AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Larian Bren
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 25
Localisation : derrière mon écran

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
27/40  (27/40)

MessageSujet: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Mar 5 Juil - 22:15

-LARIAAAAAAAAN! T’ÉTAIT PASSE OU?

relevant le nez de sa bière, le guerrier harmonien se réveillait, à moitié conscient de ce qui se passait autour de lui, il sentit une grande claque dans son dos qui le fit partir en avant, sa bière se renversa à moitié sur la table et à moitié sur sa veste qui ne puerait qu'un peu plus, il y avait deux moyens de reconnaître le gardien des mondes quand on savait qui il était, soit on reconnaissait son arme gigantesque, soit on le sentait venir, l'odeur d'alcool qui exhalait de sa personne était digne des plus grands ivrognes qui ai jamais foulé le sol d'Harmonia. Celui qui venait de lui donner la bourrade du siècle était Björn, un colosse de deux mètres musclé comme un catcheur et revêtu d'habits de charpentiers, toujours de bonne humeur et toujours en train de blaguer. Les évènements qui avaient touchés Equilios ne semblaient pas l'avoir affecté, alors que le peuple était partagé entre tristesse et soulagement, lui était sous le coup d'une euphorie qui ne le quittait jamais.
Larian hoqueta, se demandant comment il pouvait encore respirer après un tel coup, il se releva et avisa le géant, un sourire abruti s'afficha sur son visage et un grand éclat de rire le fit se plier en deux, il finit par trébucher et s'étaler de tout son long sur le sol, au milieu des flaques d'alcool et des pieds des clients. On connaissait aussi le guerrier pour cela, ses fins de soirée alcoolisées. Personne ne savait pourquoi il était devenu alcoolique, à vrai dire les gens s'en fichaient un peu, mais il fallait reconnaître que à lui seul il faisait marcher le commerce de la moitié des tavernes en ville. Larian se releva avec toute les peines du monde.

-J'était en train de me faire torturer vieille ordure. J'emmerde Pierre et son armée de sadique. JE LES EMMERDES TOUS!!!!!

Sous les vivats générales de la foule alcoolisée, Larian grimpa sur une table en titubant et entonna une chanson paillarde à faire rougir une pute. Alors que les mots fot peu catholiques envahissaient la salle, le refrain étant repris en coeur par l'assemblée, Larian finit la chanson sous les rires lorsqu'il perdit l’équilibre et se vautra sur la serveuse qui le réceptionna, un air peiné sur le visage. Elle soupira et releva le grand gaillard qui se saisit d'une choppe pleine qu'il leva dans les airs avant de la boire cul-sec.
La soirée était déjà bien entamée, et le guerrier aussi, il devait être trois heure du matin quand Larian se décida à sortir de là, il titubait comme le pire des ivrognes et se cogna contra la porte en sortant, son imposante arme dans le dos semblait presque le tenir debout. C'est en sortant qu'il percuta une jeune femme brune aux yeux vairons, le choc le renvoya dans la porte, son arme le retint en se bloquant dans l'encadrement. Se redressant maladroitement il se confondit en excuse inintelligibles et regarda plus attentivement celle qu'il avait bousculée.

-Toiiiiiiiiiii... ta... ta tête me dit un truc... t'est une gardienne... SALUT CAMARAAAAAAAAAAAAADE! VIENS DONC BOIRE UN COUP C'EST MA TOURNEE! Je me rpésente si tu me remt pas, c'est Larian Bren, à ton service ma jolie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Mer 6 Juil - 19:47

Une demoiselle à la chevelure d'encre gigotait dans son appartement. Ne sachant visiblement plus trop dans quel sens tourner. Qu'importe, après tout, pourquoi se le demander, de toute façon elle n'avançait pas plus et faisait exactement le même cercle. Pas de petit meurtre ce soir. L'elfe était dans ses moment ou un fil semblait être attaché à quelque chose au creux de son ventre et la tirait doucement mais de façon insistante vers l'animation humaine. Elle n'avait pas envie de danser seule sur un toit. Ni même d'aller se perdre dans quelque territoire inconnu voir si la mort et le danger se débrouillaient encore pour la trouver. A moins que ce ne soit elle qui les déloge constamment. En ces moments, elle n'avait ni l'envie de taquiner la milice ni celle de se choisir un compagnon d'un soir. Compagnon d'un soir... l'image de Saladin lui revient en mémoire. Délicieuse. Mais rien ne sert de vivre dans le souvenir. Ses camarades de taverne ! Idéal. Elle pourrait y danser sur des chanson paillarde et trinquer avec des vieilles connaissances. Il faut dire que rares sont les habituées de la taverne ne l'ayant jamais croisée. Ni une ni deux, elle défit le lacet de sa tenue de cuir, la laissant tomber au sol pour l’enjamber.

Ses yeux vairons croisèrent le reflet. Satisfaits par l'image, visiblement. Il est rare que la vaniteuse et narcissique Selemba ne le soit pas en se contemplant. Elle ressemblait à une bohème. Un foulard rouge pour sa poitrine, laissant son dos nu, tatoué et visible par tous. L'elfe n'avait pas de dessin définitif. Elle aimait trop le changement, était bien trop versatile pour cela. Un magicien, elfique, se chargeait de les imprimer sur sa peau. Pour une poignées de semaines. Bref. Toujours est-il qu'en l'instant présent elle arborait une magnifique carpe bleutée dont elle était particulièrement fière. Un short noir, très simple e guise de bas et enfin ses traditionnelles bottes. Si elle savait marcher avec des talons, elle trouvait ça nettement moins confortable en cas de fuite improvisée. Une paire de boucle d'oreilles. Une broche finement ouvragée piquant sa chevelure. Parfait. Elle était envoûtante tout en restant simple. Elle le savait. D'un pas guilleret elle quitta le petit appartement visiblement si banal pour se diriger vars sa fidèle taverne. Personne en chemin. Les bruits joyeux lui vinrent de loin. Elle accéléra le pas, comme impatiente. La solitude lui pèserait-elle plus qu'elle ne veut bien l'admettre ? La porte s'ouvrit pile au moment ou elle allait l'ouvrir et une masse compacte la heurta. Elle ne fit qu'un pas en arrière. Réflexe de tout combattant. Tant qu'il est sobre.

-Toiiiiiiiiiii... ta... ta tête me dit un truc... t'est une gardienne... SALUT CAMARAAAAAAAAAAAAADE! VIENS DONC BOIRE UN COUP C'EST MA TOURNEE! Je me présente si tu me remt pas, c'est Larian Bren, à ton service ma jolie.

Les yeux de la demoiselle s'écarquillèrent. Ce malin risquait de faire griller sa couverture ! Selemba aimait les secrets, le mystère. Se profiler dans l'ombre. Infiltrer les rangs ennemis. Si quelqu'un s'amusait à hurler de quel coté elle se rangeait, la tâche deviendrait bien plus compliquée. Ses pupilles s'étrécirent comme celle d'un félin. Devant un soûlard, on sympathise et on se fait caressant. Encore plus si on a des chances de se faire offrir à boire ! Elle en saisit le poignet, et l’entraîna doucement vers le comptoir ou elle s'assit. Elle se pencha vers l'oreille du jeune homme, dans une ondulation de chevelure d'encre et les senteurs de son parfum.

"Chaton, pour les Gardiens c'est un secret. Et de quel coté elle se rangeait, la tâche deviendrait bien plus compliquée. Ses pupilles s'étrécirent comme celle d'un félin. "

Elle lui fit un clin d’œil taquin. Comme une gamine confie le nom de son amoureux à une complice. Elle se redressa et héla une serveuse pour qu'elle lui serve quelque boisson forte. Avec la pointe de son pied, elle tira l'arrière du genou du dénommé Larian vers elle, le forçant à s’asseoir.

"Alors, compagnon, trinquons ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larian Bren
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 25
Localisation : derrière mon écran

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
27/40  (27/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Mer 6 Juil - 21:32

*Jolie... cheveux noirs... pas dire secret... mal au crane... sang et mort... foutu mal au crane...*

Les pensées du guerrier Harmonien étaient confuses, mais l'information lui arriva bien vite au cerveau, les choses importantes avaient un don pour lui arriver très vite en tête et se graver de façon définitive, apparemment cette membre était une cachottière, de toute façon personne n'avait dut entendre le guerrier et personne ne s'en souviendrait de toute manière. Larian se contenta d'acquiescer en rigolant, la demoiselle commanda une boisson forte, de la piquette pour le guerrier alcoolisé. Il se contenta de commander la même, il regarda selemba dans les yeux.

-TRINQUOOOOOOOOOONS!

Il enfila le verre cul-sec, tomba à la renverse au milieu des rires, se releva en trébuchant et en titubant comme le pire ivrogne de tout les temps. Il rigolait, complètement hilare, Björn surgit derrière lui et lui balança une bourrade bien sentit qui en plus de lui couper le souffle l'envoya contre la table, le guerrier Harmonien passa littéralement par dessus la table et atterrit dessus, son arme tomba sur le sol en fracassant deux planches.

-Enfoiré de traître!

Larian se jeta sur Björn et l'immobilisa en rugissant, il frappa sur sa tête sous les rires de l'assemblée qui semblait avoir l'habitude de ce petit spectacle, Björn se releva et envoya Larian sur la table sous le nez de Selemba, quand le guerrier se releva il hurla de rire et commanda une tournée, l'assemblée entama des chansons paillardes en rigolant alors que la serveuse s'empressait de prendre les commandes et de les satisfaires.

-J'aime cet endroit ma jolie. Ici je suis libre, ici je suis quelqu'un de normal, et pas un poivrot qui tente d'oublier ses conneries. Ici, Saladin ne me retrouvera jamais, et si il le fait, il ne pourra rien me demander par ce que ici je suis à l'égal d'un dieu, nous sommes tous des dieux ici, et ce qui nous rend aussi puissant, c'est ceci!

Larian souleva une pinte énorme, il la porta à ses lèvres et en but tout le contenu cul-sec.

-Tu sait, j'était pas un soudard avant, avant j'était forgeron, j'ai fait la connerie de partir à l'aventure et d'emmener ma bien aimée. Depuis j’enchaîne connerie sur connerie. Et l'alcool c'est la seule chose que je fait de bien, c'est peut être la seule chose que je ferait de bien de toute ma vie... boire. Et ça, aucun de ces cul-terreux ne le sait. Et il ne doivent pas le savoir, par ce que sinon ils auront pitié, et ça gâcherait mon plaisir.

Larian disait vrai, il était sur sa période confession, normalement il ne disait rien mais face à une femme appartenant à son ordre, il se dévoilait sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Jeu 7 Juil - 9:52

Au moins, on ne pouvait pas prétendre que ce monsieur avait l'alcool triste ! Un bon buveur, elle l'aimait déjà. LOmbre, comme les autres, éclata de rire devant le jeu de Larian et son "traitre". Deux chiens fous. La serveuse devait être débordée. Mais les affaires tournaient bien grâce à des phénomènes tels que nos deux lascars habitués à cette taverne. Une chanson. Qu'elle connaissait bien. Sa voix se mêla aux autres. Note à peine plus aiguë. Si l'elfe savait danser des tangos à en faire jalouser la noblesse ou des déhanchés à en faire rougir une catin, elle n'avait pas le moindre tallent pour le chant. Pire, c'était chaotique et burlesque. Mais la majorité, ici, ne faisait pas mieux. Ses oreilles pointues s'agitèrent de satisfaction, comme des papilles frétillent en sentant un carré de chocolat fondre sur la langue, lorsqu'elle remarqua qu'il l'appelait ma jolie. Elle le regarda plus attentivement. Doté d'un certain charme. Original avec sa tignasse blanche qui jurait avec l'encre de celle de l'elfe. Mais ça lui plaisait. Il parla de Saladin. Et l'Ombre fut presque étonnée. Elle avait du mal à voir cet homme comme le chef des Gardiens plus que comme celui qu'elle avait découvert sur la plage de la mer pourpre. Mais dites-moi, c'est qu'il parle, le Larian, quand il est saoul ! Selemba éclata d'un nouveau rire puissant et franc.

" Fais attention, l'alcool te monte à la tête aussi vite que le sucés monsieur Divin ! Au fait, moi c'est Selemba. "

Elle devait être aussi connue que lui dans le secteur et un de ses compagnons de la taverne leva sa choppe pour le saluer. Elle en fit autant, lui offrant un magnifique sourire. Lorsque le jeune homme portant son énorme pinte à ses lèvres, la demoiselle appuya vicieusement sur le fond du récipient, persuadé qu'il renverserai en partie ou que ça le gênerait. Et bah visiblement, même pas. L'elfe ne réagit pas devant les aveux. Il n'y avait rien à dire. Et de toute évidence, il ne voudrait pas de sa compassion. Elle en avait si peu à offrir, inutile de la donner à quelqu'un que ça vexerai. Elle pourrait aussi lui parler de son passé... mais elle n'était pas assez saoul pour cela ! Et puis, discrétion, tant qu'on y pense, avant tout. Un homme tapota le bois de ses doigts, dans un rythme régulier et précis. Ce son trouva échos dans les entrailles de la jeune femme, lui donnant une irrépressible envie de bouger. Elle commanda une autre boisson. Qu'elle commença sans terminer. Elle tenait à son sens de l'équilibre dans ces moments. Plus tard... nous verrons bien. Sa voix résonna suffisament fort pour se faire entendre dans toute la sale.

" Mes amis, donnez le rythme. "

Certains ne comprirent pas de suite. Ceux qui la connaissaient, si. Un fond musical se dessina dans l'air, naissant sous les mains tapant contre les cuisses, le bois, le métal. Un son paillard, comme elle les aimait tant. De quelques gestes de chevilles, dont elle ignorait la sensualité, la tête renversée en arrière, elle se débarrassa de ses bottes. Et bondit sur son propre tabouret. Pieds nus. Presque ondulante, elle se pencha vers la serveuse, dont elle emprunta le long foulard qui maintenait les cheveux blonds pour le nouer autour de sa taille. Une nouvelle ondulation. Elle s'était redressée. Mi félin mi danseuse. Galvanisée par cette musique qu'elle avait réclamée, elle se percha sur une table et se déhancha en rythme. Une main se tendit pour saisir le foulard, elle l'évite, et dans un pirouette à vous en faire tourner la tête, atterrit, de justesse, ne le nions pas, sur une nouvelle table. Le bois était solide. Pour soutenir les corps massifs trop lourds d'alcool pour se porter eux même. Alors, sous le poids de l'athlétique silhouette je vous laisse deviner qu'elles ne bronchaient pas. L'Ombre revint vers Larian. décrivant toujours ses boucles envoutantes. Des boucles qui semblaient chuchoter des promesses charnelles. L'elfe tourna autour de son nouvel ami. Le fixant dans les yeux, jouant de son regard disparate, s'assurant de son attention. Elle défit le foulard noué à la taille tout en se laissant tomber à genoux sur la table, et passa le tissus autour du cou de la proie, l'attirant d'un petit coup à elle, tout en douceur. Jusqu'à ce que leur visages soient face à face.

"Bouh"


La musique se tut. Ses yeux vairons brillaient de malice et ses lèvres étaient étirées en un sourire dont elle avait le secret. A la fois amusé, narquois, tentateur et joyeux. Elle s'amusait, follement. Cela se voyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larian Bren
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 25
Localisation : derrière mon écran

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
27/40  (27/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Jeu 7 Juil - 11:11

*Loyauté... serment... alcool... encore alcool... yeux vairons... si beaux... combien de verres déjà?... j'ai plus mal au crâne.*

Décidément ça ne s'arrêtait pas de s'emmêler dans l'esprit de Larian. Il n'arrivait pas à se relever, se contentant de suivre du regard Selemba, ses mouvements ondulants pleins de grâces étaient si bien coordonnés, un léger rire lui échappa, combien de fille comme elle y avait-il dans le monde? certainement pas beaucoup, de toute façon chacun était unique. Celle qu'il appelait "ma jolie" dansait fichtrement bien, et on ne pouvait pas lui enlever une sensualité à damner un saint. Quand le foulard passa autour de son cou, il ne prit même pas le réflexe de se défendre, il lui faisait confiance, et de toute façon, il savait qu'il ne mourrait pas aujourd'hui. Il avait encore la vie devant lui, jusqu'à ce qu'il puisse remplir son contrat en tout cas.
Son visage était près du sien à présent, follement près, son coeur accélera, depuis combien de temps? Lui qui inspirait le dégout aux autres en règle général. Peut être trop longtemps, mais son air abruti ne laissait rien transparaître d'autre qu'un état d'alcoolémie sans doute bien trop élevé. Mais ne l'était-il pas en permanence? Un rire étouffée qui finit dans un grand éclat de rire prit en coeur apr toute l'assemblée. Larian se dégagea en un mouvement de l'emprise du foulard, salua celle qui lui servait de camarade et respira un grand coup.

-Tu est très doué Selemba. Je m'incline devant cela. Maintenant laisse moi te montrer. Ai confiance.

En un éclair il fut de nouveau sur elle, sans prévenir. Il se saisit de la main de Selemba et entama une danse qui s'assimilait à un genre de rock. Ses bottes lourdement renforcée résonnaient sur une table bien solide pour soutenir le poids de larian et de sa veste renforcée. Il guidait Serena, un simple coup d'oeil lui permettant d'indiquer la suite des évènements. Il se laissa guider par le rythme endiablé qui avait alors envahit les lieux, les gens frappaient en cadence. A la fin, Larian fit basculer Selemba en arrière et la retin, sa tête à quelques millimètres du sol son visage était près du sien, comme un rappel à la petite "surprise" de tout à l'heure.
Il la remonta ensuite lentement, il s'inclina de nouveau devant sa partenaire et les applaudissements retentirent.

*Demain j'aurait pas mal qu'au crâne...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Jeu 7 Juil - 12:23

Oui, qu'est-ce quelle s'amusait ! Le jeune homme se dégagea du foulard, comme on s'éloigne d'une emprise. L'Ombre savoura le compliment qu'il lui offrait. Elle adorait les compliment. Pas les éloges, c'est ridicule et hypocrite. Mais les compliments ont une valeur, et un goût, à en rendre accroc n'importe quel vaniteux. Hein ? Avoir confiance ? En quoi ? Elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que son complice était sur elle. Elle sourit lorsqu'il lui saisit la main, comprenant qu'il voulait lui rendre son show. Réaction rare. Les mouvements étaient originaux. Pas de ceux qu'elle danse habituellement. Tant mieux. Elle suivit le mot donné par Larian. D'autres danseurs dans la salle se levèrent pour profiter du rythme mais la majorité se contentait de les fixer en leur offrant la musique. L'elfe sentit son corps s'arquer, basculer la tête à l'envers, tout près du sol. Elle sourit. Magnifique final. Sa jambe droite enserrait la cuisse de Larian, leur assurant un équilibre parfait, collant leurs silhouettes essoufflées. Son regard dépareillé se plongea dans celui d'acier. Moment magnifiquement sensuel. Sans provocation. Pour une vengeance à sa surprise, c'était une belle vengeance. Monsieur était doué. La main dans son dos la redressa lentement et elle put desserrer son étreinte sans risquer de tomber.

"Jolie performance. "

Sa voix grave et suave en disait presque plus que ses mots. La dernière fois qu'elle avait eu un partenaire de danse, ce fut dans les Palais de la capitale de Lucina. Cheshire... que ce farceur félin avait su lui faire tourner la tête. Son camarade du jour avait un style tout a fait différent mais pas déplaisant à découvrir. Il l'a salua, plein de galanterie. Elle n'avait nullement besoin d'aide, mais elle saisit la main qu'on lui proposait galamment pour descendre de cette table. Les bas fond de la société étaient tellement plus chaleureux et pleins de charmes que les austères salles pleines de miroirs qu'elle avait quitté. Un foyer parmi les braves gens.

"Ce sera à remettre un de ces jours "

Elle lui fit un nouveau clin d’œil. Presque taquin. D'un petit bond, elle se hissa de nouveau sur le haut tabouret proche du comptoir. Son regard descendit le long du pied de bois , pour constater que ses propres pieds étaient toujours nus. Elle remit ses bottes en vitesse, rassurer de constater qu'aucun blagueur n'y avait glissé quoi que ce soit. Le foulard vint retrouver sa place sur les cheveux de la serveuse qui ria en demandant à l'elfe de la prévenir la prochaine fois. L'Ombre rit d'aussi bon cœur et finit l choppe qu'elle avait laissé à moitié pleine. Pas à moitié vide, voyons les choses positivement. La soirée était au rire et à la bonne humeur. Son regard se posa de nouveau sur l'harmonien au cheveux blancs. Drôle de personnage. Mais des plus sympathiques. Enfin, quand il est à moitié bourré. Elle en venait presque à se féliciter d'avoir tenté d'entrer au moment ou il allait sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larian Bren
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 25
Localisation : derrière mon écran

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
27/40  (27/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Jeu 7 Juil - 12:37

*Ou est ma choppe?... Ici?... ou peut-être là?... Mal à la tête...*

Larian devait reconnaître que l'alcool était plutôt généreux avec lui ce soir. Il arrivait à recoller les morceaux de la soirée et il ne s'était pas encore évanoui, il fallait avouer que la poussée l'adrénaline de tout à l'heure l'avait pas mal réveillé et il sentait ses mains qui tremblaient de nouveau. Il trouva enfin la choppe imposante et entreprit de vider son contenu. Il aimait bien danser, mais il y avait peu de femme ici, et encore moins qui lui permettait de danser avec elles, il comprenait après tout, un ivrogne puant l'alcool n'était guerre engageant en guise de compagnon.
Björn s'assit entre lui et un autre ivrogne, il buvait dans une choppe plus grande encore que celle de Larian qui était déjà imposante, la capacité à tenir l'alcool du géant était légendaire et il ne perdait jamais un concours de beuverie. Larian observa plus attentivement Selemba, maintenant qu'il était un peu réveillé de son état alcoolique permanent, il pouvait un peu mieux aprécier les spectacle des plus délicieux. Son tatouage était une merveille de finesse, le cerbère dans son dos, n'avait l'air que d'un dessin d'enfant à coté de celui là. La tenue était légère mais pas vulgaire et allait très bien avec sa silhouette, Larian avait rarement vut de femmes aussi belles, bien sur il y avait Melusyne et... il n'osait y penser, après tout c'était à cause de ces deux femmes qu'il était ce qu'il était, et aussi à cause de lui, mais il fallait avouer qu'on l'avait pas mal aidé.
Melusyne, il n'avait rien put faire pour la sauver, prisonnier de Pierre et de sa maudite armée. Il avait été forcé de regarder dans un bassin de vision le triomphe du déchu, que les abysses dévorent son âme.

-Dit moi Selemba. Qu'est ce que tu fait ici? Sans vouloir te vexer, tu n'a pas vraiment le profil de ceux qui traînent dans les bars. Tu n'est pas une prostituée et tu n'est pas une serveuse. Alors pourquoi viens-tu ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Jeu 7 Juil - 15:39

La demoiselle arqua un sourcil. Mi vexée mi amusée. Quelques reflets machistes se cacheraient-ils chez ce jeune homme ? Il n'était donc pas si différent des autres. Néanmoins, il avait prit des pincette. Selemba ne connaissant pas le moins du monde la plus petite notion de tact, n'eue cure du "sans vouloir te vexer" et se focalisa sur cette histoire de "profil". Parc qu'il y a des classes adéquats pour être un bon vivant ? Pour aimer faire la fête ? Son passé noble revint au galop dans son esprit. Pouvait-il deviner ? Impossible, en somme il était juste surpris de voir une femme ici. Au final elle gloussa. Moqueuse. La raillerie la rattrapait.

"Sous-entendrais-tu qu'il soit nécessaire d'avoir des couilles pour venir trinquer jusqu'à en perdre l'esprit ? Ou alors la majorité de ces types m'auraient cachés être des catins version masculines pour les femmes frustrées ou les damoiseaux aux penchants déviés ? J'ai une adoration certaine pour tout les vices, mon cher Larian. Je baigne dans l'indécence et la décadence. Je viens pour boire. Comme toi. Comme eux. Tu me poses-là des question bien étrange. Me juges-tu différente des hommes ? "

Elle souriait maintenant comme un carnassier. Elle brisait des nez, se battait, chantait, buvait. Ici, si la gente féminine est bien peu présente, il suffit juste qu'elle sache s'imposer pour être acceptée. Cracher assez de venin pour répondre aux insultes et allusions. A sa question, nulle réponse n'était satisfaisante sans une argumentation suffisamment réfléchie et valorisante. C'est vicieux. Surtout pour un esprit pas tout a fait sobre. Mais au fond, il suffisait d'avoir un coté Maître Renard. Une adoration pour tout les vices... En y réfléchissant, il n'y a que deux des sept péchés capitaux pour lesquels elle ne se damne pas : la paresse et la gourmandise. Bien que le dernier ai ses rares périodes de sucés. Le manche de sa choppe toujours en main, elle attendait très simplement la réponse du pauvre homme. Elle jeta un regard à la discrète horloge, presque invisible. Il était tard. Cendrillon rentrée chez elle est couchée depuis bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larian Bren
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 25
Localisation : derrière mon écran

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
27/40  (27/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Jeu 7 Juil - 17:35

Visiblement l'alcool lui faisait mal placer les mots, les avaient ils déjà maniés correctement d'ailleurs? Il en doutait. Larian laissa échapper un petit rire amusé, il avait face à lui une féministe convaincue, une femme forte, mieux valait arrondir les angles et éclaircir le fond de sa pensée au risque de se faire une ennemie féroce. Larian se pencha en arrière en faisant craquer son dos, son esprit réclamait plus d'alcool, le guerrier

-Tu m'a mal compris je pense. Moi, je suis ici par ce que je noie mon chagrin dans l'alcool, Björn à juste envie de boire une bonne choppe... voire plus... surtout plus en fait. Pourquoi est-tu ici? Traumatisée de la vie? Ivrogne finie? Gout du risque? Je ne suis pas misogyne, les femmes ont autant le droit de boire des bières que les hommes. Je ne sait pas pour Björn... si il m'entend encore... mais en tout cas ma présence ne me gène en aucun cas. Et puis quelqu'un qui danse bien et qui tient l'alcool à sa place dans n'importe quelle taverne... Faut aussi qu'il sache s'amuser. AIDE MOI UN BON OUTRE A VINASSE!

Larian envoya une grande claque dans le dos de Björn qui recracha le contenu de son verre devant lui su un soudard endormi. Il rigola et se leva pour s'en chercher une autre. Ainsi que pour son ami et celle qui l'accompagnait, droit dans ses bottes, il ne semblait pas faillir à l'alcool, mais rêvassait tout de même.
Larian se leva soudain, portant la main dans son dos, son arme, il jeta un coup d'oeil à la ronde et la vit sur le sol, il se jeta par dessus la table atterrit de l'autre coté et la ramassa calmement, en l'ajustant dans son dos, il avait failli l'oublier. Failli seulement. Il se releva avec un grand sourire gêné et s'assit mais cette fois à coté de Selemba.

-Depuis qu'il a rompu avec Valiane, Saladin à l'air différent non? mais je pense que c'était une bonne chose, elle l'aurait tuée un jour ou l'autre, elle bosse pour Pierre, et c'est ce sale enfoiré qui a corrompu ce monde. Je pense qu'il va réussir à nous avoir, on est pas passé, et ils sont mieux armés, j'ai entendu parlé de mages puissants, et j'ai vu... j'ai vu des choses horribles. Tu sait pas de quoi ils sont capables, c'est proprement immonde, il se servent des prisonnier pour le ravitailler en énergie. C'est... atroc, la douleur qu'ils ressentent, ils hurlent et hurlent sans cesse. A mon avis ils sont content quand ça s'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Jeu 7 Juil - 21:14

Hm. Il se rattrapait bien. Et puis, peut être s'était-elle emportée un peu facilement. La question, tournée ainsi, était bien plus intéressante. Noyer sa peine ? Non, elle était heureuse. Elle ne regrettait rien. De toute manière les regrets sont inutiles. Elle noyait toute sa personne. Il y a de ces instants, un peu tristes au fond, même si on se voile la face, ou on examine sa personne. Et on se rend compte de sa petitesse. Selemba ne se rendait pas compte de ce genre de chose. Mais elle remarquait qu'elle n'avait rien à quoi se raccrocher. Nulle famille. Nul ami. Nul amour. Que des compagnons d'un soir. Des sympathisants ou des amants. L'engagement la terrorise. La solitude la peine de temps à autres. Alors elle maudissait son caractère. Tout en continuant de s'aimer et de se lancer des fleurs. Des bouquets même. Chose folle n'est-ce pas ? Son humeur des plus lunatique transformant sa vision du monde. Disons donc qu'ici, elle venait chercher de la compagnie et la présence d'être qui lui sont plus ou moins semblables de ce coté.

'' Je viens voir quelques amis et profiter de l'ambiance plutôt que de danser seule ou lire dans mon salon. ''

Un aveu rare. Sachez que si la demoiselle lit, ce n'est pas un roman mais quelques documents sur l'alchimie, les poisons, ou même la magie en général. La chaleur caractéristique de l'alcool imprégnait son corps alors qu'une brume enveloppait doucement mais sûrement son esprit. Le camarade de Larian, un colosse à en faire pâlir plus d'un, parti chercher de nouvelles boissons. Il avait l' air du genre peu bavard mais sympathique et loyale. Le jeune Gardien, quant à lui, fit un bond impressionant pour récupérer son arme bien aimée. Il se rassit, parla. Il se trouvait très loquace et divulguait quantité d'informations sans brocher. Tout ces petits mots trouvaient leur place dans la tête de l'Ombre. Même les plus petits détails étaient rangés dans des tiroirs étiquetés. Peut être qu'ils n'en ressortiraient jamais. Peut être que si. Elle adressa une petite prière au vide pour que la boisson ne lui arrache pas tout ces souvenirs. Si elle s'arrêtait là, elle avait une chance de les sauver. Mais tant pis. Elle était lancée. Point. Elle se connaissait, elle buvrait jusqu'à devoir rentrer chez elle en titubant. Qui sait, peut être qu'en s'écroulant par terre, elle tomberait sur une pièce ou deux... Elle sentie que son compagnon avait finit sa tirade.

''Pour ce qui est de Saladin, laisse moi m'en charger. Et les déchus, ils feront bien quelques erreurs. Ils sont trop sûrs d'eux. Et à ce moments, nous ne les louperons pas. ''

Et si il le fallait elle s'infiltrerait parmi les rangs ennemis. Mais ça, même alcoolisée, impossible de le dévoiler. La démarche est très simple. C'est fou ce qu'une catin peut entendre. Un homme dans la sale essaya de se relever et s’emmêla entre ses jambes pour s'écrouler au sol. Toute l’assistance éclata de rire, l'elfe avec.

''Mais cessons de parler des lutins farceurs mon ami, nous avons bien mieux à faire ce soir. ''


Elle tapa sa choppe contre celle bien plus imposante de Larian puis du dénommé Orjän ou Bjarön... Bref, un truc dans le genre ! Elle avait dansé. Elle se sentait dans une bulle de bien être. Elle vida son verre d'un trait. La tête lui tournait.

''Les gens, je propose qu'on joue à chat ! Les chaises et le convoir... euh comptoir ne comptent pas mais les talbles oui. Pas plus de deux pas perchoirs. Et on ne monte pas sur les autres gens !''

Malgré sa voix qui butait sur les mots, son regard se fit presque sévère, comme si elle énonçait une loi. Puis son bras se tendit pour toucher un homme qui était debout tout en beuglant.

''C'EST TOI LE CHAT !!! ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Larian Bren
Harmonien
Harmonien
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 02/09/2009
Age : 25
Localisation : derrière mon écran

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
27/40  (27/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Dim 10 Juil - 23:15

Le départ était lancé, les jeux infantiles avaient cours à la taverne assez souvent, trop souvent peut être, mais après tout l'alcool nous faisait faire pas mal de conneries. Quoi qu'il en soit, l'homme qui avait été touché par Selemba prit un ait innocent pendant quelques instants et se saisit d'un homme qui n'avait pas encore tout compris. Il rigola et partit en courant.
Larian leva haut sa choppe et poussa un grand hurlement et poussa deux ivrognes vers le chat désigné qui se saisit du premier qui passait. Cela dura un petit moment, jusqu'au moment ou Björn poussa Larian qui trébucha et s'étala de tout son long sur le sol dans un fracas épouvantable, il se releva en un éclair et échappa de justesse à la main du chat du moment, il esquiva un tentative de plaquage et se saisit d'une bière au passage. Toujours en rigolant, il repoussa les assauts infructueux de son adversaire, esquivant ou déviant ses attaques, la poigne pourtant puissant de son adversaire ne parvenait pas à saisir son adversaire sous les rires joyeux de l'assemblée. Soudain, alors que Larian s’apprêtait à remonter pour pousser Björn dans l'arène, il trébucha sur le trou fait par son arme un peu plus tot, il cessa alors de rire et tomba à la renverse, le chat se saisit de lui en lui coupant le souffle net. Puis il partit se réfugier sur une table.

-Björn! J'aurait ton fichu scalp!

Larian secoua les bras dans un geste scandalisé qui fit éclater de rire la sale. Un ivrogne trébucha sur la table de Selemba et la poussa au milieu de l'arène improvisée. Larian éclata de rire et tituba en marchant vers elle.

-On danse?

Sans prévenir, il lui sauta dessus, ses bras tendu devant prêts à saisir ses épaules.

hrp : tu peux me faire agir tant que je ne fait rien de dangereux ou d'inconvenant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selemba Impériale
Harmonienne
Harmonienne
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 87

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expérience:
55/40  (55/40)

MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   Lun 8 Aoû - 20:44

Quoi ? Déjà ? Mais... mais c'est pas du jeu ! Elle avait à peine eut le temps de toucher le premier chat qu'elle avait tenté de se percher sur une table tant bien que mal. Si sa musculature puissante lui permettait toujours de réaliser des prouesses physiques, son état d’ébriété mettait son équilibre à mal, rendant l’ascension du simple meuble, (était-il bancal ou était-ce elle qui l'était ?), de bois laborieuse. Elle était presque à quatre pattes et tenta alors de se redresser, pour un semblant de dignité autant pour faire croire qu'elle n'était pas bourrée que pour cacher ses fesses. Quoique... Toujours est-il que ce n'était pas peine perdue... mais presque ! Quand elle fut enfin debout, riant comme une sorcière avec son compagnon de perchoir devant le jeu enfantin.

Vas-y, choppe-le !

C'était elle qui venait de dire ça ? Visiblement oui. Elle aurait pu rester dans son petit camp douillet, bien à l'abri de l'ennemi. Mais une souris désirant fuir le prédateur décida de faire sien le terrier et poussa le demoiselle. Elle entendit rire son ancien voisin comme un fou, à s'en serrer le ventre, alors que l'autre la narguait en lui disant qu'elle n'avait pas prévu cette situation en énonçant les règles, hein ? Le venin de la jeune femme étant inefficace à ces heures de la nuit, elle écarquilla ses pupilles disparates en entendant les cris de chasses et fila, ventre à terre, au sens propre du terme, ondulant entre les tables et les chaises pour ne pas se faire voir. Loupé. Larian était le chat. Et elle était la souris. Prise au piège.

Danser ? Ça, elle savait faire ! Était-ce de nouveau l'alcool où était-il particulièrement beau lorsqu'il ondulait, que ce soit pour chasser ou danser ? Il se jeta en avant, curieusement vif pour quelqu'un qui avait autant bu. La demoiselle se jeta à terre, exécutant une roula primaire pour l'esquiver. Il ne put pas même toucher la pointe d'une mèche de sa chevelure d'encre. Elle se retourna dans un mouvement souple et d'une grâce bancale presque touchante. Ils décrivirent quelques cercles avant que cette fois, ils ne se lance vers ses chevilles. Elle rit. Comme si il croyait l'avoir. Mais d_s lors que ses pieds bottés quittèrent le sol, Larian se redressa dans une mimique pouvant faire penser au cobra. Elle le vit venir. Mais sans appuis, rien à faire. L'homme l'attrapa et ils roulèrent sur le plancher tels une pierre sur une pente. L'elfe riait à gorge déployée, écrasée sous la masse de l'adversaire vainqueur. Une lueur de malice luit dans son regard envoûtant.

"Tu m'as eu"

Ni lui ni elle n'eut le temps de redresser qu'elle tendit son bras derrière elle, saisissant le tibia d'un homme riant de leurs cabrioles. Un sourire moqueur étira ses lèvres. Et hop, il s'était laissé distraire, elle n'était déjà plus le chat. N'essayant même pas de se redresser, consciente qu'il lui fallait attendre que Larian le fasse, elle laissa tomber sa tête en arrière et tenta de reprendre son souffle. Elle avait presque des airs de petite fille ravie d'avoir rusé. pas triché, rusé.

"Vite, faut qu'on trouve un perchoir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passé lourd + alcool fort = soirée picole (pv selemba)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel alcool prenez-vous et preferez vous ???
» Soirées "s.a.d": délire de journalistes ou bien ?
» nouveauté : véhicule Tau super lourd
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» Soirée du Vendredi 13 Aout 2010 chez Fouman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: