AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flore Morinstal

avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 24
Localisation : In Your Dreams

Feuille de personnage
Niveau:
12/30  (12/30)
Expérience:
20/40  (20/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Mer 3 Nov - 14:40

    Flore marchait depuis quelques heures déjà. Fidèle à ses habitudes, elle était seule, préférant voyager sans compagnon. De toutes manières, plus il y avait de monde, plus il y avait d’ennuis. C’était une belle journée qui s’annonçait en perspective. D’abord, le soleil brillait dans le ciel azuré. Il n’y avait pas un seul nuage dans ce ciel merveilleux. Ce soleil clément effaçait le froid léger et normal pour un début d’automne qui régnait dans l’air. La plupart des voyageurs s’étaient réfugiés sous leurs capes et avançaient sans dire un mot.
    Bien évidemment, Flore ne suivait jamais le mouvement du bon sens commun. D’abord, elle avait évité d’emprunter la route principale. La jeune femme coupait à travers la plaine, sentant les hautes herbes battre ses jambes sous les assauts du vent. Parfois, elle s’arrêtait et écoutait simplement le bruit de ce dernier.

    Sa destination était des plus inattendues. Bien entendu, quand on la voyait marcher de cet air déterminé, toute habillée de noir et portant sa longue épée accrochée dans son dos, il était difficile d’imaginer qu’elle se rendait à la ferme des passionnés. C’était le désespoir de sa propre solitude qui l’avait mené à prendre une telle décision. Finalement, voyageant souvent seule, elle s’était dit qu’il lui fallait quelqu’un pour l’accompagner. Enfin, quand on dit quelqu’un, on parle plutôt d’une créature, d’un animal de compagnie. Ce n’était pas son genre de se trimballer une personne en plus avec elle dans ses missions.
    Et puis, elle ne voulait pas un compagnon comme les autres. Elle-même était une personne atypique : son compagnon devait lui ressembler.

    On racontait toutes sortes de rumeurs sur le maître des lieux. Un homme, disait-on, étrange qui ne se souciait que de ses bêtes. Il était vraiment bizarre et vivait un peu en ermite. Malgré tout, personne n’avait jamais dit qu’il était hargneux envers les étrangers. Seulement distant et simple. Enfin, c’est ce qu’on disait. Il existait toujours une part de mensonge dans les ragots, quels qu’ils soient. De toute manière, notre jeune aventurière savait qu’il n’existait qu’un moyen pour en être sûr : se forger sa propre opinion.
    La jeune femme se composa un masque d’impassibilité et s’arrêta quelques secondes. Au loin, devant elle, se dressait la dite ferme. Il fallait admettre que cette bâtisse s’assortissait parfaitement bien dans ce lieu. Tout était en harmonie. Finalement, cela créait une sorte de havre de paix. Flore haussa un sourcil mais n’émit aucun commentaire. Elle s’engagea à nouveau dans la plaine, sentant une fois de plus les herbes battre ses mollets.

    Il ne lui fallut guère de temps pour se rapprocher de la ferme à proprement dit. Il y avait de part et d’autre des enclos dans lesquels se promenaient diverses créatures. Puis, il y avait celles qui étaient en totale liberté. Aux yeux de Flore, c’était… tout bonnement étonnant. Elle poursuivit sa route à travers la ferme. A quelques dizaines de mètres de là, se tenait un homme –auquel elle n’arrivait pas à donner une tranche d’âge précise- et chose extrêmement inhabituelle : un océan. Non, vous ne rêvez pas, c’était bien un océan, avec de l’eau et tout…
    Elle fronça les sourcils. Elle s’avança encore d’un pas. Flore avait été entraînée dès son plus jeune âge à se déplacer silencieusement. Devant le maître des créatures se tenait une bête gigantesque qui dépassait à moitié de l’eau. Cette dernière semblait ravie de barboter dans cet océan. La jeune femme eut un sourire : elle avait envie elle aussi de barboter dans l’eau. Mais ce n’était pas vraiment le moment.
    L’homme ne semblait pas s’être aperçu de sa présence. Ou du moins, s’il l’avait remarqué, il n’en montrait aucun signe. Flore se souvint alors qu’on lui avait dit qu’il était aveugle. Un sentiment de honte l’envahit : il ne risquait pas de la voir et étant donné qu’elle avançait silencieusement… Elle se mordit la lèvre inférieure, maudissant intérieurement son entraînement militaire trop poussé. De manière ostensible, elle fit du bruit tout en continuant d’approcher. A bonne distance du maître et de la créature, la jeune femme s’arrêta et déclara d’une petite voix :

    « C’est une belle bête. »

    Elle contempla la créature. Sa peau paraissait de texture caoutchouteuse et une crête dominait sa tête imposante. Flore jugea qu’elle devait mesurer plus de sept mètres de long. Dans sa bouche, on devinait sans peine les rangés de crocs. Mais, malgré tout, la jeune femme lui trouvait une bonne tête. Elle eut un léger sourire, à peine visible. Dans cet endroit en compagnie du maître des créatures, elle se sentait comme une petite fille prise la main dans le sac dans un lieu où elle ne devrait pas être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Morinstal

avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 24
Localisation : In Your Dreams

Feuille de personnage
Niveau:
12/30  (12/30)
Expérience:
20/40  (20/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Lun 8 Nov - 16:44

    La conquérir ? Flore n’avait jamais imaginé les choses sous cet angle. Selon elle, un bête acceptait de suivre une personne ou non. Ce n’était pas une sorte de concours qu’il fallait à tout prix remporter pour que la bête accepte de vous suivre. Etrange façon de voir le Monde… Mais finalement, ce n’était pas si stupide que ça.
    L’homme qui se tenait devant la jeune femme était en effet aveugle, comme on le lui avait raconté. Cela la mettait quelque peu mal à l’aise, mais d’un autre côté, il ne pouvait pas la voir et par conséquent, ne voyait pas son propre physique qu’elle haïssait probablement plus que tout. Avait-il pressenti sa présence avant même qu’elle n’ait faite du bruit ? Flore n’aurait su le dire. Elle observa l’étrange créature. Ce n’était pas courant d’en voir de pareilles. Et pourtant, la jeune femme avait beaucoup voyagée ! Elle examina les détails curieux de son physique pour le moins stupéfiants. Allait-elle oser s’approcher de plus près ? C’était une solution envisageable. Néanmoins, il n’était pas dans ses intentions de contrarier la belle créature et le Maître qui se tenait devant elle. Aussi, la jeune femme resta-t-elle en arrière, cherchant des yeux d’autres créatures. S’il y en avait, Flore ne les voyait pas.

    Le Maître s’avança d’un pas et acquiesça quant à ses paroles. Oui, c’était en effet une belle bête qui forçait le respect par sa taille. Mais la jeune femme lui trouvait un certain air noble sous cet aspect massif. Le Maître des créatures prit la parole, lui déclarant que cette bête ne pouvait visiblement rester chez lui. En fait, il venait carrément de proposer à notre belle aventurière de tenter sa chance pour la conquérir. Flore s’en retrouva quelque peu désemparée. Elle n’avait osé songer que cette bête pouvait partir. Pour tout avouer, elle pensait que cette créature était extrêmement précieuse et qu’il souhaitait la garder pour lui. Puis, il se présenta. Devait-elle faire de même ? Flore n’aimait pas décliner son identité. Elle avait l’impression de se mettre à découvert dans de telles conditions. Mais cet homme ne semblait pas vouloir sa perte et elle sentit sa méfiance s’évaporer petit à petit. De plus, ce n’était pas très poli de ne pas donner son nom devant quelqu’un qui avait donné le sien. Elle inclina légèrement la tête en direction du Maître. Bien qu’il ne puisse pas la voir, il pourrait sans doute percevoir le froissement de tissus caractéristique.

    « Mon nom est Flore. »

    Simple et concis. De toute manière, elle n’avait pas besoin d’en dire plus. Cela n’avait aucune importance dans l’état actuel des choses. Ses sens balayaient sans cesse les alentours, à la recherche d’une quelconque indication qui pouvait lui dire qu’une autre personne était présente : Flore avait toujours été méfiante de nature.
    La jeune femme se demandait ce qu’elle devait faire. Elle souhaitait un compagnon de voyage qui lui enlève des épaules le poids de sa propre solitude. Cette créature aquatique pouvait-elle faire l’affaire ? Accepterait-elle de suivre Flore ? Après tout, c’était le compagnon idéal : Flore commençait à apprendre à maîtriser l’eau, élément qu’elle adorait elle aussi. Mais n’était-ce pas un peu présomptueux de vouloir viser une créature aussi gracieuse et puissante ?
    Un mince soupir s’échappa de ses lèvres. Plus elle y réfléchissait, plus elle avait envie d’essayer. Oui, juste essayer pour voir ce que cela donnerait. Elle esquissa un geste timide en direction de la créature et du Maître. Lentement, elle avança d’un pas. Puis d’un autre. Finalement, elle s’arrêta non loin du Maître. La belle aventurière se sentait intimidée devant cet étrange personnage et cette créature majestueuse. Elle la regarda attentivement. Etait-elle effrayée ? Flore n’aurait su le dire précisément. Ou alors, ironie du sort, c’était elle la plus effrayée des deux.
    L’idée que cette bête l’accompagne était de plus en plus plaisante à l’esprit de Flore. Mais l’animalier avait parlé de conquérir. Cela impliquait donc qu’elle allait probablement devoir faire quelque chose. Etait-ce comme ça pour toutes les créatures qui vivaient ici ? Ou seulement pour celle-ci, bien particulière ? Cette question était et resterait sans réponse.

    « Je venais ici pour chercher un compagnon de route –sa voix était douce, contrastant avec la sévérité de son visage – et je dois avouer que je ne pensais pas une seconde pouvoir contempler une telle créature. »

    Elle marqua un temps d’arrêt, en rapport peut-être avec la gêne occasionnelle qu’elle ressentait en cet instant précis. Comment devait-elle tourner sa phrase pour ne pas donner l’impression qu’elle était arrogante ? Car venir et demander était toujours extrêmement présomptueux. Cependant, elle n’avait pas vraiment le choix.

    « Je cherche un compagnon qui ne ressemble en rien aux autres. Oh ! Peu importe sa force, sa rapidité. Je veux juste un compagnon avec qui voyager. Peut-être celle-ci ferait-elle l’affaire ? »

    Elle désigna d’un geste la créature dont la tête sortait à peine de l’eau.

    « Mais peut-être que je me trompe tout simplement. »

    Elle croisa les mains devant elle, toujours quelque peu mal à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Morinstal

avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 24
Localisation : In Your Dreams

Feuille de personnage
Niveau:
12/30  (12/30)
Expérience:
20/40  (20/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Dim 14 Nov - 19:25

    Flore contempla le Maître animalier. Il paraissait s’amuser ce qui eut pour effet de contrarier notre belle aventurière. Ainsi il trouvait son malaise amusant ! Cela ne faisait pas spécialement rire Flore qui avait pensé que montrer de la retenue aurait été plus poli que d’habitude. Bref, ce n’était pas le moment de s’énerver car de toute manière ça ne l’avançait à rien. Il était bien plus intéressant de se concentrer sur les paroles d’Alexander.
    Libre à elle de tenter sa chance à présent. C’était entre la créature et elle. Flore pouvait toujours choisir de faire marche arrière. Mais il n’était pas dans sa nature de refuser un défi. La créature l’observa, curieuse et réservée. Sa tête dépassait toujours hors de l’eau et semblait suivre le cours des évènements avec un grand intérêt. La jeune femme prit une grande inspiration et porta sa main droite aux boucles qui retenaient le fourreau de son épée. Lentement elle les défit les unes après les autres et le cuir percuta le sol quelques secondes plus tard. De même, sa cape de voyage atterrit par terre. Flore se sentait désarmée ainsi, presque nue pour tout dire. Mais elle voulait montrer à la créature qu’elle ne voulait en aucun cas lui faire de mal. Bien entendu, c’était quand même risqué : si la créature désirait sa perte, ça lui était facile de tuer Flore. L’aventurière faisait preuve de beaucoup de bonne volonté en fin de compte. Elle calma ses nerfs et détendit ses muscles. La bête l’observait avec beaucoup d’intérêt, cherchant visiblement à comprendre cet étrange rituel. Flore avança d’un pas. Puis d’un autre. Elle se retrouva sur le bord de la berge, toute proche de l’animal à présent. Elle se remémora les paroles de l’animalier quelques minutes plus tôt : il avait précisé que c’était une créature très intelligente et très curieuse.

    * Dois-je lui parler ? Essayer ? Va-t-elle me comprendre ? *

    Flore voulut tendre la main mais se ravisa devant le regard sévère de la créature. Bon, au point où elle en était, elle pouvait très bien essayer de lui parler.

    « Bonjour toi. »

    Sa voix était douce et calme. Flore se sentit totalement… ridicule. Elle allait se relever et abandonner lorsqu’elle capta le regard de la créature. Ce dernier avait changé : il semblait plus curieux et plus désireux de savoir ce qui allait suivre. Elle haussa les sourcils, étonnée de constater l’efficacité de la parole. Alexander avait raison de soutenir que c’était une créature très intelligente. A nouveau, elle tenta de tendre la main dans sa direction. La créature ne se déroba pas et sa paume tiède entra en contact avec la peau caoutchouteuse de l’animal. Il semblait aussi y avoir des écailles par endroits, notamment sur le dos. Enfin, une petite crête jaune s’alignait à sa colonne vertébrale. Ainsi, Flore ne pouvait pas déterminer sa taille précisément, mais il ne faisait aucun doute que cette créature était l’une des plus massives qu’elle ait eu l’occasion d’approcher d’aussi prêt.
    Sa main caressait doucement la tête de l’animal. Bon, c’était déjà ça. Mais la créature émettait toujours une impression de réserve quant à la jeune femme aux longs cheveux blonds. Pour la conquérir, Flore allait devoir trouver autre chose et faire peut-être preuve de plus de créativité. Déjà, la compréhension marchait dans un sens : la créature aquatique semblait parfaitement comprendre ce que Flore lui racontait. Bien entendu, la jeune femme n’avait pas la moindre idée de ce que pensait l’animal. Ce qu’elle déduisait, elle le lisait principalement dans ses yeux et son expression. La jeune femme retira sa main et se releva sans geste brusque.

    « Allons voir à quoi tu ressembles de plus près. »

    Elle s’écarta de quelques pas puis plongea dans l’eau. Elle ressortit la tête de l’eau quelques secondes plus tard et eut un sourire particulièrement ravi. Flore aimait beaucoup l’eau. A vrai dire, elle pouvait la maîtriser, mais de manière extrêmement limitée bien entendu. Ce qui était pratique pour l’instant, c’était qu’elle pouvait respirer sous l’eau. Ainsi, elle allait pouvoir examiner la créature. La jeune femme jeta un dernier coup d’œil à Alexander puis se détourna et plongea. Ce qu’elle voyait à présent était un spectacle que peu de personne avait l’occasion de voir. La créature avait elle aussi plongée en même temps que la jeune femme. Cette bête était immense, au moins dix mètres de long. Ses membres étaient terminés par de longues griffes qui devaient être probablement dangereuses. Sa queue était une immense nageoire, ce qui expliquait d’un point de vue scientifique qu’elle soit en mesure de se déplacer sous l’eau. Flore en déduisit également que sa vitesse devait être plutôt grande, par rapport à sa taille. Sa peau était grisâtre, sauf pour la crête qui était dans les couleurs jaunes. Flore eut un sourire et approcha sa main de la créature pour la caresser à nouveau. Même si le contact lui avait d’abord parut bizarre, maintenant, ça n’apparaissait pas comme si désagréable que ça. L’aventurière vit son sourire s’accentuer. C’était bon de se retrouver sous l’eau de cette manière sans d’autres humains autour de soi. On avait l’impression d’être dans un autre monde.
    Soudain, Flore eut un sursaut de recul. Quelque chose venait de traverser son cerveau, un peu comme une image rapide, presque un souvenir. Mais ce n’était pas elle, elle en était sûre. Ni la Chose scellée en elle : elle était incapable de faire ça. Mais alors, d’où cela provenait-il ? Flore contempla la créature et une idée lui traversa l’esprit. Non, c’était stupide et invraisemblable. La créature lui aurait transmise cette image ? Mais pourquoi ? Flore recula sous l’œil inquisiteur de la créature.

    « Est-ce toi qui m’a transmis ça ? »

    La créature la contempla sans rien laisser paraître. Flore eut un affreux doute mais décida de laisser ses suppositions pour plus tard. En effet, la créature venait de commencer à nager vers les profondeurs. S’attendait-elle à ce que Flore la suive ? Si c’était ses attentes, elle avait raison : la jeune femme comptait bien la suivre.
    Elle avança les bras et commença à nager. Flore se déplaçait plutôt rapidement dans l’eau pour une humaine. Mais elle devait bien reconnaître que la créature était vraiment silencieuse et agile sous l’eau. Elle allait assez rapidement, mais pas assez pour que l’humaine ne la perde de vue. En fait, elle paraissait presque l’attendre. La jeune femme était émerveillée par le spectacle qu’elle voyait à présent sous l’eau. C’était étrange de voir un paysage qu’on trouvait normalement en surface au fond d’une mer. La créature s’était arrêtée et sembla percevoir son étonnement. Cette fois, Flore était sûre qu’elle ne rêvait pas. Elle perçut une image mentale qui représentait le fond d’un océan bleuté ainsi que ce qui devait s’apparenter à du corail. C’était incroyable ! La créature venait juste de lui transmettre un message de cette manière. Oui, elle était vraiment très intelligente et observait son entourage avec beaucoup de perspicacité. Flore s’avança jusqu’à elle et posa une main contre son épaule massive. Elle lui faisait comprendre qu’elle avait apprécié l’image.
    Finalement, elles arrivaient au fond de la mer. D’ailleurs, la jeune femme ignorait qu’il y avait une mer à cet endroit. Bizarre toute cette histoire. Flore posa ses pieds sur ce qui avait dû être autrefois un rocher accroché à la falaise puis contempla la créature. Pourquoi l’avait-elle traînée jusqu’ici ? Sûrement pas pour lui montrer le paysage ! Flore avait maintenant compris qu’elle était très intelligente, peut-être même autant qu’un être humain. Elle ne voyait pas le monde de la même manière, c’est tout. La jeune humaine sentit à nouveau sa vision se troubler : la créature lui envoyait une image mentale. Fond de la mer ; eau ; surface ; et enfin berge. Cette succession agrémentée par un mouvement de tête impatient fit comprendre à la jeune femme qu’elle lui proposait de faire la course. Ainsi, c’était donc ça la raison de cette descente jusqu’ici.
    Il aurait été plus sage de refuser. Mais Flore, comme chacun sait, aimait particulièrement les défis surtout quand ceux-ci paraissaient difficile. La jeune femme acquiesça et se prépara à partir.

    Soudain, la créature aquatique se propulsa dans l’eau en direction de la surface. Sa vitesse était impressionnante. Flore resta un instant immobile, fascinée par la grâce et la rapidité de son adversaire. La jeune femme se souvint alors qu’elle était en plein milieu d’une course et qu’elle venait de perdre des secondes précieuses. Elle se propulsa tout en songeant qu’elle aurait beaucoup de mal à la battre : la bête était rapide et puissante. Flore nageait vaillamment et la surface se rapprochait rapidement. Mais la créature avait pris beaucoup d’avance et avait déjà presque atteint la surface tandis que Flore était encore à mi-chemin. Se rendant compte qu’elle allait perdre, la jeune femme se creusa les méninges pour trouver une solution rapidement. Son esprit était façonné de telle manière qu’elle envisageait toujours toutes les possibilités qui s’offraient à elle avant de prendre une décision. Mais là, on lui demandait de faire preuve d’ingéniosité. C’est alors qu’elle eut une idée. Elle n’avait pas encore testé cette technique et les chances de réussite étaient minces : mais ça valait le coup d’essayer ! Flore se concentra intensément et dirigea ses paumes vers le bas. Au début, rien ne vint et elle faillit même abandonner. Mais, la persévérance l’emporta et un jet à haute pression jaillit de ses mains tendues vers les profondeurs. Aussitôt, sa vitesse fut augmentée et sa tête fendit l’onde pour entrer en contact avec l’air. Elle inspira et regarda autour d’elle. La créature la contemplait avec un drôle d’air : visiblement, elle avait gagné la course ce qui impliquait que la tentative de Flore n’avait servi à rien. Enfin, d’un autre côté, elle avait maîtrisé ce pouvoir ce qui était une victoire personnelle. Lentement elle nagea vers la créature pour lui caresser le cou.

    « Tu es vraiment rapide, toi ! Mais il n’est pas important de perdre face à un adversaire aussi honorable. »

    Flore sourit et s’approcha de la berge. Avec souplesse, elle se hissa sur le bord. Ses vêtements trempés lui collaient à la peau et des gouttes d’eau ruisselaient le long de ses cheveux presque blancs. Elle ne souciait plus vraiment de l’animalier qui attendait. En fait, elle l’avait presque oublié sous l’eau. La créature contemplait Flore de telle manière qu’elle n’arrivait pas à déterminer ce qu’elle pensait. Epuisée, la jeune femme s’allongea par terre et soupira ostensiblement.

    « Vous aviez raison de dire que c’est une créature très intelligente. Mais j’aimerais savoir quel est son nom, si elle en possède un ? »

    Flore contempla le ciel bleu parsemé par certains endroits de quelques nuages. Bien qu’elle détestait cela, la jeune guerrière savait reconnaître sa défaite face à l’animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore Morinstal

avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 25/08/2010
Age : 24
Localisation : In Your Dreams

Feuille de personnage
Niveau:
12/30  (12/30)
Expérience:
20/40  (20/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Ven 26 Nov - 18:14

    Flore se tourna vers l’animalier et écouta patiemment ses paroles. Connaître le nom de la créature lui permettrait de se documenter au sujet de son espèce. En effet, elle était curieuse de nature et raffolait du savoir. Dès qu’elle le pourrait, elle se retirerait dans une bibliothèque et dévorerait les ouvrages traitant ce genre de créatures.
    Mais elle devait quitter les lieux à présent. La créature aquatique souhaitait se faire une idée quant aux autres candidats. Flore se rendit compte qu’elle avait tendance à penser à elle plus comme un être conscient qu’autre chose. C’était étrange et amusant. Finalement, elle l’aimait bien cette créature. Elle était assez fantasque tout en restant stoïque. C’était déroutant… et tellement différent de ce qu’elle s’était imaginée. Lentement, elle se redressa et s’approcha de la bête pour lui faire une dernière caresse.

    « D’accord. »

    Elle ne s’était pas retournée pour parler au Maître des créatures.
    La jeune femme se détourna et commença à marcher en direction de l’habitation. Elle savait que l’animalier épiait ses moindres gestes, tout comme la créature. Elle s’éloigna et pénétra dans la drôle d’habitation. En effet, il y avait de quoi se sécher dans l’entrée. Flore n’était pas spécialement sensible au froid, mais ç’aurait été stupide de ne pas se sécher alors que la température était plutôt fraîche.
    Une fois qu’elle eut retiré les gouttes d’eau sur son corps, elle considéra que c’était suffisant. Après tout, elle n’allait pas se déshabiller au milieu de la maison d’un inconnu. Elle reposa délicatement la serviette qu’elle avait utilisée et se dirigea dehors.

    Le soleil éclaira à nouveau son visage et elle se sentit tranquille. Visiter la ferme aurait été une bonne idée… Sauf que ce n’était pas chez elle et au cas où elle aurait fait une bêtise, mieux valait ne toucher à rien et se contenter d’attendre. Finalement, elle se laissa tomber sur le sol contre un mur et ferma les yeux pour profiter encore un peu du soleil qui sécherait probablement lentement ses vêtements.
    Bien qu’on eut l’impression qu’elle somnolait depuis un point de vue externe, Flore restait particulièrement attentive à tout ce qui se passait autour d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michaëlis Kuso
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 24
Localisation : Partout et nul part

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
135/40  (135/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Dim 5 Déc - 14:52

Michaëlis courait a perdre haleine, évitant les arbres qui venaient se dresser devant lui, puis il déboucha sur une plaine, ou les herbes hautes dominaient le paysages, qui était fort plaisant en cette matinée ensoleillé. Au bout d’une dizaine de minutes, le majordome s’arrêta. Essoufflé, il tomba à genou et respira bruyamment. Il n’entendait plus rien, plus aucun bruit derrière lui. Il avait enfin semé ses poursuivants. Quelle idée de se mettre dans des situations pareilles juste pour s’amuser ? Juste pour un pari, il avait failli perdre la vie. En même temps faire un pari avec des ivrognes n’étaient pas conseillé. Mais quand ils étaient sur le point de perdre leur argent, ils dessoûlaient vite bizarrement. Enfin, Michaëlis se releva et regarda l’environnement qui l’entourait: il était bel et bien perdu. Il avait couru pendant plus d’une heure sans but a travers une forêt dense et maintenant, il se trouvait au milieu de nulle part. Et bien, il se félicita intérieurement de sa bêtise. Il n’avait plus qu’à avancer en espérant trouver un chemin quelconque qui le ramènerai la d’où il venait.



Il marcha pendant une bonne demi heure ne sachant pas du tout où il allait. Puis devant lui se dressa une bâtisse. Cela semblait être une ferme indépendante. On pouvait y voir des enclos où, différentes créatures s’y baladaient. Elles avaient l’air heureuse d’être ici. En tout il y faisait bon d’y vivre. Une ambiance chaleureuse, avec tout ses bruits qui ne provenaient que de la nature. Un vrai plaisir pour les sens. Le majordome, ne savait pas du tout où il se trouvait, mais une chose attira son attention, un bruit singulier, plutôt improbable dans une ferme. Comme le bruit de la mer. Michaëlis se retourna et ne vit pas une mer non, mais un océan, dans une entaille profonde de la terre. Du moins c’est-ce que cela devait être avant qu’elle ne soit rempli par un miracle impressionnant. Le voyageur perdu vit aussi un homme attendant patiemment devant une créature qui était jusque là inconnue à Michaëlis. Une créature dont on entendait parler que dans les contes pour enfant. Et pourtant elle se tenait là , devant cet homme qui paraissait totalement la maîtriser. Même si le majordome avait voulu rester à sa place, ses jambes ne lui obéirent pas. Il avança doucement mais surement vers le jeune homme, les yeux rivés sur la créature dont il avait rarement entendu parler . C’était une chance d’être là, pour voir cela.



Arrivé près de l’homme Michaëlis s’arrêta. L’individu n’avait pas semblé réagir à sa présence, mais Michaëlis pensait qu’il l’avait remarqué. De ce fait, il se posta près de celui-ci.


-Si je puis me permettre, cette une créature remarquable que vous avez là…


Dit il avec admiration, le regard sur la créature en question. C’était le cas de le dire, elle était impressionnante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michaëlis Kuso
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 24
Localisation : Partout et nul part

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
135/40  (135/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Mer 8 Déc - 13:33

-heureux de vous connaître.

La ferme des passionnés ? Cette ferme portait bien son nom. Tout était éclairé et il devait y faire bon d'y vivre. Puis un mouvement attira l'attention. La créature qui leur faisait face faisait quelques figures, peut être histoire de se pavaner un peu plus. Mais elle n'en avait pas besoin. Pour le majordome, seul sa préstance et son aspect conséquent, limite impressionnant. Mais il supposait bien qu'il ne pouvait pas s'approcher de cette créature comme ça. Celle ci devait avoir une volonté propre qui lui disait qui accepter et qui rejeter. C'est pour cette raison qu'il ne fit qu'un pas en avant ,avant de s'arrêté.

-Qu'est ce comme créature ?

demanda t-il avec une curiosité à peine voilé. Il posa à nouveau son regard sur la créature , puis sur se lac artificiel. Etait ce la créature qui avait fait cette eau apparaître? Il s'y approcha le lac était presque irréel, c'était le cas de le dire et il ne se gêna pas une fois de plus et posa la question. Si c'était vraiment elle, alors c'était un chef d'oeuvre...
Elle cherchait un compagnon pour combler sa solitude ? Pourquoi ne pas tenter le coup ? Mais réussirai t-il seulement à satisfaire le souhait de cette créature mystique ? Lui même étant seul ne savait pas trop comment combler quelqu'un avec sa seul présence.



-Au fait, je ne me suis pas présenté: Michaëlis Kuso...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michaëlis Kuso
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/06/2010
Age : 24
Localisation : Partout et nul part

Feuille de personnage
Niveau:
1/30  (1/30)
Expérience:
135/40  (135/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Mar 11 Jan - 19:05

Michaëlis fut surpris de voir un autre homme arrivé. Peut être était il là depuis longtemps. Voyant la familiarité entre les deux homme, il en déduit qu’ils se connaissaient. L’homme qui l’avait accueilli se retira.
On lui proposa alors de faire connaissance avec la créature puis on lui laissa la place. A dire vrai, le majordome ne savait pas trop quoi faire. A la base il n’était pas venu pour ça, il n’avait même jamais pensé a atterrir ici. Mais cette créature était bien curieuse et intéressante. Mais allait il seulement réussir a faire « connaissance » avec elle ? C’était une autre histoire. Avec les humains c’était plus ou moins facile.
Il s’approcha donc sans vraiment savoir ce qu’il faisait, puis exécuta une petite courbette, avant de se redresser doucement et enfin de regarder cette créature. On en entendait tellement parler dans les comptes pour enfants que ça paraissait invraisemblable. Il continua sa route vers la créature et entra doucement dans l’eau pour être plus proche d’elle, seulement ,quand il essaya de la toucher, elle eut un mouvement de recule. Ca n’était pas étonnant. Un sourire se dessina sur le visage du majordome. Il attendit que la créature se calme avant de retenter. Cette fois si, elle resta mais sans vraiment en avoir envie, comme si elle ne voulait pas que l’homme le touche. Il respecta donc son choix et se recula tout en la regardant. Dans ses yeux on pouvait voir toute l’intelligence, mélangé à de la malice, si on faisait abstraction de sa corpulence plutôt imposante, on aurait put croire que c’était un homme qui le regardait. En un instant, Michaëlis n’eut que le temps d’esquiver une charge qui aurait put le broyer en une poignée de seconde, son cœur rata un battement. Il ne s’y était pas du tout attendu.

-Et bien je vois bien que tu ne peux pas me voir.

Dit il d’une voix emprunte de défit, puis sans une seconde de répit, elle recommença à charger, ne laissant aucune chance au majordome qui lui usait de sa rapidité pour se déplacer, mais dans l’eau, ce n’était pas pareil que sur la terre ferme, il se fatiguait plus vite et la créature qui lui faisait était si silencieuse si rapide mais sa taille gigantesque poussait Michaëlis à se mouvoir toujours plus vite. Puis se petit jeu fini par cesser. Les deux protagonistes s’arrêtèrent, l’un essoufflé et l’autre avec calme et sérénité semblant satisfait de son œuvre, soit ses attaques répétés qui ne visaient pas spécialement à blesser son adversaire, qui lui reprenait doucement son souffle, vraiment on voyait que l’eau n’était pas son terrain, sur la vitesse il n’avait aucun problème, mais sur la durée, cela posait problème. Etant plus près de la « plage », il essaya de remonter, mais un regard inquisiteur lui faisait deux trous dans le dos le faisant se retourner. Puis il vit clairement dans son esprit, lui entrain de se déplacer plutôt maladroitement dans l’eau pour esquiver des attaques. Un doute s’installa dans son esprit déjà quelques peut dérangé et se rappela que cet épisode de la journée venait juste de finir, et pour sur, il savait que ça ne venait pas de lui, il regarda la créature avec une curiosité non caché. Et se rapprocha de nouveau mais cette fois sans hésité pour lui faire face, il était si petit.

-serai ce toi ?

Pour réponse il eut une suite d’image montrant en quelques secondes la lutte entre eux. En effet, ça ne pouvait venir que d’elle. Reproduire exactement ce qu’il avait en des images si net ne pouvaient venir de lui.
S’enfonçant un peu plus dans l’eau à chaque pas, jusqu’à ce qu’il arrive à destination ayant encore pied. L’eau lui arrivait au dessus de la poitrine. Il leva la main et cette fois, il put enfin toucher cette peau écailleuse. Ce n’était pas désagréable au touché. Il sentit un souffle chaud sur son corps, et put voir que son ex adversaire c’était baissé à sa taille, du moins juste sa tête. Enfin, elle ne le rejetait pas. Ce fut comme un soulagement pour le majordome qui savait qu’il n’était pas spécialement un bon compagnon, plutôt solitaire de nature, mais aimait bien cette bête à la carrure imposante.


-Tu es bien impressionnante dis moi, je n’avais jamais pensé te rencontrer, en tout cas ça aura été une belle expérience.

Il enleva sa main, pour finalement se retourner et regagner la terre quelque peu mouillé et le fut encore plus quand une vague vint lui glacer la peau et le tremper intégralement. Il se retourna de nouveau quelque peu surprit.

-t’as bien de la chance, je ne peux pas faire ça, mais si je pouvais, dit il avec un sourire franc, je te le ferai payer.

Pour toute, un grognement lui parvint suivit d’un regard entendu. Michaëlis reprit donc sa route et se retrouva enfin sur la terre, mais toujours aussi mouillé. Un dernier regard vers la créature, puis il fit à nouveau face à l’animalier. Un sourire satisfait inscrit sur son visage d’habitude froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séphiel Aëristh
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 513
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 27
Localisation : En déplacement

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Mar 15 Fév - 22:03

L’incube avait entendu parler d’une ferme unique dans tous harmonia. Les rumeurs disaient qu’on pouvait y trouver n’importe qu’elle bête en passant par des chevaux ailé jusqu’à de puissants dragons. En réalité Séphiel ne pensait pas que de telles folies puissent être possibles mais par pur curiosité il voulait voir ce qu’il en était en réalité.

L’harmonien sentait le vent contre son visage, il avait fermé les yeux pour se laisser envahir par ce sentiment d’exaltation. Par moment la gravité changeait de sens son corps étaient en roue libre et voltigeait allégrement. L’incube avait les mains solidement attachés à la croupe de sa bête qui tentait d’impressionner son maître le plus possible en exécutant le plus de figures improbables et dangereuses. Malheureusement il en fallait plus pour impressionné le démon qui portait un amour irrépressible pour le ciel.
Au bout de quelques instant le dragon arrêta sa course folle et reprit un rytme beaucoup plus calme et monotone, un expert en dragon aurait pu lire de la déception sur son visage écailleux. L’harmonien sa mit debout sur sa bête avant de s’elancer dans le vide. L’espace d’un clignement d’œil on des ailes de glaces apparurent derrière lui et le remontèrent jusqu’au niveau du dragon. Après avoir adréssé un signe complice à son dragon l’harmonien accéllera de toute ses forces perçant plusieurs nuages au passage. Bien qu’aillant prit de l’avance il fut rapidement rattrapé par le reptile volant qui semblait avoir repris du poil de la bête.
L’incube usait de toutes les stratégies fourbes qu’il avait en stock pour ralentir la bête, créant des vagues de blizzards, modifiant l’emplacement des nuages à son avantage ou bien même créer des murs de glaces pour l’empêcher d’avancer. Le dragon s’en sortait admirablement et se défaisait des obstacles les uns après les autres n’hésitant pas à utiliser ses flammes à la moindre occasion. Vu de loin au aurait pu croire à un terrible combat mais il n’en était rien, ce n’était que deux compagnons qui s’amusaient.

Cette course avait pour but essentiel de faire passer le temps jusqu'à leurs arrivé jusqu'à la ferme.
Le dragon atterrit avec violence et provoqua une petite secousse qui souleva beaucoup de terre. Séphiel quand à lui venait de se rendre compte qu’il avait perdu la course et n’eut pas le reflexe assez tôt de ralentir sa vitesse et ne réussit pas à atterrir avec la grâce habituelle qu’on lui connaissait, on aurait eu du mal à trouver gracieux un homme s’écrasant face contre terre de la sorte, un gag digne de cartoon d’un monde lointain

Derrière lui il aurait cru entendre des grognements moqueurs de son dragon jusqu'à ce qu’il tourne la tête vers lui l’air outré.

- Mwai, moi aussi j’aurais pu gagner si j’abusais de boules feu complètements « tchités » …

L’harmonien s’épousseta et enleva la terre ainsi que la cendre qu’il avait sur ces vêtements et reprit une attitude hautaine typiquement incube qui lui allait si bien.

Ils avaient attérit à deux pas de la fameuse ferme. Tout en se dirigeant vers elle une silouhette les approchèrent. Surement attiré par le bruit de leurs arrivé le maitre des lieux leurs faisait à présent face.

- Bonjour. Je suis Séphiel Aëristh, natif du monde de l’équilibre. Je suis un guerrier passionné par l’inconnue et la rareté. Vous me feriez un grand honneur si vous me présentiez cet endroit.
Quant à lui [Montre le dragon] n’aillez pas peur, Dragon d’émeraude est juste un peu capricieux, mais il n’est pas dangereux.


Quelle serait la réaction de cet homme en voyant cet énergumène ainsi que ce dragon qui regardait son maître l'air faussement outré lui faire face. Malgré son air débraillé du à son kimono brulé par endroit à cause de la course sportive ainsi que déchiré par endroit à cause de sa chute pour le moins peut contrôler il gardait une certaine dignité du fait de sa race. Ces cheveux étaient d’un noir jais voletaient avec grâce derrière lui. Ces yeux émeraudes et son visages harmonieux étaient digne bien digne des incubes, si beau que l’on ne pourrait les croire réel, ou bien simplement humain. Néanmoins dans son sourire on pouvait voir quelque chose de profondément humain. A vrai dire c’était la seule marque visible qui montre qu’il était née d’un père humain, cette expression éclatante d’humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séphiel Aëristh
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 513
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 27
Localisation : En déplacement

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Jeu 17 Fév - 17:57

Le dragon regardait le maître des lieux l’air courroucé. Il sentait quelques compagnons de jeux potentiels avec qui il aurait pu s’amuser, il sentait aussi l’odeur de quelques animaux qu’il n’avait encore jamais vu, le reptile se demandait quel gouts ils auraient pu avoir.

- Tu vas devoir rester à l’écart pour quelques instants. T’en fais pas va, je reviens te chercher tout à l’heure.

L’incube fît un sourire gêner à son immense monture pendant son explication. La bête s’en alla après leurs avoir envoyer à tous les deux un regard vexé et partit d’un battement d’aile un peu trop violent.
L’harmonien se retourna vers son hôte et lui dit en rigolant

- Faudrait que l’on m’explique pourquoi je suis tombé sur le Dragon le plus susceptible qui soit… Enfin bref, je tiens tout de même à m’excuser pour les troubles que je vous ai causés. Je suis heureux que vous m’autorisiez découvrir les lieux.

L’harmonien fit une petite pose semblant réfléchir quelques instants puis prit la parole d’un air un peu plus sérieux.

- J’ai remarqué ce jet d’eau venant de la grange. J’aimerais savoir d’où cela vient-il ? Je serais assez intéressé de voir ce qui en est la cause.

En réalité il sentait une sorte de présence aquatique, comme si cette grange cachait quelque chose de spécial aillant un rapport avec son élément de prédilection. Il bouillonnait d’impatience quant à la suite des évenements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séphiel Aëristh
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 513
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 27
Localisation : En déplacement

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Sam 19 Fév - 13:05

Le maître des lieux avait répondu positivement à sa demande et ils se dirigeaient vers ce qui était responsable du puissant jet d’eau qui avait attiré son attention quelques minutes plus tôt.

Tandis qu’ils avançaient l’harmonien regardait tout autour de lui et était assez étonné de la diversité des animaux et monstres en tout genre qu’il y avait ici.
Depuis que son compagnon s’était éloigné les animaux commençaient à retrouver leurs calme, certains regardaient l’incube passé devant eux avec autant de curiosité qui lui.
Le démon s’était amuser à singer une sorte de singe qu’il n’avait encore jamais vu et se lançait dans un duel de bouille et de mimiques. Au bout de quelques secondes le singe s’arrêta et explosa de rire, l’incube partie donc satisfait, il avait gagné la « bataille ».
Il accéléra le pas pour rattraper son hôte qui lui avait continué a avancé sans prendre part à de tels enfantillages.
Au milieu de tous ces animaux il se sentait assez bien.. Peut-être était à cause du fait qu’il n’était pas tout à fait humain. Et qu’en tant que demi-démon il se sentait assez proche d’eux…

Une fois arrivé sur place il n’en croyait pas ses yeux. Il y avait une énorme étendu d’eau qui ne semblait en rien naturelle. Enfin il n’avait jamais entendu parler de tels phénomènes, même en terre de Lucina.
Mais en réalité ce n’était pas trop ce qui l’avait étonné, car après tout on peut toujours imaginer que cet endroit était alimenté par un quelconque courent sous terrain. Mais ce qui l’étonnait était le fait qu’il n’avait pas senti ce petit océan au milieu de nulle part. Il avait certes ressentit quelque chose d’étrange en rapport avec l’élément aquatique mais de là à ce que ces sens le trompe à ce point…

L’incube regardait attentivement la surface de l’eau lorsqu’une forme se dessina lentement jusqu’à émerger complètement. Pendant une seconde il crut rêver en voyant la créature apparaitre.
Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut il crut reconnaitre une bête dont il avait vu quelques esquisses dans un vieux livre. Même s’il ne se souvenait pas de tout il se rappelait du titre de l’œuvre :

- « La Création d’un Océan magnifique ».

L’harmonien avait prononcé ces mots à haute voix sans vraiment s’en rendre compte.
Il continua à avancer vers l’étendu d’eau et tendit sa main en direction de la bête, celle-ci fit mine de s’approcher doucement jusqu’au moment fatidique du contact ou elle fit demi-tour et s’enfonça dans les profondeurs avec vitesse.
Le démon resta pensif quelques instants, il se dit qu’après tout il était normal pour un monstre cet acabit d’être distant envers les autres.
Il posa ensuite sa paume à la surface de l’eau pour savoir s’il avait eu raison de penser que cette bête était bien la même que celle du conte pour enfant qu’il avait lu il y a longtemps.
Il se releva et expliqua à son hôte :

- Je me trompe peut-être, mais je pense que cette créature est la même que dans ce vieux compte « Création d’un Océan magnifique ». On y compte les aventure d’une bête mythique qui sauva des peuplades entière de la sécheresse en créant des fleuves, des lac des rivières. Il y ait aussi dit que si nous avons un océan si vaste c’est aussi uniquement pour que ces créatures puissent vivre en paix.
Je sais que ce ne sont que des contes pour enfants mais ils sont souvent basés sur des histoires réelles.

L’harmonien fit glisser l’eau qu’il avait gardé entre ses mains et dit :

- J’ai analysé l’eau de ce… je ne saurais même pas comment appeler ça. Mais bon, cette eau à une signature magique que je n’ai jamais senti auparavant, si je me base sur ma petite histoire et mon intuition je peux imaginer que cette eau provient directement de lui n’est-ce pas ?

L’harmonien fît un mouvement large de la main et fît voler une petite quantité d’eau jusqu'à lui.

- Comme vous le voyez je suis un élémentariste de l’élément aquatique et je ne pense pas me tromper en vous disant cela. Si j’allais encore plus loin je pourrais même dire que ça ne s’arrêtera pas et que dans quelques temps votre ferme sera submergée par les flots.

L’homme envoya la boule d’eau à bonne hauteur et la fît exploser en particule très fine. L’effet ne se fit pas attendre et après quelques secondes un petit arc-en-ciel se dessina. Comme souvent les manipulateurs de l’élément eau aiment bien s’amuser un peu. Il était de ceux qui considéraient sa magie comme quelque chose de bien plus grand qu’un simple outil pour le combat.

- Si vous le voulez je peux vous aider à trouver une solution.

Puis il ajouta beaucoup moins sérieusement en riant à moitié :

- Mais après tout peut-être que j’ai tord sur toute la ligne, tout cela n’est que supposition.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séphiel Aëristh
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 513
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 27
Localisation : En déplacement

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expérience:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Sam 19 Fév - 18:09

- Elle ne peut pas rester indéfiniment ici, pas seulement pour la sécurité de la Ferme mais pour la sienne propre. Celui qui l'a accueilli ici, Alexender, a essayé de le lui faire comprendre mais elle refuse obstinément de partir, comme si elle attendait quelqu'un. Peut-être serez-vous plus convaincant que nous ?...

L’harmonien avait repris son sérieux tandis qu’il écoutait les explications qui lui étaient donnés.
Il semblait avoir tapé juste en pensant que cette créature était de celles qui avaient inspiré son conte.

- Les gens croient que les contes et les légendes ne sont que de fausses histoires destinés aux enfants. Mais souvent elles sont basées sur des histoires et des faits réels. Bien que romancés elles peuvent tout de même nous apporter des informations précieuses.


L’harmonien écouta la suite des explications de son hôte. En quelques jour cette bête avait réussi à créer une telle quantité d’eau, pour lui c’était quelque chose d’impensable, il se rendait compte de la capacité incroyable qu’elle avait.
L’incube posa ses yeux sur la surface cristalline l’air pensif puis dit :

- Je me dis que si même Alexender n’a pas obtenu de résultat c’est que ça doit être presque impossible. Mais je ne suis pas du genre à m’enfuir face aux difficultés. Il faut que j’y réfléchisse…

L’harmonien se mit à réfléchir à toute vitesse, il se demandait pourquoi la Messania voulait absolument resté ici. Le soigneur avait dit qu’elle semblait attendre quelqu’un. Peut-être avait-elle un maître avant. Peut-être était-ce autre chose ? Elle pouvait avoir peur de quelqu’un ou d’une chose inconnue. Ou bien ce pouvait être simplement un tempérament sédentaire poussé à l’extrême.

« Dans tous les cas elle ne peut pas resté ici. Elle mettrait en danger tous les autres pensionnaires et surtout pour elle. Je doute fort que le sa présence ici reste secrète bien longtemps. »


Pendant qu’il réfléchissait il avait une expression s’approchant de la tristesse, il éprouvait de la peine pour ce monstre. Après quelques minutes de silence son visage s’éclaira d’un coup, il avait décidé de ce qu’il allait faire et faire confience à son instinct.

Durant tout ce temps il sentait sur lui peser le regard transcendant de la Messania. Il leva une main vers le ciel, petit à petit des gouttes d’eau se rassemblèrent à environs une centaine de mètre en hauteur pour former une énorme boule de glace qui grandissait à vu d’œil.

- Même si je n’ai pas pu la regarder longtemps j’ai tout de même eut le temps de reconnaitre un regard que j’ai vu à plusieurs reprises. C’est celui de ceux qui ont souffert et qui vivent dans la peur. Encore un fois je ne suis sûr de rien, mais j’imagine qu’elle a dû vivre quelque chose de difficile auparavant, mais nous ne le saurons probablement jamais.

La boule avait continué à grossir jusqu'à avoir atteint une taille beaucoup trop grosse.

- Même si je dois user de la force je la délogerais d’ici et lui rendrais sa liberté.

Après avoir dit ça il abaissa sa main et fit tomber par la même occasion le rocher de glace suspendu en plein milieu de l’étendu d’eau. Le choc fut violent et provoqua une série de terrible vague. L’incube avait calculé son cou pour ne pas que l’eau arrive jusqu'à la ferme. Le but de l’opération était de provoquer la Messania en s’attaquant à son lieu de vie.

L’harmonien s’était élancé en direction de l’eau et la réaction de l’intéressé ne se fit pas attendre. Sortant de l’eau à une vitesse exceptionnelle les crocs de la Messania lui fonçaient dessus. L’harmonien esquiva en se laissant tomber à travers les profondeurs.

Une course folle s’engagea alors, la bête poursuivait l’incube avec vigueur. Elle était rapide certes, mais il en fallait plus pour réussir à rattraper l’harmonien. Car si l’eau était l’élément de prédilection de la Messania, Séphiel lui était l’eau elle-même. Utilisant sa maîtrise de l’eau au mieux il fusait littéralement.

La bête ne semblait pas en revenir de voir un humain se débrouiller de la sorte dans l’eau et augmentait sa vitesse progressivement.
L’incube lui non plus était épaté par les performances du monstre, elle lui donnait l’impression de pouvoir accélérer encore beaucoup plus. Un sentiment d’excitation et d’exaltation parcourait son corps. Tout comme lorsqu’il vol aux côtés de son dragons s’amusant à faire des concours de vitesse il retrouvait ces sensations en ce moment même tandis qu’il nageait pour sa vie.

Durant la course il se retournait de temps en temps pour la regarder dans les yeux avec un regard plein de compassion. Il en profitait pour lui transmettre des messages par télépathie.

« Tu dois quitter cet endroit. » « Ici ce n’est pas ta terre. » « Tu es en danger ici »

L’harmonien savait pertinemment que le seul moyen de convaincre ce genre de bête était de parler directement par la voie ou la voix du cœur.
Il lui envoyait inlassablement ces messages tandis que leurs courses folles continuaient à travers les profondeurs. A chaque fois qu’il le faisait il voyait la bête tourner la tête en signe de dénégation ou bien voir sa tête se crisper à l’évocation de son départ. Manifestement elle comprenait ce qu’il se passait.

« Suis moi je t’emmènerais dans un endroit sur » « je sais que tu as peur, mais fait moi confiance »

Suite à ça elle accéléra encore un peu pour tenter d’attraper l’harmonien.
Alors qu’il aurait pu lui aussi encore accélérer il n’en fit rien et arrêta même sa course folle.
La Messania arriva donc en l’espace d’un instant à son niveau et planta ses crocs dans la chaire de l’incube.

Pas un son n’était sorti de sa bouche, il n’avait pas tenté d’esquiver l’attaque qui lui broyait actuellement le bras droit. Il la regarda dans les yeux pour tenter de la convaincre.

« Je ne suis pas ton ennemi. Je vais tout faire pour t’aider et faire disparaitre ta peine »

Les deux êtres se regardèrent dans les yeux pendant un laps de temps semblant durer une éternité.
Alors que d’un mouvement elle aurait pu lui arracher purement et simplement le bras qu’elle avait en bouche la Messania relâcha sa prise. Elle semblait enfin avoir compris.
L’harmonien réprimait la vive douleur qu’il avait lorsqu’il sentit les crocs acérer de la bête quitter sa chaire.

« Que s’est-il passé »

En guise de réponse une série d’image apparu dans l’esprit de Séphiel. On y voyait la Messania aux prises avec une pléthore de braconniers. Apparemment ces derniers avaient réussi à l’attirer dans un piège en détruisant son habitat. Voilà ce qui explique sa réticence quant à son retour dans ses eaux à elle.

« Suis-moi. Je te protégerais et te rendrais ta liberté. »

La Messania acquiesça puis se mit à le suivre tandis qu’il remontait à la surface.

L’incube arriva rapidement sur le rivage au niveau du maître de la ferme. Il affichait une expression satisfaite, bien que son bras ai une apparence absolument affreuse. En voyant l’expression de Lorely il dit :

- Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grand-chose. Dans quelques jours je pourrais me servir à nouveau de ce bras.
Mais ce n’est pas bien important. J’ai appris qu’elle à été victime de braconnage il y a quelques jour. C’est ce qui explique qu’elle veuille rester ici. Je vais la ramener dans son abrita et traquerait ce qui en sont responsable. Avec un peu de chance j’aurais il en restera quelques-uns sur place. S’ils en ont trouvé un ils peuvent penser qu’il y a d’autre bestiaux dans cette région.


De son seul bras encore valide il caressait les écailles de la Messania qui s’était assise à ses coté en attendant la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Dim 27 Fév - 14:50

Le soleil brillait dans le ciel pur de Lucina et une douce brise faisait onduler l'herbe grasse de la Plaine Verdoyante.
Mais cela ne voulait pas dire pour autant que ce monde était paisible, Serena le savait mieux que quiconque.
A vrai dire, aucun des trois mondes ne méritait plus ce qualificatif depuis que les scientifiques umbriens avaient ouvert les Portails qui reliaient des terres qui avaient été séparées par la volonté des Esprits et auraient dû le rester.
La magicienne blanche était d'autant plus attentive à tout évènement étrange depuis l'attaque de l'Ordre sur Equilios et la bataille qu'elle avait dû livrer dans les neiges qui avaient recouvertes Solériès.

Non seulement le climat toujours clément du Monde de la Lumière avait parfois des sautes d'humeur mais maintenant ils subissaient en plus des invasions !
La Sélène chargée des renseignements pour le compte des Gardiens laissait donc traîner ses oreilles et ses pas partout où elle était susceptible de glaner des informations qui pourraient s'avérer capitales pour leur survie à tous.
Et elle avait entendu une rumeur inquiétante dans le dernier bourg qu'elle avait traversé.
Selon les dires des commerçants de l'auberge où elle s'était arrêté, il y avait des visites plus que fréquentes à la Ferme des Passionnés, un endroit qu'elle ne connaissait que de nom.
Pour ce qu'elle en savait, il s'agissait d'un havre de paix en Lucina pour toutes sortes de créatures, fantastiques, rares ou non.

Mais qu'il y ait de la fréquentation ne l'aurait pas inquiété outre mesure si l'un d'eux n'avait mentionné l'apparition d'un dragon dans le ciel de Lucina et qui semblait fondre droit sur la bâtisse.
La Gardienne avait décidé de savoir exactement ce qu'il se tramait là-bas et elle s'était remise en route pour la ferme perdue au milieu de la Plaine Verdoyante.
Heureusement, ses pairs toujours bienveillants l'avaient bien aiguillée et alors que le jour descendait, plongeant Lucina dans une myriade de couleurs allant de l'or pur à l'écarlate le plus profond, elle fut en vue des bâtiments bien entretenus.
Il ne fallut pas bien longtemps pour qu'elle soit face à ce qui semblait être le corps de ferme et une fois sur le seuil, elle frappa quelques coups à la porte.

Il n'y eut malheureusement pas de réponse et elle recula de quelques pas pour regarder autour d'elle.
Elle entendait le brouhaha que faisait les animaux de la ferme mais elle ne voyait personne pour le moment.
Pourtant il y avait forcément quelqu'un qui devait s'occuper de toutes ces créatures vu la surface de terres et de bâtiments qu'il y avait à gérer.
La blanche demoiselle hésita quelques instants mais elle n'avait pas pour moeur d'entrer sans y être invitée.
D'un doigt, elle caressa le plumage de sa petite compagne pour la réveiller en douceur.
Tsuki avait en effet piqué un joli roupillon pendant qu'elle parcourait les étendues verdoyantes de Lucina et elle ouvrit lentement ses yeux d'or puis bâilla largement avant de poser ses prunelles sur Serena afin de voir ce qu'elle voulait.
La magicienne sourit doucement et flatta la gorge de la petite chouette immaculée.


- Tu veux bien aller jeter un oeil dans les alentours ? Je dois m'entretenir avec le maître des lieux !...

La petite chouette harfang étira lentement ses ailes puis elle prit son essor dans le ciel aux couleurs de crépuscule pour répondre à la demande de sa blanche maîtresse.
Serena espérait simplement qu'il n'était rien arrivé de grave ici et que cette apparition d'un dragon au-dessus de la Ferme des Passionnés n'était pas un signe de mauvais augure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Lun 14 Mar - 16:35

Serena sentit un mouvement vif et agile au-dessus d'elle, elle leva la tête et elle constata avec stupeur qu'un jeune homme semblait jaillir du ciel pour atterrir juste à coté d'elle.
Tsuki piailla un peu en approchant du nouveau venu, comme si elle voulait le jauger pour s'assurer qu'il ne s'en prendrait pas à sa petite maîtresse.
Mail il ne semblait pas inamical, loin de là même, un sourire se dessina sur son visage alors qu'il venait à la hauteur de la demi-Sélène.


- Bienvenue à la Ferme des Passionnés, Loreley, soigneur animalier pour vous servir, que puis-je pour votre bien ?

La Gardienne rendit volontiers son sourire au jeune homme qui travaillait apparemment dans ce magnifique endroit, quoique un peu reculé au sein de la Plaine Verdoyante.
Apparemment, il n'y avait personne d'autre à l'intérieur du bâtiment principal et il serait sans doute apte à répondre à ses interrogations.


- Enchantée. Je m'appelle Serena Magami et si je suis ici, c'est plutôt pour votre bien en fait !...

Un léger sourire amusé se dessina sur son visage de porcelaine, à vrai dire elle était rarement friande de plaisanteries et le sujet qui l'amenait ici était assez sérieux pour ne vouloir laisser le soigneur face à elle dans l'expectative.

- J'ai entendu beaucoup de rumeurs dans l'un des derniers bourgs que j'ai traversé. Elles disent que vous avez des visites de plus en plus fréquentes ces derniers temps et même qu'un dragon vous aurait attaqué !...

Toutefois, la rumeur qu'elle avait entendue avait été manifestement exagérée, tous les bâtiments qu'elle pouvait voir étaient intacts et pour avoir fréquenté des dragons au coeur du Bois de l'Innocence, elle savait très bien que lorsqu'ils attaquaient, ils ne faisaient pas semblant.
Et le seul dragon qu'elle pouvait voir dans l'immédiat était une belle créature d'un blanc étincelant qui semblait tout juste commencer à voler au-dessus d'un plan d'eau qui miroitait dans la douceur du couchant.



La noble bête semblait tournoyer autour de quelque chose qui l'intéressait vivement là-bas et elle trouvait son comportement un peu étrange.
La Lucinienne avait déjà vu ce genre de comportement chez ces nobles créatures qu'étaient les dragons dans la profonde forêt nordique où elle avait élu domicile.
Ils tournoyaient autour de leurs nids quand ceux-ci contenaient leurs précieux oeufs pour les protéger des prédateurs, au-dessus des caches où ils entassaient leurs trésors ou bien simplement au-dessus quelque chose qui les intéressait particulièrement, intrus, proie ou objet qui les convoitait.
Le regard de rubis de la magicienne blanche se posa à nouveau sur Loreley.


- C'est peut-être un nouveau pensionnaire particulièrement rare qui vous attire toutes ces visites ?...

C'était ce qui lui semblait le plus logique après tout.
Que seraient venus faire tant de gens ici si ce n'était pour une créature d'une rareté hors normes ?
Le soigneur lui apporterait sans doute bien vite la réponse à cette question inintéressée.
Après tout, la petite chouette qui était venue rejoindre sagement son épaule montrait bien qu'elle n'avait nullement besoin d'un compagnon et les ailes qu'elle dissimulait sous son manteau lui permettaient de se passer d'une monture.
La demi-Sélène pensait simplement à prémunir ce havre de paix pour toutes les créatures de l'assaut de personnes qui seraient beaucoup moins bienveillantes qu'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Mar 15 Mar - 11:23

Après avoir contemplé à son tour les cercles concentriques du jeune dragon blanc au-dessus des eaux miroitantes sous le soleil du couchant de Lucina, les pupilles azurées du soigneur se posèrent à nouveau sur le visage de la Gardienne, une lueur soudain sévère et sérieuse dans son regard clair.

- Une nouvelle pensionnaire, venez avec moi Dame Magami vous comprendriez vite que les préjugés des uns et la fausseté des autres peuvent amèrement influencer le cours de la vie de ce lieu.

Serena renvoya un regard intrigué à Loreley qui s’éloignait déjà en direction du plan d’eau après lui avoir indiqué d’un geste de la main de le suivre.
Que voulait-il dire à travers cette phrase des plus sibyllines sinon qu’il recevait certainement la visite d’indésirables plus fréquemment qu’elle ne le croyait ?
Par contre, il l’avait corrigée sur un point et elle avait saisi une donnée essentielle : elle ne s’était pas trompée, une toute nouvelle créature avait élu domicile au cœur de la Ferme des Passionnés et de plus, celle-ci était une femelle.
Peut-être était-elle venue ici pour donner naissance à sa progéniture en toute sérénité ou tout simplement parce qu’il y avait en ce moment des importuns dans son habitat d’origine ?
Néanmoins, la demi-Sélène emboîta le pas au jeune animalier et à mesure qu’elle avançait, elle constata que le plan d’eau qu’elle approchait semblait ne pas s’être formé naturellement.

Les branches les plus hautes de ce qui devait être quelques temps auparavant des arbres fruitiers émergeaient à peine de l’onde qu’elle apercevait au loin.
En fait, elle avait l’impression que l’eau avait jailli de nulle part et avait englouti tous les alentours sans autre forme de procès.
La preuve en était un petit portillon qui barrait le chemin que le maître des créatures et la magicienne blanche empruntaient et de chaque coté s’écoulait le flot translucide de l’étendue d’eau, gorgeant la terre et la végétation environnante d’une eau claire et pure.
Elle releva légèrement la tête en entendant un vagissement qui semblait à la fois doux et plaintif, comme si la maîtresse des lieux appelait quelqu’un.
La Lucinienne constata qu’un léger sourire amusé envahissait le visage juvénile du soigneur et il posa la main sur la porte afin de l’ouvrir avant de se tourner vers elle, son regard couleur de ciel étincelant de malice.


- Elle n'est pas comme les autres dans le genre où madame sait ce qu'elle veut et teste quiconque l'intéresse. Elle a son propre caractère, est indépendante et ... bref elle vous appelle, tenez vous prête.

Elle l’appelait ? Pour quelle raison ? Certes elle s’inquiétait du sort de la ferme et de ses pensionnaires mais elle ne se serait jamais attendue à ce que la créature à l’origine des rumeurs demande à la voir.
Mais avant qu’elle puisse poser la question qui lui brûlait les lèvres, Loreley ouvrit la porte, laissant se déverser en direction de Serena l’eau qu’elle retenait, et il lui donna une tape dans le dos comme s’il voulait l’encourager à avancer.
Instinctivement, la magicienne blanche fit s’écouler l’eau autour d’elle sans qu’elle ne la touche, elle ne craignait pas d’être mouillée mais elle ne voulait pas faire une entrée si fracassante sur le domaine de la belle qui l’appelait.
Gentiment, elle caressa sa fidèle petite chouette sur son épaule et lui adressa un sourire.


- Tsuki, sois sage et reste avec Loreley, tu veux ? Mieux vaut que j’y aille seule !...

La Gardienne ignorait tout de la nature de la maîtresse des lieux et elle préférait que la jeune chouette harfang reste en sûreté.
Elle n’était pas à l’abri à ce que la protégée du soigneur soit un tantinet jalouse et s’en prenne à sa compagne à plumes, ne serait-ce que par agacement.
Tsuki ne semblait pas totalement ravie de lui obéir mais elle finit par prendre son essor et rejoindre le sommet de la porte en guise de perchoir.
La blanche demoiselle rendit son sourire au maître des créatures qui l’observait avec bienveillance et elle déploya ses ailes immaculées pour survoler l’étendue d’eau, étincelante comme de l’or sous le soleil du couchant.
Elle était splendide, à l’image des petits lacs qu’on pouvait trouver au détour du Bois de l’Innocence, nourris par l’eau claire de la Rivière de Cristal, mais les dégâts que sa soudaine apparition était toujours visible, des planches de bâtiments dévastée ou d’ustensiles de ferme se distinguaient ça et là.
Mais bien vite, le regard de rubis de la demi-Sélène repéra la forme imposante et majestueuse de la créature qui l’avait appelée.

Nageant avec facilité sous l’onde, ses courbes étaient gracieuses, elle semblait totalement à son aise dans son élément.
Ses écailles rutilaient comme autant de pierres précieuses, caressées par l’eau cristalline et la lumière d’or du soleil qui se couchait doucement à l’horizon.
Respectueusement, Serena replia ses ailes et se posa calmement sur un rocher qui dépassait de l’onde à l’une des extrémités du plan d’eau.
Bien sûr, elle aurait pu s’inviter dans l’onde mais elle ne voulait pas que la magnifique bête qui ondulait sous l’eau ne prenne cela comme une intrusion sur son domaine.
Doucement, elle se redressa sur son perchoir et posa son regard écarlate sur le soigneur, laissant porter sa voix jusqu’à lui en usant de son pouvoir sur le son afin d’être certaine qu’il l’entende.


- Elle est vraiment magnifique !... Qu’est-elle exactement ?...

Au cours de sa longue vie, la magicienne blanche avait pu poser les yeux sur de nombreuses créatures aussi légendaires que dangereuses dans les profondeurs du Bois de l’Innocence, dragons, griffons et bien d’autres encore.
Mais son regard écarlate étincelait d’émerveillement tandis qu’un sourire rêveur envahissait son visage de porcelaine sans qu’elle s’en rende compte alors qu’elle s’adressait à Loreley.
Elle n’aurait jamais cru pouvoir poser un jour les yeux sur une créature aquatique si gracieuse et impressionnante à la fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Sam 26 Mar - 16:27

Serena n'avait aucune conscience de la parade de séduction qu'effectuait sa fidèle petite compagne à plumes à l'encontre du maître des lieux, d'ailleurs nul doute que celle-ci ne se serait pas frottée aussi amoureusement au fringant jeune homme si elle avait pu seulement deviner quel terrible fauve se dissimulait sous ces traits angéliques.
Non, pour l'instant elle n'avait d'yeux que pour la belle créature qui ondulait sous l'eau translucide comme si elle voulait jouer avec la demoiselle ailée qui lui faisait face.
Son regard écarlate étincelait d'émerveillement devant la splendide bête aquatique maîtresse de l'étendue d'eau, ses écailles rutilantes sous le soleil couchant et son regard brillant d'autant d'intelligence que de malice.
Aucune animosité ne semblait émaner d'elle, juste une immense curiosité et elle semblait à la mesure de l'envie de la Gardienne d'aller à sa rencontre.
Seule la voix d'abord bégayante de Loreley fendit le silence respectueux qui s'était installé sur le tout nouveau lac qui avait pris naissance au coeur de la Ferme des Passionnés.


- Madame est une Me.. me ..mémé... humpf... Tssssk! Messiana, pardonnez la lenteur de ma réponse mademoiselle Megami, mais votre chouette ne cesse de pousser mon cou et ... ... pfff nan laissez... ne vous en preocupez pas.

La demi-Sélène jeta un regard désabusé à sa petite chouette harfang.
Vu comment celle-ci hululait et se frottait amoureusement au coin de la mâchoire du soigneur, ou bien il était à son goût ou bien il avait de la nourriture dans ses poches.
Elle savait depuis bien longtemps que sa compagne pouvait être un vrai ventre à pattes quand son estomac criait famine.
Mais le regard couleur de rubis se reposa bien vite sur la belle des eaux aux écailles aussi immaculées que ses ailes.

* Une Messiana... *

Le nom lui rappelait vaguement quelque chose, un conte pour enfants que lui avait raconté sa mère, il y avait bien longtemps maintenant.
Une créature bienveillante, gardienne des eaux les plus pures, prête à se porter au secours des malheureux qui tombaient dans leur domaine et risquaient de se noyer.
Et cette Messiana qui lui faisait face était si belle qu'elle l'assimilait sans peine à cette créature de légende qui avait pu la faire rêver dans sa lointaine enfance.
La magicienne blanche resta néanmoins attentive aux explications de Loreley.
Alors que la belle des eaux se redressait sur l'onde calme, le jeune homme expliquait calmement que celle-ci était en bonne santé et n'attendait pas de petits, ce qui pourrait la rendre encore plus précieuse aux yeux d'éventuels braconniers.

Mais surtout, elle semblait à la recherche d'un compagnon de route et Serena n'aurait pas demandé mieux que d'avoir une bête si majestueuse pour parcourir toutes les étendues d'eau de Lucina, peut-être même celles des trois mondes.
Le maître des créatures, après un petit rire énigmatique, s'absenta avant de laisser la demi-Sélène et la Messiana face à face.
Toutefois, la Lucinienne ne pouvait plus attendre, elle se débarrassa de son manteau, dévoilant ses longues ailes blanches, ainsi que de ses bottines.
Elle ne voulait pas donner l'impression à la noble bête qu'elle envahissait son territoire, aussi se glissa-t-elle délicatement dans l'onde translucide et fraîche, baignée par la lumière rougeoyante du couchant.


Spoiler:
 

Lentement, pas à pas, Serena s'aventurait dans l'eau claire mais elle ne voulait pas que la belle des eaux la voit comme une curieuse, qui ne souhaitait s'approcher d'elle que pour mieux la contempler.
Non, elle voulait aussi lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre d'elle car après tout elles étaient un peu pareilles quoique diamétralement différentes.
La couleur de la neige immaculée qui les accompagnait partout, une apparence hors de la norme qui les faisait parfois apparaître comme des objets de curiosité, comme le prouvaient les fréquentes visites à la Ferme des Passionnés depuis l'apparence de la Messiana, celles-là même qui avaient conduite la demi-Sélène qui se glissait dans l'onde sans crainte jusqu'ici.
Oui, elle voulait être aussi proche de la magnifique bête que possible et presque amoureusement, tel un ruban d'or et d'argent sous le soleil qui se couchait à l'horizon, l'eau du lac artificiel vint enlacer la magicienne blanche, l'enveloppant toute entière sans que celle-ci ne ressente aucune peur.
Quand le ruban en perpétuel mouvement, tel un minuscule typhon, se brisa, l'apparence de la Gardienne était bien différente de celle qui était habituellement la sienne.


Utilisant son don sur l'élément aquatique à son paroxysme, la magicienne blanche venait de devenir une avec l'onde où résidait la Messiana, une créature élémentale d'eau, dont la belle maîtresse des lieux n'aurait rien à craindre.
Avec délicatesse, sa main fine et translucide se tendit vers les écailles blanches et rutilantes pour les caresser gentiment.
Elle laissa son esprit ouvert à la noble bête avec une seule pensée récurrente.


* Je ne te veux aucun mal !... Je veux simplement être ton amie !... *

Seul le clapotis du lac artificiel sous le soleil couchant troublait le silence respectueux qui s'était installée entre les deux maîtresses des eaux.
Chacun des habitants de la Ferme des Passionnés semblait vouloir respecter cette rencontre qui semblait presque destinée.
Seule la Messiana déciderait ce que serait leur avenir : deux voies séparées ou bien une seule, commune, que Serena souhaitait aussi longue que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vàli Gungnir
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 540
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 24
Localisation : In my dreams...

Feuille de personnage
Niveau:
10/30  (10/30)
Expérience:
19/40  (19/40)

MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   Jeu 7 Juil - 8:13

"Les bêtes ne sont que le reflet primitif des hommes"


Retour à la ferme des passionnés, n'est-ce pas Sleipnir ? Tu te souviens encore ici ? Lorsque j'étais venu te récupérer pour t'avoir comme compagnon, aussi gentil soit-tu, et têtu aussi ? L'animal ne m'avait répondu que par un hennissement d'excitation, on voyait très bien qu'il était content d'aller rendre visite au maitre des lieux. Bien sur, ce n'était qu'une simple visite de courtoisie, juste pour prendre des nouvelles du charmant animalier, et à qui j'avais dit que je reviendrais pour montrer mon amitié avec Sleipnir, mais avec les autres bêtes en général. J'arrivais toute de même dans les airs dépassant le petit portail d'entrée, en une foulée, pour me retrouver devant cette ferme qui m'avait tant impressionné par sa taille mais aussi par ces bêtes, je crois bien que je m'étais fait courser par un troupeau en plus, mais loin était ces souvenirs, vu toutes les péripéties qu'il s'était passé depuis. J'hésitais à attache le bel étalon, de peur qu'il n'aille courtiser les juments, oui, car le bougre j'avais à le connaitre ! La jument d'Elania qu'il avait gentillement courser pour tenter de la séduire, ou tellement d'autre chose. Mais au final, je le laissais aller, de toute façon, il ne ferait pas grand mal.

Pour ma part je m'en allais pour retrouver ce cher animalier, parcourant quelque terre de la ferme, je parcourait du regard chaque partie, jusqu'à fixer quelque chose d'insolite. Là où une failla avait jadis était, d'après un bref souvenir, il n'était plus question que d'une vaste lagon d'eau, un petit horizon d'un bleu partiel. Quel pluie diluvienne avait pus tomber pour faire naitre ce petit océan, un petit tour de notre animalier ? Un réaménagement de sa part pour mieux comprendre les monstres aquatiques. Peut-être qu'il y avait une toute nouvelle créature qui avait besoin de tant de précaution. Surpris, je me mis alors à appeler Lorelei pour mieux qu'il me voit, du moins qu'il sache que je suis là. Même s'il devait s'en douter avec les beuglements des animaux aux alentours,

"Lorelei, tu est là ? C'est moi, Vàli, y a Sleipnir qui t'attend pour prendre tes nouvelles !"

Si ça se trouve, il avait déjà rencontrer Sleipnir, par chance ce serait très plausible...


hrp> Voila, après un moment d'attente, j'ai commencer x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mysterycity.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Création d'un océan : magnifique certes mais...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Event #Création - La boîte
» Avis de création, et présentation des Soldats du feu d'Hurlevent.
» [tutorial Graphique]Création de sprite en tout genre.
» Aide pour création d'une épée
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: