; il ne pouvait plus bouger ni penser pur le moment, juste rester spectateur à ce qui allait se passer.

Devant eux, une statue fit son apparition; elle passa d'abord à Selena, la toucha avant de lui faire mal mentalement, enfin, c'est à quoi ça ressemblait. Elle s'approcha de lui et, à sa plus grande surprise , le félicita. Mais qui étai-ce? Pierre? Non, certainement une autre création, il n'avait toujours pas d'explications pour les événements en cour et n'était pas sur de ce qu'il fallait faire. Puis la statue arriva vers le Lion. Rien à dire la dessus, la voix avait raison en essayant de faire entrer une leçon dans le crâne de l'animal même si la technique employée était un peu trop violente à son goût.

La statue revint sur son socle comme si de rien était et tomba dans un sommeil interminable. Au fond, une porte s'ouvrit. De là où ils étaient, ils pouvait apercevoir la cité, enfin un lieu connu! Fini ces jeux débiles et épreuves inutiles, peut-être arriveraient ils, tous les trois, à y voir un peu plus clair. Selena avait eu son contact mental donc aucun moyen de connaître ses pensées en ce moment et Léo devait être assez grincheux en ce moment, peut-être utiliserait il ses griffes contre des hommes? En parlant d'hommes, plusieurs d'entre eux commençaient à entrer dans la salle, des soldats de l'armée noire certainement.


-Rendez-vous ou mourrez!

*Mais c'est quoi ces crétins? On a passés les épreuves et y'a encore des gens qui viennent nous casser les pieds?*

Il ne savait pas quoi penser. Mettez vous à sa place aussi; il venait d'être félicité certainement par une créature de Pierre et maintenant l'armée devant lui voulait sa peau....ou alors la statue n'appartenait pas à l'esprit. Oui, complètement perdu. Dans le doute il posa un genou à terre en choisissant la façon la plus simple de régler le problème et commença à se rendre.

-Je n'ai pas l'intention de me rendre!

Vaiarii se releva rapidement en voyant une vague d'eau déferler sur une partie de l'armée qui ne s'attendait à rien et s'adressa à la femme.

-Tu fous quoi? Tu veux mourir c'est ça?! Rends toi des fois, ça donne souvent des résultats..improbables.

Il soupira et retroussa ses manches, la, ils n'avaient aucune autre solution. Les phalanges enflammés, il fonça dans le tas en attirant l'attention des gardes afin de protéger un minimum ses collègues. La première mâchoire connecta avec son poing et il frémit en envoyant le corps du pauvre homme au loin dans une explosion de feu. Rien à faire, le pugilat restait un bon moyen de divertissement.
Mêlant feu à bouclier si le besoin était, il créait un sacré bazar au centre de l'armée adverse, assez pour que ses camardes du moment fassent ce qui leur plait sans être assaillis de tout côtés.


-Cool t'es armes, lança t'il en arrière à Selena. Elles font juste une jolie lumière ou tu comptes les utiliser ...quand tu veux hein.

Il la taquinait, dans un moment pareil, mieux valait il rester positif même si le lion semblait avoir du mal sur ce point et c'était tout à fait compréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léopold Lythari
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 29/12/2010
Age : 25
Localisation : Derriere l'ecran

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
16/40  (16/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Mar 20 Sep - 8:57

-Toi, le soit disant roi éclairé d'une tribu de lions pacifiques, voilà ce que la passivité t'aura coûté. Si vis pacem para bellum, qui veut la paix prépare la guerre, tu a été stupide de penser pouvoir t'en sortir avec de belles paroles, c'est la guerre, et il faut se battre ou mourir. Met-toi ça dans le crâne.

Tandis que ses sujets agonisaient autours de lui le roi continuait d'observé la statue de Pierre qui le regardait avec dédain.

Nao s'avança alors vers eux et d'une voix tonitruante s'exclama:

-Apparament je ne voit que des imbéciles ne connaissant rien a notre histoire et a nos coutumes..

Léopold sentait la colère dans les propos de son sujet et il s'approcha de son roi avec respect:

-le roi Léopold est le fils de la reine Byzance et du grand roi Nanaki descendant des plus grandes lignées de roi et reines de sang royale, chez les lions parlants cela veut tout dire, on est un peuple avec des coutumes comme les elfes ou les centaures et une histoire qui remonte a des millénaires !! Votre incultisme m'amuse autant qu'il m'irrite et ça se prétend dieu !! Je suis mort de rire !!

Nao évita agilement une attaque tandis que Léopold s'empressa d'aller voir ses sujets pour les réconfortés.

Au fond de lui le sage roi commençait a douté.. il n'étais peut ètre pas a la hauteur pour ètre roi.. Léopold savait qu'il ne serait jamais comme ses ancètres ou ses parents qui furent de grands roi.

Comme si il sentait le doute dans le coeur du roi Nao se tourna vers lui et effleura son museau.

-Vous ètes un bon roi croyez-moi, vous ètes encore jeune et vous avez le temps avant de devenir une légende comme vos parents ou vos ancètres.

Léopold senti la gratitude monté pour son sujet, il lui lecha la joue et se releva alors qu'il consolé un lion parlant... sa majesté parlait pour lui mais il s'exclama d'une voix puissante a faire frémir en regardant Pierre d'un air de compassion:

-Je suis Léopold Lythari, souverain des Lions Parlants, fils de Nanaki et de Byzance, descendant des grandes lignées de roi, je suis pacifique oui.. mais tu ne connait rien de nos coutumes et comme a précisé mon sujet tu ne sait rien de notre histoire ni du pourquoi nous sommes pacifiques !!

Il preta une pause puis s'exclama:

-Vous n'avez pas de coeur et ètes inculte et je vous plains sincèrement d'ètre aussi cruel, je n'aimerai pas ètre comme vous, vous ètes incapable d'aimer qui que ce soit..

Oui jamais Léopold ne ressemblera a cet homme !!

-Sa a été dans ce but que mes ancètres ont dressé nos lois, pour ne pas ètre des tueurs assoifés de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Chrisme

avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 20/12/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
200/200  (200/200)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    Mer 5 Oct - 17:48

Ce fut la surprise générale quand les soldats virent leurs proies se changer en prédateurs, ils tentèrent de résister mais leurs coups étaient maladroits et ils semblaient plus se protéger que réellement attaquer. Inutile de dire que les soldats ne feraient pas long feu, la plupart ne portaient que des épées et des boucliers frappés d'un 55 par dessus une épée en feu. Après la mort de cinq des leurs, les survivants prirent leurs jambes à leurs cous et s'enfuirent dans le couloir qu'ils venaient de quitter, apparemment leur rôle n'était pas de mourir. Le mage était de retour, ses yeux las parcouraient l'assemblée, il venait du couloir ou les survivants avaient pris le fuite. Il ne semblait pas hostile, il s'avança en s'aidant de son bâton.

-Aucun tact! Ils ne comprennent rien aux ordres, comme si Pierre avait besoin que ses ennemis soient désarmés pour les recevoir. Veuillez me suivre. Et ne m'attaquez pas, mes amis pourraient mal le prendre.

A ces mots, trois chevaliers de l'apocalypse se matérialisèrent, engoncés dans de grandes armures entièrement noires, l'un portait une épée à deux main, le second ne portait aucune arme et le troisième arborait deux marteaux. ils semblaient calme et leurs armes étaient dans leurs fourneaux, ils toisèrent les protagonistes d'un air supérieur.

-Mon maître ne souhaite pas que le moindre vous soit fait, vous avez traversé les épreuves sans coup férir, vous avez de la chance qu'il vous reçoive. Il a pas mal de travail avec les dernières poches de résistance, sans oublier le gouvernement qui refuse de se rendre. Faisons vite.

Il se retourna, encadré par les trois colosses en armure, et entama la marche pour les conduire jusqu'à Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]    

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Les Maîtres des Trois Mondes [groupe 2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Groupe calendar
» Formation d'un groupe pour l'event des 5 ans de DDo à partir de Jeudi 24
» [extrait de WoW RPG & autres sources] La Lumière.
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: