AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arene secrète [ PV: Galann Eynvra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Arene secrète [ PV: Galann Eynvra]   Lun 8 Aoû - 18:11

Les quartiers pauvres de Tenamas; en comptant tous les humains, elfs, démons, sorcières et hybrides présents, pas moins de la moitié étaient des criminels ou assassins. Vous voyez, c'était le genre d'endroit ou sortir tard la nuit pour aller boire un coup relevait être un vrai suicide, le genre d'endroit ou avant de payer quelque-chose il fallait regarder à droite et à gauche si un brigand n'était pas sur vos trousses, un genre d'endroit ou les seules femmes dans les environs savaient se défendre contre les hommes qui voulaient profiter de leur corps. Tromperie, mensonges, meurtres, famine, pauvreté, très sympathique comme endroit non?

Bon, pour sa part, le Néko caché n'avait pas vraiment à s'en faire; de un, parce qu'il savait se défendre et de deux, car il avait eu un passé en étroite liaison avec cette ville. Ancien mercenaire pour une guilde noire, partisan des trahisons, assassin et chasseur de tête aussi bien que maintenant tuteur de l'ordre nouveau...tout ça bien sur en étant un Lucien ce qui semblait bien étrange pour les citoyens. En le voyant, les habitants ne savaient pas trop quoi penser, Vaiarii était il un gars bon ou un rat de la pire espèce? Bien ça dépendait des fois, mais en attendant les questions planant sur sa personne le mettait un peu à l'écart d'une agression éventuelle. Mais évitons le passé et revenons au présent: sa raison de venir ici.

Depuis sa guilde, le Mage guerrier avait entendu pas mal de rumeurs sur ces quartiers; depuis peu, une organisation s'était mise en place et tantot faisait disparaitre des personnes, tantot les rendaient riches et reconnus dans toute la ville. Franchement, il ne savait pas trop quoi en penser et se décida, un matin, d'aller y jeter un coup d'oeil.
Il était peut-être midi ou une heure, le soleil bien haut parvenait à rendre les quartiers glauques plus ou moins acceptables et les habitants de la nuit n'avaient pas encore décidés d'aller piller quelqu'un, autant vous dire que les rues étaient plus ou moins vides.


*Alors alors, le point de rassemblement devait se trouver la non? Mais.....c'est rien!*

Suivant les informations sur l'organisation et ayant enfin trouvé l'endroit de contact, il se retrouvait devant une taverne plus ou moins en bon état, comme un imbécile. Droit comme un I, il se demandait si on ne lui avait pas fourni de mauvaises informations, une organisation terrifiante prenant refuge dans un bar ici? L'idée était aberrante et tout bonnement impossible....mais sa feuille stipulait clairement qu'il y avait moyen d'entrer en contact avec les dirigeants du groupe ,donc bon...

Soupirant, il franchit la porte de la taverne tout en pensant à comment il allait faire pour rentrer d'ici sans perdre trop de temps.

En tout cas, l'intérieur de la bâtisse valait le détour; des son arrivée, les buveurs, joueurs et serveurs se retournèrent vers lui dans un silence effroyable; s'attendant presque à recevoir une flèche empoisonnée en pleine tête, il ferma les poings et avança péniblement vers le comptoir. Pourquoi le regardaient ils tous? Un Lucien n'était peut-être pas le bienvenu ici et la seule chose qui maintenait les gorilles sur leurs chaises était certainement sa réputation, en tout cas il n'avait pas de temps à perdre et poiroter ici plus de dix minutes était du pur suicide.
Regardant autour de lui en évitant de croiser son regard avec un autre, il tomba sur un panneau d'affichage au fond; à l'abri de la plupart des regards, il n'y avait certainement rien d'intéressant dessus. Pourtant, l'envie d'aller y jeter un coup d'oeil fut plus forte que lui et il se dirigea vers les informations en plissant le regard. Une seule feuille, une seule était accrochée ou plutôt gravée dans le tableau. Bien centré et d'un blanc impeccable , il était clair qu'un passant ayant eu la chance d'arriver jusqu'ici aurait bien sur lu. Passant ses yeux sur les caractères imprimés à la machine, son regard se déplaça en diagonal, puis, s'illumina.


-"Venez participer au tournoi hebdomadaire, inscriptions en face; aucune assurance vie...."

Tout cela était bien étrange et il continua son examination de la fiche en se frottant le menton. Une compétition, pourquoi pas..et puis peut-être cette farce était l'oeuvre de l'organisation qu'il cherchait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galann Eynvra
Umbrienne
Umbrienne
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 21
Localisation : Je ne sais pas .. Je ne sais plus.

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Arene secrète [ PV: Galann Eynvra]   Mer 10 Aoû - 11:52

Ce n’était qu’un cauchemar ... çà ne pouvait qu’être un cauchemar … Les derniers événements cognaient dans sa tête comme une houle violente frappant les rochers, abîmant peu à peu la pierre en un râle puissant et agonisant. Elle vacillait, âme errante au milieu des vivants, sans vraiment savoir où ses jambes l’emmenaient. Elle était sale, pleine de sueur, et même son âme était crasseuse. Elle voulait revoir son amant, que la puissance divine lui avait arraché. Tout était froid ici ... Froid et lugubre. Même le mur dont elle avait posé la main pour se tenir debout était glacé … et poisseux par la moisissure, l’urine, et … le sang. Elle qui croyait que la pauvre petite caverne d’où elle avait atterri était un enfer, Galann ne s’attendait pas à découvrir encore pire.

Elle avait dût s’aventurer dans les quartiers pauvres de la ville. Pas un endroit n’était sûr. Cà et là, des mendiants plus cadavériques les uns que les autres, se marchaient pratiquement dessus en secouant leurs pauvres lambeaux de tissus servant à ramasser quelques maigres pièces. Si un passant - le plus souvent ivre ou … ivre - avait le malheur de laisser tomber un médiocre écu dans une des poches d’un des mendiants, il s’ensuivait un véritable massacre. Et vous pouvez être sûr que le chanceux devenait aussi mort et vide que son lambeau de tissu. Un véritable festin pour ses compatriotes affamés.

Devant cette véritable barbarie, et l’odeur de chair arraché flottant dans l’air comme un poison féroce, Galann ne pût s’empêcher de renvoyer le peu de nourriture qu’elle avait réussi à avaler jusque là. Elle continua sa route en essayant d’échapper le plus possible aux regards carnassiers des hommes ivres qui bavaient et sifflaient devant son corps angélique. Mais à plusieurs reprises elle dût utiliser la dague qu’elle s’était fabriquée pour ne pas devenir une gourmandise pour ses messieurs… C’est les doigts tremblants et sanguinolents, que Galann tenait fébrilement son arme de défense chancelant dans les rues, afin d’atteindre l’échoppe qu’elle avait vu au loin et qui, comme une étoile d’espérance, brillait devant ses yeux.

Le regard vide, elle atteignit enfin la taverne aussi délabrée et visqueuse que le reste du quartier. Mais, lorsqu’elle voulût entrer dans la bâtisse, une main bourrue s’abattit sur son épaule dégagée et la fit se retourner pour être en face de la personne qu’il l’interpellait.



« Alors ma toute belle, on se promène aussi tard la nuit dans cette tenue ? Ca mérite que je te l’enlève non ? … »


* Surtout Galann reste calme …. Reste calme … Un seul coup bien placé et il te lâchera. *


La jeune ange leva sa main tenant la dague effilée qui en avait blessé plus d’un. Mais dans un rire malsain, l’homme prit son poignet avec une force brute et la força à lâcher son arme. Il tira Galann avec violence pour lui voler un baiser. Soudainement, ses yeux se détachèrent du visage empourpré de larmes de l’ange, pour s’arrondir de terreur. En effet, Galann, qui avait rétracté ses ailes dans son dos, les sortit sans crier gare, et deux grandes masses aussi sombres que les ténèbres se déployèrent avec une grâce menaçante.


« Le … le … démon. LE DEMON ! »


En un cri effroyable, l’ivrogne recula violemment et s’enfui en hurlant. La jeune femme, tout en rétractant à nouveau ses ailes, essaya tant bien que mal à cesser les tremblements de son corps. Elle ramassa la précieuse dague et entra enfin dans la taverne qui n’avait pas bougé, indifférents aux cris, et de la jeune femme, et de l’homme. Tous les regards se figèrent vers elle, et Galann réussi enfin à se poser sur une table tout aussi crasseuse que le reste. Mais quelle importance …

Bientôt, les rasades d’alcool que le tavernier lui offrait avec un sourire sauvage, eût raison d’elle. Sa tête cessa de cogner et devint brumeuse. Sa vision se troublait quelque peu et sa gorge était acide.

Elle crût un instant devenir sourde. Un silence de mort s’était abattu dans la taverne et tous les regards s’était éloignés de son visage pour se braquer sur une seule et même personne. Un homme … ou plutôt un chat…. Ou les deux. Avec une allure rassurante comme menaçante. Galann n’arrivait plus à détacher ses yeux de lui. Il se dirigea vers le fond de la salle et semblait contempler quelque chose au mur en se grattant le menton. Quelque chose en elle hurlait à Galann de ne pas le lâcher… de le suivre. Quelque chose … peut-être l’alcool ingéré … ou le semblant de sécurité qui émanait de lui. Quoi qu’il en fût, elle devait le suivre …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Arene secrète [ PV: Galann Eynvra]   Mer 10 Aoû - 15:59

C'etait drôle quand-même comme ce morceau de papier pouvait attirer l'oeil...enfin, qu'un seul hein, de l'autre il observait la salle derrière lui, pas pour voir les buveurs, mais pour observer une réaction ou un mouvement derrière son dos, il n'était pas rare pour lui de se faire attaquer sans raison par un homme fou ou un imbécile qui le croyait être un traitre. Traitre lui? Il n'était pas traitre, ni partisan, juste spectateur qui se permettait d'écrire une petite ligne de sa main sur la pièce de théâtre qui se déroulait devant lui.

C'est bon, il avait ce qu'il voulait; d'un pas léger, il retourna au bar afin de parler à l'homme derrière le comptoire; selon le dépliant, il fallait s'adresser à lui pour participer à ce tournoi....le seul hic était ces disparitions en pleine ville, si il fallait donner son accord pour jouer , alors le problème des enlèvements aurait du être impossible non? Curieux, il s'accouda au bar, conscient de pousser sa chance un peu loin et parla au "chef".


-Salut, dit il comme si l'inconnu était un ami de longue date, pour le dépliant et le tournoi...c'est bien ici non?

Une pause, bien que son visage ne trahissait rien, il avait vu dans la main gauche du tavernier une forme noire et peut-être bien lourde, une massue certainement. Ne montrant pas qu'il avait compris, il sourit bêtement aux explications de l'humain.

-Oui monsieur, on vous connais bien ici, siffla t'il, retournez vers le tableau, je suis à vous tout de suite.

Mais c'est cela oui, tourner son dos à l'individu avec l'arme? En puis quoi encore? De plus, toute la taverne semblait silencieuse, ils savaient tous, ils savaient ce qui allait se passer et attendait avec impatience la suite des événements. Faisant semblant de ne rien comprendre, le Néko se tourna dos au barman baissant intentionnellement la tête pour mettre sa nuque bien en vue. Vous allez me dire: Mais, il est maso ce gars!

Non , non, l'explication était que la seule façon d'entrer en temps que victime dans l'histoire était la façon difficile; c'était à ce moment la qu'intervenait l'enlèvement. Derrière lui, une main se leva, brandissant l'arme, ça se voyait dans les yeux des buveurs qui étaient au bord des larmes de joie, lui, ne fit rien. Il sourit en attendant le coup et vérifia une dernière fois la salle devant lui.
Au fond sur une table était une femme, le regardant aussi. Pourtant, celle-ci semblait vouloir l'aider et n'était très certainement pas complice de l'agression; d'ailleurs, en parlant d'elle, silencieux comme un chat, un homme s'était approché d'elle par derrière; tenant un sac noir dans les mains, l'individu s'apprêtait à lui mettre la tête dedans dans l'espoir de la capturer certainement. Une deuxième victime?

L'hybride croisa son regard et lui sourit tristement comme pour signifier "toi aussi, tu vas te faire avoir".

TAC! Le coup de matraque vint de derrière en pleine nuque faisant tomber au sol le Néko qui avait tout prévu. Malheureusement, l'attaquant avait mal jugé la résistance de l'hybride et du taper une deuxième fois pour le faire tomber dans les pommes...je dois vous avouer que le dernier coup aurait pu carrément lui exploser la colonne vertébrale. Souffrant en silence, il ferma les yeux pour sombrer dans l'inconnue tout en voyant avant de s'endormir, un cri et un sac tomber sur une tête, au fond de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galann Eynvra
Umbrienne
Umbrienne
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 21
Localisation : Je ne sais pas .. Je ne sais plus.

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Arene secrète [ PV: Galann Eynvra]   Ven 12 Aoû - 13:03

- ha … ma tête… j’ai l’impression d’exploser de l’intérieur … C’est horrible …


Elle n’avait jamais ressentit pareil douleur. C’était comme si son crâne était enchainé et que quelqu’un prenait un plaisir malsain à lui taper dessus le plus fort possible. Elle restait affalée au sol, incapable de se relever tellement les tiraillements étaient violents. Elle pût seulement se redresser sur un coude et ouvrit péniblement les yeux. Galann sentit sur sa chevelure, quelque chose de chaud et dégoulinant. Elle passa une main à cet endroit qui devint d’un rouge sombre et ouvrit de grands yeux effarés.


- Du … sang ? … Oui … je m’en rappel… le sac, le coup sur la tête… et ce sourire triste…


Tout revenait doucement dans l’esprit de Galann et dans un gémissement soupiré, elle réussit à s’adosser contre un mur, les jambes repliées sur elle-même, en se tenant la tête avec les deux mains. Elle se souvenait de ce soir à la taverne… C’était la première fois qu’elle goûtait à cette boisson qu’on appelait alcool. Les premières gorgés lui avait arraché la gorge mais c’était le goût étrange qui l’avait emporté. Elle s’était sentit défaillir au bout d’un seul verre. Le tavernier lui en avait servis deux de plus lorsque tout les regards s’étaient dirigés à l’entrée et qu’un silence pire que la mort avait régné dans la salle. Elle avait commencé la troisième tournée lorsque son esprit lui hurla de regarder en face d’elle. Près du bar, l’attraction de tous les regards n’était nul autre qu’un homme, un homme chat plus précisément. Il s’était approché d’une affiche qui semblait l’avoir intéressé. Cet homme avait ensuite échangé quelques mots avec le tavernier puis s’était retourné, face à la salle qui semblait attendre quelque chose. La tension frénétique était telle que Galann frissonna, ayant soudainement un très mauvais pressentiment.

Le regard du Néko s’était arrêté soudainement sur celui de l’ange. Son regard méfiant avait changé à la vue de la jeune femme, et Galann avait crût percevoir dans ses yeux qu’il voyait en elle quelqu’un de non dangereux. Son regard s’était attendri et les commissures de ses lèvres s’étaient retroussées en un sourire étonnamment triste. L’ange l’avait regardé sans comprendre. Une masse noire s’était soudainement dressée au dessus de la tête du jeune homme, et elle ne pût lui crier de faire attention, que l’arme contendante s’abattit violemment sur sa nuque. Elle avait voulût se lever mais quelque chose recouvrit sa tête et dans un cri, elle sentit qu’on l’assommait elle aussi.


Ils l’avaient donc amené ici … Mais où était-elle ?


Elle releva la tête pour voir l’endroit où elle était, lorsqu’elle vît un corps non loin d’elle. Dans un cri de terreur, elle voulût reculer mais heurta le mur derrière elle.



* Mais … C’est lui … ! *


En effet, l’homme allongé près d’elle était l’homme chat. Il avait l’air inconscient. Galann ne pût s’empêcher de s’approcher de lui pour mieux voir à quoi il ressemblait. Il était sur le dos et quelques filets de sang suintaient au niveau de sa nuque. Ses cheveux étaient court et en bataille d’un beau gris argenté. Sa peau était très claire, presque blanche, et deux oreilles de félin ornaient sa tête, dressées vers l’arrière. Son visage avait des traits fin. Il devait être jeune. Peut-être dix neuf ans, ou moins. Il était très grand, au moins un bon mètre quatre vingt avec une silhouette svelte. Il portait une chemise un peu entrouverte laissant voir son torse. Un étrange tatouage ornait le côté gauche de sa poitrine. Galann toucha le tatouage du bout des doigts et à cet instant, l’image de son amant explosa dans son esprit, lui faisant couler quelques larmes, malgré elle, des larmes de sang. Ses muscles étaient finement taillés et l’ange déchue en déduis qu’il devait être très agile. Quelque chose brilla un instant à côté du jeune homme et attira Galann. Une chaine surmontée d’une simple croix. Elle prit le bijou du bout des doigts. Lorsque ses agresseurs l’avait laissé là, il avait dût glisser de son cou et tomber à terre. Une croix … Vénérait-il un dieu ? …. Galann sentit ses mains trembler, et elle serra le bijou en essayant de calmer la colère qui s’emparait d’elle. Un dieu … un dieu … Qui avait tué l’amour de sa vie et l’avait déchu dans la torture …


Elle regarda intensément la chaine, comme si elle voulait l’enflammer. C’est alors qu’elle sentit un mouvement. Elle leva violemment son visage.


L’homme-chat revenait à lui…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Arene secrète [ PV: Galann Eynvra]   Ven 12 Aoû - 23:29

Assommé, Vaiarii tomba dans les ténèbres acceptant le coup dur l'emmenant dans un monde meilleur...enfin, c'était ce qu'on racontait. Certains avaient décrit la mort ou plutôt le sommeil suivant un coup comme paradisiaque, ils voyaient des anges tourner autour d'eux, des clairons sonner et un soleil couchant, une scène plutôt magnifique quoi, pourtant, le Néko ne vit rien, même pas une petite étincelle, le noir complet quoi.

Du coup en revenant à lui il n'avait rien senti, le dernier coup du tavernier l'avait bien sonné et franchement , de vous à moi, le deuxième coup donné n'avait servit à rien. Enfin, passons. Ses yeux s'ouvrirent sur un noir complet...encore, et il sentit un froid aiguë sur sa poitrine, posé sur un sol mouillé, sa tête reposait surement contre une petite pierre innocemment posée là et qui lui cisaillait la tête....ou alors... en se réveillant il sentait un liquide lui couler le long du crane et rentrer dans son oreille, du sang? Le barman avait vraiment donc bien tapé fort, ce sale mécréant.
Quelque chose lui tirait sur le cou, un rat? Chien? Levat la tête il vit une main humaine. Agissant comme par réflexe, il sauta en arrière pour mettre de la distance entre lui et l'inconnu..malheureusement il se cogna contre un mur à quelques centimètres derrière lui résultant d'une deuxième douleur dans le bas du dos. Une main sur la tête et l'autre frottant ses reins, quel imbécile. Serrant les dents, il vit devant lui une femme dans l'obscurité de la cellule.

Reconnaissant instantanément celle d'avant, il en conclut qu'elle aussi avait était capturée et se trouvait coincée avec lui dans ce cinq mètres carré; il sourit en espérant être rassurant et se remit à se frotter priant que la douleur passerait par je ne sais quel miracle.

En parlant de cellule, celle-ci semblait dans un état tout particulièrement sale. De l'eau...pitié que ce soit de l'eau, était sur toutes les parois et il semblait évident qu'en se relevant , il allait se salir sa chemise qui était dans un état déjà déplorable. Un mouvement à sa gauche, certainement un animal passant par là, des barreaux en fer forcé autour d'eux avec une petite porte assez grande pour laisser passer un lion peut-être; une chose était sur, la sortie n'allait pas être facile...enfin bien sur il aurait pu tout faire exploser, mais ou était l'amusement si sa mission se terminait comme ça?

Zut, la fille; se sentant apte à communiquer, il se leva...pour se cogner la tête contre le plafond bien trop bas pour lui, décidément. Jurant dans toutes les langues qu'il connaissait comme si les mots allaient pouvoir apaiser sa douleur, il se rassit, en se promettant de ne plus faire de mouvements inutiles tout le temps.

Petite, assez fine comme lui, ses yeux d'une couleur rare lui faisait un peu penser à un ange, ou un démon pourquoi pas, on en voyait tellement des choses par ici. Ouvrant la bouche histoire de rassurer la femme qui était malgré elle entrainée dans cette situation folle, il fut coupé par un bruit métallique.

L'ouverture en fer assez petite au fond de la cellule s'ouvrit en laissant entrer une lumière puissante sur les deux. Une inviation? Ca semblait être ça. Il trouvait que cette lumière, accueillante comme malfaisante les attiraient comme les néons font sur les moustiques. Décident de laisser les présentations pour plus tard, il fit un signe à l'étrangère de le suivre pour sortir.

A quatre pattes, il se glissa vers la sortie en remarquant un bruit tout autre que celle des gouttes qui tombaient du plafond dans leur prison; c'était fort, des cris, hurlements, des humains tapaient des mains et frappaient leurs pieds sur le sol...un spectacle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arene secrète [ PV: Galann Eynvra]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arene secrète [ PV: Galann Eynvra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'GUERRIER ULTIME !!! (ou L'ARENE DES GLADIATEURS !!!)
» [62]L'Arene 2500 pts
» Grotte secrète sur Hawaï
» [PvP] Equipe d'arene
» [GP] Base secrète Russe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: