AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mar 30 Aoû - 14:46

"Natael............ "
Natael ouvrit les yeux.Il mit un bon moment avant d'y voir.Il était...épuisé.Vidé,moralement et physiquement, et il ne savait pas pourquoi.Pour l'instant, il était juste là, c'est tout.
Dans un brouillard anesthésiant, gris, lourd.Un endroit qui n'existe pas sur Terre.Un endroit où on oubliait tout, pour ne plus avoir à souffrir.
Sa vision commença à s'améliorer.Le brouillard s'écarta, laissant voir un jardin. Natael posa ses mains derrière lui et poussa pour se retrouver assis.
Il commençait à se souvenir.Il revoyait les premières années de sa vie, les plus douces et les plus lumineuses.
Il voyait maintenant plus loin, au-delà du jardin magnifique qui l'entourait.Il y faisait plus sombre, mais cela paraissait normal, en contraste avec le jardin.C'était un paysage de montagnes, froid et inhospitalier.
La voix se fit plus forte.
"Natael............Natael, viens......."
Natael replia ses jambes et donna une impulsion verticale.Il se redressa, tituba un moment et se stabilisa.
Les autres années de sa vie repassèrent à cet instant, et avec elles sa vision devint parfaite.Il vit l'horizon, un horizon flou et inexact.
L'horizon de son présent et de son futur.
Il comprit que son jardin représentait son enfance, les montagnes son passé.
Il savait qu'il avait quelque chose d'important à faire, mais il ne s'en souvenait pas.Pas encore.
Il avança en direction des montagnes.Le ciel prit soudain une teinte dorée, lumineuse.
Natael leva les yeux.Il savait que ça avait un rapport avec ce dont il ne se souvenait pas mais...
"Natael..........Natael, viens........Natael, viens, lève-toi.........."
"Mais je suis levé."
Il avait atteint la limite de la zone montagneuse, et un monde entier s'ouvrait devant lui.
Il vit une ville, pas très loin.
"Natael, viens, lève-toi, ils arrivent......"
Il entendait de mieux en mieux la voix.
Il se retrouva soudain devant nune grande bâtisse sombre, en compagnie d'une silhouette sombre, inidentifiable.
Il sentait, aun plus profond de lui, qu'il devait se souvenir de cette personne, mais le brouillard planait toujours, sur la ville comme sur son esprit.
Il revécut le combat, se retrouva dans la salle contre la femme-araignée, et se souvint.
"Natael!Viens, lève-toi!Ils arrivent, il faut partir!"
Et il ouvrit les yeux.Il crut d'abord qu'il était toujours dans son rêve, car ce qu'il voyait n'avait pas changé.
Puis les sensations lui revinrent, et il fut en mesure d'apréhender son univers.Il était dans un amas de choses froides et jaunes.Des pièces d'or.Un bouclier lui recouvrait le visage et luisait doucement.Sûrement de la magie.I lessaya de soulever son bras pour se dégager, mais la monnaie était lourde.Il réussit à enlever le bouclier d'un mouvement de la tête et se releva.
*Vaiarii...Où est-il?*
Il ramassa un peu des pièces qui trainaient par terre, tout en cherchant des yeux son complice d'une nuit.
Il s'aventura un peu plus loin dans la salle, et le vit allongé dans un coin.
Soudain, il comprit pourquoi il avait entendu la voix dans son rêve.
"Ils doivent être morts, si ils sont tombés sur Qui-vous-Savez."
Les gardes de la guilde les avaient retrouvés.
Il hésitait:Devait-il réveillait Vaiarii, au risque de se faire prendre, ou devait-il l'abandonner içi?
Le temps qu'il prenne une décision, ils était déja dans la salle.Ils marquèrent une pause devant le cadavre de la mutante, puis aperçurent Nat' debout au fond de la salle.
"Vaiarii, il faut que tu te réveilles, parce que là, on est mal, très mal."
Natael tira sa lame, qui était revenu dans son fourreau, et se prépara à affronter les nouveaux venus, pour se tailler une voie de sortie sûre.
Il espérait pouvoir s'en sortir en vie, et que son ami se réveille rapidement, car seul, il n'était pas sur de survivre à cette confrontation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiarii Dazak
Lucinien
Lucinien
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
11/30  (11/30)
Expérience:
93/40  (93/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Ven 2 Sep - 17:08

Vaiarii dormait profondément épuisé de sa dernière bataille. Ou se trouvait il? Dans un rêve, au bord de la route. Arrivé la comme par magie, il regardait un fermier au loin jeter des caisses. Curieux, le Néko s'avança pour voir ce qu'il se passait. Il est là, tout près de l'homme, celui-ci balance des cartons vides...vides? Non, en regardant, Vaiarii peut voir des images, des films au fond de la boite. Il reconnaît son passé, son ancien village qu'il a abandonné, des rencontres qu'il à trahi, des offres auxquels il à renoncé, la mort d'une amie, des occasions ratés.

-S'il vous plait, donnez moi cette boite, elle appartient à moi, un souvenir, une amie que j'ai laissé toute seule, laissez la moi pour la changer.

L'humain fit une pause, le regarda , et lâcha la mémoire dans le vide.

-Les occasions ratées, irrécupérables, pesant sur ta vie...elles te rongerons.

Moqueur, le fermier lança toutes les autres, ces instants qu'il aurait tant aimé revivre.

-Vaiarii, il faut que tu te réveilles, parce qu'on est mal la.

Le fermier disparut, sa caravane, le vide, le paysage; il se retrouva dans la réalité couvert d'or. Dans le coin supérieur de la pièce se trouvait une fenêtre, bien trop petite pour s'y glisser, elle laissait pourtant passer la lumière de dehors, du soleil. Le Néko se leva, se laissant en vue de tous et absorba la lueur. Elle tourna autours de lui et disparut. Cette magie native de son peuple lui permettait de se requinquer grâce au soleil, à vrai dire, cette habilité était ce qu'il lui fallait maintenant. Il se sentait mieux, en vie, parfaitement capable de se battre.

Serrant son poing, il regarda son compagnon. Quel avait été son but ici? La gloire d'être rentré? Non, l'argent. Il se pencha pour ramasser une coupelle qui devait bien valoir son poids et la rangea soigneusement.


-Désolé, tu te débrouilles tout seul.

Froid, sec, le ton semblait presque être un ordre. Une trahison? Après tout ce temps, le Néko avait décidé de voyager en solitaire? Il le regarda dans les yeux, il n'avait aucune raison de rester, ce 'Nat', il n'allait plus jamais le revoir si ça se trouvait. Il claqua des doigts une fois. Le bas des vêtements des gardes commencèrent à prendre feu, de quoi les occuper un moment.

-Débrouille toi, à la revoyure.

Oui en effet, ce n'était pas quelqu'un de fiable. Un coup de couteau dans le dos, un lâche, traître de la pire espèce, une enflure..c'est certainement ce que se disait son compagnon à l'instant. Sans un sourire, sans expression ou regard, il claqua une deuxième fois des doigts et disparu; enfin, techniquement, il avait juste avancé d'une centaine de mètres plus loin derrière les gardes pour s'engager dans le couloir.
Il tourna la tête pour voir les deux hommes de sol qui se frappaient pour éteindre le feu.


-Si il survit, je le défierais un jour....

Sur cette pensée, il courra vers la sortie sans se soucier du futur et de ses actions.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natael Noxumbra
Umbrien
Umbrien
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 21
Localisation : Sur un champ de bataille, au beau milieu des corps de mes ennemis...

Feuille de personnage
Niveau:
7/30  (7/30)
Expérience:
17/40  (17/40)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Mer 14 Sep - 13:57

-Désolé, tu te débrouilles tout seul.
L'allié de Natael mit le feu au vêtement des gardes grâce à son contrôle de la magie.
"Tu te débrouilles tout seul". La phrase résonnait dans son esprit, ne voulant pas non, ne pouvant pas totalement être entendu.
"Tu te débrouilles tout seul". Natael n'arrivait pas à accepter cela. Il avait beaucoup de défauts, c'est vrai. Solitaire, muet, froid et certains le disent même insensible, mais quand il avait décidé de faire quelque chose, il le faisait jusqu'au bout, et il se débrouillait pour que tous ceux qui l'accompagnent finissent la mission en vie et avec lui.
Mais il comprenait que tout le monde ne pensait ni ne fonctionnait pas sur le même mode que lui. Et il comprenait parfaitement que Vaiarii ne veuille pas finir là avec lui.
Il accepta donc ce fait.
-Débrouille toi, à la revoyure.
Il vit son complice partir pendant que les gardes essayaient d'arrêter les flammes.
"Salut."
Il avait pris pas mal de richesses dans leur salle du trésor, et il en était alourdit d'autant, mais deux gardes distraits devraient être facile à vaincre.
Il tira son épée, pivota et se glissa entre les deux types patibulaires. Ilen assoma un pour le compte du plat de sa lame, et , le temps que l'autre se retourne totalement, il était sorti.
*Décidément, les gens sont bien étranges....Si le garde s'occupe de son camarade, je devrais avoir le temps de rejoindre l'entrée du bâtiment, sinon....*
Il se dépêchait autant qu'il le pouvait, mais il se rendit compte qu'il ne pourrait pas remonter par le même chemin qui l'avait emmené jusqu'içi.
Il s'arrêta, mit ce temps à profit pour utiliser sa vision thermique afin de repérer des éventuels poursuivants, et repartit dans la direction indiqué par le panneau de bois fixé au carrefour.
Il menait bien à un escalier.
"Ouf....Je vais pouvoir sortir d'içi..."
Il se mit à monter.
Dix marches....Vingt marches...Trente marches....Il commença à réaliser qu'il était allé bien trop haut lorsque des cris se firent entendre, lointains.
"On le tient!!Il est dans la tourelle!!"
Ainsi, il avait bien pris un escalier pour monter...mais dans une tour. Il accéléra le rythme, conscient qu'il n'avait pas une chance de gagner s'il se battait dans cet empilement de marches en pierre.
Il atteint bien vite une petite salle équipée d'un balcon. Super, il allait pouvoir s'enfuir.
"Rend-toi, tu ne peux pas t'enfuir!!"
Ils étaient plus rapide que ce qu'il pensait.Il devait donc précipiter les choses. Il prit appui sur la barrière de pierre qui longeait le vide.
"Ne fais pas ça!Nous n'avons pas l'intention de te tuer!"
Natael n'entendait plus.Il était concentré sur ce qu'il s'apprêtait à faire.Il s'avança d'un pas.Un pas dans le vide.
Pendant un instant, il crût s'être trompé.Ne pas avoir réussi à comprendre le schéma de la tour.Un instant, il crût que sa vie allait se finir là.
Et puis il sentit le toit sous ses pieds. Il effectua une roulade, instinctivement, et se redressa. Quelques mètres plus haut, les gardes le regardaient de leurs airs ahuris.
"Adieu messieurs!!!"
Il s'enfonça dans la nuit, avec assez d'argent pour subvenir a ses besoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Magami

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 24
Localisation : Ici, avec vous ;p

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expérience:
95/80  (95/80)

MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   Ven 16 Sep - 3:19

Je constate que Natael et Vaiarii font tant bien que mal une bonne équipe, en espérant que vous vous recroisiez sur les trois mondes prochainement ^^

Yank Kain : 2 xps
Selemba Impériale : 6 xps
Vaiarii Dazak : 12 xps
Natael Noxumbra : 11 xps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank   

Revenir en haut Aller en bas
 
Braq-braq-braquons! pv:Selemba, Yank
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Yank, the Army Weekly
» MARIE-LOUISE (adaptation de Billy Yank pour la période Napo)
» Scénarios Sécession
» Yank [Demande d'unban]
» Présentation Billy Yank

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harmonia :: Archives :: Les archives des mondes-
Sauter vers: