AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zed Zedar, qui s'couche tard ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zed Zedar
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
41/40  (41/40)

MessageSujet: Zed Zedar, qui s'couche tard ~   Mer 14 Avr - 17:25


Prénom : Je me nomme Zed...
Nom : ... Zed Zedar.
Race : Je suis un Fileur. J'explique ci-dessous ce que nous sommes.
Sexe : Je suis un être masculin.
Age : J'ai dix-huit ans, trois mois et quinze jours.
Peuple : Je suis Lucinien...

Description mentale (min. 5 lignes) : Bonjour ou bonsoir ou bonne nuit. Je vais vous parler (ahum) de ma personnalité, ce qui, soit dit en passant, est assez obsolète. Soit. Comme vous le savez déjà, je me nomme Zed, comme la lettre — je me gausse. Plus précisément, je m'intitule Zed Zedar, que de « z » dans un prénom ! Je suis riche en « z ». À cela, je réponds « ix pété des airs », mais trêve de billevesées. Nombre de personnes, lorsqu'elles me voient, cela va sans dire, pensent que je suis un être passablement fou et souvent, l'expriment par un imperceptible haussement de sourcils ou un regard affuté d'intolérance. Balivernes ! J'ai cure de ce genre de foutaises ! Qu'ils haussement-de-sourcilent s'ils le souhaitent ! Je suis comme je veux l'être et pif paf pouf, je suis comme ça. J'utilise des termes qui paraissent incongrus tels : « Comment t'intitules-tu ? » ou encore « Gaussons-nous maille frienndz' ». Cette habitude semble déplaire au point de m'attirer les foudres des profanes. Mais qu'importe ! Cessons de nous entretenir à propos de ces mules et parlons plutôt de moi. Dans un élan d'égocentrisme aigu, je vais commencer par ma soif insatiable de lecture ; j'aime lire. Lire est un besoin, au-delà du plaisir que cela apporte. Lire est pour moi aussi important que de respirer. Au détour d'une phrase, l'encre m'enivre et me porte sur des chemins inconnus ; je lis pour apprendre à vivre pour reprendre les mots d'un célèbre écrivain, aujourd'hui défunt. Bref. Ne croyez pas que je voyage par procuration ! J'ai beaucoup voyagé lors de mon enfance avec mes cheminants comme ils s'appellent, ma troupe de comédiens ! Mais je me rends compte que le portrait que je dresse de moi est bien tristounet. On dirait un vieux. Brefons. Je colporte des blagounettes fort pas drôles, qui attirent les rires par leur drôlerie inexistante (mais je pense qu'on rit de mes blagues par pitié~). Moi, j'aime bien mes blagues. Enfin... Mon métier, vendeur de rêves, m'a rendu plus enclin à l'émerveillement simple que bien des personnes. Aussi, puis-je m'extasier pendant plusieurs minutes sur le fonctionnement d'une fontaine ou encore d'une horloge (mais pourquoi ne tournent-elles pas dans l'autre sens ?).

Vendeur de rêves n'est pas un métier très répandu dans le monde ; je vais vous l'expliquer. J'enferme dans des bulles de magie un soupçon de pensées, de mots, d'émotions, de sentiments, que je laisse croître à la lumière du soleil, dans le fond de la mer ou bien dans le cocon familiale d'une famille normale (et heureuse de préférence). Lorsque mon « rêve » a bien grandi et a gagné en maturité, je le substitue à son environnement maintenant naturel et je l'offre (ou le vends) à des gens pour qu'ils puissent profiter de ses vertus. « Cultivés » d'une certaine façon, mes « rêves » (ce ne sont pas réellement des rêves, mais on les appelle comme cela) n'ont pas les mêmes utilités. Par exemple, un rêve de colère ayant crû dans un désert ardent libérera une onde de feu assez puissante pour faire fondre de l'acier ; un rêve du mot « Liberté » qui aurait grandi dans une forêt contiendrait une philtre de bonheur végétal. Et cætera, et cætera. Je ne les vends pas très cher, tout au plus pour un rêve d'exception une pièce de bronze (ou équivalent.) Je cherche avant tout à rendre service à mes clients. Aucune de mes cultures ne devient une quelconque arme ; je souhaite avant tout créer des remèdes, des armes anti-mélancoliques ou encore de la nourriture succulente. Et contrairement aux rumeurs, ce ne sont pas des drogues !

Bien. Désormais, vous en savez un peu plus au sujet de mon activité professionnelle. Parlons désormais de mes envies. J'aimerais bien participer d'une façon marquée à la vie de mon monde. Le changer, avant de sombrer dans le confort obscur que pourrait m'offrir ma vie. Faire cesser toutes ces inégalités, me battre ! On m'a dit que c'est utopiste, qu'on ne peut rien faire. Mais ce n'est pas en se disant cela que l'on fait avancer les choses, mince ! Bon, je ne vais pas m'égosiller de la sorte, puisque ce n'est qu'une fiche de présentation, n'est-ce pas ?

Plus terre-à-terre, j'écoute quand j'en ai l'occasion du hard-rock, parce que ça bouge et qu'on peut se défoncer avec en toute sérénité (oxymore ?). Mes rêves rockent également... Je pense que nous avons fait le tour, non ? Passons à ma présentation physique (damned...)

Description physique (min. 3 lignes) : Ma forme morphologique est humanoïde ; cela je peux le dire. J'ai deux pattes nommées « jambes » et deux autres intitulées « bras », je possède une tête avec un nez proéminent, des oreilles, un ventre, plusieurs poils et cheveux, et gnagnagna, et gnagnagna. Nous réviserons l'anatomie humaine plus tard. J'ai donc l'apparence d'un homme mais je ne suis pas un homme. Je lui ressemble, mais je suis un des derniers représentants des Fileurs, ce peuple qui sait fabriquer grâce à ses doigts une soie si fine et si douce qu'elle est transparente. Cette même soie dont les Fileurs enveloppent leurs rêves. Cette soie, dans notre langue, est traduit dans la votre par « magie ». C'est drôle, non ? Cette matière est néanmoins trop fragile pour être utilisée comme une arme. Bref.

Ma peau est noire : c'est une peau de Fileur. Toutefois, je suis plus mat que foncé ; ma mère était blanche. Je suis fier de ma peau : c'est à la fois le symbole de mon originalité et la marque de ma marginalité (que de ginalité dites-moi...). En plus, je ne prends point de coups de soleil, n'est-ce pas génial ? J'ai parfois le droit à un peu de racisme mais ma dague fait vite taire. Surtout si je l'utilise... Mon corps est assez musclé, résultat de mes multiples voyages avec ma troupe de comédiens. J'ai dû apprendre à me battre pour y trouver ma place, j'ai dû acquérir les bases de l'articulation et de la diction pour pouvoir prétendre au titre d'acteurs. Je sais parler et utiliser ma voix pour exprimer différentes émotions et même, parfois, tricher. Mes yeux sombres savent attendrir les femmes, quoique je porte une préférence pour les hommes. Je porte une fine barbichette et moustache, façon de me distinguer un peu plus. Mes dreads de cheveux bruns tombent sur mes épaules ; je les aime bien.

Passons à mon histoire...

Votre histoire (min. 10 lignes) : Mon père était un Fileur et cheminant. Comédien émérite, il avait gagné l'admiration de ses paires par ses nombreux rôles interprétés avec un talent rare. Fier d'appartenir à mon peuple, il revendiquait sa particularité avec force.

Ma mère était une cheminante. Metteuse en scène, elle était reconnue pour son imagination et son style épuré qui transformait l'art théâtral. Elle aimait son métier.

Je naquis à la fin d'une représentation. Ma mère, dont les premières contractions avaient eu lieu sur scène, ne mourut point et nous avons formé une belle et heureuse famille. Dès mon plus jeune âge, je fus éduqué à l'amour du travail bien fait, à la liberté, aux paysages grandioses et à l'ivresse de la scène. Mon père m'enseigna très tôt l'art des Fileurs ; j'adorais ça, c'est pourquoi j'apprenais très vite. Tout en commençant mes mélanges, je découvris la beauté des lettres ; très vite, je savais ce que je voudrais faire plus grand : vendeur de rêves et acteur. Ma vie était simple à l'époque : je lisais, je jouais et je vivais.

A l'âge de dix ans, un ami de mon père entreprit de m'inculquer les rudiments du combat à la dague. Fin pédagogue, je sus me défendre contre n'importe qui (ou presque) en deux ans. Mes muscles devinrent chaque jour de plus en plus fort, sans être envahissants. Je savais que savoir se battre était important pour être indépendant, réellement indépendant. Je mettais donc de l'ardeur à mon entraînement, ajoutant à la dague la maîtrise de l'arc. Nous autres cheminants tenons à notre liberté ; cette liberté passe en partie par le maniement des armes. Les enfants recevaient une éducation basée sur la science des lettres et de la parole, ainsi que celle des armes et de la pensée.

À dix-huit années, j'étais un jeune homme plein d'avenir. Mon premier amour, je l'ai rencontré dans une auberge dans laquelle nous jouions. C'était un bel homme, de cinq ans mon aîné, qui m'entraîna dans une folle nuit (passons les détails s'il vous plait). Le lendemain, j'étais chassé de la troupe, bafoué. Je ne revis jamais mon bel homme, ni ma famille.

Seul, abandonné, je me mis en route de la ville la plus proche, afin d'offrir mes rêves à la population. Je passai un trait sur mon passé et décidai de commencer une nouvelle vie.

Pouvoir choisi de votre camp : Bénédiction.
Votre arme de départ : Une dague assez longue ainsi qu'un arc de chêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusyne Shea
La Luciole - Fondatrice
La Luciole - Fondatrice
avatar

Messages : 3163
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : Entre les mondes

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Zed Zedar, qui s'couche tard ~   Mer 14 Avr - 17:35

Pouet,

Avant que je lise ta fiche, je te prierai de bien vouloir te présenter dans la partie "Présentez-vous".

De plus, ce forum est un forum fantastique-médiéval, les avatars réels ne sont pas de rigueurs, merci de prendre une image dessin, manga, etc.

Dès que tu auras, un modérateur viendra prendre connaissance de ta fiche.

Mél.

_________________
Beware, I am far from being kind...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonia.forumsactifs.com
Zed Zedar
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
41/40  (41/40)

MessageSujet: Re: Zed Zedar, qui s'couche tard ~   Mer 14 Avr - 20:16

Et valà, tout est réglé très chère admin =D
J'espère qu'il n'y aura pas d'autres problèmes quant à ma fiche ^^

Zed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zed Zedar, qui s'couche tard ~   Mer 14 Avr - 20:43

Très belle fiche. Tu me sembles assez débrouillard pour gérer ton perso sans enfreindre les règles. À toi de t'arranger pour ne pas dépasser la limites Wink

Tisseur de rêves soit, vendeur de magie soit, mais en rp il est hors de question de vendre de la magie =). À toi gérer ^^

Je valide.

Bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusyne Shea
La Luciole - Fondatrice
La Luciole - Fondatrice
avatar

Messages : 3163
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 32
Localisation : Entre les mondes

Feuille de personnage
Niveau:
900/900  (900/900)
Expérience:
40/40  (40/40)

MessageSujet: Re: Zed Zedar, qui s'couche tard ~   Mer 14 Avr - 22:22

Les portes entre les mondes se sont ouvertes depuis bien des mois maintenant, qui aurait cru qu'une guerre sans merci s'acharnerait ? Des esprits déchus ont déclaré la guerre aux créateurs des trois mondes essayant d'hallier à leur cause bon nombre d'habitants de ces lieux. Oui, la guerre est proche pour ne pas dire qu'elle a d'ores et déjà commencée. Plus que tout, vous devrez choisir votre camp afin d'établir l'équilibre ou au contraire le détruire ... Même si vous souhaitez rester neutre, chaque personne aura une emprunte à laisser dans cette histoire...

Une lumière aveuglante surgissant de nulle part vous entoure vous emportant ainsi dans un endroit inconnu entouré de nuage et de brouillard. Peu à peu, apparaît devant vous une silhouette à l'aspect humaine, une jeune femme cachant une partie de sa tête sous une longue cape blanche. Ses cheveux pourpre virevoltent dans la douce bise qui s'est levée, cependant, une seule chose vous obsède, son regard... Ses yeux d'un jade intense semblent vous pénétrer au plus profond de vous, mais avant que vous ne puissiez dire quoique ce soit, cet être étrange s'approche de vous et vous murmure ces quelques mots :

"- La guerre est proche, dans certains endroits entre ces mondes, elle a déjà commencé, toi, Zed Zedar, du peuple de Lucina, tu devras choisir ton camp, ton chemin, ton destin, écrire une page de cette histoire en nous aidant nous, les esprits créateurs ... Cependant, si tu ne souhaites pas prendre cette voie, attention aux conséquences, nous ne pourrons pas toujours être là pour protéger les habitants des trois mondes..."

Les paupières de la jeune femme se fermèrent gentiment après ses paroles laissant entendre un petit ricanement. Celle-ci s'approcha de plus en plus de vous commençant à tournoyer tout autour de vous emmenant avec elle une nouvelle vague de lumière aveuglante. Dès que vous retrouverez vos esprits, vous pourrez constater que vous êtes revenu à l'endroit présent, où vous vous trouviez juste avant cette apparition.

C'est ici que votre aventure commence, à vous d'ouvrir un sujet ou d'entrer dans un sujet d'ores et déjà créé dans le monde et le lieu de votre choix.

Très bon jeu ... Twisted Evil
Mél.

_________________
Beware, I am far from being kind...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonia.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zed Zedar, qui s'couche tard ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zed Zedar, qui s'couche tard ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taverne des couche-tard/lève-tot (ouvert entre 2h30 et 6h)
» Êtes-vous plutôt couche tard ou couche tôt?!
» Défi 11 - Couche tard ... mais lève tôt - 05/05/2013
» Gérard le Chauffard qui se couche tard.
» une histoire de sous-couche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Avant d'entrer dans Harmonia :: Création de votre personnage-
Sauter vers: