AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La horde attaque!

Aller en bas 
AuteurMessage
Kitano Toyotomi
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
1/40  (1/40)

MessageSujet: La horde attaque!   Mer 9 Nov - 1:52

Depuis un certain temps Kitano fait route vers un autre village situé à la frontière du Bois de l'Innocence, il aurait lu sur une affiche posté sur un tableau que l'on trouverait pas loin de la mairie une demande urgent, le mal s'était abattu sur eux depuis quelques jours et ils demandent assistance, pourquoi faire une demande si les autorités ne pouvaient pas le faire ? Il n'avait pas vraiment réfléchit à ce sujet qu'il a juste regardé l'emplacement du village puis il est parti, ça doit faire un jour à cheval qu'il est parti. Pendant le voyage il se demandait sur quel danger il allait devoir se confronter, car il peut très bien tomber sur des ennemis plus fort que lui, mais il ne s'inquiète pas là-dessus, il n'a pas vraiment peur de ce qu'il va trouver là-bas, ce qu'il s'inquiète le plus c'est de trouver des survivants. Il fait halte pas loin du chemin, près d'un arbre et c'est là qu'il va établir un camp, rassemblant du bois et des feuilles pour faire un tas et réaliser un feu de camp, prenant soin de le faire sur une surface vierge, pas d'herbe, ainsi il commence à bivouaquer, la nuit semble être calme, le ciel bien dégagé, avec quelques nuages qui passent sous les étoiles, la lune est pleine aujourd'hui, éclairant très bien la plaine, ainsi il restait comme ça sans bouger tout en remuant son bras avec un bâton pour raviver le feu jusqu'à ce qu'il soit l'heure d'aller se coucher, demain matin il devra reprendre la route et assez tôt.

Le lendemain il plie ses affaires et remonte à nouveau sur son cheval et continue son chemin, avant midi il commence à voir le village, enfin! Le chemin a été très long, mais finalement il va pouvoir se réapprovisionner en nourriture et faire reposer son cheval en même temps. A peine quelques minutes de parcours qu'il arrive devant l'entrée et... C'est étrange, bien que logiquement il devrait y avoir au moins une personne pour se présenter devant le voyageur, mais ce n'est pas le cas, enfin il n'en voit pas un seul homme ou femme en face de lui, même après avoir passer la porte principale en bois que le lieu se trouve désert, pas un seul chat dans les coins, ce qui est encore plus inquiétant c'est la façon sont disposés les lieux, des tables et chaises sont renversées en plein milieu du chemin, des vitres cassées, plusieurs objets au sol, mêlant habits, objets de cuisine, des armes et boucliers et le plus énigmatique de tout ça... Une main. Qu'est ce que ça fou là ? Une main, où est le propriétaire ? C'est très inquiétant de la tournure qui se passe ici, car non seulement il n'y a personne, il se retrouve avec une main, enfin il faut se méfier, il garde tout de même sa main sur son katana, si jamais il devait tomber sur un ennemi il devra le capturer vivant pour savoir ce qui sont arrivés au villageois. Néanmoins il essaie de trouver un survivant, pour en trouver déjà il faut explorer les bâtiments et ça c'est quelque chose qu'il n'aime pas, vraiment. Il y aura toujours de surprise une fois à l'intérieur, tellement de coins pour se cacher et il ne pourra pas se battre pleinement dans un endroit plein de meubles, mais il n'a pas le choix et commence à descendre de son cheval, préférant laisser ainsi, sans l'attacher, en fait il a pris un cheval pas vraiment comme les autres, lui c'est le moins chères qu'il a pu dégoter à Soleriès, mais sûrement le plus stupide, il ne bougera pas de son coin même s'il y a un danger, il laissera monter tout le monde, il n'a pas de maître, il a personne, enfin il n'a pas vraiment compris comment fonctionne son cheval, néanmoins tant qu'il ne bouge pas de son coin pour lui c'est bon.

Première inspection, il pénètre dans une maison, l'intérieur semble vide, les meubles sont renversés, c'est du désordre ici, le plus inquiétant ce sont les traces de sang, les marques ont coagulé et semble dater de deux jours, même après avoir fait le tour de la maison, vérifier les contenues des meubles et ouvrir chaque porte, il n'y a personne, mais il y a quelques choses à en tirer, des objets à récupérer par exemple, sauf qu'il n'est pas comme ça et ne préfère rien toucher, ainsi ce termine avec celui-ci et entame sur un autre habitat, le résultat reste le même, pareil pour le troisième. Commençant à croire qu'il y a vraiment personne il commence à baisser sa garde et à se demander s'ils ont pas fuit tout simplement et les méchants... Sont peut-être retournés dans la forêt, en même temps ce village ne se trouve pas loin du Marais des Damnés, les créatures qui se trouvent là-bas sont attirés par de la viande fraiche, mais vue qu'il n'y a plus personne il y a rien à chasser... A par Kitano, mais bon il vient d'arriver, cependant il vient d'entendre un bruit, il y a quelqu'un dans les parages, à ce moment là il commence à l'appeler:

"Hohé ! Il y a quelqu'un ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: La horde attaque!   Mar 13 Déc - 20:19

Était il un déserteur? Un fuyard? Un traître? En effet le jeune Vaiarii devait bien quelques dettes à des personnes et des amis l'attendaient toujours certainement dans un lieu fixe au rendez vous...mais qu'est ce qu'un ami?
Certainement quelqu'un qui vous rendrais un service quel qu'en soit les conséquences; lui n'avait rien de tel. Sa vie était jonchée de connaissances, des "potes", mais jamais d'amis. Bon il fallait dire que l'ancien assassin n'était pas le plus fiable des personnes. Il était résponsable d'une organisation qu'il avait plus ou moins abandonné, certains de ces "amis" s'était retrouvés dans un piège avec Vaiarii à sa tête rien que pour la récompense, et d'autres lui avaient crachés dessus tout simplement car il suivait les ordres d'une mission à la lettre. Oui enfin! Quel mal y avait il à ignorer une famille dans le besoin afin d'atteindre sa cible principale qui se trouvait juste à côté d'eux? Et puis zut, trop de questions, trop de responsabilités et pas assez de temps; il s'était vite retrouvé à vivre comme avant, sans ambitions, sauf qu'il ressemblait plus à un clochard en ce moment même.

Ça faisait un moins qu'il vagabondait dans les bois ou villages mangeant ce qu'il trouvait , on aurait dit un zombie, il se s'émerveillait de rien et ne demandait rien, il vivait c'est tout. Ses cheveux étaient gras, sa tenue déchirée à sa jambe gauche et une barbe de trois jours visiblement crade. Ironiquement la seule chose intacte était ses chaussures, son arme et ses mains parfaitement propres. Mais le pourquoi du comment il était arrivé la n'avait aucune importance; une malédiction? Un village fantôme? Il n'en savait rien et s'en fichait royalement, il n'était la que par hasard.

C'est le hasard qu'il l'avait emmené là, puant, dégoûtant. C'est le hasard qu'il l'avait poussé dans une maison, si on peut appeler l'endroit comme ça. C'est le hasard qui...non...c'est l'odeur qu'il le fit tomber sur ce magnifique poulet rôti dans le four devant lui. Il sentait le brûlé, avait de la suie dessus, une cuisse en moins et quelques petits habitant dans le reste de la viande périmée. Le Néko caché avait pris la viande dans ses mains et avait commencé à la manger; il n'était pas soucieux de l'odeur infâme, de la maladie certaine qui se logeait dans le poulet et s'en foutait royalement de croquer dans un ver juteux qui tentait de quitter le navire.


-Hohé ! Il y a quelqu'un?

Sans lever la tête il marcha dehors en poussant la porte du pied. son interlocuteur ? Il n'en avait pas; il s'avança vers la silhouette sans vraiment la regarder mais en fixant le poulet comme un fou. Il parlait, au ciel certainement; ses phrases n'avaient aucun sens même si l'on pouvait distinguer des "hhhum le bon poulet" ou "petits vers ou êtes vous". Il rigola tout seul en mordant dans la viande nécrosée et la recracha immédiatement à terre. Il marmonna quelque chose sur le fait que ce morceau avait certainement dépassé la date de péremption, tourna le poulet et marcha une autre partie en se régalant.

-C'est vachement bon! Vous savez ce qu'est bon?! Aucune idée, après tout, y'a pas de bon dans le monde si? Ou alors tout ce qui n'est pas périmé; en même temps faudrait voir ça avec le roi car il semble avoir une haleine semblable à celle du poulet....ou peut-être la mienne, il sentit son haleine,je pourrais assommer un cheval avec cette odeur....un cheval doit avoir bon goût non?

Il s'arrêta dans son monologue insensé toujours sans un regard vers l'étranger qui devait maudire les cieux d'être tombé sur un fou. Enfin, ancien fou, peut-être le samouraï l'avait déjà connu auparavant après tout, Vaiarii avait bien changé au fil des mois. Il reprit en parlant avec une vitesse insensé sans respirer:

-Cheval bon sans moutarde mais avec il est piquant, ou peut-être c'est des piments? Haha! , il respira en parlant doucement comme si pendant un moment il avait regagné son état d'avant, quoique un cheval mort n'est pas bon présage..si?

Il tendit sa main vers un cheval au loin, allongé au sol baignant dans son sang. Vaiarii se jeta à terre en rigolant, le cheval avait l'air plutôt en bonne santé , alors pourquoi tout se sang et ses yeux exorbités? En tout cas une chose était sur, son cavalier était soit mort, soit dans le village....et sans monture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La horde attaque!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: